Ni Dieu ni maitre ?

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 5 Fév 2015 22:41

C'est vrai, et je me base donc que sur les bribes d'informations obtenues dans la bande annonces, et de ce que j'ai vu je ne vois pas de contradiction directe, et c'est précisément pour cette raison que je te demande de ne pas tourner autour du pot. Donc je réitère ma question: En quoi ce documentaire entre t'il en contradiction avec ce que j'ai pu dire ?
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 5 Fév 2015 22:44

Anarcoco a écrit:C'est vrai, et je me base donc que sur les bribes d'informations obtenues dans la bande annonces, et de ce que j'ai vu je ne vois pas de contradiction directe, et c'est précisément pour cette raison que je te demande de ne pas tourner autour du pot. Donc je réitère ma question: En quoi ce documentaire entre t'il en contradiction avec ce que j'ai pu dire ?


Oui, tu te base sur des bribes d'informations..
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 5 Fév 2015 22:49

Donc en quoi ce documentaire entre t'il en contradiction avec ce que j'ai pu dire ? :prier:
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 5 Fév 2015 23:05

Tout ce que je pourrais répondre ne te servirait à rien vu que tu n'as pas vu le film..
Ce que je peux te dire peut-être c'est que ce film pourra certainement te montrer un autre point de vue sur la vie et te montrer comment la vie fonctionne réellement, Comment les choses se mettent en place naturellement dès que l'on créé sa vie et que l'on est pas influencé par un pouvoir quelconque, que l'on ne la laisse pas aux mains d'un autre. En se responsabilisant, on s'épanouie.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 5 Fév 2015 23:46

l'étrangère a écrit:Tout ce que je pourrais répondre ne te servirait à rien vu que tu n'as pas vu le film..

C'est exactement pour cela que je te demande les idées de ce documentaire, parce que je ne l'ai pas vu...

l'étrangère a écrit:Ce que je peux te dire peut-être c'est que ce film pourra certainement te montrer un autre point de vue sur la vie et te montrer comment la vie fonctionne réellement

Un autre point de vue surement, des idées intéressantes je n'en doute pas, mais tu sous-entends que je ne connaisse rien au fonctionnement de la vie (sujet très vaste d'ailleurs), sur quoi te base tu pour dire ça ? J'ai l'impression de voir quelqu'un qui souhaite fermer un débat à coup de "tu ne comprends pas encore la vie de toute façon"... Essaies de m'expliquer l'idée du docu au lieu de me laisser dans le trouble ainsi :roll:

l'étrangère a écrit:influencé par un pouvoir quelconque

Je ne suis pas certain que les religions exercent un quelconque pouvoir sur toi. Mais si on part de ton raisonnement, les parents exercent un pouvoir sur leurs enfants, les enfants devraient donc cesser d'écouter leurs parents ? Je ne suis pas convaincu...

Ce que tu appelles pouvoir (qui n'exerce pas réellement de pouvoir d'ailleurs), j'appelle ça "instance de socialisation" si on veut utiliser le terme sociologique. Ce n'est pas tellement un pouvoir, dans le sens ou tu n'es pas contraint de te convertir (dans le cadre des religions) ou d'adhérer à une quelconque idée plus généralement. En réalité tu ne fais que recevoir les informations de ton environnement, à toi de voir ensuite ce que tu veux en faire. Par exemple, quand tu grandis auprès de tes parents, et bien indirectement, tu vas "absorber" leurs idées, à toi de savoir ensuite si tu vas les rejeter ou les accepter. Au même titre que la famille, la religion joue un rôle dans l'évolution des esprits (en bien ou en mal). Donc une fois de plus, si on part de ton raisonnement, l'influence des parents (tout comme de la religion) devrait disparaitre. Et bien je te souhaite bonne chance pour éduquer tes (futurs) enfants sans leur apporter la moindre idée. :lool:
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 6 Fév 2015 00:44

Anarcoco a écrit:Un autre point de vue surement, des idées intéressantes je n'en doute pas, mais tu sous-entends que je ne connaisse rien au fonctionnement de la vie (sujet très vaste d'ailleurs), sur quoi te base tu pour dire ça ? J'ai l'impression de voir quelqu'un qui souhaite fermer un débat à coup de "tu ne comprends pas encore la vie de toute façon"... Essaies de m'expliquer l'idée du docu au lieu de me laisser dans le trouble ainsi :roll:

l'étrangère a écrit:influencé par un pouvoir quelconque

Je ne suis pas certain que les religions exercent un quelconque pouvoir sur toi. Mais si on part de ton raisonnement, les parents exercent un pouvoir sur leurs enfants, les enfants devraient donc cesser d'écouter leurs parents ? Je ne suis pas convaincu...

Ce que tu appelles pouvoir (qui n'exerce pas réellement de pouvoir d'ailleurs), j'appelle ça "instance de socialisation" si on veut utiliser le terme sociologique. Ce n'est pas tellement un pouvoir, dans le sens ou tu n'es pas contraint de te convertir (dans le cadre des religions) ou d'adhérer à une quelconque idée plus généralement. En réalité tu ne fais que recevoir les informations de ton environnement, à toi de voir ensuite ce que tu veux en faire. Par exemple, quand tu grandis auprès de tes parents, et bien indirectement, tu vas "absorber" leurs idées, à toi de savoir ensuite si tu vas les rejeter ou les accepter. Au même titre que la famille, la religion joue un rôle dans l'évolution des esprits (en bien ou en mal). Donc une fois de plus, si on part de ton raisonnement, l'influence des parents (tout comme de la religion) devrait disparaitre. Et bien je te souhaite bonne chance pour éduquer tes (futurs) enfants sans leur apporter la moindre idée. :lool:


Pour moi l'expérience personnelle prime sur tout le reste. Les reste n'est que "interprétation".
On est tous influencé par notre environnement et tout le travail spirituel c'est justement d'arriver à prendre de la distance avec ces influences qui conditionne notre comportement. Les parents doivent s'efforcer de ne pas influencer leurs enfants de les guider dans leur choix mais sûrement pas les "orienter". Les parents n'ont absolument pas à exercer un pouvoir sur leurs enfants.. Il ne faut pas confondre "influencer" par notre propre comportement et "vouloir exercer un pouvoir".. Tu mélanges un peu tout... (ce que je te dis là est tout à fait en lien avec le documentaire)
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Ven 6 Fév 2015 13:09

Quand tu influences tu exerces une forme de pouvoir :wink:

Est ce que tu connais l'enfant sauvage ? C'est un enfant qui a apprit de son environnement, dans la Nature, et sans aucune influence... ou presque, en réalité il a été influencé par les animaux, et a fini par adopter le même fonctionnement qu'eux, car après tout, c'est tout ce qu'il connaissait. Tout ça pour dire qu'un enfant ne peut pas faire sa propre éducation, il est obligé d'apprendre de ce qui l'entoure.

l'étrangère a écrit:Les parents doivent s'efforcer de ne pas influencer leurs enfants de les guider dans leur choix mais sûrement pas les "orienter"

Quelle est la différence entre un parent qui guide et un parent qui oriente ?

Définitions Wikipédia:
Guider= (Figuré) Diriger
Orienter= (Figuré) Diriger ; guider

Je dois avouer que j'ai un peu de mal à saisir ta pensée :gratte:
Mais si j'ai bien compris, un parents devrait donner des conseils et non obliger, c'est ça ?
Si c'est ça, je crois que c'était déjà une évidence pour tout le monde.

Enfin ce qu'il faut que tu comprennes c'est que les parents sont obligés d'exercer une influence sur leurs enfants ! A partir du moment où ces enfants te voient, t'écoutes, et prennent en compte la moindre information qui peut émaner de toi, tu les influence. C'est naturel, tu ne peux pas changer ça, les individus prennent tous les comportements qu'ils connaissent, et qu'ils ont intériorisés, et les mettent en application dans leur propre vie. Il est impossible de s'éduquer tout seul. Donc le problème n'est pas de faire en sorte que les parents n'exercent aucune influence (car c'est obligé), ils doivent faire attention à exercer la bonne influence !

l'étrangère a écrit:le travail spirituel c'est justement d'arriver à prendre de la distance avec ces influences qui conditionne notre comportement

Non, ce n'est pas ça le travail spirituel, tu confonds avec l'esprit critique. Et comment prendre de la distance ? En partant de tout ce que l'on sait, et de remettre en question tout ce que l'on a initialement apprit, et non, comme tu as l'air de le penser, de s'écarter de toute forme d'influence, et donc de toute information... C'est au contraire grâce à l'abondance d'information diverses et variées qu'on peut se forger un esprit critique.
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 6 Fév 2015 16:06

On se forge un esprit critique en consultant les synonymes de Wikipédia ?
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Ven 6 Fév 2015 18:20

Je n'ai pas vraiment l'impression que tu viennes ici pour débattre, mais plutôt pour avoir raison. Je ne fais pas de duel politique avec toi, je ne veux gagner l'approbation de personne, je veux juste me rapprocher au plus près de la vérité. Or ta démarche n'a rien de constructive, tu fais des attaques personnelles (car oui ton dernier message en est une) au lieu de répondre à mes questions...
Donc développe des idées claires et précises, ou ne dit rien. :console:
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 6 Fév 2015 18:54

Que faut-il que je te réponde pour que, pour toi, la discussion soit constructive ?
Je te propose de me transmettre la réponse qui te convient et je te la renvoie. :wink:
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Ven 6 Fév 2015 19:23

Je ne sais pas, commence par répondre à la question que je t'ai déjà posée 3 fois, et 3 fois restée sans réponse...
Une quatrième, sait on jamais: En quoi ton documentaire vient contredire ce que j'ai pu affirmer avant ? Quelle est l'idée générale de ce fameux documentaire ?

Et tu répètes qu'il est possible d'élever un enfant sans l'influencer, j'ai affirmé que l'esprit critique se formait par l'abondance d'infos, et tu m'as laissé sur ma faim (avec une attaque personnelle soit dit en passant), donc qu'est ce que je dois en conclure ?
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 6 Fév 2015 23:07

Si l'on permet à un enfant d'apprendre ce qui lui convient, ce qui le passionne à son rythme, si on lui fait confiance, on le guide vers où il veut aller, il s'épanouit et c'est 100 % de réussite car nous sommes tous fait pour vivre libre. C'est ce que démontre le documentaire. Malheureusement, la confiance n'est pas très à la mode actuellement. Le système dans lequel on est embourbé actuellement, joue sur nos peur et veut nous imposer des lignes de conduite. Il veut nous soumettre en prétendant savoir mieux que nous, ce dont nous avons besoin. Heureusement,beaucoup de gens se libèrent des préjugés et préfèrent se baser sur leur propre expérience. Et ça marche très bien. C'est une bouffée d'air frais. Tu penses vraiment que s'abreuver d'informations rend plus intelligent et plus critique ? Privilégier la qualité plutôt que la quantité me paraît aller dans le bon sens. L'éducation devrait être réservée aux chiots, non aux enfants…

Quand tu affirmes que "la religion est une manière d'appliquer "une morale" (beurk ce mot) à ceux qui n'auraient pas réussis à trouver la réponse soi-même", je me dis que l'on est pas sortie de l'auberge. Ca va d'ailleurs à l'inverse de ce que ce documentaire propose.

L'attachement aux choses et aux règles sont des prisons et des impasses. Tout change tout le temps et ce qui est vrai maintenant ne le sera plus demain. Demain est un autre jour, un autre contexte. Etre créatif, c'est être libre et détaché des habitudes et des influences du passé, créer sans arrêt sa vie au jour le jour, sans préjugés, sans habitude. Nous avons déjà tout, il suffit d'être créatrices(teurs), réunies et solidaires.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Sam 7 Fév 2015 00:14

Tout d'abord, je te remercie pour ton honnêteté et ta bonne volonté, c'est avec plaisir que j'ai lu ton message :wink:

l'étrangère a écrit:Si l'on permet à un enfant d'apprendre ce qui lui convient

Je suis d'accord, ce que je disais simplement c'est qu'un enfant ne se construit pas seul. Mais je suis de ton avis, une éducation qui privilégie le développement personnel permet évidement un meilleur épanouissement qu'à travers des règles strictes. L'enfant à donc besoin d'un soutien, et l'école, au même titre que les parents, et au même titre que la religion, offrent des ressources utilisable par l'enfant, il suffit juste que cette éducation (par l'instance de socialisation je veux dire) soit adaptée à l'enfant. Donc ça revient à ce que je disais, en rien la religion ne va à l'encontre du bon développement des enfants.

l'étrangère a écrit:Privilégier la qualité plutôt que la quantité me paraît aller dans le bon sens

Personnellement je préfère privilégier les deux, pourquoi se priver :D

l'étrangère a écrit:Quand tu affirmes que "la religion est une manière d'appliquer "une morale" (beurk ce mot) à ceux qui n'auraient pas réussis à trouver la réponse soi-même", je me dis que l'on est pas sortie de l'auberge

C'est la dur réalité du monde, selon toi, qui réalise VRAIMENT ses rêves de nos jours ? Très peu (et c'est surement à cause de l'éducation subie)... Une religion permet de faire une transition entre notre mode de vie matérialiste, et la réelle spiritualité (à condition que la religion en question soit bonne). Comprend bien que je ne défend pas une quelconque religion, et je ne prétend même pas que la religion que je décris existe, je dis simplement quelle peut jouer un rôle positif d'accompagnement, au même titre que la famille envers ses enfants.

l'étrangère a écrit:L'attachement aux choses et aux règles sont des prisons et des impasses

Non, mais il est vrai que l'attachement aux mauvaises règles sont une impasse. On n'abandonne pas une langue sous prétexte que ce soit vieux, on l'abandonne si elle n'est plus adaptée.

l'étrangère a écrit:Nous avons déjà tout, il suffit d'être créatrices(teurs), réunies et solidaires.

Oui, et pourquoi est ce que le monde ne va pas déjà mieux selon toi ? Je pense que tu vas devoir te faire à cette idée, la majorité de la population n'agit pas encore pour le changement, les réelles prises en main sont minimes, moi même je ne prétend pas agir toujours selon ma volonté. J'ai pris conscience du problème, et je n'agis pas toujours en conséquence, alors j'imagine que ceux qui n'ont pas conscience des problèmes qui gangrènent notre planète sont loin d'œuvrer pour le changement positif... :roll:
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Lehning le Mer 11 Fév 2015 02:01

Bonsoir !

Agacé, j'ai fracassé ma télé ! :shock:

La spiritualité, c'est bien trop souvent très proche de la religiosité !^^ Les spiritueux-ses penché-e-s sur leurs "autels" d'encens et de statuettes de Bouddha et de cartes postales de Ganesh, de Vishnou ou de Shiva, la prolifération de nouvelles sectes soit-disantes spirituelles et qui, pour la plupart du temps, finissent en croyances religieuses, menés par 1 ou des gurus^^

D'ailleurs, c'est largement flagrant que les grandes sectes spirituelles et religieuses qui ont réussies s'appellent notamment Eglise catho, bouddhisme, Islam.

L'ambiguïté entre spiritualisme et religiosité (particulièrement notamment dans le bouddhisme et l'hindouisme), cette sorte de mélange, jusqu'à certains-nes à qualifier de "philosophie" le bouddhisme (alors qu'il n'est clairement qu'une véritable religion) n'est qu'une réthorique d'écran de fumée pas bien épais,j in fact. Combien de petit-e-s gurus soit-disantes seulement spirituel-elles n'ont pas rêvé-es d'être grand-e-s gurus-tes d'une nouvelle religion ? Aucun-e bien entendu ! :arf: Qu'ils-elles soient spirituel-elles ou religieux-ses, c'est kif-kif bourricot ! Tel un-e politicien-cienne magouilleur-se, seul le Pouvoir et l'Argent l'intéresse.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3229
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Mer 11 Fév 2015 10:21

Lehning a écrit::

La spiritualité, c'est bien trop souvent très proche de la religiosité !^^ Les spiritueux-ses penché-e-s sur leurs "autels" d'encens et de statuettes de Bouddha et de cartes postales de Ganesh, de Vishnou ou de Shiva, la prolifération de nouvelles sectes soit-disantes spirituelles et qui, pour la plupart du temps, finissent en croyances religieuses, menés par 1 ou des gurus^^
!

Tout à fait d'accord
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Mer 11 Fév 2015 22:49

Bonjour Lehning,
Tu essaies de redonner vie à mes posts ou quoi ^^

Bref, pour en revenir au sujet, il faudrait tout de même qu'on m'explique en quoi la spiritualité et la religion sont néfastes aux hommes ?
J'ai précédemment montré que c'est une simple instance de socialisation, comme de nombreuses autres (familles, médias, amis, etc), et que cela fait parti du processus naturel d'apprentissage. Il n'y a aucun mal à faire germer une idée dans l'esprit d'un homme à partir du moment que cette dernière est bonne. Il serait quelque peu naïf de penser que tous les hommes disposent des mêmes capacités à la naissance, certains sont plus clairvoyants que d'autres, et c'est donc aux clairvoyants d'aider les plus troublés...
Enfin, vous allez me répondre que les religions n'ont véhiculées que de mauvaises idées ? Tout d'abord c'est faux (amour, paix, non-violence... ?), et même si toutes les idées propagées ne sont pas toujours positives, en rien ça signifie que TOUTES les religions ont étés, sont, et seront mauvaises... Comprenez bien qu'une religion n'est rien d'autres qu'un ensemble de croyances (justes ou pas). Dans ce cas, si l'on poursuit votre raisonnement, il faudrait brûler tous les livres, car ils contiennent eux aussi des croyances (jusqu'ici personne n'a acquit la Vérité Absolue, sauf erreur de ma part) ? Et une fois de plus, je ne défend pas de religion en particulier, je défend la religion en général, tout bon anarchiste ce doit de faire de même car cela touche à la liberté de croyance. Qui serait assez grand dictateur pour imposer certaines croyances, une certaine vision ? La critique de la religion en général est indéfendable pour un anarchiste, tout simplement parce que ça va à l'encontre de ses motivations !

Pour finir, j'aimerais faire une remarque qui n'entre pas de ce débat: Depuis quelques siècles, c'est le Capital qui nous domine, et nos oligarques ont bien compris comment nous faire rester dans notre servitude, il nous font croire que l'Homme n'a pas de pouvoir. Cette dernière phrase devrait résonner dans vos esprits, car on cache effectivement les réelles capacités de l'Homme à la population. C'est là que la spiritualité prend tout son sens, elle permet une meilleure compréhension de nous-même et de notre influence. Pour avoir lu quelques livres Franc-Maçons, je sais qu'eux mêmes sont très spirituels ! Ils gardent jalousement ce pouvoir, notamment en instaurant une vision matérialiste et fataliste de notre monde. Comme dit précédemment je ne vais pas vous vendre telle ou telle religion, moi même je n'en ai pas, mais celui qui fait preuve d'une véritable remise en question finira tôt ou tard par comprendre le rôle central que joue la spiritualité.
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede leNouveau le Jeu 12 Fév 2015 10:38

Je vois deux problèmes majeurs avec la religion pour un anarchiste,
premièrement la structure hiérarchique pyramidale du clergé,
l'établissement d'une caste privilégiée dans le rapport avec les divinités,
qui lui donne un pouvoir sur le commun des mortels,
deuxièmement la foi est par essence irrationnelle et donc incompatible
avec une philosophie matérialiste

"Ni Dieu, ni Maitre" n'est pas un commandement gravé dans les Tables de la Loi anarchistes,
c'est juste une constatation de cette incompatibilité
la religion reste très loin du projet émancipateur libertaire, même si certains anars se retrouvent
dans les idéaux que tu cites "amour, paix, non-violence"- les croyants chercheront à les atteindre
parce que c'est la Vérité venue d'En-Haut, alors que pour nous ce seront des déductions issues
de l'analyse d'expériences pratiques
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 12 Fév 2015 11:46

Dans ce cas, les anarchistes devraient se sentir très proche de la spiritualité. A moins qu'ils fassent comme beaucoup une confusion entre spiritualité et religion.
Les religions parlent beaucoup de spiritualité alors que les spiritualistes n'ont absolument pas besoin de religion.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 12 Fév 2015 16:49

Vous partez avec une vision biaisée de ce qu'est la religion, donc votre conclusion en sera forcement de même...

leNouveau a écrit:premièrement la structure hiérarchique pyramidale du clergé,
l'établissement d'une caste privilégiée dans le rapport avec les divinités,
qui lui donne un pouvoir sur le commun des mortels

Une religion est un ensemble de croyances, attitudes, pratiques, etc... Rien n'implique qu'une religion doit disposer d'une structure pyramidale, rien n'implique la création de caste de privilégiés. C'est exactement, ce que je dis, vous partez avec des bases fausses, on ne peut trouver la vérité ainsi !

leNouveau a écrit:deuxièmement la foi est par essence irrationnelle et donc incompatible
avec une philosophie matérialiste

Qui a dit qu'il fallait être matérialiste au juste ? En quoi c'est une bonne chose ?

leNouveau a écrit:la religion reste très loin du projet émancipateur libertaire

Faux, une fois de plus ! Une religion n'est qu'un ensemble de croyances (vraie ou fausses), une religion peut donc très bien défendre une croyance libertaire !
Je pense que vous devez repartir sur de vraies bases, connaitre le sens des mots, et remettre en question chaque croyance (je parle de croyance car il reste difficile pour les hommes de se rapprocher de la Vérité...). La religion n'est pas différente d'une famille, ou d'une école. Toutes ces choses là se caractérisent par un groupe qui véhiculent ses valeurs, idées, croyances. Notre société moderne est touchée par une très forte propagande anti-religieuse (et comprendre pourquoi donne des indications très précieuses sur notre histoire et sur le fonctionnement de notre société), je vous invite donc à remettre en question vos propres croyances.

l'étrangère a écrit:A moins qu'ils fassent comme beaucoup une confusion entre spiritualité et religion

La religion n'est que la pratique collective de la spiritualité, l'un comprend l'autre, il n'y a donc pas lieu de parler de confusion.

l'étrangère a écrit:Les religions parlent beaucoup de spiritualité alors que les spiritualistes n'ont absolument pas besoin de religion.

Et que fais tu des personnes pas spécialement spirituelle ? Car la religion permet d'orienter vers cette spiritualité que tu défends tant (à juste titre d'ailleurs).
La religion transmet des informations, comme n'importe quelle instance de socialisation, et elle est particulièrement bien placée pour parler de spiritualité, pourquoi s'en priver dans ce cas ? C'est un atout à partir du moment où la religion défend de bonnes valeurs. :wink:

Sérieusement, vous faites preuve d'une haine envers la religion, et le fait de se prétendre anarchiste et de vouloir l'interdire montre bien le paradoxe qui existe dans votre discours. Donc avant de répondre à ce message, je vous invite à remettre en question vos croyances, demandez vous si c'est justifié. Questionnez vous sur l'origine et le but ultime de ces croyances, et demandez vous si elles sont bonnes ou pas. Et afin que vous ne partiez pas avec de mauvaises bases, gardez ceci en tête:
"La religion n'est pas différente d'une famille, ou d'une école. Toutes ces choses là se caractérisent par un groupe qui véhiculent ses valeurs, idées, croyances."
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede leNouveau le Ven 13 Fév 2015 10:34

à Anarcoco

je ne sais pas si c'est pour moi que tu écris
ton dernier paragraphe, mais je peux t'assurer
que je n'ai aucune "haine" envers les religions
ni les gens qui pratiquent, et en tant qu'anti-autoritaire
je ne veux rien "interdire" à personne

cette paranoïa est typique de ceux qui veulent
renforcer un sentiment identitaire, qu'il soit nationaliste
ou religieux (voire les deux, lorsque l'un vient au secours de l'autre)

quand je te dis que la religion reste loin du projet émancipateur
libertaire, tu me réponds "Faux(...)! Une religion n'est qu'un ensemble
de croyances, attitudes, pratiques ..." mais c'est exactement ce que je
lui reproche, tu oublies d'ailleurs que celles-ci sont codifiées,
érigées en système - par qui si ce n'est cette caste de privilégiés
que je dénonce ? -
contrairement à ce que tu écris plus loin, l'anarchisme, lui,
n'est pas basé sur un système de croyances

une divergence d'opinion est une menace pour le dogme révélé :
on ne contredit pas l'enseignement divin, elle est au contraire
bénéfique à l'émancipation individuelle car elle alimente la réflexion
et le débat
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

PrécédentSuivante

Retourner vers Discussions libres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités