Faut-il faire partie d'une organisation ?

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Faut-il faire partie d'une organisation ?

Messagede jean le Sam 15 Mai 2010 16:29

salut Lou,

quelques tuyaux concernant le mouvement que je connais, mais il en est d'autres:

tu peux te rapprocher de la FA via la librairie par exemple: 145 rue Amelot Paris 75011.

Si tu ne peux t'y déranger, y écrire: ils transmettront.

Ou encore , voici le portail: http://www.federation-anarchiste.org/
où tu trouveras renseignements, et possibilité de prendre contact " contact/adhésion".
Avatar de l’utilisateur
jean
 
Messages: 306
Inscription: Mar 4 Nov 2008 19:56

Re: Bonjour !

Messagede conan le Sam 15 Mai 2010 17:44

Salut Lou ! Etant moi-même à la FA je ne peux qu'appuyer jean, mais sache qu'il existe aussi bien d'autres orgas libertaires que la FA, si celle-ci ne te convient pas : AL, CGA, OCL, OSL, No Pasaran... et des syndicats (CNT, CNT AIT... voire certains syndicats Sud, fonctionnant aussi sur des principes libertaires) ; à toi de naviguer sur leurs sites, de voir leurs principes organisationnels, de rencontrer du monde... sachant qu'il existe aussi bien d'autres collectifs plus "informels". Prends ton temps ! En tout cas bienvenue à nanarland ! :D
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: Bonjour !

Messagede pit le Sam 15 Mai 2010 17:53

Salut LouDubuchet,

Il n'y a pas qu'une organisation, et Jean plutôt que de venir en VRP de sa crèmerie, aurait pû indiquer le topic "Contacts locaux, groupes et organisations", ici : viewtopic.php?f=7&t=1327#p21567, et dans lequel on trouve une partie des contacts. Pour le 75, sur ces sites il y a toutes les infos pour contacter qui tu voudras, sachant qu'il peut être interessant d'en rencontrer le plus possible pour se faire une idée :

. AL : Alternative Libertaire
contacts@alternativelibertaire.org
site : http://www.alternativelibertaire.org/
. FA : Fédération Anarchiste
relations-interieures@federation-anarchiste.org
site : http://www.federation-anarchiste.org/
. NO PASARAN : SCALP-REFLEX Paris
scalpreflex@samizdat.net
site : http://nopasaran.samizdat.net/
. OCL : Organisation Communiste Libertaire
oclidf@gmail.com
. OLS : Offensive Libertaire et Sociale
ols.paris [AT] no-log [DOT] org
site : http://offensive.samizdat.net/

Il en est de même pour les forums, tu en trouveras quelques uns dans la partie "liens" : viewtopic.php?f=16&t=987#p17565


edit : j'avais pas le post de conan lorsque je me suis lancé. Du coup, lui qui te propose, d'une manière plus habile que Jean mais avec le même résultat, d'aller voir aussi ailleurs si la FA ne te convient pas dit-il, je vais faire mieux et plus fort : commences par ordre alphabétique. :lol: .
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede jean le Sam 15 Mai 2010 18:12

je ne suis pas vrp de ma crémerie, Pierot.

J'ai pris le soin de préciser qu'il était d'autres orgas. Il faut toujours se défendre de quoi que ce soit, c'est pénible.
J'ai seulement indiqué les coordos de l'orga que je savais trouver rapidement.

Je ne connaissais pas le topic que tu cites, na!

Plus habile que Jean ? Vraiment, c'est idiot! Des gamineries ! On est pas prêt de faire la révo!
Avatar de l’utilisateur
jean
 
Messages: 306
Inscription: Mar 4 Nov 2008 19:56

Re: Bonjour !

Messagede pit le Sam 15 Mai 2010 18:24

Il me semble que je montre que je peux en rire aussi...

Par contre que tu ne saches pas qu'ici il y a une rubrique "Contacts locaux", pourtant en vue sur le forum, toi qui est inscrit ici depuis Mar 4 Nov 2008, çà interpelle. Parce qu'évidemment on a l'impression que tu prends les gens pour des imbéciles. na ! . :trinque:
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede jean le Sam 15 Mai 2010 18:40

je vois que le niveau monte! Prendre les gens ( et particulièrement les forumeurs d'ici ) pour des imbéciles ! J'ai autre chose à faire!

Puisque tu as pris le soin d 'explorer mon profil, tu pourras remarquer que j'ai posté pendant peu de temps en fin 2008 ( eh! oui, le militantisme.. ) et que j'ai repris le clavier voici 1 ou 2 semaines ( le militantisme toujours..). Tu n'es pas flic, j'espère!

A l'année prochaine, pauvre garçon!
Avatar de l’utilisateur
jean
 
Messages: 306
Inscription: Mar 4 Nov 2008 19:56

Re: Bonjour !

Messagede conan le Sam 15 Mai 2010 18:42

C'est fou ça, pierot qui est le plus habile de nous deux dans le discrédit, je me demande ! :lol:
Je suis parfois si habile que je ne me rends même pas compte de mes propres habiletés ! :haha:
Heureusement que Pierot veille avec habileté contre l'habileté !
Pour finir Lou, je corrige : va donc chez AL, et si ça ne te plaît pas, vois ailleurs !
PS : Ah flûte, Pierot me signale que je suis en train de dénigrer AL car je suppose qu'AL peut déplaire. Je suis foutrement habile, je m'étonne tous les jours ! :D
"L'anarchie, c'est la victoire de l'esprit sur la certitude" Georges Henein
Avatar de l’utilisateur
conan
 
Messages: 2633
Inscription: Sam 14 Fév 2009 17:48

Re: Bonjour !

Messagede pit le Sam 15 Mai 2010 18:48

et bien s'il faut y revenir, oui, tu essaies d'être habile, et là encore...
Bon, Jean, le truc du "flic" tu te le gardes, et tu trouveras autre chose la prochaine fois, parce que c'est au vues de tous et toutes, c'est indiqué sous ton avatar, il n'y a donc aucune recherche de "flic" à faire. Et le militantisme je connais et pratique, ne viens pas trop non plus sur ce terrain si c'est pour jouer à discréditer... Et le truc du gars qui sur le forum dans son état présent vient faire, et de cette piteuse manière, la leçon sur la hauteur du débat, çà va deux minutes aussi, la comédie.
"Bienvenue à nanarland", je partage au moins celà avec conan.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede Camille le Dim 16 Mai 2010 19:50

Salut et bienvenue,
Tu peux aussi très bien te passer des organisations qui essaient de te mettre le grappin dessus ( :twisted: ). Pour avoir milité dans plusieurs d'entre-elles assez longtemps, je sais qu'au bout d'un certain temps je m'y sens à l'étroit, d'abord parce que c'est très codifié même si elles se revendiquent libertaires (et elles le sont oui, en partie...). Réfléchis bien avant de faire le pas vers elles, tu entres dans l'univers du militantisme et de la solidarité d'orga (par exemple un des gros trucs chiant d'orga, c'est de se retrouver à lutter pour ou contre quelque chose dont tu n'as rien à foutre, mais comme les potes d'orgas sont le nez dans le guidon, ben tu viens en soutien...parce que nécessairement, il y a aussi de l'affectif, c'est d'ailleurs une des techniques de maintien de la cohésion de groupe). Faut savoir aussi qu'il y a les barons et les baronnes d'orga, et que l'utopie anarchiste ne se réalise bien souvent qu'à travers l'autogestion de la photocopieuse et de la machine à café. Une orga, ça cherche à créer du militant avant tout, et je pense qu'il y a beaucoup de chose à apprendre en leur sein, mais qu'il faut garder à l'esprit qu'une orga c''est à quitter un jour, ne serait-ce que pour ne pas se transformer en "limitant" ou en curé.
Déjà, commencer par appliquer le plus possible à toi-même quelques principes anarchistes, en premier lieu réduire le plus possible les rapports de type hiérarchiques (dans le travail, l'école, la subsistance, les plaisirs...), peut être un bon début. Car nécessairement, si tu refuses toute hiérarchie et contrôle sur toi-même, tu vas favoriser la construction de rapports non-hiérarchisés donc anarchistes (non-exploitation, non-marchand, non-délégation, en d'autres termes, autogestionnaires, gratuits, égalitaires... libertaires !). Ces rapport là, tu peux les construire directement, ici et maintenant, le plus possible, avec tes connaissances, tes relations, tes amis, tes associés...
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Re: Bonjour !

Messagede pit le Dim 16 Mai 2010 20:36

En gros on peut être libertaire sans chercher à vouloir ou faire la révolution à t'entendre. Et bien je ne le pense pas, et l'anarchisme est bien un mouvement révolutionnaire porteur d'un autre projet de société. Si tu t'accomodes de ce monde, les anarchistes le combattent. Et pour être un peu plus efficace que tout seul dans son coin, l'organisation collective (politique, syndicale, associative, etc...) s'est avant tout un outil, pas une Eglise ou une religion, en tout cas c'est comme çà que je vois la question de l'organisation collective et que je la vit, sous différentes formes et celà depuis longtemps. Et si les anarchistes veulent peser un peu il est important de s'organiser en tant que tels, c'est ce qui s'appelle l'organisation politique et spécifique. Et en plus il y a du choix...
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede fabou le Dim 16 Mai 2010 20:56

On est pas obligé d'être dans une orga pour "faire la révolution". D'ailleurs, la plus grande partie des anarchistes ne sont pas encartés, et c'est tant mieux ! :wink:
Faire partie d'une organisation répond à un besoin personnel de vouloir agir au sein d'un groupe. D'ailleurs, dans beaucoup de luttes (lycées, facs, squats, lutte anticarcérale ...etc) , ce sont les individus non encartés qui sont souvent à l'origine et qui les font vivre. Bref, être dans une orga ou ne pas en être, c'est un débat stupide à mon sens puisque des gens "organisés" peuvent être beaucoup moins actifs que des gens "inorganisés", et vice-versa. Ca dépend avant tout de chacun.

Personnellement, j'ai toujours eu du mal avec les "organisations", mais la forme du réseau "No Pasaran" me convient trés bien. C'est à mi-chemin entre une "orga" classique, un groupe affinitaire et une masse inorganisée.
fabou
 

Re: Bonjour !

Messagede pit le Dim 16 Mai 2010 21:11

T'as bien raison de venir vendre ta crèmerie aussi...
Mais ton post est plein de contradictions. Parce que tu te situes bien dans une/des forme(s) d'organisation collective. Et demain le monde il faudra bien l'organiser collectivement aussi. L'organisation collective c'est le principe même de l'anarchisme, avec des modes d'organisation, et il y en a plusieurs, qui en respectent les principes comme l'individu. L'anti-organisation çà appartient d'avantage aux individualistes.
Si les anarchistes se sont fait rétamer en russie de 1917 à 1921, c'est en partie parce qu'ils étaient peu ou pas cordonnés et mal organisés, Par contre en Esapgne 36-39 c'est bien parce qu'ils l'étaient sur le plan syndical comme politique qu'ils ont pû porter une révolution autogestionnaire et communiste-libertaire.
Dernière édition par pit le Dim 16 Mai 2010 21:17, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede Camille le Dim 16 Mai 2010 21:13

Et bien tu vois, pierot, tu viens confirmer ce que je dis, mais en plus tu connais mal notre catéchisme révolutionnaire :wink: ! Tu as une vision de la révolution avec l'idée que tu te fais de l'organisation du prolétariat. Relis tes classiques, et tu verras que la critique de ta forme de militantisme a été faite depuis les années 30. Et contrairement à ce que tu dis, il ne s'agit nullement de s'accommoder, bien au contraire, de cette société, puisqu'il s'agit d'agir directement pour la transformer en adéquation avec ses idées. Les curés sont ceux qui rêvent au Grand Soir, à la Grande Insurrection qui devrait venir, mais qui n'œuvrent pas aux conditions matérielles et culturelles de sa réalisation (ils prêchent le paradis anarchiste mais n'apportent guère que leur blabla de rhéteur et leur militantisme spectaculaire intégré). Ce sont bien au contraire ceux-là qui s'accommodent le plus de cette société, mais ne leur jetons pas la pierre, nous vivons tous des contradictions.
Et agir sur les rapports sociaux à tous les niveaux, pour un individu, n'est nullement contradictoire avec le fait de lutter avec d'autres. Où as-tu vu que cela l'était ? Pourquoi opposes-tu l'action individuelle à l'action collective ? Quel intérêt as-tu à cela ? Voudrais-tu nier l'individu à travers son adhésion au collectif ? Es-tu maoïste ? Il me semble qu'un des grands principes anarchistes c'est la libre association entre individus. Les orgas ayant pignon politique sur rue n'étant pas les seuls possibles pour agir collectivement,et surtout, elles couvrent un certain champs d'action qui n'est qu'une maigre partie de ce que nous avons à faire pour une révolution.
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Re: Bonjour !

Messagede pit le Dim 16 Mai 2010 21:23

Dis donc bonhomme tu es en train de faire ce que tu voudrais me reprocher et me faire dire d'avantage que ce que je dis. Je ne crois pas au "Grand Soir" qui comme la pluie tomberait du ciel, et c'est bien pour celà que je pense qu'il faut s'organiser pour peser et porter (des idées, des valeurs, des modes d'organisation...). Je ne suis donc pas croyant mais pratiquant. Et le curé je te le laisse, parce que si tu crois que l'on peut changer ce monde sans qu'il y ait quelque part une rupture révolutionnaire, soit tu te met le doigt dans le nez, soit tu n'es pas révolutionnaire, et d'ailleurs celà peut s'entendre il y en a plein d'autres ici dans ce cas. Pour le reste de ton post je ne trouve rien qui s'oppose au fait et à la necessité organisationnelle, et je n'ai pas dit non plus que tout passait par là, j'ai parlé d'un outil, et cet outil me parait essentiel.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede Camille le Dim 16 Mai 2010 22:17

T'inquiète je te laisse volontiers le rôle du plus révolutionnaire et le ton paternaliste de ton "bonhomme".

parce que si tu crois que l'on peut changer ce monde sans qu'il y ait quelque part une rupture révolutionnaire

Je ne crois rien de tel, il y a rupture nécessairement, mais tu sembles avoir une image préconçues de la révolution (peut-être alimentée par la lecture de l'Histoire ?). Ça se traduit comment en acte, et quelles situations émergeraient dans ton idée de révolution ? Quel rôle joueraient les orgas sus-citées ?
Et au contraire de ce que tu penses de moi, je suis aussi pour s'organiser, mais pas juste dans des orgas politiques, mais dans tous les aspects de la vie. Or un grand nombre de militants de ces orgas sont dans une situation "schizoïde". Ils vivent la plus grande part de leur temps selon les rapports sociaux et économiques qu'ils dénoncent, et pour les dénoncer ils ont leur temps de militance, et peuvent rentrer chez eux après les réus d'orga, la conscience apaisée avec le sentiment du devoir "anarchiste" accompli. C'est très humain, mais c'est bien insuffisant pour faire une révolution.
Théoriquement et pratiquement, la puissance de la classe révolutionnaire "dépend essentiellement de sa capacité à se constituer en puissance autonome, indépendante, disposant de tous les services et de toutes les institutions nécessaires à son indépendance" (attention c'est du catéchisme certifié "5 étoiles R (R=révolutionnaires)" !).
Les organisations politiques ne remplissent pas cet objectif, au mieux elles peuvent y participer. Elles sont utiles pour l'apprentissage théorique et celui de l'assemblée ou du conseil, mais n'auront jamais un rôle prépondérant comme elles le prétendent en situation révolutionnaire. Et si elles l'ont, il y aurait fort à parier que nous serions déjà en situation contre-révolutionnaire de bureaucratisation et militarisation de la société.
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Re: Bonjour !

Messagede pit le Dim 16 Mai 2010 22:35

Ce que tu dépeins existe et il y a des anarchistes comme celà qui vivent complètement repliés, et pour qui l'organisation pure et dure (et celà vaut aussi pour les groupuscules et tribus "autonomes", "post-situas", ou anarchoïdes) peut devenir une Eglise , voire une sorte de famille, ou, comme disait ici un autre membre au sujet d'une des vedettes de ce forum, une béquille psychologique. Mais je suis sur différents terrains d'engagement, comme beaucoup d'autres libertaires que je cotoie, où il n'y a pas que des anarchistes, et dans différentes formes d'organisations collectives, du syndicat à l'association de quartier, etc...Et justement c'est bien parce que l'on s'organise de manière collective que l'on fait avancer les choses dans ces différents domaines, ou du moins que l'on met en oeuvre les principes qui nous font nous bouger, même de manière individuelle dans tout un tas de domaines. Je n'ai pas la conception de l'organisation/parti qui guiderait les masses jusqu'à la prise du pouvoir, par le parti, et tu fais un bien triste ou malhonnète amalgame entre organisation de type Marxiste-Léniniste et organisation libertaire, mais je parle bien d'un outil, et je pense celà en multiple parce que je pense qu'il ne peut y avoir un seul espace de ce type si l'on prend en compte la pluralité qui existe et existera toujours, même en société communiste libertaire. Et sur la question des conseils, vu sous un angle plutôt conseilliste communiste-libertaire et justement pas sous l'angle biaisé des Marxistes-Léninistes, c'est bien pour moi un élément essentiel de structuration, et d'organisation de la vie démocratique, et c'est comme celà que je vois l'organisation du pouvoir à la base. C'est aussi cette conception qui porte toute la question de l'auto-organisation qu'il nous faut participer à développer à partir des luttes collectives, car les organisations qu'elles quelles soient ne font et ne sont pas tout. Encore une fois c'est un moyen pas une fin en soi, mais un outil bien utile.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede Camille le Dim 16 Mai 2010 23:59

et tu fais un bien triste ou malhonnète amalgame entre organisation de type Marxiste-Léniniste et organisation libertaire

sauf que, sans besoin de faire d'amalgame, l'Histoire nous a montré qu'il ne suffisait pas de se dire "organisation libertaire" pour ne pas tomber dans la "rigidification" et le bureaucratisme Marxiste-Léniniste. Et je ne fais pas le procès des orgas, je pointe juste leurs limites.
C'est aussi cette conception qui porte toute la question de l'auto-organisation qu'il nous faut participer à développer à partir des luttes collectives, car les organisations qu'elles quelles soient ne font et ne sont pas tout. Encore une fois c'est un moyen pas une fin en soi, mais un outil bien utile.

Et c'est très important de le dire, à soi-même quand on est un militant aguerri, et aussi au sang neuf s'il n'envisage pas de s'enkyster dans une routine militante. Une anecdote: j'ai fait partie d'une asso autogérée où convergeaient plusieurs orgas de luttes libertaires et des individus non-encartés. Cette asso, un grand classique, organisait des débats, des évènements culturels, une bibliothèque, etc... Un homme de 80 ans vient à l'AG mensuelle, et au cours de l'AG, nous fait part de son bonheur d'être parmi nous, parce qu'enfin il réalise ce pour quoi il a milité toute sa vie au PC sans qu'il lui soit possible de le faire au sein de cette orga, c'est à dire une assemblée fonctionnant selon des principes de démocratie directe. Il en est de même chez beaucoup d'adhérents d'orgas politiques libertaires qui passent leur vie à brandir de la banderole et du drapeau sans se projeter soi-même dans la construction directe d'autres rapports. Dans une certaine mesure il y a un spectacle de la contestation, et les orgas "officielles" sont souvent actrices de ce spectacle. Certaines aspirations à la liberté et luttes nécessitent d'autres démarches que la simple contestation.
Il est toujours étonnant, par exemple, de voir qu'en France, un grand nombre de militants encartés libertaires sont profs ou dans les métiers de l'éducation, mais qu'il n'existe à ce jour aucune école à pédagogie libertaire.
Aussi, je pense que c'est une erreur de désigner "les organisationnels" comme étant ceux qui font partie des orgas sus-citées, et les autres qui seraient non-organisés ou anti-organisationnels. Je pense que la distinction est l'encartement, et non le fait de s'organiser.
(On pourrait peut-être débattre de tout cela ailleurs que sur le topic de présentation de Lou)
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Re: Bonjour !

Messagede pit le Lun 17 Mai 2010 00:15

C'est clair, en même temps çà commence à tourner un peu en rond...non ? Alors il y en a qui aiment beaucoup çà ici, et d'ailleurs je pense que tu joues une partition qui évidemment plait beaucoup ici, et au détriment je pense de ce que ce forum pouvait prétendre être à ses débuts, mais en ce qui me concerne il me semble avoir dit ce que j'avais à dire, je ne vais pas passer mon temps, dans le même topic, à me répèter.
Par contre, juste en passant, il y a eu il y a peu une école libertaire, Bonaventure, et si elle a pû démarrer c'est aussi parce que derrière il y avait une organisation et des moyens, et si l'on veut reconstruire de tels projets, il faudra non seulement sortir de l'incantation, mais s'organiser un peu mieux vois-tu...et on retombe sur le sujet de ce non débat...
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Bonjour !

Messagede fabou le Lun 17 Mai 2010 00:19

[quote="Camille](On pourrait peut-être débattre de tout cela ailleurs que sur le topic de présentation de Lou)[/quote]
Je propose de mettre ces posts dans un nouveau topic "faut-il faire partie d'une organisation ?". Vous en pensez quoi ?
fabou
 

Re: Bonjour !

Messagede Camille le Lun 17 Mai 2010 00:54

L'Ecole Bonaventure cela fait bien longtemps que l'expérience a été menée. Et pour monter une école libertaire, être encarté n'y change rien. J'ai été à l'initiative d'une telle école avec une autre personne dans la ville où je vivais il y a peu. Nombre d'ami-e-s encartés (CNT, FA) et non-encartés, beaucoup tenant des discours très radicaux et critiques vis-à-vis de l'Education Nationale étaient soi-disant motivés (qui plus est parce qu'ils avaient des enfants). Mais force m'est de constater qu'alors que les conditions d'existence de cette école étaient réunies (matériel notamment, même des locaux mis à disposition par la CNT, et plus encore, étonnant, une mairie de quartier encourageant cette initiative "ben oui, on manque d'écoles"...on avait un boulevard !), au final personne n'a mis de son temps dans l'aventure, chacun bien préoccupés à maintenir son petit confort routinier du genre "mes gamins vont à l'école de la République et j'ai pas à me soucier de la gestion du gourbis". Alors quand je vois les mêmes personnes défiler drapeau noir et rouge et prôner l'autogestion et l'auto-organisation, tu comprendras que j'ai comme l'impression d'un mensonge tenant plus du militantisme occupationnel que de l'organisationnel. Ce qui ne m'empêche pas de réitérer ce genre de projet, et bien d'autres, mais avec beaucoup moins de confiance quant aux discours de ces respectables organisations politiques, sans rejet non plus a priori. Ou alors, c'est plus ce que c'était et il y a une énorme carence en auto-formation ?
BONAVENTURE, c'était de l'anarchie au quotidien. Du palpable, du concret. C'était la démonstration qu'il est possible de faire autrement, ici et maintenant. Et c'est en faisant des choses différemment que les choses... changent !

C'est ce que devraient retenir un peu plus les militants FA, à mon avis.
Et t'inquiète la FA je connais, on a fini par dissoudre le groupe à l'unanimité après ses dix ans d'existence, faisant tous le constat, qu'on militait dans le vide. Et c'est pas faute d'avoir agit ! Seulement d'avoir agit inutilement.
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Suivante

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité