Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 16:26

/
Fichiers joints
13.png
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 16:39

Il est vrai qu'existe la révocabilité des mandats, mais le fait est que, depuis plus de trois ans, il y a au gouvernement russe à peu près toujours les mêmes hommes. Si d'un côté cela représente le témoignage de leur honnêteté et de leur habileté, ainsi que de l'ascendant qu'ils exercent sur la foule ; d'un autre côté, cela démontre aussi la possibilité d'une consolidation non seulement du pouvoir d'une catégorie de personnes, mais aussi de personnes déterminées, prises individuellement: la dictature individuelle, selon l'expression léniniste. La loi des soviets elle-même, bien que très libérale par ailleurs, ouvre la porte à l'arbitraire aux dépens des individus ou des groupes d'individus par son article 23 qui dit: "En s'inspirant des intérêts de la classe travailleuse dans son ensemble, la République socialiste fédérale des soviets de Russie prive les individus ou les groupes isolés des droits dont ils pourraient user pour nuire aux intérêts de la révolution socialistes." (1)

(1): - Costituzione della Republica Socialista dei Soviet (constitution de la république socialiste des soviets), éditions Avanti ! de Milan, page 16.
Fichiers joints
0000_0.jpg
13.png
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 16:49

Cette formule nous en rappelle une autre, celle du statut du royaume d'Italie, selon laquelle "la presse est libre, mais la loi en punit les abus". La république et donc son pouvoir suprême, peut, selon la constitution russe, priver de leurs droits, c'est-à-dire des droits de presse, de parole, d'association, de réunion, de vote, de propagande, de participation aux soviets, etc., aussi bien les individus que les groupes ou organisations qui en feraient un usage jugé nuisible pour la république elle-même. Par conséquent, non seulement sont visés les bourgeois restants, les réactionnaires et leurs instruments, mais aussi tous les individus et les groupes qui ne pensent pas comme les bolcheviks.

:A:
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 17:13

Toutes les oppositions, même les plus révolutionnaires, peuvent, par l'article 23, être mises hors la loi si on tient compte des critères autoritaires et exclusifs des bolcheviks, qui voient en toutes forces et activités indépendantes d'eux, en tous partis différents ou opposés, une menace pour la révolution ; c'est le cas des anarchistes par exemple, traités par Lénine avec tant de dureté et présentés comme des bourgeois ou petits bourgeois. Les bolcheviks eux-mêmes qui osent ne pas être d'accord avec leurs chefs sont sujets à suspicion et privés de leurs droits. Jacques Sadoul raconte, le 18 mars 1918, que le camarade Dybenko, commissaire ou ministre de la Marine, très aimé par les soldats révolutionnaires, avait été arrêté ce jour-là à cause de son opposition au traité de Brest-Litovsk, et ce dans l'intention de donner un exemple aux chefs bolcheviques qui seraient tentés de l'imiter et de passer dans l'opposition. (1)

(1): - J. Sadoul, Notes sur la révolution bolchévique, page 270. Vers juin 1920, plusieurs socialistes italiens se sont rendus en Russie ; mais jusqu'ici (novembre 1920), rien de plus explicite que ce que l'on savait déjà, parlant de la véritable situation russe, n'a été publié.

D'après les confidences des uns et des autres, nous avons appris certaines choses qui nous rendent pessimistes sur le sort de la liberté du peuple en Russie.
Quelqu'un, à qui l'on demandait si en Russie les journaux anarchistes sont toujours publiés (en 1905 et en 1917-1918, il y en avait un très grand nombre, parmi lesquels des quotidiens), nous a répondu: "Aucun journal anarchiste n'est publié, un journal comme Umanità Nova ne serait pas toléré en Russie." A un autre, nous avons demandé si en Russie il est permis à l'opposition socialiste et révolutionnaire d'avoir des journaux ; il nous a répondu sur le ton ironique: "Oui, le permis est donné, mais on ne trouve pas de papier pour les imprimer."

Photos: Lénine ; Jacques Sadoul ; Dybenko:
Fichiers joints
images5KTRG3RO.jpg
imagesBLXFUXB1.jpg
images0DY1LKPK.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 17:25

/
Fichiers joints
notes-sur-la-rvolution-bolchvique.jpg
umanita_nova.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 17:31

La composition même du régime soviétique, dont l'activité est ordonnancée du haut vers le bas et qui va du centre vers la périphérie (1) favorise, comme tout régime centralisateur, la formation et la consolidation de la tyrannie de la part des individus, des groupes ou des partis qui détiennent le pouvoir.

(1): - P. Stutcka, La Costituzione, page 21.

:drapA:
Fichiers joints
0000_0.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 17:51

L'autorité gouvernementale est exercée en Russie, par le conseil des commissaires du peuple (ce qui correspond au ministère ou conseil des gouvernements bourgeois), et cette autorité n'est pas seulement exécutive, mais également législative: elle donne des instructions et des ordres et émet des décrets (art. 37 et 38 de la Constitution). (1) Cette espèce de ministère gouverne en collaboration avec le Comité central exécutif panrusse, qui exerce l'autorité administrative, législative et de contrôle ; ce comité constitue en quelque sorte un parlement de deuxième instance, élu par le plus large congrès panrusse des soviets, qui est à son tour l'organe correspondant à nos parlements. Le congrès panrusse des soviets est, nominalement, l'autorité suprême de la république: il est composé de représentants nommés par les soviets des villes et par les soviets des provinces. Il est convoqué deux fois l'an, ou plus si cela est demandé par le comité exécutif ou par les soviets locaux, par au moins un tiers d'électeurs. Les soviets des villes sont nommés directement par les électeurs et les soviets provinciaux sont composés de délégués des soviets des villages ou des campagnes. Ont droit au vote seulement les travailleurs qui accomplissent des travaux productifs et utiles, et qui n'exploitent pas le travail d'autrui à leur propre profit.

(1): - P. Stutcka, La Costituzione, page 24 ; voir les explications de l'auteur. Dans la Costituzione publiée par l'Avanti ! de Milan en 1919, en page 8, on fait aussi allusion au président du conseil ; mais il nous semble que l'on n'en parle nullement dans les nombreux articles de la loi fondamentale de la R.S.F.S.R.
Fichiers joints
0000_0.jpg
13.png
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 18:03

Nous ne voulons pas procéder à un examen détaillé de la constitution russe. Nous désirons simplement faire une remarque: la volonté de la masse, pour arriver à travers les multiples élections, depuis les soviets urbains et de village jusqu'au conseil des commissaires, passe par des tris consécutifs. Chaque élection en élimine une partie, et en dernière instance, cette volonté n'est nullement représentée. En effet, si les commissaires actuels représentent les masses russes, ainsi que nous l'assurent les organes bolchéviques, cela ne se réalise pas à cause du système électoral adopté, mais malgré lui: peut-être parce que les commissaires se tiennent directement en rapport avec la masse, avec l'âme populaire, de laquelle ils tirent directement leur propre force.
Fichiers joints
11.png
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 18:08

Mais l'hypothèse que les actuels dictateurs en Russie représentent réellement la volonté des grandes masses reste à démontrer.
Le système électoral par lequel ils se maintiennent au pouvoir, ou légalisent et justifient ce pouvoir, n'est pas à lui seul une garantie suffisante, bien au contraire.
Fichiers joints
imagesOKKGVO05.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Lun 15 Aoû 2022 18:40

Techniquement, le pouvoir soviétique se forme à partir de la périphérie pour arriver au centre. Les soviets de villages et de campagne forment les soviets de province, les soviets de province et les soviets des villes forment le congrès panrusse, celui-ci forme le comité central, et le comité central forme le conseil des commissaires. Tout cela avec un nombre décroissant de participants. Mais comme on l'a déjà remarqué, si la volonté de la masse, à chaque nouvelle élection (avec la relative diminution du nombre de représentants) est toujours moins représentée, il advient le contraire en ce qui concerne le pouvoir de l'autorité centrale.
Fichiers joints
arton6174-cf880.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 16:14

La plus grande autorité, le pouvoir majeur de faire et de défaire, ne réside pas chez les soviets urbains et de village, mais chez les commissaires du peuple, et diminue, degré par degré, chez les organismes inférieurs: chaque organisme inférieur a sa liberté d'action diminuée par l'organisme immédiatement supérieur. (1) Le congrès panrusse détient aussi l'autorité suprême, y compris celle de révoquer les membres du comité et des conseils ; mais cette autorité est très réduite, du fait qu'elle est partagée entre des milliers de représentants, qui pourraient réformer une majorité en conseil, en profitant du pouvoir exécutif qu'il détient et des longs intervalles entre un congrès et un autre.

(1): - Voir, entre autres, l'article 62 de la Constitution. Même Sadoul, dans son œuvre, fait cette observation, lorsqu'il parle de "l'étroite subordination des soviets de la commune aux soviets du canton, de ceux du canton à ceux du district, de ceux du district à ceux du gouvernement, et ceux du gouvernement à ceux du Congrès panrusse". Mais disons tout de suite que cette dernière subordination, du gouvernement au Congrès, est simplement nominale.

Photo: Sadoul:
Fichiers joints
0000_0.jpg
imagesBVUSGWI5.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 16:28

Cela est d'autant plus vrai que le pouvoir effectif, la plus grande autorité de fait, appartient au conseil des commissaires: et non seulement parce que la loi lui donne la faculté d'émettre des ordres et des décrets, aussi bien délibératifs qu'exécutifs, mais aussi et surtout parce qu'il a à sa disposition tout le bilan financier et toute la force armée de l'Etat. En définitive, le conseil des commissaires constitue le véritable "pouvoir gouvernemental", en ceci que l'organisme économique et l'organisme militaire sont les moyens indispensables pour l'exercer. Tous les gouvernements se servent de ce moyen pour se maintenir au pouvoir, c'est la loi de la conservation, valable aussi bien pour les individus que pour les collectivités. Le gouvernement bolchevique n'est pas une exception à la règle. "Les bolcheviks n'ont pas du tout envie d'abandonner le pouvoir, et avant tout parce que beaucoup d'entre eux y ont pris goût...". (1)

(1): - J. Sadoul, Notes sur la révolution bolchévique, page 283.

Photo: J. Sadoul:
Fichiers joints
170px-Jacques_Sadoul.jpg
2.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 16:35

Quand on a la force dans les mains et la ferme conviction d'être les seuls possesseurs de la vérité et les sauveurs du genre humain (le défaut dogmatique de Torquemada, mais aussi de Robespierre et de Lénine), les législations écrites n'ont plus aucune importance.
Et puis avec un peu de bonne volonté, il y a toujours moyen de mettre d'accord la loi et l'arbitraire... Les sujets de tous les gouvernements savent très bien qu'il est possible de subir les pires injustices avec toutes les formalités sacrées de la loi.

Photos: Torquemada ; Robespierre ; Lénine:
Fichiers joints
20.jpg
23.jpg
imagesTG26M7CB.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 17:05

Il semblerait bien que quelque chose de semblable soit connu aussi par les sujets de la dictature bolchevique. Le 15 avril 1918, Sadoul (1) écrivait à son ami Thomas: "Les partis de l'opposition, dont les S.R.G. et les anarchistes, dénoncent la politique bonapartiste de Lénine et de Trotski, qui disposent comme ils veulent des soviets (2), en leur arrachant le pouvoir petit à petit, et en s'acheminant à grands pas vers la dictature. En effet, les bolcheviks font une politique des plus despotiques. Ils dissolvent l'un après l'autre les soviets locaux suspects d'hostilité au gouvernement. Les membres des soviets ne sont plus des parlementaires, mais des fonctionnaires. Chacun d'eux est affecté à une commission administrative dans laquelle il a une tâche déterminée, en obéissant en cela aux directives du Comité central exécutif, représenté dans les régions par les commissaires qui peuvent exercer le pouvoir le plus absolu."

(1): - J. Sadoul, Notes sur la révolution bolchévique, page 311.

(2): - Une preuve du despotisme avec lequel le gouvernement bolchevique "règne" sur les soviets se trouve dans une ordonnance de Lénine au nom du conseil de défense ouvrière et paysanne, de décembre 1918. Selon cette "ordonnance", les délibérations des soviets régionaux et locaux doivent toujours être contrôlées et, au besoin, annulées par ordre des commissaires du peuple, chaque fois qu'elles sont en contradiction avec les ordres du pouvoir central, ou qu'elles y font obstacle... Il est ordonné aux institutions régionales et locales des soviets, sans contestations, sans retards et avec la plus scrupuleuse exactitude, d'appliquer toutes les décisions et les ordres du pouvoir central, etc. (voir aussi Une Législation communiste de Labry, éditions Payot, Paris, pages 20, 21 et 22).

Photos: Sadoul ; Thomas:
Fichiers joints
imagesK7JR58IE.jpg
notes-sur-la-rvolution-bolchvique.jpg
images2M8XTCQ6.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 17:24

Photos: Lénine ; Trotski:
Fichiers joints
15.jpg
images06KMT3K9.jpg
9780259219712-fr-300.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 17:33

Tout de suite après, Sadoul, dans l'intention de défendre les bolcheviks contre les accusations de despotisme lancées par la presse de l'Entente, ajoute: "Certes, les critiques de l'opposition sont fondées, mais en quoi ces tendances dictatoriales peuvent-elles gêner les alliés de l'Entente ? Après tout, ces tendances n'ont d'autre but que de centraliser l'autorité, de créer un gouvernement qui légifère selon un programme, qui est de plus en plus proche de celui qu'ont mis en œuvre pendant la guerre les dirigeants des républiques bourgeoises."

Photo: Sadoul:
Fichiers joints
imagesBLXFUXB1.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 17:42

N'oublions pas que ces informations et impressions de Sadoul remontent à plus de deux ans, et que les défauts auxquels il fait allusion peuvent aussi bien avoir diminué qu'augmenté ou... avoir été consolidés. Certes, l'argument porté par Sadoul pour défendre les bolcheviks, à savoir que leur système de gouvernement ressemble de plus en plus au système bourgeois en temps de guerre, du point de vue révolutionnaire socialiste et anarchiste est l'accusation la plus atroce. Si les impressions et les nouvelles de Sadoul sont exactes (personne jusqu'ici ne les a démenties, alors qu'il y a toujours de nouveaux éléments qui les confirment), la grossière équivoque de ceux qui confondent soviets et dictature deviendrait évidente même pour un aveugle et serait sans aucun doute balayée.

Photo: Sadoul:
Fichiers joints
imagesBVUSGWI5.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 17:54

Non seulement soviets et dictature ne sont pas la même chose, mais l'un est l'opposé de l'autre, ils ne peuvent coexister sinon nominalement, c'est-à-dire à condition que l'un des deux renonce à vivre pour lui-même, et donc à sa raison d'être, pour devenir l'instrument de l'autre. Et il est naturel qu'entre les deux institutions, la plus faible, à savoir celle qui est en bas de l'échelle de l'autorité et sans moyen propre de défense et d'attaque, le soviet, soit condamnée à perdre sa personnalité et sa raison d'être et soit subordonnée à l'institution la plus forte, c'est-à-dire à l'Etat dictatorial qui se trouve au sommet du pouvoir et dispose, selon son propre arbitre, de toute la richesse et de toute la force armée du pays.

L'histoire des rapports entre les soviets et la dictature n'est en somme qu'un nouvel épisode de la lutte éternelle entre la liberté populaire et l'autorité de l'Etat.
Fichiers joints
arton7347-bbe2c.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mar 16 Aoû 2022 18:02

La dictature bourgeoise de la révolution

Le gouvernement dictatorial socialiste de Russie n'est pas la réalisation d'un programme élaboré de longue date, voulu par un parti ou désiré par les hommes de ce parti ; il s'est plutôt instauré parce que, à un certain moment et contrairement à ce qu'ils avaient pu penser auparavant, ces hommes ont vu dans la prise du pouvoir le meilleur moyen, offert à eux par les circonstances, pour imposer leur propre domination et essayer de réaliser leurs propres idées.
Fichiers joints
300px-Parti-10000idiots.jpg
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Dictature et Révolution de Luigi FABBRI

Messagede Lehning le Mer 17 Aoû 2022 15:05

Avant la révolution de mars 1917, l'expression "dictature du prolétariat" n'était usitée que de manière assez vague par la plupart des socialistes, mais aussi par les bolcheviks. Elle sous-entendait l'idée d'une réalisation autoritaire de la révolution au moyen de l'Etat, sans bien préciser la forme étatique à adopter. En somme, c'est l'idée que le prolétariat puisse finalement imposer son autorité de la manière la plus absolue, à la façon des dictateurs de jadis, mais sans insister sur la manière dont l'Etat socialiste s'y prendrait pour exercer une telle dictature.
Fichiers joints
220px-Evolution_toward_Communist_society.png
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 5856
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

PrécédentSuivante

Retourner vers Littérature

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités