Ernest Lesigne

Partageons le passé pour mieux inventer l'avenir...

Ernest Lesigne

Messagede frigouret le Mer 27 Déc 2017 14:17

Six articles de Lesigne traduit par Tucker.

http://fair-use.org/liberty/socialistic-letters/

J'adore, voilà le visage de l'anarchisme véritable avant sa contamination par le collectivisme et le communisme.

Bon pour les philologues du forum je cherche à trouver les originaux parut dans " le radical" des années 1887,1888.
Je pense à René, chevalier du travail ou pierre Joseph qui me semblent assez intéressé par l'histoire du socialisme pour commenter cette période.
8-)
frigouret
 
Messages: 1936
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Ernest Lesigne

Messagede frigouret le Ven 6 Avr 2018 10:28

Un article de Lesigne dans "le radical" 1887.

Il y a deux Socialismes.
L'un est communiste, l'autre solidaire.
L'un est dictatorial, l'autre libertaire.
L'un est métaphysique, l'autre positif.
L'un est dogmatique, l'autre scientifique.
L'un est émotionnel, l'autre réfléchi.
L'un est destructeur, l'autre constructif.
Les deux sont à la poursuite du plus grand bien-être possible pour tous. L'un tente d'établir le bonheur de tous, l'autre de permettre à chacun de trouver le bonheur à sa manière.
Le premier considère que l'état est une société en elle-même, d'une essence spéciale, le produit d'une sorte de droit divin en dehors et par-dessus la société toute entière, avec des droits spéciaux et la capacité d'obtenir des obéissances spéciales; le deuxième considère l'état comme une association ordinaire, gérée habituellement moins bien que les autres.
Le premier proclame la souveraineté de l'état, le deuxième ne reconnaît aucun type de souverain.
L'un souhaite que tous les monopoles soient détenus par l'état; l'autre souhaite l'abolition de tous les monopoles.
L'un souhaite que la classe des gouvernés devienne la classe des gouvernants; l'autre souhaite la disparition des classes.
Les deux déclarent que l'état actuel des choses ne peut pas durer.
Le premier considère les révolutions comme l'agent indispensable des évolutions; le second enseigne que la répression seule transforme les évolutions en révolution.
Le premier a foi en un cataclysme. Le second sait que le progrès social résultera du libre jeu des efforts individuels.
Les deux comprennent que nous sommes au seuil d'une nouvelle phase historique.
L'un souhaite qu'il n'y ait que des prolétaires. L'autre souhaite qu'il n'y en ait plus.
Le premier souhaite prendre tout de tout le monde. Le second souhaite laisser à chacun ce qui lui revient.
L'un souhaite exproprier tout un chacun. L'autre souhaite que tout un chacun soit propriétaire.
Le premier déclare: « Fais ce que souhaite le gouvernement. » Le deuxième dit: « Fais ce que tu souhaites, toi.
Le premier menace le despotisme. Le second promet la liberté.
Le premier fait du citoyen le sujet de l’État. Le second fait de l’État l'employé du citoyen.
L'un proclame que des douleurs seront nécessaires pour accoucher d'un monde nouveau. L'autre déclare que le véritable progrès ne causera de douleur à personne.
Le premier a confiance en la guerre sociale. L'autre croit uniquement en l’œuvre de la paix.
L'un aspire à diriger, réguler, légiférer. L'autre souhaite atteindre le minimum de ces choses.
L'un serait suivi des plus atroces réactions. L'autre ouvrirait des horizons sans limite au progrès.
Le premier échouera; le second réussira.
Les deux désirent l'égalité.
L'un en abaissant les têtes trop élevées. L'autre en levant les têtes trop abaissées.
L'un voit l'égalité sous un joug commun. L'autre assurera l'égalité dans la complète liberté.
L'un est intolérant, l'autre tolérant.
L'un effraie, l'autre rassure.
Le premier souhaite instruire tout un chacun. Le second souhaite permettre à chacun de s'instruire.
Le premier souhaite soutenir tout un chacun. Le second souhaite permettre à chacun de se soutenir.
L'un dit: Les terres à l’État. Les mines à l’État. Les outils à l’État. Les produits à l’État.
L'autre dit: Les terres aux cultivateurs. Les mines aux mineurs. Les outils aux travailleurs. Les produits aux producteurs.
Il n'existe que ces deux Socialismes.
L'un est son enfance; l'autre est sa maturation.
L'un est déjà le passé; l'autre est le futur.
L'un donnera lieu à l'autre.
Aujourd'hui chacun d'entre nous doit choisir l'un ou l'autre de ces deux Socialismes, ou confesser qu'il n'est pas Socialiste.




Voilà, il faut savoir que ces proudhoniens francais, oubliés soigneusement par les pseudo anarchistes qui usurpent ce titre, ont faient florès outre atlantique notamment dans la bande à Tucker ,Spooner, Lee swartz et j'en passe et que leur mémoire est encore un peu vivante là bas.
8-)
frigouret
 
Messages: 1936
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Ernest Lesigne

Messagede Luka le Mer 11 Avr 2018 02:25

Sur ce point je pense que nous pouvons nous entendre :
Mieux vaut anarchiste que communiste :mrgreen:
Luka
 
Messages: 85
Inscription: Sam 17 Fév 2018 17:33


Retourner vers Histoire de l'anarchisme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités