Rouillan privé de sa semi-liberté

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede sebiseb le Sam 4 Oct 2008 17:30

sorry, j'ai posté un peu vite.. j'aurais du préciser..
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Vilaine bureaucrate le Sam 4 Oct 2008 22:07

joe dalton a écrit:c'est tout le barème des peines judiciaire,qui est orienté dans le sens de la défense de l'ordre capitaliste:t'attaque une banque,meme avec un flingue non chargé tu prend plus que pour un viol.

oui l'indulgence pour les violeurs.. comparé a d'autres crimes... et encore il a fallu attendre que ces crimes existent: c'ets dans les années 90 que le viol du mari sur sa femme est condamné...

Voila l'article de ce blog : http://sabotage-blog.blogspot.com/
dit bien ce que je pensais, ya rien dans ce qu'il a dit de condamnable. La justice ne peut condamner des sous entendus.

sebiseb a écrit:Ia vraie question est ;
"Est-ce que JM Roullian pourrait ré-activer la lutte armée, et donc appeler ou commettre lui-même d'autres crimes !?"

c'est pas mon pb.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 2330
Inscription: Mar 24 Juin 2008 14:45

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Harfang le Dim 5 Oct 2008 07:31

"Est-ce que JM Roullian pourrait ré-activer la lutte armée, et donc appeler ou commettre lui-même d'autres crimes !?"

C'est en tous cas la question qui semble déranger les forces de répression de l'état. Puisqu'a tant craindre qu'il s'exprime, celà souligne aussi une grande fébrilité. Les chiens de garde veillent, ils grognent même contre des vieux monsieurs.
Dernière édition par Harfang le Dim 5 Oct 2008 17:13, édité 1 fois.
Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l'Enfer épouvante. Omar Khayyam (1048-1122)
Avatar de l’utilisateur
Harfang
 
Messages: 462
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:10

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede sebiseb le Dim 5 Oct 2008 11:20

Vilaine bureaucrate a écrit:
sebiseb a écrit:Ia vraie question est ;
"Est-ce que JM Roullian pourrait ré-activer la lutte armée, et donc appeler ou commettre lui-même d'autres crimes !?"

c'est pas mon pb.

Qu'est-ce qui n'est pas ton problème !?
Qu'un type, au nom des idées "proches" de celles que tu défends puissent tuer !? Ou comettre des actes "terroristes" !? Je pense que c'est une question fondamentale de position et d'orientation de notre militantisme, non !?
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede qierrot le Dim 5 Oct 2008 16:33

dans la situation, rien de tel n'a été déclaré par Rouillan, et j'ai peur que celà amène de la confusion dans ce topic...
par contre ce débat pourrait évidemment se montrer intéressant ici, mais il faudrait ouvrir un topic dans "théorie" à ce sujet...
Sébiseb...à toi...
de même, par rapport à cette période de l'après 68 et des illusions perdues, des BR, de la RAF et d'AD...un topic pourrait s'ouvrir dans la partie "histoire"...
qierrot
 

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Vilaine bureaucrate le Dim 5 Oct 2008 20:18

sebiseb a écrit:
Vilaine bureaucrate a écrit:
sebiseb a écrit:Ia vraie question est ;
"Est-ce que JM Roullian pourrait ré-activer la lutte armée, et donc appeler ou commettre lui-même d'autres crimes !?"

c'est pas mon pb.

Qu'est-ce qui n'est pas ton problème !?
Qu'un type, au nom des idées "proches" de celles que tu défends puissent tuer !? Ou comettre des actes "terroristes" !? Je pense que c'est une question fondamentale de position et d'orientation de notre militantisme, non !?


ça veut dire que ce n'est pas mon probleme.
je ne pretends pas au controle de tout les "révoltés" et indiquer la voie a qui que se soit.
donc qu'il fasse ce qu'il semble etre ce qu'il faut faire.
Sinon, pour etre clair ce n'est pas le meme contexte, je ne crois pas qu'il va reproduire quoi que ce soit.
il faut s'interroger sur les consequences de ses actes.. a quoi ça a aboutit? a quel point de vue..
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 2330
Inscription: Mar 24 Juin 2008 14:45

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Alayn le Dim 5 Oct 2008 20:58

Bonsoir ! Ca a abouti à pas grand-chose, c'est bien simple ! L'idéologie d'AD était marxiste-léniniste violente: quelques tueries, des années de prison et au final un gazier qui nous annonce son adhésion au NPA...

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede LeoKarim le Lun 6 Oct 2008 00:03

Faut dire aussi que je vais pas pleurer la brute qui a conduit je ne sais combien d'ouvriers à la clochardisation. Faut quand même pas oublier que y a des ouvriers qui on sabré le champagne quand il a passé l'arme à gauche... Quand à l'autre milotaire j'ai rien compris. Par contre les textes d'AD sont incompréhensibles ! Je ne sais pas s'ils ont été marxistes-léninistes parce que j'ai rien compris. Mais J. Aubron disait dans ni vieux ni traitres qu'elle n'était pas marxiste-léniniste... Je comprend quoi ? Rien... :gratte:

LeoK.
"Pourquoi autoriser la vie alors qu'on finit toujours par en mourir ?" Léopold Fidel Privares.
http://www.survitualisme.org
http://www.survitualisme.info
Avatar de l’utilisateur
LeoKarim
 
Messages: 91
Inscription: Ven 3 Oct 2008 21:09
Localisation: Cyber City

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede RickRoll le Lun 6 Oct 2008 11:08

Dans "ni vieux ni traître" il est dit qu'AD est plutôt libertaire. C'était d'abord une orga clandestine d'action directe anti-franquiste en Espagne.
RickRoll
 

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Vilaine bureaucrate le Lun 6 Oct 2008 11:15

Alayn a écrit:Bonsoir ! Ca a abouti à pas grand-chose, c'est bien simple ! L'idéologie d'AD était marxiste-léniniste violente: quelques tueries, des années de prison et au final un gazier qui nous annonce son adhésion au NPA...

Salutations Anarchistes !


merci Alayn, je crois qu'on va inscire ça sur une plaque de marbre. :roll:
J'imaginais un truc plus conséquent. ..
C'est un echec, je le sais tres bien, mais bon c'est un peu court comme conclusion.
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 2330
Inscription: Mar 24 Juin 2008 14:45

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Berckman le Lun 6 Oct 2008 12:40

The Koala Avenger a écrit:Dans "ni vieux ni traître" il est dit qu'AD est plutôt libertaire. C'était d'abord une orga clandestine d'action directe anti-franquiste en Espagne.

Non, il ne faut pas tout mélanger. Ca c'est "frente libertario". Rouillan y participait, mais ce n'est pas la même organisation qu'AD. Rouillan a évolué vers des positions ultragauche, avec un mix de plusieurs influences idéologiques, dans la continuité d'une certaine frange du mouvement autonome (proche notamment des ex de la gauche prolétarienne, organisation mao spontex).

Sinon, la seule chose à dire, outre que l'état fait un coup de semonce préventif parce qu'il craint que la crise actuelle débouche sur des tentations violentes, c'est constater le "2 poids 2 mesure" avec, par exemple Papon, mais aussi bien d'autres supplétifs de l'Etat qui ont bien plus de sang sur les mains qu'AD.
Tout cela s'inscrit dans un contexte où le ministère de l'intérieur n'hésite pas à brandir le spectre du "terrorisme anarcho-autonome" pour criminaliser le mouvement social et certains de ses secteurs combattifs.
On peut y voir aussi une volonté de marginaliser les trotsks de la part d'une certaines coterie médiatique, qui ont trouvé ici une bonne manière d'accrocher une casserole médiatique au NPA. Mais ça ça regarde plus spécifiquement le NPA...
Berckman
 

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Ellaurenzovfoot le Lun 6 Oct 2008 16:00

Je conseille la lecture de "De mémoires" de Rouillan, où il raconte de ses 17 ans jusqu'à ce qu'il commence à aider en Espagne. C'est très bien et ça permet de ne pas dire que JMR est marxiste-leniniste... Un toto libertaire serait moins méchant à son encontre.
Ellaurenzovfoot
 
Messages: 105
Inscription: Mar 30 Sep 2008 15:38

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede sebiseb le Lun 6 Oct 2008 21:13

Je n'ai pas trop le courage d'ouvrir un nouveau topic sur le sujet, mais cela mériterai probablement une discussion "théorique"..
Peut-on considérer que Rouillan se positionne comme un militant et activiste de la propagande par le fait. Il me semble que c'est à cela que nous devons répondre, parce que c'est souvent sur ce terrain que l'opinion publique nous ramène. Et ce, même si Action Directe ne se revendique pas anarchiste, il me semble que leurs idéaux se rapprochent d'un idéal communiste libertaire !?
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede kuhing le Lun 6 Oct 2008 21:36

sebiseb a écrit:Je n'ai pas trop le courage d'ouvrir un nouveau topic sur le sujet, mais cela mériterai probablement une discussion "théorique"..
Peut-on considérer que Rouillan se positionne comme un militant et activiste de la propagande par le fait. Il me semble que c'est à cela que nous devons répondre, parce que c'est souvent sur ce terrain que l'opinion publique nous ramène. Et ce, même si Action Directe ne se revendique pas anarchiste, il me semble que leurs idéaux se rapprochent d'un idéal communiste libertaire !?


sans trop m'avancer pour les autres je peux dire pour moi que Rouillan n'a absolument rien à voir avec l'anarchisme et le communisme libertaire.
kuhing
 

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede sebiseb le Lun 6 Oct 2008 21:47

Ceci dit, comme le soulignait une journaliste a un comissaire ayant traqué rouillan - Peut-on attendre d'un homme ayant subit plusieurs années d'incarcération très difficile (plusieurs à l'isolement) de considérer que la société avait raison, et lui tort !? Ce qui est détestable, c'est la prison - Et Roullian illustre parfaitement sa non-efficacité !
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Alayn le Mar 7 Oct 2008 00:48

Bonsoir ! Complètement d'accord avec Kuhing: Rouillan n'a rien à voir avec le mouvement anar.

La confusion peut provenir du fait qu'une certaine frange du mouvement libertaire l'ait "soutenu" à un moment mais surtout dans le sens qu'il soit libéré (comme les autres membres d'AD d'ailleurs) mais tout cela dans une optique d'abolition de l'univers carcéral et de la prison en général et avant tout.

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede georges le Mar 7 Oct 2008 00:54

comme premier message (bonjour à tous-tes), un texte de Claude Guillon :

_____________________________________________________________

Foutez la paix à Jean-Marc Rouillan !
jeudi 2 octobre 2008.


Comment peut-on être assez niais pour se prétendre militant révolutionnaire et accorder un entretien politique au journal L’Express ? Comment peut-on être Rouillan ?

Si encore le pauvre avait cru, je ne sais pas moi, que Philippe Val est toujours un chanteur anarchisant et Charlie hebdo une feuille contestataire... on se serait dit, en hochant la tête tristement : « Sûr qu’il a pas mal de choses à remettre à jour après vingt années d’incarcération !... » Mais L’Express ! Un journal de droite pour cadres, qui a toujours été un journal de droite pour cadres...

En quoi l’opinion des lecteurs de L’Express sur ses idées politiques peut-elle paraître présenter un intérêt aux yeux de Rouillan ? Mystère insondable de l’âme humaine.

Que dit Rouillan à L’Express ? Rien, évidemment. Rien qui présente le moindre intérêt. Si L’Express publiait des articles lisibles, ça se saurait, et si on se souciait de l’opinion de Rouillan sur la marche du monde, on aurait pris des dispositions depuis vingt ans pour lui permettre de l’exprimer.

Le problème, pour Rouillan, est que son opinion n’a d’intérêt pour les plumitifs de L’Express que parce qu’il est en partie bâillonné par les conditions de sa semi-liberté. C’est ça qui est excitant : le pousser à la faute. Notez qu’il est sympa de foncer, comme ça, tête baissé dans les panneaux qu’on lui tend, pas obligé pourtant ! « Rouillan a une bouche, il s’en sert, et ça ne plait pas à tout le monde », écrit Michel Henry dans Libération (et hop ! un entretien [1]). Et une cervelle, il en a une aussi non ? Pourrait s’en servir, jamais trop tard pour commencer...

Enfin ! voilà un garçon qui est passé de l’anarchisme à une bouillie stalinoïde, qui a quand même fait vingt ans de taule pour complicité dans le meurtre d’un grand patron [2].

Et que fait-il en sortant de taule (et à moitié encore ! il est contraint d’y passer ses nuits et ses week-end), il bavarde avec des journalistes pour cadres et il s’inscrit au nouveau parti de gauche que lance la Ligue communiste ! C’est pas des preuves d’insertion sociale, ça ? Franchement, qu’est-ce qu’on exige de plus ? Qu’il s’inscrive aux Jeunes de l’UMP ? Qu’il aille écouter le pape à Lourdes entre Philippe Sollers et Alina Reyes ? Qu’il fasse traverser les enfants à la sortie des écoles ?

Est-ce qu’on ne va pas nous foutre la paix une bonne fois avec les scories de la triste aventure d’Action directe ? Est-ce que la racaille parquetière va s’acharner longtemps sur une poignée de vaincu(e)s de l’histoire, auxquels seul cet acharnement d’État risque de donner (et pour la première fois !) une audience autre qu’infinitésimale ?

Non seulement Rouillan ne doit être sanctionné d’aucune manière pour ses stupides épanchements médiatiques, mais sa situation doit être éclaircie : il doit être purement et simplement remis en liberté. Comme aussi Nathalie Ménigon, Régis Schleicher et Georges Cipriani (ces deux derniers sont toujours détenus). On verra que, passé quelques semaines de curiosité malsaine pour des militants si longtemps incarcérés, plus personne - même à L’Express - ne songera à venir les taquiner, un micro sous le nez.

J’écrivais fin septembre 2005 : « C’est maintenant qu’il faut libérer, sans exception, tous les militants et militantes d’Action directe et clore - par un geste que rendent possible la loi et la conjoncture politique - ce chapitre de l’histoire de l’extrême gauche française (« Maintenant ! »). » C’est d’autant plus vrai après le décès en liberté de Joëlle Aubron et les demi-mesures concernant Ménigon et Rouillan.

Foutez-leur donc la paix une bonne fois !
Ça nous fera des vacances !

[1] Libération du 2 octobre 2008.

[2] « Plutôt que de parler de révolution, Rouillan a toujours préféré la faire, les armes à la main », écrit Michel-fais-moi-mourir-de-rire-Henry).


http://claudeguillon.internetdown.org/article.php3?id_article=234
georges
 
Messages: 406
Inscription: Jeu 18 Sep 2008 02:06

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede Ellaurenzovfoot le Mar 7 Oct 2008 07:07

Je ne vois pas en quoi Rouillhan ne peut être considéré comme militant anarchiste. Pour moi il l'est et la questions de sebiseb est assez juste et bien posé je trouve.
Ce que dit Claude Guillon dans son texte n'est pas forcément faux, pourquoi être allé parler à l'express aussi...
Ellaurenzovfoot
 
Messages: 105
Inscription: Mar 30 Sep 2008 15:38

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede kuhing le Mar 7 Oct 2008 09:33

Alayn a écrit: Rouillan n'a rien à voir avec le mouvement anar.
!


Bizarre de dire ça pour un membre actif de l' Armée Révolutionnaire Fantôme
(ARF !)
kuhing
 

Re: Rouillan privé de sa semi-liberté

Messagede qierrot le Ven 17 Oct 2008 14:42

Rouillan : l'anti-héros d'Action directe reste en prison
Par Chloé Leprince | Rue89 | 16/10/2008 | 23H12

Jeudi après-midi, le juge d'application des peines a décidé de maintenir Jean-Marc Rouillan en prison. Il supprime le régime de semi-liberté qui permettait depuis dix mois au co-fondateur d'Action directe de travailler la journée pour son éditeur, Païdos, avant de rentrer dormir aux Baumettes.

Ce régime conditionnel valait tant que Jean-Marc Rouillan ne s'exprimait pas sur les faits d'armes qui lui ont valu vingt-deux ans de prison. Pour le juge, l'interview publiée par L'Express en début semaine dernière est bien une entorse. Cette décision au fond confirme donc l'initiative provisoire du juge d'application des peines qui avait immédiatement retiré à Rouillan le droit de sortir de prison durant la journée.

Procès en appel et protestations

L'avocat du détenu a aussitôt fait appel, rappelant que la sentence tombait « à deux mois de sa libération conditionnelle ». La période de sureté à laquelle il avait été condamné après le meurtre de Georges Besse, patron de Renault, avait en effet pris fin en 2005.

Au journaliste qui lui demandait dans l'interview s'il regrettait cet assassinat, le détenu de 56 ans avait répondu ceci :

« Je n’ai pas le droit de m’exprimer là-dessus... Mais le fait que je ne m’exprime pas est une réponse. Car il est évident que si je crachais sur tout ce qu’on avait fait, je pourrais m’exprimer. Mais par cette obligation de silence, on empêche aussi notre expérience de tirer son vrai bilan critique. »

Du Mrap au Nouveau parti anticapitaliste d'Olivier Besancenot dont Rouillan s'était rapproché, en passant par le ban et l'arrière ban de l'extrême gauche française (ex-luttarmistes compris), ce jugement a déclenché moult protestations.

(...)

pris sur ccc forum
http://cccforum.propagande.org/viewtopic.php?f=2&t=4673
qierrot
 

PrécédentSuivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités