Nationalisme et Culture de Rocker

Espace de débats sur l'anarchisme

Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede bajotierra le Sam 6 Fév 2016 16:01

Voici en introduction une courte critique de cet ouvrage parue dans le journal de la CNT- AIT
http://www.cntaittoulouse.lautre.net/sp ... article789

Nationalisme et Culture


"Contrairement à l’idée propagée par presque tous les politiciens (et qui, reconnaissons-le, est devenue dominante dans la population), il n’existe strictement aucun rapport positif entre Nationalisme et Culture. Au contraire, le nationalisme s’oppose à la culture et vice-versa. Rudolph Rocker en fait la démonstration avec brio dans « Nationalisme et Culture », un ouvrage de plus de 600 pages qui n’a pas reçu encore en France la diffusion qu’il mérite.
Au fil des chapitres, à l’aide de centaines de références (et au risque de paraître fouillis) Rocker aborde de multiples domaines. Philosophie, linguistique, biologie, sociologie, ethnologie, architecture,… sont analysés pour conclure que, partout, la Culture est une transformation, produite par un brassage universel de l’activité intellectuelle, un processus que Goethe qualifiait de « libre et générale coopération » entre les individus.
A contrario, toute institution qui impose aux êtres humains une relation de dépendance à un imaginaire indépassable, à un cadre de référence sacralisé, s’oppose à ce processus. C’est le cas des religions et des nationalismes (dont les régionalismes ne sont qu’une des formes). Les barrières mentales et physiques qu’ils dressent imposent autoritairement une sclérose à la pensée. Tout l’inverse de la Culture. Car le processus culturel n’est ni imperméable ni immuable, il est mouvement. Il ne respecte rien, ni les croyances les plus profondes ni les traditions séculaires. Toutes ces représentations fixistes, qui ont été rebaptisées « cultures » par la grâce du relativisme postmoderne, ne sont en réalité que des carcans qui, en se voulant pérennes et « purs » (de la contamination étrangère…) s’opposent au processus culturel universel. Rocker le démontre : seul un esprit Libre est un esprit créatif. Bref, il n’y a pas de Culture sans Liberté.

Un exemple de la façon dont Rocker utilise son érudition pour en extraire la substantifique moelle qu’il nous fait partager, se trouve dans la vingtaine de pages (501 à 524) du chapitre 24 dans lesquelles il montre, à l’aide d’un résumé de l’histoire des sciences d’Aristarque de Samos à Einstein en passant par Darwin, comment le processus des découvertes a constamment été en butte au Pouvoir tant religieux que politique et comment il ne triomphe que par la force de volonté des individus de tous horizons, déterminés à le défendre avec courage. Cette dynamique démontre également qu’il n’existe pas de création intellectuelle originale. Toute création si géniale soit-elle bénéficie de découvertes antérieures, faites un peu partout dans le monde à différentes époques ! De ce point de vue, on peut même dire que la réflexion générale que développe Rocker précède celle du philosophe des sciences Thomas Kuhn expliquant dans son célèbre ouvrage « Structure des révolutions scientifiques » (1962), que tout changement de paradigme scientifique provoque, en retour, une rupture du cadre institutionnel de ce paradigme.
Lire « Nationalisme et Culture », c’est comprendre que l’essence de l’anarchisme consiste à se situer clairement du côté de la Culture dans son conflit permanent avec le Pouvoir, à se placer en dehors des institutions, à refuser tout compromis avec elles. C’est ainsi qu’historiquement l’humanité a triomphé de la barbarie. "



« Nationalisme et Culture » est le fruit d'un long et patient travail de Rudolf ROCKER (1873-1958), qui fut le rédacteur de la « Déclaration de principes de l'AIT » reconstituée en 1923. La première édition de « Nationalisme et Culture », publiée en anglais en 1937, fut saluée comme une œuvre importante par Thomas Mann, Bertrand Russel et Albert Einstein. Il a fallu attendre 2008 pour qu'en paraisse une édition française grâce la volonté des Editions Libertaires et CNT-RP (Vignoles). Qu'ils en soient remerciés.
« Nationalisme et Culture » (672 pages) peut être commandé chez votre libraire (référence ISBN : 978-2-914980-69-2) ou aux Editions Libertaires, 35 allée de l’Angle Chaucre, 17 190 Saint-Georges-d’Oléron au tarif de 20 € + 3,85 € de frais de port.""
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede Lehning le Sam 6 Fév 2016 23:00

Bonsoir !

Très bien, çà me semble un assez bon résumé de ce bouquin magistral. Qui est difficile à résumer tant il est dense. J'ai mis 2 ou 3 ans pour le lire et tenter de le digérer peu ou prou et je crois même me souvenir que c'est moi qui t'en avais parlé Bajotierra.

Je considère cet ouvrage comme l'1 des + intéressants que j'ai lu. (et j'en ais lu pas mal) C'est un pavé !
(Mais j'attends encore 1 pavé encore + énorme de Rudolf Rocker: ses Mémoires. + de 1000 pages. Ecrites en tout petit. Et toujours pas traduit en français.).

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Dim 7 Fév 2016 13:00

Sur le site non fides sous le titre" Une lecture de nationalisme et culture" on trouve un bon condensé du bouquin, a afficher sur le forum je pense ( yo, no puedo).

Sur le site " opuscules.fr" on trouve l'intro d'un texte " libéralisme, anarchie et démocratie" , je trouve cette intro intéressante mais malheureusement la suite et en format pdf ( non accessible pour un tel entrée de gamme) donc cela m'intéresse si une bonne âme désireuse de combattre la discrimination informatique pouvait aussi l'afficher.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede bajotierra le Mar 23 Fév 2016 19:19

longue citation de Rocker dans l'intro des "cahiers de psychologie politique"

Résumons ce propos dans un dernier mot de l'anarchiste allemand Rudolf Rocker (1873-1958) qui dit : « L'anarchisme n'est pas une solution brevetée pour tous les problèmes humains, ni une utopie ou un ordre social parfait, ainsi qu'il a souvent été appelé, puisqu'il rejette en principe tout schéma et concept absolus. Il ne croit en aucune vérité absolue, ou but final défini pour le développement humain, mais dans la perfectibilité illimitée des arrangements sociaux et des conditions de vie humaines, qui sont toujours tirées vers de plus hautes formes d'expression, et auxquels pour cette raison on ne peut assigner aucune fin déterminée ni poser aucun but fixé. Le pire crime de n'importe quel type d'État est justement qu'il essaye toujours de forcer la riche diversité de la vie sociale à des formes définies, et de l'ajuster à une forme particulière qui ne permet pas de perspective plus large, et considère les états précédents comme terminés »


http://lodel.irevues.inist.fr/cahiersps ... hp?id=3175
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Sam 27 Fév 2016 08:43

Bon et bien justement si ce n'est l'État qui doit définir les formes de la vie sociale il n"y a pas d'autres issues que de les laisser jaillir librement et spontanément de l'action des individus.
Si on réfléchit à ça deux minutes on conclut au rejet du communisme comme norme générale .
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede Lehning le Sam 27 Fév 2016 18:57

Bonsoir !

A part qu'en disant çà, on fait l'impasse sur le communisme libertaire, pas du tout étatiste.

Si c'est évidemment pour (ré)instaurer du communisme d'Etat ou marxiste, ce n'est pas intéressant. Tout comme ses avatars léninistes, castristes ou maoïstes, etc.

Je l'ai toujours dit et je le pense toujours: je n'aime pas l'association du mot "communisme" avec celui d'anarchisme. L'anarchisme se suffit à lui-même, au moins idéologiquement.

Mais un courant important des anars se définit, se revendique "communistes libertaires". Ce n'est pas ma stratégie primordiale pour arriver à l'anarchisme (à cause notamment de la connotation du mot "communisme") ; j'ai toujours préféré simplement et tout court juste dire que je suis anarchiste.

Bien sûr, on comprend les réticences de Frigouret au communisme en général (ce que je partage), et apparemment même au communisme libertaire. (là, je ne suis + d'accord).
Mais, de toutes façons, Frigouret n'est-il pas plutôt une sorte, in fine, d'individualiste libertarien ? Ca semble sauter aux yeux et une évidence.

Maintenant, pour en revenir au thème fort intéressant de ce topic, il me semble clair que "Nationalisme et Culture" de Rudolf Rocker est l'un des + intéressants et denses bouquins anarchistes jamais écrit !

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Mer 24 Aoû 2016 07:37

http://comedieus.blogspot.fr/2013/05/ru ... e.html?m=1

En fait rudolf m'est profondément sympathique.
Je vous invite à consulter les autres articles de ce blog.

A noter que le capitalisme que combat rocker est ce qu'il appelle le capitalisme monopolistique et non la propriété individuelle.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Sam 27 Aoû 2016 11:56

http://www.opuscules.fr/liberalisme-ana ... emocratie/

Ce lien est un commentaire critique du bouquin de Rocker, je dis critique car le site qui le produit est plutôt de sensibilité démocrate, néanmoins je trouve l'étude érudite et perspicace.
On trouvera aussi en note une évocation de l' evolution de la pensée de Rocker après guerre.

Il a fallut atendre 2008 pour trouver une traduction française du bouquin (70 ans!!!!!!!!) c'est dire si l'anarchisme conçu comme " l'executeur testamentaire du libéralisme classique" à été étouffé.
Ceci dit la traduction offerte par la CNT me paraît excellente.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede Lehning le Dim 28 Aoû 2016 01:55

Bonsoir !

Voui, il a fallu attendre 70 ans pour qu'une traduction en français soit autorisée.
On attend toujours d'ailleurs pour ce qui concerne les Mémoires de Rudolf Rocker. (un autre pavé encore + énorme).
Ca bloque du côté de Munich apparemment.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Dim 28 Aoû 2016 07:49

Humm après une rapide recherche il paraît qu'une traduction française attendait depuis 1954 de trouver un éditeur.

J'ai plutôt tendance à penser qu'une partie du patrimoine anarchiste a été laissé aux oubliettes car elle ne correspond pas à la ligne officielle des orgas françaises.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Mar 30 Aoû 2016 12:22

bajotierra a écrit:longue citation de Rocker dans l'intro des "cahiers de psychologie politique"

Résumons ce propos dans un dernier mot de l'anarchiste allemand Rudolf Rocker (1873-1958) qui dit : « L'anarchisme n'est pas une solution brevetée pour tous les problèmes humains, ni une utopie ou un ordre social parfait, ainsi qu'il a souvent été appelé, puisqu'il rejette en principe tout schéma et concept absolus. Il ne croit en aucune vérité absolue, ou but final défini pour le développement humain, mais dans la perfectibilité illimitée des arrangements sociaux et des conditions de vie humaines, qui sont toujours tirées vers de plus hautes formes d'expression, et auxquels pour cette raison on ne peut assigner aucune fin déterminée ni poser aucun but fixé. Le pire crime de n'importe quel type d'État est justement qu'il essaye toujours de forcer la riche diversité de la vie sociale à des formes définies, et de l'ajuster à une forme particulière qui ne permet pas de perspective plus large, et considère les états précédents comme terminés »


http://lodel.irevues.inist.fr/cahiersps ... hp?id=3175


Voilà par exemple un thème exemplaire sur la filiation des idées libérales et anarchistes.
L'ordre spontané est développé d'abord par les liberaux ( les lumières écossaises, Mandeville, la fable des abeilles touça, touça ). Puis c'est "l'anarchie c'est l'ordre moins le pouvoir" de proudhon ( ou bakounine? ) , puis au XXème siècle donc Rocker , mais encore Hayek chez les liberaux radicaux.

J'ai la très forte impression que la pensée de Rocker n'a pas du tout marqué ce qu'est la CNT-AIT d'aujourd'hui bien plutôt son contraire et que les thèses constructivistes, planistes et le discours férocement anti libéral sont reines .
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede frigouret le Jeu 1 Sep 2016 11:04

http://www.non-fides.fr/?Une-lecture-de-Nationalisme-et

Non fides a produit un résumé des principaux thèmes du bouquin de Rocker, une bonne approche.

http://acontretemps.org/spip.php?article163
Une biographie de Rocker résumée de ses mémoires.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Pioneer ... an_Freedom

Sur le wikipedia en anglais un article sur un bouquin de Rocker (1949), où il cherche les penseurs de la liberté sur le nouveau continent. Fidèle à sa thèse il y associe les grands liberaux américain ( Paine) et les anarchistes individualistes ( Tucker).

Si on cherche les continuateurs de la philosophie de Rocker je vois bien Carson par exemple.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Nationalisme et Culture de Rocker

Messagede Lehning le Jeu 8 Sep 2016 01:59

Bonsoir !

Je pense qu'il ne faut quand même pas pousser Mémé dans les orties comme cherche à le faire Frigouret.
Certes, Rudolf Rocker n'est pas le théoricien et penseur anar le + connu mais je dirais qu'il n'y a, à ma connaissance, aucun "veto" ou pensée négative envers lui, dans la galaxie anarchiste française du moins.
Et où il est le + célèbre et estimé, c'est dans la sphère anarcho-syndicaliste. D'ailleurs à juste titre, pour tout ce qu'il a fait dans ce milieu. (et notamment pour l'AIT).

Tout comme Arthur Lehning (au hasard^^) ou d'autres anars non francophones ou français, Rudolf Rocker est bien trop méconnu par les anars français à mes yeux et je trouve çà dommage car je trouve ces anars hyper-intéressants. Pour tout ce qu'ils ont fait, leurs parcours, leur itinéraire, etc.
Je les vois comme des mecs vraiment sincères, des purs anarchistes, qui voulaient véritablement changer le monde et non pas comme bon nombre de bla-blateurs(ses) contemporains ou antérieurs bien + frileux(ses) par rapport.

Rudolf Rocker était 1 des grands, très grands de l'anarchisme. Un incontournable.

Maintenant, qu'il soit récupéré par les totos de Non Fides and co, voire par les anarcaps, c'est certainement fâcheux et problématique quelque peu. Je dirais même que çà semble craindre...

Mais tout semble, en ces temps de confusion de crasse ignorance, tellement "fuir" que -+ grand-chose ne m'étonne même le + improbable-

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33


Retourner vers Théories

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité