QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Die blaue Blume le Lun 24 Fév 2014 21:54

Finalement, ce n’était pas mal, les anarchistes fournissaient le gros du cortège et avaient pris la tête de la manifestation. La manifestation a dû réunir 1000 participant-e-s. Des promeneur-se-s m’ont posé-e pas mal de questions sur le motif de la manifestation, spontanément et approuvaient l‘utilité d‘une action antifasciste, beaucoup de personnes nous regardaient avec sympathie et même quelques un-e-s ont rejoint le mouvement, des textes ont été diffusés dans et hors de la manifestation, les slogans n’étaient pas stupides. C’étaient une bonne occasion pour propager des idées anarchistes auprès du grand public. La presse bourgeoise en a donné quelques échos. Le déploiement de CRS et de gendarmes était très important.

Concernant les maoïstes, ils/elles étaient le deuxième groupe de manifestant-e-s en nombre, ils/elles sont plutôt jeunes mais encadré-e-s par des militant-e-s plus âgé-e-s. Leur militantisme ressemble à celui de LO, peut-être un peu plus décontracté, je répète qu’ils/elles sont là pour enrôler d’autres militant-e-s. On ne peut pas dire qu’il s’agit de 4 personnes âgées qui viennent revivre quelques bons moments du militantisme de leur jeunesse. Ils/elles ont été assez discret-e-s, leurs stickers avec des têtes de marx, engels, lénine et mao étaient petits et ils/elles avaient des drapeaux de l’URSS montés sur des manches. Il y a beaucoup de turcs et/ou de kurdes avec elleux. Les membres d’une de ces 2 organisations n’ont pas hésité à s’opposer physiquement aux fafs lyonnais-e-s qui étaient venu-e-s provoquer lors d’une manifestation l’année dernière et ce ne sont pas les fafs qui ont gagné, pourtant ces dernier-e-s sont nombreux-ses et assez bien organisé-e-s…
C’est l’OCML-VP qui œuvre avec le NPA et AL est proche d‘une NPA. Il s’agit encore d’une autre organisation maoïste.
Tous les partis combattent l'abstentionnisme, mais aucun comme le parti socialiste, lequel se rend bien compte qu'il ne tient le peuple sous sa tutelle que par le mensonge du suffrage universel. Libertad
Avatar de l’utilisateur
Die blaue Blume
 
Messages: 27
Inscription: Dim 26 Jan 2014 08:00

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede vroum le Jeu 20 Mar 2014 11:59

Vers des jours meilleurs !

http://www.monde-libertaire.fr/antifascisme/16978-vers-des-jours%E2%80%88meilleurs

L’un de mes voisins nous a quittés il y a trois semaines pour emménager à Orange. Venu me saluer, il m’expliqua alors que le maire d’Orange (« Un fasciste », lui dis-je) avait fait baisser les impôts dans sa ville et aménagé une jolie fontaine. Et que, comme il lui était redevable, il espérait bien un retour d’ascenseur dans sa position de sans-emploi. La journaliste Haydée Sabéran, auteur de Bienvenue à Hénin-Beaumont, explique comment le leader local du Front national (FN) fait du travail individualisé auprès de ses concitoyens. Et ça fait jaser. Dans le Gard, le FN fait aussi beaucoup parler de lui. Pas seulement parce que l’avocat Collard vient de faire fuir son deuxième directeur de campagne pour les municipales à Saint-Gilles-du-Gard 1, mais à cause des scores électoraux prévus.

L’unité antifasciste ?
Or, on reproche souvent aux anarchistes abstentionnistes 2 de ne pas faire œuvre utile en votant contre le FN. Régulièrement, on peut poser un regard critique sur cette position radicale consistant à ne pas participer à des modes d’organisation politique réfutés comme étant parmi les piliers de la professionnalisation de la charge politique, qui légitiment des appareils politiques centralisateurs et impopulaires, les cumuls des pouvoirs et les partages boutiquiers des zones d’influences des millefeuilles politiques (agglos, communautés de communes…) par des notables – y compris frontistes –, l’impuissance malgré le discours à changer le présent et l’avenir pour dépasser le capitalisme et les injustices massivement de classes…

Tout aussi régulièrement, les partis de gauche fustigent alors cette irresponsabilité des anarchistes devant le risque de laisser les frontistes prendre le pouvoir. Dans le département, Nîmes est évidemment une ville clé. Avec un sénateur-maire UMP qui se représente pour un troisième mandat, une liste FN qui compte sur le deuxième plus gros budget de campagne pour briller, la gauche, celle qui est antifasciste donc, est divisée sur trois listes. Il s’en est fallu de peu que le NPA constitue la quatrième offre pour faire barrage aux réactionnaires…

Si l’on considère que c’est la liste du Parti socialiste qui a le plus de chances de l’emporter – et, donc, de faire barrage au FN, au moins –, un colistier d’une autre liste de gauche m’a tout de même précisé que son objectif était d’abord de gêner le plus possible la liste qui soutient le gouvernement. Et la situation à Nîmes n’est sans doute pas unique. De son côté, le quotidien Libération titrait récemment que le PS jouait avec le feu FN en participant à des triangulaires et des quadrangulaires aux municipales. L’unité antifasciste dans les urnes a, donc, ses limites… Et les quelques centaines d’anarchistes abstentionnistes peuvent, donc, rétorquer aux antifascistes vertueux qu’ils n’ont pas de leçons à recevoir de la part de ceux qui n’apportent pas de réponses crédibles, alors que cette gauche plurielle est aujourd’hui majoritaire dans les deux assemblées et dans les régions. Faut-il développer, ici, les conséquences des différents scandales touchant la classe politique qui réclame toujours plus de vertus… aux autres ? Les désastres d’une société de plus en plus minée par un nouveau capitalisme triomphant dans un monde où les résistances progressistes ou révolutionnaires se cherchent ? C’est bien là le terreau des fascismes, ceux-là qui manipulent les souffrances afin de les retourner contre nous et toutes de la façon la plus brutale, en accompagnateurs du capitalisme prédateur.

Briser l’isolement individuel
Reste que, abstentionnistes ou pas, le problème est entier. L’émergence de nouvelles figures de la contestation ultraréactionnaire, l’existence de mouvements de rue importants, le brouillage des pistes idéologiques, le hold-up opéré parfois sur des patrimoines de l’émancipation sociale 3, doivent nous faire pleinement comprendre l’urgence qu’il y a à nous doter des moyens de la riposte.

Il faut accepter que l’isolement de la personne d’un corps social progressiste est l’expression d’une frustration à changer le monde et un pas possible vers une captation par les nouveaux hérauts de la réaction, notamment. Seul, je suis plus vulnérable au quotidien, et plus perméable aux discours trompeurs. Si nous considérons donc que nous devons nous doter de nouveaux outils à partir de notre propre patrimoine, mais enrichis pour participer aux batailles des idées ; si nous sommes persuadés qu’il y a une urgence à faire converger vers nos groupes et notre presse un public déboussolé, à partir de stratégies libertaires d’émancipation… alors, nous nous devons de réformer nos propres réseaux, associations, syndicats et organisations libertaires. Le premier pas serait peut-être de prendre vraiment le temps d’analyser pour comprendre, puis de définir une ou des stratégies larges, et, enfin, d’y associer nos outils afin de ranger à nos côtés ceux et celles qui ont envie d’en découdre avec un capitalisme mortifère et une organisation sociale qui génèrent une contre-révolution idéologique.

Daniel Vidal


1. Celui-ci ne veut plus cautionner des attitudes qu’il juge inacceptables de la part de l’avocat FN, pardon, Bleu Marine.
2. Même la Fédération anarchiste ne fait plus campagne sur le sujet. Mais nous détaillions alors que notre abstention était explicitement politique, et radicalement activiste.
3. La réédition, en janvier 2014, de L’Entraide de Pierre Kropotkine par des éditions antisémites par exemple.
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Die blaue Blume le Jeu 20 Mar 2014 21:55

Manifestation antifasciste à Lyon ce samedi à 14 heures, place du pont LYON 7ème arrondissement, judicieusement placée quant au calendrier. On peut juste déplorer la présence de quelques votard-e-s d'extrème-gauche, mais ils/elles devraient être largement minoritaires.

http://rebellyon.info/?Mobilisation-contre-la-montee-du-fascisme
Tous les partis combattent l'abstentionnisme, mais aucun comme le parti socialiste, lequel se rend bien compte qu'il ne tient le peuple sous sa tutelle que par le mensonge du suffrage universel. Libertad
Avatar de l’utilisateur
Die blaue Blume
 
Messages: 27
Inscription: Dim 26 Jan 2014 08:00

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Tonton-vélo le Lun 24 Mar 2014 14:52

Dérisoire... On lève le poing bien haut sur affiches et tags en pochoirs mais en pratique ça ne va pas pisser loin.
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Die blaue Blume le Lun 24 Mar 2014 22:25

Tu t’arrêtes à des détails folkloriques, effectivement, je ne comprends pas trop certain-e-s antifa qui veulent mettre en avant une image viriliste et violente sans jamais passer à l’acte (sauf récemment à Rennes, je ne suis pas sûr-e que ce soit la bonne solution non plus), mais ça ne concerne pas tous-tes les manifestant-e-s. Je ne suis pas allé-e à cette manifestation pour une raison plus conséquente, présence attendue du PS (précisée plus tardivement dans les posts du lien).
Tous les partis combattent l'abstentionnisme, mais aucun comme le parti socialiste, lequel se rend bien compte qu'il ne tient le peuple sous sa tutelle que par le mensonge du suffrage universel. Libertad
Avatar de l’utilisateur
Die blaue Blume
 
Messages: 27
Inscription: Dim 26 Jan 2014 08:00

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede vroum le Mar 25 Mar 2014 10:01

Manif antifasciste du 22 mars à Paris :

Image
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Tonton-vélo le Mar 25 Mar 2014 17:02

Le Fn a une sacré dynamique, c'est donc que les vieilles recettes comme ces affiches faussement viriles ou ces micro-manifs ne marchent plus.

Que faire? Je ne sais pas, je ne sais plus ... :cry:
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Précédent

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité