Le 33 rue des Vignoles

Partageons le passé pour mieux inventer l'avenir...

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Mer 7 Nov 2012 22:00

sauf a vouloir considerer ces propos des " Echos " comme une indiscutable vérité il est normal que cela revienne sur le tapis de ce forum anarchiste


On sait tous que les journalistes prennent leur infos sur Wikipedia.
On peut toujours discuter de la façon dont les organisations syndicales comptent leurs adhérents (de 1 à 12 timbres payés dans l'année), et communiquent vers l'extérieur, mais peu importe après tout.
Pour ce qui concerne le Syndicat du Bâtiment de la RP c'est à jour de cotisations à date de réunion de l'AG du syndicat (soit une par trimestre). En interne comme en externe, on donne les chiffres (68 adhérents à jour de cotisations), c'est bien plus simple.
Que certains aient jugé bon (en terme de communication) que la confédération, après la scission (d'avec la CNT-AIT), ou dans l'euphorie de Mai 2000, annonce 5 000 adhérents est certainement regrettable, car chaque observateur un peu scrupuleux trouvera bizarre que l'on puisse confondre "promeneurs" dans un cortège et militants. A la catégorie des adhérents (dont le nombre ne fait pas toujours la valeur ... révolutionnaire, s'entend) on peut toujours associer les sympathisants, les membres de la famille, les vagues connaissances, ceux qui ont accepté une fois un tract, etc ...
C'est en effet, pas très sérieux. N'étant pas présent au congrès et certainement pas mandaté pour dire quoique ce soit, peut-être faut-il considérer que le chiffre d'adhérents de la CNT-f, se trouve entre: 550 et ... 5 000 !!!

Simplement, retomber à ça depuis 1993 (où il devait y avoir 250) malgré tous les efforts faits pour massifier la CNT-v, il faudrait se poser des questions...

Mais puisqu'on est au jeu de la vérité:
- Combien d'adhérents à la CNT-AIT?
- Si vous étiez 250 au moment de la scission, combien êtes vous aujourd'hui ?
- Qu'en est-il de bruits de scissions dans votre organisation ?
- Qu'en est-il de vos propres questionnements ?


Fraternelles Salutations Syndicalistes
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede acratack le Jeu 8 Nov 2012 00:30

perso mon questionnement c'est quand est ce que la vignolle va enfin s'autodétruire...
au fait vous avez pas parlé de changer de nom a ce congrès? comme la LCR ça pourrait vous aider a rebondir...
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede baboeuf le Jeu 8 Nov 2012 01:32

en 2006, le dernier recensement serieux et détaillé de la trésorerie faisait état de 1200 adhérents à jour de cotisations pour les 4 trimestres de l'année précédente.
congrés de novembre2012: la trésorerie annonce 520 adhérents.
beau développement en effet.
quand au syndicat parisien du sub tp, idem. ses effectifs etaient plus importants il y a quelques années.
arrêtez la démagogie et le mensonge.
aprés 2000, quand la trésorerie annonçait entre 5000 et 10 000 adhérents, c’était uniquement parce que la trésorerie confédérale ne contrôlait rien et que de toutes façons les régions ne fonctionnaient pas. (ce qui est toujours le cas d'ailleurs).
tu joues les propagandistes arthur. et arrêtes de faire croire que l'on est amer faute d'avoir "conquis" l’appareil.
on s'en fout. ou as tu vu les militants que vous dénoncez aujourd'hui essayer de manœuvrer interne?
ils s'en foutaient de vos magouilles et de votre omniprésence en interne.
ils n'a jamais essayé d'imposer une vision comme vous le faites.
on peut revenir dans dix ans, vous serez au même point
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede baboeuf le Jeu 8 Nov 2012 01:37

vroum a écrit:Entre la mauvaise foi, des "infos" qui, a priori, ne seraient pas vraies, des insultes ("bande de charlots") et la publication de correspondances privées que j'ai du déplacer en corbeille invisible (les deux premiers posts de baboeuf), ça commence à bien faire. Le forum anarchiste n'a pas vocation à être un lieu d'affrontements et de règlements de comptes de la vie interne des orgas.


calme toi et va boire un coup.
c forum, ça intéresse qui à par un poignée d"individus du petit milieu que nous connaissons?
faut relativiser la portée et l'importance du truc.
quand tu laisses les propagandistes venir déblatérer leur conneries sur la cnt rassemblée et en ordre de marche sur ton forum, il est normal que certains viennent expliquer ce qu'il en est vraiment, loin de la langue de bois des freakers ou arthur.
ou alors, faut carrément pas parler de la cnt.
et la correspondance, elle n'etait pas privée mais interne. et vu que j'en étais l'auteur, j'avais tout à fait le droit de la poster.
on est ou là? sur le forum du parti socialiste?
tu parles d'anarchistes en carton...........
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Jeu 8 Nov 2012 06:12

en 2006, le dernier recensement serieux et détaillé de la trésorerie faisait état de 1200 adhérents

aprés 2000, quand la trésorerie annonçait entre 5000 et 10 000 adhérents, c’était uniquement parce que la trésorerie confédérale ne contrôlait rien et que de toutes façons les régions ne fonctionnaient pas.

Dans les déclarations de Baboeuf on trouve à boire et à manger, il suffit de choisir sa ligne de référence. Peu importe après tout, la ligne de conduite reste la même: tenter de tout détruire. La tentative est sûrement à la hauteur des espoirs que ce camarade avait mis dans l'organisation. C'est sûr, la révolution, c'est plus facile à rêver qu'à réaliser; l'organisation de masse plus plaisante à fantasmer qu'à construire.

quand au syndicat parisien du sub tp, idem. ses effectifs etaient plus importants il y a quelques années.

En effet, au moment de la lutte des travailleurs sans-papiers l'effectif du SUB RP à dépassé les 180 adhérents (sur cette lutte le syndicat à édité une brochure où il revient sur les conditions de ce développement et son reflux). A la différence d'autres cependant il a émis quelques critères pour participer à ce mouvement (blocage des chantiers, extension des revendications, salaire des grévistes), qui ont parfois poussés des sans-papiers à aller chercher des "soutiens" ailleurs.Il suffit de faire un tour dans les foyers de travailleurs immigrés pour se rendre compte que l'attrait pour le syndicalisme (en général), est retombé comme un soufflé.
De plus, si le SUB RP milite à développer les effectifs de son syndicat, il se refuse à le transformer en syndicalisme de service sous prétexte de le massifier. Après sa dernière AG, il a comme à chaque fois envoyé des courriers de suspension ou de radiation (53 cette fois) aux adhérents qui, malgré les explications préalablement données, désertent les instances de décision du syndicat, ou oublient de participer aux actions. Le SUB RP
Au risque de ne pas entrer dans le cadre que dépeint Baboeuf, le SUB RP n'avance pas masquer, ni ne dissimule ses succès ou ses échecs. Sans claironner comme d'autres la "victoire" de la lutte des travailleurs sans papiers, et bien qu'ayant émis des réserves durant son déroulement (ce qui l'a éloigné du Syndicat du Nettoyage à ce moment), le syndicat est revenu dans sa brochure sur sa participation à un mouvement qui en fait est un recul social et politique.
Et sur le développement des structures syndicales le SUB RP a diffusé au sein de la confédération un texte d'une centaine de pages analysant le fonctionnement du syndicat.

on s'en fout. ou as tu vu les militants que vous dénoncez aujourd'hui essayer de manœuvrer interne?
ils s'en foutaient de vos magouilles et de votre omniprésence en interne.

L'histoire de la fraction "UTS", de ses réunions et "communications secrètes", sera peut-être écrite un jour (bien qu'en fait cela ait peu d'intérêt). L'originalité des complotistes (en général), c'est qu'ils fantasment la même chose partout. Je ne sais pas à quoi fait référence le "vos magouilles", car aucun adhérent du SUB RP n'a pris (en accord avec les décisions du syndicat) de mandat régional ou confédéral depuis 1997 que le syndicat existe. Lors du conflit avec le Syndicat du Nettoyage, on lui a souvent reproché de ne pas "prendre partie" pour les uns ou les autres, et est un des seuls syndicat de la RP à avoir participé (activement) à la commission confédérale sur cette question, avant de constater que ce dernier et ses soutiens ne voulaient pas réellement trouver de solution qui leurs permettent de demeurer dans la confédération en respectant ses statuts.
Le SUB RP, construit d'abord le SUB RP; sans langue de bois comme le sous entend Baboeuf, sans jouer avec les chiffres, sans aigreurs quand la Confédération n'est pas à la hauteur de nos espérances.
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede doctor louarn le Jeu 8 Nov 2012 12:23

Sans vouloir jouer au juste prix, les chiffres sont au dessus de 1200 mais bien en deçà de 5000 après on est pas là pour faciliter le boulot des RGs sur un forum public désolé...

Dans les déclarations de Baboeuf on trouve à boire et à manger, il suffit de choisir sa ligne de référence. Peu importe après tout, la ligne de conduite reste la même: tenter de tout détruire. La tentative est sûrement à la hauteur des espoirs que ce camarade avait mis dans l'organisation. C'est sûr, la révolution, c'est plus facile à rêver qu'à réaliser; l'organisation de masse plus plaisante à fantasmer qu'à construire.


tout a fait d'acord
doctor louarn
 
Messages: 74
Inscription: Lun 13 Sep 2010 15:23

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Jeu 8 Nov 2012 13:53

Here we go...

Arthur a écrit:ou dans l'euphorie de Mai 2000, annonce 5 000 adhérents est certainement regrettable,

Ce que le secrétariat annonce toujours, et même des syndicats dans leur tract (pendant les retraites, tract confédéral, puis à Paris un autre pour des élections syndicales...). Et Wikipedia annonce moins que ça...

Arthur a écrit:- Combien d'adhérents à la CNT-AIT?
- Si vous étiez 250 au moment de la scission, combien êtes vous aujourd'hui ?
- Qu'en est-il de bruits de scissions dans votre organisation ?
- Qu'en est-il de vos propres questionnements ?


Moins que ce que l'on souhaite mais plus que ce que l'Etat espère. Sinon je sais pas, faut attendre le prochain congrès :) Nos questionnements tu les connais Arthur...

baboeuf a écrit:en 2006, le dernier recensement serieux et détaillé de la trésorerie faisait état de 1200 adhérents à jour de cotisations pour les 4 trimestres de l'année précédente.

Absolument, Nettoyage compris.

doctor louarn a écrit:Sans vouloir jouer au juste prix, les chiffres sont au dessus de 1200 mais bien en deçà de 5000 après on est pas là pour faciliter le boulot des RGs sur un forum public désolé...

Tu contredis-là quelques-uns de tes propres camarades. Puis avec le Nettoyage parti, ça signifierait un sacré développement depuis les chiffres du congrès de 2006... Gonfler les chiffres pour l'extérieur, c'est bien une pratique de syndicaliste ou de gôchiste, alors on sait la CNT-v veut être une orga de masse blabla mais vous avez raté le côche, l'admettre n'est pas une insulte à votre organisation hein. Je pense que si en 1993 vous en seriez à la même tactique qu'aujourd'hui (aller aux élections dans tous les secteurs, y compris PTT), ce qui vous différencie moins encore de pas mal de SUD, vous seriez plus nombreux-euses... voir l'histoire des PTT, pas mal de travailleurs-euses ont rejoint SUD-PTT et non la CNT-v-PTT pour la question des élections (et étaient d'accord sur les pratiques CNT-v)...
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede vroum le Jeu 8 Nov 2012 15:53

baboeuf a écrit:et la correspondance, elle n'était pas privée mais interne. et vu que j'en étais l'auteur, j'avais tout à fait le droit de la poster.


Ah oui parce que tu t'appelles Maeva peut-être ?

et tu fais partie du comité d'autogestion du 33 rue des Vignolles ?
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6849
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede doctor louarn le Jeu 8 Nov 2012 15:57

LA CNT s'est maintenu malgré le départ du nettoyage, parce qu'il n'y a pas qu'a paris... tout simplement. Que je contredis certains de mes camarades? certainement. Les chiffres de 500 n'ont pas été annoncé comme les chiffres des adhérents de la conf. Mais je ne sais pas pourquoi ils les balancent, il n'a pas du bien écouté.... (je ne vois pas d'autres raisons)

Pour le reste les annonces de 5000 adhérents me semble sur estimées mais les chiffres ne pouvaient pas être connus assez précisément, pour des raisons internes les "outils de calcul" n'étaient tout simplement pas en place. Il est par contre sur qu nous avons perdu des militants depuis 2000. Savoir aujourd'hui combien ils étaient a l'époque n'est tout simplement pas possible. J'ai pensé ces chiffres justes à un moment.

De toute façon tout ça n'est pas vraiment la question. Ce qui faut faire c'est bien les bilans de ce qui marche ou pas, de voir s'il est possible d'avoir un syndicalisme de masse en france (parce qu'entre nous a part la CGT, personne n'a réussi, et les raisons sont plus historiques que des questions de pratiques) et de continuer le chemin
doctor louarn
 
Messages: 74
Inscription: Lun 13 Sep 2010 15:23

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Jeu 8 Nov 2012 16:38

doctor louarn a écrit:LA CNT s'est maintenu malgré le départ du nettoyage, parce qu'il n'y a pas qu'a paris... tout simplement

Je sais bien... mais n'empêche ça ne trompe que vous...

doctor louarn a écrit:'avoir un syndicalisme de masse en france (parce qu'entre nous a part la CGT, personne n'a réussi,

La CGT a un champ de syndicalisation d'environ 45 millions de personnes. La CGT a 700 000 adhérent-es. Finalement c'est le groupuscule qui a le mieux réussi. En plus massif, les CCOO en Espagne, qui doit avoir un champ de syndicalisation de je sais pas, 30 millions, peut-être moins, à 1 million d'adhérent-es, c'est plus mais rapporté au nombre total...
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede baboeuf le Ven 9 Nov 2012 00:39

"les outils de calcul n’étaient pas en place? " :mrgreen:
encore qui fait celui qui sait et qui ne connait rien à rien.
les outils à la cnt sont simples.
elle est censée fonctionner du bas vers le haut.
alors voila comment c'etait prévu par les statuts aussi bien à l'ait qu'aux vignoles:
un adhérent paie sa cotise. dans cette cotise, il y a une part pour le syndicat, une pour la region, une pour la confédération.
cela se matérialisait par un timbre qui se découpait en deux parties. (+ le fameux timbre trimestriel pour l'internationale)
il suffit à la region ensuite de compter les timbres vendus et d'envoyer la part à la confédération.
hé oui, les vieux avaient tout prévu.
mais étant donné que les régions ne fonctionnaient pas, elles se tournaient vers le trésorier confédéral pour savoir combien d'adhérents elles comprenaient.
et puis il y a aussi l'incurie des mandats non tenus. il y a tel tresorier confédéral, célébre batteur d'un célébre groupe "antifa", qui n'etait jamais joignable ou en tournée. il y avait cet autre qui a pris le mandat en catastrophe et à qui on a refilé un viel ordi sensé contenir les données. manque de bol, le copain en question ne savait pas se servir d'une calculatrice.
alors il a rentré des sommes comme il pouvait. et au passage à l'euro, il a continuer. on s'est retrouvé avec des chiffres hallucinants, melange d'euros et de francs........... :lol:
et c'est ce copain, interrogé, pressé, qui avait donné une fourchette entre 1500 et 10 000. puis 5000.
voila l'histoire des 5000 adhérents.
et puis j'ai tout repris, de A à Z. j'ai passé des heures et des heures à essayer de contacter des syndicats dont certaines ne savaient pas ou était ou qui etait leur tresorier. j'ai mis des mois à etablir une carte valable de la cnt, à renouer un lien avec des syndicats qui' n’apparaissaient méme plus mais existaient bel et bien. d'autres etaient plus ou moins à jour mais n'avaient plus d'activité. certains n'avaient jamais été contactés par le bureau confédéral.
c’était un merdier terrible.
au final, en etant sympa, j'ai établi un recensement strict mais quand méme favorable.
c'est à dire que quand un syndicat me payait 20 cotises pour six mois et 15 pour le second semestre, je gardais le chiffre haut, c'est à dire 20.
quand l'ecart etait plus important, je faisais une moyenne.
au total, je suis arrivé à 1200 adhérents à jour de cotises pour 2005.
dont 500 pour le nettoyage.
et après m’être renseigné, je ne vois pas ou serait intervenu un changement notable dans ces chiffres si ce n'est les départs massifs que nous venons d'enregistrer. je pourrai encore, de téte, vous donnez un chiffre approximatif mais tres proche pour chaque region ou même département. vous pouvez raconter des conneries à qui vous voulez mais pas à moi.
je connais la cnt. j'ai eu au tel ou rencontré la très grande majorité des trésoriers. je sais le bordel qu'il y a derrière les jolis discours triomphalistes actuels.
soutenir les gens qui ont menacé, bousculé, insulté, joué les gros bras, produit des faux en ecriture.... etc, c'est etre largement partisan arthur. c'est cautionner que de garder le silence sur ces agissements que même les staliniens n'emploient plus. .
tu es un bel hypocrite.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Ven 9 Nov 2012 06:07

Baboeuf produit 25 lignes pour nous dire quel trésorier confédéral exceptionnel il fut. Au contraire des incapables qui l'ont précédé ou suivi, il semble qu'il ait réussit pendant ce court instant à stabiliser une confédération dont les membres seraient incapables de compter au delà de leurs dix doigts. Merci, Baboeuf de ce si généreux don de soi que tu as fait à la CNT-f !
Même dans les groupuscules on peut constater où mène l'ego, et l'impossible introspection de ses limites individuelles et collectives.
Dans la foulée, un gonflement des effectifs du Syndicat de Nettoyage en 2005, justifie le discours fractionnel que Baboeuf, sous ce pseudo ou un autre, ici ou ailleurs, a largement soutenu en diffusant publiquement les courriers internes des syndicats de la CNT-f.

soutenir les gens qui ont menacé, bousculé, insulté, joué les gros bras, produit des faux en ecriture.... etc, c'est etre largement partisan arthur. c'est cautionner que de garder le silence sur ces agissements que même les staliniens n'emploient plus. .

Le SUB RP a conservé son libre-arbitre dans toutes les histoires qui ont agités la région pendant 10 ans. Les compte-rendus d'UR ou les courriers émanant du syndicat en attestent.
La différence avec toi Baboeuf, c'est qu'adhérent d'une organisation et respectant les camarades qui la composent (même ceux avec qui nous avons des différents stratégiques ou tactiques) nous ne diffusons pas sur des forums publics des correspondances qui n'ont pas à s'y trouver et cela surtout sans l'autorisation de leurs auteurs. S'il est des procédés staliniens, comme celui de construire une fraction, de mettre en place des listes de diffusion secrètes, de détourner des cotisations, de dénoncer publiquement des militants ... je crois que tu as beaucoup à m'apprendre.
Comprenant, par cette contribution, qui signe Baboeuf sur ce forum, j'en arrête pour ma part, tout échange avec un adhérent qui ne demeure maintenant à la CNT-f que pour tenter de la détruire de l'intérieur, par le dénigrement, la rumeur ou la calomnie.
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede acratack le Ven 9 Nov 2012 11:44

c'est marrant de vous voir vous bouffer la gueule.
du coup le lecteur moyen est un peu perdu.
il est fait mention de 500 adhérents. chiffre contesté mais auquel on ne donne pas de chiffre. quelqu'un peut il nous dire quel est le nombre exact?
perso 500 ca ne m'etonnerais pas. dans mon coin la vignolle s'est reduit comme peau de chagrin ces dernieres années. et si on fait le calcul avec ca on ne peux que en deduire qu'il ne doit pas rester grand chose comme adhérents au niveau national, et encore plus avec le depart du netoyage.
quand a la trésorerie de toute facon comme vous etes une orga qui s'est construit sur le vol d'une autre orga votre premier tresorier confederal etait dans la ligne vu qu'il est parti avec la caisse peu de temps apres la cission de 93. pas etonnant que vous passiez votre temps entre mensonges et manipulation (des comptes et de l'histoire).
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede doctor louarn le Ven 9 Nov 2012 13:38

Comprenant, par cette contribution, qui signe Baboeuf sur ce forum, j'en arrête pour ma part, tout échange avec un adhérent qui ne demeure maintenant à la CNT-f que pour tenter de la détruire de l'intérieur, par le dénigrement, la rumeur ou la calomnie.


Effectivement, Je comprends mieux certaines choses...
@ baboeuf: c’est pour ça qu'un annuaire confédéral a été fait suite a ton mandat de trésorerie, il était temps comme tu le dis toi même.

Pour le nombre exact de militants vous pouvez contacter les RGs ou le Bureau confédéral, je suis pas là pour re balancer des infos internes mais , pour ce qui est balancer des chiffres de 500 et 5000 j'ai dit ce que j'en pensais, j’ai pas a revenir dessus. Ciao :wink:
doctor louarn
 
Messages: 74
Inscription: Lun 13 Sep 2010 15:23

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede acratack le Ven 9 Nov 2012 13:43

c'est bizarre, il fut un temps ou vous vous faisiez un plaisir de fanfaroner sur le nombre d'haderents en traitant la cnt ait de secte au vu de son nombre d'haderents. et aujourd'hui vous faites des manieres? a croire que finalement vous etes devenu une secte vous aussi...
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede vroum le Ven 9 Nov 2012 13:49

Enfin publier des chiffres et des analyses fantaisistes, c'est peut-être valorisant sur le coup mais, tôt ou tard, ça se retourne contre soi :

http://www.cnt-f.org/IMG/pdf/cntCquoi2.pdf

Sinon un développement fulgurant, la CNT a connu, au long des années 1990, connu un développement significatif. En 1993, elle comptait à peine 200 adhérent-es. Presque vingt ans plus tard, la CNT revendique environ 5 000 adhérent-es sur toute la France. La région parisienne, qui réunissait à l’époque une dizaine d’adhérents, en compte aujourd’hui un millier, et parvient à composer des cortèges de plusieurs milliers de personnes (5 000 le 1er Mai 2000, 8 000 en 2002 lors du 1er Mai anti-FN, près de 5 000 le 1er Mai 2007 et 8 000 à 10 000 le 23 septembre 2010, pour une marche vers le Medef contre la réforme des retraites). À Lyon, le rassemblement antifasciste unitaire du 10 avril 2010 initié par la CNT a rassemblé plus de 2 000 personnes ; le cortège syndical du 23 septembre comptait 1 000 personnes. Dans de nombreuses autres villes (Toulouse, Lille, Rennes, Limoges, Bordeaux, Nîmes, Metz, etc.), les cortèges de la CNT rassemblent désormais largement. Remarquons aussi que les mobilisations lors d’initiatives purement syndicales (retraites, licenciements, etc.) ne cessent de progresser, alors qu’il y a dix ans, elles étaient anecdotiques. C’est le signe d’un mûrissement syndical indéniable.


la FA compte bien 4000 militants, mais là ce n'est pas la FA qui le dit mais une journaliste vachement bien informée :

http://www.leparisien.fr/politique/les-anarchistes-sont-de-retour-en-suisse-12-08-2012-2122553.php :arf:
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6849
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede baboeuf le Ven 9 Nov 2012 13:54

Arthur a écrit:Baboeuf produit 25 lignes pour nous dire quel trésorier confédéral exceptionnel il fut. Au contraire des incapables qui l'ont précédé ou suivi, il semble qu'il ait réussit pendant ce court instant à stabiliser une confédération dont les membres seraient incapables de compter au delà de leurs dix doigts. Merci, Baboeuf de ce si généreux don de soi que tu as fait à la CNT-f !


jai tenu mon mandat correctement, nuance. après, on peut pas dire que j'ai couru après une quelconque reconnaissance ou que je sois soucieux d'entretenir une certaine image, à la différence des paons qui se pointent actuellement, dont le nouveau secretaire confédéral qui n'etait pas foutu de tenir le manda textile (les tshirt).
j'avais du batailler avec lui pour obtenir factures, tickets de la poste, bons de commande etc....pour faire un bilan qu'il etait tbien incapable de faire. pour decouvrir que cet abruti vendait à perte, ce qu'il ignorait.
d'ailleurs, il ne s'etait pas pointé au congrés pour présenter "son" bilan à la fin de son mandat.
un nul. mais qui aime le pouvoir et jouer les salomons. bon courage avec ce sinistre bureaucrate.


Dans la foulée, un gonflement des effectifs du Syndicat de Nettoyage en 2005, justifie le discours fractionnel que Baboeuf, sous ce pseudo ou un autre, ici ou ailleurs, a largement soutenu en diffusant publiquement les courriers internes des syndicats de la CNT-f.


une gonflement des effectifs?
tu me fais un procés d'intention camarade architecte?
quand un syndicat te paie 500 cotisations et 1000 cartes, tu faits quoi?
tout est inscrit, enregistré, consigné, décrit dans mes bilans. et pourquoi le syndicat du nettoyage aurait voulu gonfler ses effectifs? ça sert à quoi dans une organisation ou les syndicats de deux adhérents comptent autant q'un syndicat de plusieurs centaines?
tu ne sais plus quoi dire et inventer pour défendre tes arguments bidons.


La différence avec toi Baboeuf, c'est qu'adhérent d'une organisation et respectant les camarades qui la composent (même ceux avec qui nous avons des différents stratégiques ou tactiques) nous ne diffusons pas sur des forums publics des correspondances qui n'ont pas à s'y trouver et cela surtout sans l'autorisation de leurs auteurs. S'il est des procédés staliniens, comme celui de construire une fraction, de mettre en place des listes de diffusion secrètes, de détourner des cotisations, de dénoncer publiquement des militants ... je crois que tu as beaucoup à m'apprendre.
Comprenant, par cette contribution, qui signe Baboeuf sur ce forum, j'en arrête pour ma part, tout échange avec un adhérent qui ne demeure maintenant à la CNT-f que pour tenter de la détruire de l'intérieur, par le dénigrement, la rumeur ou la calomnie.


joue les vierges effarouchés et renverse la situation si tu le veux. à chacun sa conscience, pas vrai.
moi, je peux me regarder dans une glace le matin. beaucoup ne peuvent en dire autant.
tu vahicules une propagande qui tente de cacher le fait que une majorité de camarades ont quitté la cnt, dégoutés ou contraints comme les copains attaqués, victimes de faux et de manoeuvres mettant en danger les sections.
et vous vous retrouvez à quelques cons à claironner partout "la cnt va bien et se devellope, circulez".
à moins que ce ne soit du développement négatif, à l'instar de la croissance du même nom. :lol:
on se renforce en s’épurant pas vrai? jusqu'à la disparition.
comment vous pouvez croire que vous deviendrez une organisation de masse alors que vous ne pouvez déjà pas supporter les militants qui sont les plus proches (en théorie) de vous idéologiquement?
si ttoutle monde faisait comme vous, il reterait 100 adhérents cnt sur toute la france, toujours les mémes.
vous virez par lettre les prolos qui ne viennent pas aux réunions trois fois d'affilée. mais vous espérez quoi? changer la réalité avec des décisions prises en petit comité dans un local pourri?
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede doctor louarn le Ven 9 Nov 2012 15:30

à chacun sa conscience, pas vrai.


Tout a fait :lol:
doctor louarn
 
Messages: 74
Inscription: Lun 13 Sep 2010 15:23

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Ven 9 Nov 2012 16:19

vroum : Enfin publier des chiffres et des analyses fantaisistes, c'est peut-être valorisant sur le coup mais, tôt ou tard, ça se retourne contre soi


cqfd
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Ven 9 Nov 2012 17:34

acratack a écrit:c'est bizarre, il fut un temps ou vous vous faisiez un plaisir de fanfaroner sur le nombre d'haderents en traitant la cnt ait de secte au vu de son nombre d'haderents. et aujourd'hui vous faites des manieres? a croire que finalement vous etes devenu une secte vous aussi...

Pas mieux.

Ou vos copain-ines de l'IP en Pologne qui claironne ses 700 affilié-es, sur le terrain c'est moins de la moitié...
Quand on vous dit que le réformisme/le gôchisme/le spectacle de la contestation ont pris un certain dessus sur toute une part du mouvement libertaire (ah pardon on m'annonce que la CNT-v et ses petits amis n'ont rien à voir avec l'anarchisme officiellement, même si ici on peut dire que oui vu que c'est un forum anarchiste)
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

PrécédentSuivante

Retourner vers Histoire de l'anarchisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité