Le Monde Libertaire Hebdo, Sommaire, Éditorial et Agenda

Journaux, fanzines, périodiques d'expression anarchiste

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede Cheïtanov le Ven 27 Jan 2012 22:36

Par contre Pit est représentatif de SUD et AL (en plus il est pour la représentativité). En tout cas tu as beau jeu, sur que chez SUD avec les milliers d'euros gracieusement offert par l'Etat c'est facile; Par contre, vu que toi même est d'accord SUD a rien de libertaire, quand on te demande où en est ton orga spécifique localement, tu restes toujours muet. Je me rappelle tu critiques le fait qu'on a fait un rassemblement à 25 pelos, mais AL Tours, vous êtes 50 ????
"J'ai appris à marcher au pas, avec du punk au bout des doigts. J'ai l'coeur en miettes quand j'pense à ça..."
I'd rather be a picket than a scab, and I still hate Thatcher...
"Au moins AL et les Vignoles ils sont gentils" Un chef NPA
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede pit le Ven 27 Jan 2012 22:56

Je répète qu'ici je ne représente que moi même et ne me place pas forcément sur un terrain de concurence, et ne vais pas répondre dans le cadre de ce qui serait un match de ping-pong entre cnt-ait et AL ou cnt-ait et SUD (lequel d'ailleurs ?) d'autant que ce ne sont pas les mêmes types d'espaces et que visiblement on a pas la même manière de voir l'engagement révolutionnaire, et que d'un côté il y a sectitude et de l'autre ouverture. L'échange sur les pratiques çà pourrait être interessant d'ailleurs à partir du moment où il y a réellement envie d'échanger, mais ce n'est pas le cas. Par contre je défends comme vous des convictions.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede herope le Sam 28 Jan 2012 01:54

@ PIT

Je défends des convictions donc acte : tu pourrais développer pour accroitre les synergies ?, les points de désaccord de convergence (avoir l'avatar il y a un peu de rouge avec du noir).



Emancipe toi de tes chaînes mentales .
Avatar de l’utilisateur
herope
 
Messages: 225
Inscription: Mer 31 Déc 2008 04:57

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Jeu 2 Fév 2012 11:05

Image

Le Monde Libertaire n° 1658 du 2 au 8 Février 2012

Sommaire du Monde Libertaire n°1658 du 2 au 8 Février 2012

«La liberté de la femme s’étendra jusqu’où s’étend son pouvoir de se libérer elle-même.» - Emma Goldman

Actualité

L’égalité sexuelle toujours en retard, par R. Pino, page 3
Attaques contre les RTT, par M. Silberstein, page 4
Météo syndicale, par T. Impétueux, page 5
Chronique néphrétique, page 5
Les brèves, le strip, page 6
Le droit du travail malmené, par G. Goutte, page 7
L’Éducation nationale saignée, par Fred, page 8
Génocides, Vendée et couillons, par Jipé, page 8
Procès pour une récup’, par Juanito, page 9

International

Autriche: un bal qui fout la nausée, par J. Segal, page 10
Punks d’Indonésie en danger, page 11

Arguments

L’ordre sans l’État, par G. Goutte, page 12

Expression

Onfray contre les libertaires, par L. Marin, page 15

Culture

Les nouveaux chiens de garde, par P. Sommermeyer, page 18
Le nouveau M. Rasjfus, par P. Schindler, page 19

Mouvement

Les voix du jaguar montrent la voie, page 20
Syndicalismes d’émancipation, page 21
Radio libertaire, page 22
Agenda, page 23

Editorial du Monde Libertaire n° 1658 du 2 au 8 Février 2012

« Ah les braves gens ! L’un, locataire à l’Élysée, laisse entendre qu’il pourrait raccrocher les gants en cas de défaite à la présidentielle. Un être humain en quelque sorte, avec ses faiblesses… L’autre, porteur des couleurs de la gauche parlementaire, se porte sur le devant de la scène en pourfendeur du grand capital alias le «monde de la finance ». Tout ça pour rendre les conditions de l’esclavage salarial un petit peu plus supportables ?

Dans le parti (sans faucille ni marteau) on se fait fort de déclarer urbi et orbi que le programme du PS voulant «donner du sens à la rigueur », se bornerait à améliorer (sic) le capitalisme. Il est pourtant vrai que le concept du capitalisme d’État cher à Lénine et consorts a toujours voix au chapitre place du Colonel-Fabien dans le XIXe arrondissement à Paris. Alors tous azimuts, à droite comme à gauche, des effets d’annonce pour la présidentielle doublés de miroirs aux alouettes ?

Et les anarchistes, éternels opposants à la voie des urnes pour parvenir à un autre monde où les richesses seraient reparties égalitairement entre toutes et tous ! Seul un véritable contre-pouvoir syndical serait plus à même d’imposer, entre autres, l’interdiction des licenciements boursiers. Quoique l’état des lieux laisse à désirer. «Copie à revoir », bien sûr, mais pour tous les prétendants à l’aménagement du capitalisme.

Quant aux écologistes de tout poil elles et ils semblent avoir déserté, malgré leur volonté, le devant de la scène. En attente de places dans l’appareil d’État ? L’avenir le dira. Quant à l’extrême droite on dira pour être bref que n’est pas Doriot qui veut ! Pour nous anarchistes que l’on qualifient parfois de socialistes utopiques, nous resterons dans le militantisme de terrain sans nous risquer dans un jeu politique ou les dés sont pipés par les classes possédantes. »
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Jeu 9 Fév 2012 09:36

Le Monde Libertaire N° 1659 du 9 au 15 Février 2012

Image

Sommaire du Monde Libertaire n° 1659 du 9 au 15 Février 2012

«On achète ton bonheur, vole-le.» - Graffiti de mai 68

Actualité

Petroplus : les raffineries en danger, par J.-P. Levaray, page 3
L’éducation, toujours dans le viseur, par Fred, page 4
Météo syndicale, par T. Impétueux, page 5
Chronique néphrétique, page 5
Les brèves, le strip, page 6
Le froid social tue toujours, par Juanito, page 7
Carnet de voyage en Sarkozie, par R. Pino, page 8

Arguments

Abstention sans complexe, par J. Raj, page 10
Souverainisme et post-fascisme, par P. Pelletier, page 11
Une théorie anarchiste du genre, par J. Rogue, page 14

International

La commune de San Juan Copala, par G. Goutte, page 16

Histoire

Meurtres à la Grange-aux-Belles, par S. Boulouque, page 18

Culture

Le corps en thérapie, par J. Lesage de la Haye, page 20

Mouvement

Rencontres anarchistes à Tunis, page 21
Radio libertaire, page 22
Agenda, page 23

Editorial du Monde Libertaire n° 1659 du 9 au 15 Février 2012

"Nous voilà rassurés ! François Fillon l’a affirmé à la télé au cours de son débat avec Martine Aubry : Nicolas Sarkozy n’est pas le président des riches, puisque « aucun cadeau n’a été fait aux riches. Je suis blessé quand j’entends qu’on a baissé les impôts sur les plus riches ». La France « d’en bas » appréciera.

En attendant la chasse est ouverte, on veut parler de la campagne électorale bien sûr. Nous sommes déjà submergés de promesses des uns et des autres. Quant à notre président, il a choisi de faire campagne sans être candidat. Trop fort ! Mais il fait passer le message : cinq ans, ça a été trop court pour faire toutes les « réformes». C’est qu’il en a des combats à mener notre Nicolas ! Une entreprise en difficulté ? Il décroche son téléphone. Lejaby ? Problème réglé. Comme Gandrange ? Nous en reparlerons dans quelques mois. Petroplus ? Le multimillionnaire Gary Klesch se dit prêt à reprendre l’affaire. Il « attend juste que M. Besson lui téléphone ». Et les trois millions et plus de chômeurs restant ? On fait quoi ? Ça va en faire des coups de fil à passer : faudra bien cinq ans de plus. Pour achever le carnage social ?

Le jeu –électoral – consiste toujours à laisser en suspens le problème social, puisque tous, à gauche comme à droite ont des solutions et des propositions que jusqu’alors ils avaient soigneusement tenues cachées. Leur principal souci étant pour les uns d’obtenir les fameuses 500 signatures, et pour les autres d’expliquer comment on va continuer de gérer – mieux – le capitalisme. Capitalisme qui est loin d’être moribond, qui en est à sa énième mue, qui laissera sur le carreau toujours plus d’exploités à qui, c’est sûr, on ne fera pas de cadeau.

Comme d’habitude on cherchera à nous expliquer qu’il est indispensable de participer au jeu électoral, que le danger au second tour… Comme d’habitude, nous continuerons notre combat sur le terrain social, là où la réalité balaie les promesses qui n’engagent que ceux qui les croient."
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede Endy le Sam 28 Avr 2012 17:05

Image
Image
[modéré par bajotierra, protesta, vroum]
Endy
 
Messages: 160
Inscription: Sam 12 Mar 2011 20:25

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Sam 28 Avr 2012 20:45

Bah t'es content ou t'es pas content Endy, tu le vendras le journal ou pas ?
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede Endy le Dim 29 Avr 2012 01:27

vroum a écrit:Bah t'es content ou t'es pas content Endy, tu le vendras le journal ou pas ?

plait-il ?
[modéré par bajotierra, protesta, vroum]
Endy
 
Messages: 160
Inscription: Sam 12 Mar 2011 20:25

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Dim 22 Juil 2012 07:47

Le Monde libertaire hors-série n°45 (12 juillet-12 septembre 2012)

Image


éditorial du hors-série n°45

Notre numéro hors-série de l'été vient de paraître. C'est le moment, pour l'équipe du Monde libertaire, de prendre une pause bien méritée avant la reprise de notre hebdomadaire le 13 septembre prochain.
En attendant, ruez-vous chez votre marchand de journaux pour découvrir un copieux numéro du Monde libertaire consacré au Mexique, sa situation politique et économique, ses blessures et ses immenses aspirations libertaires ponctuées, çà et là, de réalisations tangibles.
Bonne lecture, bonnes vacances, à bientôt, et vive l'anarchie !



Le renouveau anarchiste

La renaissance d’un véritable mouvement anarchiste date des années 1990. En 1991 se tient une Première rencontre nationale anarchiste. C’est cependant dans le sillage du souffle donné par l’insurrection zapatiste, qui elle-même n’est pas exempte d’influences libertaires, en particulier magonistes, en 1994, qu’une véritable activité reprend. Des dizaines de fanzines apparaissent, des groupes se forment et des lieux s’ouvrent, liés pour beaucoup à la scène anarcho-punk. Parmi ceux-ci, le Multi-forum Alicia est l’un des lieux où s’exprime la contre-culture de la capitale et où viennent jouer de nombreux groupes liés à la scène ska-punk et alternative. Il s’est également investi, dans les premiers temps, dans le soutien à l’EZLN. Depuis 1997, dans l’État de Oaxaca, le Conseil indigène populaire de Oaxaca-Ricardo Flores Magón, qui se réclame de l’héritage de l’anarchiste, fonctionne comme une organisation de communautés indigènes.
Aujourd’hui, plusieurs lieux accueillent, à Mexico, les différentes initiatives libertaires. Chaque samedi, divers collectifs se retrouvent au Tianguis del Chopo, un marché alternatif, pour discuter et diffuser leur propagande. Le Centre social libertaire-Ricardo Flores Magón, local du Collectif autonome magoniste (Cama), accueille débats et discussions. À côté de la faculté de lettres et de philosophie, l’auditorio Che-Guevara, occupé depuis la grève de l’université en 1999-2000, constitue un lieu de rencontre et d’activités. Il dispose d’une bibliothèque, d’un atelier de sérigraphie, d’un restaurant végétarien, d’une salle de concert et propose de nombreux ateliers : cours d’autodéfense réservé aux femmes, ateliers vidéos, etc.
Il existe aussi des dizaines de groupes, répartis sur tout le territoire. Certains, comme le Cama, entretiennent des liens avec des organisations indigènes et paysannes de Oaxaca, avec lesquelles ils ont formé l’Alliance magoniste zapatiste (AMZ). Au-delà même des groupes se revendiquant comme anarchistes, il est indéniable que la pensée libertaire irrigue de multiples mouvements sociaux, comme on a pu le constater lors de la Commune d’Oaxaca en 2006, où tout un peuple s’est soulevé contre le pouvoir autoritaire du gouverneur de l’État. Des groupes comme Voix oaxaquègnes construisant l’autonomie et la liberté (Vocal) y ont d’ailleurs joué un rôle important.
Outre leur participation aux luttes sociales, les anarchistes mexicains déploient une grande activité culturelle : publications de journaux, de fanzines, de livres, organisations de discussions, de salons du livre libertaire, de concerts. Du côté de l’université, plusieurs chercheurs consacrent leurs travaux à l’étude du mouvement : Ana Ribera Carbó, Alejandro de la Torre, Alfonso Torúa Cienfuegos, etc. Sous la direction de Jacinto Barrera Bassols, la publication des œuvres complètes de Ricardo Flores Magón a été entamée et six volumes sont déjà parus. Des colloques, comme celui consacré au magonisme en juin 2010 à l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (Inah), réunissant des chercheurs du monde entier, se tiennent régulièrement. Comme partout, en dépit des conflits qui peuvent opposer ponctuellement tel groupe ou tel individu à d’autres, les anarchistes mexicains manifestent une forte volonté de mieux s’organiser pour faire face aux enjeux actuels et cherchent à se fédérer. C’est dans ce sens que s’est tenu, à l’auditorio Che-Guevara, les 30 avril et 1er mai 2011 un congrès anarchiste. Dans la foulée, la Fédération anarchiste mexicaine (Fam) s’est créée en novembre 2011 (voir la Déclaration de la Fédération anarchiste du Mexique). Elle regroupe des étudiants, des travailleurs, des indigènes, des militants de quartier, et dispose de groupes dans différentes régions (Tijuana, Sonora, Durango, Morelia, district fédéral, État de Mexico, etc.).
Le mouvement anarchiste possède donc, au Mexique, une longue histoire, au cours de laquelle se sont succédé périodes de fort protagonisme et de reflux. Malgré les conditions adverses, il est parvenu, à chaque fois, à renaître de ses cendres. Il doit aujourd’hui faire face à de nombreuses difficultés. Dans un pays soumis à la corruption des classes dominantes, à l’autoritarisme, à la violence de l’État et des groupes paramilitaires, à la guerre contre le narcotrafic, à des disparités de classes vertigineuses, le chemin est semé d’embûches. Cependant, une lueur d’espoir existe : les classes populaires, prenant conscience de leur condition, s’organisent partout, pratiquent la solidarité et luttent pour leurs droits. Dans ce contexte, les anarchistes mexicains sauront-ils être à la hauteur des défis qui les attendent ?

David Doillon
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Jeu 13 Sep 2012 15:19

Le Monde Libertaire # 1680 du 13 au 19 Septembre 2012

Image

«Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton.»

Albert Einstein




Sommaire du Monde Libertaire # 1680 du 13 au 19 Septembre 2012



Actualité


Patronat et social démocratie, par G. Goutte, page 3

Des fachos dans le Gard, page 4

La bêtise n’a point de cesse, par P. Schindler, page 5

Une météo syndicale de rappel de J.-P. Germain, page 6

Un expert sarkozyste de moins, par M. Silberstein, page 7

La chronique néphrétique de Rodkol, page 8

Spéculation alimentaire en vue, par P. Sommermeyer, page 9

La crise est une carotte, par R. Pino, page 10


International


Saint-Imier, atmosphère, atmosphère, par H. Lenoir, page 12

Communiqué de soutien aux Biélorusses, page 14

Mujeres libres, par R. Pélagie, page 15


Arguments


Chronique obscurantiste du Furet,page 16

Homme Vs Nature, par J.-P. Tertrais, page 17


Expressions


À la conquête du pain, par André, page 19


Mouvement


Un repas citoyen, par Tristan, page 21

Le Chiendent orléanais, par L’éléphant sage, page 22

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23


Illustrations


Aurelio, Jokoko, Krokaga, Slo, Riri, Némo



Editorial du Monde Libertaire # 1680 du 13 au 19 Septembre 2012


Sans psalmodier comme la droite, en de piteux titatas, que Hollande n’a rien fait pendant ses «100 jours », sans évoquer, sournoisement comme Canal +, un gouvernement «canard» qui multiplie les couacs, force est de constater que l’équipe aux manettes depuis peu n’a guère brillé pendant cet été. Elle se prend, dirait-on, les pieds dans la moquette des promesses électorales. Pourtant le nombre de pauvres en augmentation, le salaire moyen par ménage en baisse, les trois officiels millions de chômeurs, tous ces chiffres attestent des forfaits d’une droite décomplexée et virée de justesse.

La relève jusqu’à présent ne vaut guère mieux. La chasse aux pauvres, les constats amers et les pas de clercs devant Patrons, Fric et Finance, s’accumulent : Émeutes urbaines d’Amiens, ces «résistances à la dépossession» réduites au flashball, saccage du CREA appuyées par les lourdes sanctions des juges aux ordres, déportations des Roms comme au bon vieux temps de Guéant, impasse dans les conflits sociaux dont PSA malgré les tartarinades de Montebourg, prises de position d’un Chérèque, réducteur en grande forme des salaires à la CFDT, impôts sur les riches et les spéculateurs revus à la baisse etc.

Comme le Canard enchaîné le rappelle, Peillon enfourche le bidet de la morale à l’école, on reprend allègrement les forages pétroliers en Guyane, Ayrault remet en question les limitations à l’exploitation des gaz de schiste, Batho appuie le futur aéroport de Notre-dame-des-Landes, Montebourg, encore lui, fait la nique aux écolos en déclarant que le nucléaire est «une filière d’avenir»… Y’a pas à dire le Pouvoir les rend pragmatiques, ces rosâtres réformistes. Eux aussi se cachent derrière La Crise.

Un peu de sérieux : cette fameuse crise, c’est l’appétit des marchés, les conneries des banques qui l’ont instaurée et ce ne sont pas de vagues promesses de «croissance» qui vont y changer quelque chose. Le capitalisme comme fin de l’Histoire, l'économie de marché, l’égoïsme érigé en religion, le réformisme tremblotant, la croâssance, cette ultime utopie condamnée par la surpopulation et des ressources en épuisement, c’est râpé ces trucs et manigances… le vrai changement est ce que les anarchistes proposent dans le désert depuis longtemps, autogestion, communalisme, fédération, et c’est eux qu’on traite d’utopistes !



Agenda du Monde Libertaire # 1680 du 13 au 19 Septembre 2012


Vendredi 14 septembre


Paris XIe
19h 30. «Blues en liberté » remet ça! La dernière fois était projeté un film sur le club d’Antone’s au Texas. Pour cette rentrée c’est Gunsmoke où l’on peut voir sur scène Muddy Waters, Big Joe Turner, Big Mama Thornton et George «Harmonica» Smith. C’est pendant un week-end de novembre 1971 qu’une équipe de tournage d’une série télé (Gunsmoke Fumée de revolver) constatent qu’une tournée de grands bluesmen (sans oublier la chanteuse Big Mama, l’interprète originale du hit d’Elvis Presley «Hound dog») sont dans les parages. Amateurs de blues,Ils saisissent l’occasion, filment les concerts et interviewent les musiciens qui racontent leurs débuts sur scène… Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire. Entrée libre.


Samedi 15 septembre


Monde
Journée Internationale de solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza en Australie, sous la bannière de la GTWA. dominosworkersolidarity(a)gmail.com


Paris XIe
16h30: rencontre avec Justhom pour son livre Un brûlot sous l’éteignoir, De la tendance des pouvoirs politiques à mettre en veilleuse le mouvement associatif (Les Éditions Libertaires). L’auteur, fort de ses convictions libertaires, passe au crible le mouvement associatif de ses origines à nos jours, pour lui reprocher ce rendez-vous manqué avec l’émancipation des individus et l’autogestion, pour regretter qu’il soit devenu ce vaste conglomérat plus ou moins aux mains, par le jeu des subventions, d’arrivistes et de chefaillons politiques de tous bords.


A partir du 21 septembre


Paris VIIIe
Anne van der Linden est la vedette d'une expo de peintures intitulée Amour vache. Galerie Les singuliers, 138, bd Haussmann.


Samedi 22 septembre


Monde
À l’initiative de groupes et organisations des États-Unis, et soutenu par de très nombreuses organisations, journée d’action mondiale contre les gaz et pétroles de schiste. Plusieurs actions sont prévues en France, aussi bien en région parisienne que dans le Sud.


Besançon (25)
18 heures, pot de rentrée à la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Organisé par le groupe Proudhon de la Fédération anarchiste. À 19 heures : spectacle de café-théâtre avec le trio Jean Val et Gé. Une heure de chansons et de sketchs sur des thèmes de société. 20H30: Utopies et mouvements autogestionnaires. Intervention de Michel Antony, spécialiste de l’histoire du mouvement ouvrier et des utopies, suivie d’un débat à 21 heures Entrée libre. Salle Battant, 48, rue Battant.


Samedi 22 et dimanche 23 septembre


Ligoure (87)
Théâtre champêtre libertaire organisé par le Centre international de recherches sur l’anarchisme limousin (CIRA). Au programme, 4 pièces (place assises à 20 euros) : État de siège et Révolte dans les Asturies d'Albert Camus, par le Théatre rural d'animation culturelle. Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur et Armand Robin, la quête de l'universel par le théatre de la Balancelle. Au Château de Ligoure (au sud de Limoges), restauration à prix libre sur place, pique nique, camping, parking, bar, tables de presse, espace mômes etc. Navette possible avec la gare de Limoges. Contact pour info et réservation : cira.limousin@free.fr


Lundi 24 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection débat , Europe, l’insurrection qui vient (53 minutes), organisé par la CNT 25. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.


Mercredi 26 septembre


Besançon (25)
20h30: Projection débat : Les Insurgés de la Terre (54 minutes), organisé par le Resto trottoir. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.


Jeudi 27 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection débat: Squatt, la ville est à nous (94 minutes), organisé par la CNT 25 à la librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz. Entrée libre.


Vendredi 28 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection débat: « Vu d’en bas : des Tunisiens de Lampedusa à Paris » (71 min), organisé par le Scalp Bezak. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.


Samedi 29 septembre


Merlieux (02)
19 heures : repas anar. Dans le cadre de la Fête du livre, le groupe Kropotkine organise un repas anar concocté par l’écrivain-maître queue Benoist Rey, qui dédicacera ses Mémoires incomplètes parues en coffret aux Éditions libertaires. Ce bourguignon à prix modique sera suivi d’un concert gratuit du Trio Jazz Pascal Bréchet. Buvette. Athénée Libertaire 8, rue de Fouquerolles. Inscription au 0323801709.

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Mer 19 Sep 2012 10:40

Le Monde Libertaire # 1681 du 20 au 26 Septembre 2012

Image

«Le travail c’est bien une maladie, puisqu’il y a une médecine du travail.»

Coluche



Sommaire du Monde Libertaire # 1681 du 20 au 26 Septembre 2012



Actualité


Lutte des classes plus que jamais, par Fabrice, page 3

PSA, oeil pour oeil, page 4

Une basilique occupée, page 5

La météo syndicale de J.-P. Germain, page 6

Les pauvres à la belle étoile, par E. Vanhecke, page 7

La chronique néphrétique de Rodkol, page 8


Arguments


Travestissement néolibéral, par J. Langlois, page 9

Dossier santé, par Moriel, J.-M. Destruhaut et M. Silberstein, page 11


International


Congrès de l’IFA à Saint-Imier, les pendules à l’heure, par Fred, page 17


Expressions


Trois panthères en prison, par J. Lesage de La Haye, page 18

Benoist Rey en coffret, par Paco, page 19

Mort de la Voix au chapitre à Saint-Nazaire, page 20


Mouvement


Hommage au vététan de l’insoumission en Turquie, A. Roulland, page 21

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23


Illustrations


Aurelio, Kalem, Krokaga, Némo, Slo, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1681 du 20 au 26 Septembre 2012


Deux ans de serrage de vis libéralement annoncés par Hollande. Et comme on a un peu l’habitude des glissements progressifs, gageons que la vis devrait se serrer encore, par petits coups vicieux, et que les deux ans doivent être vus comme plutôt élastiques. On ne prend pas de risques à supposer aussi que ce sont encore les plus pauvres qui vont souffrir de la dégradation probable du service public et des éventuelles répercussions sur l’économie et le chômage qu’aura le retrait de quelques dizaines de milliards d’euros de la circulation réelle, au profit des banques, c’est-à-dire de la spéculation financière. Et il est à peu près certain que ça sera en pure perte.

L’État a totalement capitulé depuis trente ans devant le capital et son idéologie, le libéralisme. Ceux-là mêmes qui déshonorent le socialisme en arborant son nom, et qui devraient être porteurs, si ce n’est de liberté, du moins d’un point de vue collectif incarné par l’État, se font les serviteurs dociles du capital. Ils sont tout bonnement incapables de sortir de la vision libérale du monde. Un exemple: un grand patron du luxe trouve d’excellentes raisons de devenir Belge. En adoptant le point de vue d’un gouvernement réformiste, devons-nous pleurnicher ? Bien sûr que non. Juste tout lui prendre, jusqu’au dernier bouton de culotte, pour lui apprendre à déserter l’effort commun. Qu’Arnault s’en aille, mais qu’il s’en aille en slip !

Faute donc d’avoir trouvé le levier de la trappe aux riches, nos soi-disant socialistes sont condamnés à courir derrière le cul des banques avec un grand balai pour ramasser ce qui voudra bien en tomber, à chercher l’argent dans les poches des pauvres, où il n’est pas, et à entériner les suppressions d’emplois qui se succèdent.

Quant à nous, nous nous garderons bien d’arbitrer les querelles de ce couple infernal, l’État et le capital, même si l’un des deux a pris sur l’autre un ascendant pathologique. Nous nous tenons, comme toujours, dans le camp des opprimés, des exploités, des dominés. Nous défendons toujours l’idée d’un service au public non étatique, autogéré par les personnels et les usagers. Nous proposons l’expropriation par les travailleurs des moyens de production et la gestion directe des entreprises et des infrastructures. Les réformistes ont capitulé, et face au monstre ne restent que l’anarchie et la révolution



Agenda du Monde Libertaire # 1681 du 20 au 26 Septembre 2012



À partir du 21 septembre


Paris VIIIe
Anne van der Linden est la vedette d’une expo de peintures intitulée Amour vache. Galerie Les singuliers, 138, bd Haussmann.


Vendredi 21 septembre


Paris VIIIe
19h 30.Projection de Elisée Reclus, la passion du monde, un film documentaire de Nicolas Eprendre. À la Scam, salle Charles-Brabant, 5, avenue Vélasquez, M° Villiers ou Monceau. Verre après la projection. Réserver à donatien(a)antoinemartinprod.com

Paris XIe
19h 30. Les soirées vidéo de la librairie. Frères de classe, documentaire de Christophe Cordier (52 minutes). Histoire d’une photo… Certaines images deviennent des icônes politiques. Christophe Cordier a cherché à comprendre comment. Il est parti à la recherche des acteurs des photos, trente ans après. La projection sera suivie d’une discussion. Entrée libre. Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot.


Samedi 22 septembre


Monde
Journée Internationale de solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza en Australie, sous la bannière de la GTWA.

Besançon (25)
18 heures. Pot de rentrée à la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Organisé par le groupe Proudhon de la Fédération anarchiste. À 19 heures.Spectacle de café-théâtre avec le trio Jean Val et Gé. Une heure de chansons et de sketchs sur des thèmes de société. 20 h 30. Utopies et mouvements autogestionnaires. Intervention de Michel Antony, spécialiste de l’histoire du mouvement ouvrier et des utopies, suivie d’un débat à 21 heures Entrée libre. Salle Battant, 48, rue Battant.


Samedi 22 et dimanche 23 septembre


Ligoure (87)
Théâtre champêtre libertaire organisé par le Centre international de recherches sur l’anarchisme limousin (CIRA). Au programme, 4 pièces (place assises à 20 euros): État de siège et Révolte dans les Asturies d’Albert Camus, par le Théatre rural d’animation culturelle. Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur et Armand Robin, la quête de l’universel par le théatre de la Balancelle. Au Château de Ligoure (au sud de Limoges), restauration à prix libre sur place, pique nique, camping, parking, bar, tables de presse, espace mômes etc. Navette possible avec la gare de Limoges. Contact pour info et réservation : cira.limousin(a)free.fr


Dimanche 23 septembre


Meung-sur-Loire (45)
16 heures. À l’occasion des 7es Journées Gaston Couté, « Les Petits désordres » a le plaisir de vous inviter à la représentation de se nouvelle création : Le Semeur d’allumettes d’après l’oeuvre de Gaston Couté. À La Fabrique de Meung-sur-Loire.


Lundi 24 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection débat, Europe, l’insurrection qui vient (53 minutes), organisé par la CNT 25. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.

Paris XXe
20 heures. Théâtre documentaire, Tu me manques. L’histoire vraie d’une famille ouvrière espagnole de 1936 à 1952. Une histoire d’amour où la petite histoire croise la grande. L’épopée d’un républicain espagnol. Au Clan destino, 18, rue des Envierges. Entrée libre, libre participation. Réservations 0687 09 57 18 tmmanques.wordpress.com


Mercredi 26 septembre


Besançon (25)
20h 30. Projection débat: Les Insurgés de la Terre (54 minutes), organisé par le Resto trottoir. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.


Jeudi 27 septembre


Besançon (25)
20 heures. Projection débat : Squatt, la ville est à nous (94 minutes), organisé par la CNT 25 à la librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz. Entrée libre.


Vendredi 28 septembre


Besançon (25)
20 heures. Projection débat : Vu d’en bas : des Tunisiens de Lampedusa à Paris (71 min), organisé par le Scalp Bezak. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.


Samedi 29 septembre


Merlieux (02)
19 heures. Repas anar. Dans le cadre de la Fête du livre, le groupe Kropotkine organise un repas anar concocté par l’écrivain-maître queue Benoist Rey, qui dédicacera ses Mémoires incomplètes parues en coffret aux Éditions libertaires. Ce bourguignon à prix modique sera suivi d’un concert gratuit du Trio Jazz Pascal Bréchet. Buvette. Athénée Libertaire 8, rue de Fouquerolles. Inscription au 0323801709.


Dimanche 30 septembre


Merlieux (02)
De 10 heures à 18 heures, dans le cadre de la Fête du livre, le groupe Kropotkine de la Fédération anarchiste tiendra une table de presse et une buvette au 8, rue de Fouquerolles. Renseignements au 0323801709.

Besançon (25)
12h 30. Repas végétalien organisé par le Resto trottoir. Repas mensuel gratuit non exclusif avec sa zone de gratuité, son infokiosque et ses rencontres. Démonstration de capoeira. King’s Queer en concert. Place Marulaz.

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Jeu 27 Sep 2012 10:02

Le Monde Libertaire # 1682 du 27 Septembre au 3 Octobre 2012

Image

«La religion et l’humour sont incompatibles»

Milan Kundera



Sommaire du Monde Libertaire # 1682 du 27 Septembre au 3 Octobre 2012



Actualité


À la une, Colères saintes, par François, page 3

La Russie n’aime guère les anarchistes, page 5

Contraception une fois de plus menacée, par P. Schindler, page 5

Pas d’anticyclone syndical, par J.-P. Germain, page 6

Les Ibères se rebiffent, eux, par J. Caramelo, page 7

La chronique néphrétique de la semaine de Rodkol, page 8

Un sinistre clown d’outre-Atlantique, par N. Potkine, page 9

Les grilles européennes, par P. Sommermayer, page 10


Arguments


Clientèles captives, par S. Neumayer, page 12


International


Géopolitique moyen orientale, par E. Villain, page 14


Histoire


Un boulot plein d’embûches, par G. goutte, page 17


Expressions


Cuisants souvenirs, par André, page 19

Un bon bouquin, par C. Kottelane, page 20


Mouvement


On vit, page 21

Notre radio sans publicité, page 22

Pour sortir, page 23


Illustrations


Aurelio, Jhano, Krokaga, Manolo Prolo, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1682 du 27 Septembre au 3 Octobre 2012



Sautons un instant sur notre chaise comme des cabris en disant « L’Europe ! l’Europe ! l’Europe ! » L’Europe, donc, et sa fameuse règle d’or budgétaire, qui interdit aux États membres un déficit public « structurel » (hors évolution économique) supérieur à 0,5 % du PIB, et un déficit supérieur à 3 %.Toutes choses qui devraient limiter l’emprise des banques, via les emprunts, sur les politiques publiques. Le gag, c’est que ce qui devrait réjouir les réformistes, un affermissement de l’État face au grand capital, les consterne.

Pourtant, une politique publique saine voudrait qu’on anticipe les dépenses futures et qu’on accompagne, par l’investissement et l’épargne, des besoins que la collectivité aura du mal à assumer, au lieu de tabler sur une improbable (et par ailleurs peu souhaitable) croissance future du PIB pour rembourser de l’argent emprunté et dépensé aujourd’hui. De ce point de vue, l’assainissement des comptes publics est une mesure de simple bon sens.

Et il y a deux moyens de le faire : l’un est réformiste et consiste à nationaliser les banques et à lever l’impôt sur les plus riches ; l’autre est révolutionnaire, qui abolit la propriété privée des moyens de production, bâtit une économie fondée sur la valeur d’usage et plus sur celle d’échange, et accroche quelques possédants aux arbres, lanternes ou tout autre ornement de façade. Remarquons enfin la complexité byzantine des règles qui président au calcul des déficits publics et qui, semble-t-il, autorisent des variations assez fantaisistes (plus ou moins 200 % pour le déficit structurel, par exemple, selon le mode de présentation retenu). Voyons-y l’influence des lobbies ultralibéraux et financiers à la Goldman Sachs, plus que celle de Mélenchon.

Tout continuera comme avant : déficits, dettes, austérité et, enfin, transfert de la propriété de l’État vers la propriété privée. Triomphe de la banque. Et la règle d’or ne sera que le prétexte pour nous faire avaler ça. Le libéralisme, idéologie du capitalisme financier, a tellement empoisonné les esprits que les politiques de gauche n’arrivent à penser qu’avec les mots des banquiers : dette et déficit là où on devrait voir l’utilisation par la collectivité (représentée souvent, hélas, par l’État) des ressources communes du futur. Le peuple, les classes ouvrières, ne doivent pas abandonner leur destin entre les mains de ces aveugles. Il est urgent de nous réapproprier non seulement les richesses du futur, mais aussi celles du présent.



Agenda du Monde Libertaire # 1682 du 27 Septembre au 3 Octobre 2012



À partir du 21 septembre


Paris VIIIe
Anne van der Linden est la vedette d’une expo de peintures intitulée Amour vache. Galerie Les singuliers, 138, bd Haussmann



Jeudi 27 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection-débat : «Squat, la ville est à nous », 94 min, organisé par la CNT 25. À la librairie L’Autodidacte, 5, rue Marulaz. Entrée libre.

Chelles (77)
20 heures. L’Union locale CNT Chelles & MLV organise une projection du film de Philippe Clatot suivie d’un débat en présence d’un syndicaliste de PSA Aulnay. Un documentaire, financé par une souscription lancée auprès des ex-salariés de l’usine Continental à Claroix, retrace l’aventure humaine et collective des « Conti». Cinéma Le Cosmos, 22, avenue de la Résistance. Entrée : 5 euros. Accès : transilien P. RER E Chelles-Gournay. Contact : onafaimcnt.blogspot. Fr



Vendredi 28 septembre


Besançon (25)
20 heures : Projection débat : Vu d’en bas: des Tunisiens de Lampedusa à Paris, 71 min, organisé par le Scalp Bezak. À la librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz. Entrée libre.

Paris XIe
19h30: Soirée vidéo: Paroles ouvrières, paroles de Wonder. Un documentaire de Richard Copans (1996). La projection sera suivie d’une discussion. Entrée libre. Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, M° Filles-du-Calvaire, Oberkampf, République.



Samedi 29 septembre


Merlieux (02)
À 19 heures, dans le cadre de la Fête du Livre, le groupe Kropotkine organise un repas anar concocté par l’écrivain maître queux Benoist Rey, qui dédicacera ses Mémoires incomplètes parues en coffret aux Éditions libertaires. Ce bourguignon à prix modique sera suivi d’un concert gratuit du trio jazz Pascal Bréchet. Buvette. Athénée libertaire, 8, rue de Fouquerolles. Inscription au 0323801709.

Paris XIe
16h30: Rencontre-débat avec Clément Magnier pour son livre Cipriano Mera Sanz. 1897-1975 : de la guerre à l’exil. L’utopie est-elle contrainte d’embrasser les méthodes de ses ennemis pour vaincre ? Entrée libre. Librairie du Monde Libertaire, 145, rue Amelot.

Paris XVIIIe
L’ancienne équipe de La Rue fermera définitivement les portes de la bibliothèque à la fin de l’année, mais espère qu’une autre équipe se mobilisera pour que ce bel endroit puisse continuer à vivre. Si vous voulez nous rencontrer ou nous rendre des livres, merci de passer le dernier samedi de chaque mois de 15h30 à 18 heures, 10, rue Robert-Planquette, M° Abbesses ou Blanche.

Arcueil (94)
Festival Femmes en résistance les samedi et dimanche. 10 ans: nos luttes changent la vie entière ! Espace Jean-Vilar. 1, rue Paul-Signac. RER B Arcueil-Cachan.



Dimanche 30 septembre


Merlieux (02)
De 10 à 18 heures, dans le cadre de la Fête du livre, le groupe Kropotkine de la Fédération anarchiste tiendra une table de presse et une buvette au 8, rue de Fouquerolles.

Besançon (25)
À partir de 12 h30: repas végétalien organisé par le Resto trottoir. Repas mensuel gratuit non exclusif avec sa zone de gratuité, son infokiosque et ses rencontres. Démonstration de capoeira. King’s Queer en concert. Place Marulaz.



Mardi 2 octobre


Villeparisis (77)
18h 30. Journée mondiale de la non-violence. Le MAN agit en Seine-et-Marne! Action d’information et de sensibilisation sur le thème de la paix et de la non-violence à l’entrée de l’hypermarché Leclerc, 20-22, avenue Roger-Salengro à Villeparisis.nonviolence.fr



6 et 7 octobre


Cuisery 71
Samedi:
17 heures : ouverture.
18 heures : Jean-Pierre Levaray. Débat sur les risques industriels, le salariat. Restauration sur place. 21 heures : Invité surprise, puis, Fred Alpi (chanson française).

Dimanche:
10 heures : ouverture.
12 heures : apéritif musical avec Michel Chevalier. Restauration sur place.
14 heures : Juanito Marcos et Yves Meunier : la révolution espagnole (quels enseignements utiles pour un futur libertaire ?)
16 heures : Claire Auzias , le génocide tsigane. À la Maison du temps libre Yves-Uni.



Jusqu’au 13 octobre


Paris Ier
Exposition : John Cage, un hommage à ce poète, peintre, ramasseur de champignons… Médiathèque musicale de Paris. Forum des halles. 8, porte Saint-Eustache. Métro : Les Halles. Entrée libre. (Jeudi 27 septembre à 18 h 30, hommage à John Cage par l’Ensemble intercontemporain).



Jusqu’au 31 octobre…


Paris Ve
Exposition :Meckert-Amila de la Blanche à la Série noire. Jean Meckert est l’une des figures majeures du roman noir français.
Du mardi au vendredi : 14 heures-18 heures, le samedi: 10 heures-17 heures. Bilipo, 48, rue Cardinal -Lemoine. RER B, stations Saint-Michel et Luxembourg. Entrée libre.

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

Une version gratuite de 8 pages du Monde Libertaire est également disponible en diffusion militante. lien pour télécharger le ML gratuit # 17 : http://www.monde-libertaire.fr/images/numeros_du_journal/annees_2010/2012/1682-gratuit-17.pdf
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Ven 5 Oct 2012 11:41

Le Monde Libertaire # 1683 du 4 au 10 Octobre 2012

Image

«Pour sortir du tunnel, il faut d’abord le construire.»

Notre Président



Sommaire du Monde Libertaire # 1683 du 4 au 10 Octobre 2012



Actualité


Une austérité historique par R. Pino, page 3

Nouvelle des fronts par H. Lenoir, page 5

Une météo syndicale affligée de J.-P. Germain, page 6

Ça barde au Chiapas par G. Goutte, page 7

La chronique néphrétique de Rodkol, page 8


Arguments


Pas seuls dans l’univers, par M. Silberstein, page 9

De l’économie et de la révolution, par E. Vilain, page 11


International


Les grévistes assassinés de Marikana, par S. Hatting, page 12

Être jeunes à Cuba, par D. Pinos, page 15

Ouvriers chinois en colère, page 22


Expressions


Un film égyptien, par H. Hurst, page 17

Dossier: Un maître du polar au noir, par M. Noir, page 18


Mouvement


Des anarchistes à Porto, page 21

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23


Illustrations


Aurelio, Jhano, Krokaga, Riri, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1683 du 4 au 10 Octobre 2012



Le traité européen ne fait pas l’unanimité même dans le camp socialiste, comme en atteste la méfiance de 70 % des Verts, obligeant Madame Duflot au grand écart pour conserver son portefeuille. On pourrait, en non-spécialiste, se réjouir que la fameuse « règle d’or » soit là, à l’avenir, pour empêcher les États européens, et donc leurs peuples, de s’endetter autant auprès des banques que ces dernières années.

Mais ce énième traité européen n’est autre qu’un projet négocié par Sarkozy auquel Hollande n’a pas réussi à faire changer une ligne, si l’on excepte de vagues promesses concernant une hypothétique et peu vraisemblable croissance. La conséquence directe de ce traité est l’adoption d’un budget d’extrême rigueur supporté par les pauvres, pour rembourser des banquiers privés, voleurs responsables des « crises » par leur incommensurable sottise. Pour ce faire, il faudra continuer le saccage du service public, le détricotage systématique des acquis sociaux du CNL et la pérennité du chômage, de la précarité, de la pauvreté.

Les prétendus « socialistes », avec les clampins de droite, considèrent le capitalisme comme la fin de l’Histoire. Ils ne veulent ni ne peuvent changer rien à un système monstrueux, fondé sur l’égoïsme, qui prétend attribuer une valeur marchande à tous les éléments et les attitudes de la vie sur Terre. Ils vont donc lui permettre de continuer son oeuvre de mort. Comme si, avec quelques réformettes, ils allaient l’apprivoiser. Autant apprendre les bonnes manières à un virus du chikungunya.

Tous les tenants de l’Europe des riches font les gros yeux aux peuples et les menacent des pires fléaux s’ils refusent de raquer. Pur titata ! Pour de vrai, ils ne sont pas si rassurés qu’ils veulent le faire croire. Ils savent très bien que si un seul pays du groupe des Pigs (comme ils disent avec morgue) – Portugal, Italie, Grèce, Spain – sous la pression de la rue, refuse la muselière, dit prout à sa dette purement et simplement, les autres pays suivront aussi sec un si bel exemple, foutant comme un château de cartes toute l’Europe des riches par terre. Ils ont une sacrée trouille que les gens prennent conscience de cette force, malgré les enfumages des médias et des agences de com’. Aux anarchistes de susciter cette magnifique rébellion, de la chanter sur tous les toits et de préparer en leurs seins l’avènement d’une société toute autre.



Agenda du Monde Libertaire # 1683 du 4 au 10 Octobre 2012



Jusqu’au 13 octobre


Paris Ier
Exposition John Cage, poète, ramasseur de champignons, peintre, etc. Médiathèque musicale de Paris. Forum des Halles. 8, porte Saint-Eustache. M°: Les Halles. Entrée libre.


Jeudi 4 octobre


Paris Ve
19 heures. Projection débat avec des militants chiliens . Les réalités politiques et économiques et les conflits sociaux actuels au Chili. Université Paris 3 – Censier. Salle de cinéma, 49, rez-de-chaussée, 13, rue de Santeuil. M° Censier.

Paris Xe
19h 30. Réunion de La Barbe, groupe d’action féministe «Que la Barbe des femmes soit le signe de leur volonté de résister à l’hégémonie masculine et de rendre visibles et ridicules toutes les situations d’inégalité entre hommes et femmes ». Maison des associations, 206, quai de Valmy. M° Jaurès.

Paris XIe
Étienne de La Boétie, contre la servitude volontaire. Pour l’inauguration de l’exposition, Maurice Schuhmann et Margot Verdier vous présenteront une série de textes choisis. Bar Le Maldoror, 10, rue du Grand-Prieuré. M° Oberkampf. maldoror.fr

Limoges (87)
Festival (In)Dépendances : Du joug colonial à la dictature du marché. Projections, débats, lectures, théâtre. Cinémas Le Lido et Grand Écran centre, Théâtre de l’Union, CDN du Limousin (memoireavif.info). Jusqu’au 1er décembre.


Vendredi 5 octobre


Chambéry (73)
18h 30. Apéro de rentrée du groupe FA de Chambéry, chez Gigi, bar le Petit Verdun au 2, avenue des Chevaliers Tireurs. Concert d’Arsène Lupunk Trio (prix libre). Table de presse, projets militants. FA73.lautre.net

Paris XIe
19h30. Projection débat avec des militants chiliens: Les réalités politiques et économiques et les conflits sociaux actuels au Chili. Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. M° République, Oberkamf ou Filles-du-Calvaire. Entrée libre et gratuite.

Paris VIIe
Action mensuelle contre les armes nucléaires. Jeûne et interpellation pour l’abolition des armes nucléaires. 9 heures – 10 heures, rendez-vous au M° Solferino, sous l’horloge du ministère de la Défense. 12 heures –13 heures, rendez-vous sur le terre-plein à l’angle du Bd Saint-Germain et de la rue de l’Université (en face du 231 Bd Saint-Germain, entrée ministère de la Défense). 16 heures – 17 heures, au M° Solferino, sous l’horloge du ministère de la Défense. Faites le maximum pour être tout de noir vêtu.


6 et 7 octobre


Cuisery 71
5e Salon du livre libertaire

Samedi:
17 heures, ouverture.
18 heures : Jean-Pierre Levaray.
21 heures : Invité surprise, puis Fred Alpi (chanson française).

Dimanche:
10 heures : ouverture.
12 heures : apéritif musical avec Michel Chevalier.
14 heures : Juanito Marcos et Yves Meunier : la révolution espagnole.
16 heures : Claire Auzias , le génocide tsigane À la Maison du temps libre.


Samedi 6 octobre


Marseille (13)
Au Cira, à 17 heures, causerie par Jean-Jacques Gandini (avocat) et Annick Stevens (philosophe), tous deux membres du collectif de la revue Réfractions sur le thème : Désobéir à la loi : au nom de quoi ? pour quels résultats ? Plusieurs procès sont en cours pour des actes que leurs auteurs revendiquent comme de la désobéissance civile. Un point sur l’évolution de ces affaires, et aussi l’évolution de la solidarité utile pour les inculpés. 50, rue Consolat.

Dijon (21)
Les collectifs Do It Yourself Maloka (Dijon) et Rude East can’t Fail (Besak) organisent une journée pour une culture et des espaces autonomes. Espace autogéré des Tanneries. 15 heures : open graff, discussion, bouffe vegan, tables de presse et distro. 21 heures : concert hip-hop rouge et noir. Paf : 5 euros en soutien à Maloka, RECF et à l’espace autogéré des Tanneries.

Périgueux (24)
20h 30. Lecture théâtrale, Alexandre Marius Jacob, anarchiste et bagnard 1879-1954, Café Associatif les Thétards, 7, rue de la Bride, Tel : 0524135033

Paris XIIe
16 heures. SUD, Future et la CNT organisent une assemblée avec projection, débat et échange sur les luttes sociales avec Eric Forman, militant IWW dans la restauration rapide qui a participé à des luttes chez Starbucks et JimmyJohn’s (resto sandwich) aux États-Unis. Salle Traversière, 17, rue Traversière. M° Gare-de-Lyon.

Saint-Denis (93)
19h 30. Projection débat avec des militants chiliens : Les réalités politiques et économiques et les conflits sociaux actuels au Chili. Entrée libre et gratuite. Local de la Dionyversité, 4 Place Paul-Langevin. M° Basilique-de-Saint-Denis.


Dimanche 7 octobre


Saint-Denis (93)
15 heures.17 heures. Les Dimanches de la Dionyversité au Musée de Saint-Denis. Histoire impertinente des présidents de la République (1870-2017). Conférence-débat de Laurent Bihl, historien et spécialiste de l’image. Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, 22bis, rue Gabriel Péri. M° Porte-de-Paris, ou RER D. Entrée libre.


Vendredi 10 octobre


Rennes (35)
Meeting de rue anarchiste à 18 heures, place de la République à l’appel du groupe La Sociale. « Face aux licenciements, comment lutter ? » Ce que disent et veulent les anarchistes.

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

Une version gratuite de 8 pages du Monde Libertaire est également disponible en diffusion militante.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Jeu 11 Oct 2012 09:14

Le Monde Libertaire # 1684 du 11 au 17 Octobre 2012

Image

«S’il existait un enfer pour les amoureux et les buveurs, le paradis serait désert.»

Omar Khayyâm




Sommaire du Monde Libertaire # 1684 du 11 au 17 Octobre 2012



Actualité


Sur un rail libertaire, par Max, page 3

Universitaires mexicains en grève, page 4

Un gaz à tout péter, par Muriel, page 5

Dépression météo, de J.-P. Germain, page 6

Nucléaire, basta ! par Stef, page 7

La chronique néphrétique de Rodkol, page 8

Sommet de Rio, par J.-P. Tertrais, page 9


Arguments


Y a-t-il un être humain ? par C. Cetti, page 11


International


Suer de l’or, par N. Potkine, page 12

Sur le grand Bolivar, par El libertario, page 14

Mayotte attitude, par T. L., page 17


Expressions


Bonnes toiles, par H. Hurst et Jean-Sébastien, page 19

Un spectacle libertaire, par A. Pawlovsky, page 20

La paix des Basques, par J.-M. Raynaud, page 20


Mouvement


La vie du mouvement en scène, page 21

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23


Illustrations


Aurelio, Kalem, Krokaga, Nemo, Riri, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1684 du 11 au 17 Octobre 2012



Avec la politique budgétaire d’économies de 30 milliards d’euros, les vide-goussets de l’État vont faire la vie plus dure aux plus modestes. Les malgripes, par la bouche de leur tenancière du Medef, s’effrayent que les impôts augmentent plus vite que la réduction des dépenses publiques. L’UMP voilée en rajoute et orchestre une mobilisation virtuelle de volereaux, entrepreneurs anonymes, jouant les indignés poujadolibertariens à clamer ne pas vouloir être des «pigeons». La jacasse des nationalistes crie haro contre la finance (et derrière, les déïcides?) et en appelle au remède ultime, la xénélasie. Les xénodoques rouverts par Mitterrand ne suffisant pas…

Tous à la récitation du psautier entrepreneurial du capitalisme : «Montjoie !» Les autoproclamés vrais dévoirants (le vrai travail) s’encolérisent car, ingrats en masse, nous ne nous rendons pas compte que, coiffés de leur salade et chevauchant leur roncin, ils suent à pleine charge sang et or dans une terrible guerre économique. Ces héros exhortent les besogneux, à moins de frais et moins de nombre, à plus d’efforts pour construire et pousser leurs mantelets et leurs balistes, sans quoi ces princes de la thune quitteront le royaume. Face à quoi, les chefs confédéraux des gaveaux, responsables sans courage, sont prêts à la discussion (et à la signature d’accord) sur la compétitivité, outil de misère de plus. Le pandémonium est au complet.

Quant aux salariés, médusés par les lantiponneries de l’étrange lucarne, empoisonnés par les fatals boucons de Monsanto et de la grosse distrib’, oppressés par un climat de malepeur sociale, ils sont encouragés à tourner leurs criailleries vers plus pauvre ou vers métèque. Pour cela, tous les trébuchets et les pelcons sont bons: smicards contre RSA, Celtillons contre Mograbins, etc. Décidément, le longévif capitalisme a le cuir dur et l’avidité sans borne.

Tout ce « viel françois » pour souligner que la problématique est inchangée depuis plusieurs siècles et, si nous ne voulons pas d avantage souffrir sous sa géhenne, il serait temps qu’une vraie colère s’empare des opprimés. Qu’elle coupe toutes les badernes qui entravent leur conscience pour recourir, par la grève et l’occupation, à l’expropriation des saigneurs, prenant ainsi leur sort en main, sans dieu ni maître, ni César, ni tribun. Charge au mouvement libertaire d’y aider pertinemment si nous ne voulons pas être les dindons de la farce. Cette fois, pas de « titata» pour le lectorat, l’auteur du précédent éditorial étant cette semaine atteint de mogigraphie.



Agenda du Monde Libertaire # 1684 du 11 au 17 Octobre 2012



À partir du 21 septembre

Paris VIIIe
Anne van der Linden est la vedette d'une expo de peintures intitulée Amour vache. Galerie Les singuliers, 138, bd Haussmann.


Jusqu’au 13 octobre

Paris Ier
Exposition : John Cage, un hommage à ce poète, peintre, ramasseur de champignons… Médiathèque musicale de Paris. Forum des halles. 8, porte Saint-Eustache. M°: Les Halles. Entrée libre. (Jeudi 27 septembre à 18h30, hommage à John Cage par l’Ensemble intercontemporain.)


Jusqu’au 31 octobre…

Paris Ve
Exposition : Meckert-Amila, de la Blanche à la Série noire. Jean Meckert est l’une des figures majeures du roman noir français.
Du mardi au vendredi : 14 heures-18 heures
le samedi: 10 heures-17 heures.
Bilipo, 48, rue Cardinal-Lemoine. RER B, stations Saint-Michel et Luxembourg. Entrée libre.


Jeudi 11 octobre


Paris IIe
19 heures. Anonymous, pirates informatiques ou « indignés » du web? Rencontre avec Frédéric Bardeau et Nicolas Danet, auteurs de Anonymous, pirates informatiques ou altermondialistes numériques? (Éd. Fyp, 2011). Bibliothèque Charlotte Delbo, 2, passage des Petits-Pères. Métro Bourse, Palais-Royal. Entrée libre.

Paris XIIe
18h30. Conférence de Benjamin Stora, Mémoires algériennes. Cité nationale de l’histoire de l’immigration (ex-musée des Colonies). Palais de la Porte-Dorée, 293, avenue Daumesnil. Métro Porte-Dorée. Entrée libre.


Vendredi 12 octobre


Paris XIe
19h30. Les soirées lecture de la librairie du Monde libertaire. Nicolas, simple lecteur, viendra nous présenter ce bouquin qu’il a lu et aimé: la Pensée de Malatesta, textes réunis et présentés par Gaetano Manfredonia (éditions Collection anarchiste). Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. Métro République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire. Entrée libre.


Samedi 13 octobre


Marseille (13)
17 heures. Désobéir à la loi : au nom de quoi? Pour quels résultats ? Causerie avec Jean-Jacques Gandini (avocat) et Annick Stevens (philosophe). Au Cira, 50, rue Consolat. Entrée libre.

Beauvais (60)
Journée autour de l’immigration avec Solidarité Migrants à L’Ouvre-Boîte. Programme de la journée: 15 h30, les Amoureux aux bancs publics, film de Nicolas Fernan; à 17 heures, débat «Immigration: demande d’asile» ; à 19 heures, pot de l’amitié et restauration. Et, à 20 h 30, spectacle Parole de mutins, par la compagnie Jolie Môme. Tarif unique : 10 euros. contact : solidaritemigrantsoise@orange.fr scalp60(a)free.fr.

Paris XIe
16h 30. Avec l’ami Serge Utgé-Royo pour fêter la sortie de son nouveau disque : le Présent têtu…Entrée libre. Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. Métro République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire. Entrée libre.

Paris XVIIIe
17 heures. Le blues, de l’esclavage au guitar-hero. Une histoire racontée du point de vue des opprimés à travers extraits vidéos, diaporamas et courts récits mêlés au vaste répertoire du blues interprété par Hervé Krief et ses musiciens. Bibliothèque Clignancourt. M° Jules-Joffrin.


Samedi 13 octobre


Lyon (69)
15 heures. Auriez-vous crié « Heil Hitler » ? Résistances et soumission au nazisme. Rencontre-débat avec François Roux. 18 h 30. Pot de rentrée de la librairie. Librairie libertaire La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe. Téléphone/ fax : 04 78 61 02 25. Site lagryffe.net


Dimanche 14 octobre


Saint-Géniès-de-Malgoirès (30)
Fête des paysans de la Confédération paysanne du Gard de 9 heures à 20 heures.


Mardi 16 octobre


Saint-Denis (93)
19 heures. Cycle : L’Europe qui nous dirige. Deuxième rencontre/discussion : Comment les socialistes français relancent l’Europe. Intervention de Bertrand Rothé. La Dionyversité, (dionyversite.org). Bourse du travail, rue Bobby-Sand, M° Porte-de-Paris.


Jeudi 18 octobre


Paris XIIe
19h30. Trafics de femmes en Europe. Projection, en présence de la réalisatrice, Pascaline Simar, du court métrage Dérobées. Maison des associations 181, avenue Daumesnil. Métro Daumesnil ou Montgallet.


Vendredi 19 octobre


Saint-Brieuc (22)
Dans le cadre du festival Littérature et Engagement, du 12 au 20 octobre, ayant pour thème cette année « Regardez-moi ce travail! ». Vendredi à 20 h30: rencontre avec Jean-Pierre Levaray à la Médiathèque de Ploufragan (agglo de Saint-Brieuc). Et le samedi, à 15 heures : table ronde avec Jean-Pierre Levaray sur le thème « Le travail c’est pas drôle ? ». Même lieu.

Vannes (56)
20h 30. Projection et débat autour du film De la servitude moderne de J.-F. Brient, qui analyse la société actuelle. Palais des arts (théâtre Anne-de-Bretagne). Organisé par le groupe libertaire Lochu et la Fédération anarchiste de Vannes. Entrée libre.

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

Une version gratuite de 8 pages du Monde Libertaire est également disponible en diffusion militante. Vous pouvez la télécharger ici : http://www.monde-libertaire.fr/images/numeros_du_journal/annees_2010/2012/1684-gratuit-18.pdf
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Mer 17 Oct 2012 09:36

Le Monde Libertaire # 1685 du 18 Octobre au 7 Novembre 2012

Image

«La police est sur les dents, celles des autres, évidemment.»

Boris Vian




Chers lecteurs,
Vous avez en mains le numéro 1685 du Monde libertaire qui restera en kiosque pendant trois semaines. Le prochain numéro de votre hebdomadaire (1686) paraîtra le 8 novembre.



Sommaire du Monde Libertaire # 1685 du 18 Octobre au 7 Novembre 2012



Actualité


Valls n’a pas mis l’temps, par G. Goutte, page 3

Encore des ouvriers chinois en colère, Par P. Sommermayer, page 4

Salariés sud-européens en colère, par R. Pino, page 5

La navrante météo syndicale, de J.-P. Germain, page 6

Valse des perdreaux de la bac de Marseille, par M. Rajsfus, page 7

La prison qui tue, page 9

La chronique néphrétique de Rodkol, page 10

Mort d’un gros épicier, par Stef@, page 11

Comment devenir riche, par J. Langlois, page 12


Arguments


Économie anarchiste II, par E. Vilain, page 14

Les ravages du pouvoir sur le cerveau, par J.-M. Traimond, page 15

Les antispécistes sur la sellette, par Le furet, page 18


Expressions


Un anarchiste à en mourir, par P. Schindler, page 19


Mouvement


La radio sans muselière, page 22

Programme des réjouissances, page 23


Illustrations


Aurelio, Jhano, Kalem, Krokaga,

Lardon, Manolo Prolo, Riri, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1685 du 18 Octobre au 7 Novembre 2012



L’heure est aux oiseaux. Cette semaine, les perdreaux, les poulets et autres gallinacées sont à la peine et aussi à l’honneur. Les vilains d’abord, les trente ripoux suspendus ( à l’heure de ce présent bouclage et sans jeu de mots) sur les 40 policiers de la bac de Marseille rapidement dissoute pour indélicatesse, celle entre autres de s’être fait prendre la main dans le pot de haschich. Les gentils, ensuite. La glorieuse police antiterroriste qui, telle le Chassepot de Badinguet, fait merveille, de Strasbourg à Paris, en éradiquant les terroristes et en démantelant les bandes de radicaux prêts à tout faire sauter.

On ne vous dit pas les titatas enflammés et vengeurs que ça déchaîne dans les feuilles de choux et les écrans extraplats. C’est la guerre sainte de la République, pas si laïque que ça, contre les fanatiques illuminés, les poseurs de bombe basanés, le genre à te sourire par devant et à te filer un coup de surin par derrière. Rien n’a changé depuis le président précédent, qui, lui-même, n’avait fait que peaufiner la bonne grosse astuce dont tous les pouvoirs, politiques ou autres, sont coutumiers. C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs brouets, à condition d’y mettre un gros bout de mauvaise foi, de racisme et de roulements de tambour cocardiers.

Valls, le nouveau Guéant socialiste, reprend avec bonheur les styles et les équipes de son prédécesseur. Notre confrère Le Nouvel Obs ne s’y trompe pas et placarde en une le portrait du « vice-président Valls ». Faut dire qu’il fait très fort le dauphin. Tel un rose commandeur de l’Occident menacé du racisme antiblancs, il congédie d’une main ces tire-laine de Roms , il pourfend de l’autre les dynamiteurs et les ripoux. Pas de jaloux. Incantation sécuritaire, chasse aux étrangers, apologie de la trouille, règne de l’ego contre le solidaire, tiroir-caisse en guise de cerveau. Coup double et chapeau l’artiste.

Tout ce pipeau cache mal l’impuissance et les peu glorieuses reculades de l’équipe au pouvoir devant les vrais terroristes, les lobbys et le gros capital, PSA, Arcellor Mittal, Sanofi et consorts. Nos arrogants perdreaux s’écrasent même devant d’inoffensifs « pigeons » - un peu capitaines de start up sur les bords - qui font plier le gouvernement et le contraignent, rien qu’en surfant sur la toile aux alouettes, à revoir sa copie de loi visant à surtaxer les plues values lors des reventes de société. Parisot se marre. Grandeur et décadence de la normalité réformiste. Au fait, où ça en est le gloubiboulga juridico-policier des terroristes épiciers d’ultra-gauche de Tarnac?



Agenda du Monde Libertaire # 1685 du 18 Octobre au 7 Novembre 2012



Du 6 octobre au 1er décembre


Paris XIe
Étienne de La Boétie, Contre la servitude volontaire. Pour l’inauguration de l’exposition, Maurice Schuhmann et Margot Verdier vous présenteront une série de textes choisis. Bar Le Maldoror, 10, rue du Grand-Prieuré, www.maldoror.fr


Depuis le 13 octobre


Paris XVIIe
20 heures. Du mardi au vendredi, 17 heures et 20 heures le samedi. Sacco & Vanzetti interprété par Dau & Catella d’après le texte d’Alain Guyard et mis en scène par François Bourcier. Théâtre du Petit Hébertot, 78 bis, bd des Batignolles. M° Rome ou Villiers. 0142931304.


Jeudi 18 octobre


Paris Ve
18 heures. Amila-Meckert : un portrait, une oeuvre, de la Blanche à La Série noire. Évocation du parcours littéraire de Jean Meckert et de son influence sur le roman noir contemporain avec Franck Lhomeau, Patrick Pécherot et Didier Daeninckx. Bilipo (Bibliothèque des littératures policières). M° Cardinal-Lemoine.

Paris XIIe
19h30. Trafics de femmes en Europe. Projection, en présence de la réalisatrice, Pascaline Simar, du court métrage Dérobées. Maison des associations, 181, avenue Daumesnil. M° Daumesnil ou Montgallet.


Vendredi 19 octobre


Saint-Brieuc (22)
Dans le cadre du festival Littérature et engagement du 12 au 20 octobre, ayant pour thème «Regardez-moi ce travail!». Vendredi à 20h30: rencontre avec Jean-Pierre Levaray à la médiathèque de Ploufragan (agglomération de Saint-Brieuc). Et le samedi, à 15 heures: table ronde avec Jean-Pierre Levaray sur le thème «Le travail c’est pas drôle?».Même lieu.

Vannes (56)
20h 30. Projection et débat autour du film De la servitude moderne de J.-F. Brient, qui analyse la société actuelle. Palais des Arts (théâtre Anne-de-Bretagne). Organisé par le groupe libertaire Lochu et la Fédération anarchiste de Vannes. Entrée libre.

Rouen (76)
15 heures. Rencontre avec Justhom autour du livre Un brûlot sous l’éteignoir, ou de la tendance des pouvoirs politiques à mettre en veilleuse le mouvement associatif. Librairie l’Insoumise, 128, rue Saint-Hilaire.

Saint-Denis (93)
19h 30. Dionyversité. Projection du documentaire Ladies' turn de Hélène Harder. Au Sénégal, pays du foot roi, s’organise pour la première fois en 2009 un tournoi de football féminin sur les terrains des quartiers. 4, place Paul-Langevin. M° ligne 13, station Basilique.

Paris XIe
19 h 30. Les soirées vidéo de la librairie. Diego, un film documentaire de Frédéric Goldbronn. Dans un bar de Barcelone, Diego Camacho (Abel Paz) fait revivre la révolution de Juillet 1936. À la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot.


Samedi 20 octobre


Laon (02)
De 10 heures à 18 heures. Le groupe Kropotkine de la Fédération anarchiste participera aux Six heures pour la régularisation des sanspapiers organisé par le Collectif de défense des sans-papiers de l’Aisne (CDSP02). Place des Droits-del’Homme. Prises de paroles des organisations réunies au sein du CDSP02. Stands. Musique avec CRSKP et Lekip, Swing’s Gadget et IDMA. Buvette. Entrée libre.


Dimanche 21 octobre


Paris XIe
À 17 heures au CICP, 21 ter, rue Voltaire, soirée de soutien au fanzine A Bloc avec The Snobs (punk ska hardcore folk, Budapest), Emma Pils (anarcho punk ,Paris) et un autre groupe. collectifcontreculture.blogspot.com


Mardi 23 octobre


Paris Xe
19 heures. Les actes de refus dans la guerre d’Algérie. Projection du film Le Refus suivi d’un débat de Tramor Quemeneur, historien, auteur d’une thèse sur les insoumissions, refus d’obéissance et désertions pendant la guerre d’Algérie, Hélène Bracco, auteur de Pour avoir dit non, Alban Liechti et Benoist Rey, appelés. Bibliothèque François-Villon. M° Colonel-Fabien.

Peyrelevade (19)
19h 30. Soirée de soutien aux Pussy Riot. Projection et concert au Crolag. Prix libre.

Saint-Denis (93)
19 heures. L’Europe qui nous dirige. Il n’y aura pas d’Europe sociale : L’ordolibéralisme pour l’Allemagne, le libéralisme pour la G.-B., le sociallibéralisme pour la France. Conférence de Bertrand Rothé, enseignant. Bourse du travail, rue Bobby-San. M° Porte-de-Paris.


Samedi 27 octobre


Paris XVIIIe
L’ancienne équipe de La Rue fermera définitivement les portes de la bibliothèque à la fin de l’année, mais espère qu’une autre équipe se mobilisera pour que ce bel endroit puisse continuer à vivre. Si vous voulez nous rencontrer ou nous rendre des livres, merci de passer lors des permanences, le dernier samedi de chaque mois de 15h30 à 18 heures, 10, rue Robert-Planquette. M° Abbesses ou Blanche.


Mercredi 31 octobre


Cluny (71)
20h 30. Projection-débat avec Yannis Youlountas et Samuel Wahl sur la situation en Grèce à ce jour organisé par La Vache noire, groupe de la Fédération anarchiste et le groupe libertaire de Saône-et-Loire. Salle de Justice de paix (eh oui).



Le numéro hors-série n° 46 du Monde libertaire dans les kiosques le 26 octobre

Au sommaire :
Les rencontres anarchistes internationales de Saint-Imier
Les groupements d’achats alimentaires
Occupation du foyer de la Maladrerie à Rouen.
Retour sur la Foire à l’autogestion
Alternatives énergétiques au Danemark
Lectures, musique


Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

Une version gratuite de 8 pages du Monde Libertaire est également disponible en diffusion militante : http://www.monde-libertaire.fr/images/numeros_du_journal/annees_2010/2012/1684-gratuit-18.pdf
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Mer 24 Oct 2012 22:52

la couv du premier Monde libertaire hors-série bimestriel qui sort demain

68 pages en kiosque tous les deux mois pour 5 euros

Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails


Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Mar 6 Nov 2012 16:10

Le Monde Libertaire # 1686 du 8 au 14 Novembre 2012

Image

«C’est pas le travail qui coûte cher, le travail c’est la richesse, c’est le capital qui coûte cher !»

Gérard Filoche




Sommaire du Monde Libertaire # 1686 du 8 au 14 Novembre 2012



Actualité


Appel de la Coordination syndicaliste de la Fédération anarchiste, page 3

Austérité à l'heure espagnole, par R. Pino, page 4

Les fronts sociaux, par H. Lenoir, page 5

Météo syndicale, par T. Porré, page 6

Communiqué fédérale à propos de N-D-des-Landes, page 7

La Chronique néphrétique, de Rodkol, page 8


Arguments


Couac policier à Tarnac, par P. Schindler, page 9

La prison telle qu'en elle-même, par J. Rat, page11

Morale et police, par M. Rajsfus, page 12

la prison, témoignage vécu, par J. Lesage de La Haye, page 14


International


Austérité chez les Grecs, par Romain, page 15


Histoire


Ramón Acín, belle figure de la CNT espagnole, par D. Pinos, page 17


Expressions


Sur les écrans, de H.Hurst, page 19

Un hurluberlu fort sage, par C. Margat, page 20


Mouvement


Activités du mouvement, page 21

La radio sans muselière, page 22

Programme des réjouissances, page 23


Illustrations


Alexandre , Aurelio, Krokaga, Manolo-Prolo, Valère



Editorial du Monde Libertaire # 1686 du 8 au 14 Novembre 2012



Accuser les Arabes de voler les petits pains au chocolat, lyncher les Roms, supprimer les 35 heures, faire, comme le sénateur Longuet, un bras d’honneur aux anciens colonisés réclamant justice: à droite comme à gauche, l’heure est à la décomplexitude. Haro sur les tabous. Pour aller dans le sens d’une si courageuse lucidité, pourquoi ne pas parquer les étrangers et les impies dans des ghettos, rétablir le port d’étoiles diversement colorées selon les différentes incivilités, pour les fumeurs, les looseurs, les pédophiles, les chauffards.

En véritables pragmatiques décomplexés, on pourrait aussi bannir des programmes scolaires la philosophie, l’histoire, la littérature et autres titatas, ces badinages improductifs de «diseux», au profit de matières plus rentabilisables, réservées aux «faiseux», techniques de surfaces, politesse, respect du chiffre et de la réussite pour les garçons, torchage des moujingues, cuisine, docilité sexuelle pour les fillettes. Pourquoi ne pas aussi, dans la foulée, rendre obligatoire le sport de haut niveau ou remettre en vogue les jeux du cirque.

Pourquoi ne pas réinvestir les anciennes colonies et célébrer, par un jour férié, les anniversaires de la Toussaint rouge ou les ratonnades de 1961. Pourquoi ne pas rétablir le travail des enfants dès 7 ans, les journée de 12 heures, les licenciements sans préavis, le livret ouvrier, comme au bon vieux temps des maîtres de forge. On pourrait supprimer le droit de grève, organiser l’attribution «aux enchères» des emplois aux moins exigeants. On pourrait dispenser les patrons de toutes cotisations sociales, abolir les salaires qui ruinent les actionnaires ainsi que le Code du travail, imposer le servage, l’esclavage, mettre Parisot au ministère du Travail.

Dans la foulée, il faudrait remettre à l’honneur la torture, le droit de cuissage, la peine de mort; réassigner aux femmes les places qu’elles n’auraient jamais dû quitter, cuisine, buanderie, alcôve. Supprimer l’assistanat et la Sécurité sociale, confier toute forme d’aide aux curés et aux oeuvres de charité, abolir toute expression populaire au profit du sondage de droit divin, faire de la réaction l’inusable et supersonique moteur de la société moderne. Il reste tout plein d’autres chantiers pragmatiques et décomplexés qu’on laisse à la libre imagination – synergétique et gestionnaire – des bienfaiteurs éclairés, des commissaires politiques et autres moralistes de tout poil. Ils pullulent car la soupe est grasse. Nous autres, anarchistes méfiants, persisterons à ne pas confondre modernité et progrès social.



Agenda du Monde Libertaire # 1686 du 8 au 14 Novembre 2012



Jeudi 8 novembre


Paris Ve
20 heures. Cinéma La Clef, 34, rue Daubenton. Quand agro-caburants riment avec exploitations humaines. Projection de La Face cachée des agro-carburants, d’An Baccaert, Nico Muñoz et Cristiano Navarro, suivie d’un débat.

Grenoble (38)
20 heures. La bibliothèque Antigonne organise un débat autours du livre Éloge de la passe : le sport est-il un outil de lutte libertaire ? Avec la présence de Wally Rosell, coordinateur du livre. Antigonne. 22, rue des Violettes.


Vendredi 9 novembre


Besançon (25)
18 heures. Rencontre avec Karim Madani, auteur de polars, dans le cadre du concert de Oxmo Puccino. Pas serial s’abstenir. Salle de concert la Rodia. 23h30. Vers la guerre de basse intensité généralisée avec Philippe Godard. Librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz.

Paris XIe
19 h 30. Projection de Bernard, ni dieu ni chaussettes, documentaire de Pascal Boucher, suivie d’une discussion. Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, 75011 Paris, M° République, Oberkampf, Filles-du-Calvaire.


Samedi 10 novembre


Bobigny (93)
21 heures. Le grand retournement. Projection-débat en avant-première en présence du réalisateur Gérard Mordillat, de Frédéric Lordon et des comédiens. Magic Cinéma, rue du Chemin-Vert.


Du 10 au 16 novembre


Cuisery (71)
La librairie associative Les chats noirs organise une exposition sur la guerre 14-18. Elle se tiendra à la salle multi-usages du Palace de Cuisery. L'entrée est libre et gratuite tous les jours de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. Nous nous retrouverons pour partager le verre de l'amitié le samedi 10 novembre à 19 heures avec une présentation de la guerre de 14-18, des lectures de textes, des lettres de poilus, et une projection.


Dimanche 11 novembre


Besançon (25)
11 heures. Rassemblement antimilitaritariste. 11, rue Battant, devant la Maison du peuple.

Paris XIe
17 heures. Soirée de soutien pour le local libertaire La Rue. Avec Grrzzz (tekno-kore, Kambrouz), Bitpart (punk, Paris) et les Scraps (hardcore vétérans, Lille). CICP, 21 ter, rue Voltaire.


Du 12 au 24 novembre


Besançon (25)
Exposition Espagne 1936, les affiches des combattants de la liberté. MJC de Palente, 24, rue des Roses.


Mardi 13 novembre


Saint-Denis (93)
19h 30. Pour une évolution révolutionnaire. Intervention de Bernard Teper, coanimateur du Réseau éducation populaire. Auteur avec Michel Zerbato de Néolibéralisme et crise de la dette. Bourse du travail, M° Porte-de-Paris.

Saint-Jacques-de-la-Lande (25)
19 heures. Léo 38, Ferré a cappella. Une confidence du chant au parlé prenant racine dans les entretiens de Léo Ferré. Mise en scène et interprétation : Monique Brun. La Ferme du Haut-Bois.


Jeudi 15 novembre


Paris XIIe
19 heures. Algérie-Nanterre, 1961-1962: terrains vagues de la mémoire. Rencontre avec Monique Hervo et Laurent Maffre, auteur du roman graphique Demain, demain : Nanterre, bidonville de La Folie. Médiathèque Hélène Berr, 70, rue de Picpus. 19h 30. 520 ans et plus de résistance : les Mapuche. Repas-débat avec Sergio Zamora et des représentants des Mapuche. Café associatif La Commune, 3, rue d’Aligre. Réservation au 0617625111.


Vendredi 16 novembre


Besançon (25)
20h 30. Conférence sur la « communalité » et les problèmes des paysans de l’isthme de Tehuantepec (Mexique) avec Carlos Manzo. Librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz.

Blanzat (63)
Dans le cadre de «SOS Travail ! » (théâtre, cinéma, lectures, débats…) du 13 au 18 novembre. Salle de la Muscade Blanzat. À 18 heures, lecture, débat autour de Putain d’usine et table-ronde avec Jean-Pierre Levaray. Le lendemain spectacle Y’a de la joie (avec des textes, entre autres de Putain d’Usine).

Image

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les anarchistes pour deux euros cinquante

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr

Une version gratuite de 8 pages du Monde Libertaire est également disponible en diffusion militante.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede Cheïtanov le Mar 6 Nov 2012 18:00

Une remarque (ça peut être constructif hein)

Pourquoi une citation de Filoche ?????
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le Monde Libertaire # Sommaire & Éditorial

Messagede vroum le Mar 6 Nov 2012 21:03

j'en sais rien

enfin ce qui est important c'est le message de la citation, là elle est de Filoche (alias Matti, ancien chef de la Ligue dans ma ville), ça aurait été n'importe qui d'autre que la citation avait toujours sa place sur la une de ce ML
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

PrécédentSuivante

Retourner vers Presse anarchiste

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités