Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede emeumeg le Ven 12 Sep 2014 07:08

Salut à vous tout-e-s,

Je me pose une question :

Se basant sur les mêmes doctrines religieuses ; pourquoi, dans le milieu militant, les cathos sont radicalement exclus, contrairement aux musulmans ?
emeumeg
 
Messages: 1
Inscription: Ven 12 Sep 2014 06:29

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede vroum le Ven 12 Sep 2014 10:12

Des musulmans revendiqués dans le mouvement anarchiste je n'en ai jamais croisé, en même temps quand on se revendique sans dieu et sans maître, il est difficile d'embrasser l'islam (qui signifie étymologiquement en arabe "résignation " et "soumission" à Dieu), c'est la même chose pour les cathos et toutes les religions en général

les religions sont basées sur l'obscurantisme, des dogmes, l'infaillibilité de Dieu et son autorité suprême, les religions justifient la société inique, le patriarcat, les inégalités, les guerres... tout ce que combattent les anarchistes

Maintenant il ne s'agit pas d'islamophobie et de christianophobie qui sont des termes connotés et utilisés par les religieux pour interdire toute critique des religions. Il ne s'agit pas non plus de phobie (wikipedia dit qu'une phobie est une peur démesurée d'un objet ou d'une situation précise), on n'est pas dans le registre des troubles anxieux mais dans celui du combat politique contre l'obscurantisme et l'autoritarisme d'où qu'ils viennent.
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6825
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Boehme le Dim 7 Déc 2014 00:50

emeumeg a écrit:Salut à vous tout-e-s,

Je me pose une question :

Se basant sur les mêmes doctrines religieuses ; pourquoi, dans le milieu militant, les cathos sont radicalement exclus, contrairement aux musulmans ?


C'est, pour commencer, une grande généralité. Ensuite, s'il y a une raison pour laquelle on laisse adhérer des musulmans, c'est une raison purement politique, anarchistes ou pas anarchistes. Les véritables amitiés mises de côté, restent quelques petits copinages qui visent à intervenir dans le conflit israélo-palestinien, où dans les différentes crises politiques qui agitent ce qu'on appelle par usage et extension d'usage "le monde arabe".

vroum a écrit:Des musulmans revendiqués dans le mouvement anarchiste je n'en ai jamais croisé, en même temps quand on se revendique sans dieu et sans maître, il est difficile d'embrasser l'islam (qui signifie étymologiquement en arabe "résignation " et "soumission" à Dieu), c'est la même chose pour les cathos et toutes les religions en général

les religions sont basées sur l'obscurantisme, des dogmes, l'infaillibilité de Dieu et son autorité suprême, les religions justifient la société inique, le patriarcat, les inégalités, les guerres... tout ce que combattent les anarchistes


Une rectification : "soumission", en arabe, est plus un "acte d'allégeance" envers Allah, Dieu unique et miséricordieux, que l'attitude d'idolâtre du polythéiste qui vénérait, entre autre, la Lune (Allah). En quoi elle a été une religion guerrière, profondément liée à l'organisation sociale féodale de la société de l'Arabie pré-islamique. Le fait qu'on professe aujourd'hui une "religion de paix" est symptomatique des changements historiques et sociaux qui ont modifié son sens. Les idoles jetées dans la fange du mépris, c'est avec un éclat plus séduisant qu'elles se redressent.

Le dogme religieux n'est qu'une île parmi d'autres sur laquelle vient s'échouer le pouvoir. Sa seule force, relativement aux autres dogmes, a été d'avoir aussi longtemps masqué la question du pouvoir. Maintenant qu'elle l'a perdue, et avec elle sa capacité à déterminer concrètement le mode d'existence d'une communauté, elle n'est plus rien. Ceux qui utilisent sa dépouille pour faire montrer que l'Eglise ou l'islam aliène (qui ? allez savoir...), voilà un nouvel obscurantisme, à l'heure où on cherche à tout prix à vendre sa lutte. Et il me plaît à penser qu'un jour des chrétiens et des musulmans s'élèveront contre cela. Mais ce ne seront pas des enfants de choeur, énergumènes à la raie bien lustrée qui sépare le bien du mal, mais des bêtes nourris de mythes et de symboles, de la violence de l'Ancien Testament qu'ils intérioriseront pour créer de nouvelles valeurs.
« Je ne vole que ce qui m'appartient déjà. » (L'Unique)
Avatar de l’utilisateur
Boehme
 
Messages: 86
Inscription: Sam 1 Nov 2014 01:27

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Bobomb le Dim 7 Déc 2014 23:48

Je ne suis aucunement religieux mais je me pose quand même plusieurs questions (non pas si oui ou non je devrais le devenir, il n'en est pas question, mais sur la place de la religion dans la société et dans la réflexion libertaire).

Déjà, il me semble qu'il existe tout un courant, relativement important, d'anarchisme chrétien. Tolstoi, Ellul, Ortt ou Illich par exemple ?
Je ne suis pas beaucoup renseigné sur cette mouvance ni sur les rapports qu'elle entretient avec l'anarchisme plus classsique (Ni Dieu Ni Maitre), mais elle existe. Pour continuer, le mouvement zapatiste, qui par certains traits à avoir avec une société d'inspiration libertaire, et qui constitue une réelle expérimentation sociale révolutionnaire, a de grosses relations avec un certain catholicisme et une théologie de la libération.

De même, les juifs ont entretenu de grandes relations avec le mouvement révolutionnaire et/ou libertaire notamment en Europe de l'Est (jusqu'à l'illusion du Kibboutz israélien).

Aussi, des personnalités précises voire même des courants révolutionnaires/libertaires ont pu traverser le monde de la religion musulmane. Le courant soufi a joué un grand rôle: Hakim Bey, à l'origine des TAZ, n'est-il pas libertaire et soufiste ? Yakoub Islam et sa charte d'anarcho-musulman ne sont-ils pas révélateurs ? Et même Henri Gustave Jossot, n'a-t-il pas été un libertaire révolté en même temps qu'un musulman ?

Ces courants n'ont jamais été majoritaires, et finalement plus des initiatives individuelles qui se sont répandues comme des épi-phénomènes si l'on se saisit des religions d'un point de vie global ; mais ces courants ont existé, et sont donc je pense révélateurs.

Donc bon, je pense pas que l'anarchisme devrait être aussi dogmatique concernant les religions. Je suis tombé sur beaucoup de sites d'athées anars qui n'avaient rien à envier à certains articles de Rispote Laique (sur l'Islam) ou d'Egalité et Réconciliation (sur le judaisme).

Ce que je pense, c'est que le mouvement libertaire d'émancipation aurait plutôt tendance à faire preuve de pragmatisme sur le sujet ; et à tous ceux qui crient à la lâcheté dès que l'on parle de pragmatisme, je leur rétorque qu'ils ne veulent finalement rien d'autres que leur révolution individuelle.
L'anti-religiosité peut souvent cacher le pire des racismes, et aujourd'hui, l'opprimé est bien souvent religieux. De fait, c'est s'isoler et s'aliéner une grande partie de révolutionnaires potentiels que de rejeter par principe et en bloc tout trait religieux. La critique de la religion ne doit ni hiérarchiser les religions (comme le fait Onfray), ni oublier les rapports sociaux, et la sociologie de la religion.
De plus, on ne peut pas empêcher des gens de faire groupe sur base religieuse par la force. Ce serait très compliqué. Et envisager, dès demain, un monde sans religion, alors que la religion est dominante dans beaucoup de régions du monde, semble absurde. Ainsi, il semblerait plutôt de saisir les contours politiques de la religion, de saisir ses ressorts historiques, de critiquer avec force toutes ses dérives extrêmes (islamismes, catho extrémistes, juifs extrémistes, sionisme, etc, qui bien souvent en plus ne sont que des interprétations erronées des religions concernées - contrairement à ce que pas mal d'anar ont essayé de me faire croire pour me montrer que toute religion était mauvaise).

La religion doit être saisie dans toute sa complexité. Et, aussi, je pense qu'elle doit être reléguée peut être au second plan par rapport au "Ni Maitre" dans la lutte émancipatrice ; cela n'est pas question de principe mais d'urgence, de pragmatisme, car déjà un cadre où égalité économique et sociale et laicité réelle serait en place serait bien moins favorables aux religieux de tout poils.

Bien sûr que le révolutionnaire doit vouloir faire reculer à long terme la religiosité, mais pour ça il ne peut s'appuyer ni sur les racistes de tous bords, ni les critiques religieux tapageurs mais contre-productifs, mais envisager cette mutation culturelle de grande ampleur d'un point de vue complexe sur le long terme.
Bobomb
 
Messages: 18
Inscription: Jeu 27 Nov 2014 00:45

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede sissoko le Mer 28 Jan 2015 04:00

Le fait de croire en dieu ou d'embrasser une religion, c'est quelque chose de personnel et d'intime. Il y a eu de nombreux anarchistes qui croyaient en dieu.

Exclure une personne en raison de ses croyances intimes est le résultat d'une connerie sans nom.

La même connerie qui fait que certains se permettent d'insulter les croyants en leur disant qu'ils sont stupides, ou d'insulter leurs croyances en caricaturant leur prophète etc.

Les merdeux qui font ça pensent honorer l'héritage de l'anticléricalisme du XIXème. Sauf que l'anticléricalisme s'attaquait à un POUVOIR qui exerçait concrètement une OPPRESSION.

Ils pensent défendre la "laïcité", ils ne font qu'insulter la frange la plus défavorisée de la population dans ses croyances les plus intimes.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 503
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede l'étrangère le Mer 28 Jan 2015 14:47

Anarchiste et religion je ne pense pas que ça puisse coller (je ne pense pas que ça puisse exister), par contre la spiritualité est une recherche individuelle sans dogme (souvent confondue avec la religion) ce qui permet a un anarchiste de pouvoir se retrouver dans le même courant de pensée c’est à dire la recherche de la liberté individuelle, le rejet du conditionnement, rire de soi-même et recherche de sa propre vérité en lien avec les autres et surtout se responsabilise, reprendre ses droit, l’art du vivre ensemble avec tous les autres, de partager un espace commun de vie, de solidarité, et d’expression .
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede loupi le Mer 28 Jan 2015 18:57

sissoko a écrit:La même connerie qui fait que certains se permettent d'insulter les croyants en leur disant qu'ils sont stupides, ou d'insulter leurs croyances en caricaturant leur prophète etc.


Je suis d'accord, on ne devrait pas insulter quelqu'un pour ses croyances, c'est de l'intolérance, à part si les croyances de cet Homme menacent la liberté des autres. Mais est ce qu'on ne peut pas rire des croyances des autres? Ok pour les musulmans on a pas le droit de caricaturer le prophète, mais pourquoi? D'où ça vient? Est ce si mal de le faire? Peut être que ça pourrait permettre à tous ceux qui croient qu'ils n'ont pas le droit, à cause d'une quelconque règle édictée il y a plusieurs siècles, de voir que ça n'a aucun sens?

J'avoue ne pas trop savoir comment me placer par rapport à ça, pour moi c'est de l'intolérance de dire "non on se moque pas de notre prophète" (ou autre croyance). Mais je comprends que ça choque ceux qui y croient, et c'est un peu le rôle de l'humour aussi, mais ils devraient comprendre que certains n'y croient pas et qu'il n'y a pas ce caractère sacré pour eux. Après il faut aussi replacer les faits dans un certains contexte social en effet.

Mais rire des croyances de l'autre et les insulter c'est totalement différent par contre. Personnellement je ris de toutes les religions (ne comprenant plus l'importance de la métaphysique et pourquoi l'Homme s'obstine à vouloir obéir à des règles vieilles de plusieurs siècles), mais c'est pas pour ça que je crache sur les croyants, chacun a sa vérité, tant qu'il ne veut pas me l'imposer (car j'ai aussi la mienne^^).
loupi
 
Messages: 104
Inscription: Ven 27 Sep 2013 11:55

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Protesta le Mer 28 Jan 2015 21:32

Ils pensent défendre la "laïcité", ils ne font qu'insulter la frange la plus défavorisée de la population dans ses croyances les plus intimes.


Ha bon? La frange la plus défavorisée de la population française est forcément musulmane??

Et Tarik Ramadan, il est defavorisé ou pas?
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2202
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede sissoko le Jeu 29 Jan 2015 06:32

les musulmans en france sont en général en bas de l'échelle sociale, voilà ce que je dis.

En 1886, fut publiée à Paris « La France juive » d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable bestseller de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? Houellebecq sait qu’au début du 21ème siècle, il est interdit d’agiter une menace juive, mais qu’il est bien admis de vendre des livres faisant état de la menace musulmane. Alain Soral, moins futé, n’a pas encore compris cela, et de ce fait, il s’est marginalisé dans les médias… et c’est tant mieux ! Houellebecq, en revanche, a été invité, avec tous les honneurs, au journal de 20 heures sur la chaine de télévision du service public, à la veille de la sortie de son livre qui participe à la diffusion de la haine et de la peur, tout autant que les écrits pervers de Soral.
Un vent mauvais, un vent fétide de racisme dangereux, flotte sur l’Europe : il existe une différence fondamentale entre le fait de s’en prendre à une religion ou à une croyance dominante dans une société, et celui d’attenter ou d’inciter contre la religion d’une minorité dominée. Si, du sein de la civilisation judéo-musulmane : en Arabie saoudite, dans les Emirats du Golfe s’élevaient aujourd’hui des protestations et des mises en gardes contre la religion dominante qui opprime des travailleurs par milliers, et des millions de femmes, nous aurions le devoir de soutenir les protestataires persécutés. Or, comme l’on sait, les dirigeants occidentaux, loin d’encourager les « voltairiens et les rousseauistes » au Moyen-Orient, apportent tout leur soutien aux régimes religieux les plus répressifs."

Sclomo Sand


"JAURÈS : Une fois de plus, c'est le préjugé d'ignorance qui vous mène.C'est à vous, à la France, à toute la France pensante, qu'il faudrait enseigner ce qu'est cette civilisation arabe que vous ignorez et méprisez, ce qu'est cette admirable et ancienne civilisation. À laquelle les pays européens, je dis bien les pays européens, viennent montrer le visage hideux de l'invasion et de la répression....

Ce monde musulman que vous méconnaissez tant, messieurs, depuis quelques décennies prend conscience de son unité et de sa dignité. Deux mouvements, deux tendances inverses s'y trouvent : il y a les fanatiques, oui, il y a des fanatiques, qui veulent en finir par la crainte, le fer et le feu avec la civilisation européenne et chrétienne,

VOIX : Vous voyez bien que ce sont des sauvages !

JAURÈS : Alors, monsieur, précisez-le : des sauvages qui veulent porter le fer et le feu contre une civilisation sauvage qui est venue à eux, qui est venue contre eux en portant le fer et le feu...

(Brouhaha très fort)

JAURÈS : ... il y a des fanatiques, mais il y a les hommes modernes, les hommes nouveaux... Il y a toute une élite qui dit : l'Islam ne se sauvera qu'en se renouvelant, qu'en interprétant son vieux livre religieux selon un esprit nouveau de liberté, de fraternité, de paix.

Et c'est à l'heure où ce mouvement se dessine que vous fournissez aux fanatiques de l'Islam l'occasion de dire : comment serait-il possible de se réconcilier avec cette Europe brutale ? Avec cette France, qui se dit de justice et de liberté, mais qui n'a contre nous d'autres gestes que les canons et les fusils ?...

Oui, messieurs, si les violences auxquelles se livre l'Europe en Afrique achèvent d'exaspérer la fibre blessée des musulmans, si l'Islam un jour répond par un fanatisme farouche et une vaste révolte à l'universelle agression, qui pourra s'étonner ? Qui aura le droit de s'indigner ?"
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 503
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Protesta le Ven 30 Jan 2015 21:52

ou d'insulter leurs croyances en caricaturant leur prophète etc.


Et donc si on caricature un prophéte, c'est bien fait pour notre gueule, si on se fait tuer??? Bravo!! Je ne défend pas la république française au nom de je ne sais quoi, mais la france à cette particularité dans le monde, ou l'on peux dire à peu prés ce qu'on veut sans se faire emprisonner ou tuer, même si l'Islamisme à été encouragé et financer dans le monde musulman par les occidentaux bien chrétien eux.

ensuite j'ajoute, que depuis quelques temps dans le débats politique je suis fatigué d'entendre des trucs du genre "culture musulmane", "culture chrétienne", comme si un arabes est forcément musulman et un européen forcément chrétien, et ce qui me gonfle le plus, c'est qu'on voit la religion supposé des gens avant tout, sans voir ce que sont les gens réellement dans le vie, dans la société, que la majorité des musulmans en france font partie de la classe des exploités est un fait, mais l'Islam n'est certainement pas la religion des opprimés, le rois du maroc, ou le roi d'arabie saoudite ont plus de chance de jouer au golf avec françois hollande ou obama, de se lier d'amitié, de prendre un thé avec des petits fours entre eux, plutôt que d'être solidaire du petit peuple "musulman" des pays occidentaux. Et d'ailleurs au maroc ou en Arabie saoudite, il ne fait pas vraiment bon d'être athée ou agnostique, ça se paye très cher .

En 1886, fut publiée à Paris « La France juive » d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable bestseller de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? Houellebecq sait qu’au début du 21ème siècle, il est interdit d’agiter une menace juive, mais qu’il est bien admis de vendre des livres faisant état de la menace musulmane. Alain Soral, moins futé, n’a pas encore compris cela, et de ce fait, il s’est marginalisé dans les médias… et c’est tant mieux ! Houellebecq, en revanche, a été invité, avec tous les honneurs, au journal de 20 heures sur la chaine de télévision du service public, à la veille de la sortie de son livre qui participe à la diffusion de la haine et de la peur, tout autant que les écrits pervers de Soral.
Un vent mauvais, un vent fétide de racisme dangereux, flotte sur l’Europe : il existe une différence fondamentale entre le fait de s’en prendre à une religion ou à une croyance dominante dans une société, et celui d’attenter ou d’inciter contre la religion d’une minorité dominée. Si, du sein de la civilisation judéo-musulmane : en Arabie saoudite, dans les Emirats du Golfe s’élevaient aujourd’hui des protestations et des mises en gardes contre la religion dominante qui opprime des travailleurs par milliers, et des millions de femmes, nous aurions le devoir de soutenir les protestataires persécutés. Or, comme l’on sait, les dirigeants occidentaux, loin d’encourager les « voltairiens et les rousseauistes » au Moyen-Orient, apportent tout leur soutien aux régimes religieux les plus répressifs."

Sclomo Sand


Pour en revenir à la réponse plus haut, on juge les gens sur leurs religions supposé, donc comme les nazis qui faisaient la chasse aux juifs, même ceux qui avaient un très lointain rapport avec cette religion, ont été considéré juifs, et on été pourchassé en tant que tel. Et actuellement à gauche et à l’extrême gauche, c'est à peu prés le même processus, notamment celui ci que tout arabes est forcément musulman, même si c'est un arabe athée à 1000%, il est considéré comme musulman. Donc quand on critique l'Islam comme toutes les autres religion (c'est incroyable la nécessité de préciser ça, dans un forum anarchiste), on doit pouvoir critiquer, sans se faire traiter systématiquement d'Islamophobe, qui est synonyme ces temps ci de racisme envers les arabes.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2202
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede l'étrangère le Sam 31 Jan 2015 11:51

Je ne pense pas que l'on puisse dire n'importe quoi même en France.
On est bâillonné de manière plus sournoise peut être mais ça revient au même. Si tu gênes vraiment, tu dégages... on utilise beaucoup la rumeur en France... ça démoli pas mal la rumeur...
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede l'étrangère le Sam 31 Jan 2015 11:52

... et ça conduit finalement rapidement à la prison ou au suicide...
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Protesta le Sam 7 Fév 2015 23:06

Je ne pense pas que l'on puisse dire n'importe quoi même en France.
On est bâillonné de manière plus sournoise peut être mais ça revient au même. Si tu gênes vraiment, tu dégages... on utilise beaucoup la rumeur en France... ça démoli pas mal la rumeur...



Jusqu’à ces derniers temps en france, tu pouvais dire ouvertement et même le crier dans la rue que françois hollande,est un con, tu ne te retrouvais ni en prison, ni assassiné, ni même une amende. Essaye de faire cette expérience en Corée du nord et on en reparleras.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2202
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede sissoko le Lun 16 Fév 2015 18:14

t'entends, l'étrangère ? Alors sois contente d'être en France ! Sois fière allez !

Protesta, l'anarchisme avec le niveau intellectuel de Marc-Olivier Fogiel.

Et donc si on caricature un prophéte, c'est bien fait pour notre gueule, si on se fait tuer??? Bravo!!


Ouais bravo 3lik.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 503
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede bajotierra le Mar 17 Fév 2015 12:44

"sissoko"
les musulmans en france sont en général en bas de l'échelle sociale, voilà ce que je dis.

En 1886, fut publiée à Paris « La France juive » d’Edouard Drumont, et en 2014, le jour des attentats commis par les trois idiots criminels, est parue, sous le titre : Soumission, « La France musulmane » de Michel Houellebecq. La France juive fut un véritable bestseller de la fin du 19ème siècle ; avant même sa parution en librairie, Soumission était déjà un bestseller ! Ces deux livres, chacun en son temps, ont bénéficié d’une large et chaleureuse réception journalistique. Quelle différence y a t’il entre eux ? ."



Range ton petit discours de victime de Houellebeq ....Car ce sont toujours des juifs qui se font tuer par des fascistes ,

tiens je te dédicace ce dessin

Image
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede [Raised_Fist] le Lun 27 Avr 2015 11:43

les religions sont basées sur l'obscurantisme, des dogmes, l'infaillibilité de Dieu et son autorité suprême, les religions justifient la société inique, le patriarcat, les inégalités, les guerres... tout ce que combattent les anarchistes


Je suis anarchiste (et même athée), mais j'ai vraiment un problème concernant l'anti-religion radical que je vois prônée par-ci par-là dans les mouvements libertaires.

En effet, je ne pense pas que religion et anarchie soient antinomiques, que des mouvements comme l'anarchisme chrétien le prouvent, et dont le contre-argument pourrait le mieux être illustré à travers les sociétés sans État qui ont existé et dont certaines existent aujourd'hui: ils avaient tous des croyances, des pratiques rituelles, etc, ce qui n'empêchait pas leurs sociétés de jouir de l'absence d'État et même du patriarcat.

Personnellement, cette réaction que j'appelle anti-religieuse radicale, je la vois comme une conséquence du rôle de l'Église en Europe, et cette culture "athéisante" comme spécifique à l"Histoire européenne. Mais je pense qu'il est dangereux de penser l'éradication des religions comme souhaitable, de voir l'athéisme comme une jouissance qui doit être universelle. L'on devrait davantage considérer notre athéisme comme spécifique à notre culture, et surtout, comme une conviction au même titre que les autres religions, parce que je pense qu'imposer le "ni Dieu" à tout le monde peut constituer un frein au mouvement anarchiste, et que l'adhésion au mouvement anarchiste doit se faire sur une volonté de la structure politique horizontale. Chercher à dissoudre les convictions spirituelles des gens ne mènera à pas grand chose selon moi, même s'il est légitime de craindre les récupérations politiques qui peuvent se faire du religieux, au même titre que d'autres bases non religieuses (URSS pour le communisme, République française avec la sacralisation de la Révolution, etc).
[Raised_Fist]
 
Messages: 1
Inscription: Lun 27 Avr 2015 09:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede sissoko le Jeu 11 Juin 2015 16:51

Merci, c'est un discours plein de bon sens, on pourrait ajouter que Proudhon par exemple était croyant, et que cette idée selon laquelle il faut être athée pour être anarchistes est très récente (et très con).

Mais sur ce forum on trouve des énérgumènes qui soutiennent les guerres de l'otan, et qui pour parler d'islamophobie citent Caroline Fourest. Comme pour le reste, les cartes sont brouillées. Si tu vois quelqu'un qui brandit un drapeau anarchiste, tu peux quasiment être sûr que ce n'en est pas un.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 503
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede Protesta le Jeu 11 Juin 2015 18:13

et que cette idée selon laquelle il faut être athée pour être anarchistes est très récente (et très con).


Ha bon?? Je croyais qu'être Anarchiste etait de se libéré des dogmatismes religieux, qui sont forcément oppréssant puisque les sociétés (et donc ses lois et ses morales) dans lesquelles nous vivons sont souvent issus des cultures et valeurs religieuses.

La liberté de culte qu'on nous présente souvent comme le must de la tolérence est une fumisterie.

je rappelle que Khoméynie, était réfugié içi en france, et que tous les grands démocrates occidentaux (Sartre,Beauvoir et cie...), l'ont soutenu au nom de la liberté religieuse. De retour en Iran Khomeynie installe une dictature implacable. Vive la liberté religieuse qui est le must de la tolérence !
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2202
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede sissoko le Sam 13 Juin 2015 16:57

Ha bon?? Je croyais qu'

il te reste beaucoup de choses à apprendre
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 503
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Islmamophobie,et la chritistianophobie ds les milieux anar?

Messagede rastanar le Sam 13 Juin 2015 17:31

Ah bon ?,de qui de toi ?...c'est un juste un délire sectaire que tu propose,la religion le plus sûr moyen de se faire fumer et endoctriner,c'est ton cas !.
Dernière édition par rastanar le Dim 14 Juin 2015 12:25, édité 1 fois.
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1920
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Suivante

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités