VERS UN ÉTÉ TURC ?

VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede Protesta le Lun 1 Juil 2013 21:06

VERS UN ÉTÉ TURC ?

Encore une fois la vague de contestation qui agite tel ou tel coin de la planète (cette fois-ci la Turquie, depuis le 14 janvier 2010) a surpris tout le monde. Petit retour sur les faits.

Le 28 mai dernier, à Istanbul en Turquie, un mouvement de contestation contre un projet immobilier débute. Le parc Gezi, situé près de la place Taksim, devait être rasé pour laisser place à la réplique d’une caserne Ottomane qui abriterait un centre commercial.

Ce projet est dans la ligne des ambitions du premier ministre Erdogan (AKP) de faire renaître la «  grandeur » de l’empire Ottoman. Des militants se sont réunis pour s’opposer à la mise en branle des bulldozers. La répression qui à suivi a motivé des gens de tout le pays à manifester et la contestation a pris une tournure plus générale, les participants commençant à remettre en question le pouvoir en place.

Ce modèle est caractéristique des révolutions arabes et des mouvements indignés, tout comme l’utilisation des réseaux sociaux afin de mobiliser et d’informer. Dans ce cas là, les militants s’étaient très bien préparés en amont et leur action est d’une redoutable efficacité. Pour se faire une idée, les hashtag #occupygezi et #direngeziparkı étaient dans le top 10 des sujets les plus discutés sur Twitter dans le monde (d’où la colère de Erdogan : « Twitter, la pire menace pour la société » qu’on pourrait traduire ainsi « Twitter, la pire menace pour ma place de premier ministre »). Le mouvement Occupy local (un autre nom pour les « Indignés ») a donc fait son apparition. Le mouvement est, comme partout, très hétérogène. On y retrouve toutes les tendances composant l’opposition, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Les revendications sont multiples mais on retiendra que ce mouvement exprime, comme ailleurs, un ras le bol de la politique mise en œuvre par le gouvernement ; un gouvernement censé être islamiste modéré, qui s’est peu à peu durci. Si bien que les gens en ont maintenant assez de sa politique liberticide et autoritaire. L’islam qui est pourtant traditionnellement modéré en Turquie devient avec ce gouvernement de plus en plus envahissant et pesant. L’opposition et les médias sont bridés, pour ne pas dire muselés, et la situation économique se dégrade.

La réaction du pouvoir a été disproportionnée. Plusieurs personnes sont mortes dans les affrontements et il y a de nombreux blessés. La police locale a utilisé 2 fois plus de gaz lacrymogène en 6 jours que 14 pays européens en 2012 ! A la violence policière se sont ajoutées les déclarations mensongères du premier ministre, amalgamant manifestants et terroristes. A noter aussi un grand classique : la manifestation de soutien au premier ministre avec bus affrétés spécialement et drapeaux identiques pour tous. Un soutien « spontané et populaire » selon la version officielle... tandis que les transports publics étaient bloqués pour éviter que les opposants puissent avoir accès au site. Un autre classique : la coupure du réseau internet dans certaines zones où sont présents les manifestants. Mais tout ceci ne décourage pas les contestataires et durcit au contraire un mouvement qui appelle désormais à la démission pure et simple du premier ministre. Cela alors que, différence notable avec les « printemps arabes », Erdogan a été élu « démocratiquement ». Il ne manque pas de le rappeler d’ailleurs, et il base sa stratégie de défense sur ce fait. Mais comme il agit et parle comme un vulgaire dictateur qui se serait imposé au pouvoir par la force, cela devrait ouvrir les yeux aux gens sur le fait que ce n’est pas par les élections qu’ils pourront trouver la liberté revendiquée.

Autre point important : ce gouvernement, comme tous ceux dirigés par une religion, a rapidement viré à l’autoritarisme, démontrant que le concept d’ « islamisme modéré » n’est qu’un leurre. La population n’est pas dupe et nombreux sont ceux qui, vivants dans des systèmes dominés par l’islam aspirent à société laïque et empreinte de justice sociale.

Enfin, rappelons que la Turquie est un des principaux (et des plus indéfectibles) alliés des États-Unis dans cette région du monde. La révolte populaire qui secoue ce pays apporte de ce fait un démenti cinglant à tous ceux qui n’ont voulu voir dans les printemps arabes qu’une manœuvre des USA pour se débarrasser de quelques vieux pouvoirs devenus gênant. Loin de cette version niant complètement la capacité du Peuple à décider et à agir par lui même, le constat est que malgré tous les idéologues de « la fin de l’histoire », les populations de la Méditerranée aspirent à la liberté et cherchent à se donner les moyens de l’acquérir. .
Protesta
 
Messages: 2053
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede vroum le Lun 1 Juil 2013 22:30

Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede rubion le Lun 1 Juil 2013 22:32

Un point qui pose question dans ce texte c’est quand il est dit :

Autre point important : ce gouvernement, comme tous ceux dirigés par une religion, a rapidement viré à l’autoritarisme, démontrant que le concept d’ « islamisme modéré » n’est qu’un leurre. La population n’est pas dupe et nombreux sont ceux qui, vivants dans des systèmes dominés par l’islam aspirent à société laïque et empreinte de justice sociale.

Pour ma part ce qui se passe au Brésil répond à l’illusion de ce qui est dit dans cette phrase.

Rubion http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 162
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede Tonton-vélo le Mar 2 Juil 2013 12:33

Le paysage politique turc ne coupe pas seulement en gauche et droite mais aussi entre laïcs et non-laïcs. Les non-laïcs ne sont jamais modérés puisque les croyant modérément pratiquants s’accommodent parfaitement de la laïcité (j'en connais un qui est francophone). Le combat de la place Taksim est un combat pour la sauvegarde de la laïcité et certains des manifestants peuvent être d'affreux ultra-libéraux. Les religieux eux font dans le social , toujours, la religion prospère sur la misère et l'ignorance.

Erdogan n'est pas un religieux modéré, il s'est juste modéré pour pratiquer une politique des petits pas, un grignotage après l'autre. Voir des étudiantes voilées et une ou deux en fantôme* noir ou marron autour de la fac de pharmacie -instruite et milieu forcément un peu aisé - d'Istanbul m'a fait une très désagréable impression qui augure mal de l'avenir.

*L'habit traditionnel turc que portent encore les femmes à la campagne est très différent et très très coloré même si il cache autant le corps. Il y a une influence du wahhabisme probable.


Désolé mais les manifestants de la place Taksim ne sont pas le peuple Turc mais seulement la classe moyenne Stamboulliote qui se veut européenne laïque et moderne. On trouve les mêmes à Ankara mais pas tellement ailleurs. Quand ça bougera en dehors de ces deux villes on en reparlera.

Oui l'orient c'est compliqué
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede rubion le Jeu 4 Juil 2013 21:44

Voici un article ecrit par la section du CCI en Turquie qui fait un bilan et trace des perpectives.

http://fr.internationalism.org/revoluti ... as-democra

Rubion
rubion
 
Messages: 162
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede Tonton-vélo le Ven 5 Juil 2013 10:03

Très intéressants les différents liens sur la Turquie (sur l'autre fil aussi). Bien que je m'intéresse à ce pays ou je suis allé à plusieurs reprises il y avait des choses que je n'avait pas perçues. Par exemple que les anatoliens qui réussissent n'intègrent pas le groupe des euro-modernistes laïcs (qui peuvent aussi bien être de gauche ou de droite) comme je le pensais implicitement mais restent traditionalistes et ouverts à une ré-islamisation de la société.

Par contre le texte ci-dessus est très ouvriériste alors que ce pays est encore rural et rural d'un autre siècle plus on va à l'Est. Les agriculteurs représentent 1/3 de la population avec un mode de vie très archaïque et une très grande pauvreté. A l'est anatolien et dans les régions kurdes on pratique encore vendettas et meurtres en cas de déshonneur familial.
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede rubion le Ven 5 Juil 2013 16:24

Tonton-velo tu dis:
Par contre le texte ci-dessus est très ouvriériste alors que ce pays est encore rural et rural d'un autre siècle plus on va à l'Est. Les agriculteurs représentent 1/3 de la population avec un mode de vie très archaïque et une très grande pauvreté. A l'est anatolien et dans les régions kurdes on pratique encore vendettas et meurtres en cas de déshonneur familial.


C'est vrai que la Turquie ce n'est pas la France, la GB, l'Allemagne, ceci dit il y a une classe ouvriére et qui a mené des luttes importantes il y a quelques années et notamment en 2010 dans les entreprises Tekel. La section du CCI en Turquie à l'époque avait fait différents articles sur cette lutte que voici:

http://fr.internationalism.org/icconlin ... Tekel.html
http://fr.internationalism.org/node/4290
http://fr.internationalism.org/icconlin ... lasse.html

Rubion
rubion
 
Messages: 162
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: VERS UN ÉTÉ TURC ?

Messagede bajotierra le Ven 5 Juil 2013 17:42

Un compagnon turc a assuré la traduction d'une action de solidarité de la CNT-AIT de Caen avec les mouvements de résistance populaire en turquie et au brésil et y a ajouté de bien belles photos de l'action.

CNT-AIT üyelerinden Gezi Direnişiyle dayanışma eylemi (Fransa)
http://sosyalsavas.org/2013/06/cnt-ait- ... mi-fransa/
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28


Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité