QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede tatave le Dim 21 Oct 2012 08:58

vroum a écrit:
[Poitiers] Le pauvre petit plan comm’ des “identitaires”
Posted on 20/10/2012 by Pavillon Noir

Le pauvre petit plan comm' ?????????????????????????????????????????
Eh les mecs faut se réveiller !!!!!!!!!!!
Le pauvre petit plan comm' : Non les identitaires ont fait un super coup, ils ont fait la Une de tout les médias.
Faut arrêter le nombrilisme, la sous-estimation de l'adversaire, l'auto-satisfaction et regarder la vérité en face.

Quand à cette phrase "Trois gardes-à-vue seulement…" : c'est minable.
Depuis quand la FA trouve-t-elle qu'il n'y a pas assez de GAV ?
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede vroum le Dim 21 Oct 2012 11:06

la vérité ? c'est que 70 apprentis fafs venus des 4 coins de la France (la majorité venaient de Nice et Cannes) ont occupé un chantier désert à 6h00 du mat

En soit ce n'est pas vraiment une victoire, c'est juste parce que ça touche le sujet de l'islam que les médias en font des tonnes

Si demain tu vas tout seul faire un graff "Ni dieu ni maître" de 10 mètres sur 2 sur la cathédrale Notre Dame, ça fera un gros buzz, si tu le fais sur la grande mosquée de Paris, tu feras aussi la une de la presse, donc il n'y a rien là d'impressionnant.

D'autant plus qu'à Poitiers, les fafs locaux font plutôt profil bas, la rue ne leur appartient pas

Cette action c'est plutôt une tentative désespérée du bloc identitaire en panne de stratégie qui se casse la gueule et enchaine les scissions au profit notamment des jeunesses révolutionnaires de Gabriac

Occupation de la future mosquée de Poitiers: décryptage d’un coup de com’ politique

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2012/10/20/occupation-de-la-future-mosquee-de-poitiers-decryptage-dun-coup-de-com-politique/

Samedi 20 octobre au petit matin, plusieurs dizaines de militants du Bloc identitaire, ont occupé pendant quelques heures, le toit de la future mosquée de Poitiers, avec force slogans évoquant Charles Martel.

Les dirigeants du Bloc, Philippe Vardon en tête, ont ainsi voulu lancer en grande pompe Génération identitaire, la nouvelle branche jeunesse de cette formation d'extrême droite radicale, avec un buzz dont ils ont le secret. Cette nouvelle "marque" jeune doit en effet remplacer la précédente "Une autre jeunesse" qui n'a jamais connu le succès escompté.

L'idée est également de relancer l'intérêt autour des Identitaires à deux semaines de leur Convention qui se tiendra à Orange et fêtera leur 10 ans d'existence. Il faut dire que le Bloc identitaire n' aborde pas cet anniversaire au mieux de sa forme.

Il vient de connaitre une scission après la tentative de putsch avorté de Philippe Milliau. Suite au départ de ce dernier, des militants ont pris le large, notamment en Languedoc-Roussillon derrière Richard Roudier ou en Bretagne avec Yann Vallerie. A Toulouse, sa section est en déliquescence depuis que son leader a été placé en détention provisoire après une agression extrêmement violente contre un étudiant chilien. Et son éphémère candidat à la présidentielle, Arnaud Gouillon, un peu échaudé par le rôle de lièvre qu'on lui a fait jouer, préfère aujourd'hui bouder chez les Serbes du Kosovo.

Pas de stratégie claire

Par ailleurs, les Jeunesses nationalistes d'Alexandre Gabriac commencent à occuper le terrain de l'activisme jeune et à piétiner quelques plates-bandes. Il y a quelques jours, ces derniers ont en effet mené une action contre un chantier de construction de mosquée à Beauvais.

Quant aux contacts étrangers du Bloc identitaire, ils lui préfèrent désormais de plus en plus le Front national. Le Bloc, qui n'a toujours pas de stratégie claire, hésite pèle-mêle entre travail "métapolitique" comme le prônent certains de ses mentors grécistes, activisme de rue et/ou participation aux élections. Il doit donc refaire parler de lui pour continuer à exister.

Samedi en tous cas, tout a été bien pensé. A 6h21 du matin, M. Vardon envoyait un texto à quelques journalistes. Il y était écrit que "le chantier de la grande mosquée de Poitiers" était occupé "par 70 militants de Génération identitaire." "Ils sont montés sur le toit, accompagnés des équipes de RMC et de BFMTV". La machine télé et radio était lancée.

Restaient les réseaux sociaux. Toute la matinée de samedi, Fabrice Robert, président du Bloc, Philippe Vardon, le compte (en français et en anglais) de Génération identitaire ont arrosé Twitter de messages relayant leur action. Jusqu'à ce que cela soit repris par de grands médias. Reprise dont les identitaires se sont immédiatement réjoui, d'ailleurs, comme on peut le voir sur ce tweet.

L'on notera par ailleurs qu'il y avait assez peu de poitevins parmi les militants du BI samedi matin, mais qu'en revanche Cannes et Nice- ce que conteste Philippe Vardon- étaient visiblement fort bien représentés.


sinon ou vois tu que la FA demanderait plus de garde à vue, tu as vraiment l'esprit tordu
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede tatave le Dim 21 Oct 2012 11:49

Ce n'est pas moi qui ai mis ce texte en ligne et ce n'est pas moi qui ai écrit ce paragraphe
"Les flics poitevins, le célèbre Papineau en tête, ont “négocié” avant de les laisser partir pépères. Trois gardes-à-vue seulement… Contraste saisissant avec les discours fermes et indignés des sinistres Valls et Ayrault contre cette action – n’ayant rien à voir avec leur zèle républicain à expulser les étrangers, à agiter la “menace islamiste” et à démanteler des camps de Roms."
Alors non, je ne suis pas tordu, je lis les communiqués, je ne me contente pas de les mettre en ligne.
tatave
 
Messages: 2050
Inscription: Dim 7 Fév 2010 17:32

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Specifix le Dim 21 Oct 2012 15:35

Les faschos jouent, simplement, leur rôle. ... Bien aidés en cela par des médias complaisants ...
Ils mettent de l'huile sur le feu en mettant en scène un faux problème : Celui d'une islamophobie d'opérette, mais d'un vrai racisme rampant.

Cette fausse opposition entre fachos et religion musulmane ne vise qu'à renforcer l'expression des islamistes pour le plus grand profit de tous les réactionnaires.

On peut dire que la réussite est, surtout, médiatique. Dans les faits, pour l'instant, ça porte moins.
Mais, je pense que c'est dans une dizaine d'années que ça agira ... dès que les jeunes ados d'aujourd'hui, gavés, en retour, de fanatisme religieux, aurons assimilé certains réflexes identitaires. Nous aurons, alors, le résultat de tout ce travail de corruption fait, de part et d'autre, par les fascistes de tous bords; les identitaires, les religieux, ... et les libéraux qui justifieront la main de fer d'un Etat de moins en moins décomplexé, et de plus en plus répressif.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Black Face le Lun 22 Oct 2012 11:16

La vérité c'est que le BI fait pas que des coups médiatiques, il rempile dessus grâce aux commentaires des sites web.
http://news.fr.msn.com/m6-actualite/france/mosqu%C3%A9e-de-poitiers-quatre-militants-dextr%C3%A8me-droite-toujours-en-garde-%C3%A0-vue-1
Internet est une arme redoutable qui permet à la grenouille de se faire passer pour un Boeuf si elle en a les astuces et si elle s'en donne les moyens.
Black Face
 
Messages: 85
Inscription: Ven 12 Aoû 2011 21:32

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede apeqli le Lun 5 Nov 2012 18:42

les integristes, à poitiers, veulent empecher à nouveau une piece de theatre : viewtopic.php?f=11&t=6708&p=145422#p145422 ;
à paris, ils prevoient le 18 novembre une manif contre le mariage homo.

il n'y a plus qu'à...
apeqli
 
Messages: 655
Inscription: Mer 30 Déc 2009 13:23

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede vroum le Ven 9 Nov 2012 00:06

Un ancien élu d'extrême droite de la ville de Dreux a été condamné aujourd'hui à 12 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Sarthe pour avoir tué d'un coup de couteau dans le dos un jeune homme de 28 ans, lors d'une fête.

La cour a condamné Laurent Leclercq, 39 ans, pour violence avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. L'avocat général avait requis 15 ans de réclusion criminelle. Pendant trois jours, Laurent Leclercq, 39 ans, a comparu devant la cour d'assises de la Sarthe, pour avoir tué d'un coup de couteau dans le dos un jeune homme de 28 ans, lors d'une fête organisée par l'association identitaire "Terre et peuples".

Les faits, qui remontent au 21 juin 2009, s'étaient déroulés dans un champ de la petite commune de Saint-Denis-des-Coudrais. Une trentaine de personnes s'y étaient rassemblées pour célébrer le solstice d'été, autour d'un grand feu de camp. M. Leclercq, responsable de l'organisation, s'était montré agressif avec la victime à qui il reprochait d'écouter de la musique trop fort et de ne pas être un vrai "païen". Laurent Leclercq, ancien adhérent du Front National, et du MNR, avait été conseiller municipal de 2001 à 2007 à la municipalité de Dreux.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede vroum le Sam 17 Nov 2012 17:48

Scandale vidéo: quand des députés suédois se comportent en nazillons

Par Axel Gyldén, publié le 17/11/2012 à 10:31

Insultes racistes, intimidations physiques, altercations sur la voie publique: des "vidéos scandales" révèlent et prouvent le comportement fascistoïde d'élus d'extrême droite.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/scandale-video-quand-des-deputes-suedois-se-comportent-en-nazillons_1188654.html#xtor=AL-447

Deux ans après leur entrée fracassante au parlement où ils comptent 20 députés sur 349, le parti d'extrême-droite suédois Sverigedemokraterna (SD, Les démocrates suédois) est plongé au coeur d'une scandale vidéo qu'il aurait préféré éviter. Cette semaine, le quotidien populaire Expressen a mis en ligne plusieurs séquences de film tournées dans les rues de Stockholm à l'été 2010 où l'on voit trois haut dirigeants de la formation nationaliste se comporter en nazillon. En prime ils sont visiblement fiers d'inspirer la peur en intimidant verbalement et physiquement de simples passants.

L'une des séquences montre le député Erik Almqvist, 30 ans, s'opposer verbalement à l'acteur comique suédois d'origine kurde Soren Ismaïl, qu'il traite de "babbe", que l'on pourrait traduire par "bougnoule". Almqvist, qui est le porte-parole des Démocrates suédois pour toutes les questions économiques, explique à l'acteur que celui-ci est "anti suédois" et qu'il n'a rien a faire là puisque "ceci est mon pays". "Arrête de faire chier les Suédois par tes provocations", insiste l'élu de la formation antieuropéenne.

"Quand nous serons au pouvoir, c'en sera fini des mecs comme lui"

Plus loin, une autre séquence montre le même élu, cette fois accompagné d'un autre député nationaliste, Kent Ekeroth, 31 ans, et d'un élu local de Stockholm, Christian Westling, lui aussi trentenaire. Les trois hommes ont une altercation avec un jeune homme ivre, de nationalité suédoise. Alors que celui-ci leur tient tête, les députés lui disent de se "comporter comme un vrai Suédois", sous-entendu comme un bon aryen. A un moment, l'une de trois brutes à l'allure pourtant très présentable donne un coup de pied à l'homme en état d'ébriété. Son comparse ajoute: "Parle suédois correctement, putain!". Le troisième conclut: "Quand nous serons au pouvoir, c'en sera fini des mecs comme lui."

Scandalisée par leur attitude, une jeune passante s'interpose pour leur demander des comptes. Les trois hommes -dont, rappelons-le, deux sont des parlementaires- la traite de "petite pute" et la bousculent. Ensuite, ils s'éloignent, puis décident de revenir sur les lieux de l'altercation. Les élus en costume-cravate se saisissent alors de tubes d'échafaudage qu'ils trouvent sur un trottoir: ils ont visiblement l'intention de s'en servir comme d'une arme.

Cependant, ils abandonnent rapidement leurs tubes car la sirène d'une voiture de police retentit. Ravis, les trois hypocrites accourent alors auprès des policiers pour témoigner contre l'homme ivre, jurant qu'ils ont été agressés par ce dernier. Un peu plus tard, lorsqu les policiers sont à bonne distance, on les entend dire par-devers eux: "Ah, trop génial de foutre la merde".
Des vidéos filmées par l'un des députés

Ironie de l'histoire: toutes les séquences vidéos publiées par Expressen -dont on ignore comment elles sont parvenues à leur rédaction- ont été filmées par l'un des deux députés, Kent Ekeroth, suivant une pratique obsessionelle apparemment courante au sein du parti d'extrême droite. Elle consiste à prouver par l'image que ses membres sont les victimes d'agressions verbales récurrentes.

Voilà deux ans, le député Erik Almqvist avait, en bon propagandiste, mis en ligne sa version (tronquée) de l'affaire, se plaçant en position de victime. Le scoop de Expressen lui fait piteusement perdre la face. Porte-parole des Démocrates suédois, ce dernier, natif des beaux quartiers de la capitale, était jusqu'à présent considéré comme le dauphin naturel du parti.

Anti-Islam et farouchement pro Israël, le député Kent Ekeroth, économiste de formation, est, pour sa part, membre de la commission de la Justice au sein du Riksdag (parlement). Enfin, le troisième homme, Christian Westling, n'est pas député. Elu local, il appartient cependant de la direction du parti, où il se consacre aux affaires européennes et de défense.

Face au scandale, les trois brutes ont tous renoncé à leurs attributions et responsabilités à la fois au sein du parti et au Parlement. Cependant, les deux députés (Almqvist et Ekeroth) ont décidé de conserver leur poste de député, en concertation avec Jimmy Akesson, le "Marine Le Pen suédois", chef de file des Démocrates suédois (SD). Lors d'une conférence de presse vendredi 16 novembre, ce dernier, cynique et habile, a minimisé l'affaire en la réduisant à une simple petit problème d'ordre privé survenu un soir d'égarement dans les rues de Stockholm...
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede rastanar le Dim 18 Nov 2012 16:01

Un Député conservateur Anglais déguisé en nazi,c'est pas terrible non plus,il à fait çà a Val Thorens(Savoie) l'année dernière !.

http://WWW.leparisien.fr/faits-divers/la-sauterie-nazie-du-depute-anglais-22-12-2011-1779857.php

Drôle de sauterie,n'est-ce pas ?. :mrgreen:,député de merde !.
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1959
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede baboeuf le Lun 19 Nov 2012 01:50

deja, il faudrait se mettre d'accord sur les termes.
c'est quoi le fascisme? qui porte un projet fasciste en france actuellement?
le fascisme, c'est un etat fort, une economie au service du pays avec des pans entiers nationalisés, un parti unique, la jeunesse embrigadée et marchant au pas, les syndicats lutte de classe interdits, la culture mise sous tutelle de la propagande....etc
personne de serieux ne defend un tel projet de nos jours.
marine le pen n'est pas plus fasciste que marie Georges buffet n'est bolchevique.
et vue qu'elle n'a aucun relais dans le monde associatif et syndical, dans les milieux d'affaires, culturels, grandes ecoles etc... c'est pas demain la veille qu'elle pourra accéder au pouvoir et gouverner.
si elle veut que le front national devienne un vai parti et attire des jeunes loups talentueux à la place des grognards de l'oas, il lui faudrait ouvrir son parti, qu'il y ait une vie démocratique à l'interieur. hors le front national est une petite affaire familiale.
s'ouvrir, ce serait en perdre le contrôle. .
de toutes façons, qui expulse les immigrés? qui durcit les lois? qui met des cameras partout?
on peut pas incriminer le fn ou les identitaires.
il n'y a pas de danger fasciste. mais nombre de libéraux sont partisans de projet de sociétés libérales, sécuritaires et populistes.
sarkosy nous a fait bien plus de mal que n'en fera jamais le fn.
le seul danger avec les petits groupes fachos, c'est de prendre un pain dans la gueule en allant les affronter.
mais bon, c'est pareil avec les petits fachos de banlieues. eux aussi cognent.
ce ne sont pas les identitaires qui nous agressé lors d'une mémorable manif anti cpe paris mais bien des bandes de petites frappes.
et le so avait du battre en retraite et n'a pu eviter que des copains ou des manifestants se fassent passer à tabac.
la seule lutte contre les idées simplistes des populistes d'extreme droite, c'est la lutte idéologique. il faut déconstruire leur discours, donner des chiffres, des analyses pertinentes.
les concerts, les rdv antifascistes ou anti fn n'ont servi à rien du tout.
ça n'a jamais fait baisser quoi que ce soit.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede bajotierra le Lun 19 Nov 2012 10:40

la seule lutte contre les idées simplistes des populistes d'extreme droite, c'est la lutte idéologique. il faut déconstruire leur discours, donner des chiffres, des analyses pertinentes.
les concerts, les rdv antifascistes ou anti fn n'ont servi à rien du tout.
ça n'a jamais fait baisser quoi que ce soit.


et oui ...
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede rastanar le Lun 19 Nov 2012 18:53

si elle veut que le front national devienne un vai parti et attire des jeunes loups talentueux à la place des grognards de l'oas, il lui faudrait ouvrir son parti, qu'il y ait une vie démocratique à l'interieur. hors le front national est une petite affaire familiale.


Tout à fait,cela tourne uniquement autour de la famille Le Pen et je ne pense pas que le FN survive à la mort de Jean Marie Le Pen(il est bien vieux et bien rance) même si

sa fille à repris le flambeau.

Quant tu vois qu'ils ont Gilbert Collard comme militant,lui non plus il est plus tout jeune et cela n'attire pas grand monde,le FN auraient dans ses rangs à peine 50 000 personnes

dont même pas la moitié sont à jours dans leurs cotisations,c'est pas très sérieux tout ça de toute façon,et puis ils n'ont rien de démocratique non plus !.
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1959
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Tonton-vélo le Lun 19 Nov 2012 19:11

Les mecs de l'OAS ils ont quel age ? 80 ans et plus . Le Pen mort ils redescendront entre 2 et 4 % leur vrai poids dans la société et éventuellement partagé entre micro partis suite à des scissions.
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Cheïtanov le Lun 19 Nov 2012 20:56

Il y a quelques groupes qui ont ce programme et le vent en poupe (je pense aux Jeunesses Nationalistes). Le fascisme peut avoir plusieurs formes (comme le marxisme :lol: ) : de type mussolinien (qui a inventé le nom) : avec visage social; de type hitlérien : antisémite avant tout; de type franquiste : forte présence de l'Eglise, et encore là c'est que l'Europe...

Mais par contre oui le FN a des relais dans la bourgeoisie. Le fait est que pour moi, on peut revenir à une situation des années 30 (suffit de voir les nouvelles lois qui suintent le franquisme en Espagne, la Grèce qui sent le retour des Colonels et Aube Dorée...) : si la situation s'emballe (ce qui peut arriver, même si en fRance moyen), la bourgeoisie sait quoi faire. Je ne crie pas au péril fasciste comme un marxiste, juste il faut être vigilent.


baboeuf a écrit:la seule lutte contre les idées simplistes des populistes d'extreme droite, c'est la lutte idéologique. il faut déconstruire leur discours, donner des chiffres, des analyses pertinentes.
les concerts, les rdv antifascistes ou anti fn n'ont servi à rien du tout.
ça n'a jamais fait baisser quoi que ce soit.


Absolument. J'ai fait le même constat après être passé par les milieux antifas (peuplé de fascistes rouges en plus...)
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Specifix le Lun 19 Nov 2012 21:07

baboeuf a écrit: deja, il faudrait se mettre d'accord sur les termes.
c'est quoi le fascisme? qui porte un projet fasciste en france actuellement?
Les néo-libéraux sont ceux qui portent un projet fasciste, et pas seulement en france. Les "libertés" sont contingentes, et la liberté d'expression bien mal en point ... Le discours d'extrême-droite trouve de l'écho ... et les élections restent la mise en scène d'une pseudo-démocratie ...



baboeuf a écrit: le fascisme, c'est un etat fort, une economie au service du pays avec des pans entiers nationalisés, un parti unique, la jeunesse embrigadée et marchant au pas, les syndicats lutte de classe interdits, la culture mise sous tutelle de la propagande....etc
personne de serieux ne defend un tel projet de nos jours.
Un Etat dit "fort", c'est un Etat-policier où une majorité de monde adhère à l'idéologie dominante. Et, c'est bien le cas, malgré des contestations, des revendications, ... et, l'économie n'est pas au service du pays, mais d'une oligarchie ... les syndicats ne sont pas interdits, mais infiltrés, corrompus, collaborationnistes, ... la culture est de la propagande identitaire, religieuse, c'est une comédie, etc ... la jeunesse marche au pas, sans en avoir l'air ... puisqu'elle ne remet rien en cause ...
Aujourd'hui, ce n'est plus un projet, mais un quotidien ... ce fascisme te fait croire qu'il n'en n'est pas un ...



baboeuf a écrit: marine le pen ... et vue qu'elle n'a aucun relais dans le monde associatif et syndical, dans les milieux d'affaires, culturels, grandes ecoles etc... c'est pas demain la veille qu'elle pourra accéder au pouvoir et gouverner.
Crois-tu, vraiment, qu'elle envisage de prendre le pouvoir ? N'est-elle pas plutôt un épouvantail ... comme ce le fut avec le pen -chirac en 2002 ? ... Et, justement, je pense qu'elle a des relais dans les milieux d'affaires, culturels, grandes écoles, voire dans le monde associatif et syndical ... pas forcément sous forme organique, mais sous forme idéologique, discursive ... avec des discours "modérément" mais sûrement nationalistes, ... corporatistes, capitalistes, etc ...



baboeuf a écrit: si elle veut que le front national devienne un vai parti et attire des jeunes loups talentueux à la place des grognards de l'oas, il lui faudrait ouvrir son parti, qu'il y ait une vie démocratique à l'interieur.
parce que tu crois que le PS a une vie démocratique à l'intérieur ? ... à l'UMP ? ...



baboeuf a écrit: de toutes façons, qui expulse les immigrés? qui durcit les lois? qui met des cameras partout?
Des faschos déguisés en PS, avec un langage fascho-libéral, et, avant eux, des faschos-libéraux ... seules les postures changent, mais leur action n'est qu'une continuité ...
et, avec hollande-valls ça continue ...


baboeuf a écrit: on peut pas incriminer le fn ou les identitaires.
Mais, ceux qui décident ont la même démarche, le même discours ... il est, juste, emballé différemment ...



baboeuf a écrit: il n'y a pas de danger fasciste. mais nombre de libéraux sont partisans de projet de sociétés libérales, sécuritaires et populistes.
sarkosy nous a fait bien plus de mal que n'en fera jamais le fn.
Mais, sarkozy est un vrai fascho, justement. L'habit civil ne doit pas tromper sur sa politique réactionnaire qui a donné carte blanche à la police, aux services de renseignements, à la privatisation des services publics, etc ...



baboeuf a écrit: ... la seule lutte contre les idées simplistes des populistes d'extreme droite, c'est la lutte idéologique. il faut déconstruire leur discours, donner des chiffres, des analyses pertinentes.
les concerts, les rdv antifascistes ou anti fn n'ont servi à rien du tout.
ça n'a jamais fait baisser quoi que ce soit.
D'accord, là-dessus ... déconstruire, oui, mais, pas seulement de ceux qui s'affichent comme tels ...
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede baboeuf le Mar 20 Nov 2012 00:11

Cheïtanov a écrit:

Absolument. J'ai fait le même constat après être passé par les milieux antifas (peuplé de fascistes rouges en plus...)



on doit être de la même génération. c'est vrai que le fascisme rouge (ou du moins ses symboles), on l' a toléré jusqu'à la lie dans le milieu antifa à la mord moi le noeud.
bon aprés, il faut relativiser. c’était pas du militantisme. juste une excuse pour se la jouer combattant, sentir des montées d'adrénaline et rendre la biere subversive.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede baboeuf le Mar 20 Nov 2012 01:37

[quote="Specifix"]
Les néo-libéraux sont ceux qui portent un projet fasciste, et pas seulement en france. Les "libertés" sont contingentes, et la liberté d'expression bien mal en point ... Le discours d'extrême-droite trouve de l'écho ... et les élections restent la mise en scène d'une pseudo-démocratie ...

c'est pas une analyse ou une argumentation. ce sont des slogans mis bout à bout. et pleins de contresens.
les néo libéraux, ils veulent surtout faire la peau à l'etat. ils sont trés loin d'un projet fasciste.
ou alors tu ne sais pas ce que veut dire fasciste.
les élections ne sont pas qu'une meise en scene, c'est plus compliquée que ça. (malheureusement).

Un Etat dit "fort", c'est un Etat-policier où une majorité de monde adhère à l'idéologie dominante. Et, c'est bien le cas, malgré des contestations, des revendications, ... et, l'économie n'est pas au service du pays, mais d'une oligarchie ... les syndicats ne sont pas interdits, mais infiltrés, corrompus, collaborationnistes, ... la culture est de la propagande identitaire, religieuse, c'est une comédie, etc ... la jeunesse marche au pas, sans en avoir l'air ... puisqu'elle ne remet rien en cause ...
Aujourd'hui, ce n'est plus un projet, mais un quotidien ... ce fascisme te fait croire qu'il n'en n'est pas un ...


merci de nous ouvrir les yeux. :mrgreen:
reveil gamin. va en syrie ou en coree du nord differ un tract et tu verras la sale gueule de l'autoritarisme.
ce qu'il faut que tu comprennes, c'est que les "gens" ne se soulèvent que pour des raisons bassement matérielles, quand ils sont touchés dans leur quotidien.
le prolo espagnol des années 30, tu lui aurai donné une voiture de serie donnant un sentiment de liberté, les match du barça à la télé et un congélo pleins cordon bleus, il ne serait pas allé sur les barricades.
bien des individus vivent convenablement dans cette société. les syndicats jouent leur role de soupapes mais sont aussi ce que les salariés en font. la jeunesse fait à peu prés ce qu'elle veut et est de moins en moins confrontée à l'autorité.
la culture est ce qu'elle est, marchandise avant tout et destinée aux classes populaires la plupart du temps.
il faut arréter de se prendre pour une avant garde éclairée au milieu d'aveugles et d'idiots.
la société actuelle, avec plus de partage des richesses, moins de flics et de cameras, une échelle des salaires allant de 1 à 10 maxi et tout le monde serait trés content. moi le premier je signe de suite.
alors il y aurait bien des romantiques pour raler sur le peuple vendu pour une assiette de soupe...........

Crois-tu, vraiment, qu'elle envisage de prendre le pouvoir ? N'est-elle pas plutôt un épouvantail ... comme ce le fut avec le pen -chirac en 2002 ? ... Et, justement, je pense qu'elle a des relais dans les milieux d'affaires, culturels, grandes écoles, voire dans le monde associatif et syndical ... pas forcément sous forme organique, mais sous forme idéologique, discursive ... avec des discours "modérément" mais sûrement nationalistes, ... corporatistes, capitalistes, etc ...


non, il n'y a rien de tout ça au front national. méme les flics votent majoritairement pour des syndicats "classés à gauche" en france. l'extreme droite a peu de relais dans la société.
et ça s'explique historiquement. nous ne sommes pas en italie ou en espagne.
comment veux tu qu'on s’intéresse aux discours de marine le pen à l'ena et autres?
sortie de l'euro, hausse des croquettes pour chien, exclusion des étrangers de l'assurance maladie....etc, ses discours sont une insulte à l'intelligence.
je ne crois pas non plus qu'il y ait un grand complot organisant d'avance un spectacle électoral ou les le pen seraient convoqués comme simples épouvantails.
c'est vrai, Mitterrand a facilité peu ou prou l'installation du front national pour diviser la droite, du moins son potentiel électoral. mais pour ce qui est de la surprise le pen/chirac au second tour, cela tient plus au bon score des cocos toutes orgas confondue (15%) et aussi au fait que le pen ramasse le million et demi de voies que prenaient d'habitude phillipe de villiers, absent en 2002.


parce que tu crois que le PS a une vie démocratique à l'intérieur ? ... à l'UMP ? ...


si tu as les dents longues, tu peux gravir les échelons dans les fédérations, à l'ump comme chez les socialos.
il suffit d'adherer et de militer, de participer aux réunions, debats etc.....
ça n'existe pas au front national. il n'y a d'ailleurs pas de vrais fédérations au front national. ce sont plus des clubs juste bons à payer des cotises. et pour cause. c'est plus facile à contrôler.
megret voulait faire justement du front national unvrai parti, avec une ecole des cadres, une doctrine, une novlang propre.
ça lui a été fatal. les le pen naviguent à vue et sont prets aux retournements les plus spectaculaires comme on l'a vu en 2007 avec la main tendue à l’électorat maghrebin.

Mais, sarkozy est un vrai fascho, justement. L'habit civil ne doit pas tromper sur sa politique réactionnaire qui a donné carte blanche à la police, aux services de renseignements, à la privatisation des services publics, etc ...


mais qu'est ce qu'un facho? on doit pas avoir la même définition.
moi je crois que sarkosy a bien tenu ses flics. un mois d'émeutes, des centaines de voitures brulées, des flics parfois visés avec des armes de chasse.......... et pas un mort.
du temps de pasqua ou de chalendon, on aurait compté les linceuls.
je défends pas sarkosy mais à trop forcer le trait, les mots n'ont plus de sens.
les privatisations? il restait pas grand chose à privatiser après le regne socialo.
pour un fasciste, l'etat doit avoir la main sur la plupart des secteurs économiques, les communications etc....
non, je ne vois rien qui ressemble à du fascisme chez Sarkozy. par contre, son apologie du fric, sa volonté de libérer la parole raciste, ce tour de passe passe visant à faire passer pour des "conservateurs" ceux qui ne veulent pas du "changement" nous a fait beaucoup de mal.
j'ai vu pas mal de camarades, copains, connaissances.... lacher le mouvement social ou prendre du recul pendant le regne sarkosy. j'ai toujours pas l'explication de ce phénomène.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede apeqli le Mar 20 Nov 2012 10:25

baboeuf a écrit:
Specifix a écrit:
Les néo-libéraux sont ceux qui portent un projet fasciste, et pas seulement en france. Les "libertés" sont contingentes, et la liberté d'expression bien mal en point ... Le discours d'extrême-droite trouve de l'écho ... et les élections restent la mise en scène d'une pseudo-démocratie ...

c'est pas une analyse ou une argumentation. ce sont des slogans mis bout à bout. et pleins de contresens.
les néo libéraux, ils veulent surtout faire la peau à l'etat. ils sont trés loin d'un projet fasciste.
ou alors tu ne sais pas ce que veut dire fasciste.
les élections ne sont pas qu'une meise en scene, c'est plus compliquée que ça. (malheureusement).


d'accord avec ca, c'est un peu plus complexe... mais pour aller dans le sens de specifix, avec exemples, certains neo liberaux comme hans hermann hoppe cotoient des mouvances nationalistes durs (VB), et a des propos nationalistes qu'un fasciste ne pourrait renier. il est contre les Etats actuels pour en creer de nouveaux, de petits Etats et y instaurant une monarchie (certains y voient une dictature). d'autres part, pour faire une generalité, ces neo liberaux ne sont pas pour eliminer l'Etat mais pour le minimiser dans le but de "liberer" le capitalisme des entraves legales, mais pour y imposer une autre legalité qui donnerait toutes la liberté aux proprietaires (communauté/Etat/individu) au detriment des proletaires..
autre exemple, ludwig von mises, reference pour tous les neoliberaux, a salué la venue du fascisme qui selon lui a sauvé le liberalisme de la barbarie socialiste (*). sinon, la société du mont pelerin a reuni d'innombrables neoliberaux ex collaborateurs du fascisme francais (petain etc)... bastiat sera conseiller de salazar (il me semble), bon, il y a un texte qui recense un peu tout ca, histoire de dictature liberale : http://fra.anarchopedia.org/Lib%C3%A9ra ... .C3.A9rale
apeqli
 
Messages: 655
Inscription: Mer 30 Déc 2009 13:23

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Cheïtanov le Mar 20 Nov 2012 12:30

Possible qu'on soit de la même génération baboeuf !

baboeuf a écrit:bon aprés, il faut relativiser. c’était pas du militantisme. juste une excuse pour se la jouer combattant, sentir des montées d'adrénaline et rendre la biere subversive

Rarement vu meilleure définition de l'antifascisme...

baboeuf a écrit:les néo libéraux, ils veulent surtout faire la peau à l'etat.

Non, ça c'est les libertarians, mais on sait très bien qu'illes ne font que le renforcer.

baboeuf a écrit:le prolo espagnol des années 30, tu lui aurai donné une voiture de serie donnant un sentiment de liberté, les match du barça à la télé et un congélo pleins cordon bleus, il ne serait pas allé sur les barricades.

Beau mépris je trouve, puis j'en doute fortement...

baboeuf a écrit:la société actuelle, avec plus de partage des richesses, moins de flics et de cameras, une échelle des salaires allant de 1 à 10 maxi et tout le monde serait trés content. moi le premier je signe de suite.
alors il y aurait bien des romantiques pour raler sur le peuple vendu pour une assiette de soupe...........

C'est du gradualisme... je n'en suis pas partisan.

baboeuf a écrit:méme les flics votent majoritairement pour des syndicats "classés à gauche" en france.

Raté ! C'est Alliance le 1e syndicat de flics, bien à droite. Ensuite l'UNSA, qui est plus Bayrou, pis FO...

baboeuf a écrit:et pas un mort.

Wissam.
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: QUE FAIRE POUR CONTRER LE FASCISME?

Messagede Tonton-vélo le Mar 20 Nov 2012 13:01

baboeuf a écrit:le prolo espagnol des années 30, tu lui aurai donné une voiture de serie donnant un sentiment de liberté, les match du barça à la télé et un congélo pleins cordon bleus, il ne serait pas allé sur les barricades.


Probable hélas même si un peu caricatural

baboeuf a écrit:la société actuelle, avec plus de partage des richesses, .....


Un partage équitable entre européens riches et pauvre (je me doute que c'est ce que tu penses inconsciemment) ça nous ferait pas un deuxième trou au cul pour la plupart. Un partage mondial, ce qui est tout autre chose ce serai un changement radical avec le minimum vital pour tous européens compris. Diviser le niveau de vie par 4 = retour en 1960 diviser par 10 = niveau de 1939.
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

PrécédentSuivante

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité