Contre les racialistes du PIR et cie

Toutes les infos sur les luttes en cours

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede frigouret le Dim 15 Nov 2015 15:11

Mais on peut très bien être anti raciste sans adhérer a la théorie de la lutte des classes. Ton discours semble n'offrir d'autres alternatives alors que par exemple une approche par le droit est possible
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Groucho Marx le Ven 27 Nov 2015 16:57

Groucho Marx
 
Messages: 295
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Candide le Ven 27 Nov 2015 23:52

Bonsoir,

frigouret a écrit:Mais on peut très bien être anti raciste sans adhérer a la théorie de la lutte des classes. Ton discours semble n'offrir d'autres alternatives alors que par exemple une approche par le droit est possible


Oui, on peut être anti-raciste et ne pas s’être aperçu que la lutte des classes existe.

Ce que j’ai écrit, c’est que la reconnaissance de la lutte des classes (et la compréhension de la façon dont elle fonctionne) est un très bon outil pour déconstruire l’imbécilité racialiste.

Le racialisme repose en effet sur le préjugé que la domination, l’exploitation sont le fait d’un groupe de personnes présentant telle couleur de peau ou de telle « culture »sur un groupe de personnes présentant une autre couleur ou d'une autre culture ».

L’existence de la lutte des classes (qui n’est pas une théorie) met en lumière que la domination, l’exploitation sont le fait d’une classe sociale sur une autre, indépendamment de tout phénomène coloré. Par exemple, dans une zone géographique donnée, la classe exploitante et la classe exploitée peuvent tout à fait être de même couleur de peau et de même « culture ».

D’où l’intérêt d’avoir la lutte des classes présente à l’esprit dans ce fil sur le racialisme.

Bien que je pense qu’il aurait été mieux de ne pas l’ouvrir (par rapport au débat qui a lieu ici), je suis allé sur le fil « lutte des classes » que tu as créé pour apporter quelques éclaircissements sur cette notion. Je ne suis pas obstiné (et, après tout, ce fil sur la lutte des classes peut donner l'occasion d'un débat plus large sur ce sujet). Mais, ça complique les choses un peu plus que ça ne les simplifie.C'est pas grave, on fera avec.
Amicalement à toi et à tout le monde.
Candide
 
Messages: 109
Inscription: Sam 2 Mai 2015 23:32

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede frigouret le Sam 28 Nov 2015 11:55

Le racialisme et la lutte des classes sont deux théories sociologiques. L'une prétend expliquer les phénomènes sociaux sur les bases d'un antagonisme basé sur la place que l'on occupe dans le système de production, l'autre prétend expliquer ces phénomènes sur des bases héréditaires et raciales.

Ce sont deux sociologies dites holistes, c'est a dire métaphysique au sens où ni la classe sociales ni la race n'ont d'existences tangibles, peut on partager un thé avec une race ou une classe sociale ?

Mais il y a aussi des sociologies non holistes, l'individualisme ontologique ou méthodologique, ce qui ouvre le débat a d'autres alternatives que les positionnements de classes ou de races.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Candide le Dim 6 Déc 2015 16:27

frigouret a écrit:... ni la classe sociales ni la race n'ont d'existences tangibles, peut on partager un thé avec une race ou une classe sociale ?.


Peut-on partager un thé avec une paire de baffes ? Non. Pourtant, on peut la recevoir...

:lool:
Candide
 
Messages: 109
Inscription: Sam 2 Mai 2015 23:32

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede frigouret le Dim 6 Déc 2015 19:35

Très justement observé. Une paire de claques est un acte que l'on peut qualifier en droit, une agression, au contraire des théories de races ou de classes qui sont tout a fait subjectives voir fumeuses.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Lehning le Dim 6 Déc 2015 19:46

Bonsoir !

Non, les "théories" de classe ne sont pas fumeuses d'un point de vue économiques, libérales, capitalistes.
Et sûrement pas non + pour un ouvrier par ex. conscient d'être exploité par un patron bien gras.

Bien entendu, certainement, pour Frigouret, tout cela est plutôt bagatelle puisque lui, a réussi semble-t-il à s'affranchir de tout ça en devenant son... propre patron. En +, avec les théories (pour le coup là !) fumeuses des anarcaps et des libertariens qui embrument son esprit, il n'est pas gêné du tout de vanter ici le libéralisme, la liberté capitaliste, les avantages de la propriété privée et de l'entreprise individuelle.

Le problème, c'est que, même une entreprise individuelle concourt, peu ou prou, au System capitalo en renforçant son idéologie inégalitaire.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2108
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede rastanar le Lun 7 Déc 2015 18:13

Ouais et à mon avis Frigouret a dû commander une Ferrari pour Noel,fabriquer dans une usine en Inde et que si
il la prête,ça ne sera qu'aux bourges,la carte grise il l'a fera payer même à sa mère s'il le faut.La couleur de peau
ça ne compte pas,c'est la solidarité du portefeuille qui compte et les comptes font les bons amis. :mrgreen:

D'ailleurs c'est qui est injuste c'est que la bagnole de luxe il ne s'est pas la fabriquer mais juste la conduire,il ne
va pas quand même se salir les mains...juste pour serrer une pogne de patron,putain d'usine. :mrgreen:
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1774
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede frigouret le Lun 7 Déc 2015 18:32

Toi par contre tu dois être un véritable. gueux je présume.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Candide le Mar 8 Déc 2015 17:06

Je reprends le débat avec Frigouret là ou il l'a laissé. Rappel :

Candide a écrit:
frigouret a écrit:... ni la classe sociales ni la race n'ont d'existences tangibles, peut on partager un thé avec une race ou une classe sociale ?.

Peut-on partager un thé avec une paire de baffes ? Non. Poutant, on peut la recevoir... :lool:


frigouret a écrit:Très justement observé. Une paire de claques est un acte que l'on peut qualifier en droit, une agression, au contraire des théories de races ou de classes qui sont tout a fait subjectives voir fumeuses.


Frigouret, tu as toujours la même technique : quand on t'apporte un démenti, quand on t'oppose un fait ou un argument auquel tu ne peux répondre, hop, tu te contorsionnes. Démonstration : Au départ, tu écris "...ni la classe sociale ni la race n'ont d'existences tangibles" et tu appuies ton affirmation sur cet argument "on [ne peut] partager un thé" ni avec l'une ni avec l'autre. Tu affirmes donc que la preuve que quelque chose n'existe pas, c'est qu'on ne peut pas boire un coup avec.
Je t'ai répondu que tu ne pouvais pas prendre un thé avec une paire de baffes mais que tu pouvais bien en recevoir une, et j’ai apporté ainsi (facilement) la preuve de la nullité de ton argument.
Et là, qu'est-ce que tu nous fais ? Tu modifie ton affirmation initiale par un tour de passe passe et tu affirmes maintenant que « la preuve que quelque chose n’existe pas, c’est qu’on ne peut boire un thé avec sauf si on peut la qualifier en droit ». Tu t’enfonces un peu plus : Il existe des quantités de choses avec lesquelles on ne peut boire un thé et qui ne sont pas « qualifiées en droit ». Par exemple, la gravitation universelle.
Alors, Frigouret, qu’est-ce que tu vas nous inventer, maintenant ?
Candide
 
Messages: 109
Inscription: Sam 2 Mai 2015 23:32

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede frigouret le Mer 9 Déc 2015 11:32

C'est a dire que dans le genre d'anarchisme qui m'inspire seul l'individu est considéré comme concret ( bien sur la gravité universelle existe mais ce n'est pas le sujet de ma philosophie politique) et que donc seul l'individu est porteur de. droits.
Par conséquent je renvoie dos a dos toutes philosophies politiques qui tendent a personnifier une entité abstraite, ( race, classe sociale, nation, dieu ) en attribuant a celles-ci des droits opposables aux droits des individus.
J'espère que c'est plus clair pour toi maintenant, d'autant plus que je n'invente rien sur le sujet car cette axe de réflexion est un thème majeur et constant de la réflexion anarchiste.
8-)
frigouret
 
Messages: 1668
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede trefix le Mer 9 Déc 2015 12:47

frigouret a écrit:Par conséquent je renvoie dos à dos toutes philosophies politiques qui tendent à personnifier une entité abstraite, ( race, classe sociale, nation, dieu ) en attribuant à celle-ci des droits opposables aux droits des individus.

Entité abstraite ? Droits opposables aux droits des individus ?
Tu en as oublié dans ta liste. L'argent, par exemple...

:je_sors:
' y a qu' le foie qui sauve !
Avatar de l’utilisateur
trefix
 
Messages: 35
Inscription: Mer 25 Nov 2015 15:20
Localisation: dans la montagne

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Candide le Mer 9 Déc 2015 16:52

frigouret a écrit:C'est a dire que dans le genre d'anarchisme qui m'inspire seul l'individu est considéré comme concret ( bien sur la gravité universelle existe mais ce n'est pas le sujet de ma philosophie politique) et que donc seul l'individu est porteur de. droits..


Je pensais bêtement - c'est le cas de le dire - que les bêtes étaient aussi "concrètes"...
Candide
 
Messages: 109
Inscription: Sam 2 Mai 2015 23:32

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede bajotierra le Mar 6 Sep 2016 11:54

Parti des Indigènes de la République : Une dérive raciste ?
jeudi 1er septembre 2016.



— > un "camp d’été décolonial" interdit aux Blancs !?


http://www.gauchemip.org/spip.php?article27479
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Protesta le Mar 6 Sep 2016 21:53

Hé mais c'est un truc de néo-nazi ça!

... Pour une partie, encore peu importante mais non négligeable toutefois, des militants de "gauche" et d’extrême-gauche, la lutte des classes doit manifestement être remplacée par la lutte des races.



et c'est tiré de ce texte: http://www.gauchemip.org/spip.php?article27479



Parti des Indigènes de la République : Une dérive raciste ?
jeudi 1er septembre 2016.


— > un "camp d’été décolonial" interdit aux Blancs !?

Au temps des USA des années 50, de l’Afrique du Sud de l’apartheid, l’affiche "Interdit au Noirs" était de rigueur dans l’espace public. Les progressistes du monde entier ont combattu ces pratiques et cette idéologie pendant des décennies. !

Ceux qui sont resté.e.s sincères les combattent évidemment encore partout où elles subsistent.

En aout 2016, du côté de Reims (France) des organisations qui se prétendent antiracistes tiennent un "camp d’été décolonial" dont la caractéristique principale est une singulière sélection à l’entrée : l’avertissement "Interdit aux blancs" est virtuellement affiché à l’entrée.

Comment est-ce possible ?

A ce jour, les progressistes, peut-être embarrassé.e.s par la gravité de telles pratiques, se taisent, tandis que la droite et l’extrême-droite ne peuvent que se féliciter de cette tentative de division du monde du travail.

Pour une partie, encore peu importante mais non négligeable toutefois, des militants de "gauche" et d’extrême-gauche, la lutte des classes doit manifestement être remplacée par la lutte des races.

Présenté comme "un séminaire de formation à l’antiracisme politique", le camp est réservé « uniquement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d’État en contexte français » et exclut donc les personnes "blanches" selon la terminologie habituelle du Parti des Indigènes de la République.

Vous êtes blanc(he) de peau de nationalité française ?

DONC :

Vous ne pouvez pas prétendre accéder à ce séminaire, puisqu’il est réservé expressément "aux personnes subissant à titre personnel le racisme d’Etat en contexte français".

Pour la même raison, vous n’aviez pas accès aux rencontres organisées cette année à l’université de Paris-VIII, où il était précisé : "Paroles non blanches".

Les "théoriciens" du PIR et les apprentis sorciers de cette mouvance "antiraciste politique" définissent les dominés non sur une base de classe (en évitant soigneusement le mot "exploité.e.s" bien trop marxiste à leur yeux) mais en fonction de l’ethnie, de la couleur de peau, de la race supposée, du sexe, du genre ou de l’origine géographique. (note de moi: c'est effectivement un parti raciste d'extreme droite)

La dirigeante du PIR, Madame Bouteldja, tient avec constance des propos antisémites, et homophobes pour contenter le segment de marché politique que son parti souhaite (en vain pour l’instant) conquérir.

De tels "théoriciens" parlent sans discontinuer de "blancs" /"non-blancs", de "blanchité", sans jamais oser définir de tels concepts, préférant le rideau de fumée d’un concept particulièrement ... fumeux : celui de "races sociales".

Vous avez bien lu, hélas...



Donc je me demande sur sur quel pourcentage de mélanine, ces racistes considèrent un individus blanc ou noir?

Le PIR est un truc raciste d’extrême droite, comme les partis néo-nazi, la seule différence pour les uns c'est les blancs les autres les noirs.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2049
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Protesta le Mar 6 Sep 2016 22:13

...Et ils dénoncent les traitres à leur "race".

http://indigenes-republique.fr/politise ... ia-aram-2/
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2049
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede bajotierra le Mer 7 Sep 2016 16:48

et même au NPA

"Le racket de l’amour révolutionnaire – Houria Bouteldja, le PIR et l’impasse de l’antiracisme raciste

"
mardi 30 août 2016, par VOGEL Jean

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article38866
bajotierra
 
Messages: 4254
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Groucho Marx le Dim 30 Oct 2016 12:50

Attaque de racialistes contre un local marseillais.

Vendredi 28 octobre, la discussion suivante était annoncée: https://mars-infos.org/marseille-discus ... lique-1742

A eu lieu une attaque racontée dans le communiqué suivant:
https://t.co/rL5lgEz1cX

Tentative de mise à sac, coups, gazage et vitrine détruite

Vendredi 28 octobre se tenait sur Marseille, dans le local militant « Mille Babords » une réunion publique autour du texte « Jusqu'ici tout va bien ? ». La discussion n'avait pas encore commencé lorsqu'un groupe
d'une trentaine de personne a fait irruption dans le lieu. Ce groupe entendait empêcher la discussion prévue et à fait ce qu'il a pu, par des manœuvres aussi pénibles que ridicules, pour y parvenir.
Après l'encerclement de l'assistance sous forme de happening, dans un simulacre de nasse, des cris et slogans divers ont fusé : « Notre race existe », « Ce débat n'aura pas lieu », « Pas l'histoire vous ne
referez », « Votre avis on s'en fout », « Regardez vos privilèges », « On reste, on existe », « Négationniste » (dont nous ne savons s'il s'agit d'une assignation ou d'un mot d'ordre). Le tout accompagné du lâché d'un court texte au format A6 (voir photo). Face à notre patience amusée, le premier acte de leur tragi-comédie
n'ayant pas donné les résultats escomptés, la phase 2 a commencé. Aux insultes ont succédés les boules puantes, et des coups répétés, dont certains au visage avec arme, des chaises ont été jetés sur l'assistance, les tables ont été systématiquement jetées au sol, y compris sur une personne en béquille, du gaz lacrymogène a été répandu dans le local et des personnes ont été gazées au visage (yeux et bouche). Les tables de presse, la bibliothèque de Mille bâbords ont été saccagées, des revues et des livres jetés et piétinés. Et pour terminer, ils ont défoncés la vitrine du local.
Lors de l'agression, les « petit-e-s blanch-e-s » du racialisme « détenteurs-trices de leur privilège » attendaient dehors « en observation » pendant que les « tirailleurs » de l'identitarisme se présentant comme "racisé-e-s" étaient à l'intérieur à la manoeuvre. Si ce n'est pas le fruit du hasard c'est sans doute qu'on est jamais mieux racialisé que par soi-même.
Malgré cette attaque, une intéressante discussion a finalement pu se tenir, comme ce sera le cas partout et à chaque fois que cela s'avèrera nécessaire. Face à ces actes extrêmement graves, dont le but avoué est d'empêcher toute discussion critique sur le racialisme, chacun, politiquement et pratiquement, est appelé à prendre ses responsabilités.
N'hésitez pas à contacter Mille Babords pour leur apporter tout votre soutien.

Des organisateurs et des participants à la soirée


Les racistes responsables de cette attaque ont laissé le tract suivant:

Intervention Anti-Raciste dans un local Marseillais (Mille Bâbords)

Mis a jour : le dimanche 30 octobre 2016 à 03:32


Une action par des personnes racisé-es, a eu lieu hier vendredi 28 octobre à Mille Bâbords, (Marseille) s'opposant à la discussion intitulée "s'opposer au racialisme". Voici le tract des intervenant-es.



ANTI-RACIALISATEURS ET ANTI-RACIALISATRICES STAY et PROTECT your HOME !

Anti-racialisateurs et anti-racialisatrices vous n'aurez jamais la parole, vous n'aurez jamais notre écoute parce que :

Le capitalisme se fonde sur le pillage, l'esclavage et le colonialisme. « L'abolition de l'esclavage » et les « décolonisations » n'ont pas démoli le racisme structurel et ses répercussions pour le moins d'actualité. Les privilèges des pays occidentaux impérialistes demeurent à un niveau international. Nous refusons votre vision européano-centrée et réactionnaire de la lutte des classes. Il vous suffirait de sortir de votre entre-soi confortable pour voir la réalité dans les rues de Marseille. Nous refusons votre course à l'opprimé et votre incapacité à reconnaître vos privilèges de petits gauchistes blancs de classe moyenne. Nous n'avons pas de temps à perdre avec les négationnistes. Nous saboterons toutes vos initiatives.

Nous revendiquons notre autodétermination, notre émancipation, notre libération par nous-mêmes et pour nous-mêmes. Nous n'avons pas besoin de votre validation quant aux termes que nous utilisons pour définir qui nous sommes, ce que nous sommes et ce pour quoi nous luttons.

En somme on vous chie dessus bande de racistes réactionnaires négationnistes néo-colons.... Finalement il va vous falloir assumer : Vous n'êtes qu'un des bras armé (de vos claviers) de la république laïcarde qui nous fait gerber !



Quelques semaines après les dégradations contre la Discordia, c'est un nouveau pallier qui est franchi avec des attaques physiques violentes contre les révolutionnaires.
Groucho Marx
 
Messages: 295
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Protesta le Dim 30 Oct 2016 18:34

Voici le texte de l'annonce du débat du 28 octobre dernier.

Révolutionnaires contre le racialisme et son immonde



*Face à l’atonie généralisée, il s’agit d’amorcer la discussion pour trouver comment refuser plus efficacement la logique racialiste qui ne peut, au mieux, qu’accompagner le devenir du capitalisme, et d’aider à tracer des lignes de démarcations pour ouvrir un champ d’intervention possible.

Le texte intitulé Jusqu’ici tout va bien ? (disponible sur tuttovabene.noblogs.org) est une prise de position minimale écrite cet été dans une dynamique de regroupement d’horizons politiques et géographiques variés. Il a été diffusé pour susciter discussions et prises de positions, pour servir de point de départ à l’expression large et ferme d’un clivage nécessaire et d’un refus commun indispensable pour rouvrir les perspectives révolutionnaires qui font particulièrement défaut en cette période.

L’analyse qui y est développée ne fait que se confirmer. De l’intérieur des milieux militants comme à travers l’idéologie dominante véhiculée par les médias ou les instances de pouvoir, le communautarisme et les identités se retrouvent promues comme antidotes face au manque partagé de perspectives, l’antisémitisme se normalise en même temps que l’excuse religieuse et communautaire à l’homophobie ou au sexisme. La ségrégation se présente comme l’alpha et l’omega de l’antiracisme. On fait délibérément table rase de ce qui a pu se construire dans les luttes de l’immigration depuis les années 70 — dont aucune ne fut « racialisée » ou « racialisante » — dans lesquelles l’autonomie passait aussi par comment se nommer et par le choix au moins partiel des terrains de lutte et des manières d’y mener bataille. Personne alors ne se considérait comme « racisé » ni ne défendait la religion en protestant contre « l’islamophobie ».

Aujourd’hui un paternalisme dégoulinant règne dans les rapports aux migrants. Le fait qu’ils soient en lutte ou pas n’est même plus la question.

On mythologise les « quartiers populaires » comme d’autres les diabolisent et on essaye désespérément d’atteindre ou d’enrôler ce qui est désormais considéré comme radicalement « autre », en se rangeant derrière des leaders auto-proclamés des « vrais jeunes de banlieue » auxquels quelques naïfs et beaucoup de politiciens accordent une légitimité aussi utile à la carrière des uns et des autres que réellement aberrante.

Alors que beaucoup se représentent et se comportent comme les « petits blancs » du cauchemar racialiste qu’ils contribuent à construire et à diffuser, il est de bon ton dorénavant de différencier systématiquement les « jeunes des quartiers » des « militants », comme si les militants ne pouvaient pas provenir des banlieues et comme si les habitants des banlieues ne pouvaient pas être militants, comme si la question se situait au niveau de ces identités faussement évidentes à prétention sociologique, dans une lecture aussi simpliste que fausse et stérile qui renvoie les uns et les autres à de pathétiques stéréotypes confits d’impuissances.
Dans cette pauvre époque, « le prisme de la race » prospère en même temps que la néo-bourgeoisie en mal d’ascension sociale et politique qui en fait la propagande, l’université devient le lieu privilégié d’inspiration des militants, des communicants en politique sont promus égéries de la révolution, des spectacles de stand-up pitoyables se font passer pour des moments d’élaboration subversive, les alliances les plus incongrues, y compris avec des officines de propagande religieuse comme le CCIF ou des associations d’entrepreneurs de banlieue comme les « Pas sans nous » semblent s’imposer comme nécessaires, les problématiques de la « discrimination », bien qu’intrinsèquement réformistes et internes au capitalisme et à l’État semblent être devenues le seul axe acceptable de critique de ce monde... et la confusion s’accroît.
Le texte Jusqu’ici tout va bien ?, qui n’a que l’ambition raisonnable d’initier débats, réflexions et discussions à poursuivre pour clarifier les positions, a été majoritairement refusé sur les différentes plateformes militantes pour des raisons aberrantes (quand les raisons ont été données). Nous invitons tous ceux qu’il intéresse à le diffuser par les moyens de leur choix, à s’en emparer et à le prolonger comme bon leur semble.

C’est pour poursuivre la proposition qu’un débat est organisé :

Vendredi 28 octobre à 19 h
à Mille Bâbords
61 rue Consolat, 13 001 Marseille

tuttovabene chez riseup.net
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2049
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Contre les racialistes du PIR et cie

Messagede Groucho Marx le Lun 31 Oct 2016 12:56

http://www.millebabords.org/spip.php?article30041

Communiqué de Mille Bâbords suite à l’attaque de la réunion du 28 octobre dans son local

Vendredi 28 octobre 2016 avait lieu à Mille Bâbords un débat à partir du texte « Jusqu'ici tout va bien » dans le cadre d’une soirée intitulée « S'opposer au racialisme : discussion ». Dès le départ de la soirée, un groupe de personnes a fait violemment irruption dans le local dans le but d’empêcher le débat, en hurlant notamment « La discussion n’aura pas lieu ». Voir le tract laissé sur place.
Résultats : livres et revues piétinés, affiches arrachées, tables renversées, coups et menaces, utilisation de gazeuse, vitrine brisée volontairement...
Depuis 16 ans que Mille Bâbords existe et que des débats (très) contradictoires s’y déroulent, c’est la première fois qu’une attaque physique se substitue à l’échange d’arguments même vifs. Indépendamment de la question de fond, les méthodes mises en œuvre sont inacceptables.
Quelle que soit la discussion, la porte reste ouverte dans le respect des personnes et des objectifs mentionnés dans la charte : « Le champ que Mille Bâbords se propose de couvrir est celui de toutes les pensées et mouvements engagés dans une critique et une lutte contre les différentes formes d’exploitation, d’oppression, d’injustice, d’aliénation physique et morale. »
Dans ce cadre, et en accord avec la multiplicité des positionnements politiques des membres de l’équipe de Mille Bâbords, l’association se refuse à s’inscrire dans un courant politique particulier. Elle continuera à accueillir des débats et événements en adéquation avec sa charte.
Les personnes qui se reconnaissent dans le projet de Mille Bâbords peuvent manifester leur solidarité morale et/ou financière. Nous ne solliciterons pas notre assurance – les dégâts s’élevant à plusieurs centaines d’euros – qui exigerait un dépôt de plainte auquel nous nous refusons évidemment.
L’équipe de Mille Bâbords, Marseille le 30 octobre 2016
Groucho Marx
 
Messages: 295
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

PrécédentSuivante

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités