Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede hocus le Sam 19 Déc 2009 02:58

skum a écrit:Je préfèrerais accomplir ma vocation de dormeur qui ne doit pas se réveiller, dormir que flâner, mais bon, moi aussi je me réveille malgré moi. Et si je flâne c'est parce que je ne peux dormir plus longtemps, je flâne aussi malgré moi.



J'aime ces deux phrases. Je crois que je vais lire votre bouquin. Si j'ai le temps entre deux siestes.
hocus
 

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede skum le Sam 19 Déc 2009 12:10

Vous êtes de bonne volonté, pas de mauvaise, c'est très bien, je vous félicite ! C'est de la bonne intitative ! Il faut évangéliser le monde pour qu'il se motive à dormir, au nom de la Sieste ! Résistons au Bougisme ! L'anarchie dans les rêves ! Robert Kurz notamment le conseille : "La résistance contre le Marché total naîtra peut-être quand, radicalement, les gens s’arrogeront le droit à une bonne grasse matinée."

Cela dit, les phrases que vous apprécié sont des "fruits de glanage" : de Rigaut à Desproges en passant je sais pu qui. Le premier vient de me phoner : il vous conseille de lire le livre cité entre deux morts - lors d'une re-résurrection, pas entre deux cadavres, à moins qu'il insinue que les humains survivants soient des morts vivants esclaves de la mort dans la vie ? Je crois qu'il a pas tort : les humains, quoi qu'ils disent, sont dans la MTP (Machine-Travail Planétaire), donc malheureux. A croire que les humains ("ces fleurs de la création"... poussant sur du lisier - ça laisse des traces dans le cerveau, apparemment) sont plus bêtes bêtes que nous, les singeureuses.

Mais bon, je voudrais pas qu'ils m'accusent de raciste, ces raclures d'humains travailleurs honnêtes hommes de bonne volonté anti-oisifs qui imposent, à leurs enfants, les rêves de liberté dans la MTP. Désespéré, à chaque fois qu'une femme enfante, je réalise qu'en fait, je n'aime pas du tout les gens

Le livre, mouais, ya peut-être que le texte de Lafargue qui est intéressant. Même si Droit, ça m'ennuie, ça sous-entend devoir, droit en fonction de. En fait, Lafargue, c'est lui :

Image

Nota : collons ces singeries "sur le dos de la neige".
Avatar de l’utilisateur
skum
 
Messages: 664
Inscription: Mer 14 Oct 2009 13:23
Localisation: Nowhere in Therapy

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede worldpeace le Dim 20 Déc 2009 15:21

On a déjà publié un : La volonté de paresse -> http://www.diogene.ch/article.php3?id_article=1491

Ecrire un livre est un travail dans le sens où c'est un effort qu'on fait pour arriver à un but. Et s'ils intéressent des gens, alors c'est un travail au sens où c'est un effort qu'on fait qui profite aux autres.
worldpeace
 
Messages: 272
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 17:44

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede skum le Dim 20 Déc 2009 23:28

Mon but, jusqu'au tombeau, c'est de travailler sur ma PS3 35 heures sur 24 en mangeant des frites sous perfusion(s) Kronenbourg, la dépression est inexistante depuis que j'refume du shit (avant je bossais comme chercheur en Glandologisme au CNRS, c'était l'enfer, je bossais que 19 h 68 / jour transports malheureusement compris). Ca demande une discipline de fer, un volontarisme inouï, je fais plus d'effort que n'importe qui, et on me dit que je travaille pas. Ca fait 20 ans que je m'active de cette manière et pas une augmentation (bon, ya 20 ans, la console c'était Atari 2600). Je comprends pas. Je suis pas flic, ni infirmier psychiatrique, ni militaire, ni prof', ni curé, ni syndicaliste, ni ne fabrique des armes à feu, donc mon taf est moins nocif, plus éthique, a minima altruiste. Alors je pose une question : qu'est-ce que l'ANPE considère comme travail / non-travail, ou plus généralement qu'est-ce que ce non-travail ?
Avatar de l’utilisateur
skum
 
Messages: 664
Inscription: Mer 14 Oct 2009 13:23
Localisation: Nowhere in Therapy

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede worldpeace le Lun 21 Déc 2009 13:40

Ben l'ANPE est censé compter la proportion de chômage, c'est-à-dire de personnes qui n'ont pas de travail rémunéré (salarié ou autre) et cherchant à en obtenir. Mais l'ANPE se débrouille pour ne pas compter plein de trucs, alors en fait c'est plus. Faut facilement multiplier par 2.

Toi si tu ne cherches pas de travail, tu n'es pas au chômage, donc l'ANPE ne va pas te compter.

Je ne fabrique des armes à feu

C'est bien je trouve.

Tu fais une liste d'emplois que tu penses être négatifs. Pour certains, je suis d'accord, pour d'autres moins. Mais même, si tu ne veux pas faire tous ces métiers-là, il y en a d'autres.

Je pense pas que jouer à la console pour se divertir soit un travail. A la limite, tu travailles à améliorer tes réflexes, mais pour le reste c'est du divertissement. Ensuite, beaucoup de jeux sur PS3 sont des jeux de guerre, ce qui est un peu en contradiction avec tes convictions, ou bien ?
worldpeace
 
Messages: 272
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 17:44

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede skum le Lun 21 Déc 2009 18:32

Ca fait 20 ans que j'essaie encore d'allumer mon Atari 2600. La PS3 est toujours emballée... comme la Super Nes, la Neo Geo, la X Box, la Mega Drive, la Game Gear en bois, etc.
Avatar de l’utilisateur
skum
 
Messages: 664
Inscription: Mer 14 Oct 2009 13:23
Localisation: Nowhere in Therapy

Re: Un forum libéral où on ne peut pas s'exprimer

Messagede worldpeace le Lun 21 Déc 2009 21:51

Si tu veux jouer à la console sans trop te pourrir le cerveau, vaut mieux jouer à la nintendo DS ou bien à la Wii.
worldpeace
 
Messages: 272
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 17:44

Précédent

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités