Le 33 rue des Vignoles

Partageons le passé pour mieux inventer l'avenir...

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Protesta le Ven 12 Oct 2012 21:01

...que vous critiquez les syndicats anarcho-syndicalistes d'autres organisations syndicales ( CGT...etc) ne faisant pas parti d'une organisation totalement anarcho-syndicaliste, je trouve cela totalement délirant! ...


De quelle CGT tu cause???

Sans être indiscret, ça fait longtemps que tu milite à la CNT AIT??
Protesta
 
Messages: 2233
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede tatave le Sam 13 Oct 2012 07:46

acratack a écrit:N'etant pas a la cnt ait je laisse les compagnons repondre a ton dernier message de petit politicard vereux.

MDR, si tu ne réponds pas c'est tout simplement parce que tu en es incapable et parce ce que dit Black face est irréfutable. :lol: :lol: :lol:
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Sam 13 Oct 2012 15:08

salut ,


Plus que la connaissance livresque des différentes chartes ce qui semble intéresser la CNT- AIT( réso ?) ce sont les pratiques réelle sur le terrain , donc je ne vais pas parler ici de conférences données ici ou là par des experts du militantisme qui ne sont jamais sorti du circuit scolaire , mais de la vrai vie , sur le terrain social …..

Et là je reconnais a la CNT AIT une certaine expérience et pas mal de succès récents , je me souviens de la lutte contre l'esclavage moderne , de celle dans les maisons de retraite , les cinémas ou dans d’autres secteurs où le syndicalisme classique était « absent » .
Dés lors, pas besoin de « lavage de cerveau » , inévitablement les nouveaux militants qui rejoignent ou sympathisent avec l’organisation sur ces bases font la comparaison entre les trajectoires des uns et des autres et tout aussi inévitablement ceux pour qui cette comparaison n’est pas favorable crient au « sectarisme » ……….Parmi ces mécontents il y en a qui ont du temps a perdre , comme black face , et ils iront fouiller dans le textes sacrés pour y déloger quelques histoires aussi passionnantes que l’emplacement d’un point virgule , « irréfutable » dira tatave … Bref

Après la pratique les principes, et justement black face nous a parlé des élections .

Premier constat : En moins de 20 ans on est passé du pragmatisme qu'il préconise pour 1993 a une forte propension de certains au carriérisme politicien. Les dernières candidatures de responsables vignolles a double casquette comme celle de jfg pour EELV ou de sb pour le NPA aux législatives sont là pour le démontrer

Deuxième constat : Ce qui va provoquer l’explosion des vignolles ce ne sont pas ces candidatures de politicards ! Mais le fait qu’un de leur syndicat , le plus important celui du nettoyage , se soit vu obligé pour des raisons faciles a comprendre ( mas qui ne figurent pas dans les chartes ) de salarier un militant , ed, pour faire du travail juridique

Quand on choisi de renoncer a plusieurs reprises aux principes quand il s’agit de couvrir les carrières de certains politicards et de les mettre en avant pour interdire a des salariés qui pour une seule fois avait besoin de les écorner pour se défendre , de quoi faut il parler ? de pragmatisme dans un cas ? de sectarisme dans l’autre ? ou d’un mélange des deux , c’est a dire d’une incohérence structurelle ?

Il me semble qu'au delà de polémiques ponctuelles , et en dehors de toute recherche de purisme théorique , c'est le pointage de cette incohérence structurelle des vignolles qui a donné lieu a la scission de 1993
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Mar 23 Oct 2012 18:13

On en revient aux anarchistes français qui expliquent que l'anarchosyndicalisme n'est pas l'anarchisme, et qui se retrouvent comme des con-nes avec la scission à venir chez les Vignoles.

Quant aux mensonges sur lesquels nous ne mènerions aucune lutte dans les boîtes, j'invite nos syndicalistes à se rendre à Auch et à causer de Nataïs, à venir dans notre UL causer de Pôle Emploi, à Toulouse aussi pour différentes luttes...

Mais cette stratégie syndicaliste des anars français est incompréhensible : efficacité (collaboration surtout) avant tout. Pourquoi ne pas rejoindre Méluch alors ? Ah oui pardon, division lutte économique/lutte politique (oh Kamarade Lénine).

Si vous voulez parler de syndicalisme révolutionnaire/anarchosyndicalisme, je peux m'y mettre aussi, on va rigoler.
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede tatave le Mer 24 Oct 2012 07:31

Cheïtanov a écrit:Si vous voulez parler de syndicalisme révolutionnaire/anarchosyndicalisme, je peux m'y mettre aussi, on va rigoler.

Ça va chier, THE anarcho-syndiscaliste est de retour. Faites attention à ce que vous dites. :lol: :lol:
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Mer 24 Oct 2012 08:59

tatave ,


si tu as des arguments nous sommes tous friands de les lire mais a l'avenir merci de nous dispenser de tes moqueries et sarcasmes smilesques , qui nuisent aux débats sur ce forum .
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Mer 24 Oct 2012 18:51

Ouaip trop cool tu trembles hein ? En plus il est où Pitou pour défendre vigoureusement à tes côtés le syndicapitalisme ?
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Mer 31 Oct 2012 19:13

il est amusant de voir ce qu'écrivaient il y a quelques mois deux militants qui avaient rejoint l'UTS et ne cachaient pas leur exaspération devant la mainmise du petit clan haineux sur la région parisienne. Le premier menaçait même un temps de ne plus nous suivre si nous ne quittions pas immédiatement la CNT pour fonder une autre organisation, la CNT actuelle lui semblant irrécupérable.


Ils ont depuis rejoint la meute. Pourquoi ? Tout simplement parce que la fédération des PTT, à laquelle ils appartiennent tous deux, a pour la première fois réalisé une percée, minime mais significative, aux élections professionnelles à la Poste. L'avenir leur semblant plus assuré du côté de la bureaucratie, ils ont choisi le corporatisme contre leurs convictions profondes.
Depuis lors, le premier s'est présenté aux élections législatives sur une liste de la majorité gouvernementale.
Inutile de dire que leur départ ne nous a pas chagrinés outre mesure.



http://ouvalacnt.over-blog.com/article- ... 23903.html
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Candide/ le Ven 2 Nov 2012 20:35

Demande de renseignements
Ayant un peu décroché du suivi au jour-le-jour de ce qui se passe dans cette organisation, j’aimerais pouvoir me faire une idée sur la situation en ce moment de la CNT (celle du 33 rue des Vignoles). Des camarades m’ont fait connaître des choses extrêmement inquiétantes. Par exemple le rejet massif du syndicat historique (et prolétarien) du nettoyage par la majorité des autres syndicats ; des accusations permanentes et nauséabondes portées entre militants ; des propos totalement haineux en interne ; des prises de position publiques de certains militants incompatible avec le syndicalisme révolutionnaire (et encore plus avec l’anarcho-syndicalisme). Il y aurait même eu des violences physiques entre militants et les menaces seraient du pain quotidien. Tout ceci ne laisse présager rien de bon. Comme je n’ai que des échos partiels (même si je les tiens de plusieurs militants) et peut-être partisans (je ne connais pas tous les gens !), j’aimerais disposer d’un éclairage global. Un militant de la CNT pourrait-il brosser un tableau aussi objectif que possible, clair et précis de ce qui s’y passe ? Quels sont les clivages, sur quoi reposent-ils, quel est le véritable état de l’organisation,… car la situation de la CNT concerne toute la militance anarchiste. Bien entendu, il ne s’agit pas de dévoiler les petits ou gros « secrets » mais de rendre lisible une situation qui est probablement pour beaucoup d’autres que moi-même un peu ésotérique. Merci par avance à celui qui prendra la peine de répondre.
Salut et Fraternité.
Candide/
Candide/
 
Messages: 20
Inscription: Dim 16 Sep 2012 18:16

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Sam 3 Nov 2012 01:29

Je ne crois pas que l'on puisse avoir "un tableau aussi objectif que possible" sur un forum public. D'abord parce que s'y expriment des camarades à titre personnel, et que ceux qui s'égarent dans des conflits inter-personnels perdent assez rapidement de vue ce qui constitue le sujet réel du syndicalisme.
La CNT-f est actuellement réunie en congrès. De ce lieu privilégié du débat démocratique on peut espérer qu'il sortira une image moins brouillée que celle qu'elle a pu donner ces dernières années, et que les clivages qui se sont développés en son sein s'achèveront, même au prix d'une rupture rendue inévitable par un travail de fraction qui ne pouvait mené qu'à ce résultat.
Je ne crois pas non plus que "la situation de la CNT concerne toute la militance anarchiste". La situation concerne principalement les adhérents des syndicats de la CNT, de ce qu'ils veulent faire de leur organisation et dont une grande partie n'appartiennent pas au milieu anarchiste. La CNT-f n'a pas pour objet de ne pas "désespérer Billancourt", ce Billancourt là fusse-t-il libertaire. La CNT-f se veut d'abord une organisation de classe qui s'adresse au prolétariat.
Je ne peux qu'inviter ceux qui voudraient savoir ce qui résulte de ce congrès:
- De lire le numéro de décembre du Combat Syndicaliste (et ainsi d'en booster les ventes)
- De lire ce qui sera publié sur le site confédéral
- De rencontrer les syndicats de la CNT-f.
- De lire ce qu'écriront éventuellement ceux qui, comme après chaque congrès, auront décidé de quitter la CNT-f.

Fraternelles Salutations Syndicalistes
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Sam 3 Nov 2012 18:40

salut ,

la réponse d'arthur a candide me laisse songeur
"je ne crois pas non plus que "la situation de la CNT concerne toute la militance anarchiste", dit il .....
or ce sujet a précisément débuté sur un appel , dans ce forum anarchiste , a la solidarité avec le 33 rue des vignolles !

alors donc si selon arthur la "mouvance anarchiste" n'est concernée que de façon accessoire par les remous actuels d'une CNT , dont les militants n'appartiendraient pas au milieu anarchiste , comment considerer cet appel dans lequel il est écrit

C’est un patrimoine vivant. Hérité de l’anarchisme espagnol, de la mémoire ouvrière et de la culture alternative.

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2514

faut il croire que pour certains , aux vignolles , l'anarchisme n'est qu'un paravent aussi mensonger que publicitaire ?

cette question se pose avec d'autant plus d'acuité qu'en ce qui concerne le "travail de fraction " évoqué par arthur il semble que deux de ceux , et non des moindres , qui l'ont initié en poussant le syndicat du nettoyage a la rupture (faisant miroiter des contacts IWW ) ont tourné leur veste pour un plat de lentilles qui n' a rien d'anarchiste (parcitipation aux elections législatives pour l'un et subventions PTT pour l'autre )
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Sam 3 Nov 2012 21:15

alors donc si selon arthur la "mouvance anarchiste" n'est concernée que de façon accessoire par les remous actuels d'une CNT , dont les militants n'appartiendraient pas au milieu anarchiste , comment considerer cet appel dans lequel il est écrit

C’est un patrimoine vivant. Hérité de l’anarchisme espagnol, de la mémoire ouvrière et de la culture alternative.


Sans vouloir être pinailleur, il y a 3 éléments dans la phrase que tu cites:
- "Hérité de l'anarchisme espagnol", en effet comment contester que le nom de notre organisation est, à l'origine, celui d'une organisation anarcho-syndicaliste espagnole et que les locaux que nous occupons furent ceux d'une partie de l'exil. Et l'AS est une composante à part entière de ce qu'est la CNT-f.
- "Hérité de la mémoire ouvrière", fait référence aux pratiques du syndicalisme révolutionnaire, de la tradition des Bourses du Travail de la vieille CGT,
- "Hérité de la culture alternative", fait référence à des formes culturelles de musiques dont les concerts (même si cela énerve certains, dont je peux être) ont marqué un temps l'impasse du 33.

C'est un mélange que l'on peut trouver fourre-tout, mais qui à mon sens révèle au moins l'identité multiple de la CNT-f.
Je tiens aussi à préciser que je n'ai pas dit que:"les militants n'appartiendraient pas au milieu anarchiste", mais simplement qu'une grande partie ne l'était pas ou ne s'en réclamait pas. Je n'ai bien évidemment pas de statistiques à donner ici. Le syndicat auquel j'adhère compte moins de 10 camarades (sur environ 80) se revendiquant comme tels, mais je pense aussi qu'il y a d'autres syndicats à la CNT-f où la proportion doit être inverse.
On peut cependant, être parfois fatigué que la CNT-f doive continuellement "rendre des comptes" à une mouaence libertaire qui pour une grande partie n'y adhère pas, mais plus encore la dénigre comme en son temps ce fut le cas pour la CGT-SR ou la CNT-f version 46.

faut il croire que pour certains , aux vignolles , l'anarchisme n'est qu'un paravent aussi mensonger que publicitaire ?

Au risque de chagriner mes camarades anarchistes, la CNT-f ne se développera pas avec cette dose de romantisme révolutionnaire qui fit prendre à certains (depuis passés à SUD) les camions sono du 1er mai pour les véhicules montant sur le front d'Aragon. Le syndicalisme demande un peu plus de persévérance et d'humilité que 3 drapeaux agités dans les fumigènes d'une manifestation Bastille-Répu.
Pour reprendre ce mot, la meilleure "publicité" donnée à nos pratiques passe part un plus lent, et plus obscur travail de terrain qui fait naître des petites victoires (pouvant passer pour totalement réformistes) une conscience de classe plus forte.

cette question se pose avec d'autant plus d'acuité qu'en ce qui concerne le "travail de fraction " évoqué par arthur il semble que deux de ceux , et non des moindres , qui l'ont initié en poussant le syndicat du nettoyage a la rupture (faisant miroiter des contacts IWW ) ont tourné leur veste pour un plat de lentilles qui n' a rien d'anarchiste (participation aux élections législatives pour l'un et subventions PTT pour l'autre )

Chacun pourra comprendre que je ne puis répondre pour les deux camarades incriminés ici. J'invite simplement ceux que cela intéresse à lire plus attentivement leurs contributions, que les membres de l'UTS, dans l'élan mesquin d'une tentative fractionnelle qui semble échouer, ont rendu publique. Leurs propos sont moins évidents que leurs détracteurs voudraient faire croire.
Pour ce qui concerne "le plat de lentille", il faut rester sérieux. Personne ne tire salaire ou profit des situations évoquées.

Fraternelles Salutations Syndicalistes
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede acratack le Lun 5 Nov 2012 16:37

en tout cas le compte rendu du congrès c'est de la belle langue de bois!
et le gars qui poste au dessus est un putain de manipulateur de l'histoire...
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede acratack le Lun 5 Nov 2012 16:45

Arthur a écrit:Pour ce qui concerne "le plat de lentille", il faut rester sérieux. Personne ne tire salaire ou profit des situations évoquées.

s


si! vos alliés les patrons et l'Etat...
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede baboeuf le Mer 7 Nov 2012 00:58

si on lit le compte rendu du dernier congrés de la cnt, on ne peut que se dire que cette derniere est en bonne santé.
pour reprendre les termes employés, les classes populaires vont pouvoir compter sur un outil efficient.
enfin, aprés demain.
parce que le nouveau secrétaire confédéral etait absent du congrés, excusé car.............. en vacance en afrique.
et que dire de la tresorerie, pressée de questions et qui a du avouer qu'il n'y avait plus que 520 adhérents pour toute la france.
et encore, c'est un compte large.
350 serait plus juste.
et vu que cela n'a pas finit de craquer, la grande confédération va pouvoir concurrencer bientot l'ait au palmares des nano organisations de masses.
quelle démagogie. combien il faut etre coupé des réalités pour pondre un tel communiqué avec des départs si importants tant qualitativement que quantitativement.
oui, les camarades qui ont préféré laissé la coquille aux arthur et autres freakers n'auront aucun mal à etre plus nombreux, plus credibles, plus productifs, plus efficients.
tout ce que la cnt avait comme matière grise, expérience valide a désormais un pied dehors. on vous laisse les organisateurs de concerts, les cadres sup en retraite et les candidats aux législatives. gardez les. et continuez à ne pas etre trop regardants sur leurs délégations, pratiques syndicales centralistes et décharges syndicales voire politiques.
vous etes contents? vous avez eu la peau du seul syndicat pouvant peser sur son secteur d'activité, le tout avec des centaines de travailleurs précarisés et issus de l'immigration. tout un symbole.
vous ne pourrez plus vous moquez de leur mauvaise maitrise du français comme lors de l'avant dernier congrés.
bande de charlots. ..........
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Arthur le Mer 7 Nov 2012 08:00

On retrouve malheureusement, dans la contribution de Baboeuf, les pratiques nauséabondes (rumeurs, délations, insultes) de ceux qui admettent mal l'échec de leurs pratiques fractionnelles. Le départ de camarades n'est jamais une occasion de se réjouir, car c'est bien évidemment un échec, et à ce moment une régression. Mais vouloir équilibrer la mise en minorité d'une fraction par un départ massif de militants demeure une manipulation que seule explique, sans l'excuser, l'aigreur de celui qui veut détruire ce qu'il n'a pu conquérir. Ego et pouvoir ne sont malheureusement pas absents de nos organisations.

vous avez eu la peau du seul syndicat pouvant peser sur son secteur d'activité, le tout avec des centaines de travailleurs précarisés et issus de l'immigration. tout un symbole.

Il est temps de sortir des symboles ... qui n'existent que dans l'esprit de petits blancs à l'humanisme bien pensant. On sait où mène le syndicalisme de métier (dénoncé dès le début du 20éme siècle), et le Syndicat du Nettoyage, quelque soit la valeur morale de ses animateurs, est condamné à reproduire les pratiques clientelistes de cette profession, ce que l'on retrouve malheureusement dans toutes les autres organisations syndicales. La seule solution demeure le syndicalisme d'industrie, rassemblant les travailleurs du nettoyage dans les différents syndicats dont ils dépendent (Santé-Social pour le ménage des hôpitaux, transport pour ceux de la SNCF et du métro, etc) et la revendication principale de la fin de l'externalisation de ces métiers. Même la FSU, à la ville de Paris, est en avance sur ce point sur le Syndicat du Nettoyage. Il y en a assez de la ségrégation sociale et raciale que nous impose le patronat.

Le fait que le Syndicat du Nettoyage ait quitté la CNT-f, ne m'en fait pas un ennemi. Il est dommage que ceux qui soutiennent sa stratégie n'aient à l'inverse que fiel et dénigrement à l'encontre d'une organisation qu'ils ont contribué à construire.

Fraternelles Salutations Syndicalistes.
Arthur
 
Messages: 96
Inscription: Ven 8 Mai 2009 16:34

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede doctor louarn le Mer 7 Nov 2012 13:40

Et le chiffre de 500 n'est absolument pas celui donné par la trésorerie... C’est bien la preuve de a mauvaise foi de l'intervention de Baboeuf
doctor louarn
 
Messages: 74
Inscription: Lun 13 Sep 2010 15:23

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede vroum le Mer 7 Nov 2012 14:20

Entre la mauvaise foi, des "infos" qui, a priori, ne seraient pas vraies, des insultes ("bande de charlots") et la publication de correspondances privées que j'ai du déplacer en corbeille invisible (les deux premiers posts de baboeuf), ça commence à bien faire. Le forum anarchiste n'a pas vocation à être un lieu d'affrontements et de règlements de comptes de la vie interne des orgas.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6849
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede bajotierra le Mer 7 Nov 2012 18:19

salut ,

sur la question du nombre des adhérents des vignolles il ya longtemps que nous sommes dans le délire (ou la "mauvaise foi" )
a l'occasion des derniéres élections aux TPE voici ce qui a été posté sur ce forum
On y retrouve d'abord, seule à disposer d'une petite notoriété, la Confédération nationale du travail (CNT), « anarchosyndicaliste et révolutionnaire », née en 1946 du départ de militants CGT refusant la mainmise du PC. Elle ne compte que 150 syndicats et 5.000 adhérents mais a fait montre de sa virulence dans les actions contre le CPE en 2006 et contre la réforme des retraites en 2010. La seconde, la Confédération autonome du travail (CAT), a, elle aussi, été créée en 1953, par des cégétistes claquant la porte, mais sur des bases opposées : elle est « réformiste » et rechigne au conflit, au point d'être parfois traitée de « syndicat jaune » (au service du patronat), ce qu'elle réfute. Elle revendique 20.000 adhérents et une présence dans 200 entreprises, dont Darty, Carrefour et la MAIF.

viewtopic.php?f=12&t=7252&st=0&sk=t&sd=a&start=20

sauf a vouloir considerer ces propos des " Echos " comme une indiscutable vérité il est normal que cela revienne sur le tapis de ce forum anarchiste
bajotierra
 
Messages: 4456
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Le 33 rue des Vignoles

Messagede Cheïtanov le Mer 7 Nov 2012 18:46

550 d'après un adhérent...

je m'en tape de la guerre des chiffres, parce qu'on peut être 550 et avoir une vraie pratique et influence révolutionnaire là n'est pas la question. Simplement, retomber à ça depuis 1993 (où il devait y avoir 250) malgré tous les efforts faits pour massifier la CNT-v, il faudrait se poser des questions...
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

PrécédentSuivante

Retourner vers Histoire de l'anarchisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités