NON A L INTERVENTION !

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 08:55

n

Flores Magon

Nous n'admettons pas même comme transition révolutionnaire, ni les Conventions nationales, ni les Assemblées constituante, ni les gouvernements provisoires, ni les dictatures soi-disant révolutionnaires ; pire que nous sommes convaincus que la révolution [...] lorsqu'elle se trouve concentrée entre les mains de quelques individus gouvernants, devient inévitablement et immédiatement la réaction.


Bakounine

Le gouvernement - il est bon de le répéter - c'est l'ensemble des individus qui ont reçu ou qui se sont donnés le droit et les moyens de faire les lois et de forcer les gens à obéir
Malatesta
http://fr.wikisource.org/wiki/L'Anarchi ... latesta%29

Christophe Bxn a partagé la photo de Aymeric D. Luffy.

La Syrie, la Syrie, la Syrie… Tout l’échiquier politique ne nous parle plus que de ça. Alors, parlons en.

Les va-t’en-guerre déjà, humanistes épris de justice qui nous refont le coup de l’intervention amicale ou néoconservateurs voulant ex...porter la démocratie parlementaire. C’est vrai que ça a tellement bien marché en Afghanistan, en Irak ou au Mali, pour ne citer que les derniers exemples! Honte à ces gens qui justifient les massacres et les pillages de demain au prétexte d’un devoir supposé d’ingérence, d’une fonction de "gendarmes du monde" qu’on conteste à l’impérialisme US pour tenter de la récupérer. Honte à ces pays qui ont armé des dictatures compradores, qui ont fabriqué, vendu et utilisé plus d’armes chimiques que n’importe quelle autre nation au monde, dévastant le Moyen Orient et l’Asie du Sud-Est. Les centaines de milliers de morts au Vietnam, au Laos, en Palestine et ailleurs ne sont ni oubliés, ni pardonnés.

Honte aussi aux nationalistes qui se découvrent bon compte une sensibilité antii-impérialiste! Mention spéciale aux néofascistes italiens de Casapound, qui oublient un peu vite les massacres en Éthiopie, les guerres et les crimes du régime de Mussolini. Dans les années 60 et 40, ces sous-merdes ont activement collaboré avec les réseaux terroristes stay-behind de l’OTAN pour réprimer les mouvements populaires. Et les voilà en défenseurs de la paix dans le monde. Gageons que si des troupes sont envoyées sur place, ils changeront encore de discours et soutiendrons "leurs" soldats! Mais n’oublions pas que nous avons les mêmes en France, toujours prêts à demander plus d’armes et plus de soldats, comme le Front National. Leur projet impérialiste agressif est le même que celui du "système" qu’ils prétendent combattre, leur souverainisme affiché n’est rien d’autres qu’une restructuration de la domination néocoloniale. Ces ennemis de classe font le jeu des marchands de canon, Dassault et consorts en tête.

Honte enfin à tous ces "progressistes" qui se jettent dans les bras de Bachar el-Assad sans retenue, qui se cherchent constamment un modèle à l’étranger, ne voyant pas la complexité des rapports de force. Ces enfants de la période Brejnev ne voient qu’un impérialisme, et c’est l’OTAN; ils sont prêts à oublier les centaines de milliers de révolutionnaires assassiné(e)s par les baasistes syriens et les mollahs iraniens, tant qu’ils peuvent agiter un anti-impérialisme à sens unique. Ils légitiment ainsi la répression de leurs camarades car "il y a des priorités" et "il faut être uni". Non, tout ce qui bouge n’est pas rouge, et nous n’avons pas à fermer les yeux sur les crimes d’un régime sous prétexte qu’il est attaqué.

Quant à nous, notre position est claire: nous sommes totalement opposés à l’intervention impérialiste en Syrie, et ce, pour tous les pays. Que ce soit l’OTAN avec les USA et la France, ou bien la Russie, la Chine et l’Iran, qui sont déjà bien implantés dans la région. Nous soutenons les forces progressistes et anti-impérialistes dans ces différents pays, notamment les organisations kurdes contre les salafistes. Néanmoins, puisque nous sommes dans l’État français, notre internationalisme nous pousse à combattre en priorité notre propre impérialisme. Pas de compromis avec la barbarie.

Feu de PrairieAfficher la suite



http://l-indigne.skyrock.com/3183713245 ... NTION.html

En savoir plus :
Sur mon blog :
une conférence de Bakounine
Quoi encore, la Syrie ?
Pierre Bourdieu sur l'Etat
Un mouvement de Paysan sans terre est sur le point de se lever en Bretagne
Chine. Le nouvel empire. Film documentaire de Jean-Michel Carré
TV-LOBOTOMIE
Des héros ordinaires mis aux piloris


Sur le blog Citoyenactif :
Quoi encore, la Syrie ? : citoyen actif
Nouvelles d'un anarchiste syrien : citoyen actif

Sur Zebre plus ultra :
Guerre, mensonges et manipulations
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 09:28

indigné révolté a écrit: ...Nous soutenons les forces progressistes et anti-impérialistes dans ces différents pays, notamment les organisations kurdes contre les salafistes. Néanmoins, puisque nous sommes dans l’État français, notre internationalisme nous pousse à combattre en priorité notre propre impérialisme. Pas de compromis avec la barbarie.

Feu de Prairie



ça fleure le post-maoïsme new tendance ça.
Et je trouve que ça sent pas très bon.
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede vroum le Jeu 5 Sep 2013 09:48

ouais c'est du catéchisme mao-léniniste noyé dans quelques citations anarchistes, ça se digère mal
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 10:06

Rien vu d'anarchiste dans ce texte.
Mais tout de même épaté que tu sois presque d'accord avec ce que je dis.
Et paté de campagne bien sur ! (ça c'est pour faire rigoler ton super copain de la FA, celui aux autocollants plein les poches)
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede bajotierra le Jeu 5 Sep 2013 10:07

salut ,

je remarque que les militants de gauche qui en France s'opposent a l'intervention , en pointant avec raison le rôle des marchands d'armes , et qui disent maintenant qu'il faut s'attaquer a " l'impérialisme de l'Etat français" , n'ont jamais critiqué et encore moins attaqué la production d'armes en France

Au contraire ces armes qui massacrent des populations civiles ont été produites , depuis des décennies, avec la bénédiction de la CGT syndicat de référence de ceux qui a gauche se la jouent facile comme dans ce texte .

Nous n'avons donc pas a affaire a des pacifistes sincères , et ce genre de textes contre l'intervention nous disent chose .

En écrivant que chacun doit se battre contre "son " "impérialisme " , et ici donc avec tous les mélanchon de gauche qui ont toujours soutenu les productions , ils écrivent que les syriens doivent se débrouiller tous seuls avec el assad .. .
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 10:16

Pour ma part, j'ai mis ce texte pour amener a réflechir et alors que le débat fait rage en France, en Europe et dans le monde ainsi que sur la toile ( par beaucoup de mouvements ou personnes pouvant surfer avec le conspirationnisme), d'éviter que sur le Forum ont reste a l'écart.

Je l'ai repris, et a part la fin qui n'est pas très altermondialiste, je suis dans sa totalité plutot d'accord avec le texte :

.../...
Néanmoins, puisque nous sommes dans l’État français, notre internationalisme nous pousse à combattre en priorité notre propre impérialisme. Pas de compromis avec la barbarie.

Feu de PrairieAfficher la suite



Ça me gêne ce genre de position : en clair "notre priorité c'est nous", je ne trouve pas cela très internationaliste
Dernière édition par indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 10:33, édité 1 fois.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 10:24

bajotierra a écrit:salut ,


Nous n'avons donc pas a affaire a des pacifistes sincères , et ce genre de textes contre l'intervention nous disent chose .

En écrivant que chacun doit se battre contre "son " "impérialisme " , et ici donc avec tous les mélanchon de gauche qui ont toujours soutenu les productions , ils écrivent que les syriens doivent se débrouiller tous seuls avec el assad .. .


C'est sur que lorsque l'on voit le résultat des guerres impérialisme des américains et de l'occident sur l'Afghanistan, mais surtout l'Irak, on peut voir que la vision d'une hégémonie des néoconservateurs a envenimé la situation ( guerre confessionnel, hégémonie de l'impérialisme sur la région de l'Iran, de la Russie , ONU rendu inefficace, un discrédie de toute les institutions

Pour moi il est difficile aux vu de la situation sur le terrain de soutenir soit des frappes soit la non intervention. Ne rien faire, c'est donner carte blanche à la Syrie, l'Iran, le Hezbollah et la Russie pour imposer leur impérialisme, massacrer leur population sans rien crainte de représaille , renforcer l'extrémisme sunnite et Al Qaida face aux manque de situation politique .

Une défaite de Bachar Al Assad, c'est un renforcement des mouvements sunnites et de l'Arabie Saoudite. L'impérialisme, quelle qu'il soit sortira vaincoeur, avec les marchands d'armes mais les grands perdants sont le peuple syriens, les victimes civiles dans le monde arabes et la paix

N
Seul le statu quo est tenable en Syrie
LE MONDE | 04.09.2013 | Par Edward N. Luttwak (Membre du Center for Strategic and International Studies)

Le gouvernement Obama doit résister à la tentation d'intervenir davantage dans le conflit syrien : quel qu'en soit le vainqueur, il ne peut avoir qu'une issue regrettable pour les Etats-Unis. De fait, il serait désastreux que le régime du président Bachar Al-Assad étouffe la rébellion, reprenne la main sur l'ensemble du pays et remporte la victoire. Les financements, les armes et les agents fournis par l'Iran, ainsi que les troupes du Hezbollah, jouent désormais un rôle essentiel dans les combats en Syrie : un succès d'Assad viendrait donc renforcer la puissance et le prestige de l'Iran chiite et du Hezbollah, son allié au Liban, et menacer directement tant les Etats arabes sunnites qu'Israël.

Mais inversement, une victoire des rebelles serait aussi extrêmement dangereuse pour les Etats-Unis et nombre de leurs alliés en Europe et au Moyen-Orient. En effet, les groupes extrémistes, pour certains affiliés à Al-Qaida, constituent aujourd'hui les forces armées les plus actives en Syrie. Or, si ces groupes rebelles l'emportent, le plus probable est qu'ils tentent de former un gouvernement hostile à Washington. Et Israël ne peut espérer la tranquillité à sa frontière nord dès lors que des djihadistes auraient triomphé en Syrie.

Les perspectives étaient moins sombres au début de la révolte, il y a deux ans. Il semblait alors que c'était toute la société syrienne qui desserrait l'étau de la peur pour exiger la fin de la dictature d'Assad. A l'époque, il était réaliste d'espérer que des modérés, d'un bord ou d'un autre, prendra...


En Irak, retour aux années de plomb
LE MONDE | 24.07.2013


L'Irak connaît une nouvelle recrudescence de violence, notamment à Bagdad et dans la province d'Al-Anbar. | REUTERS/STRINGER/IRAQ

Des attentats à répétition et des morts chaque jour ; une nation du Moyen-Orient qui glisse vers la guerre civile ; un Etat de plus en plus affaibli ; un pays en voie de décomposition territoriale. La Syrie ? Non, l'Irak. Semaine après semaine, l'Irak se rapproche d'une situation qui ressemble à celle de son voisin de l'ouest. En juillet, le nombre de morts enregistrés quotidiennement y est même supérieur. L'Irak paraît sombrer dans une nouvelle guerre intérieure.

Dix ans après l'invasion du pays par les Etats-Unis, l'Irak, l'un des tout premiers producteurs de pétrole du monde, est plus déstabilisé que jamais. Dix-huit mois après le retrait des troupes américaines, ce pays de quelque 35 millions d'habitants est toujours aussi divisé. Au nord, la partie kurde de la population vit en paix dans une région de plus en plus indépendante du pouvoir central. Dans le reste du pays, la guerre fait rage entre Arabes chiites (la majorité) et sunnites (la minorité).
L'intervention américaine au printemps 2003 a fait tomber la dictature de Saddam Hussein, qui s'appuyait sur la minorité sunnite. Les élections ont porté les chiites, longtemps opprimés, au pouvoir. Le gouvernement est dirigé par un premier ministre chiite, Nouri Al-Maliki.

Appuyé par l'Iran, M. Al-Maliki gouverne de manière sectaire : il s'efforcerait de marginaliser les sunnites dans toutes les instances de l'Etat. Ses opposants l'accusent de comportement de plus en plus dictatorial.

Les grandes tribus sunnites, qui s'estiment discriminées depuis l'intervention des Etats-Unis, se rebellent de nouveau – comme au plus fort de la guerre civile qui suivit l'invasion américaine. La frange la plus radicale de l'islamisme sunnite en profite : Al-Qaida en Irak revit et multiplie les attentats contre les institutions de l'Etat.

La guerre civile syrienne a exacerbé le conflit irakien. Proche de Téhéran, M. Al-Maliki a pris le parti du régime de Bachar Al-Assad contre la majorité sunnite syrienne. Celle-ci reçoit le soutien de groupes armés irakiens, notamment djihadistes. D'un pays à l'autre, la guerre se nourrit de la vieille ligne de fracture qui traverse l'islam et déchire le Moyen-Orient en ce début de XXIe siècle.

Cela n'absout pas les Etats-Unis d'une responsabilité majeure dans le drame de l'Irak. Il revenait d'abord aux Irakiens de se débarrasser de la tyrannie de Saddam Hussein. Pas à une puissance extérieure dont l'intervention massive et brutale a fait voler en éclats une identité nationale irakienne récente et fragile.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 10:32

indigné révolté a écrit: a part la fin qui n'est pas très altermondialiste


c'est quoi "altermondialiste" ?

( excuse si je fais un peu plus l’âne que d'habitude )
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 10:44

Je commence par une définition et comment je le vois

Wikipédia :

Les mouvements altermondialistes regroupent divers acteurs qui, opposés au mondialisme néolibéral, jugé injuste et dangereux, revendiquent la mise en place d'une autre mondialisation. Leur diversité incite à parler davantage de mouvance que de mouvement au singulier. L'altermondialisme met en avant des valeurs comme la démocratie, la « justice économique et sociale », la protection de l'environnement et les droits humains. Il s'agit donc pour ses acteurs de concevoir et d’œuvrer à une mondialisation maîtrisée et solidaire, par opposition à la mondialisation actuelle ou mondialisme


C'est un rassemblement de mouvements ou d'individu hétérogène qui cherchent ensemble une solution à " la mondialisation" ( je préfère le terme d'internationalisation de la doctrine capitaliste puis néolibéral dans les années 80 avec Tchatcher, Reagan et mitterrand entre autre.

C'est s'adapter aux changement de rapport de force et lutter contre toute forme d'impérialisme ( et pas seulement à l'anti impérialisme primaire américain qui permet de voir se rejoindre une partie de l'extreme droite et de l'extreme gauche, ce qui représente une malédiction - ... Non une bénédiction pour le " système"

C'est réfléchir de façon globale en essayant de se regrouper dans des camps autogestionnaire ( ex camps action climat lors de l'anti G8-G20 au Havre a lutter efficacement et trouver des solutions par des réflexions, des textes communs...

Cela rassemble des réformisme ( pour une régulation des marchés financiers, du capitalisme) et d'autres plus révolutionnaires. Les réformiste reste souvent en retrait des camps autogéré, mais peuvent soutenir lors d'arrestations des militan,ts


Je ne sui pas toujours d'accord avec tout les positions des mouvements, et je trouve que cette cohésion devrat s'élargir toute l'année et pas seulement lors de rendez vous occasionnelle ( La ZaD de Nantes, No TAV, ....

C'est donc s'opposer avant tout au nationalisme de droite ou de gauche
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 11:21

indigné révolté a écrit: comment je le vois



C'est un rassemblement de mouvements ou d'individu hétérogène qui cherchent ensemble une solution à " la mondialisation" ( je préfère le terme d'internationalisation de la doctrine capitaliste puis néolibéral dans les années 80 avec Tchatcher, Reagan et mitterrand entre autre.



Il me semble cependant que comment tu le vois ne correspond pas à ce que c'est.

Les altermondialistes qui se regroupent autour d' ATTAC sont anti-libéraux ( disent-ils ) mais pas anti-capitalistes.
Ils sont, même si le mouvement est hétérogène, globalement favorables à la poursuite d'un système marchand avec taxation des transactions financières. ( c'est lce qu'exprime d'ailleurs leur acronyme )

Mais on s'éloigne du sujet de ce topic.
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 11:29

Pour revenir au sujet , je viens de recevoir ça par mail ( info relayée par un copain membre de l'OCL ):

Les fafs vont manifester du Parlement européen à l'ambassade américaine pour soutenir Assad contre les vilains islamistes de la rebellion (ce samedi à 15 h) :

https://www.facebook.com/events/158110024394822/?ref=2&suggestsessionid=663911f631cf3a65db4131d1cba55839
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Jeu 5 Sep 2013 15:28

gloubi a écrit:
Il me semble cependant que comment tu le vois ne correspond pas à ce que c'est.

Les altermondialistes qui se regroupent autour d' ATTAC sont anti-libéraux ( disent-ils ) mais pas anti-capitalistes.
Ils sont, même si le mouvement est hétérogène, globalement favorables à la poursuite d'un système marchand avec taxation des transactions financières. ( c'est lce qu'exprime d'ailleurs leur acronyme )

Mais on s'éloigne du sujet de ce topic.


C'est vrai, Il n'y a pas qu'ATTAC dans la sphère altermondialiste ( vaste mot). ATTAC a de courant, mais je trouve se mouvement vieillissant et dépasser. Les indignés et le front de gauche reprennent une partie du discours d'ATTAC ( anti libéraux, mais pas anti capitalisme). Ce que j'ai pu voir au camps autogéré du Havre lors du sommet anti G8-G20 est qu'une grande partie des syndicats, des organisations réformistes comme ATTAC ou Greenpeace sont restés a l'écart des débats après la traditionnelle manifestation de protestation. Ce camps était organisé tout les ans pour des grands rassemblement et duré environ un mois. C'est cela qui m'intéresse. J'aimerais d'ailleurs que cela murisse et s'oriente vers une ligne plus libertaire et anti capitalisme.

Pour revenir au sujet , je viens de recevoir ça par mail ( info relayée par un copain membre de l'OCL ):
Les fafs vont manifester du Parlement européen à l'ambassade américaine pour soutenir Assad contre les vilains islamistes de la rebellion (ce samedi à 15 h) :

https://www.facebook.com/events/1581100 ... d1cba55839


C'est sur que l'extreme droite toute les faiblesses poiur s'infiltrer. C'est une des branches récupérant les nationalisme de droite et de gauche, les rouge brun) ( dans la vision d'un Soral). Je viens de voir que ces organisateurs ont reporté le rassemblement suite à un refus de la préfecture et des débordement de l'extreme droite sur le mur facebook.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede gloubi le Jeu 5 Sep 2013 17:03

indigné révolté a écrit:

C'est sur que l'extreme droite toute les faiblesses poiur s'infiltrer. C'est une des branches récupérant les nationalisme de droite et de gauche, les rouge brun) ( dans la vision d'un Soral). Je viens de voir que ces organisateurs ont reporté le rassemblement suite à un refus de la préfecture et des débordement de l'extreme droite sur le mur facebook.


Ce qui tend à prouver que le nationalisme ou même le régionalisme sont des facteurs majeurs de récupération politique par l'extrême-droite. ( ça rejoint une autre discussion à ce sujet ) C'est pour moi une incompatibilité avec les principes de base de l'anarchisme.

Pour ce qui se passe en Syrie dire"Non à l'intervention militaire US-FR" sans parler de l'intervention armée qui existe déjà de la part de la Russie de Poutine qui fournit massivement le gouvernement Al Assad en armes, c'est se positionner et soutenir Al Assad.

Quant à l'argumentation ajoutée par certains membres d'organisation d'extrême-gauche ( mao" ou "post-maos" comme le texte que tu présentes, "tendance CLAIRE du NPA", ou "Alternative Libertaire" ) qui argumentent que l'utilisation d'armes chimiques n'est pas prouvée par les autorités occidentales et que c'est pour ça qu'il faut dire "Non à l'intervention US-FR " elle rejoint, qu'ils le veuillent ou non, les fafs qui soutiennent Al Assad.

Alors comment se "positionner" ?
Justement en ne se positionnant pas.

J'estime ne pas avoir parti à prendre ni pour le bloc emmené par le gouvernement des Etats-unis ni par celui emmené par la Russie et la Chine.
Cette guerre froide entre deux ou trois protagonistes au statut de maître du monde ne sert que les voyous qui dirigent d'un coté comme de l'autre cette planète et l'envoie à la catastrophe.

Alors "on se tait" dira-t-on ?
Non, on ne se tait pas, on dit ce qui est et on ne prend pas position pour un état-major ou un autre.

C'est malheureux mais comme ailleurs , il n'y a pas d'issue à cette affaire à part celle où l'immense majorité des populations se rende compte qu'il faut passer à un système différent où ceux qui peuvent pour le moment financer leurs exactions n'auront plus d'argent pour le faire.

On en est pas là mais c'est comme ça et, des dizaines de milliers d'innocents en payent les conséquences et les paieront encore longtemps si ce bouleversement ne se passe pas.
gloubi
 

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede bajotierra le Jeu 5 Sep 2013 17:49

En tout cas moi je me positionne contre l'intervention de l'armée a Marseille

ENTRETIEN – La maire (PS) des 14e et 15e arrondissements de Marseille a réclamé, ce jeudi, des militaires pour assurer la sécurité dans les hôpitaux… :D

L’affaire se dégonfle pour tout le monde. Sauf pour elle. Samia Ghalli, sénatrice et maire (PS) des 14e et 15e arrondissements de Marseille a attaqué son jeudi en réclamant des renforts militaires pour assurer la sécurité dans les hôpitauxaprès la révélation d’une prise d’otages, cet été, dans un établissement de la ville. La journée avançant, le maire de Marseille et le ministre de l’Intérieur, lui-même, ont nuancé la portée de cette prise d’otages estimant qu’il s’agissait seulement d’un incident au cours duquel un patient avait menacé le personnel. Pas de quoi faire revenir Samia Ghalli sur ses propos qui avait déjà réclamé une mesure similaire en août 2012. Entretien…


elles est totalement délirante la sénatrice de gauche ...

D’après Manuel Valls, il n’y a eu ni «prise d’otage» ni «séquestration» lors de l’incident qui s’est produit cet été à l’hôpital nord de Marseille…

-Pour moi, c’est la même chose. Certes, ce n’est pas une prise d’otages. Mais qu’un homme menace le personnel est soignant est choquant et inacceptable. L’hôpital nord est le plus gros de la région. Le personnel y est constamment menacé.

Comment le savez-vous?

-C’est une réalité. Je suis élue de ce terrain. Je le sais. C’est tout.

D’après Manuel Valls, il n’y a eu ni «prise d’otage» ni «séquestration» lors de l’incident qui s’est produit cet été à l’hôpital nord de Marseille…

-moi, c’est la même chose. Certes, ce n’est pas une prise d’otages. Mais qu’un homme menace le personnel est soignant est choquant et inacceptable. L’hôpital nord est le plus gros de la région. Le personnel y est constamment menacé.

Ce matin, vous avez réclamé des renforts militaires pour assurer la sécurité dans les hôpitaux. Maintenez-vous ces propos?

-Oui, je persiste. L’armée peut être une solution pour Marseille! A un moment donné, on ne sait plus quoi dire... Si on n’a pas assez de policiers, pourquoi ne pas faire appel aux militaires comme on le fait déjà pour assurer la sécurité dans les gares, les aéroports ou les grands boulevards. Il faut trouver une solution. L’armée en est une.


"A un moment donné, on ne sait plus quoi dire" ..... qu'elle se taise alors !
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede Errico le Jeu 5 Sep 2013 19:36

indigné révolté a écrit:Pour ma part, j'ai mis ce texte pour amener a réflechir et
alors que le débat fait rage en France, en Europe et dans le monde ainsi
que sur la toile.

Je dois pas être du bon côté de la France ou sur le net, car je vois
rien du tout.
Je vois juste toujours la même récupération médiatique. Ça dit des
choses par ci, ça dit des choses par là. Aimez moi ici, aimez moi là.
Mais aucune remise en question,
ça critique, ça parle, ça saoule.
Les gouvernements ont rien à cirer des morts, c'est leur pain quotidien.
Chacun leurs méthodes, chacun leurs conneries.
Toujours des victimes, mais surtout toujours des fanatiques pour
protéger les assassins.
De toute façon, pour la plupart, c'est déjà oublier. Le train-train
quotidien à déjà reprit, et voilà la même journée qui recommence, encore
et encore et encore et encore.

Pas de positionnements, pas d'interventions, l'aide aurait dû être
présente dès l'apparition d'un chef (quel qu'il soit - paradoxe sous le
nom d'un État c'est sûr, d'où l'impossibilité actuellement). Après, c'est juste pour faire danser la cour au chant de
l'hypocrisie. "Quel beau pays!"

Ça me gratte l'oreille tellement le mensonge et la tromperie subsistent tant dans leurs paroles que leurs actes.
Arrh.
Errico
 
Messages: 196
Inscription: Mer 28 Aoû 2013 07:55

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Ven 6 Sep 2013 18:00

gloubi a écrit:
indigné révolté a écrit:

C'est sur que l'extreme droite toute les faiblesses poiur s'infiltrer. C'est une des branches récupérant les nationalisme de droite et de gauche, les rouge brun) ( dans la vision d'un Soral). Je viens de voir que ces organisateurs ont reporté le rassemblement suite à un refus de la préfecture et des débordement de l'extreme droite sur le mur facebook.


Ce qui tend à prouver que le nationalisme ou même le régionalisme sont des facteurs majeurs de récupération politique par l'extrême-droite. ....

(....) .

Alors comment se "positionner" ?
Justement en ne se positionnant pas.

J'estime ne pas avoir parti à prendre ni pour le bloc emmené par le gouvernement des Etats-unis ni par celui emmené par la Russie et la Chine.
Cette guerre froide entre deux ou trois protagonistes au statut de maître du monde ne sert que les voyous qui dirigent d'un coté comme de l'autre cette planète et l'envoie à la catastrophe.

Alors "on se tait" dira-t-on ?
Non, on ne se tait pas, on dit ce qui est et on ne prend pas position pour un état-major ou un autre.

C'est malheureux mais comme ailleurs , il n'y a pas d'issue à cette affaire à part celle où l'immense majorité des populations se rende compte qu'il faut passer à un système différent où ceux qui peuvent pour le moment financer leurs exactions n'auront plus d'argent pour le faire.

On en est pas là mais c'est comme ça et, des dizaines de milliers d'innocents en payent les conséquences et les paieront encore longtemps si ce bouleversement ne se passe pas.



Je rejoins tout a fait cette annalyse. Ce qui m'attriste, c'est que les intérets des superpuissances ont éclypsé les envies des peuples a leurs libertés ( et pas seulement le peuple syriens), mais aussi aux nom de ces intérets les soulèvements à Bahrein, les révoltes en Egyptes, en Iran, les répressions en Russie....

Un rappel : Pour comprendre les enjeux politique, géopolitique, énergétique ( nucléiare, énergie fossiles qui se joue en Syrie et au Proche et Moyen Orient. " Histoire de la géopolitique au Moyen Orient ". Moyen-Orient compliqué : Le Dessous Des Cartes La Syrie - YouTube , Le Dessous des cartes - Syrie, les origines de la crise 2/2 - Vidéo

Batailles pour l'énergie - Le Monde diplomatique , : Le gaz de schisme nuit au bien être :Le néolibéralisme doit sa renaissance au cours du dernier quart du 20ème siècle aux crises énergétiques des années 70, causées par les augmentations importantes et inattendues du prix du pétrole, de l'or( ...) ,

Un ensemble de documentaires emissions reportages pour mieux comprendre ce: 10.01.2012 (Arte) Le dessous des cartes - Conflits 2030, les facteurs , Les guerres israélo arabes , 1967, la guerre des six jours , Le Dessous Des Cartes Israël Et La Palestine , 1956, la crise de Suez Doc FR , les secrets de la guerre du golfe : :

Cela ressemble à une nouvelle hausse des tensions géopolitique des puissances iméprialistes comme lors Crise de Suez de 1956 - Les clés du Moyen-Orient : « La crise de Suez est née de la rencontre de plusieurs facteurs. Elle est déclenchée dans le contexte de la guerre froide et du rapprochement de l'Egypte avec l'Union Soviétique. Ce rapprochement est lié à la conclusion du Pacte de Bagdad en février 1955 et qui pousse l'Égypte à se tourner vers l'URSS. Les manifestations en sont les ventes d'armes effectuées par la Tchécoslovaquie. L'Égypte renforce son dispositif par la signature d'un pacte militaire en octobre 1955 entre cette dernière, la Syrie, l'Arabie Saoudite rejoints en avril 1956 par le Yémen »

Les titres des journaux parlent de nouvelle " guerre froide" avec l'affaire Snowden et la Syrie entre les Etats et la Russie. Les écoutent ont toujours existés ( industriels, commerciales, diplomatiques...) mais j'ai l'impression que les gouvernements se surveillent d'avantage.

C'est tensions vont faire le jeux des fascistes, des nationalistes de tout poils, des régionalismes ( les kurdes n'ont toujours pas de territoires), augmentation des tensions entre arabes et non arabes, chiites et sunnites, des rouges bruns, des islamo-fascistes et des marchands de canons. Alors que David Cameron vient d'abandonner sa proposition d'armer les rebelles syriens, le Royaume-Uni a-t-il livré des composants permettant de fabriquer des armes chimiques au régime de Bachar el-Assad Un rapport parlementaire révèle l'exportation par le pays de 12,3 milliards de livres (14 milliards d'euros) d'armement à 25 nations figurant sur sa propre liste de régimes sensibles.

Selon le comité de contrôle des exportations d'armes de la Chambre des communes, du fluorure de sodium, qui peut servir à la fabrication d'armes chimiques, a été exporté vers la Syrie ces deux dernières années. source : le Figarodu 18/07/2013

L'ami russe


Moscou entretient son influence historique sur le régime d'Assad - Georges Malbrunot - le 04/09/2013 à 23:08


La carte des pays arabes face à une éventuelle intervention en SyrieInfographie : http://www.lemonde.fr/proche-orient/inf ... _3218.html Si les monarchies du Golfe sont en faveur d'une intervention, plusieurs pays importants comme l'Egypte, l'Algérie et l'Irak y sont opposés. D'autres, à l'image du Maroc et du Yémen, estiment qu'elle ne pourrait avoir lieu que sous mandat de l'ONU.


03.04.2010 (arte) Le dessous des cartes - Bombarder l'Iran
http://www.youtube.com/watch?v=QMeqH45Xe3o

documentaire e.a.d.s. business armes morts et ... - Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/xb4en0 ... armes_news

Lord of War - TagTélé : Lord of War est un film américain écrit et réalisé par Andrew Niccol sur le trafic d'armes, sorti en 2005. Wikipédia ; Lord of War (Jared Leto) - YouTube :
http://www.youtube.com/watch?v=4s6ULs2cG-A
Dernière édition par indigné révolté le Ven 6 Sep 2013 18:55, édité 2 fois.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede indigné révolté le Ven 6 Sep 2013 18:21

Ce qui inquiète le petit monde de l'énergie, c'est une poussée de fièvre qui toucherait les pays producteurs de pétrole. Car de près ou de loin, l'Iran, l'Arabie saoudite ou l'Irak sont mêlés à ce conflit. La crainte d'une contagion serait d'ailleurs la principale raison de l'opposition chinoise à une intervention dans les affaires syriennes selon Jean-François Dufour, président de Chine-Analyse, qui défend son point de vue dans La Tribune. La Chine est effet dépendante d'importations de pétrole dont près de la moitié viennent des voisins moyen-orientaux de la Syrie. ( "La Chine est, avec la Russie, le plus puissant opposant à une intervention militaire étrangère contre le régime syrien. A la différence de Moscou, Beijing n'est pas motivé par des considérations d'influence politique, mais par la crainte d'effets déstabilisants sur le Golfe Persique, vital pour son approvisionnement pétrolier" )


Malgré les discours officiels, la crise syrienne, loin de conforter la doctrine de non-ingérence chinoise, devrait au contraire accélérer sa reconsidération par Beijing.

La Chine peut difficilement envisager de rester impuissante sur des questions étrangères devenues vitales pour le fonctionnement de son économie. Les partisans d'un renforcement de la capacité chinoise de projection de force à l'étranger y trouveront des arguments évidents



Le premier porte-avions et le premier avion de combat embarqué chinois (tous deux reconfigurés à partir de modèles russes, en attendant des appareils de conception nationale), qui ont commencé cette année leurs tests opérationnels, pourraient préfigurer une flotte capable de sécuriser les approvisionnements énergétiques de la Chine, dans quelques années.



Des tensions qui viennent exacerber une situation déjà explosive pour le pétrole, alors que la Lybie n'a toujours pas retrouvé son niveau de production d'avant-Kadhafi ou que les troubles politiques en Egypte font craindre pour l'approvisionnement en hydrocarbures via le canal de Suez. De quoi donner très chaud au secteur du pétrole. ( cf se rappeller de la guerre du Kippour et de la guerre des six jours ainsi que de la crise de suez)
.



<.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: NON A L INTERVENTION !

Messagede lucas le Dim 8 Sep 2013 09:42

A lire :
Syrie: guerre impérialiste ou solidarité de classe !

http://fr.internationalism.org/revoluti ... ite-classe
lucas
 
Messages: 69
Inscription: Sam 17 Juil 2010 14:55


Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité