solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Toutes les infos sur les luttes en cours

solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Mar 11 Sep 2012 08:03

Journée de solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza Samedi 15 septembre 2012
Publié le 28 Août 2012 by lechatnoiremeutier
Domino’s ne leur laisse que les miettes du gâteau, pourtant c’est eux qui préparent les pizzas !
Les livreur/SEs de Domino’s Pizza en Australie ont vu leur salaire diminuer de 19% cette année. Pourquoi? Parce que Domino ne s’en sortait plus ? Non. Parce que les AustralienNEs sont tous/TEs devenuEs végétalienNEs et ne commandent plus de pizzas ? Non. Parce qu’une peste virale a frappé la population porcine de l’Australie et fait monter en flèche les prix du pepperoni ? Non, Domino fait des bénéfices plus considérables que jamais. C’est juste que les dirigeants de Domino ont décidé qu’ils pouvaient faire plus de profit en prenant l’argent de leurs livreur/SEs. Et ils ont pu le faire parce que personne ne les a arrêtés.

Le syndicat des livreur/SEs de Domino australien est plus proche des patrons que des travailleur/SEs qu’il prétend représenter et a accepté ces réductions juste pour maintenir leur bonne relation avec la direction de Domino. Maintenant les livreur/SEs de Domino en Australie organisent la riposte sans l’ancien syndicat. Ils/elles sont décidéEs à former leur propre syndicat auto-géré, afin d’annuler la baisse de salaire de 19% et d’acquérir un pouvoir réel et le respect en milieu de travail.

Et c’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui, dans les magasins Domino travers le monde - pour soutenir nos collègues de l’autre côté de la terre et montrer à ce géant mondial que si ils s’attaquent à l’unE de nous, c’est comme s’ils s’attaquaient à nous tous.

Parce que c’est comme ça que fonctionne le travail. Nous n’obtiendrons rien sans nous battre pour ce qui nous est du. Les patronNEs profitent de nous autant qu’ils le peuvent, et c’est à nous de lutter pour garder la plus grande part possible de la valeur de notre travail pour nous-mêmes. Et pour, en fin de compte, ne plus avoir du tout de patronNE qui profite de notre travail.

Traduit par un camarade anarchiste bisontin, 28 août 2012
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Mar 11 Sep 2012 08:10

Pourquoi celui qui prépare la pizza n’en récupère que les miettes ?

A les écouter, la conjoncture économique ne serait pas profitable aux entreprises... Pourtant,nombreuses sont celles dont les bénéfices et les salaires des dirigeants ne connaissent pas la crise et qui prétextent malgré tout de difficultés pour licencier à tout va. En Australie, Domino's pizza a décidé de réduire de 19 % le salaire de ses livreurs. Ces derniers ont appris la décision et son application immédiate du jour au lendemain, par voie d'affichage. Olive surla pizza, ils ont aussi découvert que le syndicat de la boîte avait validé cette évolution, sans prévenir les salariés.

Domino's pizza n'est pourtant pas dans une situation financière délicate et, même si c'était le cas, ses salariés ne devraient pas en subir les conséquences. Cette baisse de salaire est le moyen simple que ses dirigeants ont trouvé pour augmenter encore les bénéfices.Les livreurs ne vont pas en rester là et ont pour cela monté leur propre syndicat, dans lequel euxseuls réfléchissent, décident, agissent. Les amis australiens de notre association internationale appellent tous leurs soutiens dans le monde pour qu'ils manifestent leur solidarité vis à vis des livreurs en lutte, ce samedi 15 septembre.

Parce que ce qui se passe en Australie nous concerne aussi, car ce que Domino's pizza fait à l'autre bout de la planète peut aussi nous arriver.Parce que nous croyons en la solidarité internationale et que nous pensons que la meilleure façon de se défendre, c'est collectivement et sans intermédiaire.Parce que nous ne voulons pas passer notre vie à engraisser les patrons, payer pour leurs erreurs et parce qu'on aimerait pouvoir un jour se passer d'eux.

Rejoignez le mouvement de solidarité internationale avec les travailleurs de Domino’s pizza en Australie http://asf-iwa.org.au/,
regroupez-vous localement http://cnt.ait.caen.free.fr
Résistance Populaire Autonome CNT-AIT
CNT-AIT
Association Internationale des Travailleurs
BP 2010
14089 CAEN CEDEX
http//cnt.ait.caen.free.fr
cnt.ait.caen@free.fr
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede l'inoculé le Mar 11 Sep 2012 15:28

Ouaaaais c'est vraiment dégueulasse de vouloir niquer les livreurs de Domino's pizzas, alors qu'ils prennent plein de risques en bourrant sur leurs meules à 100 à l'heure, en slalomant entre les piétons, les poussettes et les vélos, zéro dégagement de CO2, zéro risque -même pas pour eux, même pas peur- juste parceque nous, on a pas envie de se bouger le cul du canap' pour se faire un truc à béqueter...
nous ne voulons pas passer notre vie à engraisser les patrons
mais on veut bien engraisser les prolos dans la junk-food stationnaire?

Pourtant, Domino's c'est super, les pizzas c'est bon, et les pizzas de Domino's c'est super bon! Les pizzas de Domino's c'est sain, c'est fait avec que des ingrédients produits de manière super équitable, par des agriculteurs super cools et bien dans leurs baskets, des porcs super sympas qui se marrent toute la journée, des vaches à 4 fromages super peinardes dans leurs parcs à traite, des poulets et des dindes qui s'éclatent dans les rails de la déplumeuse... les pizzas de Domino's c'est bio, c'est écolo, t'as pas un pète de chimie dans chacun des légumes en faux plastique -on dirait du plastique mais eh, non, c'est est pas! (si-si, j't'assure!), ni dans la crousti-pâte -expansive version mousse PU... et le carton d'emballage est même pas traité pour à la fois conserver la chaleur et résister à l'humidité (ce qui fait que Domino's s'assure une place de choix dans l'archéologie du futur). Domino's encule ses fournisseurs, Domino's encule ses clients, Domino's encule la planète entière, mais Domino's c'est trop booon! Alors défends les livreurs de Domino's parceque c'est pas des putes, c'est des salariés -et ça, ça se respecte!- et il faut défendre tous les salariés, même les plus cons!
Les esclaves de la chaîne alimentaire moderne sont pris dans l'effet domino...
l'inoculé
 
Messages: 189
Inscription: Lun 16 Juil 2012 17:13

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede Specifix le Mar 11 Sep 2012 15:40

C'est vrai, l'inoculé, qu'en termes de soulever des questions, ça a un effet domino's ...
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede AnarSonore le Mer 12 Sep 2012 18:49



La video ne s'affiche pas chez moi! :arrow: http://www.youtube.com/watch?v=eRfi-i_TBLU
AnarSonore
 
Messages: 164
Inscription: Lun 29 Sep 2008 18:40

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede tonton le Jeu 13 Sep 2012 15:22

En quoi c'est Anarchiste comme lutte ?
tonton
 
Messages: 11
Inscription: Lun 23 Juil 2012 10:38

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede acratack le Jeu 13 Sep 2012 17:55

Je pense que la question de savoir si cette lutte est anarchiste ou pas n'est pas primordial. Le fait que cette lutte soit soutenue internationalement est un point important. l'internationalisme est un concept a défendre dans les luttes. ensuite rester entre anarchistes c'est assez barbant surtout que beaucoup sont peu interressants. Evidemment l'important est de s'allier avec des gens qui, s'il ne se disent pas anarchistes, refusent la médiation des syndicats ou partis politiques.
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede tonton le Ven 14 Sep 2012 00:42

oui je suis assez d'accord.
Allègeons nous du poids de la reflection et luttons contre tout ces méchants.
C'est à peu près ce que nous voulons tous alors on règle les détails plus tard.

Il y a d'ailleurs une grève des broker de la bourse a New York qui est annoncé....je trouve que c'est le moment pour frapper fort en s'alignant à leurs revendications.
tonton
 
Messages: 11
Inscription: Lun 23 Juil 2012 10:38

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede apeqli le Ven 14 Sep 2012 10:41

l'inoculé a écrit:Ouaaaais c'est vraiment dégueulasse de vouloir niquer les livreurs de Domino's pizzas, alors qu'ils prennent plein de risques en bourrant sur leurs meules à 100 à l'heure, en slalomant entre les piétons, les poussettes et les vélos, zéro dégagement de CO2, zéro risque -même pas pour eux, même pas peur- juste parceque nous, on a pas envie de se bouger le cul du canap' pour se faire un truc à béqueter...
nous ne voulons pas passer notre vie à engraisser les patrons
mais on veut bien engraisser les prolos dans la junk-food stationnaire?

Pourtant, Domino's c'est super, les pizzas c'est bon, et les pizzas de Domino's c'est super bon! Les pizzas de Domino's c'est sain, c'est fait avec que des ingrédients produits de manière super équitable, par des agriculteurs super cools et bien dans leurs baskets, des porcs super sympas qui se marrent toute la journée, des vaches à 4 fromages super peinardes dans leurs parcs à traite, des poulets et des dindes qui s'éclatent dans les rails de la déplumeuse... les pizzas de Domino's c'est bio, c'est écolo, t'as pas un pète de chimie dans chacun des légumes en faux plastique -on dirait du plastique mais eh, non, c'est est pas! (si-si, j't'assure!), ni dans la crousti-pâte -expansive version mousse PU... et le carton d'emballage est même pas traité pour à la fois conserver la chaleur et résister à l'humidité (ce qui fait que Domino's s'assure une place de choix dans l'archéologie du futur). Domino's encule ses fournisseurs, Domino's encule ses clients, Domino's encule la planète entière, mais Domino's c'est trop booon! Alors défends les livreurs de Domino's parceque c'est pas des putes, c'est des salariés -et ça, ça se respecte!- et il faut défendre tous les salariés, même les plus cons!
Les esclaves de la chaîne alimentaire moderne sont pris dans l'effet domino...


apriori, si on suit ta logique, tu ne dois trouver personne respectable/defendable, meme pas toi.
apeqli
 
Messages: 655
Inscription: Mer 30 Déc 2009 13:23

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede l'inoculé le Ven 14 Sep 2012 12:18

apeqli a écrit:apriori, si on suit ta logique, tu ne dois trouver personne respectable/defendable, meme pas toi.
Tu m'as très bien compris (et je n'ai aucun besoin d'être respecté ni défendu dans mes idées et choix de vie).

Ce que je voulais juste souligner c'est que je trouve toujours ça un peu incongru de vouloir défendre le salariat quand on est anarchiste; que défendre les salariés, c'est défendre les modalités du travail qu'ils font (en l'occurrence un job de merde), c'est à dire la hiérarchie et l'exploitation, la résignation et l'engourdissement collectif; c'est consentir à ce que ces mêmes salariés turbinent comme des cons (et sans contrepartie de bonheur); c'est adhérer au système-fric (qui rend le fric beaucoup trop important, pour tout un chacun) et soutenir "la globalisation" économique (et en l'occurrence il s'agit bien de ça); par effet domino, c'est aussi entretenir cette chaîne alimentaire au rabais, qui fait qu'on produit de la merde (ailleurs) pour créer et vendre de la sous-merde (ici), pour avoir tous une alimentation merdique, en se détruisant tous joyeusement (pesticides et pollution chimique notamment), en éclatant la planète, en éclatant les espèces animales et végétales, en chiant partout dès qu'on peut, juste pour sauver sa peau.

Après ça, "on" me traite de rétrograde*... ok, si vous voulez: je suis effectivement pas très à l'aise avec CE progrès...

EDIT: en fait c'était pas "rétrograde", c'était "réactionnaire"... c'est peut-être un peu mieux (mais je me sens tjrs pas concerné pas le "progrès").
Dernière édition par l'inoculé le Ven 14 Sep 2012 14:50, édité 1 fois.
l'inoculé
 
Messages: 189
Inscription: Lun 16 Juil 2012 17:13

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Ven 14 Sep 2012 12:42

salut ,

l'inoculé tu pointes l'ecueil du syndicalisme mais que penses tu de ce qu'écris acratack

acratack a écrit:Je pense que la question de savoir si cette lutte est anarchiste ou pas n'est pas primordial. Le fait que cette lutte soit soutenue internationalement est un point important. l'internationalisme est un concept a défendre dans les luttes. ensuite rester entre anarchistes c'est assez barbant surtout que beaucoup sont peu interressants. Evidemment l'important est de s'allier avec des gens qui, s'il ne se disent pas anarchistes, refusent la médiation des syndicats ou partis politiques.
?

dans le fait que des gens s'organisent pour défendre directement un point de leur quotidien , que soit au travail ou ailleurs , qu'est ce qui est important ?
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede l'inoculé le Ven 14 Sep 2012 16:15

Salut Bajo,
Je pense effectivement que c'est bien de se soutenir/s'épauler entre travailleurs d'une même entreprise, et ce, qu'on soit salarié/prolétaire ou patron/bourgeois (ou actionnaire/enculé?). A mon avis la lutte des classes ne devrait pas exister, parceque les classes non plus (métaphore du "même bateau"). Je suppose aussi que c'est bien de se grouper entre co-détenus pour résoudre collectivement les problèmes -par exemple d'exploitation au travail (mais est-ce qu'il arrive que plusieurs personnes se battent pour résoudre les problèmes d'un seul? ça j'en sais rien); et éventuellement entre corporations distinctes lorsque ces problèmes sont plus globaux (principe du: "ton problème, aujourd'hui, sera le mien demain"). Il me semble que le système économique actuel incite une sorte de "jurisprudence" délirante et destructrice : dès lors que, localement, ponctuellement, une entreprise a réussi à "faire passer" une saloperie -en usant de telle ou telle procédure, en éclatant ses travailleurs, en polluant un peu plus, en délocalisant...- toute autre entreprise pourra également le faire. Le fera-t-elle? Peut-être. Ou peut-être pas.

Après, le syndicalisme, je n'y connais rien (mais alors là vraiment rien). Je lis parfois "le Réveil du bâtiment" -parceque je suis architecte- et "la Vie du rail" chez mon médecin (ah non, ça c'est pas syndicaliste). Je ne maniffe pas le 1er mai parceque je ne me sens pas concerné par la "législation/régularisation" du travail qui reste, de toutes façons, imposé à tout un chacun. Je ne crois pas au salariat, je pense que l'argent c'est la pire des raisons pour lesquelles on devrait s'agiter; je ne crois pas au "travail", je pense que chacun a une activité naturelle et des compétences propres qui n'ont pas à être monnayées, ni extorquées, ni détournées de leur exercice "naturel", volontaire, spontané et gratuit; on ne devrait pas nous imposer de travailler, on ne devrait pas apprendre aux enfants à être productifs, coûte que coûte, ni à se battre pour vivre, ni les pousser à aller au chagrin, au pire à l'abattoir. Mais le dressage social commence trop tôt, et le syndicalisme trop tard.

Comme vous (acratack et toi) l'avez bien fait remarquer, je pense effectivement que la solidarité n'existe pas qu'au travail, elle est nécessaire et bénéfique dans pleins de paramètres de la vie (et bien sûr, pas qu'entre "anarchistes"). Moi-même, bien que très individualiste, je me sens très concerné par certaines luttes sociales et politiques, et je participe -lorsque je peux- à la défense et la promotion de certaines pratiques (socioculturelles et modes de vie/d'habitat) en lesquelles je crois. Car on s'associe plutôt à des luttes qu'on partage, ou du moins dont on partage les valeurs (la "légitimité").

En l'occurrence, défendre cette entreprise de merde (Domino's) par le biais de ses salariés (et pire: ceux qui ont accepté ces conditions de travail parmi les plus débiles -voir la vidéo ci-dessus)... bof. C'est pas le boulot le pire, mais ses répercussions -son impact, son "empreinte"- sont à mes yeux réellement discutables. Et ce, même si on n'est pas anarchiste.
A vous
l'inoculé
 
Messages: 189
Inscription: Lun 16 Juil 2012 17:13

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Ven 14 Sep 2012 19:42

s'il y a quelque chose la dessous qui laisse penser que les chauffeurs livreurs de dominos "défendent leur entreprise " ,
Domino's pizza n'est pourtant pas dans une situation financière délicate et, même si c'était le cas, ses salariés ne devraient pas en subir les conséquences. Cette baisse de salaire est le moyen simple que ses dirigeants ont trouvé pour augmenter encore les bénéfices.Les livreurs ne vont pas en rester là et ont pour cela monté leur propre syndicat, dans lequel euxseuls réfléchissent, décident, agissent. Les amis australiens de notre association internationale appellent tous leurs soutiens dans le mo pour qu'ils manifestent leur solidarité vis à vis des livreurs en lutte


c'est que quelquepart il existe de graves difficultées de communication ! :)

sinon dans l'absolu je suis d'acccord quand tu écris

Je ne crois pas au salariat, je pense que l'argent c'est la pire des raisons pour lesquelles on devrait s'agiter; je ne crois pas au "travail", je pense que chacun a une activité naturelle et des compétences propres qui n'ont pas à être monnayées, ni extorquées, ni détournées de leur exercice "naturel", volontaire, spontané et gratuit; on ne devrait pas nous imposer de travailler, on ne devrait pas apprendre aux enfants à être productifs, coûte que coûte, ni à se battre pour vivre, ni les pousser à aller au chagrin, au pire à l'abattoir. Mais le dressage social commence trop tôt, et le syndicalisme trop tard.


mais comme je suis pas assez sur des capacitées des individus en rupture, mais isolés , face a un systéme qui fonctionne comme une broyeuse idéologique , et que je pense que ce que tu proclames là sont justement des finalitées et non des moyens , je me pose la question des moyens , pour l'heure je n'ai pas vu mieux que de partir des préoccupations quotidiennes des gens ( et là les "problémes d'a'gent 'y figurent pour une part )

même si ces préoccupations semblent dérisoires et récupérables , ils n'en demeure pas moins qu'elles constituent le seul chemin , certes étroit , qui permettra une prise de conscience massive des capacitées collectives de ces individus
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede l'inoculé le Sam 15 Sep 2012 03:53

bajotierra a écrit:je suis pas assez sur des capacitées des individus en rupture, mais isolés , face a un systéme qui fonctionne comme une broyeuse idéologique
Oui je suis d'accord avec toi, et j'aime bien ton terme "broyeuse idéologique": l'isolement et la désolidarisation est l'une des conditions essentielles qui permettent au "système" de "broyer" si bien les espoirs/velléités des travailleurs, que toute alternative au salariat devient dès lors quasi-inenvisageable. Et encore une fois, c'est du dressage social.
bajotierra a écrit:je me pose la question des moyens , pour l'heure je n'ai pas vu mieux que de partir des préoccupations quotidiennes des gens (...) elles constituent le seul (?) chemin , certes étroit (?) , qui permettra une prise de conscience massive des capacitées collectives de ces individus
Là je comprends bien ce que tu dis, mais avec ce genre de méthode on rencontre toute sorte de succès. Par exemple, en tant qu'architecte, j'ai failli aller construire des abris d'urgence à Haïti après les tremblements de terre de 2010 (avec Architectes de l'Urgence, mais ils m'ont pas pris). Dans ce genre de cas, "l'urgence d'aujourd'hui" s'oppose au "développement de demain": c'est pas la même temporalité, c'est pas les mêmes objectifs, c'est pas les mêmes moyens. Donc, à l'époque, il fallait créer des abris d'urgence, et pas forcément des abris anti-sismiques -ni d'ailleurs apprendre aux gens à construire plus "safe".
Après quelques temps (mois/années), on se rend compte que les gens continuent à habiter dans des abris d'urgence: comme souvent en architecture, le temporaire est devenu pérenne, et le précaire s'est "stabilisé". Si un nouveau tremblement de terre survient, ils seront pas plus "en sécurité" qu'hier: le risque persiste, même quand on l'a mentalement intégré; le risque, c'est pas seulement la probabilité -l’aléa- d'un nouveau tremblement de terre, ou l'intensité du phénomène -auquel on ne peut de toutes façons rien changer; le risque c'est surtout la manière dont on s'est préparé/protégé et les pertes potentielles qui sont en jeu (la fragilité face au phénomène).

Tout ça pour dire que l'urgence de la solidarité c'est bien, mais à mon avis la réelle urgence c'est l'émancipation/l'autonomisation des gens. Et ce, dans tous les domaines.
l'inoculé
 
Messages: 189
Inscription: Lun 16 Juil 2012 17:13

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Dim 16 Sep 2012 12:44

a paris ,

diffusion dans 4 domino's pizza (nanterre, bezons, sartrouville,enghien les bains) du tract "Pourquoi celui qui livre la pizza n'en récupère que les miettes ?" et
à des discussions avec les employés

a toulouse,

un piquet devant un domino's pizza

Image

également discussions avec les employés et distribution de 2OO tracts pour informer les passants de la situation
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Lun 17 Sep 2012 09:18

en allemagne aussi ..

Image
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Lun 17 Sep 2012 12:22

a caen,

Des militants de la CNT-AIT Caen se sont rassemblés ce samedi 15/09 devant le seul Domino's pizza de la ville, en solidarité aux livreurs australiens en lutte. Le tract ci-dessous a été distribué dans le voisinage, aux clients et salariés. Le gérant est venu réclamer des explications sur notre présence, malgré sa lecture préalable de notre tract, déclarant ne pas être concerné par l'Australie et qu'il en référerait dès aujourd'hui à la représentante de domino's pizza en France - nous lui avons conseillé d'adresser la même information à la direction internationale de domino's. Par delà les différentes législations et intérêts nationaux, la réalité mondiale de l'exploitation capitaliste nécessite l'action et la solidarité internationales des travailleurs
...

http://cnt.ait.caen.free.fr/forum/viewt ... f=2&t=6849
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Sam 29 Sep 2012 12:12

salut ,

apparemment toutes ces micro- actions qui on eu lieu dans le monde ont donné des idées ,

lu sur rebellyon :


Des nouvelles de la lutte engagée vendredi au Domino’s Pizza du 8e arrondissement pour dénoncer les conditions de travail et la faiblesse des salaires.

Vendredi 21 sep­tem­bre 2012 à 18h,
les sala­riés du maga­sin Domino’s Pizza Lyon 8e se sont donnés rendez-vous pour trou­ver une solu­tion face à des salai­res de misère et des condi­tions de tra­vail dégra­dées (le tract rédigé est joint à la fin du texte). Accompagnés de nom­breux syn­di­ca­lis­tes, les sala­riés ont décidé de deman­der à ren­contrer leur employeur. Celui-ci n’étant pas dis­po­ni­ble, les sala­riés ont décidé de manière una­nime de sortir de cette situa­tion en exer­çant leur droit de retrait pour la soirée après qu’un rendez-vous avec l’employeur ait été fixé au len­de­main à 10h.

Samedi 22 sep­tem­bre à 10h,
les sala­riés ont ren­contré col­lec­ti­ve­ment leur employeur et exigé le res­pect du code du tra­vail et de la conven­tion col­lec­tive de la res­tau­ra­tion rapide (ce qui repré­sente dans ces fran­chi­ses une révo­lu­tion), l’embau­che mas­sive pour pal­lier au manque d’effec­tif ren­dant les condi­tions de tra­vail exé­cra­bles et le renou­vel­le­ment du maté­riel des livreurs (demande d’une tenue d’hiver, de pneus de qua­lité, de pro­tec­tions,...). Après que l’employeur ait répondu à la plu­part des deman­des par de belles paro­les et une déma­go­gie cer­taine, il a été décidé qu’il conve­nait de lais­ser passer 1 semaine pour lais­ser le temps à ce der­nier de mettre en œuvre les dif­fé­ren­tes avan­cées. Les sala­riés ont repris le tra­vail en « ser­vice par­tiel », refu­sant de livrer sans que de nou­veaux pneus de meilleure qua­lité aient été équipés aux scoo­ters et que de nou­vel­les tenues soient arri­vées, pré­voyant de réu­ti­li­ser leur droit de retrait si une situa­tion de pres­sion trop impor­tante était res­sen­tie.

Le pro­chain rendez-vous avec l’employeur est fixé à samedi pro­chain !

Emplois pré­cai­res, condi­tions de tra­vail exé­cra­bles, salai­res de misère, enga­geons par­tout la lutte !

Tract dis­tri­bué le 21 sep­tem­bre : Domino’s pizza Lyon 8e,

"STOP A LA CASSE DES EMPLOYE-E-S !
Etudiants et tra­vailleurs pré­cai­res, contraints à tra­vailler pour une grosse majo­rité d’entre nous, nous ne sup­por­tons plus l’exploi­ta­tion dont nous fai­sons l’objet et l’atti­tude d’une direc­tion qui se croit au dessus des lois !

Des employés qui tra­vaillent dans des condi­tions de tra­vail exé­cra­bles :

Les mem­bres de l’équipe d’enca­dre­ment sont rétro­gra­dés sans entre­tien préa­la­ble et pous­sés à bout, sous une pres­sion cons­tante qui en rap­pro­che cer­tains de la dépres­sion.
Les emplois du temps sont noti­fiés sou­vent 2 jours avant le début de la semaine qu’ils visent.
Une absence de visite de méde­cine du tra­vail.
Les heures pas­sées au ves­tiaire sont obli­ga­toi­res mais non rému­né­rées alors qu’une com­pen­sa­tion est prévue par la conven­tion col­lec­tive de la res­tau­ra­tion rapide.
Les tenues et scoo­ters sont d’une qua­lité pitoya­ble et elles ne pro­tè­gent en aucun cas les livreurs du froid hiver­nal, de la pluie et des acci­dents de la route… … sans oublier des tem­pé­ra­tu­res à l’inté­rieur du maga­sin qui ont pu être régu­liè­re­ment au-dessus de 35°c !

Des salai­res de misère pour des cré­neaux de tra­vail énormes :

Des contrats de 12h heb­do­ma­dai­res sont impo­sés à la plus grande majo­rité des employés : cer­tains sont contraints à tra­vailler 5 soirs par semaine pour exé­cu­ter ces heures alors que le salaire n’excède pas quel­ques 425€ net par mois ! La ges­tion très flexi­ble des horai­res est impo­sée aux sala­riés sans tenir compte de leur vie per­son­nelle. Chaque mois, les fiches de salaire doi­vent être véri­fiées par les sala­riés pour éviter les erreurs. Des heures com­plé­men­tai­res et sup­plé­men­tai­res ne sont pas rému­né­rées. Des pra­ti­ques illé­ga­les avec la signa­ture d’ave­nants au contrat de tra­vail après les heures qu’ils ciblent sont par­fois mises en œuvre. Il faut par­fois atten­dre des mois pour obte­nir les com­pen­sa­tions pour le trans­port jusqu’à notre lieu de tra­vail, si encore cette com­pen­sa­tion arrive un jour ! De plus, le manque d’effec­tifs (départs non rem­pla­cés) nous met dans une situa­tion de danger et dans un rap­port de conflit avec la clien­tèle qui se plaint auprès des employés de la qua­lité du ser­vice.

Dans ces condi­tions un cer­tains nombre de sala­riés de Domino’s pizza Lyon 8e vont mettre en œuvre les arti­cles 40L4131-1 du code du tra­vail et sui­vants qui pré­voient notam­ment que « l’employeur ne peut deman­der au tra­vailleur qui a fait usage de son droit de retrait de repren­dre son acti­vité dans une situa­tion de tra­vail où per­siste un danger grave et immi­nent ».
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Sam 6 Oct 2012 11:55

un bilan des actions au niveau international ici

http://internationalworkersassociation. ... th_18.html
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: solidarité avec les chauffeurs-livreurs de Domino’s Pizza

Messagede bajotierra le Jeu 29 Aoû 2013 09:41

En Australie, Domino's pizza avait décidé de réduire de 19 % le salaire de ses livreurs. Ces derniers ont appris la décision et son application immédiate du jour au lendemain, par voie d'affichage. Ils ont aussi découvert que le syndicat de la boîte avait validé cette évolution, sans prévenir les salariés

Le syndicat des livreurs de Domino australien est plus proche des patrons que des travailleurs qu’il prétend représenter et avait accepté ces réductions juste pour maintenir leur bonne relation avec la direction de Domino. Les livreurs de Domino en Australie ont organisé la riposte sans l’ancien syndicat. Ils sont décidés à former leur propre syndicat autogéré, afin d’annuler la baisse de salaire de 19% et d’acquérir un pouvoir réel et le respect en milieu de travail.

Dans les magasins Dominos a travers le monde des actions de solidarité appelées par l'AIT ont eu lieu pour montrer à ce géant mondial que s'ils s’attaquent à l’un de nous, c’est comme s’ils s’attaquaient à nous tous.


Encore une fois le rejet d'un syndicalisme soit disant représentatif , l'autoorganisation des travailleurs, leur action collective et directe relayée par la solidarité internationale ont porté leur fruits

La direction de Dominos pizza s'est vue obligée de renoncer a ses 19% de baisse de salaires et a rembourser les arriérés dus aux travailleurs de Dominos pizza


http://www.couriermail.com.au/business/ ... 6688381874
bajotierra
 
Messages: 4417
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28


Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités