Paraphysique de l'épigénétique

Débats politiques, confrontation avec d'autres idéologies politiques...

Paraphysique de l'épigénétique

Messagede Faubert le Dim 6 Aoû 2017 10:16

" L'intérieur et l'extérieur s'interpénètrent, et tout être vivant est à la
fois le produit et le lieu de cette interaction. "

Richard C. Lewontin ( Généticien, né en 1929 )

Tous les notables du système
Et qui par lui sont gratifiés
Par la richesse, la reconnaissance, la célébrité
Sont la nourriture du système
Acteurs, actrices, écrivains, écrivaines
Artistes divers, savants en tous genres, comédiens, comédiennes
Qui ont un public qui les aime
De tous les bords, mais du même thème
Le système a besoin de leur savoir-faire
Ce sont les porte-paroles de la domination
Qui sont récompensés par de fortes gratifications
Du gauchisme au fascisme, pleine est cette trousse
Peu importe que des noms, je tousse
Ils y sont tous !
Et sur la même route
Elles y sont toutes
Tous ceux et toutes celles
Qui savent nous faire rêver
Dans nos naïvetés pucelles
Et qui du système sont les alliés
Je suis le seul à le dire
Partout l'on va me médire
Mais peu cela m'importe
A la vérité je n'ai pas fermé la porte
Et donc
Toute cette domination spectacularisée
Dans l'humour, la science, l'écriture, la pensée séparée
Est la fausse contestation institutionnalisée
Entre elle, elle aime se fréquenter
Sauf en cas de rivalité affichée
Elle est adulée
De riches lieux aux pires cités
Les bourgeoisies ne sont pas un vêtement
Mais avant tout un tempérament
Les bourgeoisies des cités
Ont leurs conformismes, avec leurs accoutrements
Des rois de la drogue, ces dominants
Qui n'ont rien contre le monde marchand
Le fascisme est toujours avec les truands !
D'une domination l'autre
Pour tous et toutes, l'on s'y vautre
Quand le système vous a récompensé
Envers lui plus aucune agressivité
C'est le piège dans lequel tous et toutes sont tombés
Et après, de le défendre, de le renforcer, c'est obligé !
Le système
C'est un ensemble de lois économiques et sociales
Qui transmettent et perpétuent les inégalités
Cela est fait pour cela, c'est normal
Toute notoriété ne fait que le consolider
Et si tu veux y participer
D'une façon l'autre, tu seras retourné !
Ô toi qui me lis
Même si tout le monde me honnit
J'espère que tu m'as bien compris ?
Toutes les apparences prennent les bourgeoisies
Les bourgeoisies riches
Qui mettent la planète à vif
C'est le monde des bisounours
Mais toujours à faire la course
Monde des flagorneurs et écornifleurs
Qui se flattent, se lancent des fleurs
Cela habite les mêmes quartiers
De la pauvreté, à l'écart, elles savent se cacher
Et leurs intellectuels d'élevage
Toujours en quête d'un lavage
Et leurs chiens de garde
Qui en gauchistes se fardent
Policiers, militaires, penseurs, cadres, pour leur sauvegarde
Et déjà de nouvelles triques
Bionique, biomimétisme, biométrique
Bio-inspiration, biomatériaux, le tout cadavérique
Et si le poulpe succède à notre espèce insane
Un jour, qui sait, espérons qu'il sera moins profane
Et des drones pour remplacer les abeilles
Et puis, pour tout, cela sera pareil !
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Fiche le monde en l'air
Rien n'est grave pour le capital
Tout peut se remplacer en moindre mal
Et puis, il y a d'autres planètes
Où l'inhumanité espère un jour, faire ses fêtes
Après tout, une poubelle pleine se jette !
La science est aux scientistes
Ce que la religion est aux islamistes
A toutes les religions, aux idéologies
A toutes les supercheries de l'esprit
De toutes façons, la vraie spiritualité
Est ailleurs et pleine de la laïcité
Notre genèse a 225 millions d'années
Avec Adelobasileus, cet ancêtre commun
Aux 5000 espèces de mammifères d'aujourd'hui
Même si pour le placenta, c'est pas rien
C'est à partir de 125 millions d'années, c'était pas fini
Il y eut aussi supersaurus
Un géant parmi les diplodocus
Certains de 40 mètres de long, et 180 tonnes
Pas étonnant que cela nous étonne !
Flux et reflux des formes de vie
Et pourquoi pas en politique aussi
Un jour cela sera l'anarchie
Sans l'anarchiste, qui la chie
Quelque part dans le passé
Ce qui n'est pas classé est vite oublié
L'outre hiérarchie ne se définit
Comme la bonté qui est culpabilité endettée
Et n'est donc pas de la bonté
Car elle procède de la culpabilité
La plupart de nos bontés sont des dettes
Se le cacher, c'est trop bête !
Et nous sommes toujours en deuil
De nous-mêmes, des autres, c'est l'écueil
De la mort, mais surtout de la vie
Cela est un processus infini
Politique de la philosophie
Philosophie de la politique
Tout est politique, tout est philosophique
Il n'y a pas de fascisme du capital
Sans gauchisme du capital
Même idiotisme, logique infernale
Si l'idéologie a besoin de la vie
La vie n'a pas besoin de l'idéologie
Si la religion a besoin de la vie
La vie n'a pas besoin de la religion
Et toutes nos institutions
Sont remplies de ce que n'est pas la vie
Et oser être contempteur de tout ceci
C'est être universellement haï !
Le fascisme libéral est un nouveau bonapartisme
Par lui, tout ce qui existe est envahi
De la politique c'est son holisme
Par lui, tous les postes de domination sont pris
Tout est bouclé, impossible de s'exprimer
Sauf dans le formaté, le prêt-à-penser
Pensée du pouvoir, pouvoir de la pensée
Pour continuer toutes les absurdités
Pour perpétuer toutes les inégalités !
380.000 ans après le Big Bang
Polarisation, ondes gravitationnelles, cela tangue
Vers une unification de toutes les forces
En physique, le nouveau morse
Comme en informatique
La recherche du neuromorphique
Pour des mémoires artificielles parfaites
Mais le raisonnement de plus en plus bête !
Mais notre système peut s'effondrer
L'affaire de quelques dizaines d'années
Feu ( 1902-2000 ) Théodore Monod, l'écrivait
La NASA le confirme, le concept n'est pas niais !
Et les 18 pour cent de rescapés
De ces expériences de la mort imminente, inopinées
Et qui furent dans une harmonie infinie
Et bien, voilà ce que pourrait être l'anarchie
Pas après la mort
Mais avant la mort !
Nos cerveaux sont utilisés pour dominer
Et tout le monde veut dominer !
Pour ne pas tout partager, pour tout séparer
Aussi, tous nos comportements sont à repenser
La vie avant la mort
Débouterait définitivement la vie après la mort
A la vie, la mort ne ferait plus aucun tort !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Faubert
 
Messages: 186
Inscription: Mar 8 Mar 2016 09:37

Retourner vers Politique générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité