Bienvenue aux réfugiés !

Toutes les infos sur les luttes en cours

Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Jeu 3 Sep 2015 09:06

Grandeur de l’homme : Il y a des moments où Devoir c’est Pouvoir.


Toute façon de concevoir la politique est liée à la conception que l’on se fait de l’Homme. C’est pourquoi l’helléniste Jacqueline de Romilly a consacré, peu avant de décéder, son dernier livre à la « Grandeur de l’Homme », grandeur qu’elle définit, dans le champ de la démocratie, comme une opposition aux égoïsmes : « Toutes les erreurs politiques viennent en fait de l’égoïsme avec lequel chacun intervient sans souci du bien commun » [5]. A la différence de ce que supposaient les idéologies dominantes du XXe siècle, ce combat concerne l’homme du présent, capable de son propre dépassement dans une action qui passe par chacun, une action qui consiste à cultiver cette grandeur de l’homme en combattant l’égoïsme, en remettant en avant la notion de générosité, ici et maintenant, chacun et ensemble..

A la lumière de ce propos, on comprend qu’il existe deux façons de répondre aux problèmes posés par une actualité internationale aussi intense que tragique. La première, celle de la classe politicienne, consiste, en mettant en avant les fameux « chiffres », à exclure et à éliminer toujours plus d’êtres humains [6]. C’est fondamentalement une erreur politique parce que, menée dans toute sa logique, elle aboutit à la conclusion absurde d’une humanité qui ne serait plus dans l’Homme. La seconde est d’appréhender cette actualité difficile comme l’opportunité de renouer avec le cours historique de la pensée politique universelle, généreuse et humaniste, qui a traversé les siècles jusqu’à nous, celle dont l’action consiste à se dépasser soi- même et collectivement. Comme en toute chose, il faut savoir par quoi commencer. Remarquons d’abord comment les politiciens s’appliquent à dire ce que nous ne « pouvons » pas faire. Ce n’est pas pour rien qu’ils avancent « pouvons » et pas « voulons » (alors qu’en réalité on peut, mais ce sont eux qui ne veulent pas). Un premier pas est d’affirmer le contraire. D’affirmer que chacun peut faire quelque chose, avec ses moyens, qu’il peut le mettre en commun avec les autres pour que, au fur et à mesure, se généralise une prise de conscience de cette capacité collective. La proclamation de tout ce que nous pouvons faire, donnera à tous une force telle qu’elle se traduira par un élan collectif à la mesure des enjeux actuels. Il y a des moments où devoir c’est pouvoir. Dès aujourd’hui, affirmer chez soi, dans son quartier dans son entreprise, que, oui, on doit être capables de secourir et d’accueillir toutes les victimes des guerres et des catastrophes, à qui l’on peut tendre une main et des millions de mains, c’est contribuer à changer d’état d’esprit, celui qui raisonne non pas à partir de chiffres « prévus pour » mais en fonction de ce qui doit être fait pour le bien commun. Dès maintenant, dire bienvenue à tous les habitants de la planète qui sont en souffrance, c’est défier tous les boutiquiers de la politique, c’est poser que nous pouvons en finir avec la misère dans le monde parce que nous le devons à nous mêmes autant qu’aux autres..

Extrait de Anarchosyndicalisme ! MAI 2011
http://www.cntaittoulouse.lautre.net/sp ... article425

Image
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede frigouret le Jeu 3 Sep 2015 14:17

De où tu cause ?

C'est toi , en propre, qui dit bienvenue aux étrangers, responsable de l'accueil a tous les niveaux, tu es l'hôte.

Ou bien tu parle au nom de la France, de ce que devrais faire l'État.
8-)
frigouret
 
Messages: 1701
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Jeu 3 Sep 2015 14:54

C'est pas toi qui parlai de STIGMERGIE ?

"Remarquons d’abord comment les politiciens s’appliquent à dire ce que nous ne « pouvons » pas faire. Ce n’est pas pour rien qu’ils avancent « pouvons » et pas « voulons » (alors qu’en réalité on peut, mais ce sont eux qui ne veulent pas). Un premier pas est d’affirmer le contraire. D’affirmer que chacun peut faire quelque chose, avec ses moyens, qu’il peut le mettre en commun avec les autres pour que, au fur et à mesure, se généralise une prise de conscience de cette capacité collective. La proclamation de tout ce que nous pouvons faire, donnera à tous une force telle qu’elle se traduira par un élan collectif à la mesure des enjeux actuels. Il y a des moments où devoir c’est pouvoir. Dès aujourd’hui, affirmer chez soi, dans son quartier dans son entreprise, que, oui, on doit être capables de secourir et d’accueillir toutes les victimes des guerres et des catastrophes, à qui l’on peut tendre une main et des millions de mains, c’est contribuer à changer d’état d’esprit, celui qui raisonne non pas à partir de chiffres « prévus pour » mais en fonction de ce qui doit être fait pour le bien commun. Dès maintenant, dire bienvenue à tous les habitants de la planète qui sont en souffrance, c’est défier tous les boutiquiers de la politique, c’est poser que nous pouvons en finir avec la misère dans le monde parce que nous le devons à nous mêmes autant qu’aux autres.."

Où tu vois là dedans un appel a l'Etat ? Moi je lis pas dans ces propos ce que devrait faire l'Etat mais ce que nous devons faire MALGRE lui ..
..
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede frigouret le Ven 4 Sep 2015 08:45

Au Canada il y a une formule de parrainage pour les réfugiés, il faut que cinq canadiens s'engagent a accueillir un réfugié, ils sont responsable dudit réfugié pour un an.
C'est pas mal je trouve, en tout cas plus vertueux que la politique des quotas que veulent nous vendre les Hollande, Merkel et compagnie parce que ces politicards ne feront pas une place en plus chez eux pour recevoir un réfugié.
8-)
frigouret
 
Messages: 1701
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Ven 4 Sep 2015 10:02

C'est pas mal je trouve, en tout cas plus vertueux que la politique des quotas que veulent nous vendre les Hollande, Merkel et compagnie parce que ces politicards ne feront pas une place en plus chez eux pour recevoir un réfugié.


C'est bien clair,

Par contre il y a des actions décentralisées plus intéréssantes

Hautes-Alpes : Rosans, l’appel à la fraternité pour les réfugiés syriens
http://alpesdusud.alpes1.com/infos/info ... 8&start=30

A suivre également une expérience stigmergique


DU LAIT POUR LES ENFANTS SYRIENS .................QUELQUES PISTES PRATIQUES

Nous commençons a recevoir de plus en plus d’offres de soutien avec des questions pour savoir comment y participer

- D’abord tout soutien est le bienvenu, même le petit mot sympa compte et aide a maintenir le moral


- Ensuite pour ceux qui peuvent faire plus , il faut proposer des points de collecte de lait entier et pour bébés et de denrées non périssables ( huile d'olive , sucre, café , thé , chocolat , biscuits ...)
Nous proposons pour cette semaine le Vendredi 4 septembre de 16 a 18 h et le Samedi 5 septembre de 17 h a 19 h au local de la CNT AIT 7 rue Saint Remesy le Dimanche matin de 11h30 a 12h a la table de presse du marché Saint- Sernin ,angle de la rue Merly , de 11h30 a 12h
Dores et dé jà d’autres points de collecte sont a l’étude dans les quartiers

- Un concert de soutien a été proposé

- Bien sûr le soutien financier direct peut nous parvenir en mentionnant « du lait pour les enfants syriens « envoyé a notre adresse , 7 rue Saint Remesy 31000 Toulouse , a l’ordre de CNT- AIT

dulaitpourlesenfantssyriens@hotmail.com


https://www.facebook.com/pages/Cnt-ait- ... 0011469841
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede frigouret le Ven 4 Sep 2015 10:18

J'envoie des semences , je suis paysan, en Syrie a travers une association qui fait du cinéma
ambulant, j'essaie de passer le lien plus tard.
8-)
frigouret
 
Messages: 1701
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Ven 4 Sep 2015 20:29

Depuis un mois, environ 250 migrants, hommes, femmes, enfants, occupent le lycée Jean Quarré (rue Guillaume Budé, Place des Fêtes). Certains font partie des migrants de La Chapelle, expulsés il y a quelques temps.

La plupart sont Érythréens, Soudanais, Somaliens, Afghans. Demandeurs d’asile ou en transit vers d’autres pays, aucune solution ne leur est apportée, que ce soit en termes de logement ou de nourriture. La Mairie tolère tout juste leur présence dans les locaux investis.

A ce jour, peu d’organisations ou de collectifs se mobilisent. Certains voisins également tentent d’apporter leur soutien.
C’est pourquoi Quartier Libre appelle à la solidarité avec les migrants en organisant des récupérations tous les mardi soirs entre 19h et 21h au métro Ménilmontant.


https://paris-luttes.info/collecte-en-s ... c-les-3713
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Mer 9 Sep 2015 16:02

bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Jeu 10 Sep 2015 09:30

Image
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Dim 13 Sep 2015 14:59

A toulouse ,

la solidarité directe se renforce chaque jour .

Image

Image

https://www.facebook.com/Cnt-ait-toulou ... /timeline/
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede Groucho Marx le Lun 14 Sep 2015 19:09

http://www.cafepedagogique.net/lexpress ... 70191.aspx

10 000 enfants réfugiés dans les écoles

Selon l'AFP, une réunion a eu lieu avec les recteurs au ministère de l'éducation nationale pour préparer l'arrivée de 8 à 10 000 enfants réfugiés dans les écoles françaises. Le ministère aurait demandé aux recteurs de définir des communes où leur scolarisation serait plus facile. Les préfets tiendront compte de ce critère pour répartir les réfugiés sur le territoire. Le ministère prévoir également d'augmenter les moyens des UPE2A, le dispositif d'accueil des élèves allophones. Sur France 3, le 13 septembre, N Vallaud-Belkacem s'est déclarée d'accord avec la proposition de JP Raffarin d'accueillir ces familles en zone rurale. "Les communes rurales voient dans l'accueil de ces enfants réfugiés une opportunité dans les petites communes qui voient fermer leurs classes à cause de la baisse du nombre d'élèves", a déclaré la ministre.


Ca se sent gros comme une maison que les recteurs et les préfets vont se refiler la patate chaude et que la situation ne progressera pas. De plus, il y a déjà un manque criant de professeurs de français langues étrangères, et il est pas sur que les quelques contractuels que le ministère daignera recruter acceptent de se déplacer en zone rurale.

Bref, c'est le bordel et il faut pas compter sur l'état pour améliorer les choses.
Groucho Marx
 
Messages: 298
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede Lehning le Lun 14 Sep 2015 19:39

Bonsoir !

Ce qui m'étonne encore un peu, c'est qu'il a suffi d'une photo (celle d'un enfant mort échoué sur une plage) pour que des migrants(tes) soient vus par une grande frange de la population, non + comme des envahisseurs mais comme des victimes qu'il faut maintenant aider et secourir. (Ce qui aurait du couler de source avant la diffusion de cette fameuse photo).

Bien entendu, il y a une grande part d'hypocrisie là-dedans de la part des politicards(des). L'aide ne viendra pas d'eux mais principalement de gens, d'associations, etc. De nous...

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2120
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Lun 28 Sep 2015 11:13

Image
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede Alpheratz le Dim 4 Oct 2015 15:19

"Ce qui m'étonne encore un peu, c'est qu'il a suffi d'une photo (celle d'un enfant mort échoué sur une plage) pour que des migrants(tes) soient vus par une grande frange de la population, non + comme des envahisseurs mais comme des victimes qu'il faut maintenant aider et secourir. (Ce qui aurait du couler de source avant la diffusion de cette fameuse photo)."

Rappelons le pouvoir extrêmement puissant des images, encore plus puissant que celui des mots, car les images n'ont pas besoin d'un apprentissage pour "parler" à chacune et chacun. Derrière ce pouvoir se cache celui des émotions, bien plus spontané que celui de la raison, du moins pour la plupart d'entre nous. Cette photo réactive la vieille querelle de la domination de la raison par les émotions. L'emprise longtemps totalitaire de Descartes sur la pensée occidentale se voit là combattue par la grandeur des émotions et des sentiments humains qui démontre la vacuité de certains mots ou pire, le brouillard dont ils recouvrent l'indifférence, la peur et la haine de l'autre.
Requiem : premier roman français où le masculin ne l'emporte pas sur le féminin. Disponible sur Amazon.
Car si les mots ont un sens, leur absence aussi en a un.
https://www.facebook.com/Ecrivaine.Officiel/?fref=ts
Avatar de l’utilisateur
Alpheratz
 
Messages: 20
Inscription: Mer 1 Juil 2015 15:33

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede calamar le Lun 7 Déc 2015 19:10

PENDANT LA MINUTE DE SILENCE LA DESTRUCTION DE HLM SE POURSUIT

Enfin, dans ce titre nous exagérons un peu, ça n’a pas été exactement «  pendant  ».

Ça été un peu avant, et « ça » promet de se poursuivre après si l’on n’y fait rien. Oui, la destruction du bâtiment dans lequel logent des familles syriennes réfugiées à Toulouse a commencé avant la minute de silence du 16 novembre et Habitat-Toulouse, propriétaire des murs, entend manifestement la poursuivre après.

Regardez la photo.

Image
[img]
Enfin, dans ce titre nous exagérons un peu, ça n’a pas été exactement «  pendant  ».

Ça été un peu avant, et « ça » promet de se poursuivre après si l’on n’y fait rien. Oui, la destruction du bâtiment dans lequel logent des familles syriennes réfugiées à Toulouse a commencé avant la minute de silence du 16 novembre et Habitat-Toulouse, propriétaire des murs, entend manifestement la poursuivre après.

Regardez la photo.


Ces femmes et hommes syriens, beaucoup d’âge mur, certains très âgés, ont tenu à manifester leur rejet total des attentats de Paris et leur soutien à toutes les victimes, le 16 novembre à midi, avec une minute de silence, en compagnie de leurs deux avocats. Il y a là beaucoup de courage (ils s’exposent à des représailles). Il y a là beaucoup de dignité. Maintenant regardez, au-dessus des têtes. Regardez le bâtiment. Il y a trois grands trous béants au côté gauche. Ce sont deux fenêtres et une porte fenêtre qui ont été arrachées pour, avec d’autres destructions, rendre l’appartement inhabitable. Par qui ? Pourquoi ?

Par qui ? Mais par Habitat-Toulouse, le bailleur supposé social.

Pourquoi ? Parce qu’une famille, défendue par un autre avocat, ayant accepté de partir en CADA (centre « d’accueil » officiel de demandeurs d’asile), l’appartement s’est trouvé momentanément libre (il y pourtant tant de gens qui dorment à la rue !) et qu’Habitat a sauté sur l’occasion pour le détruire.

Enlever des portes et des fenêtres dans un appartement, c’est, en plein hiver, fragiliser tous ceux qui sont autour au point de vue chauffage. Mais ça, le logeur supposé social s’en moque. Faire des trous dans la façade d’un immeuble, dans un quartier sensible, ça ne peut que contribuer au sentiment d’insécurité. Mais ça aussi, ou Habitat s’en moque, ou ça fait partie de sa stratégie. Il n’y a pas si longtemps, la Mairie (Moudenc) et Habitat (Biasotto, adjoint de Moudenc) dénonçaient le soi-disant mauvais état du bâtiment, ce dont ils voulaient tirer argument pour en chasser les occupants (voir l’encadré). Loin de l’améliorer, ce qui était facile (ce que les Syriens ont fait eux-mêmes d’ailleurs), c’est la voie de la dégradation que les deux compères ont choisi. Et pour que leur dégradation volontaire ne soit pas réparée, pour que l’appartement ne soit pas remis en état, Habitat paye jour et nuit des vigiles pour surveiller le début de ruine qu’il a ainsi créé.

Il n’y a la ni le moindre courage ni la moindre dignité.

Ni beaucoup de franchise : rappelons qu’Habitat Toulouse avait lancé en référé (c’est-à-dire de toute urgence) une procédure d’expulsion à l’encontre des réfugiés Syriens. Ce procès honteux avait été finalement fixé au 6 novembre, au Tribunal d’instance. Il a été reporté séance tenante au 8 janvier 2016… à la demande d’Habitat Toulouse ! Manifestement, les arguments juridiques soulevés par les deux défenseurs de l’ensemble des familles syriennes menacées (Maitres Caséro et Avenas) donnent du fil à retordre à Habitat, qui trouve tout d’un coup que l’expulsion, en réalité, n’est pas si urgente que ça.

Pendant ce temps, pendant que certains s’acharnent à détruire, la solidarité continue. Chacun, de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre, peut y participer. Vous pouvez suivre l’actualité sur le facebook cnt ait toulouse.[/img]


Ces femmes et hommes syriens, beaucoup d’âge mur, certains très âgés, ont tenu à manifester leur rejet total des attentats de Paris et leur soutien à toutes les victimes, le 16 novembre à midi, avec une minute de silence, en compagnie de leurs deux avocats. Il y a là beaucoup de courage (ils s’exposent à des représailles). Il y a là beaucoup de dignité. Maintenant regardez, au-dessus des têtes. Regardez le bâtiment. Il y a trois grands trous béants au côté gauche. Ce sont deux fenêtres et une porte fenêtre qui ont été arrachées pour, avec d’autres destructions, rendre l’appartement inhabitable. Par qui ? Pourquoi ?

Par qui ? Mais par Habitat-Toulouse, le bailleur supposé social.

Pourquoi ? Parce qu’une famille, défendue par un autre avocat, ayant accepté de partir en CADA (centre « d’accueil » officiel de demandeurs d’asile), l’appartement s’est trouvé momentanément libre (il y pourtant tant de gens qui dorment à la rue !) et qu’Habitat a sauté sur l’occasion pour le détruire.

Enlever des portes et des fenêtres dans un appartement, c’est, en plein hiver, fragiliser tous ceux qui sont autour au point de vue chauffage. Mais ça, le logeur supposé social s’en moque. Faire des trous dans la façade d’un immeuble, dans un quartier sensible, ça ne peut que contribuer au sentiment d’insécurité. Mais ça aussi, ou Habitat s’en moque, ou ça fait partie de sa stratégie. Il n’y a pas si longtemps, la Mairie (Moudenc) et Habitat (Biasotto, adjoint de Moudenc) dénonçaient le soi-disant mauvais état du bâtiment, ce dont ils voulaient tirer argument pour en chasser les occupants (voir l’encadré). Loin de l’améliorer, ce qui était facile (ce que les Syriens ont fait eux-mêmes d’ailleurs), c’est la voie de la dégradation que les deux compères ont choisi. Et pour que leur dégradation volontaire ne soit pas réparée, pour que l’appartement ne soit pas remis en état, Habitat paye jour et nuit des vigiles pour surveiller le début de ruine qu’il a ainsi créé.

Il n’y a la ni le moindre courage ni la moindre dignité.

Ni beaucoup de franchise : rappelons qu’Habitat Toulouse avait lancé en référé (c’est-à-dire de toute urgence) une procédure d’expulsion à l’encontre des réfugiés Syriens. Ce procès honteux avait été finalement fixé au 6 novembre, au Tribunal d’instance. Il a été reporté séance tenante au 8 janvier 2016… à la demande d’Habitat Toulouse ! Manifestement, les arguments juridiques soulevés par les deux défenseurs de l’ensemble des familles syriennes menacées (Maitres Caséro et Avenas) donnent du fil à retordre à Habitat, qui trouve tout d’un coup que l’expulsion, en réalité, n’est pas si urgente que ça.

Pendant ce temps, pendant que certains s’acharnent à détruire, la solidarité continue. Chacun, de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre, peut y participer. Vous pouvez suivre l’actualité sur le facebook cnt ait toulouse.
calamar
 
Messages: 92
Inscription: Sam 9 Juin 2012 00:14

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Mer 16 Déc 2015 10:22

L'article ci dessus est tiré de Anarchosydicalisme!

http://www.cntaittoulouse.lautre.net/IMG/pdf/A_147.pdf

En réaction a la casse des logements sociaux, une autre étape est en cours désormais

Les réfugiés Syriens menacés d'expulsion demandent une réquisition de l'immeuble qu'ils occupent dans le quartier des Izards à Toulouse


Des familles de réfugiés syriens, menacées d’expulsion par le bailleur social Habitat Toulouse demandent au Préfet et au Premier ministre de réquisitionner l'immeuble désaffecté du quartier des Izards qu'elles occupent depuis le mois de mars.

Dans une lettre adressée le 11 décembre au Préfet de la Haute-Garonne, les familles de réfugiés syriens installées dans un immeuble des Izards depuis le mois de mars dernier lui demandent de réquisitionner les lieux qu'elles occupent illégalement, "en raison de l'urgence et du risque de détresse sociale".

Ces familles ont trouvé refuge depuis le mois de mars dans des logements vides voués à la démolition par leur gestionnaire, Habitat Toulouse. Le bailleur social a saisi la justice pour demander leur expulsion et le tribunal d'instance de toulouse a plusieurs fois reporté sa décision. Dans un communiqué publié ce lundi, l'avocate des familles, maitre Agnès Casero souligne la nécessité de prendre en charge ses familles : "après plusieurs années d'exode, elles demandent de bien vouloir leur accorder une stabilisation de quelques mois de leur situation permettant notamment aux Pouvoirs publics sanitaires et éducatifs de soigner les cas les plus urgents en particulier les enfants et d’éviter les hachures des traitements sanitaires et scolaires qui sont entraînés par des déménagements et hébergements situés dans des départements éloignés". Elle souligne par ailleurs qu'en cette période de trêve hivernale, "Toulouse habitat se livre à la destruction des logements vacants" et qu'"aucune offre de délai n'est faite et de nouvelles assignations pour expulsion sont en cours de délivrance".





http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 84755.html
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede calamar le Mer 13 Jan 2016 18:51

Délibéré le 22 janvier pour le sort du logement des réfugiés syriens auto-logés au Izards à Toulouse.

Habitat Toulouse, le bailleur "Social" qui veut expulser au lieu de loger et demande des indemnisations pour occupation illégales au familles ayant fuit la guerre..
Quel accueil ?

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/09/2252095-habitat-toulouse-refuse-la-treve-hivernale-aux-syriens.html

Pour répondre aussi à l'article il y'avait aussi des militants anarchistes, des zadistes du tarn et bien d'autres.....
calamar
 
Messages: 92
Inscription: Sam 9 Juin 2012 00:14

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede calamar le Mer 13 Jan 2016 19:45

calamar
 
Messages: 92
Inscription: Sam 9 Juin 2012 00:14

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede calamar le Sam 19 Mar 2016 15:25

A calais....

Communiqué de presse // 09.03.2016 // À Calais, un bouc émissaire parfait : les No Border
Publié le 9 mars 2016
Depuis que la destruction de la dernière jungle de Calais a débuté, les autorités multiplient les déclarations mensongères à l’égard du mouvement No Border, espérant ainsi détourner l’attention de la violence dont elles font elles-mêmes preuve chaque jour.

Le lundi 29 février 2016, au cours de la première journée de destruction de la jungle, au moins quatre personnes ont été arrêtées, accusées pour deux d’entre elles de « tentative de destruction par incendie », puis ont été relaxées et remises en liberté le mercredi 2 mars. Deux de ces personnes étaient des volontaires de l’Auberge des Migrants, une association calaisienne*. Sur son compte facebook, la maire de Calais désignait pourtant ces personnes comme étant « deux activistes de la mouvance No Border, interpellés lundi au cours de heurts survenus lors du démantèlement de la partie sud de « la jungle ». La maire allant même jusqu’à regretter que « nous nous heurtions dans de trop nombreux dossiers à une absence de preuves formelles, empêchant de sanctionner les fauteurs de troubles », dévoilant ainsi sa conception particulière d’une justice qui n’est pas assez politique pour elle [1].

Cet épisode illustre le net retour du mouvement No Border comme cible des autorités locales et nationales dans leurs déclarations, trop souvent reprises telles quelles, sans réelle analyse [2]. Du ministre de l’Intérieur en passant par la Préfète et la maire, tous se sont unis dans une chorale mensongère sur « No Border », reprise une fois de plus en chœur par les médias traditionnels.

Ainsi, dans leurs discours, les « No Border » sont parfois tenus pour responsables des actes de violence, quand ils ne sont pas accusés de manipuler les exilés, de ne pas réellement se soucier de ces personnes, ou encore soupçonnés de brûler des cabanes de la « jungle ». Et ceci à chaque fois que les migrants osent protester contre la répression et l’humiliation qui leur sont faites au quotidien.

Les autorités ont clairement intérêt à désigner le mouvement « no border » comme étant responsable de ce qui ne va pas à leurs yeux :

Il est plus simple d’affirmer que les exilés sont manipulés que d’admettre qu’ils puissent individuellement ou collectivement protester. Ceci consisterait à reconnaître le caractère cruel et répressif de la politique frontalière actuellement menée et la violence avec laquelle elle est mise en œuvre, en plus d’une reconnaissance d’intelligence et d’autonomie pour chacune de ces personnes. Reconnaître que des personnes se défendent, c’est reconnaître qu’elles sont purement et simplement attaquées.
Depuis plusieurs décennies, les gouvernements britannique et français se sont escrimés à chasser les migrants de la région, en utilisant impunément tous les moyens répressifs à leur disposition. Si la répression n’est pas nouvelle, l’intensité de la solidarité et de l’intérêt pour cette situation l’est. Il est plus simple de tenter de diviser le monde associatif en désignant tous ceux et celles qui déplaisent comme « No Border », que de reconnaître une mobilisation inédite des habitants et du monde associatif pour aider les migrants.
Calais est un lieu de tensions et de brutalité où se déroulent des attaques fascistes commises par des groupes et des individus, mais dont la majorité de la violence est perpétrée par la police avec l’utilisation quotidienne de gaz lacrymogène, de coups et la destruction des habitations. La frontière elle-même a fait de nombreuses victimes. Il est plus simple de détourner les regards en accusant « les No Border » de violences, que de reconnaître les violences administratives et policières de l’État, pourtant déjà pointées du doigt par plusieurs instances [3] et qui redoublent durant l’expulsion en cours.
« Les No Border » constituent un bouc émissaire parfait. Il ne s’agit pas d’une association ou d’un collectif mais d’un réseau informel. Les autorités peuvent ainsi se permettre de désigner vaguement certains anarchistes insaisissables et manipulateurs de migrants, en sachant pertinemment qu’il n’y aura pas de réactions. Nombreux sont celles et ceux, y compris au sein des organisations signataires, qui envisagent avec enthousiasme et réalisme les idées d’ouverture ou de disparition des frontières.

Au delà des idées, très concrètement et quotidiennement sur le terrain, les personnes qui se revendiquent du mouvement No Border font partie du paysage militant et associatif, et nous nous en réjouissons [4]. Nous n’accepterons pas que des organisations associatives ou des individus puissent être tenus pour responsables des exactions et des dysfonctionnements des autorités.

Nous exhortons les gens à être aussi critiques face aux déclarations concernant les « No Border » qu’ils devraient l’être face aux promesses de l’État français d’une « expulsion humanitaire » sans violence. Informons-nous au-delà des voies officielles et, avant tout, soyons soudés contre la répression étatique à Calais.

Le 7 mars 2016

http://www.psmigrants.org/site/
calamar
 
Messages: 92
Inscription: Sam 9 Juin 2012 00:14

Re: Bienvenue aux réfugiés !

Messagede bajotierra le Ven 16 Sep 2016 11:02

A Toulouse le soutien aux réfugiés sur des bases laiques continue


FUITE D’EAU : UN PLOMBIER OU UN TRIBUNAL ?

Dans le procès intenté par la Mairie de Toulouse – et qui se plaidera demain, vendredi 16 sept. devant le Tribunal d’instance - à l’encontre de familles de Réfugiés Syriens (dont plusieurs enfants) afin de les déloger de l’abri qu’elles ont trouvé dans une « Toulousaine » en grande partie désaffectée du quartier des Izards, l’argument essentiel, et pour ainsi dire unique en ce qui concerne « l’urgence » supposé à les expulser, est… une fuite d’eau. Incroyable mais vrai !
Le mémoire présenté par l’avocat de la Mairie souligne en effet : « L’absence de joint étanche autour des baignoires, les joins de faïence absents, certains carreaux manquants, le réseau d’évacuation douteux font que l’eau s’infiltre à chaque utilisation. Ce phénomène perdurant et sans solution apportée, cela pourrait effectivement endommager à terme la tenue du plancher ». Il en découle (si on ose écrire…) également que le seul locataire de ce bâtiment (un commerce, en rez-de-chaussée) subit également des dégâts au niveau des faux-plafonds et de l’électricité. Personne ne conteste ces points. C’est la procédure qui est, pour le moins, étonnante. En toute logique, tout propriétaire qui a une fuite d’eau commence par appeler en urgence… un plombier. La Mairie de Toulouse elle, saisit, en urgence… un tribunal, alors que jamais personne ne s’est opposé à la réparation qui s’impose (et qui d’ailleurs est une obligation du propriétaire). Elle a fait passer huissiers et techniciens pour les constats mais a manifestement oublié d'appeler un plombier pour réparer. C'est ballot, non ?






https://www.facebook.com/Initiative-Laïque-de-Soutien-et-dAide-aux-Réfugiés-Syriens-456473637872680/
bajotierra
 
Messages: 4267
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Suivante

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités