Cioran

Espace de débats sur l'anarchisme

Cioran

Messagede Harfang le Sam 7 Mar 2009 10:40

cioran est un philosophe dont j'aime la plume. Volontiers cynique, dérangeant par certains aspects... Bref à l'occasion à découvrir...

"Nous avions cru avec Nietzsche à la pérennité des transes ; grâce à la maturité de notre cynisme nous sommes allés plus loin que lui. L’idée de surhomme ne nous paraît plus qu’une élucubration ; elle nous semblait aussi exacte qu’une donnée d’expérience. Ainsi l’enchanteur de notre jeunesse s’efface. Mais qui de lui - s’il fut plusieurs - demeure encore ? C’est l’expert en déchéances, le psychologue, psychologue agressif, point seulement observateur comme les moralistes. Il scrute en ennemi et il se crée des ennemis. Mais ses ennemis il les tire de soi, comme les vices qu’il dénonce. S’acharne-t-il contre les faibles ? Il fait de l’introspection ; et quand il attaque la décadence, il décrit son état. Toutes ses haines se portent indirectement contre lui-même. Ses défaillances, il les proclame et les érige en idéal ; s’il s’exècre, le christianisme ou le socialisme en pâtit. Son diagnostic du nihilisme est irréfutable : c’est qu’il est lui-même nihiliste, et qu’il l’avoue. Pamphlétaire amoureux de ses adversaires, il n’aurait pu se supporter s’il n’avait combattu avec soi, contre soi, s’il n’avait placé ses misères ailleurs, dans les autres : il s’est vengé sur eux de ce qu’il était. Ayant pratiqué la psychologie en héros, il propose aux passionnés d’Inextricable une diversité d’impasses. Nous mesurons sa fécondité aux possibilités qu’il nous offre de le renier continuellement sans l’épuiser. Esprit nomade il s’entend à varier ses déséquilibres. Sur toutes choses, il a soutenu le pour et le contre : c’est là le procédé de ceux qui s’adonnent à la spéculation faute de pouvoir écrire des tragédies, de s’éparpiller en de multiples destins. - Toujours est-il qu’en étalant ses hystéries, Nietzsche nous a débarrassés de la pudeur des nôtres ; ses misères nous furent salutaires. Il a ouvert l’âge des « complexes ». "
Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l'Enfer épouvante. Omar Khayyam (1048-1122)
Avatar de l’utilisateur
Harfang
 
Messages: 462
Inscription: Mer 18 Juin 2008 18:10

nietzsche

Messagede PoussiereDesToiles le Dim 8 Mar 2009 01:08

impressionnant
je me suis reconnu dans cette description
je ne me prend pas pour nietzsche
il m'arrive de le citer.
PoussiereDesToiles
Avatar de l’utilisateur
PoussiereDesToiles
 
Messages: 163
Inscription: Lun 23 Fév 2009 19:55

Re: Cioran

Messagede Alayn le Dim 8 Mar 2009 02:53

Bonsoir ! Ca semble bien confus tout çà et pas très clair ! (arf !) Nitche (arf !) Vouais, pouf...pouf...

Et pourtant j'ai lu 1 ou 2 trucs de Cioran mais j'en ais pas gardé un souvenir impérissable. Désoled !

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE


Retourner vers Théories

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités