fédération municipale de base

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

fédération municipale de base

Messagede fu hsang le Mar 27 Juil 2010 10:12

Fédération Municipale de Base en Calabre (Italie)
En 1979, à Spezzano Albanese, naît une Union Syndicale de Zone anarchiste qui constitue un contre-pouvoir au conseil municipal. La gestion de celui-ci est vivement critiquée à travers des réunions d’information publiques : dénonciation du détournement d’aides destinées aux veuves et aux orphelins ou des indemnités extravagantes perçues par le maire, lutte pour la sauvegarde des espaces verts et la construction de logements sociaux… La municipalité exerce toutes sortes de pressions et parvient à couler cette initiative.
Mais en 1992, la municipalité communiste est condamnée par la justice. Les anarchistes de la commune sont alors sollicités pour former une liste électorale. Ils décident de proposer une nouvelle organisation communale autogestionnaire : la Fédération Municipale de Base. C’est un organe de contre-pouvoir fonctionnant en parallèle aux institutions légales avec une assemblée générale formulant des propositions émanant de la population. Un comité exécutif élu est chargé de mettre en œuvre les décisions prises par les assemblées. La minorité peut ne pas se soumettre à ces décisions, mais ne peut en empêcher l’application. La FMB doit souvent affronter la mairie pour imposer ses projets ou combattre ceux de la municipalité légale. La création d’une coopérative autogérée répond ainsi au projet de privatisation du ramassage des ordures. Un projet de construction d’un tunnel est annulé sous la pression de la FMB…
Cette initiative se réclame d’un « gradualisme révolutionnaire », en réaction aux voies jugées stériles du réformisme intégré au système et du « révolutionnarisme millénariste 6 « Spezzano Albanese », http:// increvablesanarchistes.org/articles/2000_apres/fedemunicidebas_ita lie.htm. ».
Ces deux expériences se caractérisent par une tentative pour créer un espace d’autogestion en parallèle à, à côté de ou contre les institutions municipales officielles issues du système représentatif. Elles veulent constituer un contre-modèle aux yeux des populations et une invitation à prendre en main les affaires publiques locales. C’est surtout parce qu’elles touchent des personnes non libertaires que ces expérimentations posent des problèmes quant au respect des principes anarchistes. Faut-il alors condamner l’échec d’une déviance à l’égard des principes libertaires (sans parler de dogme), ou la victoire d’une diffusion de l’idéal autogestionnaire au-delà des milieux anarchistes ?

si des gens ont d autres info ou des contacts ???
fu hsang
 

Re: fédération municipale de base

Messagede Polack le Mar 27 Juil 2010 10:16



"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" G. Brassens Don Juan
Avatar de l’utilisateur
Polack
 
Messages: 1628
Inscription: Jeu 26 Mar 2009 13:39


Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités