Ni Dieu ni maitre ?

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede leNouveau le Jeu 12 Mar 2015 07:06

- Hors Sujet ? -

J'ai été un peu surpris de lire plus haut que l'indépendance de l'Inde
s'était déroulée "sans effusion de sang"

Le gouvernement Atlee, élu en 1945 sur un programme social et pacifiste
au dépens du héros de guerre Churchill, a accordé l'indépendance à l'Inde
parce qu'il n'avait ni les moyens économiques ni le soutien de sa population
pour se lancer dans une guerre coloniale au sortir de la 2ème guerre
mondiale, lucidité que la France n'a pas eu en Indochine.

Si l'un des acteurs principaux des négociations pour l'indépendance de l'Inde
était effectivement un apôtre de la désobéissance civile et de l'action
non-violente, ses partisans ne l'ont pas toujours suivi dans cette voie
et la route vers l'indépendance est jonchée de cadavres dus aux violences
des émeutiers indiens et à la répression de l'Empire.

La lutte nationaliste indienne est mélée à des affrontements
inter-religieux (tiens?) Hindous/Musulmans.

L'indépendance effective entraine la création de deux états antagonistes,
en guerre ouverte (1947-1948), et une situation de guerre civile dans
chaque pays entrainant des centaines de milliers de morts et des déplacements
massifs et forcés de populations - plus de 12 millions d'individus.

La lutte pour l'indépendance de l'Inde est une histoire de 90 ans de violences
et 68 ans plus tard les 2 états issus de la partition sont toujours en guerre,
et les conflits inter-religieux sont toujours d'actualité.

Alors, l'indépendance de l'Inde sans effusion de sang vraiment ?
Avatar de l’utilisateur
leNouveau
 
Messages: 166
Inscription: Lun 20 Juil 2009 09:47

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 12 Mar 2015 10:16

On ne peut que constater le peu d'avancer par la lutte, je n'invente rien, je constate. Il y a du résultat sur le moment mais sur le long terme rien ne se passe. Le pouvoir sait combattre et faire plier mais s'il n'y a plus rien à faire plier, il est KO !
Créer une vie indépendamment du système c'est s'affranchir et se libérer. Il n'y a pas autre chose à faire.
Certains ne savent pas faire autre chose que juger, malheureusement ne savent pas nuancer et avancent avec leur gros sabots en pensant que chez un individu tout est tout blanc ou tout est tout noir. Ce sont des extrémistes et c'est triste et risible en même temps de les voir défendre la liberté de penser..
Mais ce qui compte c'est de se tourner vers l'action positive et avancer quoi qu'il arrive en ignorant ce genre d'individu.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 12 Mar 2015 14:26

(La création n'a jamais été une lutte !! Croire ça c'est ne rien savoir de la liberté !)
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Lehning le Jeu 12 Mar 2015 15:07

Bonjour !

Quand on pousse un peu l'étrangère dans ses retranchements, on s'aperçoit vite in fine de son intolérance, son sectarisme, etc.

La création, sans libertés, ne peut aboutir. C'est donc bien une lutte... pour la liberté ! (ici, je parle de création révolutionnaire, pas des créations étatistes ou BCBG).

Pour créer, il faut être libre. Pour être libre, il faut lutter (la plupart du temps) surtout dans le System actuel.

Ce n'est pas notamment avec la vacuité du bouddhisme ou le lachez-prise philosophique qu'on devient réellement libre. L'égoïsme individuel peut sembler avoir un goût de liberté mais c'est vite limité.
On en revient vite à la célèbre formule de Michel BAKOUNINE: "La liberté des autres étend la mienne à l'infini."
Non pas donc à une liberté seulement individuelle égoïste un peu stirnerienne mais à une liberté bakouniniste, anarchiste. (Stirner n'a jamais été anarchiste véritablement.)

Petit rappel également: la formule "Ni dieu Ni Maître" a été inventée par Blanqui.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3127
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Jeu 12 Mar 2015 16:31

Lehning a écrit:Bonjour !

Quand on pousse un peu l'étrangère dans ses retranchements, on s'aperçoit vite in fine de son intolérance, son sectarisme, etc.

La création, sans libertés, ne peut aboutir. C'est donc bien une lutte... pour la liberté ! (ici, je parle de création révolutionnaire, pas des créations étatistes ou BCBG).

Pour créer, il faut être libre. Pour être libre, il faut lutter (la plupart du temps) surtout dans le System actuel.

Ce n'est pas notamment avec la vacuité du bouddhisme ou le lachez-prise philosophique qu'on devient réellement libre. L'égoïsme individuel peut sembler avoir un goût de liberté mais c'est vite limité.
On en revient vite à la célèbre formule de Michel BAKOUNINE: "La liberté des autres étend la mienne à l'infini."
Non pas donc à une liberté seulement individuelle égoïste un peu stirnerienne mais à une liberté bakouniniste, anarchiste. (Stirner n'a jamais été anarchiste véritablement.)

Petit rappel également: la formule "Ni dieu Ni Maître" a été inventée par Blanqui.

Salutations Anarchistes !

Pour être libre il faut être créatif et la liberté ne sait que faire du combat, ce sont deux choses complètement opposées. Si tu es libre, tu n'as pas besoin de lutter. Si mon opinion ne te plait pas, passe ton chemin...
Réfléchis sur" LA LIBERTE DES AUTRES ETEND LA MIENNE A L'INFINI". pour commencer. Je doute que tu aies bien compris la signification de cette phrase. D'autant plus que tu ne sais absolument pas qui je suis. Tu ne comprends rien à rien. On le vois dans ces quelques lignes. Ton comportement est à l'opposé de ce que tu prétends être... Une fois pour toute, avant de juger les autres, regarde un peu ton comportement dominateur et bourré de certitudes.
Je ne sais pas quel âge tu as mais tu te comportes comme un ado complexé et immature.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 12 Mar 2015 16:51

leNouveau a écrit:J'ai été un peu surpris de lire plus haut que l'indépendance de l'Inde
s'était déroulée "sans effusion de sang"

Et bien je suis désolé, je ne savais pas cela (en même temps je me base sur ce que l'école m'a appris, donc ça excuse un petit peu ^^). J'avais pris comme exemple l'Inde car c'est un grand pays, mais ça n'empêche qu'il y a tout de même eu des prises d'indépendance sans violence. Je ne suis pas expert, mais il existe par exemple Auroville (toujours en Inde), qui est une communauté qui s'est installée dans le désert, et est aujourd'hui assez indépendant du pouvoir indien. C'était simplement pour donner un exemple, mais merci LeNouveau de me rectifier ;)

l'étrangère a écrit:Je pense au contraire que je suis claire

Ce n'est pas ce que je pense(une argumentation se compose d'une introduction, un développement, et une conclusion...). Mais bon, débat stérile et sans fin...

l'étrangère a écrit:Une fois que l'on a compris ça, on a tout compris pour moi

Je trouve que c'est un petit peu limité... Saches qu'un forum a pour but d'échanger. Celui ou celle qui campe sur ces positions n'évolue pas.

l'étrangère a écrit:Le bla bla bla ne sert à rien
&
l'étrangère a écrit:Je sais faire taire mon égo...

Merci, donc si je dois résumer, nous ne disons que des conneries, et nous faisons ça pour nous vanter, tandis que toi "tu as tout compris" et tu viens nous apporter la vérité, c'est ça ? Rectifie moi si je me trompe :^^:
Que tu avances des idées, Oui, c'est évidement une bonne chose, sauf qu'à te lire, on a l'impression que tu disposes du monopole de la vérité, et que tout tes contradicteurs sont en tort. Bien souvent tu restes sur tes croyances. Par exemple: la médecine moderne c'est de la merde, et la médecine alternative c'est mieux que tout ! Vision binaire qui me parait peu justifiable, même si je ne suis pas un expert en médecine...

Lehning a écrit:Pour moi, les 2 ne doivent pas être opposées

Évidement, mais la question serait plutôt: laquelle privilégier ? Car chaque méthode a ses inconvénients et ses avantages.

l'étrangère a écrit:Créer une vie indépendamment du système c'est s'affranchir et se libérer

D'accord avec toi.

(
l'étrangère a écrit:(La création n'a jamais été une lutte !! Croire ça c'est ne rien savoir de la liberté !)

Voilà le genre d'idée qui ne sert à rien, contredire quelqu'un pour lui dire qu'il ne sait rien, c'est moyen niveau énergie positive :wink: )

Je trouve que le débat pour savoir quelles différentes formes peut prendre la lutte, et quelle est la plus appropriée est un sujet intéressant. Quels sont les meilleurs moyens de défendre la cause anarchiste ?
Je dirais bien se faire connaitre, médiatiser des anarchistes, etc... D'un côté, on connait bien le fort pouvoir des informations sur notre façon de penser, mais d'un autre côté, une des techniques de désinformation est de sur-informer, donc est ce que l'anarchisme se démarquera réellement du flot d'informations ? Je ne suis pas certain... Donc à votre avis, comment donner de l'importance au mouvement anarchiste, en tout cas assez pour pouvoir s'émanciper ? J'ai mes petites idées mais j'aimerais connaitre un peu les vôtres...
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede loupi le Jeu 12 Mar 2015 17:11

l'étrangère a écrit:Ils croient à la science classique et aux progrès de la médecine...


D'un autre côté la médecine a fait des progrès, c'est incontestable, après il y a des dérives lié au profit par exemple, mais on ne peut pas tout rejeter, sinon on fait plus de vaccins et on meurt de nouveau du tétanos...


l'étrangère a écrit:(La création n'a jamais été une lutte !! Croire ça c'est ne rien savoir de la liberté !


Donc comment tu fais toi concrètement pour te libérer du système capitaliste si tu ne crées pas une société alternative, qui sera alors amené à être dénigré car le fait que des gens veuillent "s'échapper" et montrer aux autres que c'est possible ça fait peur aux dirigeants, et que tu luttes pour qu'elle puisse perdurer?
Le droit à la vie ne se mendie pas, il se prend, et il ne faut pas attendre du gouvernement qu'il nous aide à nous émanciper, donc concrètement comment tu fais, c'est quoi créer pour toi?

l'étrangère a écrit:Si tu es libre, tu n'as pas besoin de lutter


je suis d'accord mais qui ici peut se vanter d'être libre? Nous ne le sommes pas, il faut donc lutter. Mais la lutte et la création sont liés pour moi, car si on lutte sans créer autre chose, alors autant pisser dans un violon.
loupi
 
Messages: 104
Inscription: Ven 27 Sep 2013 11:55

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Lehning le Jeu 12 Mar 2015 21:44

Bonsoir !

Je trouve (et c'est dommage) que ce topic est pollué par l'étrangère (qui ne parle jamais d'anarchisme mais essaye de nous vendre son charlatanisme. Je rappelle qu'elle avait déjà été virée de ce forum sous son ancien pseudo "Bergère", qu'il aurait fallu suivre comme des moutons [je sais, elle est facile !^^] et qu'elle est est revenue, avec la même bouillabaisse, sous le pseudo "l'étrangère".)

Pourtant, les questionnements de ce topic sont très intéressants: comment arriver, grosso-modo, à réaliser une société anar. (N'attendons aucune réponse à ce propos de la part de l'étrangère).

J'ai une théorie: la toile d'araignée. C'est-à-dire la multiplication, la convergence, le fédéralisme libertaire, etc. d'initiatives, d'expériences concrètes anarchistes, de luttes et de créativité, faisant et tissant une sorte de toile d'araignée et "étouffant" peu à peu le System actuel.
Tout cela est assez rarement spontané comme par ex lors de la guerre d'Espagne et découle d'une assez longue maturation sur des décennies antérieures. D'essais, d'expérimentations, de mise en place d'alternatives anarchistes, de réflexion et de culture populaire et anarchiste sur du long terme.

-création d'espaces et de lieux anarchistes.
-diffusion des idées anars (sites anars, bouquins, confs, exemples de réalisations concrètes, etc.)
-Pertinence, ici et maintenant, de la mise en place d'une société anarchiste.
-Réflexions sur comment cela est possible, etc.

Sans oublier que "le savant d'aujourd'hui est l'ignorant de demain" (Elisée RECLUS) et qu'à chaque instant, quand cela est possible, il nous faut créer et avancer dans la construction de la société anarchiste de nos rêves. Personne ne le fera à notre place.

"Dans 10 000 ans Lochu..." (Léo FERRE): pas sûr que j'ai la patience d'attendre les bras croisés, ou enfumé de charlatanisme et d'ésotérisme comme l'est l'étrangère manifestement. Et encore moins de son mépris pour ses contradicteurs-trices- qu'elle ne peut s'empêcher de rabaisser quand elle est à bout d'arguments. C'est triste mais c'est ainsi.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 3127
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Jeu 12 Mar 2015 23:56

Je vais déjà donner ma vision d'une société anarchiste, pour pas qu'il n'y ait de malentendu...
Je pense pas qu'une société anarchiste de grande taille puisse exister un jour ou l'autre. Déjà car il faudrait qu'il y ait autant de personne acceptant un système anarchiste, et j'imagine mal la France devenir 100% anarchiste du jour au lendemain. Ensuite car une société anarchiste ne dispose pas de loi, les conflits doivent être réglés à l'amiable, les gens doivent tomber d'accord. Pour cela, il faut qu'un lien se créer, et on sait bien qu'il est plus facile de créer un lien fort entre 30-40 personnes, qu'entre 30-40... Sans oublier les problèmes liés à la gestion, sachant que les échanges sont nécessaires à la survie, échanger sur 500m est plus simple qu'échanger sur 500km. Donc une société anarchiste se doit de disposer d'une petite communauté où le lien est fort (selon moi bien évidement).

Lehning, je pense savoir quel projet pourrait regrouper tes 4 points: la mise en place d'une société anarchiste, où ses habitants seraient interrogés et médiatisés. Un petit peu comme de la télé-réalité, sans le côté malsain et voyeur... De cette manière, un espace anarchiste est créé, et les déclarations des habitants pourraient prouver qu'une société anarchiste est possible, permettrait de donner des informations et des réflexions sur sa mise en place, et serait donc utilisées afin de médiatiser cette communauté, et plus généralement la cause anarchiste.
Mais on peut opposer à ça quelques critiques: est ce que ça ne risquerait pas de fragiliser la communauté de subir la pression extérieure ? est ce que ça ne dénaturerait pas le mouvement ? La réponse reste ouverte. (Personnellement je ne soutiens pas l'idée que je propose).

Pour l'avènement de sociétés anarchistes, il pourrait exister d'autres méthodes à mon avis, comme la création d'un grand réseau de création de villages indépendants, ou chacun partagerait ses techniques, et permettrait de soutenir une communauté si elle est mise en danger (certaines communautés ont étés détruites par les CRS, donc il n'est pas exclut que la lutte pour la terre soit de la partie, c'est même très probable si le mouvement prend de l'ampleur). Ce réseau de soutient, de ressources permettrait une création plus facile ainsi qu'un développement plus stable, sans pour autant empêcher les habitants de cette communauté de suivre leur propre orientation.

Mais une approche n'empêche pas l'autre, et ce que tu proposes peut être fonctionnel avec ce que je propose, donc autant prendre les meilleurs idées :)
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 01:12

(Avec des gens comme Lenning impossible d'espérer un monde vivable et cohérent, il suffit d'imaginer ce que ça donnerait.. C'est un malade pour délirer à ce point..Au fond, Il me fait de la peine..)

J'approfondirai mon point de vue quoi que j'avais l'impression d'avoir expliqué mon point de vue en parlant de dualité et de responsabilité retrouvé en m'inspirant du texte sur la dualité. Je pense aussi que tout doit toujours passer par notre propre expérience et non celles des autres pour connaître une chose c'est le seul moyen.. L'expérience des autres n'est pas notre expérience et donc elle n'est pas notre propre réalité.
Nous avons tous une vision différentes des choses .
C'est pourtant ce que font la plupart des gens. Ils font confiance en l'expérience des autres et n'expérimentent pas eux-mêmes. Ils croient que ça suffit pour savoir.
Je ne me trompe pas parce que j'expérimente avant. Quand je dis que je ne me trompe pas, je parle de ma réalité. Mon expérience. Chacun expérimente sa vie et fait ses propres conclusions. C'est ce qui devait être enseigné en priorité. Et ça ça peut se faire indépendamment des institutions. Des écoles indépendantes existent déjà et c'est une réussite ! Chaque petit sujet que j'ai posté montre un petit bout de solutions et ça correspond à ma vision des choses. Parfois il est bien plus clair de se faire une idée par un documentaire très bien fait comme ETRE ET DEVENIR qu'un paragraphe écrit de quelques mots.. Il n'y a aucun besoin de violence dans toutes ces solutions. Elles font grandir et voir les choses avec maturité. Et c'est ce que je recherche, ce dont je crois.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 14:45

loupi a écrit:
l'étrangère a écrit:Ils croient à la science classique et aux progrès de la médecine...


D'un autre côté la médecine a fait des progrès, c'est incontestable, après il y a des dérives lié au profit par exemple, mais on ne peut pas tout rejeter, sinon on fait plus de vaccins et on meurt de nouveau du tétanos...


l'étrangère a écrit:(La création n'a jamais été une lutte !! Croire ça c'est ne rien savoir de la liberté !


Donc comment tu fais toi concrètement pour te libérer du système capitaliste si tu ne crées pas une société alternative, qui sera alors amené à être dénigré car le fait que des gens veuillent "s'échapper" et montrer aux autres que c'est possible ça fait peur aux dirigeants, et que tu luttes pour qu'elle puisse perdurer?
Le droit à la vie ne se mendie pas, il se prend, et il ne faut pas attendre du gouvernement qu'il nous aide à nous émanciper, donc concrètement comment tu fais, c'est quoi créer pour toi?

l'étrangère a écrit:Si tu es libre, tu n'as pas besoin de lutter


je suis d'accord mais qui ici peut se vanter d'être libre? Nous ne le sommes pas, il faut donc lutter. Mais la lutte et la création sont liés pour moi, car si on lutte sans créer autre chose, alors autant pisser dans un violon.


Tu peux créer une société alternative sans dénigrer. Pourquoi toujours avoir besoin de faire par rapport par rapport à quelque chose. Il suffit de faire ce qu'on a à faire et laisser le reste hors de nous. On n'est pas obligé d'adhérer à tout ce que propose le système il me semble...
Je pense que la peur est le vrai problème c'est que nous rêvons de liberté et en même temps nous avons au fond peur d'être libre...
Nous ne nous détachons pas facilement... Pour se détacher des choses , il faut avoir confiance en soi et de notre capacité à créer. Nous en avons perdu l'habitude et fonctionnons actuellement en croyant naïvement que le pouvoir va changer (nous luttons pour cela) et nous donner la becquée, nous donner ce que nous attendons, c'est à dire la liberté. On ne lutte pas pour la liberté. Elle est en nous. Elle est dans notre capacité à créer.
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede loupi le Ven 13 Mar 2015 16:45

l'étrangère a écrit:On n'est pas obligé d'adhérer à tout ce que propose le système il me semble...


J'ai jamais dis ça, mais tout actuellement n'est pas que complot et vaste fumisterie.

l'étrangère a écrit:On ne lutte pas pour la liberté. Elle est en nous. Elle est dans notre capacité à créer.


La liberté c'est pas que dans la tête, il faut aussi que ça soit concret, et pour le moment on en est loin, puisque déjà sans égalité il n'y a pas de liberté possible. On peut se détacher du système dans notre façon de pensée c'est sur, mais globalement on a tous besoin d'argent pour pouvoir vivre actuellement déjà, et si tu vises à construire une société sans argent, ceux qui en ont le plus vont pas dire "ok faisons comme ça!", ça s'est jamais passé ainsi, les être humains ont des intérêts qu'ils défendent, ça paraît logique (même si pour moi c'est contraire au bon fonctionnement d'une société et c'est profondément injuste). Donc on est libre de créer, mais tant que ça emmerde pas trop le pouvoir, après tu est vite fiché et stigmatisé pour tes opinions politiques: vive la liberté!

La violence vient du système qui veut se maintenir en place, celle qui vient de ses opposants n'est qu'une réaction face à cette violence. Mais attention quand je dis violence ça veut pas forcément dire violence physique, il y en a d'autres bien plus redoutables qui sont appliquées aujourd'hui et qui permettent au système de se maintenir. La peur en fait partie en effet, et elle est entretenue dans le but que les gens soient paralysés par elle.
loupi
 
Messages: 104
Inscription: Ven 27 Sep 2013 11:55

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 17:23

loupi a écrit:[
La liberté c'est pas que dans la tête, il faut aussi que ça soit concret, et pour le moment on en est loin, puisque déjà sans égalité il n'y a pas de liberté possible. On peut se détacher du système dans notre façon de pensée c'est sur, mais globalement on a tous besoin d'argent pour pouvoir vivre actuellement déjà, et si tu vises à construire une société sans argent, ceux qui en ont le plus vont pas dire "ok faisons comme ça!", ça s'est jamais passé ainsi, les être humains ont des intérêts qu'ils défendent, ça paraît logique (même si pour moi c'est contraire au bon fonctionnement d'une société et c'est profondément injuste). Donc on est libre de créer, mais tant que ça emmerde pas trop le pouvoir, après tu est vite fiché et stigmatisé pour tes opinions politiques: vive la liberté!

La violence vient du système qui veut se maintenir en place, celle qui vient de ses opposants n'est qu'une réaction face à cette violence. Mais attention quand je dis violence ça veut pas forcément dire violence physique, il y en a d'autres bien plus redoutables qui sont appliquées aujourd'hui et qui permettent au système de se maintenir. La peur en fait partie en effet, et elle est entretenue dans le but que les gens soient paralysés par elle.


Pour moi, elle est dans la tête justement la liberté, et à partir de là le reste suit à parti. Si nous avons la liberté dans la tête par le fait, rien ne peut l'atteindre. On peut être libre en prison. Il faut juste être libre dans sa tête. Ce n'est pas facile à admettre évidemment quand de l'extérieur on voit les conditions de détentions et j'en suis bien consciente. Il y a des gens qui réussissent pourtant à être libre même en prison. Ils l'expliquent très bien. Ces gens là sont à un stade où la liberté n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur d'eux-mêmes. Et quoi qu'on leur fasse, ils sont tranquille. Quand je parle de lâcher et de détachement, ce n'est pas autre chose et ça s'apprend. Le système est une illusion car le système est créé par les gens eux-mêmes. Il n'y a pas de système sans les gens. Donc pas la peine de combattre le système, il suffit de l'ignorer.
A quoi ça servirait au pouvoir que tu sois fiché si tout le monde s'en fiche.........
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 17:34

... peur d'être stigmatisé, peur d'être jugé... si l'on est libre et qu'on ne laisse pas notre égo prendre toute la place alors on s'en moque d'être stigmatisé.. on continue son chemin de la liberté. Pour moi, être jugé, stigmatisé n'est pas l'idéal mais ce n'est rien si nous considérons que la liberté c'est tout (et c'est bon) la liberté c'est du plaisir même au milieu d'un champ de bataille.
C'est un point de vue...Tout le monde n'est pas obligé d'y adhérer... Il n'y a pas de jugement dans mes propos simplement des convictions que je défends..
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede rastanar le Ven 13 Mar 2015 17:42

Pour moi, elle est dans la tête justement la liberté, et à partir de là le reste suit à parti. Si nous avons la liberté dans la tête par le fait, rien ne peut l'atteindre.On peut être libre en prison. Il faut juste être libre dans sa tête. Ce n'est pas facile à admettre évidemment quand de l'extérieur on voit les conditions de détentions et j'en suis bien consciente. Il y a des gens qui réussissent pourtant à être libre même en prison. Ils l'expliquent très bien. Ces gens là sont à un stade où la liberté n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur d'eux-mêmes. Et quoi qu'on leur fasse, ils sont tranquille. Quand je parle de lâcher et de détachement, ce n'est pas autre chose et ça s'apprend. Le système est une illusion car le système est créé par les gens eux-mêmes. Il n'y a pas de système sans les gens. Donc pas la peine de combattre le système, il suffit de l'ignorer.
A quoi ça servirait au pouvoir que tu sois fiché si tout le monde s'en fiche.........


Quand on lit ce genre d'âneries,il y aurai de quoi avoir les boules...alors Bergère on se fait complice de l'état ?,toujours plus tourner vers une mentalité de flicage,ne faisons
rien,laissons-nous faire,les petites fiches des RG,hein n'est-ce pas ?.

Je ne sais pas ce que tu fume,il faudrait que tu décroche,le syndrome de Blanche-neige(et oui elle voyait des nains partout... :haha: ).
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1959
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 17:53

rastanar a écrit:Quand on lit ce genre d'âneries,il y aurai de quoi avoir les boules...alors Bergère on se fait complice de l'état ?,toujours plus tourner vers une mentalité de flicage,ne faisons
rien,laissons-nous faire,les petites fiches des RG,hein n'est-ce pas ?.

Je ne sais pas ce que tu fume,il faudrait que tu décroche,le syndrome de Blanche-neige(et oui elle voyait des nains partout... :haha: ).


Il y a des gens qui lisent un texte et donne ensuite leur idée sur le sujet puis d’autres tordent le texte dans tous les sens jusqu’à le faire entrer dans l’idée….leur idée… C’est astucieux ta tentative mais cousu de fil blanc…
Manipulation quand tu nous tiens….
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Ven 13 Mar 2015 18:17

Visiblement tout le monde dispose d'avis divergents, et personne n'est prêt à tomber d'accord avec qui que ce soit, donc vous seriez partants pour arrêter cette joute verbale stérile et tenter de se rapprocher un tant soit peu du thème de l'anarchisme ? Une discussion intéressante sur la mise en place concrète de l'anarchisme s'était lancée, pourquoi ne pas continuer ?
Et puis comme le dit l'étrangère, si on ne veut pas de quelque chose il suffit de l'ignorer, donc si vous pensez qu'elle dit des conneries, faites ainsi. :^^:
Mais sur le sujet de la liberté, il me parait évident qu'elle n'est pas que dans la tête, étant donné que ton esprit dépend de ton corps, la seul véritable indépendance serait la mort ? J'ai du mal à croire cela... Sans oublier que les individus se construisent en grande partie par ce qu'ils vivent et ce qu'ils font, donc pour moi c'est évident que l'aboutissement ultime de l'indépendance se fait dans le monde réel. Ensuite l'étrangère tu as dis que une fois que l'indépendance était dans la tête, le reste suivait. Dans ce cas, pourquoi n'es tu pas encore dans une société anarchiste ? Et dire qu'on peut être libre en prison, ça me parait un petit peu exagéré. Sinon tu y serais déjà, tu es logée, nourrie, tu n'as pas besoin de travailler ni de t'occuper d'aucune paperasse... Autrement dit, le rêve pour ceux qui veulent passer du temps à réfléchir. Sauf que la réalité est évidemment tout autre, et aux dernières nouvelles, les intellectuels ne se battent pas pour aller en prison.
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 18:48

Tu fais fausse route, je n’ai jamais dit que la prison était un hôtel. Je pense même qu'en 2015 il y a longtemps que ça devrait avoir disparu.. c'est la honte de notre société. J’avoue que je suis troublée. On peut ne pas comprendre mais propos mais il ne faut pas les déformer.
D’autre part, si j’ai voulu prendre la parole sur ce sujet c’est justement que moi aussi même si je ne suis pas anarchiste, je rêve d’un monde d’égalité ouvert aux autres et j’essaie de contribuer à ma manière à faire en sorte que l’on avance un peu dans ce sens… Car c'est notre rôle à tous et pas réservé aux anarchistes. Nous avons tous intérêts à nous rassembler. Si je devais m’en tenir qu’à ce que je lis sur ce forum il me semble que j’aurais une image déformée des anarchistes. Heureusement je suis consciente que ce forum n’est en rien une représentation de la vraie valeur de liberté.
Pourquoi je ne suis pas dans une société anarchiste ? Parce que je n’ai pas à entrer dans un clan. Je suis libre de penser et je ne sais que faire d’un « courant de penser » tout change tout le temps et moi aussi. Je préfère voir au fur et à mesure. J’ai pu remarquer d’ailleurs que beaucoup de membres qui discutent sur ce forum n’osent pas s’éloigner trop de l’idée anarchiste car aussitôt, ils sont rappelés à l’ordre par les autres membres en prétendant que ce n’est pas ça l’anarchisme… Donc l’autre se dépêche de se justifier et se ravise et ça ça me gêne. Je n’admets pas les barrières, les limites. On ne peut pas adhérer complètement et définitivement à quelque chose vu que l’on est tous différents avec un parcourt différent (et toujours en cours d'évolution) et rien ne me va jamais complètement. Je préfère avancer et voir ce qui me paraît juste au fur et à mesure. Je confirme que la liberté c’est dans la tête.
Exemple pour essayer d'expliquer ce que je veux dire la liberté est dans la tête : vous avez un problème vous êtes malheureux et vous cognez aux mêmes problèmes sans trouver de solution. Il suffit de changer son angle de vue et la situation nous apparaît différente, pourtant le problème est toujours le même mais vous ne le voyez plus de la même manière. Ce qui prouve que ce n’est pas l’extérieur le problème mais c’est notre manière de le recevoir et de le comprendre. (tout est question d'interprétation)..
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede Anarcoco le Ven 13 Mar 2015 21:30

l'étrangère a écrit:On peut ne pas comprendre mais propos mais il ne faut pas les déformer.

N'as tu pas dis que l'on pouvait être libre en prison ? Je n'ai fais que donner ma vision et dire en quoi je trouve cette idée fausse.

l'étrangère a écrit:même si je ne suis pas anarchiste

Cela peut expliquer beaucoup de chose. Il est évident que sur un forum dédié à l'anarchisme on discute de cela. On peut évidement discuter d'autres choses, mais il me parait logique que le thème principal soit celui là. Je comprend donc pourquoi est ce que tu as été rappelée à l'ordre, et même si ça ne justifie pas la censure, ça me parait logique. D'autres forum sont fais pour discuter de ce qui t'animes. En te lisant on a l'impression que tu viens ici avec une mission divine: celle de nous apprendre la vérité. Et même si tu l'admets pas, en lisant tes posts c'est bel et bien ce qu'il en ressort. A ça je dirai qu'il n'existe pas de vérité, et que c'est bien mal connaitre la nature humaine que de vouloir faire apprendre à quelqu'un quelque chose qu'il ne veut pas entendre. Quand je veux approfondir un sujet, je le fait de ma volonté. En divulguant des informations non adaptées au forum en question, il est logique de recevoir des critiques. En imposant ta vision du monde, et en déviant du sujet d'origine, tu vas à l'encontre de la liberté individuelle, de la liberté de croire. Tu parles beaucoup de la liberté, mais en réalité, ton esprit est il réellement libre, comme tu as l'air de le sous entendre bien souvent ?
Anarcoco
 
Messages: 55
Inscription: Mar 3 Fév 2015 22:35

Re: Ni Dieu ni maitre ?

Messagede l'étrangère le Ven 13 Mar 2015 22:15

Il faudrait alors écrire en gros : seuls les anarchistes sont invités à échanger. Au moment de l'inscription ça devrait être demandé. Tout ceci est assez bizarre pour moi. J'ai du mal à comprendre la liberté si les anarchistes veulent imposer un monde anarchiste au monde entier. Il faudrait donc réfléchir anarchiste, se réveiller anarchiste… ça ne fait pas un peu secte ça ?
Un monde créé et pensé par les anarchistes et l'on distribue des tracts pour faire adhérer les gens à ces idées….et ceux qui rêvent d'égalité mais ne passent pas par la case "anarchistes" ne peuvent pas apporter leur regard, leur manière de voir les choses. Dans ce cas, s'il y a quelqu'un qui veut imposer ses idées, il est possible que ce ne soit pas moi…. Je ne viens pas pour imposer une vision divine comme tu dis, je viens pour donner mon point de vue. A t'entendre je dois adhérer à tout ce qui m'est proposé (j'ai vu dans un document qu'il faudrait que le monde se mobilise.. mais seulement à la manière des anarchistes sinon rien ? Dire qu'en déviant du sujet d'origine je vais à l'encontre de la liberté individuelle, de la liberté de croire… ça j'avoue que je ne m'attendais pas à une trouvaille pareille.. Tu crois réellement à ce que tu avances? Je respecte tes idées mais ne me demande pas d'adhérer à ça… Sinon je vais croire que c'est toi qui m'impose des idées…
Tu es anarchistes toi ? et ça représente quoi dans ton quotidien ?
l'étrangère
 
Messages: 141
Inscription: Ven 9 Jan 2015 00:06

PrécédentSuivante

Retourner vers Discussions libres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité