Anarchisme individualiste

Espace de débats sur l'anarchisme

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Zorro le Mer 13 Juin 2018 20:32

frigouret a écrit:Image


Bonsoir,

Lehning "t'attaque" sur tes idées mais la réponse que tu fais régulièrement, honnêtement...si encore c'était marrant, ok, mais là ça devient super lourdingue, franchement...
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas"
Avatar de l’utilisateur
Zorro
 
Messages: 173
Inscription: Dim 17 Aoû 2014 23:03

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Zorro le Mer 13 Juin 2018 20:38

Luka a écrit:
frigouret a écrit:T'es obligée de rien du tout, d'ailleurs je ne suis d'accord avec personne ici, mais avec Le nouveau, Luka , Bajo, Pierre Joseph, Protesta ... on assume nos divergences dans un certain respect, Lenhing c'est différent relis ses messages et je pense que tu vas comprendre pourquoi, maintenant si il aime ça. ...

Ne me mêle pas à ça...
Poster des photos de déjections n'est pas constructif du tout ,si tu estimes qu'ils te sont inférieurs alors tu te rabaisse à leur niveau .


Bonsoir,

Je ne sais s'il estime que, qui que ce soit, lui est inférieur (complexe de supériorité?), mais en tous cas, je sais qu'on finit toujours par se "ramasser" quand on sous-estime les autres...
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas"
Avatar de l’utilisateur
Zorro
 
Messages: 173
Inscription: Dim 17 Aoû 2014 23:03

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Zorro le Mer 13 Juin 2018 20:42

frigouret a écrit:“Comment ça merde alors ? But alors you are French ?”

-La grande vadrouille-


Non, en fait, je reviens sur ce que j'ai dit, n'essayes pas de dire des trucs marrants, c'est pire... :roll:
"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas"
Avatar de l’utilisateur
Zorro
 
Messages: 173
Inscription: Dim 17 Aoû 2014 23:03

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Lehning le Lun 18 Juin 2018 16:59

frigouret a écrit:“Comment ça merde alors ? But alors you are French ?”

-La grande vadrouille-


Bonjour !

Cette réplique n'est même pas dans "La grande vadrouille" mais dans "Les grandes vacances".
La réplique suivante à celle-ci est: "Sortez ! Petit saligot !" :wink:

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3246
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Marcia le Ven 6 Juil 2018 12:56

Pierre-Joseph a écrit:Pour moi, l'anarchisme n'est ni communiste, ni individualiste, mais intègre la contradiction posée par ces deux philosophies. Et je suis anarchiste.


Cela me parle beaucoup. J’arrive longtemps après la bataille et j’ai peu d’eau pour le moulin, malheureusement.

Mais autant, je suis certaine de me reconnaître dans l’Anarchie, autant je n’y parviens qu’en m’extrayant de ces deux notions, de communisme et d’indiviudalisme. Je pense qu’une juste connaissance de notre propre nature nous rapproche aussi de l’autre sans pour autant nous éloigner de nous-mêmes. Le désir de liberté en émane naturellement, pour soi comme pour l’autre, avec de nécessaires (parfois difficiles) contradictions.

Du coup, il faut que je me renseigne d’avantage sur ces deux notions car peut-être aussi que je n’ai pas saisi toutes les subtilités rattachées à chacune d’elles. Merci, Pierre-Joseph, pour cette opinion qui m’entraîne à clarifier aussi la mienne et à chercher encore.

Et belle journée à tous !
« L’Hérétique est du côté de l’Utopie, tout en se réservant le droit et le devoir de contester celle-ci quand elle deviendra obligatoire et traditionnelle.

Je salue la tempête et son frère immortel.
(...) »

Pierre Boujut, La Tour de Feu n°121, p78
Marcia
 
Messages: 28
Inscription: Ven 6 Juil 2018 09:52

Re: Anarchisme individualiste

Messagede leNouveau le Mer 11 Juil 2018 08:03

Je pense que la différence entre communiste et individualiste se traduit dans la pratique ;
en général, le communiste, motivé par un projet révolutionnaire, adhère à une organisation, alors que l'individualiste privilégie
le collectif informel, la libre association. Dans les organisations communistes, la prise de décision se fait au vote, alors
qu'une association d'individualistes préfèrera le consensus. Dans la prise de décision au vote, pour quelque raison que ce soit,
efficacité, urgence, le groupe, la communauté, est prioritaire sur l'individu.
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Marcia le Mer 11 Juil 2018 14:25

Ah voilà... je comprends mieux, merci, LeNouveau ! La différence est subtile mais réelle. Il me semble que, dans certains cas de force majeure, du coup, les deux tendances peuvent tout de même trouver à se rencontrer si elles tendent vers un même objectif politique.
Enfin, je ne sais pas trop si Wikipedia est fiable pour ça mais j’ai lu plusieurs articles là-bas et je me suis rendue compte qu’il existe vraiment toute la palette des couleurs politiques dans le spectre très large (beaucoup plus que je l’imaginais !) de l’Anarchie.
Du coup, on peut être anarchiste de droite, de gauche, sans couleur, etc.
J’avais toujours cru que l’anarchisme était sans couleur (bon... noir, quand même !) et que la seule « coloration » politique possible était le rouge du Communisme.

Autant dire que je sors de l’oeuf ! Il va falloir dégrossir tout ça sans tarder.
« L’Hérétique est du côté de l’Utopie, tout en se réservant le droit et le devoir de contester celle-ci quand elle deviendra obligatoire et traditionnelle.

Je salue la tempête et son frère immortel.
(...) »

Pierre Boujut, La Tour de Feu n°121, p78
Marcia
 
Messages: 28
Inscription: Ven 6 Juil 2018 09:52

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Mer 11 Juil 2018 16:41

Je ne suis pas d'accord avec le Nouveau.
Il y a des points de désaccords bien plus profonds .
Par exemple l'histoire du consensus, il ne peut se faire que dans le cadre d'échanges inter individuels , autrement dit dans un marché libre , ce qu'ils combattent férocement.

Un texte d'un individualiste américain , Tucker, sur le sujet.
http://comedieus.blogspot.com/2013/06/b ... t.html?m=1

Et bien sur la faillite de l'anarchisme étant que tout en adoptant la rhétorique gauchiste, celle des socialistes d'État, ils prétendent nous débarrasser de celui-ci. Un tel paradoxe idéologique ne peut que conduire le mouvement dans l'état de secte inconséquente qui est sa situation aujourd'hui.
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede leNouveau le Jeu 12 Juil 2018 08:17

L'exemple du vote vs consensus était juste ... un exemple pour appuyer mon retour d'expérience que les différences
entre Individualistes et Communistes se révèlent dans les pratiques des uns et des autres, elles ne se résument
pas à ça et sont évidement multiples.

Gaetano Manfredonia, historien, préfère utiliser les catégories suivantes : Insurrectionnelle, Syndicaliste,
Educationniste, plutôt que les traditionnelles Individualiste, Anarcho-Syndicaliste, Communiste Libertaire
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Marcia le Jeu 12 Juil 2018 10:22

Merci pour vos précisions et documents, frigoret et Le Nouveau.
Je trouve ces mots intéressants, de Lesigne : « Il y a deux Socialismes. L'un est communiste, l'autre solidaire. L'un est dictatorial, l'autre libertaire. L'un est métaphysique, l'autre positif. L'un est dogmatique, l'autre scientifique. L'un est émotionnel, l'autre réfléchi. L'un est destructeur, l'autre constructif.
Les deux sont à la poursuite du plus grand bien-être possible pour tous. L'un tente d'établir le bonheur de tous, l'autre de permettre à chacun de trouver le bonheur à sa manière. »

Ils posent clairement le problème auquel je suis confrontée quand il s’agit de trancher dans ce domaine car, pour ma part, je foncerais pour la liberté individuelle, la souveraineté de l’individu sur lui-même, l’anéantissement de toute autorité extérieure sur lui.
Mais... l’humanité, sa nature profondément grégaire (et c’est apparemment un impératif qui nous est imposé, quand on voit comment notre corps est fait, comparé à celui d’un ours ou d’un tigre :shock: ) impose un système social quel qu’il soit.
Nohs avons essayé des pyramides de toutes sortes, des formules plus brutales, d’autres plus « parlementaires » si je peux dire.
Je me suis intéressée à ce que j’ai pu trouver, que ce soit d’ailleurs les régimes tribaux, presque chasseurs-cueilleurs ou les pseudo-matriarcats, pseudo-patriarcats (car je ne crois pas à l’essence pure de l’un ou l’autre de ces systèmes... nous serons toujours masculin-féminin, nous aurons toujours à coopérer, à nous unir pour vivre, et cela a toujours exclu, il me semble, les effets absolus de l’une ou l’autre des formules attribuées à la domination d’un genre - domination souvent partielle et non exclusive).
Bref, là, je pars un peu loin du sujet ; j’y reviens !
Se situer dans le groupe et pour/par soi-même est certainement plus facile dans l’absolu que dans la realité pour moi.

Je suis la première à refuser que l’on essaie de me dominer, de me diriger, de m’imposer des systèmes de pensée, d’action, etc. Mais force est de reconnaître que je ne parviens à trouver aucun moyen de survie pour l’humain qui respecte ma passion pour la liberté individuelle à hauteur de ce que je voudrais la revendiquer pour chacun de nous. :confus:

Chaque adhésion intellectuelle à un mouvement politique existant finit par me limiter et me contraindre mais le statu quo ne mène à rien.
Bon, je suis désolée, ça devient sordide, mon truc, on dirait du Flaubert, le style en moins.

Enfin, je suis bien contente de vous avoir trouvés parce que vous lire tous m’apprend beaucoup et me permet aussi de réouvrir des portes peut-être trop vite fermées et d’en pousser de nouvelles.

Belle journée à vous tous :bisou2:
« L’Hérétique est du côté de l’Utopie, tout en se réservant le droit et le devoir de contester celle-ci quand elle deviendra obligatoire et traditionnelle.

Je salue la tempête et son frère immortel.
(...) »

Pierre Boujut, La Tour de Feu n°121, p78
Marcia
 
Messages: 28
Inscription: Ven 6 Juil 2018 09:52

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Jeu 12 Juil 2018 12:32

leNouveau a écrit:L'exemple du vote vs consensus était juste ... un exemple pour appuyer mon retour d'expérience que les différences
entre Individualistes et Communistes se révèlent dans les pratiques des uns et des autres, elles ne se résument
pas à ça et sont évidement multiples.

Gaetano Manfredonia, historien, préfère utiliser les catégories suivantes : Insurrectionnelle, Syndicaliste,
Educationniste, plutôt que les traditionnelles Individualiste, Anarcho-Syndicaliste, Communiste Libertaire


Il est beau Manfredonia, il gomme carrément individualiste, contre l'histoire d'ailleurs. Parce que il ne faut pas confondre educationniste et individualiste, parce que l'individualiste à mon sens peut très bien participer et même initier une action politique , une sécession territoriale par exemple, ou une grève de l'impot.
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Lehning le Jeu 12 Juil 2018 16:49

Bonjour !

C'est complètement faux ce que dit Frigouret (et je connais bien Gaetano Manfredonia, c'est un ami de longue date). Gaetano a notamment beaucoup fait d'ouvrages sur l'anarchisme individualiste. (avec des recherches très poussées sur la période fin XIX° jusqu'à la guerre de 14 notamment).

Pour moi, il n'a pas gommé les 3 courants historiques principaux de l'anarchisme: il en a juste rajouté 1: l'anarchisme éducationniste.

Et de +, pour avoir encore assisté récemment à une conf de Gaetano à Limoges, il est + que dubitatif par rapport aux orgas anars, pas vraiment non plus communiste libertaire ni spécialement anarcho-syndicaliste et peut-être en fait éducationniste individualiste ! :wink:

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3246
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Jeu 12 Juil 2018 18:16

Applique toi a lire correctement les messages bordel de dieu.
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede leNouveau le Ven 13 Juil 2018 09:23

Manfredonia ne gomme pas l'Individualisme et il ne rajoute pas non plus une catégorie à la la classification
traditionnelle. Je pense qu'il propose une méthode différente, basée sur les pratiques des individus plus que sur la théorie,
pour décrire la richesse et l'étendue du mouvement anarchiste.
Les "éducationnistes" englobent d'ailleurs, si je comprends biens, les milieux libres et les naturistes de la fin du XIXème
début du XXème siècle.
Par conséquent on peut retrouver des Individualistes ou des Communistes dans la mouvance Insurrectionnelle et on peut
retrouver des Individualistes ou des Communistes dans la mouvance Educationniste. De même pour les syndicalistes
si on considère l'Autonomie Ouvrière comme un mouvement syndical.
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Ven 13 Juil 2018 09:45

Oui et bien la " classification différente " de Manfredonia ressemble terriblement a du révisionnisme. Sous le générique individualiste , revendiqué expressément par des penseurs comme Armand, Bellegarrigue, Tucker il.y a un corpus cohérent qui fonde une école qu'on ne peut faire disparaître par un tel tout de passe passe.
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Luka le Lun 16 Juil 2018 13:05

Frigounet tu te dissipe,entre les photos scatophiles ,les insultes envers le féminisme et enfin ça...
Le respect ?... connais pas
Luka
 
Messages: 85
Inscription: Sam 17 Fév 2018 17:33

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Lehning le Ven 20 Juil 2018 21:48

Bonsoir !

Je ne peux qu'être d'accord avec toi Luka pour la première fois sur le "cas" frigouret" ! Ses propos anti-féministes (qui devrait normalement le faire éjecter sans sommation de ce forum), etc. Sa scatologie notoire quand il n'a plus d'arguments, etc.

Son traitage de révisionniste de Gaetano montre grandement son ignorance et çà (vu le niveau) ne peut prêter qu'à sourire (jaune un peu néanmoins) + qu'autre chose car la perfidie, la haine frigouritienne, etc. ne méritent pas qu'on perde son temps en réalité avec. C'est complètement nullos.

Le "débat" sur Gaetano comme quoi il aurait rajouté une catégorie ou non, pour moi clairement oui: celle exactement des "éducateurs-réalisateurs" (j'ai retrouvé mes fiches :wink: ) mais on peut évidemment contester ou critiquer ce point de vue.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3246
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Sam 21 Juil 2018 09:49

Manfredonia, le fonctionnaire, le conservateur des bibliothèques territoriales, le cadre de la fonction publique, le dévoué et zélé employé d'Etat, en mission spéciale pour réviser l'histoire de l'anarchisme afin qu'elle convienne au prince est bien bien typique du rôle de flic de la pensée , bien payé et protégé, que l'occupant interieur, l'État français, utilise pour assoir sa domination idéologique. Et c'est ce genre de barbouze intelectuel , de traître, de mercenaire de l'État, qui fait référence chez les derniers idiots du militantisme gauchiste .
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede frigouret le Sam 21 Juil 2018 10:19

CHAPITRE III
QUE LE DOGME INDIVIDUALISTE EST LE SEUL DOGME FRATERNEL
Qu'on ne me parle point de la révélation, de la tradition, des philosophies chinoise, phénicienne, égyptienne, hébraïque, grecque, romaine, tudesque ou française; en dehors de ma foi ou de ma religion dont je ne dois compte à personne, je n'ai que faire des divagations de l'ancêtre ; je n'ai pas d'ancêtres ! Pour moi, la création du monde est datée du jour de ma naissance; pour moi, la fin du monde doit s'accomplir le jour où je restituerais à la masse élémentaire l'appareil et le souffle qui constituent mon individualité Je suis le premier homme, je serai le dernier. Mon histoire est le résumé complet de l'histoire de l'humanité ; je n'en connais pas, je n'en veux pas connaître d'autre. Quand je souffre, quel bien me revient-il des jouissances d'autrui? Quand je jouis, que retirent de mes plaisirs ceux qui souffrent ? Que m'importe ce qui s'est fait avant moi? En quoi suis-je touché par ce qui se fera après moi? Je n'ai à servir ni d'holocauste au respect des générations éteintes, ni d'exemple à la postérité. Je me renferme dans le cercle de mon existence, et le seul problème que j'aie à résoudre, c'est celui de mon bien-être. Je n'ai qu'une doctrine, cette doctrine n'a qu'une formule, cette formule n'a qu'un mot : JOUIR !
Juste qui l'avoue; imposteur qui le nie.
C'est là de l'individualisme cru, de l'égoïsme natif, je n'en disconviens pas, je le confesse, je le constate, je m'en vante ! Montrez-moi, pour que je l'interroge, celui qui pourrait s'en plaindre et me blâmer. Mon égoïsme vous cause-t-il quelque dommage? Si vous dites non, vous n'avez rien à objecter, car je suis libre en tout ce qui ne peut vous nuire. Si vous dites oui, vous êtes un filou, car mon égoïsme n'étant que la simple appropriation de moi à moi-même, un appel à mon identité, une affirmation de mon individu, une protestation contre toute suprématie; si vous vous reconnaissez lésé par l'acte que je fais de ma prise de possession propre, par la retenue que j'opère de ma propre personne, c'est-à-dire de la moins contestable de mes propriétés, vous avouez que je vous appartiens ou tout au moins que vous avez des vues sur moi; vous êtes un propriétaire d'hommes établi ou en voie d'établissement, un accapareur, un convoiteur du bien d'autrui, un filou.
Il n'y a pas de milieu : ou c'est l'égoïsme qui est de droit, ou c'est le vol ; ou il faut que je m'appartienne, ou il faut que je tombe en la possession de quelqu'un. On ne peut point dire que je me renonce au profit de tous, puisque tous devant se renoncer comme moi, nul ne gagnerait à ce jeu stupide que ce qu'il aurait déjà perdu, et resterait par conséquent quitte, c'est-à-dire sans profit, ce qui rendrait évidemment cette renonciation absurde. Du moment donc que l'abnégation de tous ne peut profiter à tous, elle doit nécessairement profiter à quelques-uns; ces quelques-uns sont alors les possesseurs de tous, et ce sont probablement ceux-là qui se plaindront de mon égoïsme.
Eh bien qu'ils encaissent les valeurs que je viens de souscrire en leur honneur.
Tout homme est un égoïste; quiconque cesse de l'être est une chose. Celui qui prétend qu'il ne faut pas l'être est un filou.
Ah oui, j'entends. Le mot est mal sonnant; vous l'avez jusqu'à ce jour appliqué à ceux qui ne se contentaient pas de leur bien propre, à ceux qui attiraient à eux le bien d'autrui ; mais ces gens-là sont dans l'ordre humain, c'est vous qui n'y êtes pas. En vous plaignant de leur rapacité, savez-vous ce que vous faites? Vous constatez votre imbécillité, Vous avez cru jusqu'à ce jour qu'il y avait des tyrans ! Eh bien vous vous êtes trompés, il n'y a que des esclaves : là où nul n'obéit, personne ne commande.
Écoutez bien ceci: le dogme de la résignation, de l'abnégation, de la renonciation de soi a été prêché aux populations.
Qu'en est-il résulté?
La papauté et la royauté par la grâce de Dieu, d'où les castes épiscopales et monacales, princières et nobiliaires. Oh ! le peuple s'est résigné, s'est annihilé, s'est renoncé longtemps.
Était-ce bon? Que vous en semble?
Certes, le plus grand plaisir que vous puissiez faire aux évêques un peu décontenancés, aux assemblées qui ont remplacé le roi, aux ministres qui ont remplacé les princes, aux préfets qui ont remplacé les ducs grands vassaux, aux sous-préfets qui ont remplacé les barons petits vassaux, et à toute la séquelle des fonctionnaires subalternes qui nous tiennent lieu de chevaliers, vidames et gentillâtres de la féodalité ; le plus grand plaisir, ai-je dit, que vous puissiez faire à toute cette noblesse budgétaire, c'est de rentrer au plus vite dans le dogme traditionnel de la résignation, de l'abnégation et de la renonciation de vous-mêmes. Vous trouverez encore là pas mal de protecteurs qui vous conseilleront le mépris des richesses au risque de vous en débarrasser; vous trouverez là pas mal de dévots qui, pour sauver votre âme, vous prêcheront la continence, sauf à tirer d'embarras vos femmes, vos filles ou vos sœurs. Nous ne manquons pas, grâce à Dieu, d'amis dévoués qui se damneraient pour nous si nous nous déterminions à gagner le ciel en suivant le vieux chemin de la béatitude, duquel ils s'écartent poliment, afin, sans doute, de ne pas nous barrer le passage.
Pourquoi tous ces continuateurs de l'hypocrisie antique ne se sentent-ils plus en équilibre sur les tréteaux échafaudés par leurs devanciers ?
Pourquoi ? Parce que l'abnégation s'en va et que l'individualisme pousse ; parce que l'homme se trouve assez beau pour oser jeter le masque et se montrer enfin tel qu'il est.
L'abnégation, c'est l'esclavage, l'avilissement, l'abjection ; c'est le roi, c'est le gouvernement, c'est la tyrannie, c'est la lutte, c'est la guerre civile.
L'individualisme, au contraire, c'est l'affranchissement, la grandeur, la noblesse; c'est l'homme, c'est le peuple, c'est la liberté, c'est la fraternité, c'est l'ordre.

Anslme Bellegarrigue.
8-)
frigouret
 
Messages: 2124
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Anarchisme individualiste

Messagede Lehning le Sam 21 Juil 2018 21:57

frigouret a écrit:Manfredonia, le fonctionnaire, le conservateur des bibliothèques territoriales, le cadre de la fonction publique, le dévoué et zélé employé d'Etat, en mission spéciale pour réviser l'histoire de l'anarchisme afin qu'elle convienne au prince est bien bien typique du rôle de flic de la pensée , bien payé et protégé, que l'occupant interieur, l'État français, utilise pour assoir sa domination idéologique. Et c'est ce genre de barbouze intelectuel , de traître, de mercenaire de l'État, qui fait référence chez les derniers idiots du militantisme gauchiste .


Bonsoir !

Pfiou, tu t'enfonces Frigouret et l'on voit bien que tu ne connais pas Gaetano ! Tes insultes envers 1 militant de son envergure sont indignes ! Et montrent bien ton ignorance et ta haine recuite envers 1 historien du mouvement anar.

Et tu ne feras jamais croire ici que le gôchisme, c'est pareil que l'anarchisme.

Je ne te salue pas, il y a des limites ! (Je déteste d'ailleurs les petits patrons propriétaires de ton acabit ! Sont souvent pires mêmes que les gros et tu le confirmes ! :langue: )

Et le traître, le traître à l'anarchisme, l'anarcap, ici, c'est bien toi et personne d'autre ! Tes explications vaseuses mutuellistes, tes citations à rallonges, etc. ne sont que des leurres face à la réalité de ton existence d'exploiteur, d'égoïste, de haineux.
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3246
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Précédent

Retourner vers Théories

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités