2014, année Bakounine

Partageons le passé pour mieux inventer l'avenir...

Re: 2014, année Bakounine

Messagede Lehning le Dim 26 Jan 2014 06:31

Bonsoir ! (bonjour presque vu l'heure ! arf !)

Pit, en quoi tes petites réthoriques et passes d'armes ici apportent quelque chose de positif à la connaissance de Michel BAKOUNINE, thème de ce topic ?

Queue dalle ! Il suffit de lire tes interventions.

Et puis laisse tranquille George Sand, dans bien des domaines, elle était certainement + révolutionnaire que toi, guignol petit-bourgeois du Val de Loire, juste bon à fricoter avec les Rouges !

Quant à Michel BAKOUNINE, tu touches pas ! Si tu t'emmerdes, va saloper de ta prose ailleurs: pour ça t'as TON FAR et le Revival.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Jeu 30 Jan 2014 09:32

Bakounine : L’Héritage 1899-1914
samedi 25 janvier 2014
par Eric Vilain http://monde-nouveau.net/spip.php?article530


Lorsque l’Association internationale des travailleurs antiautoritaire disparut en 1878, elle n’était plus une organisation de masse, à deux titres : d’une part ses effectifs étaient tombés à quelques centaines d’adhérents ; d’autre part elle avait été, dans sa structure même, transformée par les anarchistes en organisation affinitaire. Le même constat peut être fait pour la Fédération jurassienne.

Pendant une génération, les militants qui se réclamaient de l’héritage de l’AIT durent traverser des épreuves difficiles. Ils connurent également la période des attentats anarchistes (1892-1894) : la répression qui suivit désorganisa les groupes anarchistes, vit disparaître leur presse. Les militants connurent l’exil, le bagne et la clandestinité. En France, la République se montre bien moins tolérante que le Second empire. Chaque tentative de reconstitution d’une quelconque structure ouvrière, même la plus anodine, était suivie d’arrestations et de citations devant un conseil de guerre.

Pourtant, l’activité de construction d’une organisation ouvrière ne cessa pas, malgré la répression terrible qui suivit la Commune. Pendant que les journaux faisaient leur Une des attentats anarchistes, le travail discret des militants continue de construire leur organisation de lutte. Comme l’écrit Édouard Dolléans, « le feu couve sous la cendre des organisations ouvrières détruites ».

Dès 1890 Kropotkine avait montré la marche à suivre. Dans La Révolte, il écrit une série d’articles en septembre et octobre dans lesquels il affirme qu’« il faut être avec le peuple, qui ne demande plus l’acte isolé, mais des hommes d’action dans ses rangs ». Il condamne l’illusion que l’on peut vaincre les coalitions d’exploiteurs avec quelques livres d’explosibles ».

La plupart des militants anarchistes n’étaient pas convaincus de la nécessité de l’action syndicale. Les uns pensent que celle-ci est tout simplement nuisible. Pour les autres, il est clair que les syndicats ne sont pas des instruments d’émancipation sociale. Cependant, une tendance se développe en faveur de l’entrée des anarchistes dans les syndicats : il ne s’agit alors que d’un changement tactique. La publication en 1899 de la « Lettre aux anarchistes » de Fernand Pelloutier va entériner ce changement de tactique. Le texte paraît le 12 décembre 1899 dans sa brochure Le Congrès général du Parti socialiste français. Pelloutier, qui est alors depuis quatre ans le secrétaire de la Fédération des Bourses du travail, définit un idéal, celui d’une société conforme aux aspirations libertaires, et une méthode, l’action à l’intérieur des syndicats et en dehors de l’influence corruptrice du socialisme parlementaire.

:arrow: http://monde-nouveau.net/IMG/pdf/Bakounine_-_L_Heritage_-_Monde_Nouveau_25-01-2014.pdf
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede jeannetperz le Jeu 30 Jan 2014 11:17

et vroum si faut être dans des syndicats libertaire pourquoi toi et tes potes vous adhérez des syndicats réformars ou collabos? pourquoi vous faitent tout par exemple pour planter l AIt at en générale les anrcho-syndicalistes. Que veut dire ce double discours encore une pratique lambertiste ou que Bakounine c est bon pour appâter client toute en faisant le contraire de que disait Bakounine ?
jeannetperz
 
Messages: 264
Inscription: Lun 18 Nov 2013 21:25

Re: 2014, année Bakounine

Messagede René le Ven 31 Jan 2014 10:53

Une petite précision par rapport à ce que dit Lehning:

Je répète: Michel BAKOUNINE et George Sand se sont connus dans les années 1830: Michel BAKOUNINE n'était pas encore véritablement anar à cette époque -mais principalement un hégélien- et George Sand commençait à pondre ses premiers romans.


En 1830 Bakounine avait 16 ans.
En 1843 il écrit à propos de G. Sand qu'elle n'est "pas seulement poète mais prophète et révélateur».
Si ma mémoire est bonne c'est en 1847 qu'il la rencontre.
L'article de la Nouvelle Gazette rhénane qui insinue que George Sand possède des papiers compromettants pour Bakounine fut publié en juillet 1848. C'est Marx qui était le rédacteur en chef de la revue, une revue libérale.
Le mensonge était si gros que Marx s'est cru obligé de dire que l'article a été publié à son insu, et que finalement il a eu du bon puisqu'il a permis de faire la lumière sur cette affaire.
Ce qui n'a pas empêché Marx de reprendre cette accusation dans son "dossier à charge" contre Bakounine lors du congrès de l'AIT de La Haye en 1872 ou 1873.

Bakounine est devenu "anarchiste" vers 1868-1869, c'est-à-dire les huit dernières années de sa vie. Mais il a quitté l'AIT en 1872, il était malade.
René
 
Messages: 177
Inscription: Jeu 3 Mar 2011 14:53

Re: 2014, année Bakounine

Messagede René le Ven 31 Jan 2014 11:11

RECTIF

Dans la phrase :

Ce qui n'a pas empêché Marx de reprendre cette accusation dans son "dossier à charge" contre Bakounine lors du congrès de l'AIT de La Haye en 1872 ou 1873.


Il fallait lire:

Ce qui n'a pas empêché Marx de reprendre cette accusation dans son "dossier à charge" contre Bakounine lors du congrès de l'AIT de La Haye en septembre 1872.
René
 
Messages: 177
Inscription: Jeu 3 Mar 2011 14:53

Re: 2014, année Bakounine

Messagede Lehning le Ven 31 Jan 2014 14:28

Bonjour !

Tu as raison René, merci pour la rectif sur les dates où se sont rencontrer George Sand et Michel BAKOUNINE.

Bêtement, au lieu d'écrire "dans les années 1840", j'ai écrit "dans les années 1830".

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: 2014, année Bakounine

Messagede René le Ven 31 Jan 2014 21:07

Précision

Pour être tout à fait précis, voici une chronologie des différentes périodes qu'a connues Bakounine avant de devenir anarchiste à proprement parler.
On peut distinguer 7 phases bien délimitées dans l'évolution de la pensée politique de Bakounine.
Evidemment c'est un point de vue personnel, qui n'engage que moi. D'autres pourront avoir une opinion différente.

I. 1835-1840. – Adepte de la philosophie de Fichte, puis de celle de Hegel, Bakounine est en politique un conservateur.

II. 1840-1842. – Etudes de philosophie à Berlin, passage du conservatisme à un point de vue démocratique. Découverte du socialisme.

III. 1842-1848. – Rejet de la philosophie, fréquentation des démocrates radicaux allemands, agitation révolutionnaire en direction des Slaves.

IV. 1848-1849. – Participation à la révolution de 1848 à Paris, à l'insurrection de Prague et de Dresde, défense de la cause slave.

V. 1850-1861. – Arrestation par les autorités allemandes, condamnation à mort, remis aux autorités autrichiennes, condamnation à mort, remis aux autorités russes, prison à vie. Bakounine est enfermé dans des conditions épouvantables pendant 8 ans dans une forteresse, puis il part en relégation en Sibérie d'où il s'évade en 1861. A son arrivée à Londres, la première chose qu'il dit en arrivant chez son ami Herzen c'est : «Est-ce qu'il y a des huîtres, ici ?» (Ça c'est pour les camarades qui s'inquiétaient de savoir si Bakounine aimait faire la fête.)"

VI. 1862-1867. – Reprise de l'activité pour l'émancipation slave ; Bakounine s'investit progressivement dans le mouvement ouvrier. Jusqu'en 1868 il préconise l'alliance du mouvement socialiste avec la bourgeoisie radicale.

VII. 1868-1876. – Période proprement anarchiste de Bakounine. Il ne milite plus que dans le mouvement ouvrier.

C'est important de savoir ça parce que beaucoup d'auteurs (parfois connus) ignorent ces périodes bien définies, ou font semblant de les ignorer.
Ce qui fait qu'ils critiquent le Bakounine anarchiste en faisant référence à des écrits ou à des actes d'une période où il n'était pas du tout anarchiste.
J'ai vu malheureusement des d'anarchistes qui se trouvaient sans argument dans ces cas, incapables de répliquer parce qu'ils ignoraient ça.
René
 
Messages: 177
Inscription: Jeu 3 Mar 2011 14:53

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Lun 3 Fév 2014 11:42

le conflit Marx-Bakounine dans l'Internationale -> une confrontation des pratiques politiques

Le questionnement de Bakounine s’articule quant à lui autour du risque de réapparition de formes de domination politique au sein même des organisations qui sont censées oeuvrer à l’émancipation du prolétariat…

-> jean-christophe Angaut



À force de se sacrifier et de se dévouer, ils se sont fait du commandement une douce habitude, et, par une sorte d’hallucination naturelle et presque inévitable chez tous les gens qui gardent trop longtemps en leurs

mains le pouvoir, ils ont fini par s’imaginer qu’ils étaient des hommes indispensables…

C’est ainsi qu’imperceptiblement s’est formée, au sein même des sections si franchement populaires des ouvriers du bâtiment, une sorte d’aristocratie gouvernementale. […] Est-il besoin de dire combien cet état de choses est fâcheux pour les sections elles-mêmes ? Il les réduit de plus en plus au néant […]. Avec l’autorité croissante des comités se sont naturellement développées l’indifférence et l’ignorance des sections devant toutes les questions autres que celles des grèves et du paiement des cotisations. […] C’est une conséquence naturelle de l’apathie morale et intellectuelle des sections et cette apathie à son tour est le résultat tout aussi nécessaire de la subordination automatique à laquelle l’autoritarisme des Comités a réduit les sections…

-> michel Bakounine




=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/1CvFrC



# moisson

:arrow: http://is.gd/gI9PA0
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Lun 3 Fév 2014 19:45

Commande d'éviction par la préfecture de police parisienne -> michel Bakounine

Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m'entourent, hommes et femmes, sont également libres. La liberté d'autrui loin d'être une limite ou la négation de ma liberté, en est au contraire, la condition nécessaire et la confirmation.

Je ne deviens vraiment libre que par la liberté des autres, de sorte que, plus nombreux sont les hommes libres qui m'entourent, et plus étendue et plus large est leur liberté ; plus étendue et plus profonde devient la mienne.

C'est au contraire l'esclavage des autres qui pose une barrière à ma liberté, ou, ce qui revient au même, c'est leur bestialité qui est une négation de mon humanité parce que, encore une fois, je ne puis me dire libre vraiment que lorsque ma liberté, ou ce qui veut dire la même chose, lorsque ma dignité d'homme, mon droit humain, qui consiste à n'obéir à aucun autre homme et à ne déterminer mes actes que conformément à mes convictions propres, réfléchis par la conscience également libre de tous, me reviennent confirmés par l'assentiment de tout le monde. Ma liberté personnelle ainsi confirmée par la liberté de tous s'étend à l'infini...

-> michel Bakounine




=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/0S86i5

# moisson

:arrow: http://is.gd/h1e2b6
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 8 Fév 2014 20:21

Bakounine -> philosophe

L'uniformité, c'est la mort.

La diversité, c'est la vie.

-> michel Bakounine



=> accastillage :

# esgourder // cueillir

:arrow: http://is.gd/BYjI7r


# moisson

:arrow: http://is.gd/XDN8fb
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Dim 9 Fév 2014 09:45

michel Bakounine -> diffusion d'une oeuvre

Si l'on veut juger de l'état de la publication de l'oeuvre de Bakounine, on oscille entre deux termes : dispersion et regroupement. Il n'existe pas actuellement d'édition complète ni des écrits, ni de la correspondance, en dépit des titres portés par un certain nombre d'éditions…

-> pierre Péchoux



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/DFWzOc


# moisson

:arrow: http://is.gd/xodtHA
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 15 Fév 2014 17:39

jean-christophe Angaut -> Marx, Bakounine - La Commune et la guerre franco-allemande

Sur le fond de ce développement historique sur la genèse de l'État moderne, Marx propose une analyse de l'oeuvre politique de la Commune, une oeuvre qui se présente comme l'antithèse du régime impérial, forme ultime de l'État bourgeois. Dans des pages qui rappellent les projets de Bakounine lors de la guerre franco-allemande, Marx montre à cet effet comment la Commune a pu annihiler les différents organes du pouvoir centralisé de l'État, qu'il s'agisse de l'armée, à laquelle on substitue le peuple en armes, de la police, de l'ensemble de la fonction publique et de l'appareil judiciaire (avec le principe de l'élection, de la responsabilité et de la révocabilité permanentes de leurs membres), des prêtres ou de l'instruction. Marx dit de la Commune qu'elle représente une « destruction du pouvoir d'État », celui-ci étant devenu une « excroissance parasitaire » de la nation ; il dit aussi d'elle qu'elle « brise le pouvoir d'État moderne » et constitue « la forme politique enfin trouvée qui permettait de réaliser l'émancipation économique du travail. »

On trouve sous sa plume des formules que Bakounine, dans ses écrits sur la guerre franco-allemande, de quelques mois antérieurs, n'aurait pas renié, notamment cette idée que « la Constitution communale aurait restitué au corps social toutes les forces jusqu'alors absorbées par l'État parasite qui se nourrit sur la société et en paralyse le libre mouvement »…

-> jean-christophe Angaut



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/YMKjnB


# moisson

:arrow: http://is.gd/S6niRt
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 15 Fév 2014 17:44

jean-christophe Angaut -> le catéchisme révolutionnaire ou le premier anarchisme de Bakounine

Rappelez-vous comme vous vous fâchiez lorsque je vous disais que vous étiez un abrek et votre catéchisme un catéchisme d'abreki ; vous prétendiez que tous les individus devraient être ainsi faits, que le sacrifice absolu de soi et le renoncement à tous désirs personnels, à tous plaisirs, sentiments, affections et relations devraient être l'état normal, naturel et constant de tous les individus sans exception.

Votre dureté envers vous-même poussée jusqu'à l'abnégation, votre fanatisme véritablement sublime, vous voulez en faire, même encore de nos jours, une règle de vie de la communauté.

Vous poursuivez des choses absurdes, impossibles, la négation complète de la nature de l'homme et de la société.

-> michel Bakounine



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/aK4tdT


# moisson

:arrow: http://is.gd/tUhlkU
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 22 Fév 2014 10:38

gaetano Manfredonia -> amour et mariage chez Bakounine

Il n’y a pas de doute que l’émancipation du mariage portera un coup mortel, le dernier coup, à la famille patriarcale, théologique et sacrée, vrai embryon-prototype de l’état théologique et sacré. Mais je n’y vois aucun mal. Cette famille a été et continue d’être encore, quoiqu’à un degré considérablement affaibli, la nourricière de tous les despotismes.

-> michel Bakounine



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/UPNdnn


# moisson

:arrow: http://is.gd/QYeCEQ
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 1 Mar 2014 10:51

jean-christophe Angaut -> le statut de la philosophie chez le dernier Bakounine

Ce qui intéresse un anarchiste en tant que tel dans la philosophie, comme dans la connaissance en général, ce n’est pas que le savoir constitue une fin en soi, mais le fait que la connaissance libère, en dissipant les fantômes religieux, en produisant une connaissance qui augmente notre puissance d’agir et en nous permettant de mieux comprendre ce qui nous gouverne…

-> jean-christophe Angaut



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/AdleeS


# moisson

:arrow: http://is.gd/h7isCf
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Lun 10 Mar 2014 09:23

michel Bakounine * richard Wagner -> un compagnonnage

Chercher mon bonheur dans le bonheur d’autrui,

Ma dignité personnelle dans la dignité de tous ceux qui m’entourent,

Etre libre dans la liberté des autres,

Voilà mon credo,

L’aspiration de toute ma vie.

-> michel Bakounine



Comme il menait la triste existence de l’homme obligé à se cacher sans cesse,

je l’invitais souvent le soir, chez nous.

-> richard Wagner




=> accastillage :

# esgourder // cueillir

:arrow: http://is.gd/DLz9m9



# moisson

:arrow: http://is.gd/fGX3pG
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Ven 21 Mar 2014 11:49

michel Bakounine -> 3 conférences faites aux ouvriers du val de Saint-Imier

L’exposé théorique de l’anarchie tel qu’il était présenté alors par la Fédération Jurassienne, et surtout par Bakounine :

* la critique du socialisme d’Etat

* la crainte d’un despotisme économique, beaucoup plus dangereux que le simple despotisme politique, que j’entendis formuler là, et

* le caractère révolutionnaire de l’agitation

sollicitaient fortement mon attention.

Mais les principes égalitaires que je rencontrais dans les montagnes du Jura, l’indépendance de pensée et de langage que je voyais se développer chez les ouvriers, et leur dévouement absolu à la cause du parti, tout cela exerçait sur mes sentiments une influence de plus en plus forte :

Quand je quittais ces montagnes, après un séjour de quelques jours au milieu des horlogers, mes opinions sur le socialisme étaient fixées.

J’étais anarchiste.

-> pierre Kropotkine



=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/b0QW2T


# moisson

:arrow: http://is.gd/uDGp8n
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Ven 21 Mar 2014 21:48

michel Bakounine -> Correspondance * lettres à Herzen et à Ogareff

Comment va ta santé ?

Que fais-tu ?

As-tu abandonné la boisson?

Sérieusement finis-en ; maîtrise, ton tempérament, fais-le pour l'utilité de la cause.

Sais-tu que j'espère de venir bientôt chez vous.

A la prochaine lettre.

-> michel Bakounine



=> accastillage :

# moisson

:arrow: http://is.gd/Qun8Zw
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede vroum le Sam 22 Mar 2014 13:13

michel Bakounine -> la révolution sociale ou la dictature militaire

Il avait fait un rêve de liberté et il se réveilla plus esclave que jamais.

-> michel Bakounine



supplément à l’Errata :

p.87 - l.16-17 : « de bonne mémoire », lisez « de lubrique mémoire »


=> accastillage :

# zieuter // cueillir

:arrow: http://is.gd/1xVXkl


# moisson

:arrow: http://is.gd/3t6JEP
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: 2014, année Bakounine

Messagede Lehning le Mer 26 Mar 2014 02:17

Bonsoir !

Pour celles et ceux qui n'ont pas eu la chance ou l'opportunité de les lire, les 4 articles d'Agnès PAVLOWSKY à propos de Michel BAKOUNINE publiés dans les MLs gratos ou à prix libre n° 46, 47, 48 et 49 sont en ligne, bout à bout, ici:

http://anarchie23.centerblog.net

Bonne lecture !
Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

PrécédentSuivante

Retourner vers Histoire de l'anarchisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité