Bonjour !

Pour se présenter, raconter sa vie...

Bonjour !

Messagede Azalée le Lun 5 Juil 2021 10:59

Bonjour !

J'ai vingt-quatre ans, je suis étudiante. Cela fait quelques temps que je m'intéresse à l'anarchisme.

Il y a encore quelques mois j'étais chrétienne (convertie en plus) ; je l'ai été pendant plusieurs années. Des choses se sont passées depuis, qui m'ont fait cesser de croire en Dieu. J'ai éprouvé un grand sentiment de liberté de ne plus être aliénée par la religion.

Il y a encore un peu plus d'un an, je me disais "ni de droite ni de gauche." J'étais donc, je m'en suis rendue compte a posteriori, plutôt de droite. Des choses se sont passées également qui m'ont fait changer de bord politique, notamment des rencontres que j'ai faites à la fac, et des ressources que j'ai trouvée sur Internet : je pense que je suis maintenant à "la gauche de la gauche". Le livre "La morale anarchiste" de Kropotkine a aussi été important pour moi, bien que je l'ai lu il y a de cela plusieurs années maintenant.

En ce qui concerne la gauche dont je fais partie, je dois avouer que jusqu'à présent j'ai été dans la gauche intersectionnelle. Je fréquente des gens de la gauche intersectionnelle, et des gens trotskystes, qui sont totalement opposés à la gauche intersectionnelle. Je ne connais aucun anarchiste dans mon entourage.

Je relève néanmoins des incompatibilités entre certaines de mes positions et la gauche intersectionnelle : est-ce parce que je ne suis pas encore assez déconstruite ? est-ce parce ce qu'il y a fondamentalement un problème dans cette idéologie ? il est encore trop tôt pour moi, pour répondre à cette question.

La première chose qui me dérange dans la gauche intersectionnelle (c'est la principale), c'est le manque de possibilité de s'exprimer et de débattre que j'y trouve, en tout cas dans le milieu que je fréquente. Bien sûr, je m'oppose à tout propos discriminant ou d'incitation à la haine. Mais je pense que l'on devrait juste pouvoir poser des questions de manière bienveillante, quand on n'a pas compris quelque chose ; je pense que museler son adversaire ne permet pas de lae faire changer d'avis. Or, j'ai l'impression qu'un certain puritanisme règne dans ce milieu (en tout cas celui que je fréquente) qui fait qu'on ne peut même plus débattre. Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de tabous dans cette partie de la gauche, et que leur argumentaire repose sur beaucoup de non-dits, beaucoup de zones d'ombre, de choses qu'on ne peut pas explorer sous peine de passer pour quelqu'un.e de malentionné.e.

La deuxième chose qui me dérange dans cette partie de la gauche, c'est (mais là, c'est peut-être moi qui ne suis pas assez déconstruite) le fait qu'elle se replie sur une multiplicité d'identités. Peut-être me trompé-je, peut-être l'individualisme tant qu'il ne nuit pas à la liberté d'autrui est-il une bonne chose ; mais j'ai l'impression que beaucoup s'enferment dans des identités victimaires, dans des revendications qui entrent parfois en contradiction les unes avec les autres, et qu'un tel éclatement nous divise plus qu'autre chose, nous empêche d'atteindre un projet de société cohérent. Je doute que ce point soit un véritable problème, parce que comme je l'ai dit plus haut, peut-être être individualiste sous certaines conditions est-il une bonne chose. Une pensée collective, c'est notamment ce que défendent les religions, les totalitarismes, les sectes. Mais d'un autre côté, je trouve que cet individualisme s'accorde assez mal avec l'idée que je me fais de la gauche.

Pour ma part, je suis privilégiée du point de vue de la classe sociale à laquelle j'appartiens. Mais aux yeux d'un.e intersectionnel.le, je suis plutôt défavorisée, car je suis une femme, neuroatypique (je touche l'allocation adulte handicapé), racisée et queer. Peut-on être un.e anarchiste sincère et favorisé.e du point de vue de sa classe sociale selon vous ?

Concernant mes engagements dans la vie de tous les jours, je n'en ai pas beaucoup, à part le fait d'être végétalienne et de faire partie d'une ou deux assos, dont une où je suis bénévole : elles ne sont pas rattachées à des partis politiques, mais ont des revendications précises et militantes sur certains sujets.

Je viens sur ce forum pour en apprendre plus sur l'anarchisme et pour pouvoir discuter de sujets politiques et sociaux. J'espère que ma présentation n'a heurté personne, ce n'est pas du tout dans mon intention : je suis simplement en questionnement, et je dois l'avouer, un peu perdue.

Bonne journée à vous (et désolée pour le long message) :)
Azalée
 
Messages: 2
Inscription: Lun 5 Juil 2021 00:25

Re: Bonjour !

Messagede frigouret le Lun 5 Juil 2021 18:47

Bonjour, tu as pratiquement tous les défauts dis donc ;)
8-)
frigouret
 
Messages: 2214
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bonjour !

Messagede dotorabou le Lun 5 Juil 2021 19:51

Hors mis le côté racisée et ancienne chrétienne, tu me rappelles vachement mon ex xD. Mais bienvenue à toi sur le forum ^^ Si tu veux en apprendre d'avantage sur l'anarchie, je connais de bonne video youtube qui explique très bien ^^. Et tkt pour la religion, je suis moi aussi passé par là x) j'ai eu moi même une éducation chrétienne, évangélique pour être précis.
dotorabou
 
Messages: 20
Inscription: Sam 10 Avr 2021 22:00

Re: Bonjour !

Messagede Lehning le Mar 6 Juil 2021 14:38

Bonjour !

Bienvenue !

Je dirais qu'être riche ou pauvre n'est pas un gage d'anarchisme: il y a eu des anarchistes venant de milieux aisés (Kropotkine, Bakounine, etc.) ; d'autres moins (Proudhon, etc.).
A l'heure actuelle même, une grosse frange des anars sont plutôt dans la classe moyenne (universitaires, profs, etc.) Il y a bien sûr encore certain-e-s faisant partie de la classe ouvrière ou étant précaires, etc. mais beaucoup moins que dans les années 50 par ex.

A la base, de toutes façons, on ne choisit pas son milieu, sa famille (riche ou pauvre, etc.)
Ensuite, selon ses opinions, on peut s'en détacher, sachant que c'est toujours plus difficile si on est issu d'un milieu défavorisé.

La gauche intersectionnelle ? :roll:

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 6451
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bonjour !

Messagede dotorabou le Mar 6 Juil 2021 23:56

Lehning a écrit:Je dirais qu'être riche ou pauvre n'est pas un gage d'anarchisme: il y a eu des anarchistes venant de milieux aisés (Kropotkine, Bakounine, etc.) ; d'autres moins (Proudhon, etc.).
A l'heure actuelle même, une grosse frange des anars sont plutôt dans la classe moyenne (universitaires, profs, etc.) Il y a bien sûr encore certain-e-s faisant partie de la classe ouvrière ou étant précaires, etc. mais beaucoup moins que dans les années 50 par ex.

A la base, de toutes façons, on ne choisit pas son milieu, sa famille (riche ou pauvre, etc.)
Ensuite, selon ses opinions, on peut s'en détacher, sachant que c'est toujours plus difficile si on est issu d'un milieu défavorisé.


Lehning à raison. Même Marx, symbole du mouvement communiste qui a beaucoup été inspiré par Proudhon, a grandi dans une famille bourgeoise et juive, avec un père (ou grand-père je ne sais plus) qui était rabbin, donc membre du clergé.

Comme il l'a dit lui-même dans sa célèbre citation :
Karl Marx a écrit:Ce n'est pas la conscience qui détermine sa vie, mais la vie qui détermine la confiance.
En gros, prenons l'exemple d'un cas comme toi et moi, ayant grandi dans un milieu religieux, tout comme Marx justement. On a mené une vie religieuse malgré nous, notre conscience n'était donc déterminée que par deux choix possible : suivre la doctrine religieuse qu'on a toujours vécue, ou s'émanciper de la religion en militant pour la laïcité.
dotorabou
 
Messages: 20
Inscription: Sam 10 Avr 2021 22:00

Re: Bonjour !

Messagede Lehning le Mer 7 Juil 2021 14:35

Bonjour !

Voui... C'est vrai que Marx était un bourgeois. Engels encore plus d'ailleurs !
La femme de Besancenot n'est pas une pauvre et lui est facteur à Neuilly !
On pourrait multiplier les exemples.

Autre exemple: le père des frères Reclus était pasteur à côté d'Orthez. Ca n'a pas empêché les frères Reclus (Elisée et Elie) d'être de remarquables anarchistes complètement athées !

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 6451
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bonjour !

Messagede leNouveau le Ven 9 Juil 2021 09:46

"Pour ma part, je suis privilégiée du point de vue de la classe sociale à laquelle j'appartiens. Mais aux yeux d'un.e intersectionnel.le, je suis plutôt défavorisée, car je suis une femme, neuroatypique (je touche l'allocation adulte handicapé), racisée et queer"

La théorie de l'intersectionnalité a pénétré certaines organisations de la gauche radicale et même quelques organisations
ou collectifs libertaires
Je pense que cette façon de hiérarchiser les individus - je t'enlève 1 point à cause de ton origine sociale, je t'en rajoute
4 parce que tu es une femme, handicapée, queer et racisée - va a l'encontre de l'idéal anarchiste d'universalisme

Tu déplore toi même "le manque de possibilité de s'exprimer et de débattre" au sein des groupes qui se revendiquent
de l'intersectionnalité, cette hiérarchisation des individus confère à certains un statut de super opprimé et une autorité
sur les moins opprimés, une légitimité à imposer leur point de vue sur certains sujet, voire interdire à d'autres
de s'exprimer

Exemple, la lamentable affaire de Mille Babords il y a quelques années à Marseille

Les Intersectionnels pourrons me tomber dessus; je suis un mâle blanc, hétérosexuel de 50 ans,
mais j'ai la faiblesse de penser que je peux avoir une opinion et contribuer au débat sur les sujets du féminisme,
de la lutte contre les discriminations sexistes et contre le racisme
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 173
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Bonjour !

Messagede Azalée le Dim 11 Juil 2021 11:44

Bonjour !
Merci beaucoup pour vos réponses. Ce que vous me dites est intéressant. A vrai dire, j'ai pris du temps à répondre car je ne suis toujours pas totalement décidée sur ce que je pense de la gauche intersectionnelle et de la gauche universaliste. En somme, je ne sais pas "de quel camp je suis." Je me documente beaucoup sur ces questions, en lisant des avis opposés, mais je n'arrive toujours pas à me décider.
Je trouve triste que la gauche soit aussi divisée.
Je ne participerai peut-être pas beaucoup au début sur ce forum (car je suis encore mal renseignée et je ne me suis pas forgée d'avis suffisamment solide sur certaines questions), mais je serai toujours curieuse de vous lire !

A bientôt peut-être !
Azalée
 
Messages: 2
Inscription: Lun 5 Juil 2021 00:25

Re: Bonjour !

Messagede Lehning le Dim 11 Juil 2021 15:12

Bonjour !

A ce stade, je tiens à préciser que la gauche (toutes les gauches) n'est pas de l'anarchisme.
L'anarchisme est à part et ne fait pas partie de la Gauche.

Même si, historiquement, l'anarchisme est considéré comme une branche du socialisme: le socialisme anti-autoritaire.

Mais à l'heure actuelle, le socialisme ou les gauches sont tellement dévoyé-e-s...

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 6451
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bonjour !

Messagede Molossus le Jeu 17 Nov 2022 16:04

Bjr
Molossus
 
Messages: 4
Inscription: Mar 15 Nov 2022 11:48


Retourner vers Espace membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités