Un Vignolles chez Soral ?

Un Vignolles chez Soral ?

Messagede acratack le Mar 14 Avr 2015 09:55

voila l'article. je ne met pas le lien vers E&R bien sur. avec la petite parano Coluche à la fin ^^

Courrier des lecteurs
Soutien d’un adhérent d’E&R... ancien cadre de la CNT !


M. Soral,

Je viens encore une fois de passer un moment merveilleux devant une de vos conférences, où vous expliquez brillamment comment un apôtre du syndicalisme révolutionnaire peut, s’il est honnête, tomber d’accord avec un apôtre du christianisme ou du coran.

Dans mes jeunes années, en 92, j’ai croisé la CNT [Confédération nationale du travail, NDLR]. À l’époque ils étaient 600... C’est moi qui me suis retrouvé chargé de m’occuper de la propagande, la faisant passer de 600 à 6 000 à peu près... Je me suis pendant des années usé à essayer de faire comprendre à des gauchistes, pour la plupart, les fondements des concepts du syndicalisme révolutionnaire, tout en ayant au fond de moi toujours eu un profond respect pour les vrais nationalistes ou les vrais patriotes... À tenter d’expliquer que l’internationalisme n’était pas la négation des nations mais leur reconnaissance, et la lutte pour qu’elles s’entendent entre elles.

Par exemple une fois, j’arrive comme maître d’école dans une école de banlieue d’où je viens, et dans la cantine il y avait tous les drapeaux de l’Afrique, et j’ose dire à une instit’ de la LCR : « Mais il manque un drapeau », et elle me répond : « Mais lequel ? », et je lui dit : « Eh bien le drapeau français, le drapeau du pays accueillant », et là comme souvent cela fut le cas dans ma vie de combattant anarcho-syndicaliste, elle me traite de fasciste, tout en ayant une culture, elle, digne de l’huître... Je ne vous raconte pas ce fait pour m’interesser à ma petite personne. Je vous en parle pour que l’on aille jusqu’à l’union des patriotes dissidents.

Votre conférence, qui compare nos années aux années de plomb en Italie, m’a aussi profondément touché. Quand vous expliquez l’assassinat d’Aldo Moro et mai 68, comme une manipulation pour virer De Gaulle, car il avait osé s’opposer aux Américains et à ce peuple sûr de lui-même et dominateur. En fait ce n’est pas un Hasard aussi si De Gaulle eut comme un de ses meilleurs amis, Louis Lecoin, un anarchiste qui alla jusqu’au bout de sa dissidence.

Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi, même en étant animateur de la CNT, je ne fus jamais client des pratiques des chasseurs de skins, et pourquoi je ne fus pas donc convaincu par Julien Terzic, qui fut de la CNT. Inconsciemment, j’ai peut-être dû être à l’écoute de mon instinct de classe, car dans mon milieu, j’ai eu plein de potes qui étaient skinheads... Au fond de moi, je sentais une immense tendresse pour ceux que les gauchistes appelaient à l’époque les rouges-bruns... Et jamais de toute façon je n’ai pu adhérer au substitutisme gauchiste... Et le temps me donne raison, car ils ont tous fait et fini leurs crise d’ados, alors que moi a bientôt 50 balais, je suis toujours de la dissidence...

Mais j’ai quitté la CNT, il y a quelques années, même si beaucoup de leurs slogans sont de moi, comme par exemple : « La CNT, un syndicat de combat. » Mais je fus fatigué d’expliquer a des petits bourges les fondements de notre combat initial... Je reste juste pote avec mon frère de lutte de l’Oise, ouvrier chez Nestlé, qui lui aussi pour les mêmes raisons que moi laissa tomber... Adieu les punks à chiens, qui nous traitaient d’anarcho-beaufs... En passant j’ai donc de ce fait le même mépris que vous des dessins de Cabu sur le Beauf, car moi les beaufs de Cabu étaient souvent mes potes, pour leur bon sens... Bref, cela pourrait aussi être un sujet.

Donc depuis, j’ai quitté ces gens-là après 20 ans de combat, puis une errance professionnelle, je quitte les instits, pour devenir ouvrier ostréicole en Bretagne, puis bûcheron dans les Landes, ouvrier pépiniériste en Picardie et instit en Lot-et-Garonne où, perdu, je fais la campagne de Mélenchon en 2012... Vite je m’engueule avec le Front de gauche, en disant qu’ils ont un bon général orateur, mais que leurs soldats sont des nazes, que des gauchistes perdus qui pratiquent ce que j’appelle la « gauchisto-thérapie ». De la misère en milieu étudiant... que je viens de voir aussi, bravo Monsieur Soral.

Puis la déprime plus ou moins latente, un peu de sport de combat, mais une errance générale et pas mal de picole de bras cassé ou d’amputé du cœur ; ou de fêlé du crâne. C’est comme on voudra.

Donc un immense sentiment de solitude. Jusqu’à ce que je vous entende vous faire insulter par le Kapo Valls... Sans vous connaître, par curiosité et par honneteté intellectuelle, j’ai donc choisi d’aller vous écouter sur votre site Égalité & Réconciliation. Et là je suis capté, enfin je ne me sens plus seul, fini les antidépresseurs... Je retrouve ma came, la politique avec un grand P. Enfin...

Et donc même si je suis agnostique, j’ai de la morale et de la dignité, et par principe j’ai adhéré, et suis pressé de participer aux initiatives de votre mouvement.

Merci d’exister, monsieur... et d’avoir mis des mots sur mes maux. Et désolé pour mon mail que je trouve un peu décousu, cela doit venir du fait que je ne sais pas trop encore par quel bout commencer pour vous écrire de facon cohérente, ce qui doit expliquer peut-être le coté brouillon de ce texte...

Faites gaffe à vous, car la dissidence a besoin de mecs comme vous. Mais le système fera tout pour vous éliminer. Évitez la moto. Un accident est si vite arrivé, quand on est dans la lignée de Coluche.

P.
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Un Vignolles chez Soral ?

Messagede bajotierra le Mar 14 Avr 2015 11:19

Dans mes jeunes années, en 92, j’ai croisé la CNT [Confédération nationale du travail, NDLR]. À l’époque ils étaient 600... C’est moi qui me suis retrouvé chargé de m’occuper de la propagande, la faisant passer de 600 à 6 000 à peu près


c'est un mythomane ...
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Un Vignolles chez Soral ?

Messagede michelbakouninedu83 le Mar 14 Avr 2015 21:47

Quand je lis ce message cela ne ma paraît pas vraiment étonnant au regard de ce qu'est devenu le camp anarchiste de nos jours.
La réalité c'est que moultes anars choisissent souvent par haine primitive du marxisme et des ses branches divers es et variées, des acoquinements avec des franges souvent douteuses, au nom de la fraternité dans la lutte contre tout ce qui est rouge, la preuve avec maintes grand noms français de l'anarchisme noir et pur qui vont dîner avec les grands noms villiéristes. Tout cela est malheureux.
Durant les manifestations souvent je discute avec des partenaires et certains, qui portent le drapeau noir, ont des discours vraiment bizarres car tu as l'impression que l'ennemi principal est le rouge :confus: .
Ensuite pour continuer à expliquer la normalité des rapprochements actuels des anarchistes avec les soraliens, il faut aussi dire que souvent les milieux anarchistes sont vachement masculins et virils et n'ont pas réellement fait le travail de déconstruction sur les genres et les identités sexuelles. Cela se voit souvent chez les anars historiques. Tandis que c'est vrai que les milieux en pointe sur les problématiques post-raciales, post-genre post-modernes sont souvent issus des logiciels de pensée marxistes ! Les anarchistes n'ont pas accroché le wagon au bon moment préférant souvent boire un demi avec les copains et matter les culs plutot que de se remttre en question en tant qu'oppresseur ( je parle ici de mon expérience des milieux anars français ).
Et cette façon de faire, c'est tout simplement en rien opposé au soralisme, le mec qui vomit les communistes et qui tend la main aux anars.
Bref voici une bribe d'explication, à mon avis ce n'est pas un cas isolé, c'est tout simplement la sociologie de la france qui n'a pas changé, ses pauvres changent juste de camp sans vraiment se remttre en question. :D
michelbakouninedu83
 
Messages: 28
Inscription: Ven 3 Avr 2015 21:32

Re: Un Vignolles chez Soral ?

Messagede Shevek le Mar 14 Avr 2015 23:35

Ça me paraît peu crédible, et peut-être même un faux fait pour louer E et R.
Quelle est la source ? Visiblement, ce n'était pas un anonyme dans la Cnt-V. Des cénétistes V peuvent confirmer ou infirmer l'existence de cette personne et de son étrange dérive ?

Au fait "Vignoles", c'est comme "banderole" : avec 2 "l", elle s'envole...
Shevek
 
Messages: 8
Inscription: Ven 14 Fév 2014 00:09

Re: Un Vignolles chez Soral ?

Messagede baboeuf le Lun 4 Mai 2015 11:23

c'est malheureusement pas un fake.
et ça confirme un doute sur un autre qui répond.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Un Vignolles chez Soral ?

Messagede Protesta le Dim 21 Juin 2015 14:12

Mais j’ai quitté la CNT, il y a quelques années, même si beaucoup de leurs slogans sont de moi, comme par exemple : « La CNT, un syndicat de combat. »


C'est curieux mais j'ai connu un militant vignolle à Tlse qui se ventait d'avoir inventer ce slogan. :mrgreen:

Un syndicat de mythomane?? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2219
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04


Retourner vers Discussions libres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités