Présentation d'un Libertarien

Pour se présenter, raconter sa vie...

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede rastanar le Mar 29 Déc 2015 14:17

Je suis un libertarien cohérent donc anarcho-libéral.
La propriété c’est la liberté, le libertariannisme considère que chaque être est propriétaire de lui et tous le droit découlent de ce postulat.
Le capitalisme (pas le capitalisme moderne mais un réel libre échange) est l'attribut des hommes libres.
Mais attention les libertariens ne souhaitent pas imposer le capitalisme à tous, ce n’est pas une religion ;-)
Toutes organisations volontaires entre individus consentants est légitime de fait nous sommes pour une décentralisation extrême et un localisme donc pleins de systèmes différents (capitalistes ou autres) peuvent cohabiter.
L’état … Beurk … nous sommes opposés à toute autorité non consentie mais si des individus veulent s’organiser entre eux sous forme d’état cela ne nous dérange pas.
Le libre consentement vaut règle absolue chez nous.


Tu m'étonne que ça vous dérange pas que des individus s'organise en forme d'état,avec ses lois coercitives je suppose...,l'exploitation de la main d'oeuvre par des têtes pensantes,ça commence comme ça et pas autrement.

Encore un qui a du mal avec la notion d'état et qui refuse d'en sortir pour la simple et bonne raison,que c'est défen-
-dre ses propres intérêts matériels mais aussi financière face un adversaire bien défini :arrow: l'exploité.

Point de liberté individuelle ou collective dans ce que tu annonce...une escroquerie,ni plus ni moins.
Tu déteste l'état mais s'organiser de cette manière pour toi ce n'est pas une contradiction ?,ça commence mal. :bluewave:
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1766
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Mar 29 Déc 2015 14:27

Je pense que de la propriété absolue de soi même on ne peut déduire la propriété privée absolue des ressources. Comment tu aborde la question du proviso Lockéen ?
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede Le libertarien le Mar 29 Déc 2015 17:35

rastanar a écrit:
Je suis un libertarien cohérent donc anarcho-libéral.
La propriété c’est la liberté, le libertariannisme considère que chaque être est propriétaire de lui et tous le droit découlent de ce postulat.
Le capitalisme (pas le capitalisme moderne mais un réel libre échange) est l'attribut des hommes libres.
Mais attention les libertariens ne souhaitent pas imposer le capitalisme à tous, ce n’est pas une religion ;-)
Toutes organisations volontaires entre individus consentants est légitime de fait nous sommes pour une décentralisation extrême et un localisme donc pleins de systèmes différents (capitalistes ou autres) peuvent cohabiter.
L’état … Beurk … nous sommes opposés à toute autorité non consentie mais si des individus veulent s’organiser entre eux sous forme d’état cela ne nous dérange pas.
Le libre consentement vaut règle absolue chez nous.


Tu m'étonne que ça vous dérange pas que des individus s'organise en forme d'état,avec ses lois coercitives je suppose...,l'exploitation de la main d'oeuvre par des têtes pensantes,ça commence comme ça et pas autrement.

Encore un qui a du mal avec la notion d'état et qui refuse d'en sortir pour la simple et bonne raison,que c'est défen-
-dre ses propres intérêts matériels mais aussi financière face un adversaire bien défini :arrow: l'exploité.

Point de liberté individuelle ou collective dans ce que tu annonce...une escroquerie,ni plus ni moins.
Tu déteste l'état mais s'organiser de cette manière pour toi ce n'est pas une contradiction ?,ça commence mal. :bluewave:


J'ai bien précisé entre personnes consententes, du coup le mot "état" est peut être mal choisi.
Pourquoi parler de coercition et d'exploités si c'est entre personnes consententes, que l'on peut sortir à tous moment, et que la société présente plein d'autres alternatives.
Si des gens veulent s'appliquer des règles strictes à eux même vouloir leur interdire cela est une autorité inacceptable.
L'autorité consenti volontairement n'est plus une autorité.
Une femme adepte du SM qui aime être soumise et se faire fouetter, vous voulez également lui interdire cette pratique ?
Respectons la définition de la liberté de chacun, et si pour certains la liberté veut dire pouvoir choisir ses chaînes c'est leur droit le plus absolu.

Une chaîne enfilée volontairement et que l'on peut enlever à tous moment n'est plus une chaîne.
Et interdire cette capacité a un individu ne peut être qu'autoritaire.

C'est peut être la une des grandes divergences que nous avons.
Le libertarien
 
Messages: 38
Inscription: Lun 14 Déc 2015 18:05

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede Lehning le Mar 29 Déc 2015 17:50

Bonjour !

Ok, merci pour les réponses !

Tu dis que tu serais prêt à aller par ex. à Alternative Libérale et aller voter. Tu dis ensuite que tu est contre l'Etat.
N'y a t-il pas là une contradiction ?
(Des courants du libertarianisme comme les panarchistes par ex. sont pour qu'il y ait un Etat. Certain-e-s se disent totalement contre mais c'est pour mieux être libre dans une société ultra-capitaliste.)
On retrouve là l'une des positions de Frigouret d'ailleurs qui est contre l'impôt.
En fait, les libertariens sont pour la rogne de l'Etat parce que l'Etat nuit à leurs bizness.

Les anarcaps parlent beaucoup également de propriété: de toutes formes de propriété (sauf collectives). Leurs idées n'ont donc rien d'égalitaire. Et ce n'est pas par hasard qu'ils/elles sont soutenu-e-s par des gros capitalos, des gros fachos et que leur Dieu c'est l'Argent.

Ils/elles parlent aussi souvent de Liberté: mais c'est une fausse liberté, inégalitaire et où la réussite est proportionné à leur compte en banque et à la superficie et au nombre de leurs propriétés.

Le nom de Rand Paul vient-il de Rand, la grande prêtresse du libertarianisme et de l'égoïsme ?
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2088
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede rastanar le Mar 29 Déc 2015 17:55

Pour Le Libertarien :

Pour des gens comme toi,le mot état n'est pas mal choisi,ni une maladresse,mais bel et bien la volonté de durcir
le capitalisme et de le protéger,de fait.

Et je ne savais pas que la personne qui vend sa force de travail faisait ça consentement,elle fait ça pour bouffer,
pour se soigner,pour se loger,etc...on vit bien dans un monde capitaliste donc un rapport de dominant à dominé,
instauré une hiérarchisation au sein même d'une société,avec ce que tu présente il ne peut y avoir d'autres alter-
-natives que l'exploitation d'individus sur d'autres.

Le monde merveilleux du billet vert !.L'anarcho-libéralisme n'existe pas et si cela n'existe pas donc c'est incom-
-patible avec des idées ou des pratiques libertaires.
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1766
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Mar 29 Déc 2015 21:50

Et bien moi je souhaite de nouveau bienvenue au Libertarien. Je suis heureux de voir des militants de sa trempe arriver dans un paysage anarchiste qui en a grandement besoin.
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede Lehning le Mer 30 Déc 2015 02:03

Bonsoir !

Voui, vous êtes 2 ici libertariens... Ca doit te réconforter ?...^^
(Pour ce qui est du débat idéologique, vous êtes loin d'avoir gagné par contre, c'est le moins que l'on puisse dire...)
Un militant de sa trempe: heu... pour l'instant, on a pas vu grand-chose, hormis vos accointances idéologiques... qui n'ont rien à voir avec l'anarchisme... qui sont usurpatrices de quelques idées anars... récupératrices dans un sens négatif.

Mais je sais les anarcaps de ton acabit coriaces dans la répartie, en théorie. Mais, avec quelques connaissances de ce qu'est le libertarianisme, il est assez facile de démonter cette idéologie ultra-capitaliste, ultra-inégalitaire et qui n'est qu'une tromperie envers l'anarchisme. Quand on leur montre la lune, ils continuent de regarder le doigt... pour l'instant, en réalité, tu réponds pas grand-chose, c'est décousu, très imprécis, des petites phrases par ci par là, rien de bien convaincant. Désolé de te le faire remarquer. Tout le monde le voit bien d'ailleurs. C'est assez pitoyable du reste.
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2088
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede Protesta le Mer 30 Déc 2015 03:50

Plus ça va , plus je me demande si frigouret est réellement ce qu'il dit être, un sois disant libertarien, impossible d'avoir une discussion avec lui sans qu'il te fasse un saut périlleux retombe sur ses pieds et te ressort un autre mot qui n'a pas forcément de rapport avec le sujet, mais passons...

Moi j'aimerais savoir comment les anarcaps instaureraient leurs trucs sans état, je doute que les gens viennent travailler pour eux volontairement, je crois que la majorité des gens detestent le travail. Quelle est leurs solution, le fouet peut être?? Donc j'invite Le Libertarien à ouvrir un topic pour qu'on en discute.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2041
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede Lehning le Mer 30 Déc 2015 05:07

Bonsoir !

Les libertariens (ou anarcho-capitalistes -oxymore- anarcaps pour les intimes) ont un courant favorable sans sourciller à l'esclavagisme carrément (le grand guru en étant Mises). Et Mises est considéré par les libertariens en général comme l'1 des grands gurus, tout comme Rand, Hayek, etc. Comme des grands philosophes et de grand-e-s érudit-e-s. C'est dingue !
Ils fricotent pas mal et souvent sont proches de certaines idées de l'extrême droite aussi: port d'armes libre, racisme, etc.

Mais c'est vrai, on peut aussi continuer ce débat sur ce que sont véritablement les anarcaps et quelle est leur idéologie véritable sur un autre fil, si ces capitalos égoïstes, amoureux de la propriété et de l'Argent et d'une forme en réalité d'ultra-capitalisme qui n'a absolument rien à voir avec l'anarchisme, le daignent. :roll:

J'ai souvent essayer de discuter avec des libertariens. Ca tourne en boucle. Plus exactement, en réalité, de répondre aux propos et idées d'anarcaps avec un angle anarchiste. Ici notamment: http://anarchie23.centerblog.net (topic "Les Libertariens")
Je suis tombé sur quelques coriaces (à force de les titiller, çà a révéler leur côté en réalité profondément anti-anarchiste ! Amazing non ?) mais c'est comme une mécanique fastoche à conduire de démonter leurs arguments inégalitaires, égoïstes, ultra-capitalistes, etc.

A +
Salutations Anarchistes ! (ici ou ailleurs) :A:

PS: pour finir, l'1 des "mantras" des anarcaps c'est: "L'Argent rend libre !" Ce "mantra" est le condensé de la pensée libertarienne.
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2088
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Ven 1 Jan 2016 13:58

frigouret a écrit:Je pense que de la propriété absolue de soi même on ne peut déduire la propriété privée absolue des ressources. Comment tu aborde la question du proviso Lockéen ?

L
J'insiste sur ton affirmation que de la propriété de soi même on peut déduire tout le droit. Si on définit une catégorie d'objets comme biens communs une partie du droit a pour origine la propriété collective, non ?
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede madaniso le Ven 17 Juin 2016 13:17

leNouveau a écrit:Je ne suis pas Libertarien, mais je pense aussi qu'associer Libertarien et Fasciste est un abus de langage
qui n'aide pas à comprendre l'idéologie Libertarienne (ni le Fascisme) - et il faut comprendre pour pouvoir combattre

J'aimerais connaitre vos positions sur :
- le Parti Pirate
- les personnalités comme Ron Paul qui bien que défendant certaines idées inspirées des pères de l' Anarchisme
américain, se retrouvent associés à la droite dure néo-conservatrice


Vous répondez à l'article qui critiquait les libertariens en disant qu'ils utilisent la novlangue. C'est justement l'hôpital qui se fou de la charité. Suffit de lire deux trois définitions pour voir que les libertariens et le libéralisme dans son ensemble sont à l'opposé du fascisme.

De toute façon, pour moi quelqu'un qui utilise ce mot en 2016, c'est forcément un sophiste.

1. Le fascisme n'existe plus depuis 50 ans.
2. Si par fascisme on entends tout ceux qui ne sont pas d'accord avec nous, alors on l'est tous.

En général, les gens qui utilisent ce mot aujourd'hui ne savent pas trop de quoi ils parlent et c'est facile de les mettre face à leurs erreurs.

J'en profite pour répondre aussi à vos questions.
- Le Parti Pirate < Bonne initiative mais il faudrait beaucoup de pédagogies pour que les gens comprennent vraiment ce que ce parti défend. Il faut savoir que la philosophie du web est basée sur le monde du libre, c'est à dire le partage, la solidarité etc. C'est très compatible avec ce que les gens ici doivent défendre, un peu moins avec ce que moi je défends puisque je suis individualiste plutôt que collectiviste. Ca ne veut pas dire que je n'aide pas mes proches quand on me demande un coup de main :hehe:

- Ron Paul < Personnalité politique donc contre. A l'image de la grève d'Ayn Rand, je rêve d'un monde remplit d'entrepreneurs et débarrasser des politiciens qui ne sont que des parasites. Avis très perso j'en conviens.

Le libertarien a écrit:J'ai bien précisé entre personnes consententes, du coup le mot "état" est peut être mal choisi.
Pourquoi parler de coercition et d'exploités si c'est entre personnes consententes, que l'on peut sortir à tous moment, et que la société présente plein d'autres alternatives.
Si des gens veulent s'appliquer des règles strictes à eux même vouloir leur interdire cela est une autorité inacceptable.
L'autorité consenti volontairement n'est plus une autorité.
Une femme adepte du SM qui aime être soumise et se faire fouetter, vous voulez également lui interdire cette pratique ?
Respectons la définition de la liberté de chacun, et si pour certains la liberté veut dire pouvoir choisir ses chaînes c'est leur droit le plus absolu.

Une chaîne enfilée volontairement et que l'on peut enlever à tous moment n'est plus une chaîne.
Et interdire cette capacité a un individu ne peut être qu'autoritaire.

C'est peut être la une des grandes divergences que nous avons.


Aie, pour une fois qu'on parle entre personnes qui connaissent leur sujet ! En effet, tu aurais du parler d'association plutôt que d'Etat.

Lehning a écrit:Bonjour !

Ok, merci pour les réponses !

Tu dis que tu serais prêt à aller par ex. à Alternative Libérale et aller voter. Tu dis ensuite que tu est contre l'Etat.
N'y a t-il pas là une contradiction ?
(Des courants du libertarianisme comme les panarchistes par ex. sont pour qu'il y ait un Etat. Certain-e-s se disent totalement contre mais c'est pour mieux être libre dans une société ultra-capitaliste.)
On retrouve là l'une des positions de Frigouret d'ailleurs qui est contre l'impôt.
En fait, les libertariens sont pour la rogne de l'Etat parce que l'Etat nuit à leurs bizness.

Les anarcaps parlent beaucoup également de propriété: de toutes formes de propriété (sauf collectives). Leurs idées n'ont donc rien d'égalitaire. Et ce n'est pas par hasard qu'ils/elles sont soutenu-e-s par des gros capitalos, des gros fachos et que leur Dieu c'est l'Argent.

Ils/elles parlent aussi souvent de Liberté: mais c'est une fausse liberté, inégalitaire et où la réussite est proportionné à leur compte en banque et à la superficie et au nombre de leurs propriétés.

Le nom de Rand Paul vient-il de Rand, la grande prêtresse du libertarianisme et de l'égoïsme ?


Si il y a une contradiction. Ceux qui acceptent l'Etat sont les libéraux classiques, ils sont donc différents des libertariens. Je sais pas qui est Frigounet mais je suis contre l'impôt aussi :) Bien sur suffit pas de dire ça comme ça, il faut aussi expliquer comment c'est possible de maintenir les infrastructures en place sans impôt.

C'est vrai que l'Etat nuit au business, ta encore rien produit que le RSI vient de réclamer des cotisations qui je rappelle sont obligatoires, sinon c'est la prison ! Système totalitarisme français.

Je répondais au fur et à mesure mais je viens de voir un mot qui m'empêche de continuer. Si tu penses qu'on est des fachos, soit tu te mens à toi même, soit tu n'as rien compris, mais alors vraiment rien compris à notre philosophie. Dommage. De plus je vois que tu es obsédé une fois de plus par l'argent. C'est vraiment un problème chez toi. Nous libertariens ne sont pas opposé aux dons, cela fait même parti de la philosophie que nous défendons. Si tu as besoin d'argent, tu peux me demander, mais évite de me traiter de fasciste. :coeur:

rastanar a écrit:Pour Le Libertarien :

Pour des gens comme toi,le mot état n'est pas mal choisi,ni une maladresse,mais bel et bien la volonté de durcir
le capitalisme et de le protéger,de fait.

Et je ne savais pas que la personne qui vend sa force de travail faisait ça consentement,elle fait ça pour bouffer,
pour se soigner,pour se loger,etc...on vit bien dans un monde capitaliste donc un rapport de dominant à dominé,
instauré une hiérarchisation au sein même d'une société,avec ce que tu présente il ne peut y avoir d'autres alter-
-natives que l'exploitation d'individus sur d'autres.

Le monde merveilleux du billet vert !.L'anarcho-libéralisme n'existe pas et si cela n'existe pas donc c'est incom-
-patible avec des idées ou des pratiques libertaires.


Le capitalisme n'est pas une idéologie, c'est juste un système d'échange comme un autre. SI il est critiqué aujourd'hui ce n'est pas pour les bonnes raisons. Le capitalisme tel que je l'espère est libéral, donc libre de toute pression et surtout de toute corruption. Une corruption politique et judiciaire qui fait du capitalisme l'ennemi à abattre tout en piochant dans la caisse. Voilà la vérité sur le capitalisme.

Personne ne te force à aller travailler dans une entreprise, tu peux créer ton propre emploi, ou vivre d'amour et d'eau fraiche si c'est cela ta définition du bonheur. Tu vois la tolérance que nous avons chez les libertariens ? Moi je ne te cache pas que je rêve d'avoir une grosse entreprise et ensuite, quand j'aurai de l'argent, je pourrais faire davantage de choses pour les autres (Et oui, ça aussi c'est pas très populaire comme idée mais bien efficace).

Le problème dans votre critique c'est qu'elle est creuse, parler nous de vous et de vos propositions, parce que dire que l'humanité mérite mieux que le capitalisme marchand et l'esclavage moderne, c'est juste du très bon sophisme pour se faire élire.
« La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté. » Stirner
« La folie est quelque chose de rare chez l'individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques. » Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
madaniso
 
Messages: 12
Inscription: Ven 17 Juin 2016 03:44

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Ven 17 Juin 2016 15:38

Salut madaniso, c'est toujours sympa de passer par une présentation dans l'espace membre avant d'entrer dans le forum.
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede rastanar le Ven 17 Juin 2016 16:40

A propos de raisonnement creux,bien vaseux,celle là est elle belle,l'art et la manière de se noyer dans un dé
à coudre...ou dans une marre à têtards,il va te pousser des branchies et des nageoires.




Le capitalisme n'est pas une idéologie, c'est juste un système d'échange comme un autre. SI il est critiqué aujourd'hui ce n'est pas pour les bonnes raisons. Le capitalisme tel que je l'espère est libéral, donc libre de toute pression et surtout de toute corruption. Une corruption politique et judiciaire qui fait du capitalisme l'ennemi à abattre tout en piochant dans la caisse. Voilà la vérité sur le capitalisme.


Le capitalisme est une idéologie,prétendre que c'est un système d'échange comme un autre,on est déjà dans un men-
-songe.Il se base sur une force de travail,sur une exploitation,une hiérarchie au sein même d'une organisation de tra-
-vailleurs.Une minorité de gens qui parasitent,qui veulent les gains d'une force de production,de savoirs faire,des con-
-naissances,des bases,de l'instruction,etc...sur le dos de professionnel/les...un libertarien comme tout bon capitaliste
ne peux que se ranger du côté des exploiteurs,logique,il en est un lui même,le capitalisme n'est libre de toute pression
que si il n'y a pas de contestations sociales ou d'une révolution qui arrive sur le coin de la tronche par le biais de contes-
-tataires,d'enragé/es,d'anars,qui refusent les chantages,les corruptions,etc...tu l'a fait à l'envers,rien d'étonnant.



Personne ne te force à aller travailler dans une entreprise, tu peux créer ton propre emploi, ou vivre d'amour et d'eau fraiche si c'est cela ta définition du bonheur. Tu vois la tolérance que nous avons chez les libertariens ? Moi je ne te cache pas que je rêve d'avoir une grosse entreprise et ensuite, quand j'aurai de l'argent, je pourrais faire davantage de choses pour les autres (Et oui, ça aussi c'est pas très populaire comme idée mais bien efficace).


Oui,bien sûr,c'est cela même,tu marche à côté de tes pompes,non ?...la tolérance que vous avez pour le capitalisme...
déjà tu parle pas de comment crée une entreprise sans passer par les administrations d'états,comme par exemple,être déclaré par un CCI(Chambre des Commerces et d'Industries),avec le risque de ne pas avoir de salaire bien fixe chaque
mois,là pour le coup c'est au p'tit bonheur la chance,non ?,tu ira compléter des bas revenus avec RSA,pas vrai ?,auto-
-entrepreneur,l'arnaque la plus absurde.Plus de précarité,avec un déficit budgétaire de ton entreprise,passer par une liquidation judiciaire,risque de faire d'emprunts,d'avoir un huissier qui te colle au basque,qui va te réclamer des avoirs
et des remboursements mensuels,là pour le coup tu va vivre d'eau pure à la source,tu vas choper la chiasse et l'amour
dans tout ça,avec même pas deux euros en poches pour t'acheter un préservatif,gare à la blennorragie...là aussi tu
l'as fait à l'envers...trop drôle.

Leproblème dans votre critique c'est qu'elle est creuse, parler nous de vous et de vos propositions, parce que dire que l'humanité mérite mieux que le capitalisme marchand et l'esclavage moderne, c'est juste du très bon sophisme pour se faire élire.


Marrant,ça aussi;navré mais participer à des élections;ce n'est pas notre truc,il ne faut pas retourner la situation et
se ridiculiser tout seul,ça fait mauvais genre,quand même;la démocratie ultra libérale,c'est tout ce qu'on ne veut pas,
justement.Je vois que tu n'est pas à une contradiction près,plus haut tu fait ta propagande pour le parti pirate,un parti comme un autre qui participe par exemple en Islande à des élections législatives,avec au moins 34 % de sympathie et d'intention de votes,24 sièges possibles sur 63,donc comme les autres,participant aux mascarades électorales avec une pensée dominante,avec ses élites qui dictera la conduite productiviste à suivre pour la population...donc se faire exploiter...bravo félicitations,ridicule,sans intérêt.

Mais les promesses n'engagent que ceux et celles qui y croient,quand ont veux le pouvoir,plus dure sera la chute,faut
faire gaffe à ne pas se retrouver au goudron et aux plumes.
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1766
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede madaniso le Ven 17 Juin 2016 23:57

rastanar a écrit:A propos de raisonnement creux,bien vaseux,celle là est elle belle,l'art et la manière de se noyer dans un dé
à coudre...ou dans une marre à têtards,il va te pousser des branchies et des nageoires.

Le capitalisme n'est pas une idéologie, c'est juste un système d'échange comme un autre. SI il est critiqué aujourd'hui ce n'est pas pour les bonnes raisons. Le capitalisme tel que je l'espère est libéral, donc libre de toute pression et surtout de toute corruption. Une corruption politique et judiciaire qui fait du capitalisme l'ennemi à abattre tout en piochant dans la caisse. Voilà la vérité sur le capitalisme.


1. Le capitalisme est une idéologie,prétendre que c'est un système d'échange comme un autre,on est déjà dans un men-
-songe.Il se base sur une force de travail,sur une exploitation,une hiérarchie au sein même d'une organisation de tra-
-vailleurs.Une minorité de gens qui parasitent,qui veulent les gains d'une force de production,de savoirs faire,des con-
-naissances,des bases,de l'instruction,etc...sur le dos de professionnel/les...un libertarien comme tout bon capitaliste
ne peux que se ranger du côté des exploiteurs,logique,il en est un lui même,le capitalisme n'est libre de toute pression
que si il n'y a pas de contestations sociales ou d'une révolution qui arrive sur le coin de la tronche par le biais de contes-
-tataires,d'enragé/es,d'anars,qui refusent les chantages,les corruptions,etc...tu l'a fait à l'envers,rien d'étonnant.

Personne ne te force à aller travailler dans une entreprise, tu peux créer ton propre emploi, ou vivre d'amour et d'eau fraiche si c'est cela ta définition du bonheur. Tu vois la tolérance que nous avons chez les libertariens ? Moi je ne te cache pas que je rêve d'avoir une grosse entreprise et ensuite, quand j'aurai de l'argent, je pourrais faire davantage de choses pour les autres (Et oui, ça aussi c'est pas très populaire comme idée mais bien efficace).


2. Oui,bien sûr,c'est cela même,tu marche à côté de tes pompes,non ?...la tolérance que vous avez pour le capitalisme...
déjà tu parle pas de comment crée une entreprise sans passer par les administrations d'états,comme par exemple,être déclaré par un CCI(Chambre des Commerces et d'Industries),avec le risque de ne pas avoir de salaire bien fixe chaque
mois,là pour le coup c'est au p'tit bonheur la chance,non ?,tu ira compléter des bas revenus avec RSA,pas vrai ?,auto-
-entrepreneur,l'arnaque la plus absurde.Plus de précarité,avec un déficit budgétaire de ton entreprise,passer par une liquidation judiciaire,risque de faire d'emprunts,d'avoir un huissier qui te colle au basque,qui va te réclamer des avoirs
et des remboursements mensuels,là pour le coup tu va vivre d'eau pure à la source,tu vas choper la chiasse et l'amour
dans tout ça,avec même pas deux euros en poches pour t'acheter un préservatif,gare à la blennorragie...là aussi tu
l'as fait à l'envers...trop drôle.

Le problème dans votre critique c'est qu'elle est creuse, parler nous de vous et de vos propositions, parce que dire que l'humanité mérite mieux que le capitalisme marchand et l'esclavage moderne, c'est juste du très bon sophisme pour se faire élire.


3. Marrant,ça aussi;navré mais participer à des élections;ce n'est pas notre truc,il ne faut pas retourner la situation et
se ridiculiser tout seul,ça fait mauvais genre,quand même;la démocratie ultra libérale,c'est tout ce qu'on ne veut pas,
justement.Je vois que tu n'est pas à une contradiction près,plus haut tu fait ta propagande pour le parti pirate,un parti comme un autre qui participe par exemple en Islande à des élections législatives,avec au moins 34 % de sympathie et d'intention de votes,24 sièges possibles sur 63,donc comme les autres,participant aux mascarades électorales avec une pensée dominante,avec ses élites qui dictera la conduite productiviste à suivre pour la population...donc se faire exploiter...bravo félicitations,ridicule,sans intérêt.

Mais les promesses n'engagent que ceux et celles qui y croient,quand ont veux le pouvoir,plus dure sera la chute,faut
faire gaffe à ne pas se retrouver au goudron et aux plumes.


1. ça me surprend de te voir te plaindre d'un système de domination alors qu'on est sur un forum anarchiste. Oui, le capitalisme, à l'origine, c'est le libre échange entre des individus mais toi tu es libre, pourquoi de laisser dominer ? J'ai l'impression que ton discours est bien plus communiste qu'anarchiste et quand un communiste parle à un libertarien, ça fait des étincelles.

Que me proposes tu comme système alternatif qui permettent de donner sa chance à tout le monde de gagner sa vie honnêtement ?

2. Je vais essayer d'avoir la même tolérance pour tes idées que j'ai pour le capitalisme alors. Je suis pas ici pour foutre la merde mais pour essayer de dialoguer.
Attention, tu parles de plusieurs choses à la fois, je vais essayer de répondre à tout. La partie administrative pour créer sa boite en France est lourde mais pour le reste, c'est plutôt pas mal, c'est un pays dynamique. Après je cache pas que ce qui m'intéresse c'est surtout le secteur du numérique et qu'on fait plein de choses sympas dans ce secteur mais des activités plus traditionnelles sont tout à fait envisageable.

Alors quand tu me parles de risques, effectivement c'est une clé de l'entrepreneuriat. Celui qui ne veut pas prendre de risque n'est pas fait pour ça et tout le monde n'est pas fait pour ça. Est ce un problème ? Non, nous sommes tous différents et avons des attentes différentes de la vie. Comme je l'avais dis c'est une solution pour les 10% de chômage restants aujourd'hui, mais le salariat risque de rester encore quelques décennies majoritaires.

L'auto-entrepreneuriat est un statut français et effectivement c'est tout pourri mais on a pas besoin d'avoir un statut pour entreprise. Ce week end, tu décides de vendre des parapluies originaux dans la rue et tu cartonnes, c'est bon, tu es un business man. Je pense qu'il faut sortir de ces cases qu'on nous donne à l'école et comprendre que l'entrepreneuriat est très riche humainement parlant. Et pour finir sur le risque, je préfère vivre en situation précaire quelques mois et finir par bien gagner ma vie, plutôt que passer ma vie à angoisser de quoi demain sera fait. J'ai 27 ans et je sais que je n'aurai pas de retraite publique donc autant anticiper tout ça avec les opportunités que je trouverai.

3. la démocratie ultra libérale << Je ne sais pas ce que c'est très honnêtement et les libéraux sont assez peu pour la démocratie, pas mal sont anarchistes et certains royalistes :) Je parlais de tes idées à toi, tu critiques ce que je dis très bien, mais j'attends tes propositions, je suis prêt à changer d'avis sur certains points. Ce n'est pas de la politique, c'est un débat, le but n'est pas d'avoir raison mais d'échanger.

J'ai donné mon avis sur l'idée de base du parti pirate mais j'espère que tu as compris que j'étais contre l'Etat ou toute idée qui s'en rapproche. :v:
« La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté. » Stirner
« La folie est quelque chose de rare chez l'individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques. » Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
madaniso
 
Messages: 12
Inscription: Ven 17 Juin 2016 03:44

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede vroum le Sam 18 Juin 2016 08:48

oui, le capitalisme, à l'origine, c'est le libre échange entre des individus


non tu te trompes, le capitalisme c'est un système économique basé sur la propriété privée des moyens de production

d'ailleurs ont peut parfaitement concevoir un système économique basé sur le libre échange et sur la propriété collective des moyens de production, cela s'appelle le socialisme libertaire
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede madaniso le Sam 18 Juin 2016 15:25

vroum a écrit:
oui, le capitalisme, à l'origine, c'est le libre échange entre des individus


non tu te trompes, le capitalisme c'est un système économique basé sur la propriété privée des moyens de production

d'ailleurs ont peut parfaitement concevoir un système économique basé sur le libre échange et sur la propriété collective des moyens de production, cela s'appelle le socialisme libertaire


Très honnêtement, dans le cadre de création d'entreprise, je ne serai pas contre ce modèle de socialisme. C'est en étudiant Noam Chomsky que j'ai appris ses notions. Le soucis c'est qu'il faudrait déjà convaincre des gens que ce modèle est bien pour eux et ça c'est loin d'être gagner.

De toute manière, honnêtement, la plupart des gens n'aiment pas leur travail, alors leur donner la responsabilité de mon outil de production... Là pour le coup, je passe pour un méchant égoïste mais j'ai fais beaucoup d'efforts pour me sortir de l'idée bien pensante qu'il fallait être salarié dans une boite toute sa vie et que le succès ne m'était pas destiné. Si les gens veulent améliorer leurs conditions de vie c'est aussi un peu à eux de faire le boulot... Voilà pourquoi je suis plus dans une démarche individualiste.
« La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté. » Stirner
« La folie est quelque chose de rare chez l'individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques. » Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
madaniso
 
Messages: 12
Inscription: Ven 17 Juin 2016 03:44

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Sam 18 Juin 2016 18:18

Que la propriété des moyens de production soit individuelle ou collective cela ne change pas la nature de la propriété et on se demande bien pourquoi un outil de production pourrait être la propriété de quinze individus et non de un. En vérité c'est avec la propriété PUBLIQUE des moyens de production que l'on tombe dans l'etatisme et que finit la liberté,c'est un mensonge que de prétendre que les individus pourraient déléguer leurs libertés économiques à un organisme politico administratif sans les perdre.
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede madaniso le Sam 18 Juin 2016 19:38

frigouret a écrit:Que la propriété des moyens de production soit individuelle ou collective cela ne change pas la nature de la propriété et on se demande bien pourquoi un outil de production pourrait être la propriété de quinze individus et non de un. En vérité c'est avec la propriété PUBLIQUE des moyens de production que l'on tombe dans l'etatisme et que finit la liberté,c'est un mensonge que de prétendre que les individus pourraient déléguer leurs libertés économiques à un organisme politico administratif sans les perdre.


Nous en avons un très bel exemple avec la sécurité sociale. Organisme public en faillite où il est obligatoire de cotiser et qui rembourse de plus en plus mal. Les mutuelles privées ne sont qu'une création de l'Etat pour masquer la misère. Si la sécurité sociale était privatisée, on pourrait choisir l'organisme de santé que l'on veut en fonction de nos besoins et de nos moyens et on ne paierait qu'une fois.

Le mythe du service gratuit est malheureusement encore très fort et peut de gens se rendent compte que nous sommes tous perdant dans la situation. Ceux qui ne peuvent pas payer ont accès à des soins médiocres et ceux qui peuvent payer ont accès à des soins qui leurs coutent beaucoup trop cher. En libéralisant vraiment le marché, les prix baisseraient aussi. Mais c'est quasiment tabou de parler de payer des soins en France.
« La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté. » Stirner
« La folie est quelque chose de rare chez l'individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques. » Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
madaniso
 
Messages: 12
Inscription: Ven 17 Juin 2016 03:44

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede frigouret le Sam 18 Juin 2016 21:13

En plus le déficit de la sécu est financé par de la dette publique ce qui est vraiment immoral parce que il s'agit là d'un emprunt que la population devra payer sans son consentement même pire le principe de la dette publique est que l'on ne rembourse jamais le capital mais les intérêts sans limites de temps, c'est à dire que l'État alienne pour les capitalistes une partie des revenus de la population actuelle mais aussi des generations futures.
8-)
frigouret
 
Messages: 1667
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Présentation d'un Libertarien

Messagede madaniso le Sam 18 Juin 2016 21:18

frigouret a écrit:En plus le déficit de la sécu est financé par de la dette publique ce qui est vraiment immoral parce que il s'agit là d'un emprunt que la population devra payer sans son consentement même pire le principe de la dette publique est que l'on ne rembourse jamais le capital mais les intérêts sans limites de temps, c'est à dire que l'État alienne pour les capitalistes une partie des revenus de la population actuelle mais aussi des generations futures.


Oui, dommage qu'on puisse pas porter plainte contre l'Etat, quoi que avec de bons juristes et une bonne équipe de communication, ça pourrait être un sujet qui intéresse le peuple.
« La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n'est pas la liberté. » Stirner
« La folie est quelque chose de rare chez l'individu ; elle est la règle pour les groupes, les partis, les peuples, les époques. » Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
madaniso
 
Messages: 12
Inscription: Ven 17 Juin 2016 03:44

PrécédentSuivante

Retourner vers Espace membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité