Sanglage, contention, capitalisation, prévarication

Sanglage, contention, capitalisation, prévarication

Messagede Faubert le Mar 23 Avr 2019 09:30

Toute autorité n'est pas une prévarication
Hélas, elle ne faillit jamais
Tout gouvernement est une prévarication
Repère de vrais casseurs, de vrais truands
Et encore, mon opprobre
Est plus que sobre
Le film de 1941
Allo, il y a quelqu'un ?
Vous m'entendez, c'est bien !
De Frank Capra
Sorte de " Gilets jaunes " déjà
" L'homme de la rue "
Du porte-parole involontaire
Refusant d'être un leader
Donc, cela n'est pas d'hier
Il faut se révolter
Contre toute une maltraitance généralisée
Et pas seulement pour les personnes psychiatrisées
Donc, partout
Car c'est le monde capitalisé qui est fou
De la contention
Subtile ou manifeste
De l'isolement
Subtil ou manifeste
En tout, cela infeste
Nous sommes
Sanglés dans nos misères
Nous sommes
Sanglés par nos chefs et nos leaders
Toutes les vraies chimères
Comme
Dans toutes les prisons
Comme
Dans toutes les maisons de retraite
Comme
Dans toutes les écoles
Du lycée, de l'université, de l'HP
Il faut se conformer, il faut se sangler
Génuflexion devant toute autorité
Du fascisme libéral
De tous les milieux du capital !
En France
Où les inégalités sont une indécence
Deux millions de personnes, chaque année
Pour des maladies psychiatriques sont soignées
Deux fois plus
Qu'il y a dix ans, horrible bonus
Des manques du moyen
Patientes, patients, traités comme moins que rien
Trois lits, au moins
Dans une même pièce
Véritable mépris à toute détresse
Des suicides particuliers ou par pendaison
Somme toute, comme en prison
Tout étant en continuation
Mauvaise bouffe
Mauvais soins
Manque de place
Comme pour les maisons de retraite
Gens traités, en certains endroits, pire que des bêtes
De l'équipement suranné
De l'insalubrité
Les vêtements du langage
Le langage des vêtements
Des époques et des lieux
Des façons de vivre, feu de tous les feux
Toute une immutabilité sociale
Protégée par toutes les forces du capital
Faudrait buter
Tous les politicards
Toutes les politicardes
Tous les banquiers
Toutes les banquières
Tous les salopards
Toutes les salopardes
Fin de toute élection
Fin de la députation
Fin du parlement et de sa fausse représentation
Pour qu'enfin, débute, la révolution !
Contre l'enfumage de Notre-Dame de Paris
Encore une sinistre fumisterie
Du fric vite glané
Par des crapules défiscalisées
Le vent toujours en poupe, le clergé
Et rien du tout pour la grande pauvreté
Alors que :
Travaux de réfection
De l'entretien aux petits oignons
1836
Incendie de la cathédrale de Chartres
1972
Incendie de la cathédrale de Nantes
2013
Incendie hôtel de ville de La Rochelle
Incendie hôtel particulier Lambert, île Saint-Louis
2016
Incendie cathédrale d'Auxerre
Du court-circuit électrique
De la soudure, fer à souder
Sur des installations propres aux chantiers
Souder le plomb
Souder le zinc
Des oublis sur les toitures
Accidents de feu, instrumentalisés par le pouvoir
Pour le gangstérisme au pouvoir, tout est avoir
Comme feu ( 1830 - 1905 ) Louise Michel, un jour, le dit
Le pouvoir est maudit
Tout pouvoir est maudit
Voilà pourquoi, vive l'anarchie !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
Faubert
 
Messages: 514
Inscription: Mar 8 Mar 2016 09:37

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité