Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede indigné révolté le Lun 21 Mai 2012 18:19

Je pense que cela serait intéressant d'y être
Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

http://www.demosphere.eu/node/30514

Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Le Front de gauche accueillera lundi 21 mai Alexis Tsipras (Syriza) en France

http://www.demosphere.eu/node/30514
Au lendemain de la rencontre entre François Hollande et Angela Merkel, à quelques jours du sommet européen du 23 mai, les jours qui viennent s'annoncent décisifs pour l'avenir de l'Europe.
Après les résultats électoraux en France, en Grèce et en Allemagne, des millions d'européens attendent une renégociation sérieuse du pacte Sarkozy/Merkel.
Pour répondre aux attentes, elle doit compter un abandon des politiques d'austérité qui plombent la croissance et la justice sociale, un rôle nouveau de la banque centrale européenne au service d'un développement solidaire, une émancipation de la tutelle des marchés financiers.

Lundi 21 mai, sous l'égide du Parti de la Gauche Européenne, le Front de gauche aura le plaisir d'accueillir en France Alexis Tsipras, Président du Groupe Syriza au Parlement grec.
Ensemble, nous rendrons publiques nos propositions pour une réorientation sociale, écologique et démocratique de l'Europe et lancerons un appel à l'unité de toutes les forces disponibles pour agir en ce sens en Europe dans ce moment crucial.

Une conférence de presse réunissant Alexis Tsipras, Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon et les responsables du Front de gauche, aura lieu à 15 heures à l'Assemblée nationale. En présence de Roland Muzeau et des député-e-s Front de gauche à l'Assemblée nationale.
15h00 : 1er Bureau - Assemblée Nationale

A 18h30, un rassemblement public se tiendra devant l'Assemblée nationale.
Place Edouard Hériot.

Lien : http://www.demosphere.eu/node/30514
Source : http://www.pcf.fr/24000
Source : http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?...

--------------------------------------------------------------------------------

1 2Meeting de solidarité avec le peuple grec

Un Meeting de solidarité avec le peuple grec pour une alternative à l'austérité est prévu Lundi 21 mai à 18H30 devant l'assemblée nationale, Place E. HERIOT a Paris.

Il se déroulera en présence de:

•P. Laurent
•A. Tsipras
•J-L Mélenchon
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Cheïtanov le Jeu 24 Mai 2012 22:40

Pour ? Dire qu'on ne gère pas la misère ?
"J'ai appris à marcher au pas, avec du punk au bout des doigts. J'ai l'coeur en miettes quand j'pense à ça..."
I'd rather be a picket than a scab, and I still hate Thatcher...
"Au moins AL et les Vignoles ils sont gentils" Un chef NPA
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede fu hsang le Jeu 24 Mai 2012 23:24

autre chose a foutre ^^
fu hsang
 

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Cheïtanov le Jeu 24 Mai 2012 23:27

Boh t'as bien été voir Méluch sous la pluie^^
"J'ai appris à marcher au pas, avec du punk au bout des doigts. J'ai l'coeur en miettes quand j'pense à ça..."
I'd rather be a picket than a scab, and I still hate Thatcher...
"Au moins AL et les Vignoles ils sont gentils" Un chef NPA
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede fu hsang le Jeu 24 Mai 2012 23:29

salaud !!!!!je l avais refoulé !!!
mais a ce moment la , j avais pas autre chose a foutre :)

et puis c est bon , j ai deja donné
fu hsang
 

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Cheïtanov le Jeu 24 Mai 2012 23:31

T'es mon héros depuis ce jour là (avec le secrétaire de l'UL, mais ça je suis obligé^^)
"J'ai appris à marcher au pas, avec du punk au bout des doigts. J'ai l'coeur en miettes quand j'pense à ça..."
I'd rather be a picket than a scab, and I still hate Thatcher...
"Au moins AL et les Vignoles ils sont gentils" Un chef NPA
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede fu hsang le Mar 5 Juin 2012 08:25

Le dirigeant de SYRIZA, Tsipras, soutient l’armée grecque
Par Christoph Dreier
4 juin 2012

Mardi, le dirigeant de la Coalition de la Gauche radicale (SYRIZA), Alexis Tsipras, a eu des pourparlers avec le ministère grec de la Défense et le haut commandement de l’armée. Ce faisant, il a clairement indiqué être prêt à travailler en étroite collaboration avec l’armée, au cas où SYRIZA gagnerait les élections prévues le 17 juin.

Après trois heures de réunion, Tsipras a souligné la signification de la réunion et son caractère symbolique. « Défendre l’intégrité territoriale du pays et l’indépendance nationale est pour SYRIZA une priorité non négociable, » a-t-il déclaré en soulignant que la crise économique ne signifiait pas que le pays pourrait négliger ou ignorer les dangers qui exigent une vigilance constante.

Il a poursuivi en disant, « En dépit des sommes exorbitantes qui ont été dépensées, l’on n’a pas créé les infrastructures nécessaires en termes de maintenance et de pièces de rechange dont un système de défense a besoin. La situation doit être inversée sans, toutefois, miner la défense nationale. » Tsipras a aussi proposé de nationaliser l’industrie de l’armement afin d’accroître les capacités de combat des forces armées.

Tsipras a fait référence à la possibilité de réduction du budget militaire mais seulement, a-t-il souligné, pour combattre la corruption, non avec l'idée d’affaiblir l’armée. Il a dit qu’il était opposé à toute réduction de la solde des soldats, ce qui contribuerait à saper le moral des troupes.

Tsipras a fait ces déclarations au moment même où des débats publics se tiennent sur la possibilité d’utiliser l’armée pour réprimer l’opposition populaire de la classe ouvrière grecque contre l’austérité.

Depuis l’imposition des mesures d’austérité de l’UE en 2009, il y a eu une série d’articles sur des manoeuvres de l’armée visant à préparer les troupes en vue d’une confrontation avec la population. Selon un rapport paru la semaine passée dans le quotidien de droite Kathimerini, une sortie de la zone euro de la Grèce aurait lieu dans le contexte d’une mobilisation de l’armée pour réprimer la ruée sur les banques et les protestations populaires. (Voir : L'élite dirigeante grecque se prépare à une épreuve de force avec la classe ouvrière)

Le ministre grec de la Défense, nommé par l’actuel gouvernement intérimaire, est le chef d’état-major des armées, Frangos Frangoulis, et le nouveau ministre pour la Protection de la Population est l’ancien chef de la police et responsable des services secrets, Eleftherios Economou.

Tsipras n’a rien dit au sujet de ces menaces. Au lieu de cela, il se range derrière le haut commandement de l’armée, allant jusqu’à garantir une augmentation de son état de préparation au combat. Cette position est la conséquence logique de l’orientation politique de SYRIZA.

Depuis les élections du 6 mai, le parti a, à maintes reprises, démontré qu’il respectait l’Etat en indiquant sa volonté de soutenir les réformes et les mesures d’austérité. Lors des élections du 6 mai, SYRIZA avait obtenu 17 pour cent des voix, quadruplant son score grâce à ses critiques à l’égard des mesures d’austérité dictées par l’UE et qui ont plongé des millions de Grecs dans la pauvreté.

SYRIZA est sur le point d’émerger comme la force la plus forte dans les nouvelles élections du 17 juin et étant susceptible de former le gouvernement. L’organisation a réagi en renonçant de plus en plus à ses promesses électorales et en prouvant aux puissances européennes qu’elle est la mieux placée pour appliquer l’austérité.

Il y a une semaine, lors de ses visites à Paris et à Berlin, Tsipras a répété que SYRIZA était déterminée à obtenir de nouvelles négociations sur les dettes du pays plutôt que de répudier les dettes ou les conditions définies par l’UE.

Dans une interview parue dans la dernière édition de l’hebdomadaire Der Spiegel, Stipras, s’est clairement prononcé à ce sujet. Au début de l’interview, il souligne qu’un gouvernement SYRIZA ferait tout son possible « pour garantir que la Grèce garde l’euro. » Et ceci en dépit du fait que l’UE a toujours exigé la reconnaissance de toutes les dettes et un strict respect des mesures d’austérité comme condition sine qua non d’appartenance à l’euro.

Tsipras dit clairement qu’il respectera les dettes, regrettant qu’une continuation des mesures d’austérité dans leur forme actuelle rendrait la Grèce « incapable d’honorer le remboursement de ses créanciers. » Il est dans l’intérêt des créanciers d’assurer que la Grèce ne soit pas acculée à faire défaut.

Tout comme le parti social-démocrate PASOK et le parti conservateur Nouvelle Démocratie (ND), Tsipras propose des « réformes structurelles » en échange d’une prorogation de délais de remboursement.

« Nous (les Grecs) avons une lourde part de responsabilité pour notre situation, » a déclaré Tsipras. A la question de savoir s’il était opposé aux licenciements de dizaines de milliers de travailleurs dans le but de parvenir aux réformes « urgemment nécessaires » dans la fonction publique, il a répondu : « Nous ne sommes pas opposés aux réformes, nous disons simplement la même chose que les économistes, les journaux allemands ou même l’ancien chancelier Helmut Schmidt. Et ce qui vient d’être confirmé dans le dernier rapport de l’OCDE : la politique d’austérité que nous avons appliquée ces deux dernières années, cette politique consistant à ne compter que sur des économies considérables, a échoué. »

Sa perspective de marchandage avec les pouvoirs européens pour les convaincre d’assouplir quelque peu la pression et d’accepter un rythme plus lent de réformes structurelles entraînera inévitablement un gouvernement dirigé par Stipras à une confrontation avec la classe ouvrière. Les travailleurs ont voté SYRIZA précisément en raison de son opposition à la politique d’austérité.

C’est cette éventualité qui se cache derrière l’actuel tournant de Tsipras vers l’armée. En cas de besoin, il n’hésiterait pas à utiliser l’armée contre des manifestations ou des grèves.

Même s’il s’est donné beaucoup de mal pour prouver sa fiabilité, de puissantes sections de la bourgeoisie européenne et internationale considèrent qu’un gouvernement SYRIZA, venu au pouvoir sur la base d’un sentiment populaire anti-austérité, serait trop imprévisible. Dans ces conditions, l’armée pourrait, comme en 1967, organiser un putsch pour renverser ou empêcher la mise en place d’un gouvernement dirigé par SYRIZA.

Par la visite qu’il a rendue mardi à l’armée, Tsipras montre qu’il craint bien plus une mobilisation de la classe ouvrière contre l’austérité sociale que le risque d’un putsch militaire.

(Article original paru le 1er juin 2012)


http://www.wsws.org/fr/articles/2012/ju ... -j04.shtml
fu hsang
 

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Specifix le Mar 5 Juin 2012 15:12

La gauche radicale ?

Un politicien, et de gauche radicale, qui se propose de mettre en oeuvre la répression au nom de l'intégrité nationale, de l'ordre (puisque l'armée), et fidèle au soutien inconditionnel de l'Etat, coûte que coûte !

Tsipras, pour ne rien changer.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede tatave le Mar 5 Juin 2012 15:33

Par la visite qu’il a rendue mardi à l’armée, Tsipras montre qu’il craint bien plus une mobilisation de la classe ouvrière contre l’austérité sociale que le risque d’un putsch militaire

Vu de France, c'est facile de dire un truc pareil mais en Grèce ils ont encore le souvenir du temps des colonels et en donnant des gages à l'armée la gauche radicale montre simplement qu'elle n'a pas oublié.
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede fu hsang le Mar 5 Juin 2012 15:40

on verra ce qu il se passe , mais ce qui est sur , c est que la situation la bas est differente d ici ...mais bon quand meme... nous on a pas eu les " colonels " ...
les militaires flippent aussi sur leur solde(comme n importe quel salarié ) , ce qui est normal ...ne pas oublier que le tsipras est un parti gestionnaire , donc d un point de vue revolutionnaire , il n y a rien a en attendre , apres tout ceci sera acté et donc des conclusions en seront tirés ^^
fu hsang
 

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Specifix le Mar 5 Juin 2012 15:45

tatave a écrit:
Par la visite qu’il a rendue mardi à l’armée, Tsipras montre qu’il craint bien plus une mobilisation de la classe ouvrière contre l’austérité sociale que le risque d’un putsch militaire

Vu de France, c'est facile de dire un truc pareil mais en Grèce ils ont encore le souvenir du temps des colonels et en donnant des gages à l'armée la gauche radicale montre simplement qu'elle n'a pas oublié.


Si par la visite qu’il a rendue mardi à l’armée, Tsipras montre qu’il craint bien plus une mobilisation de la classe ouvrière contre l’austérité sociale que le risque d’un putsch militaire, je vois pas pourquoi, il donne des gages à l'armée en souvenir des colonels.

En plus, donner des gages de quoi ? de rester dans la ligne du FMI ?

Et vu de france, toi, tu peux dire que les gages sont donnés pour montrer que les grecs n'ont pas oublié le régime des colonels ?

Apparemment, la classe ouvrière grecque semble moins disposée à donné des gages à l'armée qu'à s'opposer à tout gouvernement voulant lui imposer une austérité, même "rampante" comme semble le vouloir tsirpas.
Vu d'ici.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede tatave le Mar 5 Juin 2012 15:49

fu hsang a écrit:.... le tsipras est un parti gestionnaire , donc d un point de vue revolutionnaire , il n y a rien a en attendre ....

C'est vrai que le seul truc que l'on peut attendre d'eux, vu de la France, c'est qu'ils refusent le remboursement de cette soi-disant dette et que cela enclenche un refus au niveau européen, parce qu'il ne faut pas se faire beaucoup d'illusions après la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Portugal se sera notre tour.
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Specifix le Mar 5 Juin 2012 15:54

tatave a écrit:
fu hsang a écrit:.... le tsipras est un parti gestionnaire , donc d un point de vue revolutionnaire , il n y a rien a en attendre ....

C'est vrai que le seul truc que l'on peut attendre d'eux, vu de la France, c'est qu'ils refusent le remboursement de cette soi-disant dette et que cela enclenche un refus au niveau européen, parce qu'il ne faut pas se faire beaucoup d'illusions après la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Portugal se sera notre tour.


Là, je suis d'accord avec toi, tatane, après eux, à qui le tour ? ...

C'est sûr, fou hsang a raison, tsirpas n'est pas révolutionnaire.

Pour moi, tsirpas, c'est la contre-révolution en marche; contre-révolution, éternellement, corrélative à toutes aspirations révolutionnaires.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede tatave le Mar 5 Juin 2012 16:01

Specifix a écrit:Là, je suis d'accord avec toi, tatane, après eux, à qui le tour ? ...

C'est sûr, fou hsang a raison, tsirpas n'est pas révolutionnaire.

Pour moi, tsirpas, c'est la contre-révolution en marche; contre-révolution, éternellement, corrélative à toutes aspirations révolutionnaires.

Pourquoi dans une discussion tu éprouves le besoin de modifier les pseudos ??
Tu veux utiliser les méthodes de certains qui n'ont pour tout argument que de tenter de se foutre de la gueule de l'autre.
"tatane" c'est comme ça que m'appelait feu Alayn.
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede fu hsang le Mar 5 Juin 2012 16:10

wéwéwé , c est vrai que alayn m appelait comme ça aussi ...
, t as raison tatave , c est chelou ...
et c est quoi tes aspirations revolutionnaires,specifix ??? car la derniere fois qu il y a eu des aspirations revolutionnaires chez les anarchistes , ils se sont retrouves au gouvernement ^^ et ont donne des gages aux republicains en appelant les insurges a deposer les armes ... alors bon je pense que seuls les actes comptent , et on verra bien ce qu il se passe !!!! rien n est jamais acquis !!
la seule certitude que j ai , c est que je creverais un jour ou l autre , le reste c est du blabla ^^
fu hsang
 

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede tatave le Mar 5 Juin 2012 16:45

Je ne sais pas si c'est louche ou pas mais ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe parce que somme toute nous en sommes encore au niveau où nous discutons, presque au niveau où nous devisons tranquillement, alors pourquoi vouloir faire monter la pression par ce type de procédé ?
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: Rassemblement pour accueillir Alexis Tsipras (Syriza)

Messagede Specifix le Mar 5 Juin 2012 22:37

tatave a écrit:Je ne sais pas si c'est louche ou pas mais ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe parce que somme toute nous en sommes encore au niveau où nous discutons, presque au niveau où nous devisons tranquillement, alors pourquoi vouloir faire monter la pression par ce type de procédé ?


Je cherche pas à faire monter la pression !
Et, j'applique aucun procédé !

Continuons à discuter tranquillement !
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30


Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités