nouveau "Parti de Gauche"

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede RickRoll le Mar 2 Déc 2008 00:34

Pia a écrit:C'est quoi le rapport? tu veux que je balance ton nom/prénom/adresse juste parce qu'ils sont accessibles contre ton gré?

Qui a parlé de balancer ton nom, ton prénom ou ton adresse ? personne alors n'utilise pas cet argument.
Aucun rapport entre faire ça et faire un rapprochement entre 2 pseudonymes sur 2 fora.

Je suis d'accord avec gyhelle.
RickRoll
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Pia le Mar 2 Déc 2008 01:50

The Koala Avenger a écrit:
Pia a écrit:C'est quoi le rapport? tu veux que je balance ton nom/prénom/adresse juste parce qu'ils sont accessibles contre ton gré?

Qui a parlé de balancer ton nom, ton prénom ou ton adresse ? personne alors n'utilise pas cet argument.
Aucun rapport entre faire ça et faire un rapprochement entre 2 pseudonymes sur 2 fora.

Je suis d'accord avec gyhelle.


Tu sors la phrase du contexte, c'est bien.
Pia
 
Messages: 604
Inscription: Ven 27 Juin 2008 22:26

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede RickRoll le Mar 2 Déc 2008 18:10

Pas vraiment vu qu'il n'y a pas d'autre phrase me concernant dans ton post.
RickRoll
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede joe dalton le Mar 2 Déc 2008 20:16

Pauvre jean Luc Mélenchon !
Quand on a un nom qui rime avec polochon, et un physique de crapaud avec des dents de requins (c’est lâche et bête de se moquer du physique des puissants, mais comme je suis lâche et bête…), les possibilités d’avancements sont forcement limité au sein d’un parti aussi glamour que le PS. Pourtant il était bien convaincu qu’il valait mieux que cette tache ingrate de chroniqueurs télé qu’on lui avait assigné chez les socialos ! Tant de bagout, du bon sens à ne savoir qu’en faire, et tout ce talent…gâché !
Il vient d’avoir une idée de génie là, profité de la guerre au PS, pour créer son propre mouvement, et enfin incarner quelque chose ! Quand le PS s’enterre pour savoir qui va diriger la social-démocratie, lui nous ressort la posture de « l’homme qui a dit non » ! Un grand classique !
Mais derrière la radicalité retrouvée de son « partie de gauche », ce que cela illustre surtout, c’est l’irrésistible tentation du réformisme sur tous les mouvements politisés ! Le PG vient quand même d’absorber le parti communiste, qui entérine ainsi son rôle de parti gouvernemental ! Cette pente réformiste, elle traverse tout le monde, y compris le mouvement anar, et ça je l’aurais jamais cru, ne serait ce qu’il y a un an ! C’est pourtant, en ce moment, après plus de 200 ans de réformettes, et l’histoire du capitalisme est l’histoire de sa reforme constante, que l’on peut voir que n’a pas mener à un quelconque mieux-être ! Mais malgré ça, de plus en plus de gens semblent capituler. Et présenter cette capitulation comme, soit du réalisme, soit de la radicalité !
Alors bien jouer Mélenchon, j’ai cru lire qu’il proposer des alliances avec le NPA. Peut être que s’il se débrouille bien, il aura une petite mesurette qui lui sera associée ! En tout cas, des verts a ATTAC, ils vont se bousculer, enfin une perspective (lointaine) d’avoir un ministère ! D’autant plus qu’un parti dont le leader s’appelle jean Luc Roblochon, ça permet de rêver à une prise de pouvoir sans forcement attendre la mort du fondateur!
M’enfin je crois surtout qu’ils commencent à être beaucoup sur leurs créneaux de gauche gouvernementale, et que l’UMP a de beaux jour devant lui !
joe dalton
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Renaissance le Mar 2 Déc 2008 20:22

Je ferais l'analogie suivante :

Mélenchon doit s'apprêter au vide qu'a fais Francois Bayrou lors de sa sécession de l'UDF pour fonder le MoDem
Il ne fait que fragmenter d'avantage la "gauche" française.
Et la majorité des lobbiards qui "fait encore une ouverture à gauche"

Triste sort nous est reservé !
Devinnette : "le riche n'y mettra pas les pieds, le pauvre n'en sortira jamais"

Le fascisme c'est de la gangrène : Soit on l'élimine, soit on en crève !
Renaissance
 
Messages: 163
Inscription: Lun 17 Nov 2008 13:21

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Vilaine bureaucrate le Mar 2 Déc 2008 21:49

mdr Joe! ! !

"nous sommes tous des libertaires!!!!!!!!...(...) a notre maniere".... JLM :haha:
Vilaine bureaucrate
 
Messages: 2330
Inscription: Mar 24 Juin 2008 14:45

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede kuhing le Mar 2 Déc 2008 22:30

joe dalton a écrit: parti dont le leader s’appelle jean Luc Roblochon


Pas très sympa tout de même de se moquer du nom de ce pauvre Jean-luc Cornichon :confus:
kuhing
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede qierrot le Mar 2 Déc 2008 22:37

Image . et y en a pas un qu'a sorti Mesnichons, mais çà va pas tarder... :lol:
y aurait aussi Jean luc le PS (allez, cherchez un peu...! :siffle: )
qierrot
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Roro le Mer 3 Déc 2008 00:47

qierrot a écrit: et y en a pas un qu'a sorti Mesnichons, mais çà va pas tarder... :lol:


Non, mais je peut sortir Jean-Luc Lesléchons... Comprenne qui pourra ! :v:
Roro
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede kuhing le Mer 3 Déc 2008 09:47

qierrot a écrit:Jean luc le PS


Jean Luc Cornichon est un fin politique mais je pense tout de même qu'il aurait plutôt du appeler son parti : "Parti Socialiste de Gauche" - P S G

Et ensuite intégrer toute la tendance de Hamon ( je parle de Marcel )

Comme ça il aurait eu encore plus de beaufs qui prennent leur carte. :france:

Parce qu'une carte c'est un vote et un vote c'est un coup de(s) Rouge(s).
kuhing
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede qierrot le Mer 3 Déc 2008 10:39

C'est quand même parti pour être un bon coup pour Mélanchon, car on ne parle plus que de lui...Il y a aussi le prochain congrès du PCF dans une semaine (11-14 décembre). Jean-Claude Gayssot, ancien ministre communiste des Transports de Lionel Jospin, vient d'afficher sa volonté de voir naître "une nouvelle force politique de gauche, qui soit à la fois contestataire, unitaire, indépendante du PS et constructive". Le nouveau parti de Jean-Luc Mélenchon deviendrait "l'interlocuteur privilégié de cette construction", souhaite Jean-Claude Gayssot qui "ne désespère pas que ce nouvel ensemble politique soit majoritaire à gauche". L'ex-ministre prend pour modèle le parti Die Linke "créé par les communistes et le socialiste dissident Oskar Lafontaine". Cette force politique irait "du nouveau parti de Jean-Luc Mélenchon à la LCR, en passant par les syndicalistes, les altermondialistes et les Verts et les communistes", a t-il expliqué à l'Associated Press. En tout cas comme çà grouille dans cette partie de la gauche entre le PS et le NPA, Mélanchon en prenant les devants oblige les autres forces politiques à se positionner vis à vis du nouveau parti, et devient un peu incontournable en terme de recomposition de cette gauche.
qierrot
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede kuhing le Mer 3 Déc 2008 11:32

qierrot a écrit: En tout cas comme çà grouille dans cette partie de la gauche entre le PS et le NPA, Mélanchon en prenant les devants oblige les autres forces politiques à se positionner vis à vis du nouveau parti, et devient un peu incontournable en terme de recomposition de cette gauche.


je crois qu'aucune "recomposition de la gauche" n'est possible dans la mesure où rien ne peut être réalisé sur le terrain du réformisme dans la situation de crise structurelle actuelle du capital.
Nous allons assister à des alliances électoralistes d'appareils qui vont selon toutes probabilités aboutir à une atomisation encore plus grande des formations de "gauche"
Une explosion du PS n'est pas impossible aussi.
Et les chefs vont se mettre en place par rapport à leur objectif ultime de carrière : la présidence de la république pour les prochaines élections. Là ça va se bouffer le foie gravement.
Je crois qu'à ce moment apparaitra de façon encore plus flagrante la supercherie électorale et la dichotomie entre les intérêts des directions d'états majors de bureaucrates et ceux de la population qui vont dans le sens de l'autogestion à la base.
C'est là que tout risque de péter.
kuhing
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede rubion le Sam 6 Déc 2008 00:31

Vous ne pensez pas que ce qui se passe en ce moment au PS et plus généralement dans l’ensemble de la gauche n’est pas lié au fait que la bourgeoisie s’apprête a faire face a un mécontentement important, voir a des conflits sociaux importants et qu’il faut qu’elle soit prête à les encadrer. Ceci expliquerait la victoire de Aubry sur Royale. La situation ayant changé, l’alliance avec le MODEM n’est plus d’actualité.
Expliquerait la posture radicale (qui me fait sourire) d’un Mélanchon. Le discours contestataire que s’apprête à faire le PCF, venant ainsi épauler le futur NPA à la gauche de la gauche.

Rubion. Lecteur de Révolution internationale. http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 193
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede qierrot le Sam 6 Déc 2008 02:20

non, je ne partage pas cette analyse. Aubry évite un éclatement du PS plus important d'où le raliement de Delanoé, car Aubry c'est le pouvoir "au centre" du PS, même si Aubry a déjà fait alliance avec le modem dans son coin... Quant au PCF, le discours officiel se fait au contraire de plus en plus social-démocrate, avec là aussi un éclatement fort probable et un raliement d'une partie de la direction vers des plans comme celui de Mélanchon par exemple (Hue annonce son départ, Gayssault prépare le terrain...). Le NPA peut peut-être espérer récupérer quelques tendances "gauches" mais je n'y crois guère, même si des militants individuellement le rejoignent déjà. Non, pour le moment, la bourgeoisie est dans la merde au niveau de la boussolle, et semble plutôt derrière la fausse assurance de Sarkosy...car la social démocratie peine à trouver un "plan B", Sarkosy étant assez malin pour aller aussi sur ce terrain ("régulation" etc...)...
qierrot
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Nico37 le Sam 6 Déc 2008 21:39

Je suis comme Pia, je ne vois pas l'intérêt de parler d'un avorton de la bourgeoisie car ça n'ira pas loin. Si cela avait de bons risques de fonctionner, nous aurions (éventuellement) commenté ça lors des gros scores électoraux de ladite formation. Y a plus urgent que de se préoccuper des recompositions politiques bidon de la bourgeoisie.
Par contre, je partage les avis émis sur l'anonymat sur internet, c'est là encore totalement bidon : un traceroute par ex. et hop :!:
Et un travail sérieux (sans avoir besoin de tomber dans la lexicographie) permet rapidement de savoir qui est qui, j'en ai grillé plus d'un (notamment lors d'attaques personnelles qui avaient 3 pseudos qui intervenaient à la suite des uns des autres) même si ce n'est pas une ""science"" exacte.

Nicolas
Nico37
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede qierrot le Lun 8 Déc 2008 00:38

c'est quand même important d'en discuter, d'autant qu'il vient de la jouer en meeting, c'est passé à la TV, sur "nous sommes tous des socialistes, des communistes, des écologistes, et même des libertaires à notre manière", fortiche...du Besancenot en costard-cravate.
C'est quand même important parce que çà fait partie de l'actualité politique qui se discute, et qu'il est important que l'on puisse en discuter, et partager impressions et analyses, on ne vit pas dans une bulle... que l'on puisse expliquer que si les libertaires, puisqu'il en parle, se réclament bien eux aussi du socialisme, du communismes et de l'écologie, c'est avec des contenus et des pratiques différentes...et que les berceurs d'illusions et de voie de garage on est en capacité de les contredire !
Et les arguments, les analyses des uns-es et des autres, les échanges, c'est quelquefois plus enrichissant que des pages de communiqués de presse, mon camarade ! . :wink:
qierrot
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede joe dalton le Lun 8 Déc 2008 00:48

sur le coup, d'accord avec quierrot, vu qu'on parle bien de rap tout pourri sur ce forum !
mais, bon c'est vraie que ça nous apporteras pas grand choses d'en parler des heures ! comme avec kenny arkana !
joe dalton
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede rubion le Lun 8 Déc 2008 23:16

Je fais aussi dans le sens que ça vaut le coup d’en parler. Parce qu’à mon avis ça donne une idée d’où en est le rapport de force entre le prolétariat et la bourgeoisie. Le fait que l’on voit un ‘radicalisme ‘ à la gauche du PS qui lui-même a mis au placard sa perpective d’alliance avec le Modem qui était défendu par Ségolène Royale montre que la bourgeoisie a compris qu’il va falloir faire face a une classe ouvrière qui n’est pas battu. C’est la différence avec 29!

A mon avis si il y a bordel, c'est qu'il y avait le chacun pour soit qui était présent au PS et le changement de stratégie (je ne pense pas que l'ensemble de la bourgeoisie s'attendait à une accélération de la crise comme on l'a connait), qui se fait en plus dans l'urgence n'arrange pas la situation

A ceux qui pourrait être troublé par le discours radical d’un Mélanchon , ou demain du PS . Il faut rappeler (vu qu’il y a 90 ans avait lieu la Révolution en Allemagne) que c’est la social démocratie qui a écrasé la révolution
Rubion. Lecteur de Révolution internationale
http://fr.internationalism.org/
rubion
 
Messages: 193
Inscription: Lun 23 Juin 2008 23:03

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede RickRoll le Mar 9 Déc 2008 00:28

C'est marrant on voit ressurgir un discours type PSU en ce moment...
Pour moi les politiques ont senti le vent tourner à gauche, vers une remise en cause profonde du système capitaliste, et surfent sur cette vague...
RickRoll
 

Re: nouveau "Parti de Gauche"

Messagede Nico37 le Mar 9 Déc 2008 02:12

qierrot a écrit:c'est quand même important d'en discuter, d'autant qu'il vient de la jouer en meeting, c'est passé à la TV, sur "nous sommes tous des socialistes, des communistes, des écologistes, et même des libertaires à notre manière", fortiche...du Besancenot en costard-cravate.
C'est quand même important parce que çà fait partie de l'actualité politique qui se discute, et qu'il est important que l'on puisse en discuter, et partager impressions et analyses, on ne vit pas dans une bulle... que l'on puisse expliquer que si les libertaires, puisqu'il en parle, se réclament bien eux aussi du socialisme, du communismes et de l'écologie, c'est avec des contenus et des pratiques différentes...et que les berceurs d'illusions et de voie de garage on est en capacité de les contredire !
Et les arguments, les analyses des uns-es et des autres, les échanges, c'est quelquefois plus enrichissant que des pages de communiqués de presse, mon camarade ! . :wink:


Ma réponse est simple si on m'en parle : classe contre classe, tu vois eux c'est la bourgeoisie, nous c'est le prolétariat. On est ennemis... ça va pas plus loin vu l'inanité du sujet. Pour d'autres, Tarnac par ex., ça demanderait des développements beaucoup plus importants (et lisibles :wink: ) et bien plus travaillés...
Au moins les communiqués de presse et les articles de la presse bourgeoise donnent des éléments concrêts qu'ils aient un caractère objectif ou soit un tissu de pur mensonge. C'est plus efficace de savoir contre quoi et pour quoi on lutte que de parler des manoeuvres de la (petite ?) bourgeoisie ou d'aligner des mètres de commentaires souvent inintéressants et parfaitement inutiles (ce que tout le monde peut faire, moi le premier)
Sans parler je le répète que ça n'ira pas loin, si on attendait que telle ou telle initiative politique "marche" avant de pondre 2 pages de messages dessus, on économiserait de l'énergie et ça montrerait qu'il n'y a pas que chez les libertaires qu'il y a des projets avortés :wink:

Au point où nous en sommes, pourquoi ne pas commenter le virage de Hue

Robert Hue lance une association, "le nouvel espace progressiste"

PARIS (AFP) - L'ex-numéro un du PCF Robert Hue a annoncé mardi le lancement d'une association politique, "le nouvel espace progressiste" (NEP), qu'il veut "fédératrice à gauche", et a espéré qu'elle devienne le fondement d'une nouvelle "force politique progressiste".

"Le nouvel espace progressiste est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui sont attachés aux valeurs progressistes d'émancipation humaine, de justice sociale, de laïcité et de solidarité internationale", a affirmé le sénateur du Val-d'Oise, lors d'une conférence de presse au Sénat.

M. Hue, 62 ans, qui avait annoncé il y a deux semaines sa démission du Conseil national (parlement) du PCF, précise que son initiative s'adresse à "la base", y compris aux militants des partis de gauche, qui "cherchent un engagement ouvert et fédérateur à gauche". "C'est un espace nouveau pour ceux qui veulent faire de la politique autrement", a-t-il dit.

L'ancien leader communiste souhaite que sa démarche aboutisse à l'émergence à gauche d'une nouvelle organisation. "Que cette initiative débouche sur une nouvelle force progressiste, c'est une possibilité, je le souhaite", mais cela "dépendra de l'adhésion suffisante, dans les mois qui viennent, des Françaises et des Français", souligne-t-il.

"Cette force ne peut être créée par décret ni résulter d'un accord de sommet" avec d'autres organisations, précise-t-il, en rejetant des démarches comme celle de l'ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon qui vient de lancer le Parti de gauche. "On ne décrète pas un nouveau parti politique", il faut "repenser, refonder", dit-il.

L'ancien numéro un du PCF est très sévère vis-à-vis de son parti, "un outil vieillissant" qui "n'est plus réformable". "Un parti qui recule et qui se fige", dit-il dans une critique adressée à la direction de Marie-George Buffet.

Il souligne toutefois qu'il reste "pour le moment membre du Parti communiste". Mais il entend "prendre ses distances" avec le Parti et ne participera pas à son 34e Congrès, à la fin de cette semaine. "Je serai communiste autrement", affirme-t-il.
Nico37
 

PrécédentSuivante

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités