APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Toutes les infos sur les luttes en cours

APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Lun 3 Nov 2014 11:45

La répression qui s'abat sur les opposant-e-s aux projets mafieux des gouvernant-e-s est chaque fois plus violente.

L'arrivée du Parti Socialiste au pouvoir n'y aura rien changé.

La police, la gendarmerie et l'armée blesse et mutile tout autant, peut-être davantage en surfant sur la vague du fascisme montant sous couvert de crise économique mondiale, et ce, grâce aux armes, dont l'efficacité s'accentue par les crédits apportés à la technologie militaire.

Mais outre les budgets alloués à la guerre, toujours plus importants, ce qui inquiète encore plus, c'est la volonté des policer-e-s, gendarmes et et militaires comme de leur patron-ne-s politicien-ne-s d'assumer leur violence. L'omniprésence et l'utilisation effrénées de leur flashballs, "lanceurs de balles défense" (qui sont en fait des flashballs taill XXL!) et grenades explosives désencerclantes en son des exemples concrets.

Le discours est lui aussi décomplexé et la violence banalisée ! Face à nous, les flics sourient ou nous menacent quand on leur demande s'ils sont fier-e-s d'avoir tué. L'un des responsables de la police du Tarn affirmait récemment que celles et ceux qui s'opposent aux "forces de l'ordre" doivent s'attendre à subir des violentes et éventuelles blessures!!!

Et, il y a quelques jours, la police a tuée. Encore.

Nous, réuni-e-s au Testet pour lutter contre le projet mortifère du barrage de Sivens, nous avons perdu un ami. Aux premières heures du dimanche 26 octobre 2014, à quelques mètres des soldat-e-s de l'état, armé-e-s et protégé-e-s par leurs armures et leur bouclier, c'est là que Rémi Fraisse a été assassiné par le bras armé de l'état.

Par un tir tendu d'un-e salarié-e de la guerre de grenade de désencerclement, visant probablement sa tête, s'est coincée entre sa nuque et ses épaules. Pourtant, même les lois internes des bras armés de l'état interdisent les tirs tendus à une certaine distance et interdisent également de viser la tête ou de viser tout court avec certaines armes.

Ceci n'est pas un accident. Il est même étonnant qu'un tel drame ne se soit pas produit plus tôt. En effet, les attaquent des policier-e-s, gendarmes et militaires ont tous les jours dépassées le cadre de leurs propres lois! On ne compte plus les genoux, mains, ventres et têtes visés!!! Leur violence inouïe et illégale nous a laissé à tou-te-s des traces qu'elles soient physiques, ou morales.
Cette fois elle a emportée un homme: Rémi Fraisse.

Mais si la mort de Rémi fait la une des médias et embarrasse les gouvernements, ne croyons pas qu'il s'agit d'une exception.

Fin août, une personne sans-papiers est morte dans une voiture de la BAC (Brigade Anti Criminalité) au cours du trajet qui la ramenait à l'aéroport. Cela fait bientôt 10 ans que les adolescents Zyed Benna et Bouna Traoré sont morts dans un transformateur électrique suite à une course-poursuite avec la police. Sans parler des guerres économiques, au Mali ou ailleurs...

On ne compte plus les procédures lancées par les proches de victimes de meurtres d'un des bras armé de l'état. Aucune plainte ne donne lieu à des emprisonnements!

Nous exigeons une justice rapide et implacable pour les meurtrier-e-s caché-e-s dans les rangs des bras armés de l'état.

Nous demandons, dès maintenant, une amnesty juridique pour tou-te-s les inculpé-e-s opposant-e-s au barrage de Sivens, que nous considérons presque comme des prisonniers politiques.

Nous demandons également, le désarmement total des multiples bras armés de l'état, pour en finir avec les assassinats, les bavures et les violences policières, gendarmes et militaires.



Nous rejoignons ainsi l'appel de la ZAD de Notre Dame des Landes à manifester contre la répression policière le samedi 22 novembre 2014:

- à Nantes, à 14h sur le parvis du palais de (l'in)justice

- ou ailleurs et partout !


Nous appelons chaque personne et chaque groupe qui se sent concerné par le danger que représentent la police de l'état à mener des actions et à manifester où qu'elle/il soit.

Faisons du 22 novembre une date nationale et internationale contre les violences des bras armés de l'état, mais n'oublions pas que chaque jour, avant et après cette date, est propice pour s'insurger contre l'existence d'une institution qui mutile et assassine pour le compte de l'état "de droit" et de ses projets juteux, mafieux et dévastateurs.

Indignons-nous !


Testet : Trace d'un impact sur un sol très dur d'une grenade du type de celle qui a tué Remi Fraisse

Image
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Mar 11 Nov 2014 17:11

Image
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Ven 14 Nov 2014 17:33

Paris: Un collectif interpelle des policiers qui manifestent

Le Collectif "Urgence, notre police assassine" a tenté d'interpeller le cortège des policiers qui manifestaient jeudi 13 novembre à Paris à l'appel du syndicat Alliance, pour dénoncer leurs conditions de travail.


http://www.20minutes.fr/tv/afp-actus/14 ... anifestent
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Ven 14 Nov 2014 17:57

Image
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede JPD le Mar 18 Nov 2014 11:36

tract ocl.jpg
tract de l'OCL
JPD
 
Messages: 515
Inscription: Jeu 30 Avr 2009 05:20

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede JPD le Mar 18 Nov 2014 11:39

Appel à manifester à Poitiers
Fichiers joints
tract poitiers sivens.png
JPD
 
Messages: 515
Inscription: Jeu 30 Avr 2009 05:20

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Mer 19 Nov 2014 10:21

BEZIERS

La police maintient l ordre établi, les intérêts des puissants, la pérennité du système capitaliste. Le Front National est le parti que ce systéme appelle à la
rescousse lors de crises graves. N'oublions pas qu'Adolf Hitler fut élu démocratiquement en 1933 dans un contexte semblable à celui que l'on vit
aujourd'hui !

Nous sommes toujours en colère suite au meurtre de Rémi Fraisse, nous tenons à affirmer notre détermination à ne pas céder à la peur que le pouvoir tente
d'instaurer à chaque manifestation, en nous enfermant, en nous mutilant . Nous affirmons aussi notre solidarité avec toutes les ZAD (Zone à défendre) et tous les combats qui naissent dans les bocages, dans les forêts, dans les esprits. L’État et sa police n’hésitent pas à réprimer violemment toutes les personnes qui
refusent de se laisser écraser. Les opposants actifs des ZAD, des squatts, des lieux de vie, de lutte de création sont assiegés, attaqués par les tenats de cet ordre.

Mais la répression étatique s'exerce aussi dans la vie quotidienne : on pense à toutes les victimes de mutilations et de crimes policiers dans la rue ou ailleurs.
On pense à tous ceux qui meurent en prison, à tous ceux qui meurent à cause de ce système, dans la rue ou ailleurs,tous les sans papiers, roms, étrangers traqués,tabassés et expulsés et parfois tués.Fin août, une personne sans-papiers est morte dans une voiture de la BAC (Brigade Anti Criminalité) au cours du trajet qui la ramenait à l’aéroport.


Face aux soulèvements et insoumissions, la démocratie libérale montre qu’elle ne tient pas seulement par la domestication minutieuse des individus et des espaces de vie, ou par les dominations économiques et sociales, mais aussi par un usage déterminé de la terreur.

. Affirmons plus fort que jamais notre solidarité avec tous ceux qui luttent au Testet et ailleurs contre leurs projets guidés par les logiques de contrôle et de
profit, mais aussi avec tous ceux qui tombent plus silencieusement sous les coups de la répression partout ailleurs. Nous ne nous laisserons ni diviser ni paralyser par la peur. Nous continuerons à vivre et lutter sur les espaces qu’ils rêvent d’anéantir, et à leur faire obstacle


La crise économique voulue et provoquée, les mesures d’austérité et l’apparente faiblesse de la classe politique sèment la confusion et vient l'émergence des idées fascistes. Dans les villes comme Béziers où Le FN a droit de cité , le constat est clair : les frontistes ne luttent pas contre le chômage mais contre les chômeurs, ni contre la pauvreté mais contre les pauvres.Ici à Béziers le progamme de Ménard a libéré les propos racistes, le rejet des immigrés et des sans papiers, l'exclusion de San Dom des rues et des places...., contrôles d'identité abusifs, gentrification des centre villes, imposition de la ''propreté''' .,caméras partout, police omniprésente(d'ici l'année prochaine l'effectif va être doublé (cf article Midi Libre du 17/11/2014) contrôles accrus, pression, opression c' est ce que l'on vit ici à Béziers.

Et les partis de gauche , les associations bien pensantes de gauche voudraient que « tous ensemble », on s’allie contre l’extrême droite... Nous ne nous indignons pas de la montée de l’extrême droite, nous voulons nous organiser pour la combattre et surtout combattre le capitalisme qui génère cette droite extrême fasciste, de cette droite extrême.
Avec Rage et joie nous sommes vivants !. Une société libertaire !!!!!



Contre les violences policiéres, le racisme d'Etat, en soutien à la ZADdu TESTET
PicNic La police ce samedi 22 novembre 12h00 sur les allées paul Riquet prés du
Théâtre
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Ven 21 Nov 2014 19:25

Rassemblements à venir partout en France, manif du 22 novembre et autre :
◾Millau : Manifestation-action contre les violences policières le vendredi 21. RV à 11h place du Mandarous (prévoir un pique-nique).
◾Foix : le 22 novembre 2014, 10h au jardin pour enfant, rassemblement contre les violences policières
◾Poitiers : samedi 22 novembre 2014 à 14 heures, place du Maréchal Leclerc ; Manifestation : Mort à Sivens, matraqué·e·s à Poitiers : Luttons contre les violences d’État !
◾Albi : samedi 22 novembre 14h, place du Vigan. Rassemblement contre les violences policières
◾Tours ; samedi 22 novembre , 15h, place Saint-Paul, au Sanitas ; manifestation bruyante le 22, journée de mobilisation nationale contre les violences policières
◾Forcalquier : assemblée populaire le 22/11, place du Bourguet 11h-15h !
◾St Etienne : Rv à 14h, place de l’Hotel de Ville.
◾Paris : Pique nique contre les violences le 22 novembre, place de la Réunion dans le 20ième.
◾Chalon sur Saône : le 22/11, rassemblement à 17h devant la Mairie.
◾Gap : le 22/11, RV à 11h, Esplanade de la paix. Appel.
◾Guéret : rassemblement le 22 place Bonnyaud. Affiche.
◾Nancy : Contre la répression et les violences policières, concert de la chorale des sans noms le 22 à 16h, place Maginot.
◾Béziers : pique nique allées Paul riquet à 12h, le 22/11
◾Nantes : 22/11, 14h sur le parvis du palais de l’INjustice. Tract.
◾Annecy : Départ en manif à 14h30, place de la Préfecture. Le texte de l’appel de la CNT 74.
◾Bordeaux : RV 16h, place de la Victoire. Lettre ouverte des organisateurs/trices.
◾Grenoble : 22/11, 14h Verdun suivi d’un forum.
◾Cahors : 22/11 à 10h30 devant la Préfecture place Chapou. A l’initiative d’un nouveau collectif de soutien…
◾Castres /Mazamet : diffusion d’un tract le 22/11 (place Jaurès à Castres à 10h et au marché de Mazamet à 10h également)
◾Tulle : le 22/11 devant la cathédrale : assemblée populaire et discussion citoyenne

Toulouse : le 22/11 : 11h place Jeanne d’Arc (manif déclarée par partis, orgas,etc)…sinon autre RV, contre les violences policières à 15h place Esquirol.

Communiqué CNT-AIT Toulouse (qui a trés bien circulé ) dénonçant les basses manoeuvres de la gauche institutionnelle

http://www.cntaittoulouse.lautre.net/sp ... article714

https://www.facebook.com/pages/Cnt-ait- ... 0011469841

https://www.facebook.com/jeuneslib.toulouse
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede Groucho Marx le Sam 22 Nov 2014 21:31

ENCORE PLUS NOMBREUX

Encore plus nombreux que lors des deux dernières manifestations contre les violences policières, ce sont plus de 3000 personnes qui aujourd'hui ont démontré de façon autonome qu'elles n'avaient plus peur de la stratégie de la tension de l'État et de sa terreur médiatique.

Le 2 Novembre dernier, nous affirmions que cette stratégie de la tension menée par l'État ne pouvait qu'amplifier la mobilisation populaire. A entendre la colère de la population qui s'élevait dans les rues de la ville à la vue d'un dispositif de répression extrêmement coûteux (hélicoptère, canon à eau, 500 policiers mobilisés ......), qui est évalué à un coût de 1,5 millions d'euros pour un mois de manifestation à Toulouse, devant la fermeture scandaleuse des transports en commun, face au gazage des habitants de st Cyprien et de la clinique des Teinturiers, nous réaffirmons que tant que justice ne sera pas rendue à toutes les victimes de cette répression étatique, cette mobilisation populaire et autonome ne pourra que s'amplifier.

CNT-AIT, Toulouse le 22 Novembre 2014
Groucho Marx
 
Messages: 308
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede bajotierra le Dim 23 Nov 2014 14:04

Et oui ,

La petite magouille des orgas collabos n'a pas suffi et nous étions encore plus nombreux hier , la police du préfet qui voulait interdire la manif a du reculer pas a pas face a la détermination du cortége principal , avec en tête les étudiants , cortége qui comprenait effectvement un gros 3000 personnes et sans compter divers petits cortéges dans la vile qui sont passés au travers des mailles du filet


"A Toulouse, un premier défilé a eu lieu dans le calme derrière une banderole "Non au barrage de Sivens, non aux violences policières". ( ils étaient 400 max :D ) Mais un second rassemblement - non autorisé - a commencé à 15H00 dans le centre-ville. Selon une source policière, les forces de l'ordre ont été surprises par les milliers de personnes présentes.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... jMJ50Cz.99"
bajotierra
 
Messages: 4406
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede Groucho Marx le Lun 24 Nov 2014 17:27

http://www.numerama.com/magazine/31367- ... caise.html

OpAntiRep : Anonymous s'attaque à la gendarmerie française
Aux manifestations organisées partout en France samedi dernier contre les violences policières se sont jointes des opérations menées en ligne par un collectif affilié à Anonymous. Des bases de données sur des Gendarmes ont été publiées, et des sites ont été piratés.
5


Les manifestations en hommage à Rémi Fraisse et contre les violences policières qui se sont déroulées samedi dernier dans une vingtaine de villes françaises ont également connu un relais immatériel. Dans le cadre d'une action mondiale "contre les répressions policières" baptisée #OpAntiRep, un collectif de hackers anonymes utilisant la bannière Anonymous a réalisé samedi une série d'actions, en particulier contre les policiers et gendarmes italiens, mais également en France.


Outre d'habituelles attaques DDOS qui ont provoqué l'indisponibilité d'une vingtaine de sites internet, dont celui du syndicat de policiers Alliance, le collectif a surtout piraté le forum d'un site internet dédié aux réservistes de la Gendarmerie, destiné à "faire connaître la réserve et à mettre en relation les réservistes et candidats". Ils affirment avoir réussi à pirater les noms, adresse e-mail, adresse IP et mot de passe (pour certains déchiffrés) de quelques 2 000 membres inscrits sur ce forum, et fournissent une capture d'écran de la base de données en guise de preuve :



Ce lundi, le site non officiel de la réserve de la Gendarmerie française était toujours fermé, un message expliquant aux visiteurs qu'il était "en maintenance". Le forum est toutefois accessible, et affiche 1544 membres inscrits à l'heure où nous publions ces lignes.

D'autres actions ont été menées, notamment contre le site de l'Association nationale des officiers de réserve de la Gendarmerie nationale (Anorgend), qui a été piraté pour en modifier la page d'accueil, désormais toute à la gloire d'Anonymous. Là aussi, une base de données de membres avec des mots de passe chiffrés a été diffusée :



Dans un communiqué diffusé dans trois langues, le collectif #OpAntiRep explique que la journée du 22 novembre avait "pour origine des collectifs — occupants de différentes ZAD (Zones à défendre) — suite au décès par grenade offensive d'un étudiant en écologie lors d'un rassemblement", et affirme que "partout dans le monde, de nombreux camarades ont été tués ou blessés par leurs armes dans des manifestations contre l'oppression de ces gouvernements,sous la pression du monde capitaliste qui veut imposer ses projets de société". L'appel à manifester partout dans le monde avait été relayé sur un site anarchiste.

"Nous devons informer le peuple par toutes les tactiques possibles", ajoutait le collectif Anonymous pour expliquer le sens de sa mobilisation en ligne. "Nous ne pouvons pas tolérer plus longtemps que le peuple soit mis à genoux par des robots sans âmes. Qui "servent et protègent" des machines, des institutions capitalistes et l'injustice. Nous protégeons le peuple. Nous ripostons !".

L'appel d'Anonymous France à agir en ligne le 22 novembre avait été lancé le 11 novembre dernier par une vidéo sur YouTube, vue près de 7000 fois :



D'autres documents ont été obtenus par les pirates, dont le plus sensible est le calendrier prévisionnel de positionnement et de relève des unités de CRS en France, dans le cadre des missions permanentes, jusqu'à la fin de l'année 2014. Le reste est plus anecdotique, avec la grille de rémunérations des CRS en fonction des grades, le règlement intérieur des compagnies, ou encore un manuel détaillé des véhicules de reconnaissance utilisés par les CRS.

Dès la fin octobre, Anonymous avait réagi à la mort de Rémi Fraisse en affirmant qu'il "ne restera pas les bras croisés", et en annonçant une "Opération Testet" (#OpTestet) pour s'opposer au barrage de Sivens sur la zone humide du Testet. S'en était suivie une série d'actions menées notamment contre le site officiel de la Région du Tarn ou celui de la FNSEA locale :





:clap:
Groucho Marx
 
Messages: 308
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: APPEL 22 NOVEMBRE, CONTRE LES REPRESSIONS POLICIERES

Messagede rastanar le Lun 24 Nov 2014 19:07

Bien,le piratage du syndicat de police Alliance,ça faut le faire,chapeau bat !. :v:
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1920
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48


Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités