Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede bajotierra le Sam 23 Jan 2010 14:05

Mondialisation.ca: analyse antifasciste d'un site passerelle

Parmi les stratégies actuellement utilisées par les fascistes, celle de l’utilisation des médias a priori ennemis pour augmenter leur audience est essentielle. Elle passe par la création d’initiatives virtuelles et concrètes autour de thèmes devenus communs au discours d’extrême gauche et d’extrême droite, même si ce que recouvrent les analyses des uns et des autres n’est pas similaire. Cette stratégie passe notamment par l’utilisation d’Internet, et des sites passerelles, c'est-à-dire des sites se présentant comme des sites alter mondialistes.
Un exemple pratique.

Lors de leurs dernières réunions (1), les modérateurs d’Indymedia LILLE ont pris la décision de ne pas censurer a priori les textes venant du site mondialisation.ca, et de l’étudier prochainement de plus près…. Ce projet d’étude approfondie trouve ses sources dans la polémique ouverte par des contributeurs réguliers d’Indymedia Lille; ceux-ci ont dénoncé la reprise de textes d’un site qui publie notamment et fréquemment les textes de membres du Reseau Voltaire. Ceux par exemple de Sylvia Cattori, mais aussi ceux d’Arno Mansouri, responsable de la Maison d’éditions Demi lune, qui publie Thierry Meyssan.

Il y a deux approches, vis-à-vis d’un site comme Mondialisation.ca : ce site fonctionne sur la publication en rafales de textes venus d’à peu près partout et sur de nombreux sujets. Et dont les auteurs sont aussi bien des gens du Reseau Voltaire que de respectables professeurs d’université, souvent les deux. Mais aussi des membres d’ATTAC, un président d’une association déclarant se battre contre le nucléaire, les deux responsables d’un comité pour l’annulation de la dette.

La première approche consiste à considérer que la publication d’écrits fascistes, la collaboration d’auteurs clairement liés à l’extrême droite, et à sa fraction « national révolutionnaire » (Les amitiés du Reseau Voltaire avec la mouvance Dieudonné Soral et leurs voyages communs, notamment au Liban sont désormais suffisamment connus) n’est pas un élément suffisant pour considérer le site comme fasciste. Elle consiste à prendre les textes publiés un par un, et à se déterminer au coup par coup. A examiner minutieusement chaque écrit publié , et ce n’est pas une mince affaire. A se poser la question précise de tel ou tel texte : sur la Palestine, dit-il des choses vraiment choquantes, peut-on dire « camp d’extermination ….lente » sans être antisémite ? Et le trafic d’organes prétendument pratiqué par Israel, est-ce seulement une rumeur, doit on faire la distinction entre les textes qui évoquent l’armée et ceux qui mettent tous les Israeliens dans le même sac ?

Et sur la grippe H1N1, comment faire la distinction entre un texte qui évoque à juste titre le profit effectué par les labos et celui qui sombre dans le conspirationnisme ?

Cette approche évidemment est particulièrement lourde et fastidieuse pour des sites d’open publishing. En toute logique, puisqu’elle est stupide, pour ne pas dire plus.

La seconde approche est extrêmement simple. Elle consiste à dire qu’un site qui publie des articles d’auteurs liés à l’extrême droite est un site contrôlé par l’extrême droite, que l’ensemble des animateurs en soit conscient ou non. Jusqu’à nouvel ordre, naturellement : il arrive à chacun de faire une erreur et de retirer UN texte particulièrement manipulateur.

C’est l’approche anti-fasciste.

Evidemment, cette approche et cette analyse déclenchent les quolibets et le mépris de ceux qui sont bien résolus à plonger jusqu’à l’abîme dans la prétendue complexité des choses. C’est la grande mode militante du moment, celle qui a poussé à s’interroger pendant cinq ans sur les « motivations » et les « raisons » du discours antisémite de Dieudonné, celle qui consiste à poser des questions idiotes en les appelant dérangeantes, du genre « les antisémites au fond ne sont-ils pas des antiracistes ? » , ou « ne devrait-on pas avoir le droit de tout dire, même des appels aux meurtres, tant qu’on ne tue pas soi même ? ».

L’approche antifasciste consiste à dire qu’un fasciste est un fasciste, point barre. Un fasciste est une personne dont l’objectif est d’imposer l’ordre fasciste. Le reste, ce sont pour lui des moyens, et le fascisme est à ce niveau, l’idéologie utilitariste par excellence. Le fascisme est ce courant qui s’est appuyé et s’appuie simultanément sur le scientisme et sur l’irrationnel, sur l’apologie de l’individu Roi et sur la négation de tout droit individuel. Le fascisme , parce qu’il n’existe que par la guerre de tous les prolétaires contre les autres prolétaires, a pris, sur tous les conflits mondiaux, des opinions contraires, dont le seul point commun est l’apologie de toutes les guerres sauf de la guerre sociale. Le Front National, en plusieurs dizaines d’années d’histoire et à quelques mois d’intervalle a ainsi été tantôt férocement pro-israélien ou inconditionnellement pro-palestinien, tout en étant toujours simultanément raciste et antisémite.

Donc, la logique antifasciste consiste à aller chercher les intérêts de classe présents dans chaque expression de la pensée et de la pratique d’un groupe. Chercher les intérêts de classe, cela signifie entre autres de ne pas distinguer la parole et les actes.

Aussi face à un site comme mondialisation.ca , site de culture européenne, animé en grande partie par des français et des québecois, il y a une rubrique qui attire immédiatement l’œil, celle intitulée « élections européennes ».

Elle attire l’œil, parce qu’elle détonne par son côté prosaïque et concret des autres rubriques, globales et nobles, telles que « société et culture », « économie mondiale », « politiques et religions ». Nobles dénominations, qui jointes aux fonctions de la plupart des auteurs dans les hautes sphères de la production intellectuelle capitaliste donnent au site l’apparence d’un cercle de pensées détaché des basses contingences matérielles et politiciennes.

La modération d’Indymedia Lille n’a pas vu cette rubrique, parce qu’elle refuse l’analyse antifasciste, parce que la présence de contributeurs fascistes sur ce site ne lui suffit pas à le qualifier. Difficile de trouver ce que l’on ne cherche pas.

Si elle avait opéré un simple click sur cette rubrique, ici elle serait tombée sur l’évidence...même pas dissimulée.

Le premier texte visible dans les Actualités de cette rubrique s’appelle Mouvement des Patriotes Français pour l’indépendance et la démocratie (2)

Le deuxième est signé Libertas

Un troisième est signé par un responsable de Libertas Christophe Beaudouin

Deux autres sont signés par deux militants d’un parti dénommé UPR avec un lien vers le site de ce parti

Evidemment, ‘l’antifasciste mal dégrossi’ sait déjà ce qu’il en est quand un mouvement en Europe utilise le mot « patriote » dans son intitulé, en ce début du 21ème siècle.

Ainsi espérons nous humblement épargner quelques journées de fastidieuses lectures aux modérateurs d’Indymedia Lille .

Libertas est un mouvement européen fondé en 2008 : en France, sa représentation locale aux élections a été incarnée par le MPF de Philippe de Villiers et le Mouvement Chasse Pêche Nature et Traditions. Le porte parole du mouvement, Christophe Beaudoin, est également auteur sur le site Mondialisation.ca.

Le Mouvement des Patriotes pour l’Indépendance et la Démocratie a été crée par un ex du MPF de Philippe de Villiers. Nous laissons aux adeptes de la prétendue complexité le soin de parcourir l’intégralité de son site, au cas ou des analyses intéressantes de la question palestinienne y figureraient. Pour les autres, la mention des sujets évoqués, reprise des communiqués d’un ex du Front, diatribe contre l’islamisation de la France, petite histoire des Rois de notre beau pays, suffiront. On peut cependant y ajouter quelques liens amis, parmi lesquels Radio Courtoisie.

Quant à l’UPR, elle est dirigée par François Asselineau. Elu au Conseil de Paris depuis de nombreuses années, il a quitté l’UMP pour créer l’UPR. Il a également rempli la fonction de directeur de cabinet de Charles Pasqua. Il participe à des émissions sur Radio Courtoisie, entre autres.

Les trois partis politiques précédents sont les seuls à être cités dans la rubrique Elections Européennes, manifestement beaucoup moins « ouverte » que les autres catégories du site.

Immense interrogation des tenants de la pensée « complexe », en réalité décomplexée : comment un site peut-il à la fois défendre les peuples opprimés, et notamment les Palestiniens, contre les offensives « sionistes » , contre l’ "arrogance de l’Occident Impérialiste et Mondialiste et de son valet/maître israelien", et concrètement faire la promotion de mouvements d’extrême droite dénonçant l’ « islamisation de la France », « l’invasion des clandestins », et ainsi de suite ?

Comment peut-il publier des textes d’ATTAC et des textes du MPF ?

Réponse des bourins antifascistes : il est de notoriété publique, que les racistes sont forcément des antisémites et inversement.

Tactiquement parlant, les fascistes peuvent bien trouver utile de brandir des portraits du Che et de faire mine de pleurer toutes les larmes de leurs corps sur les Arabes qu’on tue à quelques milliers de kilomètres, si ça peut attirer le chaland sympathisant de l’extrême gauche, et faire monter l’animosité contre les Juifs d’ici.
Mais lorsqu’il s’agit concrètement de récupérer les bénéfices de ces manipulations, on passe aux choses sérieuses, notamment en période électorale.

Historiquement, et en termes d’analyse de classe, l’alliance ou la collaboration au sein de mouvements fascistes, d’intellectuels reconnus professionnellement par le capitalisme et se croyant de gauche avec des fractions de la paysannerie aisée et des petits commerçants n’est pas une nouveauté.

Le fait que des professeurs d’université « altermondialistes » se retrouvent à animer un site qui lance des appels au vote quasi directs pour des partis d’extrême droite, notamment « Chasse , Pêche Nature et Tradition » est certes odieux, mais donc pas si étonnant que ça.

Là ou les choses s’aggravent et concernent directement tous ceux qui participent aux luttes sociales, c’est lorsque ce types de sites sont directement repris et mis en lien par Indymedia.

Indymedia en effet, est un média issu des luttes, et il doit son succès à tous les mouvements de classe, antiracistes, antisexistes, antifascistes, qui ont publié des articles au fil des années.

Mondialisation.ca appartient à ses animateurs mais Indymedia appartient à tout le mouvement, sans lequel il ne serait qu’une coquille vide.

Les modérateurs , investis d’un mandat , doivent le respecter, et ne le font pas chaque fois qu’ils mettent en lien mondialisation.ca, chaque fois qu’ils relaient un site à vocation électoraliste de l’extrême droite. Et ce d’autant plus que la simple liste des auteurs aurait du les alerter.

Naturellement, l’analyse antifasciste exposée ci-dessus n’est pas valable que pour mondialisation.ca. Un site qui relaie les thèses de l’extrême droite, ou aide à leur diffusion en faisant de la pub à leurs médias est un média fasciste par la force des choses.

En l’état actuel, la modération d’Indymedia Lille se réserve la possibilité de publier mondialisation.ca. La conclusion est nous l’espérons provisoirement, évidente.

Les liens vers des sites d'extrême droite ont été désactivés, pour ne pas augmenter leur référencement, en y insérant une étoile

(1) compte rendu public ici
http://lists.indymedia.org/pipermail/im ... 18-ni.html
(2) http://mo*ndialisation.ca/index.php?con ... &aid=13313
(3) http://.mo*ndialisation.ca/index.php?context=va&aid=
(4) http://mo*ndialisation.ca/index.php?con ... &aid=15348
(5) http://.mo*ndialisation.ca/index.php?co ... &aid=15477
http://.mon*dialisation.ca/index.php?co ... &aid=15708


http://luftmenschen.over-blog.com/artic ... 41066.html
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede vroum le Sam 23 Jan 2010 14:15

luftmenschen, c'est le site qui donne des leçons d'antifascisme en comparant Radio libertaire à Radio courtoisie, c'est bien ça ?

à part ça l'article est bon
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede fu hsang le Sam 23 Jan 2010 14:55

oui c est ça !
fu hsang
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede vroum le Sam 23 Jan 2010 15:40

en effet c'était bien nécessaire fu hsang

vu le titre du topic, dois-je en conclure que Radio libertaire participe à "la tactique fasciste en milieu virtuel" ?

il est bien dommage que de telles comparaisons et caricatures si diffamantes et si énormes enlèvent toute crédibilité à ce genre de site
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6836
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede pit le Sam 23 Jan 2010 16:09

En tout cas la question se pose ici aussi. Un gus comme niel peut s'étaler en théories complotistes (le complot "sioniste" aux relent nauséabon), en défense de Dieudonné, et en développement des idées soraliennes. Et le discour habituel défensif de ces gens est ici relayé, même par des militants patentés et adhérents à une organisation anar dont la pub est ici importante, lorsque l'on nous demande de prouver que ce gus est bien un faf. Au delà de toute manière on nous dit qu'il ne faut pas exclure et qu'il faut discuter avec ces gens, quitte à leur laisser une tribune ici. Et que dire de cet autre adhérent à cette organisation, qui s'en présente comme un digne représentant et qui nous le présente comme un "compagnon".
Bref, ce forum n'est pas épargné, pire même puisque l'on peut parler d'un laisser faire qui interroge, pour le moins.
Divers sites sont envahis comme bellaciao, les indy, ce forum maintenant, et il serait plutôt temps d'y prêter réellement attention, cesser de relativiser et de fermer les yeux.
Avatar de l’utilisateur
pit
 
Messages: 5500
Inscription: Lun 21 Déc 2009 16:33

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede fu hsang le Sam 23 Jan 2010 19:51

tu m en vois desole Vroum , vu l emission de RL , c est plutot RL qui en prend un coup
je le dis et le repete , ce n est pas parce que qqun se dit anarchiste ou autre qu on doit faire ouioui a tous ce qui est dit
j ai participe a la FA , j ai soutenu la Plume lorsqu elle es est faite incendiée et j ai fait filé des thunes , j ai filé des thunes a RL ...je connais bien l importance des oeuvres federales
le ton que prend cette radio m insupporte
et je le dis aux adherents de la fa .... faites gaffes , vous glissez , votre orga glisse ...c est tout vroum ... rien de plus , rien de moins
fu hsang
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Nico37 le Lun 12 Avr 2010 20:26

Lu sur le site des identitaires lyonnais

Quelle est votre stratégie ?

Tout d’abord, nous prônons le travail en réseau, plus souple, plus interactif et également plus respectueux des différentes sensibilités que l’organisation pyramidale pratiquée par la quasi-totalité des organisations politiques françaises, dans lesquelles le militant a pour seul « droit » d’appliquer les consignes venues d’en haut (et souvent déconnectées des réalités locales) et ne dispose d’aucune capacité d’initiative.

Puis, contrairement à ceux qui se bornent uniquement à une stratégie de type électorale, nous pensons que l’engagement militant doit être total et passe donc par divers modes d’action. En développant nos propres structures (associations, syndicats, etc.) et des médias alternatifs, en agissant concrètement sur le terrain dans une logique d’enracinement local ou encore en organisant des actions de sensibilisation de l’opinion (ou opérations de lobbying), nous pensons qu’il est possible de redevenir acteur de résistance, d’imposer des concepts dans les champs politiques et médiatiques et donc de participer au déplacement du centre de gravité de la politique française. Les victoires obtenues contre des groupes de rap anti-blanc (comme Sniper ouy Maghreb United) ou encore contre les responsables du RESF qui soutiennent les clandestins en France, le démontrent.

Face à ceux qui rêvent de « Grand Soir », nous proposons aux militants de multiplier les petites victoires qui constituent chacune une reconquête partielle de notre territoire et de nos libertés.

D’ailleurs, la première victoire que nous avons remportée est sémantique. Qui, il y a encore cinq ans, employait le mot « identitaire » ? À peu près personne. Aujourd’hui, tout le monde ou presque l’utilise. La reconquête sémantique doit être prioritaire. Qui commence à parler comme nous finira peut-être par penser comme nous.
Nico37
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Nico37 le Dim 2 Mai 2010 21:48

http://www.canalplus.fr/c-infos-documen ... anche.html : Stratégie virtuelle des fafs 13'15''
Nico37
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede niel le Dim 2 Mai 2010 22:06

peut-on dire « camp d’extermination ….lente » sans être antisémite ? :gratte:
niel
 
Messages: 330
Inscription: Jeu 10 Déc 2009 20:32

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Nico37 le Mar 1 Juin 2010 19:07

Facebook, nouveau terrain de jeu de l’extrême droite identitaire ?

Publié le 31 mai 2010 par REFLExes

Depuis quelques jours, l’annonce d’un « apéro géant » agite Facebook et les milieux politiques radicaux, nationalistes et identitaires d’un côté, antifascistes de l’autre. Il s’agit en effet d’un événement se présentant comme suit :

« Apéro géant Saucisson et pinard à La Goutte d’Or !

Description :
• Parce que La Goutte d’Or tire son nom du vin blanc qu’on y produisait ;
• Parce que la rue Myrha et d’autres artères du quartier sont occupées, particulièrement le vendredi, par des adversaires résolus de nos vins de terroir et de nos produits charcutiers ;
• Parce que la nécessité de la lutte contre l’alcoolisme, mise en évidence par Emile Zola, qui avait situé à La Goutte d’Or son célèbre roman L’Assomoir, ne doit pas conduire à une solution aussi extrémiste que la prohibition ;

Parisiens de souche, provinciaux de Paris, Parisiens exilés et amis de la capitale française dans tous les pays, rejoignez-nous ! »

Cette présentation étant assez absconse, elle n’a au début que moyennement attiré l’attention des uns et des autres jusqu’à ce que la pseudo agence de presse des Identitaires, Novopress, éclaire un peu mieux l’initiative par le biais d’une « interview » de l’initiatrice du projet par Bruno Larebière, mise en ligne le 27 mai dernier. On y apprend en effet qu’une « Sylvie François », habitant le XVIIIème arrondissement, aurait décidé, toute seule, comme une grande, de lancer cette idée d’apéro pour lutter contre la « prohibition islamique » qui régnerait à la Goutte d’Or et qu’elle serait ouverte à tous les soutiens, promettant que tout se passerait bien.

Fort bien. C’est évidemment peu dire que nous ne croyons pas un traître mot de cette fable. Depuis la montée en puissance des plateformes de partage vidéo et des réseaux sociaux, « faire le buzz », c’est-à-dire créer l’événement, est devenu l’un des moyens privilégiés de faire de la politique avec peu de moyens. À ce petit jeu, les Identitaires sont devenus champions, masquant ainsi par le biais de la Toile une faiblesse chronique dans le monde réel. Il nous semble donc évident que cette initiative d’apéro géant à la Goutte d’Or émane du Bloc Identitaire. Quelques éléments nous permettent d’avancer cette hypothèse :

La thématique : même si les Identitaires sont loin d’avoir le monopole charcutier, la thématique cochonne est devenue l’un de leurs arguments récurrents. Rappelons à ce titre la soupe animée par Odile Bonnivard et l’association SDF depuis plus de 6 ans. Même si Mme Bonnivard et son mari sont fâchés avec les Identitaires depuis 2 ou 3 ans et que ceux-ci ne peuvent plus se prévaloir de cette expérience, il n’en demeure pas moins qu’ils y ont été associés durant les premières années.

L’origine : qui est « Sylvie François » ? Une personne réelle, un ectoplasme ? Une jeune femme prenant l’initiative de lancer ce type de projet y aurait sans doute réfléchi à deux fois alors que la pression des autorités sur les « apéros géants » s’est considérablement accentuée depuis 15 jours et que ce projet a donc toutes les chances d’être interdit. À moins que ce ne soit réellement le but, nous y reviendrons ci-dessous. Mais il y a donc de toute façon peu de chances qu’un individu normalement constitué se lance seul dans une telle embrouille.

Le site de médiatisation extérieur à Facebook : Novopress est tout sauf indépendant. Le site émane du Bloc Identitaire et est animé par Bruno Larebière qui est membre de la direction du Bloc Identitaire. Aucun autre site n’a relayé l’information et à l’évidence l’initiative n’émane pas des milieux de la Nouvelle Droite Populaire ou du Parti De la France [1]. La seule structure citée est Riposte Laïque mais cela ne fait que confirmer l’éventuelle implication du Bloc Identitaire puisque le compagnonage de la structure autrefois de gauche avec l’extrême droite est un fait de plus en plus avéré. Par ailleurs, « Sylvie François » sera l’invitée du Journal de l’Identité sur Radio Courtoisie vendredi prochain, journal qui est parfois animé par Larebière. Le monde est petit !

Quel peut être l’intérêt du Bloc Identitaire de ne pas apparaître à ce stade du projet alors que le groupe est friand de médiatisation ? À l’évidence, Fabrice Robert et ses camarades ont compris qu’une politisation trop précoce pourrait faire peur à un réseau social dont l’engagement n’est pas évident. Il est donc plus intéressant pour eux de voir quelle tournure va prendre l’événement. Or deux scenarii sont possibles :

Soit la préfecture de police interdit l’apéro pour un éventuel risque de « trouble à l’ordre public » et dans ce cas le Bloc pourra hurler au scandale sans avoir engagé d’autres moyens qu’une campagne médiatique très légère, peu coûteuse et très rentable en terme d’image. C’est sans doute le scénario souhaité car le Bloc a-t-il les moyens d’assumer un risque de confrontation physique dans le XVIIIe arrondissement de Paris ? De notre point de vue, la réponse est non et la préfecture ferait donc un magnifique cadeau à l’extrême droite en interdisant la manifestation.

Soit la préfecture n’interdit pas et dans ce cas l’apéro peut se tenir. Les organisateurs seront alors devant un choix cornélien. S’ils renoncent par crainte des conséquences d’un débordement, l’échec est cinglant et ils seront largement déconsidérés. Le Bloc n’étant pas apparu comme initiateur du projet, il n’en subira pas les retombées. S’ils ne renoncent pas, l’apéro doit se tenir et de son succès ou de son échec dépend le bilan final en terme de réussite politique. Le Bloc peut alors faire le choix de revendiquer ou pas l’initiative.

Il est donc finalement très difficile de pronostiquer ce qui va se passer et nous saurons le 4 juin de quoi il en retourne. Dans tous les cas, cette affaire prouve, s’il en était besoin, que l’extrême droite identitaire a très bien compris les tenants et les aboutissants des nouvelles formes d’utilisation d’Internet et en particulier des réseaux sociaux. Ce type de mobilisation devrait donc se multiplier même si rien ne prouve qu’une ebullition militante sur Facebook puisse se transformer en autre chose qu’un pshiiit dans le monde réel. A suivre avec attention donc...


[1] Même si on retrouve des militants de tel ou tel groupe dans les profils ayant rejoint le groupe, comme Thomas Joly (PDF) ou Baptiste Coquelle (GUD).
Nico37
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede sebiseb le Mar 15 Juin 2010 20:09

A priori la préfecture a finalement interdit cette apéro', mais plutôt que de s'indigner de ce genre de provocation des faf's, il aurait mieux fallu que les compagnons d'origines maghrébines qui se foutent des interdits religieux comme de la première calotte du pape s'invitent à ce rassemblement avec du saucisson et du pinard - Provocation pour provocation :antifa:
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede bajotierra le Mer 16 Juin 2010 18:49

Bien vu sebiseb ,

Les "organisations antifas " ont donné là un bel exemple d'idiotie , il y avait plein de solutions dont celle que tu évoques , et ils ont choisi la pire, celle qui cadrait parfaitement avec la stratégie des fachos
D'évidence ceux qui sont renforcés dans cet épisode ce sont ces groupes fascistes qui ont réussi leur " buzz" et l'Etat qui a pu agir contre la liberté avec la bénédiction des gauchistes et de leurs habituels léche- cul libertoides
bajotierra
 
Messages: 4431
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede BLACKPANTHER le Dim 20 Juin 2010 11:42

"............. les gauchistes et leurs habituels lèche-culs libertoides" (SIC)..........



Des noms!!!


Toujours le mème refrain haineux de Bajotierra.......

Trouve autre chose! y a assez de fielleux sur
ce forum, c'est pas la peine d'en rajouter.

Au fait, donne-nous la définition de ce que tu appelles un "GAUCHISTE".
Qu'on se marre un peu....

C'est valable aussi pour LA SULFATEUSE, d'ailleurs.....
BLACKPANTHER
 

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Ming Li Fou le Dim 20 Juin 2010 14:43

sebiseb a écrit:A priori la préfecture a finalement interdit cette apéro', mais plutôt que de s'indigner de ce genre de provocation des faf's, il aurait mieux fallu que les compagnons d'origines maghrébines qui se foutent des interdits religieux comme de la première calotte du pape s'invitent à ce rassemblement avec du saucisson et du pinard - Provocation pour provocation


Existent-ils seulement, ceux-là ? Quand on a un interdit alimentaire comme marquage ethnique depuis son enfance, on ne s'en défait pas facilement. Il n'y a pas beaucoup d'Occidentaux qui mangent des chenilles...
Avatar de l’utilisateur
Ming Li Fou
 
Messages: 680
Inscription: Dim 30 Mai 2010 21:36

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede sebiseb le Dim 20 Juin 2010 14:57

Ming Li Fou a écrit:Existent-ils seulement, ceux-là ? Quand on a un interdit alimentaire comme marquage ethnique depuis son enfance, on ne s'en défait pas facilement. Il n'y a pas beaucoup d'Occidentaux qui mangent des chenilles...

OUI ils existent, j'en connais ! Tu veux dire quoi, s'ils sont nombreux ? J'en sais rien, mais il est certain que je milite pour qu'ils soient de plus en plus nombreux.
Quant au fait que les mangeurs d'insectes se limitent essentiellement à l'asie prouve bien que la mondialisation ne fonctionne pas comme elle devrait !?
#apt-get install anarchy-in-the-world
#world restart
Anar'mitiés - sebiseb
Avatar de l’utilisateur
sebiseb
 
Messages: 1961
Inscription: Jeu 14 Aoû 2008 14:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Miaoû le Dim 20 Juin 2010 16:03

Ming Li Fou a écrit:Existent-ils seulement, ceux-là ? Quand on a un interdit alimentaire comme marquage ethnique depuis son enfance, on ne s'en défait pas facilement. Il n'y a pas beaucoup d'Occidentaux qui mangent des chenilles...


L'interdit alimentaire est RELIGIEUX, pas ethnique. Sinon, les blancs qui se convertissent à l'islam mangeraient du porc. Tu pars donc de préjugés racistes.
Avatar de l’utilisateur
Miaoû
 
Messages: 659
Inscription: Mar 20 Oct 2009 00:21

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Polack le Dim 20 Juin 2010 16:07

heureusement qu'il existe des musulmans qui s'en battent les couilles de leur religion. ce serait désespérant sinon.
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" G. Brassens Don Juan
Avatar de l’utilisateur
Polack
 
Messages: 1628
Inscription: Jeu 26 Mar 2009 13:39

Re: Sur la tactique fasciste en milieu virtuel

Messagede Polack le Dim 20 Juin 2010 16:08

Miaou je ne sais pas si assimiler Maghreb et islam est vraiment raciste. c'est surtout incorrect.
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" G. Brassens Don Juan
Avatar de l’utilisateur
Polack
 
Messages: 1628
Inscription: Jeu 26 Mar 2009 13:39


Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités