manger 5 fruits et légumes

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede sebiseb le Dim 30 Nov 2008 00:20

C'était ironique bien entendu, mais je m'étonne que les anarchistes se laissent piéger comme les bobo's par les sirènes du "bio" - Franchement, quand je vois les boutiques et les étales de marché étiquetté "bio" ça m'apparaît toujours plus marketing que naturel -> contrairement à l'échope de mon épicier, ou de quelques producteurs s'étalant sur le marché local mais non-étiquetés et dont la provenance des produits est bien plus garantie !
Bref..
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Dim 30 Nov 2008 10:51

Tu n'as aucune objectivité sur le sujet ,à part nier l'évidence.Tu caricatures ce qui t'arrange trés rapidement.Tu me traites de bobo parce que je consomme bio,en général j'ai plus l'habitude d'être traiter d'original ou marginal par des gens qui te ressemble certainement 8-)
Même s'il y avait un biologiste qui analyse une salade bio et une salade industrielle,en te démontrant par A+B que l'une est saine et l'autre infectée de pesticide tu nierais l'évidence.Tu es prisonnier de tes certitudes ou tu as un sérieux problème avec ton égo
Tu penses que sur ton marché local ton maraîcher se prive de balancer des pesticides pour tes beaux yeux?
Tu es en contradiction avec tout ce que tu avances.
Tu es dans l'enseignement et la caricature serait vraiment facile enfin bref ce qui m'intéresse moi c'est qu'aujourdh'ui et demain je puisse avoir le choix de manger des produits saints ,chose que chaque être humain devrait être en droit d'exiger.
etre humain
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede sebiseb le Dim 30 Nov 2008 15:54

etre humain a écrit:Tu n'as aucune objectivité sur le sujet ,à part nier l'évidence.Tu caricatures ce qui t'arrange trés rapidement.Tu me traites de bobo parce que je consomme bio,en général j'ai plus l'habitude d'être traiter d'original ou marginal par des gens qui te ressemble certainement 8-)
Même s'il y avait un biologiste qui analyse une salade bio et une salade industrielle,en te démontrant par A+B que l'une est saine et l'autre infectée de pesticide tu nierais l'évidence.Tu es prisonnier de tes certitudes ou tu as un sérieux problème avec ton égo
Tu penses que sur ton marché local ton maraîcher se prive de balancer des pesticides pour tes beaux yeux?
Tu es en contradiction avec tout ce que tu avances.
Tu es dans l'enseignement et la caricature serait vraiment facile enfin bref ce qui m'intéresse moi c'est qu'aujourdh'ui et demain je puisse avoir le choix de manger des produits saints ,chose que chaque être humain devrait être en droit d'exiger.

AMEN :twisted: (en français on dit "sains" -> les "saints" étant une entité religieuse :: histoire de m'enfoncer un peu plus dans la caricature professorale :lol: )

D'une je ne t'ai pas "traiter" de bobo's simplement dit que tu te comportais vis à vis de l'alimentation comme.. - J'espère que tu saisis la nuance !?
Je m'interroge, et tu t'offusques ? Et je m'étonnes qu'un anarchiste puisse faire confiance à un système de commercialisation les yeux fermés - Pire, trouve dans les contrôles d'état sur la traçabilité des produits une garantie sûre et irréfutable !? Voilà ce qui me questionne ? Et je note, qu'en matière de certitudes tu ne sembles pas en reste - Tu as surtout affirmer que.. et éviter de répondre aux interrogations que je posais, le fait qu'une affaire d'un produit destiné au bio soit pollué ne semble pas plus te perturbé que cela, moi, je m'interroge sur le nombre qui passe sans jamais être intercepté par ignorance, parfois peut-être par complaisance.
J'espère sincèrement que tes fournisseurs ne te trompent pas, mais si je parle du sujet c'est parce que je connais des commerçants aujourd'hui en retraite, qui ont longtemps vendu des produits "sains" à leurs fidèles clients de régions parisiennes sur les marchés -> et qu'ils leur assuraient que ces produits avaient tous été produient à la ferme (en fait, la production étant aléatoire, il est difficile de satisfaire tous les clients sans se forunir chez les grossistes comme à Rungis -> je te l'accorde ce n'est pas une excuses).

Comme je l'ai expliqué, ma conception des produits sains n'est pas une affaire de labelisation - Mais plutôt de non-production de masse pour avoir une traçabilité sûre, donc hors des circuits commerciaux.
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede RickRoll le Dim 30 Nov 2008 17:39

etre humain a écrit:Même s'il y avait un biologiste qui analyse une salade bio et une salade industrielle,en te démontrant par A+B que l'une est saine et l'autre infectée de pesticide tu nierais l'évidence.Tu es prisonnier de tes certitudes ou tu as un sérieux problème avec ton égo
[...]
Tu es dans l'enseignement et la caricature serait vraiment facile enfin bref ce qui m'intéresse moi c'est qu'aujourdh'ui et demain je puisse avoir le choix de manger des produits saints ,chose que chaque être humain devrait être en droit d'exiger.

C'est bien ça le problème aucune étude scientifique n'a démontré que les produits bios sont plus sains. On le dit à priori, selon le paradigme que ce qui est cultivé sans pesticides ou engrais INDUSTRIELS est meilleur pour la santé. Mais rien n'est démontré.

De plus il existe plein d'engrais et de pesticides dits naturels, qui ne sont pas meilleurs pour la santé et l'environnement (ex : bouillie bordelaise) et qui sont utilisés dans la culture bio.
Pour finir le bio peut être produit de manière industrielle, dans des pays du tiers monde, dans des conditions de travail atroces, être transportés en bateau/avion/camion jusqu'au magasin. Donc niveau protection de la nature c'est la même chose que le bio-éthanol.
RickRoll
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Dim 30 Nov 2008 21:25

sebiseb a écrit:AMEN :twisted: (en français on dit "sains" -> les "saints" étant une entité religieuse :: histoire de m'enfoncer un peu plus dans la caricature professorale :lol: )


Saints ok je note, je ne peux que progresser de toute façon dans l'ortographe et je compte sur toi pour corriger mes erreurs 8-) ,l'exemple du soja que tu cites, évidemment que c'est inquiétant mais le problème n'a pas était étouffé .
Pour rester dans la sainteté et pour te faire comprendre ma logique par rapport à la tienne.
Quelques prêtres ont été condamné et écroué pour pédophilie,si je suis ta logique tous les prétres sont succeptibles d'être pédophile.
Ma logique serait de dire que seulement quelques prêtres sont des brebis galeuses.

Edit par sebiseb, pour mettre entre quote sa citation (afin que le message soit compréhensible par tous)
etre humain
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Dim 30 Nov 2008 21:36

The Koala Avenger a écrit:Même s'il y avait un biologiste qui analyse une salade bio et une salade industrielle,en te démontrant par A+B que l'une est saine et l'autre infectée de pesticide tu nierais l'évidence.Tu es prisonnier de tes certitudes ou tu as un sérieux problème avec ton égo
[...]

C'est bien ça le problème aucune étude scientifique n'a démontré que les produits bios sont plus sains. On le dit à priori, selon le paradigme que ce qui est cultivé sans pesticides ou engrais INDUSTRIELS est meilleur pour la santé. Mais rien n'est démontré.


Sur moncento donc aucune inquiétude on peut dormir sur ces deux oreilles.
etre humain
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede RickRoll le Dim 30 Nov 2008 22:01

Dire que rien ne prouve que le bio est plus sain = dire que Monsanto est sain ?
Raccourcis sympathique.
RickRoll
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede sebiseb le Dim 30 Nov 2008 22:19

Ma logique n'est pas celle que tu décris, visiblement tu n'as pas compris mon point de vue ! Donc non, je ne prétends pas que tout le monde est pourri et comrompu dans la filière, mais que l'affaire de la mélamine chinoise est révélatrice de la duperie générale sur le "bio" ; production locale par de petits producteurs respectueux de l'environnement, protecteur de la santé des consommateurs.. - Non, le "bio" est un segment du marché agroalimentaire mondial, qui répond aux sirènes de la logique du marché comme les autres.
Bref, ce n'est pas parce que je m'interroge sur la filière "bio" que je suis pour la consommation et la production les aliments arrosés de pesticides, insecticides et autres produits de traitement toxiques.. - Pas plus que pour les ogm's, mosento ou autre !

Encore une fois je ne te reproche pas de chercher à t'alimenter plus sainement que la bouffaille que l'on nous propose sur les étales des supermarchés ou ailleurs, mais je m'étonne de te voir sans regard critique sur la labelisation - Qui dans son principe obéit aux intérêts économiques de quelques uns (je ne parle pas du petit producteur local qui fait ça pour se mettre sur un segment du marché agroalimentaire), et aux principes d'encadrement faussement protectioniste de l'état.
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede Le Païen le Dim 30 Nov 2008 23:02

sebiseb a écrit:non, je ne prétends pas que tout le monde est pourri et comrompu dans la filière, mais que l'affaire de la mélamine chinoise est révélatrice de la duperie générale sur le "bio" ; production locale par de petits producteurs respectueux de l'environnement, protecteur de la santé des consommateurs.. - Non, le "bio" est un segment du marché agroalimentaire mondial, qui répond aux sirènes de la logique du marché comme les autres.

Je ne remets pas en cause le fait qu'il existe un gros marché autour du bio (après tout, c'est la grande mode chez la ménagère de consommer bio, il y a donc du profit à faire et bien des entreprises doivent s'en frotter les mains.) et que des produits, même "bio", traverse la moitié de la planète pour arriver dans le supermarché.
Cependant, il existe aussi des petits producteurs locaux "bio". Si tu vas faire ton marché un samedi matin (par ici, c'est le samedi matin le marché), tu trouveras des producteurs, tout ce qu'il y a de plus local. En tout cas, j'en trouve à Rennes (35) et j'en trouvais avant à St Lô (50) lorsque je vivais en Normandie. Personnnellement, je ne vois pas le logo "bio" comme une assurance contrôlée par l'Etat. Pour moi, c'est juste une sorte de "message" du producteurs voulant dire "voilà, j'essaye de respecter au mieux mes produits en privilégiant le naturel sur l'industriel". C'est une sorte de confiance entre le producteur et le consommateur. Lorsque tu fais ton marché tous les samedis, tu connais très vite tes fournisseurs. Après, c'est au consommateur de ne pas être trop c**. le mec qui achète des tomates ou des haricots verts en ce moment (novembre-decembre), s'il s'imagine que ça vient du coin, c'est vraiment le dernier des idiots. C'est évident que lorsque l'on achète des fruits et légumes qui ne sont pas de saisons, tu peut être sûr que les machins, ils ont fait un sacré voyage (et en plus, c'est dégeu*****).
"La vie a vraiment un drole de sens de l'humour !" moi-même
Avatar de l’utilisateur
Le Païen
 
Messages: 69
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:19
Localisation: Rennes (35)

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede sebiseb le Dim 30 Nov 2008 23:14

C'est effectivement une question de confiance - Certains afficheront le label avec sincèrité, d'autres pour le marketing. Pas forcément simple, pour la personne qui fait ses courses de faire la part des choses.
Le producteur local peut utiliser des produits pour sa culture dont-il ne contrôle pas la traçabilité - Dans le cas de la mélamine (désolé d'y revenir), je suis sûre que beaucoup de producteurs locaux ont nourri leurs bestioles convaincus de respecter le naturel de leur production.
Bref, tout est une affaire de confiance, mais aussi de limitation des intermédiaires qui amène au produit à consommer.
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede Le Païen le Dim 30 Nov 2008 23:33

sebiseb a écrit:C'est effectivement une question de confiance - Certains afficheront le label avec sincèrité, d'autres pour le marketing. Pas forcément simple, pour la personne qui fait ses courses de faire la part des choses.

L'importance de la communication entre le producteur et le consommateur. C'est tout l'interêt du marché d'ailleurs.
Le simple fait du contact joue un grand rôle dans le professionnalisme.

sebiseb a écrit:Le producteur local peut utiliser des produits pour sa culture dont-il ne contrôle pas la traçabilité - Dans le cas de la mélamine (désolé d'y revenir).

J'avoue ne pas du tout avoir suivi cette affaire là.


sebiseb a écrit:Bref, tout est une affaire de confiance, mais aussi de limitation des intermédiaires qui amène au produit à consommer.
Je suis tout à fait d'accord avec ça ! C'est la clef de bien des choses.
"La vie a vraiment un drole de sens de l'humour !" moi-même
Avatar de l’utilisateur
Le Païen
 
Messages: 69
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:19
Localisation: Rennes (35)

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Dim 30 Nov 2008 23:48

Le bio j'espère prendra une place importante dans note société d'ici quelques années,le retour à des méthodes plus saines me paraissent indispensable.Le bio peut être contesté mais s'il existe toujours des doutes, je préfére encore ça aux produits industriels.Chez Lidl ou au Mutant des conserves de cassoulet se vendent moins de 50 centimes d'euros et là j'aurais des inquiétudes à ingurgiter ça,même par respect pour mon chien je n'oserais pas lui infliger de bouffer ça.
etre humain
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede angularsound le Lun 1 Déc 2008 02:33

Débat intéressant .

Sebiseb je comprend qu'il faille se méfier systématiquement et malgré les limites de la certification/tracabilité des produits bio, cette bouffe est globalemement plus sûre et le label bio apporte des garanties pour allez imaginons mettons 50% des produits bios commercialisés : cela reste quand même statistiquement un choix plus sûr pour la santé et je pense que tu as vraiment raison de souligner le fait qu'il ne faille pas faire confiance uniquement au label et ignorer le fait que parmis les agriculteurs bio il y a des bons, des amoureux de la nature ,des ignorants, des entrepreneurs et certainemement des truands et des gens qui aiment surtout l'argent.

Concernant l'incident du tourteau de soja chinois bio contaminé à la mélamine, c'est encore un truc hallucinant de plus dans un monde qui déborde de saturation hallucinatoire intensive à fréquence élevée :

le label bio exige que les bêtes soit nourries au bio et j'imaginais bien qu'il puisse exister un marché bio chinois au moins destiné à l'alimentation animale (voir humaine mais je n'ai jamais vu/ croisé de produits bio importé de chine - exepté peut être le suspect paquet d'1 kilo de riz bio complet Bjorg à 2 euros 70 ou la provenance du riz figure pas sur l'emballage - ce riz est d'ailleurs moyen ) : j'imaginais cela mais c''était juste une hypothèse pessimiste jusqu'à cet incident...

Comment peut on achéter de la bouffe dans un pays ultra pollué incapable de garantir la sécurité sanitaire de ses produits et imaginer qu'elle soit bio ? Quand l'argent démange ( par temps de crise d'ailleurs ça a tendance à gratter le uc à quasiment toutes les professions), il suffit juste de se retirer une petite case de santé mentale....
Avatar de l’utilisateur
angularsound
 
Messages: 137
Inscription: Lun 16 Juin 2008 03:19

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede sebiseb le Lun 1 Déc 2008 22:25

Le label est en lui-même un système mis en place par les industriels pour limiter la concurence, et qui en contre-parti garantie la qualité du produit.
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede Harfang le Lun 1 Déc 2008 22:33

Pour les Labels, c'est clair. La formule à la mode concernant l'écologie capitalisé est "Green is green". A savoir que l'écologie, le vert rapporte du pognon ( le vert du dollar.) La parangon français du "Green is green" étant le sympathique NIcolas Hulot et son beau logo Ushuaïa qui se loue à prix d'or.
Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l'Enfer épouvante. Omar Khayyam (1048-1122)
Avatar de l’utilisateur
Harfang
 
Messages: 462
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:10

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Lun 1 Déc 2008 23:05

Harfang a écrit:Pour les Labels, c'est clair. La formule à la mode concernant l'écologie capitalisé est "Green is green". A savoir que l'écologie, le vert rapporte du pognon ( le vert du dollar.) La parangon français du "Green is green" étant le sympathique NIcolas Hulot et son beau logo Ushuaïa qui se loue à prix d'or.

Eh bein dit donc quelle machination,les écologistes fricoterait il aussi avec le capitalisme :lol:
etre humain
 

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede Harfang le Lun 1 Déc 2008 23:07

C'est simplement que nos amis faiseurs d'argent se sont empressé de s'accaparer ce marché pour continuer encore et toujours à faire du fric en ouvrant de nouvelles sources de revenus.
Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l'Enfer épouvante. Omar Khayyam (1048-1122)
Avatar de l’utilisateur
Harfang
 
Messages: 462
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:10

Re: manger 5 fruits et légumes

Messagede etre humain le Mar 2 Déc 2008 15:32

Le label sert juste à différencier un produit d'un autre.Prends un poulet label rouge et un poulet premier prix à 2 euros à lidl ,sur l'étiquette il y a marqué poulet et la comparaison s'arrête la,niveau qualité ça n'a rien à voir.Des études scientifiques ont demontré la différence entre un légume bio et un légume industriel.On peut en trouver à la pelle,des dérives peuvent exister dans tous les domaines et il faut les dénoncer.Peut-on nourrir des millions de personnes sans passer par le secteur industriel je ne le pense pas,peut-on produire à grande échelle des produits sains pour tout le monde je le pense.Quel est le pouvoir et l'influence de groupe tel que moncento dans le monde :?: Quels sont leur profits :?:A qui profite ces pratiques :?: C'est plutôt ce type de question que je me pose 8-)
Alimentation des enfants et pesticides.

Contribution de l’alimentation à l’exposition des enfants des villes aux pesticides : la preuve par le « bio » ?
Publié le 22/01/2008 Journal d’information médicale
Dr Claudine Goldgewicht

Dosages des métabolites urinaires de pesticides à l’appui, une étude menée aux États-Unis, a évalué, au cours des quatre saisons, l’exposition aux pesticides organophosphorés via l’alimentation conventionnelle chez des enfants habitant en milieu urbain ou sub-urbain, à Seattle ou dans sa banlieue, en incluant une période de passage à une alimentation « bio ».
Cette étude, menée de 2003 à 2004, a porté initialement sur 23 enfants âgés de 3 à 11 ans, vivant dans un environnement sans utilisation domestique de pesticides avant et pendant l’étude. Ces enfants, recrutés dans trois écoles, ont eu une alimentation conventionnelle au cours de l’année d’étude, sauf cinq jours consécutifs durant, en été et en automne, où ils ont consommé des fruits, jus de fruits et légumes « bio », correspondant à ceux, « non-bio », consommés auparavant.
Au cours de l’année d’étude, les métabolites du malathion, du chlorpyrifos et d’autres pesticides organophosphorés ont été dosés sur des prélèvements effectués deux fois par jour sur une période de 7 jours consécutifs en hiver et au printemps, 12 jours consécutifs en automne, et 15 en été. Au total, 724 échantillons urinaires ont été recueillis en été, 516 en automne, 260 en hiver et 257 au printemps, et adressés pour dosages aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC), et l’analyse finale a porté sur 19 enfants, pour lesquels le protocole de recueil urinaire avait été suivi.
La fréquence de détection urinaire variait selon les métabolites ; le métabolite du chlorpyrifos avait le taux de détection le plus élevé (91 %), venait ensuite celui du malathion (66 %), les taux des autres métabolites organophosphorés se situant entre 9 et 25 %. Au bout des cinq jours de substitution des fruits et légumes conventionnels par des fruits et légumes « bio », les résultats montrent, que l’intervention ait eu lieu en été ou en automne, une réduction des concentrations médianes des métabolites du malathion et du chlorpyrifos, concentrations devenues alors non détectables ou quasi non détectables. Puis, dès que les enfants ont repris une alimentation conventionnelle, les concentrations urinaires des métabolites sont revenues à leurs niveaux des jours précédant l’introduction des aliments « bio ».Les résultats montrent aussi le rôle de la saisonnalité, correspondant à la consommation de fruits et légumes frais, seul facteur contributif aux niveaux urinaires des métabolites du malathion et du chlorpyrifos mis en évidence dans cette étude.
Dans un contexte où la plupart des études publiées ont porté leur attention sur l’exposition aux pesticides des enfants vivant dans des environnements agricoles, cette étude, longitudinale, qui a évalué l’exposition aux pesticides organophosphorés d’enfants d’une ville, Seattle, en répétant les dosages urinaires des métabolites spécifiques, montre que la principale source d’exposition des enfants de cette étude à ces polluants est l’alimentation. Les auteurs précisent que leur intention n’est pas de prôner la limitation des produits frais, et rappellent l’importance des mesures diététiques, consommation de fruits et légumes incluses, dans la prévention notamment de l’obésité et du diabète dont les prévalences vont croissant. Ils soulignent que leur propos n’est pas de promouvoir la consommation de produits « bio », « bien que », disent-ils, « nos données démontrent clairement que les aliments cultivés « bio » contiennent bien moins de résidus de pesticides ». Ils s’interrogent, sans certitude, sur les effets délétères des niveaux d’exposition aux pesticides relevés dans cette étude et concluent sur la nécessité d’efforts de recherche supplémentaires dédiés aux relations entre expositions aux pesticides et effets sanitaires chez l’enfant.
etre humain
 

Précédent

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités