Littératie ou numératie ou La loi

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Littératie ou numératie ou La loi

Messagede Faubert le Mer 18 Jan 2017 12:05

" Le vrai révolutionnaire est par excellence un hors-la-loi. Celui qui s'efforce de respecter
la loi sera tout au plus un bon animal domestique, mais jamais un vrai révolutionnaire. "

Ricardo Flores MAGON ( 1873 - 1922 ) " La révolution mexicaine "

Littératie :
Capacité de comprendre et de réagir de façon
appropriée aux textes écrits. De plus en plus de gens
en sont incapables.
Numératie :
Capacité d'utiliser des compétences numériques et mathématiques. De
plus en plus de gens en sont incapables.
Loi des probabilités
Et non loi des séries
La loi, c'est :
Telle ou telle maladie
Selon l'environnement, de contracter
Nos façons de vivre
Font nos cancers
Nos maladies
En sont le concert
Ce que nous mangeons
Ce que nous buvons
Ce que nous disons
Ce que nous entendons
En vérité, toutes nos prétentions
Le lieu où nous vivons
Ce que nous faisons
Ce que nous pensons
Font des probabilités élevées
Psychiques ou physiques, d'attraper telle ou telle maladie
L'humanité
Est bouffie d'orgueil
C'est ce qui fait son cercueil
L'humanité
Est esclave de ses croyances
L'humanité
Est esclave de ses religions
L'humanité
Est esclave de ses idéologies
Chaque organisation est une secte
Chaque secte est une organisation
Il y en a partout
Avec leurs chefs complètement fous
Des sectes politiques
Des sectes idéologiques
Des sectes religieuses
Avec les gourous, les leaders, les chefs
Des noms différents, aux mêmes effets, derechef
Et toujours les femmes bourgeoises
Qui admirent les dictateurs, les tyrans
Pour coucher avec, elles se cherchent des noises
C'est leur dressage de classe, leur conditionnement
Avec un autre apprentissage, tout serait différent
Toute organisation
Est contre la révolution
Car la révolution de l'organisation
Est le projet de son abolition
Il ne faut rien apprendre
Il faut tout désapprendre
Nos clichés, nos projets, nos rivalités
Nos préjugés, nos images, nos propriétés
Qui bâillonnent toutes nos vies
Où nos faux partages sont de la chienlit
Et où tout se pourrit dans de stupides jalousies
Jalouser quoi, cependant ?
Est-ce possible, dans notre monde dément ?
Votre cage est dorée
Ma cage est usée
Mais une cage est toujours une cage
A une époque très reculée
Toutes les femmes
Sexaient avec tous les hommes
Tous les hommes
Sexaient avec toutes les femmes
Du moins, quand ils et elles se plaisaient
Les enfants étaient les enfants de tout le monde
Peu importait la mère
Ce qui comptait seulement, c'était la mère
C'était sain, c'était bien
L'incontournable premier point
Il faut retourner aux sources
N'avoir plus aucune bourse
Comme la technologie qui nous isole
L'éducation de compétition nous aliène
Stimulation de compétition
Compétition de stimulation
Nous avons toujours des discours logiques
Pour justifier tous nos comportements
Toujours le plus fort
Et ce, de tous les bords
La loi, c'est :
C'est moi que voilà
C'est moi les gros bras
Le meilleur militant
Le meilleur sportif
Le meilleur scientifique
Le meilleur artiste
Le meilleur intellectuel
Le meilleur manuel
Le meilleur cela ou ceci
Moi, toi, eux, elles, lui
Ce qui en vérité, nous rabaisse bien bas
Finalement, tout cela
Dans l'espoir, de coucher avec des mecs, ou avec des nanas
De fait, pour déplaire
A la vérité, il faut plaire
Plus nous mentons
Plus nous falsifions
Plus nous sous-estimons
Plus nous rabaissons
Ce que tous et toutes, nous faisons
Comme aussi bien des gens, que nous connaissons
Comme aussi les hommes et femmes politiques
Qui avec cela font du trafic
Et plus nous sommes aimés
Et plus nous sommes respectés
Ce qui en dit long
Sur notre esprit de compétition
Qui se croit supérieur est pour la guerre
Qui se croit inférieur est pour la guerre
Ainsi de A à Z
Il faut tout fiche par terre
Nos habitudes, nos certitudes
Nos mesquineries et nos chefferies
Toujours prêtes à s'admirer
Toujours prêtes à se côtoyer
Toujours prêtes à se critiquer
Toujours prêtes à se conserver
Toujours prêtes à se perpétuer
D'une seule et même rivalité
Que nous appelons amour ou amitié

Patrice Faubert ( 2005 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Faubert
 
Messages: 212
Inscription: Mar 8 Mar 2016 09:37

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité