Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Espace de débats sur l'anarchisme

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede totto le Mer 17 Oct 2012 21:16

Ateo a écrit:Lénine et Staline c est des sale coco comme Mélanchon et buffet. c est des ennemis des anarchistes c est tout !
Tu fais trop d'honneur à Mélenchon et Buffet. Surtout à Mélenchon qui n'est clairement qu'un vulgaire politicard bourgeois. Tous deux sont d'anciens ministres de Jospin et n'ont rien renié de leur action ministérielle. Ça suffit à les déconsidérer définitivement.
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede totto le Mer 17 Oct 2012 21:22

blowback a écrit:Imaginons que je sois dans l'erreur sur quelques précisions historiques ( à vérifier ). Tu pourrais en tant qu'anarchiste me le dire sans moqueries non? parce que la moquerie sur le savoir je trouve cela vraiment insultant ( un comportement de concurrence/compétition, dans une école, université, fondée sur les performances au niveau de savoir en fait, vois-tu ). bref, je veux bien avoir une critique de ce que j'affirmes, mais, par pitié, jamais sur le ton de la moquerie d'un air supérieur :wink: on est pas dans une prépa, on est sur un forum, anar qui plus est, on doit s'entraider, être sympa entre nous, on est camarde, compères, on pense tous la même chose sur ce qui nous révolte dans la société, don entraidons-nous, soutenons nous, et arrêtons de se rabaisser : laissons cela à nos ennemis svp :peredodu:

@+

Blowback
Désolé si tu l'as mal pris, mais il y a bien eu des ministres anarchistes en 36 en Espagne (au nombre de 4). Et c'est pas vraiment une fierté du mouvement anarchiste vu leur bilan. Il faut lire sur Federica Montseny par exemple.

Aucun courant du mouvement ouvrier ne peut se vanter de n'avoir jamais participé à un gouvernement bourgeois. Encore moins de n'avoir jamais fait d'erreurs. Ce qui compte, c'est justement les bilans que l'on peut tirer de ces erreurs, pour en tirer des conclusions pour notre militantisme aujourd'hui et éviter de recommencer les mêmes erreurs...
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede bajotierra le Jeu 18 Oct 2012 11:29

Aucun courant du mouvement ouvrier ne peut se vanter de n'avoir jamais participé à un gouvernement bourgeois


oui ,

a ceci près que la péridode de 1936 en espagne n'était pas une période si "bourgeoise " , et quand cela serait le courant anarchosyndicaliste ne se qualifie pas de " monsenyste" ou de "garcia- oliveriste" ...
ce n'est pas le cas de ceux qui adoptent le culte de la personnalité de marx ou de de lénine au point de confondre " erreurs" et crimes

Encore moins de n'avoir jamais fait d'erreurs


car concernant lénine , trostky et staline évoquer le terme d'"erreur" est un euphémisme , il s'agit bien de crimes qui ont été commis contre les ouvriers et les révolutionnaires et ce dés 1917 , dés la prise du pouvoir par les bolcheviques ,

d'ailleurs dans l''organisation de la machinerie répressive et réactionnaire il y a une filiation des trois personnages puisque la tcheka a été crée par lénine , l'armée rouge fut commandée par trotsky...le stalininisme ne fut qu'une montée en pussance de ces rouages
bajotierra
 
Messages: 4401
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede totto le Jeu 18 Oct 2012 18:58

bajotierra a écrit:oui ,

a ceci près que la péridode de 1936 en espagne n'était pas une période si "bourgeoise " , et quand cela serait le courant anarchosyndicaliste ne se qualifie pas de " monsenyste" ou de "garcia- oliveriste" ...
Si si, c'était bien un gouvernement tout ce qu'il y a de plus bourgeois. Et qui a réprimé les militants révolutionnaires.
Quant au fait de se revendiquer "monsenyste", ce n'était pas le propos. Je parle de courant du mouvement ouvrier au sens des grands courants historiques. Évidemment que chaque micro-courant peut revendiquer sa pureté et blablabla.
Au passage, la répression armée du POUM par le gouvernement des Montseny et cie (par exemple), c'est effectivement plus qu'une erreur, c'est un crime.
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede bajotierra le Ven 19 Oct 2012 09:46

Quant au fait de se revendiquer "monsenyste", ce n'était pas le propos


mais oui justement c'est le propos puisque les " léninistes" ou les "troskystes" se revendiquent implicitement de toutes les pratiques de ces personnages , y compris les plus sales , comme le mensonge et le révisionnisme historique


Au passage, la répression armée du POUM par le gouvernement des Montseny et cie (par exemple), c'est effectivement plus qu'une erreur, c'est un crime.


heureux de voir que maintenant tu parviens a distinger une erreur d'un crime

maintenant il te reste a te renseigner ...
le gouvernement "bourgeois" est intervenu pour faire cesser le feu en mai 1937 ,entre les militants du POUM et de la CNT qui s'opposaient aux staliniens du PSUC , ce sont ces derniers , bien évidemment dans la droite ligne de la trajectoire criminelle que je dénonçai plus haut des marxistes léninistes , qui ont assassiné les militants marxistes et anarchistes ( comme Nin et Berneri pour les plus connus )
bajotierra
 
Messages: 4401
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede totto le Ven 19 Oct 2012 19:33

bajotierra a écrit:se revendiquent implicitement
:roll:

Après, ta défense de Montseny........... :confus:
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede bajotierra le Sam 20 Oct 2012 15:11

totto a écrit:
bajotierra a écrit:se revendiquent implicitement
:roll:

Après, ta défense de Montseny........... :confus:


et donc ?
bajotierra
 
Messages: 4401
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Cheïtanov le Mar 23 Oct 2012 23:21

Bon le texte je l'ai arrêté au milieu...

Quand ça commence à dire qu'entre Lénine et Marx y'a "A bas les bolchéviques, vive les soviets". Les goulags existaient déjà chez Marx. Oui Lénine est marxiste. Oui Staline a juste continué l'oeuvre de Lénine ET de Trotsky.

"Antimarxiste parce que révolutionnaire" comme disait Castoriadis. Et en effet le marxisme-léninisme c'est Marx-Engels-Lénine-Staline.

Et sur 1936, oui ce fut un grand n'importe quoi d'une partie de la CNT-AIT. mais vu qu'on est pas marxistes, on apprend de nos erreurs (les anars français seraient-illes marxistes ???)
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Lehning le Mer 24 Oct 2012 19:11

Bonsoir !

Il y a eu certaines "passerelles" entre marxisme et anarchisme (peut-être moins maintenant): Fontenis et l'OPB, "Le marxisme libertaire" de Daniel Guérin ; un certain nb d'anars appréciant quelques trucs de Marx surtout dans le courant coco-lib plateformiste, etc.(Généralement, ils ne font pas le lien avec Lénine en disant que Lénine a perverti Marx^^) :siffle:

Mais le marxisme-léninisme, le bolchévisme quoi, le communisme d'Etat bref, fut bien inspiré par le marxisme en trompant le populo, les soviets libres qui fonctionnaient de manière libertaire avant 17 ( Cronstadt, etc.), les prolos, etc.

Salutations Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2466
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede rubion le Sam 27 Oct 2012 09:36

Moi j’ai trouvé ce texte intéressant. Tout d’abord parce qu’il montre que LO est une organisation ou il n’y a pas de débat je cite :

’Le parti n’acceptait que sa vérité. Je savais – et j’avais pleinement souscrit à cette idée – que ce n’était pas un lieu de débat’.

ça ressemble a ce qui se passait chez les staliniens

Après, le texte, comme je l’ai compris est à charge contre Marx et surtout Lénine c’est ainsi qui l’est dit :

[i]‘ Notre critique peut se résumer ainsi : Marx, et surtout Lénine, ont fondé leur pensée sur des postulats qui, peu à peu, les ont fait dériver de l’idée de départ : l’égalité et l’émancipation du genre humain. Dériver au point de finir par lui tourner le dos’.


Ceci dit, comme je le comprends, le projet d’une société égalitaire n’est pas à remettre en cause

A mon avis dans ce texte (encore une fois comme je l’ai compris), il y a une compréhension du marxisme qui n’est pas juste et qui fait qu’il est remis en cause sur un postulat faux. C’est ainsi que le texte appui sur le déterminisme du marxisme lié a l’insistance économique sur lequel reposerait la théorie marxiste.
Les sociétés de classe se sont succédées par le fait qu’a un moment donné les forces productives entré en contradiction avec les rapports sociaux mais pour que cette transformation puisse se faire, il y a eu un combat qui a été mené. On parle de révolution bourgeoise. Et il en sera de même pour la classe ouvrière. Là seule différence et qui n’est pas des moindres, c’est que le prolétariat à la différence des autres classes révolutionnaires qu’a connu l’histoire est à la fois classe exploité et classe révolutionnaire. Ce qui veut dire que la classe ouvrière pour son combat pour son projet communiste, ne s’appuie pas sur un pouvoir économique comme l’a fait la bourgeoisie mais doit mener un combat essentiellement politique ou la conscience et son organisation est primordiale. Qui dit combat, dit victoire ou défaite. Et la seule victoire pour la clase ouvrière c’est le projet communiste à l’échelle mondiale. Avant ça, tout le reste, comme le dit Rosa Luxembourg n’est qu’une suite de défaite.
La vague révolutionnaire de 17 /23 a été une défaite parce que la révolution Russe n’a pas pu s’étendre. Et à partir de là la bourgeoisie a repris le pouvoir. En Russie ça c’est traduit par le stalinisme. Le capitalisme d’Etat. Ou contrairement à ce qu’on pu dire les staliniens, les trotskistes il n’y avait rien a défendre. Donc tout ça pour dire que la perpective révolutionnaire est un combat et que pour ma part, c’est faux de dire je cite :

‘Selon la conception déterministe toujours, en se développant, le capitalisme développe le prolétariat concentré dans les villes. Il engendre ainsi les forces de sa propre destruction : le renversement de la bourgeoisie par le prolétariat devient alors inévitable.’

Dans le cadre du marxisme, je ne pense pas que Lénine est les bolchevicks ont tourné le dos au combat pour le communisme. Les bolchevicks ont toujours mis en avant que si la révolution Russe rester isolé elle serait battue. Ils ont toujours défendu l’internationalisme prolétarien. Par contre ce n’est pas le cas des staliniens, sociaux démocrates, trotskistes. Les sociaux démocrates vont appeler et participer à la première et deuxième guerre mondiale.Les autres à la deuxième guerre mondiale et toujours soutenir une fraction bourgeoise dans les guerres dites de libération nationale après la seconde guerre mondiale. Et ça continue encore aujourd’hui. Donc là il y a bien une différence et c’est une différence fondamental. Parce que cette participation aux conflits mondiaux les a fait passé dans le camp de la bourgeoisie. Et depuis ce soutien, c’est soit disant organisations marxiste- léniniste comme le dit le texte, ont démontré concrètement, qu’ils faisaient tout pour défendre le capitalisme
Après, faut il faire ou pas des critiques vis-à-vis du Parti Bolchevique ? Je pense que oui ! Notamment, l’identification entre le Parti et l’Etat, la répression de Cronstadt. C’est des leçons à tirer pour l’avenir. Par exemple, qu’il ne doit pas y avoir de violence au sein de la classe. Que le processus de prise de conscience ne se fait pas avec un pistolet sur la tempe mais par le débat et la discussion. Que le Parti ne doit pas s’identifier à l’Etat dans la période de transition après la révolution. Que tout le pouvoir est aux conseils ouvriers.
Contrairement a ce que dit le texte, je pense que la classe ouvrière comme le mettait en avant Marx est toujours la classe révolutionnaire. Que la perpective d’une société libre, égalitaire et fraternelle est toujours ouverte

Rubion. http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 182
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Cheïtanov le Sam 27 Oct 2012 15:30

Ah les communistes de gôche...

Genre Lénine a rien à voir avec ce qui s'est passé ensuite... et pas de débat à LO... au CCI c'est le fédéralisme libertaire peut-être ??
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede rubion le Dim 28 Oct 2012 23:50

Cheïtanov tu dis:
Genre Lénine a rien à voir avec ce qui s'est passé ensuite... et pas de débat à LO... au CCI c'est le fédéralisme libertaire peut-être ??

Tu peut developper, parce que je ne comprends pas ton questionnement

Rubion http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 182
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Cheïtanov le Lun 29 Oct 2012 00:08

J'ai discuté des heures avec des communistes de gôche, dont l'un est même membre de tadam... non non pas le CCI, l'autre internationale, la TCI (Tendance Communiste Internationaliste), dont la plus grosse section est en Italie et qui a 5 sections (Allemagne, Grande-Bretagne-j'en connais donc un-, Canada, USA et Italie). D'ailleurs je ne sais toujours pas les différences avec le CCI, et personne a su réellement me dire !

Je disais donc. Dire que Staline c'est la contre-révolution, c'est porter des œillères. Non seulement Staline n'a fait que prendre la suite de Lénine en s'adaptant au contexte international, mais en plus, tout ce qu'il a fait existé déjà (Tchéka, armée rouge, goulag, centralisme, pouvoir au CC du Parti, élimination des ennemis du parti etc etc, dont pas mal viennent de... Trotsky).

Tu critiques le fait que à LO pas de débat interne. Or le CCI c'est pareil, c'est une organisation (pas encore un parti) marxiste, centralisme démocratique, le journal du CCI est pas réalisé par le fédéralisme par exemple. Et lors de votre tentative de noyautage de certaines sections de l'AIT, ça s'est terminé par des départs de militant-es avec une lettre super amicale... Bref le monde merveilleux du marxisme, fut-il "tendance critique de Lénine".

A part une critique du syndicalisme (et encore on a pas les mêmes conclusions), on a rien en commun...

THE BOLCHEVIKS WEREN'T FIGHTING THE COUNTER-REVOLUTION, THEY WERE THE COUNTER-REVOLUTION
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede rubion le Lun 29 Oct 2012 22:53

Pour rester dans le sujet (c’est pas que je ne veut pas parler du CCI mais il me semble que ça correspond pas au sujet), tu disais :

Je disais donc. Dire que Staline c'est la contre-révolution, c'est porté des œillères. Non seulement Staline n'a fait que prendre la suite de Lénine en s'adaptant au contexte international, mais en plus, tout ce qu'il a fait existé déjà (Tchéka, armée rouge, goulag, centralisme, pouvoir au CC du Parti, élimination des ennemis du parti etc etc, dont pas mal viennent de... Trotsky).

Que Staline est pris la suite de Lénine ok mais ceci ne veut pas dire qu’il y a continuité. Comme je l’ai dis, il n’y a pas de continuité entre Lénine et Staline. Et je montrais cela en mais tant en avant la question de la défense de l’internationalisme prolétarien. Lénine a toujours défendu ce principe que défend le manifeste communiste. Jamais Lénine n’a mis en avant, ou a défendu la théorie ‘du socialisme en un seul pays’. Et sa, ça montre qu’il n’y a pas de continuité.

Après la question de la Tchéka, de l’armée rouge, goulag, centralisme, pouvoir au CC du Parti, élimination des ennemis du Parti ect…
Plus la vague révolutionnaire va s’affaiblir, (notamment après la défaite de la révolution Allemande) plus la révolution Russe va être isolé et c’est isolement, va faire que la bourgeoisie a travers la bureaucratie va gagner de plus en plus du terrain en Russie. Jusqu ‘au point ou la 3eme internationale, le Parti, vont être au service de la défense de la bourgeoisie Russe qui a pour nom le stalinisme. Et la répression va être terrible. Je pense que tu connais les procès de Moscou, le Goulag et l’assassinat de Trotski. Avec la victoire du stalinisme et la défaite de la vague révolutionnaire comme le disaient Victor Serge, ‘il est minuit dans le siècle’.
Tu reproches la Tchéka et l’armée rouge. Je pense, qu’il faut remettre ça dans le contexte de la situation mondiale de l’époque. C’est la guerre, l’ennemi se trouve à l’intérieur. Je pense que les bolcheviks, la classe ouvrière, avaient raison de se défendre vis-à-vis des armées blanches soutenues par l’ensemble des pays démocratique. Ceci dit, il y a eu de la part de la Tcheka, de la de l’armée rouge, même sous Lénine, des exactions commises que je critique. Je pense que la fin ne justifie pas les moyens. Et après, ces organismes, avec la défaite de la révolution Russe, vont devenir des instruments de l’Etat Russe dans sa défense de ces interets impérialistes et de contrôle de la population. Comme ce fut le cas de la Gestapo en Allemagne, du FBI au USA. Et aussi dans d’autres pays

Rubion http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 182
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Cheïtanov le Mar 30 Oct 2012 03:45

Si c'est dans le sujet...

Tu as une habituelle analyse communiste de gôche.

rubion a écrit: Jamais Lénine n’a mis en avant, ou a défendu la théorie ‘du socialisme en un seul pays’. Et sa, ça montre qu’il n’y a pas de continuité.

L'arbre qui cache la foret. Et mensonges dans les faits :

" Nous ne pouvons pas nous passer du pétrole de l'azerbaïdjan, ni du coton de turkestan. Nous prenons ces produits, qui nous sont nécessaires, non comme les prenaient les anciens exploiteurs, mais comme des frères aînés qui portent le flambeau de la civilisation."
(Zinoviev, discours au soviet de pétrograd, septembre 1920)

rubion a écrit:Plus la vague révolutionnaire va s’affaiblir, (notamment après la défaite de la révolution Allemande) plus la révolution Russe va être isolé et c’est isolement, va faire que la bourgeoisie a travers la bureaucratie va gagner de plus en plus du terrain en Russie. Jusqu ‘au point ou la 3eme internationale, le Parti, vont être au service de la défense de la bourgeoisie Russe qui a pour nom le stalinisme. Et la répression va être terrible. Je pense que tu connais les procès de Moscou, le Goulag et l’assassinat de Trotski. Avec la victoire du stalinisme et la défaite de la vague révolutionnaire comme le disaient Victor Serge, ‘il est minuit dans le siècle’.

Ce qui te permet de passer sur les massacres sous Lénine, la fermeture et la saisie des locaux et journaux anarchistes assez rapidement, on va pas refaire Kronstadt et l'Ukraine hein.

rubion a écrit:Tu reproches la Tchéka et l’armée rouge. Je pense, qu’il faut remettre ça dans le contexte de la situation mondiale de l’époque. C’est la guerre, l’ennemi se trouve à l’intérieur. Je pense que les bolcheviks, la classe ouvrière, avaient raison de se défendre vis-à-vis des armées blanches soutenues par l’ensemble des pays démocratique. Ceci dit, il y a eu de la part de la Tcheka, de la de l’armée rouge, même sous Lénine, des exactions commises que je critique. Je pense que la fin ne justifie pas les moyens. Et après, ces organismes, avec la défaite de la révolution Russe, vont devenir des instruments de l’Etat Russe dans sa défense de ces interets impérialistes et de contrôle de la population. Comme ce fut le cas de la Gestapo en Allemagne, du FBI au USA. Et aussi dans d’autres pays

Youpi, pour un fascisme ouvrier !! la Tchéka sous Lénine oui ! Sous Staline non ! (le fameux à bas la police, vive la police du peuple, auquel il faut ajouter à bas l'armée vive l'armée rouge, à bas les prisons vive les goulags). La défaite de la Révolution Russe, c'est la prise de pouvoir par les Bolchéviks. Lis un peu May Piqueray par exemple.

Bref comme le disait un compagnon :

-le communisme n'appartient pas aux marxistes
-l'histoire n'appartient pas à ses théoriciens
-marx est mort, nous sommes vivants
-le stalinisme est un léninisme
-la bonne volonté ne fait pas le subversif, c'est l'acte lui-même
-c'est dans la lutte que les fraternisations se fondent pas dans la logorrhée.


THE BOLCHEVIKS WEREN'T FIGHTING THE COUNTER-REVOLUTION, THEY WERE THE COUNTER-REVOLUTION
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede apeqli le Mar 30 Oct 2012 11:04

rubion a écrit:Lénine a toujours défendu ce principe que défend le manifeste communiste. Jamais Lénine n’a mis en avant, ou a défendu la théorie ‘du socialisme en un seul pays’. Et sa, ça montre qu’il n’y a pas de continuité.


c'est comme dans les livres sacrés (bible, coran, thora...), on trouve de tout et son contraire :

LÉNINE, Social-Démocrate, n° 44 du 23 août 1915 a écrit: " L'inégalité du développement économique et politique est une loi absolue du capitalisme. Il s'ensuit que la victoire du socialisme est possible au début clans un petit nombre de pays capitalistes ou même dans un seul pays capitaliste isolé. Le prolétariat victorieux de ce pays, après avoir exproprié les capitalistes et organisé chez lui la production socialiste, se dresserait contre le reste du monde capitaliste en attirant à lui les classes opprimées des autres pays capitalistes, en les poussant à s'insurger contre les capitalistes, en employant même, en cas de nécessité, la force militaire contre les classes exploiteuses et leurs Etats ".
apeqli
 
Messages: 655
Inscription: Mer 30 Déc 2009 13:23

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede rubion le Mar 6 Nov 2012 22:26

Il y a eu des positionnements peut clair de la part des bolchevicks y compris de Lénine comme tu le met en évidence Apeqli. Ceci dit, il était clair en 1917 pour l’ensemble des révolutionnaires que le salut ne pouvait venir que de l’extension de la révolution. Je cite :

La révolution russe n'est qu'un détachement de l'armée socialiste mondiale, et le succès et le triomphe de la révolution que nous avons accomplie dépendent de l'action de cette armée. C'est un fait que personne parmi nous n'oublie (...). Le prolétariat russe a conscience de son isolement révolutionnaire, et il voit clairement que sa victoire a pour condition indispensable et prémisse fondamentale, l'intervention unie des ouvriers du monde entier." ("Rapport à la Conférence des comités d'usines de la province de Moscou", 23 juillet 1918).

D’ailleurs, la formation de l’IC (internationale communiste) allé tout a fait dans se sens. Voici un extrait du manifeste de l’IC :

«Notre tâche est de généraliser l'expérience révolutionnaire de la classe ouvrière, de débarrasser le mouvement des mélanges impurs de l'opportunisme et du social-patriotisme, d'unir les forces de tous les partis vraiment révolutionnaires du prolétariat mondial et par là même de faciliter et de hâter la victoire de la révolution communiste dans le monde entier.»

Tous les révolutionnaires avaient les yeux tournés vers l’Allemagne. Et pour tous les révolutionnaires, l’isolement ne pouvait signifier que la défaite. Ceci m’amene à te poser une question Cheïtanov. Tu dis : La défaite de la Révolution Russe, c'est la prise de pouvoir par les Bolcheviks.
Est-ce que tu pense que, si les anars avaient pris le pouvoir, la révolution Russe (puisqu’il n’y aurait pas eu d’autoritarisme. reproche que tu fais aux Bolchevicks), n’aurait pas été défaite

Rubion http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 182
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Cheïtanov le Mar 6 Nov 2012 22:32

On a pas lu les mêmes textes sur l'Allemagne, genre il me semble dans "Fascisme Brun Fascisme Rouge" que ça parle de ce qu'a fait Lénine et sa meute... contre la révolution (faudra que je le récup)

rubion a écrit:si les anars avaient pris le pouvoir,

Respect. Le dernier a avoir dit ça, viewtopic.php?f=9&t=7081&p=125150&hilit=Todd#p125150

En tout cas c'est 'achement bien nous connaître :lol:
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede Lehning le Mer 7 Nov 2012 00:54

Bonsoir !

Staline n'était pas vraiment originaire d'une famille bourgeoise mais était des paysans de Géorgie.

Trotsky fut notamment le fondateur de l'Armée Rouge: il fut quelque part, comme l'explique bien Willy HUHN dans "Trotsky, le Staline manqué" (Editions Spartacus) ; ou comme VOLINE le raconte. (voir MAKHNO ou bien encore l'histoire de Cronstadt :guitare: )

Les bolcheviks, donc avec notamment Lénine, Trotsky, Staline, etc. ont donc bien fondé une dictature étatique communiste et devenant de + en + hégémonique sur les territoires slaves.

Curieusement, Trotsky est le grand guru des dudits trotsks :baille: il y a bien entendu tout le côté tragique du parcours de Trotsky jusqu'à son assassinat sordide, tout le côté Trotsky adversaire politique de Staline: ceci étant l'un des socles historique des organisations trotskystes.

Mais le mouvement anar ne peut pas oublier, à contrario du trotskyme ou du marxisme-léninisme ou tout simplement du communisme style PCF, MAKHNO, Cronstadt, les soviets libres, la révo manquée de 1905, etc.

Les anars veulent détruire tous les Pouvoirs !
Les bolchéviks, les Rouges quoi, les cocos voulaint le pouvoir. Ils l'ont pris. Et se sont efforcés très vite, militairement, de lutter tout d'abord contre les Blancs et ensuite contre la Makhnovitchina. (alors que la Makhnovitchina avait bien évidemment également lutté contre les Blancs aussi).

C'est bien simple: tout au long de l'histoire, les Rouges ont toujours tiré dans le dos des anars !

Quant à la "filiation" entre marxisme et léninisme, elle est claire ne serais-ce que par la notion politique de la "dictature du prolétariat", totalement escamotée déjà par les Bolcheviks.
Marx n'aurait peut-être pas été jusqu'à ses extrémités s'il en avait eu le pouvoir mais néanmoins, n'oublions jamais que Marx a exclu les anars Michel BAKOUNINE et James GUILLAUME, entre autres, de la 1ière Internationale.

Salutations Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2466
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Le marxisme-léninisme, idéologie réactionnaire

Messagede rubion le Lun 12 Nov 2012 01:00

Je ne pense pas que Tod dise des bêtises en disant :
« Le cas de la Grèce est un bouleversement sur le plan européen d’autant plus si les anarchistes parviennent à prendre le pouvoir lors des prochaines élections!».

Peut être qu’il s’appuie pour dire cela de la participation des anarchistes au gouvernement en Espagne en 36. Mais je ne veux pas rentrer dans ce débat là, donc je reformulerais ma question autrement. Chetïanov,pense tu que la cause de la défaite de la révolution Russe est lié a son isolement ou pas ?

Lehning, il y a eu des erreurs de faite lors de la révolution Russe mais l’important c’est de pouvoir tirer des leçons. Je ne sais pas si tu as lu mes différentes interventions mais j’en parle.
Aprés, Je pense que c'est faux ce que tu dis. Faux, car tu mets que tout le monde dans le même panier.
Tout d’abord, il me semble que ce terme marxisme-léninisme apparaît en même temps que le culte de Lénine dés la mort de ce dernier. C'est-à-dire en janvier 1924. Ce terme ‘léninisme’ est lié aussi au cours opportuniste que prend L’internationale communiste a son 3éme congrès. Opportunisme qui se traduire par la tactique du front unique (alliance avec la sociale démocratie) et par le mot d’ordre <<d’aller aux masses>>. Ce terme (léninisme) s’accompagne du développement de la théorie du <<socialisme en un seul pays>>.
Vis-à-vis de cette politique opportunisme qui se développe au sein du Parti bolchevicks et au sein de l’IC, des courants de Gauche vont lutter et notamment la gauche Allemande (KAPD) et la gauche Italienne dont l’une des figures et Bordigua. Il y a aussi la Gauche Russe. Et plus tard, il y a eu l’opposition de Gauche dont Trotski était le représentant le plus connu. Il faut faire aussi, une différence entre l’opposition de gauche animé par Trotsky et la gauche communiste qui n’analyserons pas de la même façon la situation historique (pour Trotski la perpective est toujours révolutionnaire. Pour la Gauche Communiste, la défaite de la révolution Russe et de la vague révolutionnaire conduit à la guerre). N'analyserons pas de la même façon ce qui se passe en Russie (pour Trotski c’est un Etat ouvrier degeneré, mais il y a des bases socialistes. Pour la Gauche Communiste. Il n’y a rien de socialiste, c’est le capitalisme d’Etat). Je pense aussi, qu’il faut faire une différence entre Trotski et ceux qui vont se revendiquer de lui par la suite et notamment après la seconde guerre mondiale.
Donc à mon avis, il faut faire attention de ne pas mettre tout le monde dans le même panier parce que sa donne une vision fausse de la réalité et on escamote les combats qui on été mené contre la degenerscence du Parti Bolchevicks et de la 3éme internationale

Rubion. http://fr.internationalism.org/
.
rubion
 
Messages: 182
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

PrécédentSuivante

Retourner vers Théories

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités