POÏ POÏ POÏ encore

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede herope le Dim 29 Nov 2009 01:05

Je ne sais pas si c'est des lambertistes mais il y a comme un problème a la FA d'autoritarisme etc....

toto a toujours raison!
Avatar de l’utilisateur
herope
 
Messages: 225
Inscription: Mer 31 Déc 2008 04:57

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede conan le Dim 29 Nov 2009 10:36

Il y a de l'autoritarisme dans toutes les relations humaines. Formelles ou informelles. Il y a des postures autoritaires, tour à tour adoptées par les un-e-s et les autres, y compris à la FA, bien entendu ! Il y a des dénigrements, des insultes, des coups de pression etc...
Comme partout.
La seule chose qui compte, ce sont les principes de l'organisation !
Certaines orgas instituent cette autorité, cette hiérarchie et cette violence.
D'autres les rejettent dans leurs principes, rendant ces comportements marginaux et bien moins capables de s'exprimer lors des prises de décisions réelles.
Quitte à faire, je préfère être à la FA, où truc et muche pourront me dire que je suis un con et que j'ai pas raison, mais où je pourrai faire quand même ce que je veux dans le cadre organisationnel, et où je pourrai les empêcher d'imposer de façon fédérale une opinion de leur part.
Cela nécessite en effet de savoir résister à l'oppression des gens qui vont essayer de te convaince en loucedé, de te prendre par l'affectif etc... mais c'est aussi ça, l'éducation anarchiste !
Et je préfère mille fois une orga où ces principes empêchent l'oppression du point de vue des idées, des options et des actions de chacun-e, qu'une organisation où la majorité impose à une minorité son opinion, ou encore une organisation "informelle" où, sous prétexte de rejet des orgas (qui seraient par essence "autoritaires"), des petits gourous à deux balles imposent leurs fonctionnements de facto à tout le monde, en écartant toutes les personnes qui les contestent... ou qui auraient des idées "hérétiques"...
Bref, bien sûr qu'à la FA il y a des comportements autoritaires, mais je ne vois guère aujourd'hui d'organisation (formelle ou informelle) qui garantisse de meilleurs fonctionnements pour empêcher que ces comportements prennent réellement corps ! La FA est à mon sens la seule orga qui aujourd'hui, par ses principes, garantisse le plus une absence de contrainte de chacun-e, avec une réelle variété des opinions, des tactiques, des propositions. A chacun-e de se fédérer à sa façon, librement, aux personnes qui portent les propositions qui lui conviennent le mieux. A chacun-e de se bouger !
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede makno le Dim 29 Nov 2009 10:41

:D
L'entrisme a la f.a ça existe compagnons(es). Un vrai panier a crabes!
makno
 
Messages: 361
Inscription: Mar 24 Nov 2009 13:35

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 12:40

conan a écrit:Bref, bien sûr qu'à la FA il y a des comportements autoritaires, mais je ne vois guère aujourd'hui d'organisation (formelle ou informelle) qui garantisse de meilleurs fonctionnements pour empêcher que ces comportements prennent réellement corps ! La FA est à mon sens la seule orga...

etc, etc.....Image

Et bien justement, et de ce côté, et pour connaître le mouvement libertaire, c'est bien la pire, et c'est bien là que l'on rencontre justement le plus ce type de comportements, parce qu'il ne sont pas canalisés, et qu'il n'y a pas vraiment de cadre qui fait qu'il puisse en être autrement. Et c'est bien pourquoi, entres autres éléments, c'est historiquement l'organisation qui connait autant de départs, et qui mérite bien son qualificatif historique de passoire.
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede conan le Dim 29 Nov 2009 12:44

Je ne sais pas de qui tu parles, en répétant tes accusations d'entrisme.
Ce qui est sûr c'est que l'entrisme ne peut imposer ses vues de façon globale qu'en investissant des organisations de type pyramidale, hiérarchisée, de programme unique etc...
Et que c'est pas prêt d'ariver à la FA, avec les anars épidermiques qui la peuplent ! La FA a des principes (que j'ai rappelés plus haut) qui empêchent aux entristes de tout poil, s'ils existent, d'imposer quelque ligne globale que ce soit à l'organisation... alors bon courage les entristes, faites tout ce que vous voulez mais tant qu'il demeurera un-e pékin-e pour vous dire niet, vous ne pourez rien imposer comme inflexion autoritaire à la FA.
Les seules positions qu'on peut réellement descendre comme "fédérales", sont celles prises par les mandaté-e-s, lorsqu'elles ne sont pas concertées. Mais un-e mandaté-e qui a merdé dégage au congrès suivant. La seule critique que je peux faire à la FA est de ne pas avoir encore des rouages assez souples pour permettre la révocation de quelqu'un en cours de mandat.
Encore une fois, c'est à ses principes de fonctionnement qu'on juge une organisation.
Or, ce que je trouve assez pitoyable depuis un moment, c'est de voir se multiplier partout les attaques contre la FA avec toujours l'argument de mauvaise foi consistant à faire passer les mots ou les actes d'une seule personne ou d'un groupe... pour le positionnement de toute la fédé.
Ce qui au mieux, relève d'une ignorance évidente des principes de fonctionnement (autonomie des individuels - liaisons - groupes), au pire d'une mauvaise foi crasse, dont on peut questionner les motivations... :?:
S'il est facile de trouver mille et un faits pour critiquer tel ou tel individu de la FA (prise de position, comportement, etc...) et telle ou telle entorse périodique -je suis le premier à critiquer mes camarades et je trouve cela sain et constructif, tout comme toute forme de conflictualité - il est en revanche un peu dégueulasse de voir la tendance à critiquer toute le monde par ce biais, voire à descendre les principes de fonctionnement de la FA.
C'est peut-être pour mieux démolir les principe d'autonomie et de libre-association, qui sont pourtant la caractéristique de l'anarchisme ?
Faut croire que ces principes en dérangent certains. :roll:

PS : et comme en écho, Qierrot accuse la FA de passoire. L'argument-choc... pour ma part je peux te répondre que j'ai vu bien plus de persnnes quitter AL ou se faire dégager de AL... et rejoindre la FA, que l'inverse (que je n'ai pas encore vu)...
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 13:06

et tu parles de mauvaise foi....
tu y es depuis quand dans le mouvement libertaire, et à la FA depuis combien de semaines...et tu étais où il y a encore quelques mois ? Bref, tu n'as pas du "voir" grand chose.
Parce que si l'on compte rien que les départs de cette année de la FA je pense que l'on arrivera pas au nombre de départs de l'AL sur plusieurs années. Autre chose, j'aimerais bien savoir sur quoi tu t'appuies dans ce que tu avances sur la question du nombre de passages de l'AL à la FA, parce que pour avoir fait le contraire, comme bien d'autres, et connaissant bien ce mouvement libertaire, il n'y a rien de plus faux. Et ne parlons pas de la CGA, qui repose encore sur un nombre considérable d'anciens de la FA. Pour finir, dans cet espèce de culte de leur organisation qui semble animer ici certains militants de la FA, c'est vraiment quelque chose qui se rapporte en général aux marxistes-léninistes, avec son lot de mauvaise foi, de malhonnèteté, de manipulation, et un rapport à l'organisation quasi religieux. C'est bien dommage...
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede conan le Dim 29 Nov 2009 13:24

Tu compares le nombre de départs, moi je te parle de personnes qui quittent une orga pour une autre. Je ne parle que pour ce que je connais, à savoir localement. Pas besoin de te faire un dessin... :wink:
Mais je n'en fais pas de généralité ; d'ailleurs je ne vois pas l'intérêt, parce que je me fiche bien de ces querelles de nombre. Je ne souhaite pas (contrairement à toi pour la FA) descendre AL - je n'en vois pas tout simplement pas l'intérêt. Chacun-e s'organise comme il l'entend. Je le dis et le répète, j'ai toujours conseillé AL pour les gens de sensibilité plateformiste, et n'ai quasiment jamais critiqué cette orga que lorsque l'on me demandait ce que je lui reprochais. J'ai toujours répondu par les principes d'organisation.
Par contre, je m'interroge sur la nécessité qu'éprouvent des gens comme toi à démonter la FA ?
Défendre son mode d'organisation contre les attaques injustifiées c'est du "culte organisationnel" et du "marxisme-léninisme" ? Je ne parle de mon orga que lorsqu'elle est critiquée, et que pour défendre ses principes de base, qui me conviennent très bien. Je ne pense pas avoir jamais fait de prosélytisme... du reste pas besoin, je vois plutôt des gens affluer tous seuls vers la FA.
Pour moi la question c'est : pourquoi t'attaques-tu à la FA, toi ?
D'ailleurs, pourquoi en es-tu parti précisément ?
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede makno le Dim 29 Nov 2009 14:16

Conan: les bon principes de fonctionement ai une chose,la réalitée ai une autre chose.
Tout ne va pour le meilleur des monde a la F.a et qu'on je te parle d'entrisme(certe discret) au sein de celle ci c'est pas des vains mots mais une triste réalitée,des pseudos anarchistes le cul entre deux chaises et qui roulent pour d'autres organisations a 100 lieux de l'anarchisme tres peu pour moi. Cela les vieux militants en vue se garderons bien de te le dire. Tu ai surement jeune dans l'organisation,je te conseille d'observer attentivement celle ci (fonctionement,prises de décisions etc..) et tu t'apercevra de pas mal de chose qui cloche.
Vieux militant de la F.a je sais de quoi je parle et j'en ai vu des vertes et des pas mures.
Je ne roule pour aucune autres organisation(et AL ai autant criticable pour une organisation plus marxiste qu'anarchiste)
simplement ma sinceritée et honnetée envers l'anarchisme ne saurait cautionner confusion,ambiguitée,magouilles et entrisme.
Salutations du sud.
makno
 
Messages: 361
Inscription: Mar 24 Nov 2009 13:35

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 14:33

Conan, il se trouve que sur ce forum, les militants qui ne sont pas organisés dans la sainte église sont considérés comme des hérétiques "marxisants", et celà quasi quotidiennement, et que l'on subi çà ici depuis un an, et que c'est aussi un élément qui à fait que certains ont participé à construire un espace anarchiste non caricatural, le Forum Anarchiste Revolutionnaire. Il se trouve qu'en ce moment j'ai l'impression que dans le marasme politique qui semble traverser la FA il y a un retour à ce qui se pratiquait dans les années 60 autour de Joyeux, ou à l'image de la prose de JM Raynaud, qu'affectionne Alayn, mais que tu pratiques aussi, et que makno pratique aussi dans le message précédent, tout ce qui est anarchiste-communiste et communiste libertaire est associé à de l'autoritarisme et du marxisme (JM Raynaud dans ce domaine est d'ailleurs plus prolyxe car il nous sort tout un catalogue : << Les marxistes, les para-marxistes, les crypto-marxistes et autres gauchistes >>), sans compter la nouvelle formule qui fait un véritable carton chez nos sectoïdes Khmers noirs : les "islamo-gauchistes". Bref, toutes les raisons de rendre les coups. Et je pense qu'il serait bon, non seulement de calmer les ardeurs de pauvres types comme Alayn, qui la nuit chie partout sur le forum une prose des plus innacceptable, et de revisiter justement le rapport que vous avez avec le reste du mouvement libertaire, mais aussi l'attitude qui fonde ce type de comportement.

Je suis parti de la FA au moment de la question de l'unité des libertaires, en 2001. De tradition à Tours, il y avait toujours eu une certaine permanence d'espaces libertaires unitaires, on a même connu un groupe qui était à la fois à la FA et à NO-Pasaran. On avait construit régionalement un Collectif Libertaire Régional (Orléans, Tours, Bourges) ou l'on retrouvait des organisé-es à la FA, à AL et des non organisés. On concevait d'ailleurs celà non pas comme un dépassement des organisations existantes mais comme un espace nécessaire pour doter le mouvement libertaire d'un outil participant à lui donner une plus grande visibilité, une plus grande efficacité et une image un peu moins bordèlique. Du coup nous étions évidemment impliqués dans cette question de l'unité. Un travail réel se construisait avec AL, avec le secrétariat aux relations extérieures de l'époque. Et au congrès de 2001 de la FA, il s'en est trouvé pour s'opposer sur deux points : l'unité des libertaires (" ils ont qu'à venir à la FA ! ") et un mandatement pour que le secrétariat aux relations extérieures continue à travailler dans ce sens du faire d'avantage ensemble. Bref, à la poubelle tout le boulot fait ! Et comme l'unanimité est le crédo de ce fonctionnement qui confine à l'inaction, au blocage systématique, à faire du sur place et à être complètement figé, que cette question de fonctionnement abordée dans le désert par une grande majorité de militants-es (il faut le savoir !) de l'époque, et celà depuis des années, et au bout d'un moment où l'on se rend compte que rien ne peut bouger et avancer, et bien on fini par ne plus avoir envie de cautionner et de participer à une organisation dans laquelle des minorités et des grandes geules font la loi au final, et au détriment de toute possibilité d'évolution de construction, etc...Il y a eu des départs dès le premier jour du congrès, des départ sans tambours ni trompettes d'ailleurs, des départs individuels, au milieu d'un bordel immense amené par ces sempiternels blocages. Il y avait Jacques Toublet dans le lot, qui rejoindra AL dans la foulée. Quant à moi je suis resté inorganisé (mais il y avait un collectif libertaire à Tours) pendant deux ans, mais comme je suis organisationel et anarchiste communiste j'ai rejoint AL de manière tout à fait naturelle. Chaque congrès suivant à vu son lot de départs de la FA, avec des départs groupés importants, et aménés par ces questions de fonctionnement, ou plutôt de disfonctionnement, pour finir par construire une autre organisation d'importance maintenant dans le mouvement libertaire, la CGA.

Le développement très conséquent d'AL ces dernières années et ces départ de la FA ces derniers temps pour construire la CGA, organisation qui connait aussi actuellement un certain développement, fait que le paysage du mouvement libertaire est très différent de ce que l'on rencontrait il y a encore quelques années. La FA n'est plus l'organisation hégémonique, elle est en passe surtout de se couper de l'anarchisme révolutionnaire, de l'anarchisme de lutte de classes, anarchisme révolutionnaire qui se construit maintenant surtout ailleurs, mais au delà ils semble qu'il y ait un nombre de plus en plus important de personnes qui ne cultivent plus que ce que j'appelle l'anarchisme-attitude, qui se coupent du monde tout court, sont très nombrilistes et développent des comportements de plus en plus sectaires.

Alors en résumé, je pense que tout est criticable, même l'organisation dans laquelle je suis et que mon parcours (j'ai été sympathisant longtemps de l'OCL, dans les années fin 70/80, même quand j'étais à la FA) fait que je n'ai pas ce rapport que j'appelle plus haut "quasi religieux " à l'organisation en général. Il serait bon que les membres de la FA puissent accepter la critique d'une part et que certains de ces membres cessent d'adopter une attitude et des comportements qui amènent certains retours.
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede BLACKPANTHER le Dim 29 Nov 2009 14:57

:prier:
BLACKPANTHER
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede conan le Dim 29 Nov 2009 15:36

J'ai bien compris Makno. En même temps, la FA est une organisation qui ne te contraint pas, toi, à être toi-même dans la confusion, les embrouilles etc... et c'est là toute la diffrence avec les autres organisations, puisque la FA n'est pas sur un fonctionnement de prise de décisions à la majorité.
Je ne comprends toujours pas ce qui t'a fait partir de la FA Qierrot.
Tu regrettes que des personnes (minoritaires semble-t-il ?) à la FA aient bloqué la constitution d'un grand mouvement libertaire ; je conçois ta déception, mais c'est aussi leur droit le plus évident que de ne pas vouloir que leur orga soit mêlée à ce qu'ils considèrent comme des orgas ne respectant pas les principes anarchistes qui leur tiennent à coeur. C'est même assez sain comme réaction (je trouve), car même si l'unité est quelque chose qui me ferait évidemment plaisir à moi aussi, je ne souhaite pas qu'elle se fasse au prix d'un formatage, ou de l'adoption de fonctionnements qui à terme pourraient créer de l'autorité.
Rien ne t'empêchait alors, en tant qu'indiv ou groupe, de constituer ce rapprochement avec d'autres orgas, librement, en toute autonomie, tout en demeurant FA... tu n'aurais pas été exclu pour cela. Rien n'empêchait une majorité de gens de la FA de rester à la FA tout en se rapprochant d'autres groupes. Ils pouvaient même le faire en restant FA, les statuts le leur permettent (encore une fois, l'autonomie).
C'est ce que j'aurais fait je pense, et ce que je continue d'appeler aussi de mes voeux ; et pas simplement de mes voeux pieux, mais aussi de faire, en bossant ponctuellement avec des gens d'autres orgas (ou pas organisés formellement).
Ton regret, c'est que tout le monde n'ait pas fait ainsi. Je ne sais pas si j'ai bien compris, mais c'est alors de ta part une volonté de globaliser un désir tien y compris aux gens qui le refusent de façon minoritaire... et si c'est le cas, je trouve cela contestable.
Notre divergence politique vient du fait (mais je me trompe peut-être) que tu es pour une organisation où les membres élaborent des idées communes, des fonctionnements communs, applicables aux 100% des adhérents, et que je suis pour une organisation où les membres ont pour volonté de tisser du collectif, sans pour autant renoncer à leurs spécificités, et que les décisions de gens en collectif ne s'appliquent qu'à eux-mêmes. Sans que cela empêche les gens de demeurer dans la même structure.
Je suis par exemple ainsi ravi (puisque tu le cites) d'être fédéré avec un type comme JMR, même si je suis parfois en désaccord réel avec lui (nous avons déjà débattu du fonctionnement majoritaire, de l'attitude face au voile islamique, de la conception de l'unité du mouvement libertaire etc... où nous avons eu des désaccords profonds). Sur certaines décisions qui sont propres à lui, aux Editions libertaires ou son groupe, je ne suis pas d'accord. Sur d'autres, je suis d'accord et j'ai envie de bosser avec.
Voilà ce qui me plaît...
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 17:09

Bien, alors plusieurs choses. Tout d'abord je n'aime pas trop que l'on me parle comme à un enfant de 10 ans ni qu'on me prenne pour un imbécile. Ensuite tout le début de ton post conforte ce que je dénonce, avec toute la malhonnèteté la manipulation et les mensonges désormais habituels, même si c'est mieux empaqueté que du Alayn. Il n'y a pas d'organisation dans le mouvement libertaire qui contraignent qui que ce soit, et cet entètement à persister dans ce type de mensonge fait qu'il va être difficile de continuer à essayer, comme je viens de tenter de le faire, d'être sur un plan de débat constructif.
Continues à t'enferrer dans ce type de laïus, évacuer les questions et les problèmes d'une manière parfaitement manipulatrice, et t'enfermer dans ta petite bulle, en nous jouant du violon, et toujours la même petite musique, si tu veux.
La FA n'a pas le monopole de l'anarchisme ni de l'idée anarchiste. A l'organisation complètement sectoïde je préfère l'ouverture, le mouvement, avoir l'impression d'avancer, la possibilité d'agir et de peser dans le fonctionnement collectif. A la dictature des minorités et des petits gourous je préfère la démocratie. L'anarchisme-attitude celà ne suffit pas et je préfère cotoyer des libertaires souvent non organisés spécifiquement mais qui font du boulot sur le terrain (syndical, associatif, etc...). Et si je m'organise c'est pour faire le plus possible ensemble et pas chacun dans son coin.
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede Nico37 le Dim 29 Nov 2009 18:23

Pour compléter, aucune organisation anarchiste ne pratique, par définition, le centralisme démocratique...
Et des militants actifs (et a fortiori des groupes) sont en mesure de refuser d'éventuels "putschs"...
Donc je vois pas bien ce que la FA a de plus qu'une autre organisation si ce n'est de réunir "tout le monde"...
Nico37
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede conan le Dim 29 Nov 2009 19:22

N'importe quoi Qierrot... quels problèmes j'évacue ? En quoi je fais de la manipulation, de la malhonnêteté ?... encore des mots... quand à "construire", niveau arguments c'est ce que je fais, contrairement à toi qui craches dans la soupe en permanence, insultes, dénigres à tour de bras, de métaphores et d'épithètes...
Tu dis que je te parle comme à un enfant alors que tu me dis que je sors des "hochets" ? Mais relis-toi Qierrot...
Alors AL c'est l'"Ouverture", le "mouvement", "rencontrer des gens"... et tu opposes ces mots vagues à "la FA". C'est vraiment du grand n'importe quoi ! On rencontre aussi du monde quand on est fédéré à la FA, on se bouge, on rencontre des gens... et perso je suis syndiqué, je milite "sur le terrain"...
Quant à qualifier la FA (a-dogmatique) de sectoïde comparée à AL (plateformiste, communiste-libertaire, avec principes longs comme le bras à accepter à l'entrée...), c'est une blague ?
La différence ? Qierrot le dit très bien : la FA n'a pas un fonctionnement de type démocratie majoritaire, en effet et tant mieux.
Elle n'a pas de ligne politique dogmatique définie, en effet et tant mieux.
La démocratie, même celle pratiquée chez AL, c'est encore la cratie sur des gens pas d'accord... sauf que ça a le vernis de la majorité. C'est moins pire que la démocratie bidon actuelle, mais ça reste de la cratie, de l'exercice de commandement, de pouvoir (en l'occurence de la majorité sur des minorités)... parce que ça pense en terme GLOBAL, applicable à TOUS.
Cratie de fonctionnement, de ligne politique... faut adhérer au projet (très) spécifique pour y rentrer sinon on est refusé à l'entretien d'embauche... Pas content lors d'un vote ? respecte le fonctionnement camarade, la majo a décidé !
Et Qierrot qui parle de secte à la FA ? :lol:
Et elle est là toute la différence. La FA : t'acceptes les principes de base : tu rentres. Personne n'a à te dicter ta conduite en référence à tel ou tel principe de fonctionnement, à telle ou telle ligne adoptée à la majorité... on a toute liberté d'action.
Par contre on a pas l'étiquette action globale et nationale à chaque truc entrepris, c'est vrai.
Ben à la FA on s'en tape. En tout cas moi je m'en tape. Perso je me fous que mon avis soit relayé et adopté par tout le monde, estampillé FA fédéral-super-campagne-nationale, je fais mon truc et si du monde a envie de suivre tant mieux, sinon pas grave...
On est vraiment sur deux planètes différentes de la conception de l'anarchisme. Plus je te lis plus je suis content d'être à la FA... et ça me rassure, je suis pas le seul.
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 20:12

moi aussi. :lol:
Par contre j'y ai passé 19 ans et tu y es depuis trois mois, et je milite dans ce mouvement libertaire depuis 30 ans (merde d'ailleurs, et s'il est vrai que j'ai commencé à 16 ans çà ne rajeuni pas :| ). Et je dis ici exactement ce que je disais lorsque j'étais à la FA et celà depuis longtemps, puisqu'il y avait une sensibilité anarchiste-communiste, le groupe de Tours dans les années 80, et avant que l'on fusionne avec le scalp que l'on avait impulsé, pour former un groupe libertaire large et adhérent à la FA et à No-Pasaran, s'appellait le groupe communiste libertaire Maurice Fayolle de la FA. Je le disais donc bien avant d'être rentré à AL, donc et comme on le voit plus haut ce n'est pas sur ce terrain AL/FA que je pose le débat. Un des éléments de celui-ci reposait plus haut sur le fait que les militants de la FA, enfin les caricatures qui se trimballent ici, ne supportent pas la moindre critique de leur église, et je dis çà autant pour toi, pour Alayn, Dominique et vroum, d'autant que ton discours bien souvent s'apparente à une prêche de curé devant le perron de son église pour y faire rentrer de potentiels fidèles. Les anarchistes organisés ailleurs et les anarchistes communistes sont associés dans votre hargne malhonnète et mensongère à des marxistes. On est pas loin de la sainte inquisition.

Deuxièmement et comme on le voit sur un autre topic, tu présentes ton anarchisme comme universel, alors qu'il n'y a que libre association sauce Stirner, un anarchisme qui entre dans la sphère de l'anarcho-individualisme , un anarchisme philosophique qui nie la lutte des classes, un discours apparenté au Bouddhisme (à la mode chez les bobos) dont tu te revendiques sur la non violence, alors que l'anarchisme qui a construit l'Histoire (pas l'histoire des bombinettes), est profondemment de lutte de classes, révolutionnaire et communiste. La première organisation anarchiste française s'appellait la FCA, Fédération Communiste-Anarchiste, le fonctionnent par le vote, le fonctionnemnt démocratique, existe depuis la première internationale, et l'unanimité n'est pas du tout le fonctionnement qui s'est appliqué en général dans les organisations anarchistes. Et donc ce débat ne date pas d'aujourd'hui, et il est évident que l'on ne parle pas du même anarchisme. Il faut que tu arrêtes de présenter ton anarchisme comme universel ! Dans ce deuxièmement d'ailleurs il y a une question d'actualité par rapport à l'évolution de la FA, et après les départs succéssifs de nombreux-ses militants-es anarchistes-communistes ces dernières années, sur la résurgence d'un courant individualiste qui avait pratiquement disparu il y a 20 ans et qui ressurgit depuis peu. Je disais plus haut qu'il me semble que la FA est en passe surtout de se couper de l'anarchisme révolutionnaire, de l'anarchisme de lutte de classes, anarchisme révolutionnaire qui se construit maintenant surtout ailleurs, et qu'aussi au delà il me semble qu'il y ait un nombre de plus en plus important de personnes qui ne cultivent plus que ce que j'appelle l'anarchisme-attitude, qui se coupent du monde tout court, sont très nombrilistes et développent des comportements de plus en plus sectaires.

En ce qui te concerne à part le sermon s'apparentant à un curé, il n'y a que manipulation et mensonges. Tu n'es même pas foutu de revenir sur les âneries que tu sorts sur cette question des contraintes qu'il y auraient dans les autres organisations du mouvement libertaire, parce que tu sais consciemment manier le mensonge.
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede makno le Dim 29 Nov 2009 21:36

:wink:
Querelles de chapelles et brevets d'Anarchisme,lamentable. L'anarchisme ça existe en dehors des organisation compagnons(es). A bon entendeurs!

p.s: le pere Fontenis et ses magouilles a la sauce marxiste leniniste dur,dur. Vous avez dit anarchisme?????
makno
 
Messages: 361
Inscription: Mar 24 Nov 2009 13:35

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 21:48

dit-il, tu l'as donc ce brevet ! :mrgreen:
et querelles de courants je préfère à chappelles.
et excuses moi, tu as raison de te manifester de la sorte, je ne t'avais pas mis dans la liste des caricatures (de la FA ?) qui officient ici, j'y penserai dorénavant. :siffle:
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede kuhing le Dim 29 Nov 2009 21:56

Image

Mais qu'est ce que ces histoires viennent foutre dans mon fil " POÏ POÏ POÏ " ?

:D
kuhing
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede qierrot le Dim 29 Nov 2009 22:03

Image c'est herope monsieur !
c'est lui qu'a commencé !

:lol:

il faudrait couper à partir de son post en haut de cette page et déplacer çà dans cette même rubrique, avec un titre, mais quoi ?
"sur le fonctionnement de la FA" par exemple.
qierrot
 

Re: POÏ POÏ POÏ encore

Messagede BLACKPANTHER le Dim 29 Nov 2009 22:13

Merci KUHING pour la photo du SKIPPY-le-Grand-Gourou!
:haha: :haha: :haha:
...un peu d'humour ne fait pas de mal.....



Makno & Qierrot:

MMMMoauais!!!!
Je vois surtout beaucoup de haine dans vos propos,
beaucoup de rancoeur...Makno & qierrot...

Ne serait-il pas temps de faire comme Johnny Halliday:
prendre du repos....politique,ici,en l'occurence.
Et laisser la place aux jeunes qui ont envie de militer......
......en se foutant de savoir si, oui ou non,en 1976,Duchemolles était une
taupe lambertiste à la FA et qu'en 1954, Schmoldu-le-plateformiste
rencontrait Dupont,suppot de Machin....dans un bistrot
louche tenu par des pablistes-tendance Durand sous les regards de Truc
(crypto-bordiguiste tendance
Dujardin).

:fume:

black zombie
BLACKPANTHER
 

PrécédentSuivante

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités