Libye

Re: Libye

Messagede fabou le Jeu 7 Juin 2012 13:55

Des fans africains de Kadhafi viennent de publier un livre sur son "oeuvre" en faveur de l"l'unification africaine" ...
-> http://www.afriquinfos.com/articles/201 ... 203760.asp

Sinon, Aicha Kadhafi est toujours en résidence surveillée en Algérie, avec interdiction de d'intervenir dans les médias :

Algérie : un poison nommé Aïcha Kaddafi

Selon une source gouvernementale algérienne, Aïcha Kaddafi, la fille de l'ancien dictateur libyen, supporte de plus en plus difficilement ses conditions de détention en Algérie.

Depuis août 2011, Aïcha Kaddafi est en résidence surveillée dans un lieu tenu secret en compagnie de Safia, sa mère, et de deux de ses frères, Mohamed et Hannibal. Elle cherche un nouveau point de chute, ce qui tombe bien : les Algériens aimeraient bien s'en débarrasser. Dans un souci d'apaisement avec les nouvelles autorités libyennes, mais aussi parce que l'illustre captive a déjà enfreint à deux reprises le devoir de réserve auquel elle était astreinte - elle a notamment appelé ses compatriotes à se soulever contre « les traîtres du CNT ». Parmi les destinations envisagées, la Jordanie, l'Irak, le Maroc et l'Afrique du Sud. Mais qui souhaite vraiment s'encombrer de l'incontrôlable Aïcha ?

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Algérie : un poison nommé Aïcha Kaddafi | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

-> http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2 ... ddafi.html
fabou
 

Re: Libye

Messagede rastanar le Ven 8 Juin 2012 21:07

Des fans africains de Kadhafi viennent de publier un livre sur son "oeuvre" en faveur de l"l'unification africaine" ...


Et t'approuve les oeuvres de ce fumier ?.


Sinon, Aicha Kadhafi est toujours en résidence surveillée en Algérie, avec interdiction de d'intervenir dans les médias :


Ben ouais forcement,ça se retourne contre eux ! et en Egypte Moubarak est condamné à la prison à vie malgré ses problèmes de santé

donc forcement pour la fille Kadhafi,ça sera la même chose,en 1989 en Roumanie Nicolae Ceausescu avait été exécuté,les dictateurs fi-

-nissent souvent comme ça,personnellement je ne les plains pas !.
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1774
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Libye

Messagede fabou le Sam 9 Juin 2012 15:08

C'est marrant de constater que plus personne ne demande d'intervention militaire en Libye, alors que le régime du CNT massacre des manifestants ...
Libye : plusieurs victimes dans des affrontements armés

Des affrontements ont eu lieu samedi entre la tribu des Toubous et des forces liées à l'armée libyenne à Koufra, dans le sud-est de la Libye, faisant des victimes, ont indiqué des sources tribale et militaire.

Un chef de la tribu des Toubous, Issa Abdelmajid, a indiqué que le quartier de sa tribu était bombardé par la brigade Bouclier de la Libye, une force d'ex-rebelles sous commandement de l'armée libyenne.

Ce chef de tribu a indiqué que les combats avaient fait au moins cinq morts et dix blessés. Ce bilan n'a pu être vérifié dans l'immédiat de source indépendante.

Pour sa part, le commandant de la brigade Bouclier de la Libye, Wissam Ben Hmid, a confirmé les combats, affirmant que ses hommes avaient «réagi à une attaque des Toubous contre un point de contrôle » tenu par sa brigade.

Le commandant Ben Hmid a fait état de trois blessés parmi ses hommes. En février, des combats entre les deux grandes tribus de la ville, les Toubous et les Zwei, avaient fait plus d'une centaine de morts des deux côtés en une douzaine de jours à Koufra. Les autorités avaient alors envoyé la brigade Bouclier de la Libye, une force d'ex-rebelles, depuis Benghazi (est) pour s'interposer entre les deux parties.

-> http://www.lexpressiondz.com/linformati ... armes.html


Dans cette "démocratie" issue d'une "révolution populaire", même les avocats de la Cour Pénale Internationale sont arrêtés de façon arbitraire :
Une avocate de la CPI arrêtée lors d'une visite à Saif Al-Islam

Le représentant libyen à la Cour pénale internationale (CPI) a indiqué samedi 9 juin qu'une avocate australienne, membre d'une délégation de la CPI qui rendait visite à Saif Al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, en Libye, avait été arrêtée pour avoir tenté de lui remettre des documents.

La Libye et la CPI se disputent le procès de Saif Al-Islam, 39 ans, visé par un mandat d'arrêt de la CPI pour crimes contre l'humanité commis à partir du 15 février 2011 pendant la répression de la révolte populaire qui s'est ensuite transformé en guerre civile achevée avec la chute du régime Kadhafi en octobre 2011.

"Au cours de la visite, l'avocate Melinda Taylor a tenté de remettre à l'accusé des documents qui n'ont aucun lien avec l'affaire (de Saif Al-Islam) et qui représentent un danger pour la sécurité de la Libye", a déclaré Ahmed Al-Jehani à l'AFP. Il n'a pas précisé la nature des documents en question, envoyés, selon lui, par Mohamed Ismaïl, ex-bras droit et émissaire de Seif Al-Islam, en fuite depuis la chute du régime Kadhafi.
Selon lui, l'avocate faisait partie d'une délégation de quatre membres de la CPI qui avaient obtenu l'autorisation du procureur général libyen pour rendre visite à Saif Al-Islam à Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli), où il est détenu depuis son arrestation par une brigade d'ex-rebelles en novembre 2011.

TRANSFERT RETARDÉ

Me Taylor a été arrêtée vraisemblablement par la brigade mais M. Jehani ne l'a pas confirmé. Elle est détenue à Zenten "dans un lieu de résidence et non dans une prison", a-t-il dit, précisant que l'avocate était actuellement interrogée par les autorités.

Les autorités libyennes, qui souhaitent juger chez eux le fils du dirigeant déchu, avaient déposé le 1er mai une requête contestant la compétence de la CPI pour poursuivre Saif Al-Islam. Elles ont demandé aux juges d'"annuler" la requête de la CPI ordonnant aux Libyens de le lui livrer.

Outre la CPI, les autorités libyennes doivent aussi convaincre les responsables de Zenten de leur livrer Saif Al-Islam si elles entendent le juger. Les ex-rebelles détenant Saif Al-Islam retardent son transfert à Tripoli car ils n'ont pas obtenu leurs salaires, avait affirmé fin mai le représentant de la Libye auprès de la CPI.

Mouammar Kadhafi a été tué le 20 octobre 2011 lors de sa capture par les combattants antirégime. Saif Al-Islam est le seul de ses fils à être détenu par les ex-révolutionnaires.

-> http://www.lemonde.fr/libye/article/201 ... 96980.html


Hamadi Jebali: »Baghdadi Mahmoudi sera extradé même sans l’accord de Marzouki »

L’extradition de l’ancien Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi, incarcéré en Tunisie et réclamé par Tripoli, est « irrévocable », a déclaré vendredi 8 juin 2012, Hamadi Jebali, Chef du Gouvernement provisoire tunisien.

« Il y a une décision de justice irrévocable. Je vous le dis clairement: le Gouvernement et l’État ont pris cette décision et c’est la seule qui sera appliquée », a déclaré Jebali.

« Il ne sera pas nécessaire, selon lui, d’avoir la signature du Président de la République » pour appliquer l’extradition.

« La constitution tunisienne de 1959 qui soumet l’extradition d’un étranger à la signature du Président de la République est devenue caduque » après la chute de l’ancien président Ben Ali », a-t-il affirmé.

« Un avis du Tribunal administratif nous confirme que la signature du Président n’est pas nécessaire », a insisté Jebali.

Le Président Moncef Marzouki a déclaré jeudi à la télévision privée tunisienne HannibalTV son « opposition de principe » à l’extradition de Mahmoudi malgré un « accord de principe » conclu en mai entre les Gouvernements des deux pays.

« Je reste opposé à l’extradition, c’est une position de principe, je ne peux pas signer l’extradition de quelqu’un qui risque d’être torturé ou exécuté », a déclaré Marzouki, issu d’un parti de gauche allié aux islamistes.

« J’ai dit plusieurs fois à nos frères libyens qu’ils ont le droit de réclamer Mahmoudi, comme nous avons le droit de réclamer l’extradition de Ben Ali. Mais franchement, si Mahmoudi doit être extradé, je préfère qu’il soit livré à un Gouvernement élu par le peuple libyen », avait ajouté le Président tunisien, connu comme un farouche défenseur des droits de l’Homme.

« Le Gouvernement libyen nous a donné des garanties verbales et écrites de respect des droits de l’Homme, de l’intégrité physique et d’un procès équitable », a déclaré Hamadi Jebali, soulignant qu’un comité tunisien s’était rendu à Tripoli pour s’en assurer.

La Tunisie « ne peut être un refuge pour les criminels, Mahmoudi a commis des crimes odieux. Je ne suis pas prêt à m’aliéner la Révolution et le peuple libyen pour ne pas l’extrader », a-t-il dit.

Premier ministre libyen jusqu’aux derniers jours du régime Kadhafi, Mahmoudi, 67 ans, est incarcéré depuis son arrestation fin septembre en Tunisie alors qu’il se rendait par la route en Algérie. Il est sous le coup de deux demandes d’extradition des autorités libyennes auxquelles la justice tunisienne a répondu favorablement.

L’ancien Président tunisien par intérim Foued Mbazaa avait refusé de signer le décret d’extradition et les organisations des droits de l’Homme locales et internationales s’y opposent.

Abdessattar Ben Moussa, Président de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH) a rencontré récemment le prisonnier libyen dans sa prison de Mornaguia, près de Tunis, a indiqué que ce dernier ne refusait pas d’être jugé mais souhaitait l’être dans un pays autre que la Libye, où, selon lui, il n’existe « aucune garantie de procès régulier à l’heure actuelle ».

Source: AFP

-> http://www.tunisienumerique.com/hamadi- ... uki/128924
fabou
 

Re: Libye

Messagede bajotierra le Sam 9 Juin 2012 15:15

pauvre fabou,

bientôt il te faudra pleurer sur la famille el-assad et leurs copains .....
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede fabou le Dim 10 Juin 2012 15:36

Je ne pleure sur personne en particulier, sauf sur les 70000 morts provoquées par l'intervention occidentale.

Pour en revenir au sujet :
Libye : la CPI exige la libération des membres de son personnel arrêtés

La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé que quatre membres de son personnel, qui s’étaient rendus en Libye pour rencontrer Seif al-Islam Kadhafi, le fils de l’ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, avaient été arrêtés. La CPI exige « la libération immédiate de tous les membres du personnel détenus »

Selon un communiqué de la Cour pénale internationale, la délégation de la CPI, composée de l’avocate australienne Melinda Taylor et plusieurs membres du greffe, s’était rendue en Libye « afin que le Bureau du conseil public pour la défense, actuellement désigné pour représenter M. Kadhafi, lui rende une visite privilégiée ».

Longtemps considéré comme héritier putatif de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam, 39 ans, visé par un mandat d’arrêt de la CPI pour crimes contre l’humanité durant la répression de la rébellion en octobre dernier, a été arrêté le 19 novembre 2011 par les forces du Conseil national de transition (CNT) alors qu’il tentait de traverser la frontière avec le Niger, avant d’être transféré à Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli. La Libye et la CPI se disputent le droit de le juger.

Le président de la CPI, le juge Sang-Hyun Song, a exigé « la libération immédiate de tous les membres du personnel détenus ». « Nous sommes très préoccupés par la question de la sûreté de notre personnel, en l’absence de tout contact avec eux », a-t-il déclaré, cité dans le communiqué.

Samedi, le représentant de la Libye à la CPI, Ahmed Jehani, avait annoncé que l’avocate australienne de la CPI, Melinda Taylor, avait été arrêtée en Libye, pour avoir tenté de remettre à Seif al-Islam des documents qui « représentent une menace pour la sécurité de la Libye ».

-> http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article5655


Tunisie - Les conditions d'un procès équitable pour Mahmoudi «ne sont pas actuellement garanties en Libye», selon la LTDH

Le président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme, Abdessattar Ben Moussa, a affirmé, samedi 9 juin 2012, que les conditions d'un procès équitable pour Baghdadi Mahmoudi «ne sont pas actuellement garanties en Libye».

«Baghdadi Mahmoudi risque la torture et même la liquidation physique en cas d'extradition vers la Libye», a estimé M. Ben Moussa lors d'une conférence de presse tenue à Tunis. Il a aussi réaffirmé l'opposition de la LTDH à toute décision d'extradition de l'ex-premier ministre libyen aux autorités libyennes.
Le président de la LTDH a aussi relevé «les conditions difficiles d'incarcération» de Baghdadi Mahmoudi (68 ans) qui se trouve actuellement en détention à la prison d'El Mornaguia, appelant à le placer en résidence surveillée dans la mesure où «il y a des menaces pour sa vie en prison», a-t-il dit.
M. Ben Moussa a aussi indiqué que la LTDH a refusé une proposition présentée par le président provisoire Moncef Marzouki pour faire partie de la délégation qui s'est rendue en Libye pour s'assurer des conditions d'un procès équitable pour Mahmoudi.
«Nous avons refusé de participer à cette initiative dans la mesure où la délégation se compose majoritairement de représentants du pouvoir exécutif», a soutenu M. Ben Moussa exprimant son étonnement concernant les déclarations du chef du gouvernement provisoire affirmant «que l'extradition de Mahmoudi se fera même si la décision n'était pas signée par Marzouki», a-t-il dit.

Des avocats du comité de défense de Mahmoudi ont dénoncé lors de la conférence de presse «une manipulation du gouvernement tunisien et un marché douteux pour justifier la remise de Mahmoudi aux autorités libyennes».
Cette prise de position est partagée par le président du comité international de défense des Libyens, Béchir Essid. «Il est regrettable de constater l'existence d'une manœuvre douteuse entre la présidence de la République et la présidence du gouvernement concernant ce dossier», a-t-il dit appelant à la libération immédiate de Mahmoudi et à lui donner la liberté «de choisir le pays d'accueil qui lui convienne».

Baghdadi Mahmoudi, arrêté en septembre 2011 dans la zone frontalière tuniso-libyenne, fait l'objet d'une grande polémique politico-judiciaire concernant la procédure et la légitimité de la partie responsable du dossier de l'ex-responsable libyen.

-> http://www.businessnews.com.tn/Tunisie- ... 20,31580,3
fabou
 

Re: Libye

Messagede bajotierra le Dim 10 Juin 2012 17:27

Je ne pleure sur personne en particulier, sauf sur les 70000 morts provoquées par l'intervention occidentale.


70000... rien que ça , c'est quoi tes sources, le FN ?

c'est super ton petit combat pour les kadaffistes ça pemet de soutenir indirectement le massacre en syrie et a faire reprimer cexu qui appelent a la solidarité contre el assad

Dix-huit personnes ont été interpellées samedi pour "dégradations" alors que des manifestants tentaient de pénétrer à l'intérieur de l'ambassade de Syrie à Paris, a-t-on appris de source policière. Trois personnes "sont parvenus à rentrer à l'intérieur" de l'ambassade "avant d'être repoussées par le personnel", a précisé cette source.

Les manifestants, une quarantaine selon un participant, avaient répondu à l'appel d'un comité pour la Syrie libre. "Ils se sont rendus à l'Ambassade de Syrie à Paris, rue Vanneau, dans le but de l'occuper pour protester contre la situation et les récents massacres d'innocents", a indiqué Xavier Renou, du collectif Les Désobéissants, qui a été interpellé.

Selon lui, un manifestant blessé au bras après avoir été frappé avec une batte de base-ball a déposé une plainte au commissariat du XVe où les interpellés ont été conduits pour une "audition libre". Un autre manifestant a failli être "jeté dans le vide" alors qu'il escaladait le mur d'enceinte de l'ambassade, a encore indiqué Xavier Renou.




bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede sissoko le Dim 10 Juin 2012 17:32

c'est quoi tes sources, le FN ?

pitoyable. Tu es pitoyable.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Libye

Messagede bajotierra le Dim 10 Juin 2012 17:41

ah bon sissoko je suis pitoyable ?

parceque fabou dit que l'intervention occidentale en lybie aurait provoqué 70000 morts et que je pense que c''est un gros mensonge de la propagande de kaddafi et de el assad , je demande des sources , a part celles du FN qui soutient le boucher de damas , sissoko et fabou vous avez quoi , les rouges -bruns ?
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede fabou le Lun 11 Juin 2012 03:49

Moi je pense que c'est très facile de demeurer dans la posture de l'accusateur qui se répand en invectives en tout genre, et que ça permet ainsi de se préserver de devoir développer un minimum d'argumentation en plus de deux lignes.
De plus, je pense que la référence à l'autocrate Syrien est hors-sujet.

Bref, en attendant de lire ici une position un tant soi-peu consistante opposée à mes mises à jour de ce fil d'actualité, je les continue :
Libye : au moins 23 morts en deux jours de combats à Koufra

Au moins vingt-trois personnes ont été tuées et des dizaines blessées en deux jours de combats entre la tribu des Toubous et des forces liées à l'armée libyenne à Koufra, dans le sud-est de la Libye, a-t-on appris dimanche 10 juin de sources locales.

Selon le médecin toubou, Taher Wehli, 20 personnes de sa tribu ont été tuées, "dont des femmes et des enfants", tandis que le commandant de la brigade Bouclier de la Libye, Wissam Ben Hmid, a fait état de trois morts et 12 blessés parmi ses hommes.

Issa Abdelmajid, le chef controversé des Toubous, a fait état quant à lui de 28 morts, appelant les Nations unies à "faire pression sur le Conseil national de transition (CNT, au pouvoir en Libye) pour lever le siège sur les Toubous" qui font face, selon lui, à un "plan d'extermination".

Dr Wehli et M. Abdelmajid ont fait état de bombardements contre les quartiers Toubous de la ville avec des roquettes et des obus. Le commandant Ben Hmid a indiqué de son côté que les combats étaient toujours en cours dimanche entre les Toubous et sa brigade.

CONTREBANDE DU DÉSERT

En février, des combats entre les deux grandes tribus de la ville, les Toubous et les Zwei, avaient fait plus d'une centaine de morts des deux côtés en une douzaine de jours à Koufra, ville frontalière du Tchad, du Soudan et de l'Egypte. Les autorités avaient alors envoyé la brigade Bouclier de la Libye, une force d'ex-rebelles, depuis Benghazi (est) pour s'interposer entre les deux parties. Mais en avril, plus d'une dizaine de personnes avaient été tuées dans des combats entre les Toubous et cette brigade, considérée par les Toubous comme une milice "hors-la-loi".

Koufra est un passage stratégique pour les trafics en tout genre : drogue, alcool, cigarettes, contrefaçon, mais surtout l'immigration clandestine. Les tribus et groupes armés n'hésitent pas à recourir aux armes pour contrôler cette contrebande du désert.

Les élections en Libye fixées au 7 juillet

Les élections d'une assemblée constituante en Libye, premier scrutin national en plus de quarante ans, se tiendront le 7 juillet, a annoncé dimanche le président de la Commission électorale. Nouri al-Abbar a invoqué des raisons "techniques et logistiques" pour justifier le report du scrutin qui devait au départ se tenir avant le 19 juin.

Selon la déclaration constitutionnelle adoptée par le Conseil national de transition au pouvoir, les élections devaient avoir lieu avant le 19 juin, soit 240 jours après l'annonce de la libération du pays du régime de Mouammar Kadhafi, faite le 20 octobre 2011.

Plus de 2,7 électeurs se sont enregistrés pour le scrutin, soit un taux estimé à 80 %, la Libye comptant six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels, selon la Commission électorale. Les 200 membres de l'Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants, et les mouvements politiques vont s'affronter pour les 80 restants.

-> http://www.lemonde.fr/libye/article/201 ... 96980.html


Éditorial partial mais intéressant.
LIBYE-CPI : Le bras de fer continue

Le fait est si cocasse qu’il paraît incroyable : une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) mise aux arrêts en Libye ! Cela n’arrive pas tous les jours. On se croirait d’ailleurs dans un film ou dans un roman policier où l’intrigue se construit généralement autour de faits surréels. « Quatre membres du personnel de la Cour pénale internationale sont détenus depuis le 7 juin dernier en Libye où ils s’étaient rendus pour rencontrer le fils du défunt Mouammar Kadhafi. » Ainsi a reconnu le président de la CPI, le juge Sang-Hyun Song, qui a exigé leur libération immédiate. Incroyable mais vrai. La raison officielle invoquée : l’avocate australienne Melinda Taylor, un des conseils de Seif-al-Islam, qui était de la délégation, aurait remis à son client des documents « qui représentent un danger pour la sécurité de la Libye ».

Ce qui amène le commandant de la Brigade de Zenten où est détenu le plus gros trophée de guerre, à parler « d’infraction à la sécurité ». Un chef d’accusation aussi spécieux qu’insensé, tant il est fondé sur du néant. Car tout prisonnier, fût-il le fils d’un dictateur, a le droit de se choisir un avocat, si tant est que ceux qui veulent le juger aient le souci d’un procès équitable.

Et il importe peu de savoir ce qu’un conseil et son client se disent dans leur huis clos, du reste reconnu par le droit international. Comment imaginer d’ailleurs que la CPI qui tient à brandir la prise Seif al-Islam se permette de lui apporter des documents séditieux à même de compromettre la sécurité du régime libyen soutenu à bout de bras par la communauté internationale ? Veut-on nous faire croire que les juges de la CPI ont voulu forcer la main à Tripoli qui, jusque-là, n’a pas encore convaincu les ex-rebelles de transférer le prisonnier exquis ? A dire vrai, les autorités libyennes ont franchi le Rubicon. Et l’arrestation des quatre membres de la CPI est la preuve suffisante d’un Etat en déliquescence parce que non gouverné.

C’est l’expression du bras de fer entre Tripoli et la CPI qui se disputent le droit de juger le fils du dictateur. Car, on se rappelle aussi que le même différend les avait opposés au sujet de l’extradition de Seif-al-Senoussi lorsque celui-ci avait été arrêté en Mauritanie. Les chassés-croisés de la CPI n’avaient abouti à rien. Mais une chose est sûre : la délégation de la CPI n’a pas débarqué in cognita en Libye. Elle a sans doute reçu l’autorisation de ceux qui se considèrent comme autorités à Tripoli avant toute démarche. Il y a donc lieu que la communauté internationale, avec l’ONU en avant, tape du poing sur la table, si on ne veut pas que cet incident crée un fâcheux précédent. Car, ce n’est pas Omar el-Béchir, par exemple, qui hésitera à mettre au violon Luis Moreno Ocampo si ce dernier se permet un jour une villégiature à Karthoum. Et de toute évidence, ce serait regrettable si l’image de la CPI, qui constitue un véritable épouvantail, en venait à prendre un coup.

Boundi OUOBA
-> http://www.lefaso.net/spip.php?article48499&rubrique7
fabou
 

Re: Libye

Messagede bajotierra le Lun 11 Juin 2012 07:45

Moi je pense que c'est très facile de demeurer dans la posture de l'accusateur qui se répand en invectives en tout genre, et que ça permet ainsi de se préserver de devoir développer un minimum d'argumentation en plus de deux lignes.
De plus, je pense que la référence à l'autocrate Syrien est hors-sujet.


pas du tout

la reference au boucher de Damas appartient a ce fil dans la mesure où les fascistes et les dictatures qui le soutiennent developpent les mêmes arguments que toi et sissoko

principalement le mensonge des 70000 morts en lybie appartient a la propagande des rouge bruns et du FN , c'est sur cette base qu'ils avaient appelé a manifester a paris le 4 decembre en faveur de El Assad , voilà pourquoi tu n'en donne pas les sources

c'est une véritable honte que ce forum se fasse ainsi le complice des massacres en syrie
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede zivko le Lun 11 Juin 2012 14:22

Bajotierra : Anarcho-Sarkozyste ! :gun:
zivko
 
Messages: 36
Inscription: Dim 30 Oct 2011 22:22

Re: Libye

Messagede tatave le Lun 11 Juin 2012 15:36

zivko a écrit:Bajotierra : Anarcho-Sarkozyste ! :gun:

Je ne sais pas le pourquoi de cette vanne mais elle est bonne :lol:
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Libye

Messagede bajotierra le Lun 11 Juin 2012 19:51

sissoko est d'accord avec fabou

et zivko fait rire tatave

c'est surper tout ça ... je me demande pourquoi vous voulez les virer de ce forum

sinon j'attends toujours la source de fabou pour les "70000 morts" de l'intervention occidentale en lybie .
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede pit le Lun 11 Juin 2012 21:13

zivko est un conspi aussi. Mais bajotierra fait mine de jouer l'antifasciste aux mains blanches, alors que lorsqu'il y a eu un topic de vote de bannissement de sissoko, il a voté contre, et s'est bagarré pour invalider le vote majoritaire pour le mettre dehors. Etonnant, non ?
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Libye

Messagede Denis le Lun 11 Juin 2012 21:28

sissoko=zivko, déjà et c'est un fait, et ils s'enterrent tranquillou, huhuhuhu

reste encore vroum pour soutenir le conspi, Héhéhéhé !
Denis
 

Re: Libye

Messagede sissoko le Mar 12 Juin 2012 03:52

sissoko=zivko, déjà et c'est un fait

:haha: rhoo la connerie n'a plus de limites
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re: Libye

Messagede bajotierra le Mar 12 Juin 2012 08:04

pit a écrit:zivko est un conspi aussi. Mais bajotierra fait mine de jouer l'antifasciste aux mains blanches, alors que lorsqu'il y a eu un topic de vote de bannissement de sissoko, il a voté contre, et s'est bagarré pour invalider le vote majoritaire pour le mettre dehors. Etonnant, non ?


non , rien d'étonnant et il le sait

pour les cas avérés d'intrusion de militants d''extreme-droite je suis pour le ban

pour les confus comme sissoko , zivko et fabou , je suis pour la discussion

pour ceux qui ont de mal a s'exprimer correctement je suis pour la modération

c'est vrai que par rapport a l' antifascisme virtuel de pit , qui convient parfaitement aux politiciens, ça fait une grosse difference
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede tatave le Mar 12 Juin 2012 08:12

bajotierra a écrit:
pour les confus comme sissoko , zivko et fabou , je suis pour la discussion

pour ceux qui ont de mal a s'exprimer correctement je suis pour la modération

D'accord je n'avais pas compris et pour :
"Constance > bah c'est ça donne moi des ordres toi. allez retourne sucer la bite de ton chef."
tu penses qu'il ne s'agit là que de l'expression d'un "mal à s'exprimer".
Bizarre parce que je crois que c'est pourtant très facile à comprendre comme phrase et en plus il n'y a pas de fautes de syntaxes ni de fautes grammaticales (mais je ne suis pas un littéraire).
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Libye

Messagede bajotierra le Mar 12 Juin 2012 08:21

D'accord je n'avais pas compris et pour :
"Constance > bah c'est ça donne moi des ordres toi. allez retourne sucer la bite de ton chef."
tu penses qu'il ne s'agit là que de l'expression d'un "mal à s'exprimer".


c'est clair que là il faut réagir ,

mais vis avis d'un tout nouveau membre , mon avis est que le ban n'est pas la premiére action a faire .
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Libye

Messagede fabou le Mar 12 Juin 2012 19:38

Merci d'éviter de trop faire de hors-sujet please :)

Libye : Un groupe de loyalistes de Kadhafi attaquent des véhicules militaires dans l'ouest

Un responsable du Conseil révolutionnaire libyen, qui a demandé de rester anonyme, a déclaré à Xinhua que des hommes armés ont lancé des attaques contre des véhicules militaires et le personnel dans la région montagneuse de Shgaiga dans la partie ouest du pays, à environ 200 kilomètres de la capitale Tripoli. Il n'est pas immédiatement clair si les attaques ont fait des victimes, selon la même source.

Il y avait aussi des affrontements tribaux mardi à Mizdah, une ville située à 200 kilomètres au sud de Tripoli, faisant deux morts, selon les proches d'un résident local. La situation sécuritaire en Libye, à environ huit mois après la guerre civile qui a pris la vie de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, est encore instable, car les affrontements tribaux, des attaques anti-gouvernementales et anti-étrangères sont signalées presque chaque mois.

Lundi, un convoi de la mission diplomatique britannique a été ciblé par des hommes armés dans la ville orientale de Benghazi en Libye, avec une escorte de sécurité "grièvement blessé".

Dimanche dernier, la commission électorale de la Libye a annoncé que les prochaines élections de l'Assemblée constituante, initialement prévues plus tard ce mois-ci, doivent être reportées au 7 juillet, au milieu des affrontements en cours entre l'armée et les groupes armés pendant le week-end dans la ville de Koufra dans le sud-est du pays, qui a fait quelque 20 morts et plus de 60 blessées.

-> http://www.afriquinfos.com/articles/201 ... 204088.asp
fabou
 

PrécédentSuivante

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité