Nouvel incident nucléaire

Nouvel incident nucléaire

Messagede Roro le Mer 9 Juil 2008 01:33

France: incident dans une centrale nucléaire, pas de risque immédiat

MARSEILLE (France) - Un rejet accidentel de 30 m3 d'effluents contenant 12 gr d'uranium par litre s'est produit mardi à Bollène (sud) sur le site de la centrale nucléaire du Tricastin, mais il ne présente pas de risque sanitaire immédiat, selon les autorités nucléaires.

"Cet incident a été déclaré niveau 1 par l'exploitant en liaison avec l'autorité de sûreté" nucléaire, au bas de l'échelle des incidents nucléaires qui va de 0 à 7, a déclaré à l'AFP Catherine Dalverny, directrice de la communication du site du Tricastin.

Toutes les mesures de protection ont été prises, ont assuré à la fois les autorités nucléaires et les préfets des départements du Vaucluse et de la Drôme, dans laquelle se trouve une autre partie du site.

Les mesures de précaution prises mardi resteront en vigueur jusqu'à une nouvelle évaluation prévue mercredi matin, ont indiqué dans la soirée les deux préfets.

Une partie de la solution a été récupérée par la société Socatri, où a eu lieu le rejet, une autre s'est largement diluée dans les cours d'eau et la troisième n'a pas atteint la nappe phréatique, a expliqué à l'AFP le directeur de la sûreté des usines à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), Thierry Charles.

"L'enjeu n'est pas immédiat, c'est maintenant un enjeu de surveillance (de la nappe phréatique) au fil du temps", selon M. Charles.

"C'est la première fois qu'un tel incident se produit", a assuré à l'AFP Gilles Salgas, responsable de la communication de Socatri (groupe Areva). L'usine fonctionne depuis 1975.

Le rejet s'est produit à 06h30 (04h30 GMT) pendant une opération de nettoyage d'une cuve.

Il y a eu un déversement sur le sol ainsi que dans le canal adjacent, une partie des effluents polluant ensuite les rivières La Gaffière et L'Auzon.

Des mesures de précaution ont été prises, interdisant notamment la consommation d'eau potable issue de captages privés sur trois communes, ainsi que l'arrêt de l'irrigation agricole issue des rivières concernées.

Parallèlement, la pêche et la consommation de poisson sont interdites.

L'organisation écologiste Sortir du Nucléaire a contesté dans un communiqué "les avis rassurants des autorités", jugeant "en effet impossible qu'un tel rejet, contenant de l'uranium, n'ait pas de conséquences importantes sur l'environnement et peut-être sur la santé de riverains".

(©AFP / 08 juillet 2008 23h29)
Roro
 

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede unknown le Mer 9 Juil 2008 04:00

Comme d'habitude j'ai l'impression qu'on nous ment.
Avatar de l’utilisateur
unknown
 
Messages: 309
Inscription: Dim 15 Juin 2008 20:09

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede happilhaouer le Mer 9 Juil 2008 11:38

30 m3 c'est 30000 litres, donc en tout 360Kg d'uranium dans les eaux :shock: :gratte:
Avatar de l’utilisateur
happilhaouer
 
Messages: 254
Inscription: Dim 15 Juin 2008 15:19
Localisation: Treger - Trégor

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede poolpikan le Mer 9 Juil 2008 18:58

:gratte: aussi :/
Le problème n'est pas gauche-droite. Il est haut-bas.
Avatar de l’utilisateur
poolpikan
 
Messages: 660
Inscription: Dim 15 Juin 2008 15:33

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede poolpikan le Mer 13 Aoû 2008 02:06

Le problème n'est pas gauche-droite. Il est haut-bas.
Avatar de l’utilisateur
poolpikan
 
Messages: 660
Inscription: Dim 15 Juin 2008 15:33

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede angularsound le Jeu 14 Aoû 2008 04:50

Ouep ! Les tarbats : l'Etat a tout intéret a privilégier le nucléaire car il faut du personel hautement qualifié pour faire tourner cette industrie et que ça leur permet de stabiliser le nombre de personnes dépendantes ( que ça soient ceux qui y taffent ou bien ceux qui consomment l'énergie ainsi produite) de l'Etat tout en étendant les surfaces géographiques sous sa mainmise ainsi que la durée sous laquelle elle resteront sous son emprise
Et comme ça Sarko peut diminuer les effectifs dans l'administration et l'armée (des êtres humains peuvent se rebeller, mais pas une centrale nucléaires et une centrale nucléaire produit quelque chose de très précieux pour tous/ les militaires et les bureaucrates sont tout sauf cela eh! he!) tout en accroissant son contrôle de la population.

Fuck them
Avatar de l’utilisateur
angularsound
 
Messages: 137
Inscription: Lun 16 Juin 2008 03:19

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede Maximus le Sam 23 Aoû 2008 01:39

Pas de nouvelles? Bonne nouvelle!
Je pensais vivre dans un pays libre, naïf j'ai compris qu'indésirable sont les esprits non-passif IAM
Avatar de l’utilisateur
Maximus
 
Messages: 436
Inscription: Dim 15 Juin 2008 20:31

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede D2N le Mer 27 Aoû 2008 11:32

Salut,

un site local recense les infos relatives à ces fuites radioactives et à leurs suites:
www.fa-30-84.org
rubrique "Fuite à Tricastin" à gauche

D2N
D2N
 
Messages: 17
Inscription: Dim 27 Juil 2008 08:54

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede qierrot le Sam 30 Aoû 2008 16:58

Réseau "Sortir du nucléaire" - Fédération de 830 associations
Communiqué de presse du 29 août 2008
Contact presse : 06.64.100.333
http://www.sortirdunucleaire.org/

Belgique, Espagne, Allemagne, Autriche, Slovénie, Ukraine, France…
L'Europe frappée par des accidents nucléaires

Interdiction aujourd'hui de consommer des légumes et du lait à Fleurus en Belgique !


La France, qui a passé un été très radioactif avec de multiples évènements en particulier au Tricastin, est loin d'être le seul pays d'Europe frappé par les incidents et accidents nucléaires. Des scandales de grande ampleur font même la UNE actuellement dans certains pays.

En Belgique, un accident de niveau 3 s'est produit le 24 août à l'Institut des radioéléments (IRE) de Fleurus. Comme d'habitude dès qu'il s'agit de nucléaire, l'alerte a été donnée en retard, les conséquences ont d'abord été minimisées par l'Agence fédérale belge de Contrôle nucléaire (AFCN), mais on apprend aujourd'hui que la fuite radioactive est plus importante qu'annoncé au départ et que la consommation des légumes du jardin et du lait est maintenant interdite, en attendant peut-être de nouvelles révélations...

En Espagne, un important incendie s'est déclaré, le 24 août aussi, à la centrale nucléaire Vandellos II (Catalogne) qui est arrêtée depuis. Une trentaine d'incidents ont eu lieu depuis le début de l'année dans les centrales espagnoles. En avril dernier, on a appris qu'une fuite radioactive avait eu lieu 6 mois plus tôt (!) à la centrale d'Asco I (Catalogne) dont l'exploitant encourt de lourdes sanctions.

En Allemagne à Asse, la population a appris fin juin qu'une contamination de grande ampleur était en cours depuis des années dans une mine de sel ou 126 000 fûts de déchets nucléaires ont été stockés. La mine était présentée comme "stable depuis 70 millions d'années" et "quasi-imperméable", mais les déchets baignent aujourd'hui dans un véritable lac souterrain dont la contamination menace de grandes nappes phréatiques.

En Autriche, un incident s'est produit dans la nuit du 2 au 3 août dans les laboratoires de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), à 35 km de Vienne. Ce n'est que par chance qu'un accident grave n'a pas eu lieu.

En Ukraine, une fuite d'eau radioactive a provoqué l'arrêt d'un réacteur à la centrale nucléaire de Rivné (ouest de l'Ukraine) le 10 juin.

En Slovénie, une fuite radioactive le 4 juin à la centrale nucléaire de Krsko a entraîné une alerte européenne (les 26 autres pays de l'Union ont été contactés en urgence) avant que la gravité de la situation ne soit minimisée, sans que personne ne sache vraiment ce qui s'était passé.

La France, enfin, a été frappée cet été par de multiples incidents à la Socatri-Areva (Bollène, Vaucluse ; grave fuite d'uranium le 7 juillet), à la FBFC-Areva (Romans-sur-Isère, Drôme ; découverte le 18 juillet de contaminations par une canalisation rompue depuis des années), à la Centrale nucléaire EDF du Tricastin (Drôme ; 100 salariés contaminés le 23 juillet) et à celle de St-Alban (Isère ; 15 salariés contaminés le 20 juillet), à nouveau à la Socatri-Areva (aveu le 6 août de rejets illégaux depuis des semaines de carbone 14 radioactif) et à la Comurhex-Areva (Pierrelatte, Drôme ; aveu le 21 août de contaminations par une canalisation rompue elle aussi depuis des années).

Le Réseau "Sortir du nucléaire " appelle l'opinion publique internationale à prendre conscience de la gravité des contaminations déjà occasionnées par l'industrie nucléaire, et de la possible imminence d'une véritable catastrophe nucléaire dont les conséquences seraient incommensurables. Il ne faut pas faire confiance aux diverses "autorités de sûreté", qui contribuent à cacher la vérité, et il faut fermer les installations nucléaires avant que le pire ne se produise.
qierrot
 

Re: Nouvel incident nucléaire

Messagede gyhelle le Sam 30 Aoû 2008 17:03

'tain c'est l'été des fuites nucléaires
gyhelle
 


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités