Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Toutes les infos sur les luttes en cours

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Sam 1 Mar 2014 18:26

C'est pas avec les arguments approximatifs et les amalgames grossiers que vous faîtes sur le sujet que vous allez "combattre" sérieusement qui que ce soit.
Mais je note que contrairement aux militants pro-palestiniens de gauche, les militants d'extrême droite antisémites sont toujours les bienvenus sur ce forum. Pas de problème, c'est vous qui choisissez...
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Protesta le Dim 2 Mar 2014 01:10

et moi je constate, que vous les supers antifascistes, qui avez foutu dehors de la manif de toulouse le crif, avez les félicitations des militants et des sympathisants d'égalité et réconciliation. Et ça à pas l'air de vous gêner plus que ça!

Ensuite pour combattre le fascisme, ce n'est pas en faisant du refus systématique sur le combat des idées, que vous combattrez le fascisme efficacement, ni en jouant vos jeux de rôles stupide de la chasse aux fafs.

Sur ce forum des tas de gens d'horizons divers lisent ce que nous écrivons, et ce n'est pas en giclant dehors du forum ou d'une manif sans faire au préalable un combat d'idée, que vous ferez progressé les idées communiste-Anarchiste, et surtout vous passerez pour des néo staliniens, voire carrément des mongoliens et je suis gentil.

Voici les félicitations d'égalité et réconciliation à l'OCML-VP

Le 23 février à 11:16 par bilderberg
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Le niveau d’éducation en France est largement suffisant pour que les gens s’aperçoivent que de soutenir la politique du pouvoir en Israël, c’est soutenir les racistes, les homophobes, l’apartheid, les vrais et les seules antisémites émanant tous, du CRIF, LICRA, LDJ, etc.

Et pour ça, nous devons remercier nos profs d’écoles qui ont sus protéger notre sens critique et le libre-arbitre, non pas sans mal.

Évidemment en refondant le programme d’histoire de l’éducation nationale qui doit s’adapter à notre France multiculturelle, surtout en évinçant tout sentiment de culpabilité sur des faits historiques passés dont tous les documents n’ont pas encore été déclassifié et qui dorment encore dans les archives de tous les pays.

La loi Gayssot est la pire des erreurs qui ne fallait pas faire, aujourd’hui, les Français et les Algériens vivent ensemble, travaillent ensemble, se marient ensemble malgré la guerre d’Algérie et les différences de culture et de religion, cela aurait été impossible si une loi avait empêché les historiens de débattre publiquement.

Ce formidable exemple de réconciliation entre les peuples Français et Algérien ne peut pas être suivi entre le peuple de France et sa communauté juive car elle est volontairement empêchée par le camp des sionistes qui veulent imposer un sentiment de culpabilité aux peuples né après les événements.

Aucun sentiment de culpabilisation et une méfiance de tous les instants sur le pouvoir qui nous gouverne et que nous avons élu n’ont rien d’antisémite.

Il faut laisser du temps à ceux qui n’ont toujours pas compris les mensonges, les manipulations et le maillage de la France effectué par toutes les officines des ultra-nationalistes sionistes qui se sont crus assez puissants pour avancer à visage découvert.

N’est-ce pas monsieur Cukierman.

Répondre à ce message
#737153
Le 23 février à 11:27 par Heureux qui, comme Ulysse...
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Même les plus cons commencent à trouver amer le goût de l’arnaque...


Répondre à ce message

#737411
Le 23 février à 18:06 par Leïla
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

C’est dire !... c’est pas trop tôt !

#737207
Le 23 février à 12:28 par Père Duchesne
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

ah ben on attend la réaction indignée de Manouel "Blancos" valls, avec enquête fiscale envers les organisateurs et tous les dirigeants des assoces homosexuelles, ainsi que, afin d’éviter des "troubles à l’ordre public", l’interdiction préventive - par Conseil d’Etat réduit à 1 personne - de toutes les manifestations à venir en faveur des momosexuel(le)s .. à moins qu’en France, y’en a qu’a le droit d’être antisémite, je veux dire antisioniste mais cé pareil, et pas les autres, selon qu’ils tendent le cul au pouvoir en place ou pas ? Hé Manu, tu descends parmi nous autres français populistes "d’en bas", ou tu restes dans ta tour d’ivoire pour bobos idéologues staliniens ?

Répondre à ce message
#737229
Le 23 février à 13:00 par Roger
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

C’est surprenant de voir ce genre de "3ème voie" émerger, et prendre ses distances vis-à-vis du CRIF et autres. C’est une démarche positive, le début de l’éveil, même s’ils ont encore des efforts à faire. C’est une preuve de leur émancipation spirituelle vis-à-vis de l’autorité et du pouvoir. C’est un très grand pas ! Il faut juste leur laisser le temps de faire l’autre moitié du chemin.

Ou alors ce serait encore un truc manipulé pour semer la confusion ? J’ai tendance à pas y croire vu le caractère "tranchant" du slogan "Yardeni casse-toi, le Crif, fascistes, sionistes, cassez-vous".


Répondre à ce message

#737583
Le 23 février à 21:02 par Dilbert
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Il n’y a rien de surprenant à tout ça. Malgré les vomissements que peuvent produire les extrêmes gauchos (dont j’étais, snif !), anarchos et autres paumés de la jeunesse, il faut bien vous dire que l’anti-sionisme est très présent dans les discours des uns et des autres. Leur soutien au peuple palestinien est sans faille. Ils sont idiots, mais pas utiles à la cause du sionisme. La plupart sont diplômés et savent lire des choses entre les lignes, ils gardent un esprit républicain malgré eux.

Le seul problème surgit quand il faut défendre des thèmes traditionnels comme la famille, les enfants, la sécurité ; là ils suivent la doxa socialiste qui s’est radicalisée (sic !) aux ordres de l’atlantisme sioniste qui téléguide tout ça depuis des décennies, avec un calendrier qui apparemment arrive à son terme.

Comme la "tolérance" envers les homos, voir les pédophiles style Con-Bandit, est un thème de la gôche progressiste depuis longtemps, ils tombent dans le panneau et perdent le nord. Je pense que ce n’est pas très grave, ils finiront par s’en apercevoir ... je pense.

#737261
Le 23 février à 13:51 par Thomas
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Les types du CRIF qui se font traiter de sionistes ? Mais c´est très, très bon ça...............si les juifs du quotidien (comme dit Soral) se réveillent enfin et disent clairement que ces usurpateurs du CRIF ne les représentent pas, le sionisme va enfin prendre une grosse claque en France !! :)

Répondre à ce message
#737322
Le 23 février à 15:45 par agri
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

le 4 mars , c’est le diner du CRIF.
J’espère qu’on va connaître la liste de tous les politiques qui s’y affichent fièrement........ après un tel affront, c’est normal d’aller réconforter le CRIF.
Je vous fait le pari que d’ici 6 ans, les politiques qui iront encore au diner du CRIF, le feront en rasant les murs.

On n’a pas des images de la petite manif LICRA-CRIF devant la préfecture de Toulouse,le samedi soir.

Répondre à ce message
#737354
Le 23 février à 16:51 par A.F
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Les organisateurs de la manif antifasciste de Lyon hier revendiquent 600 a 800 manifestants tandis que la police en a compte 700. Ils sont tres proches aussi.

Répondre à ce message
#737450
Le 23 février à 18:49 par redsnipper06
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

ça c’est pas bon pour ISRAEL !!! hein Nanard !!! ..............

Répondre à ce message
#737702
Le 23 février à 22:39 par patriote viennoise
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

C’est ce qu’appelle l’arroseur arroser !!

Répondre à ce message
#737971
Le 24 février à 08:56 par sankara2
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

La loi Gayssot est la pire des erreurs qui ne fallait pas faire, aujourd’hui, les Français et les Algériens vivent ensemble, travaillent ensemble, se marient ensemble malgré la guerre d’Algérie et les différences de culture et de religion, cela aurait été impossible si une loi avait empêché les historiens de débattre publiquement.
ce que tu dois comprendre bilderberg , c est que:la loi fabius gayssot protege le fond de commerce des sionistes , ils ne peuvent se permettre le luxe de faire abolir cette loi pour une soit disante reconciliation,sans cette loi ils sont perdu,et des lois similaire existe un peu partout en europe
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2055
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Dim 2 Mar 2014 02:29

Tu radotes.

Il est arrivé que pour ses propres raisons le FN soit opposé à des interventions militaires françaises à l'étranger. Ce n'est pas pour autant que j'ai changé d'avis pour soutenir l'armée française. De même le FN s'oppose au gouvernement, nous aussi, et donc ça prouve quoi?

En clair, ce n'est pas parce que les antisémites n'aiment pas le CRIF, la LDJ, le Betar, qu'il faut de notre côté les aimer pour surtout être sûrs que les antisémites n'exprimeront aucun accord avec nous.
Les antisémites n'aiment pas non plus l'UJFP, et ça fait une sacrée différence.

Mais manifestement tu as du mal à t'extraire d'une vision nationaliste et communautariste des rapports politiques. Jusqu'à ignorer que la communauté juive est traversée de divergences politiques et n'est pas un bloc uni, qui serait représenté par le CRIF. :roll:
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Protesta le Dim 2 Mar 2014 11:26

Je crois que tu t'enfonce.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2055
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Dim 2 Mar 2014 16:04

Bof, ce n'est pas moi qui soutiens la droite et l'extrême droite juive, sous prétexte qu'elle est juive.
Chacun jugera qui s'enfonce ou pas...
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede acratack le Dim 2 Mar 2014 19:23

totto a écrit:C'est pas avec les arguments approximatifs et les amalgames grossiers que vous faîtes sur le sujet que vous allez "combattre" sérieusement qui que ce soit.
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede bajotierra le Dim 2 Mar 2014 20:16

Bonjour ,

Tout a fait d'accord avec le texte de Coleman

En comparant les commentaires qui soutiennent l'action antisémite , sur ce forum et sur le site fasciste , on comprend très bien comment se font les passerelles entre le fascisme et le gauchisme . .
bajotierra
 
Messages: 4294
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Dim 2 Mar 2014 20:42

Oui c'est bien ce que je me dis quand je vois le soutien de certains au CRIF, à la LDJ, etc. Les passerelles sont courtes...
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Protesta le Dim 2 Mar 2014 20:52

#737261
Le 23 février à 13:51 par Thomas
Toulouse : le CRIF et des politiciens éjectés d’une manifestation contre (...)

Les types du CRIF qui se font traiter de sionistes ? Mais c´est très, très bon ça...............si les juifs du quotidien (comme dit Soral) se réveillent enfin et disent clairement que ces usurpateurs du CRIF ne les représentent pas, le sionisme va enfin prendre une grosse claque en France !! :)


Je sais pas de quelle passerelle tu parle, mais cette félicitation soralienne, pour vos exploits contre le CRIf parle d'elle même.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2055
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Dim 2 Mar 2014 23:54

Protesta a écrit:pour vos exploits
Je n'ai rien à voir avec cette histoire, je n'y étais pas, et je fais comme tout le monde : je me fais un avis à partir des faits relatés.

Ceci étant dit, ton argument est ridicule. Je suppose que selon ta logique il fallait être pour la guerre en Irak? (puisque le FN était contre, et qu'il ne faut surtout pas qu'ils puissent être d'accord avec toi)
Le problème avec une telle logique, c'est qu'il y a des groupes d'extrême droite de tous types et de toutes communautés, défendant des choses contradictoires. Tu vas être drôlement emmerdé pour prendre position... :lol:

Donc pour résumer le problème : non, les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis. Le monde n'est pas binaire. Bien heureusement!
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede baboeuf le Lun 3 Mar 2014 10:00

et bien, il y a du sport en ce moment.......... :D
allez, calmez vous. il n'y pas de pro israeliens ni d’antisémites ici.
faut arrêter les procès d'intentions, pratique systématique dans le milieu. nous sommes censés valoir mieux que ça.
il y aurait tant à dire.
d'abord sur le crif. il ne fait nul doute que le crif est une officine qui roule pour l'etat d’Israël.
tout est légitime pour eux, y compris les bombardements sur gaza, le tout en faisant tout porter sur les fascistes du hamas.
certains membres éminents du crif essaient même de faire monter la sauce antisémite en grossissant des faits, histoire d'inciter les français juifs à fuir vers israel.
pour le crif, est antisémite quiconque critique la politique israélienne. tout comme les islamistes traitent d'islamophobe quiconque n'est pas convaincus par le voile des petites filles à l’école. une veille tactique victimaire.
alors oui, ça fait chier de voir cette association téléguidée depuis Israël se prétendre "représentative des juifs de france" et venir manifester contre les fachos.
mais je vois pas trop au nom de quoi tel ou tel groupe signataire de l'appel pourrait les virer.
c'etait une manifestation contre les tags nazis et antisémites. le crif y avait donc sa place qu'on le veuille ou non.
ensuite, si effectivement on devient regardant sur la pureté des organisations présentes aux manifs, il va falloir en virer du monde. :lol:
à commencer par ces staliniens de voie prolétarienne.
quand à l'antisionisme radical, s'y côtoie tout et n'importe quoi. et même des camarades sincères se font infecter par le conspirationnisme. j'ai pu encore le constater il y a peu.
on mélange tout dans un salmigondis parfois nauséabond.
et on ne sait d'ailleurs pas pourquoi il y a cette focalisation voire cette obsession pro palestinienne.
qui se soucie du congo, victime d'un guerre qui a fait plusieurs millions de mort dans la dernière décennie?
pourquoi n'y a-t-il pas eu de mouvement similaire quand la Tchétchénie a été écrasée?
et le sionisme, c'est quoi en fait? certains, au sortir de l'holocauste, sincères, sont partis construire un autre futur la bas. en quoi cela ferait d'eux des fascistes? est ce que le journaliste charles enderlin, juif et officier de réserve de l'armee israelienne, est un fasciste? est ce que le million de russes qui a fuit l'urss agonisante vers israel est sioniste?
ils mangent du porc et fetent les fêtes orthodoxes.
nous sommes en 2014. le sionisme, c’était un projet, une utopie. israel existe maintenant depuis plusieurs décennies. c'est un etat comme les autres, avec ses intérêts et son impérialisme. et question libertés individuelles, il vaut mieux vivre en Israël que dans les autres pays de la région. si tu es une femme, j'en parle même pas.
arrêtons l’obsession pro palestienne. arrétons de diaboliser parce qu'il est soit disant juif ce qui n'est qu'un etat parmis tant d'autres . soyons moins complaisant avec l'antisionisme border line et les organisations qui se réclament du communisme autoritaire. et ce sera déja pas mal.

.
baboeuf
 
Messages: 347
Inscription: Dim 28 Oct 2012 03:49

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Lun 3 Mar 2014 12:14

S'il faut accepter le CRIF dans une telle manif, il faut aussi accepter en retour les antisémites dans les manifs pro-palestiniennes.

Par ailleurs de ce que j'en sais, le CRIF n'a pas été "interdit" de participer à la manif, il y a juste eu des slogans contre lui, et ils ont fait le choix de repartir écrire un communiqué rageur plutôt que de subir les quolibets des manifestants antiracistes.

Fin de la discussion pour ma part. Cette polémique tourne en rond de toute façon.
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede acratack le Lun 3 Mar 2014 13:32

totto a écrit:S'il faut accepter le CRIF dans une telle manif, il faut aussi accepter en retour les antisémites dans les manifs pro-palestiniennes.

Par ailleurs de ce que j'en sais, le CRIF n'a pas été "interdit" de participer à la manif, il y a juste eu des slogans contre lui, et ils ont fait le choix de repartir écrire un communiqué rageur plutôt que de subir les quolibets des manifestants antiracistes.

Fin de la discussion pour ma part. Cette polémique tourne en rond de toute façon.


Tu es d'une mauvaise foi olympique, record du monde pulvérisé !
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Protesta le Lun 3 Mar 2014 22:06

Totto

tu dis:

Tu vas être drôlement emmerdé pour prendre position... :lol:


certainement pas car en ce qui me concerne je pense savoir ou j'habite politiquement, à savoir: cet "antisionisme obsessionnel" de certain militants d’extrême gauche , me semble suspect.
Et je te dis et j'affirme à tous le monde sur ce forum qu'au lieu d'être antisionisme il faut être internationaliste, car l'antisionisme prétend que l'existence d’Israël n'est pas légitime, donc cela sous entend que d'autres pays sont légitime!!! En étant Internationaliste (Anationaliste plutôt, mais bon ce terme n'est pas très usité), on considère aucun pays existant sur la planète, de légitime, et qu'il faudra un jour se débarrassé. des frontières (je résume). Donc je veux vous dire qu'un Antisioniste (même de gauche) , n'est pas et ne peux pas être Internationaliste.

baboeuf je suis d'accord avec toi quand tu dis:

mais je vois pas trop au nom de quoi tel ou tel groupe signataire de l'appel pourrait les virer.
c'etait une manifestation contre les tags nazis et antisémites. le crif y avait donc sa place qu'on le veuille ou non.
ensuite, si effectivement on devient regardant sur la pureté des organisations présentes aux manifs, il va falloir en virer du monde. :lol:
à commencer par ces staliniens de voie prolétarienne.
quand à l'antisionisme radical, s'y côtoie tout et n'importe quoi. et même des camarades sincères se font infecter par le conspirationnisme. j'ai pu encore le constater il y a peu.
on mélange tout dans un salmigondis parfois nauséabond.
et on ne sait d'ailleurs pas pourquoi il y a cette focalisation voire cette obsession pro palestinienne.
qui se soucie du congo, victime d'un guerre qui a fait plusieurs millions de mort dans la dernière décennie?
pourquoi n'y a-t-il pas eu de mouvement similaire quand la Tchétchénie a été écrasée?
et le sionisme, c'est quoi en fait? certains, au sortir de l'holocauste, sincères, sont partis construire un autre futur la bas. en quoi cela ferait d'eux des fascistes? est ce que le journaliste charles enderlin, juif et officier de réserve de l'armee israelienne, est un fasciste? est ce que le million de russes qui a fuit l'urss agonisante vers israel est sioniste?
ils mangent du porc et fetent les fêtes orthodoxes.
nous sommes en 2014. le sionisme, c’était un projet, une utopie. israel existe maintenant depuis plusieurs décennies. c'est un etat comme les autres, avec ses intérêts et son impérialisme. et question libertés individuelles, il vaut mieux vivre en Israël que dans les autres pays de la région. si tu es une femme, j'en parle même pas.
arrêtons l’obsession pro palestienne. arrétons de diaboliser parce qu'il est soit disant juif ce qui n'est qu'un etat parmis tant d'autres . soyons moins complaisant avec l'antisionisme border line et les organisations qui se réclament du communisme autoritaire. et ce sera déja pas mal.


CQFD!
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2055
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Groucho Marx le Mar 4 Mar 2014 12:18

http://mondialisme.org/spip.php?article2041

Selon l’OCL, le CRIF serait une puissance occulte qui commanderait les 91 conseillers de la communauté Est-Ensemble de l’Ile de France (Limites de l’antisionisme n° 15)
publié par Yves, le lundi 3 mars 2014

Chaque jour Internet char­rie son lot d’âneries anti­sio­nis­tes qui flir­tent avec l’antisé­mit­isme de gauche.

C’est ainsi qu’aujourd’hui j’ai reçu, par l’intermédi­aire d’a-infos, ce com­mu­ni­qué de l’Organisation Communiste Libertaire de Strasbourg dont j’extrais le pas­sage sui­vant (le reste rele­vant du délire com­plo­tiste comme cette affir­ma­tion "Ne fau­drait-il pas enfer­mer une partie de la popu­la­tion de France et d’ailleurs qui sou­tient et par­tage les mêmes convic­tions [que Georges I. Adballah] pen­dant qu’on y est !") :

"Ce jeudi 16 jan­vier à Bagnolet se tenait une assem­blée d’infor­ma­tion en sou­tien à Georges I. Abdallah. Le Groupe d’Association de Bagnolet avait réservé une salle auprès de la com­mu­nauté d’agglomé­ration dénommée « EST Ensemble » (bureau­cra­tie sous contrôle du Parti "Socialiste - PS)... La rés­er­vation accordée au départ fut annulée à la der­nière minute. Après infor­ma­tion des orga­ni­sa­teurs, dont nous ne pou­vons pas douter de leur bonne foi, ces der­niers ont informé que le CRIF (Conseil représ­en­tatif des ins­ti­tu­tions juives de France - pro sio­niste -) serait inter­venu auprès du PS pour faire annu­ler le ras­sem­ble­ment."

Le Conseil com­mu­nau­taire d’Est Ensemble compte 91 délégués (dont 36 élus socia­lis­tes ou appa­rentés) représ­entant 9 villes : Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin et Romainville, soit plus de 400 000 habi­tants. Le Conseil com­mu­nau­taire d’Est Ensemble de l’Ile de France compte éga­lement
- un bureau avec des représ­entants du PS, du PG, du PCF, du MRC, des Verts, du Centre et de l’UMP
- et 6 com­mis­sions per­ma­nen­tes.

L’OCL pleur­ni­che régul­ièrement qu’on l’accuse d’antisé­mit­isme, mais la voilà prise en fla­grant délit. Elle accuse le CRIF d’avoir obligé les 91 conseillers com­mu­nau­tai­res (ou le Bureau com­mu­nau­taire qui les représ­ente et super­vise l’admi­nis­tra­tion de 9 villes de l’Ile-de-France) à refu­ser une salle de réunion en s’appuyant sur l’affir­ma­tion de mystérieux "orga­ni­sa­teurs" (de quel ser­vice, on l’ignore), infor­ma­tion présentée de sur­croît au condi­tion­nel, sans citer le nom de leurs inter­lo­cu­teurs ou des res­pon­sa­bles admi­nis­tra­tifs de cette décision... Pourquoi protéger l’ano­ny­mat de ces "socia­los-sio­nis­tes" s’ils ont vrai­ment tenu de tels propos ?

Si les mili­tants de l’OCL ont besoin qu’on leur expli­que com­ment fonc­tionne l’antisé­mit­isme, en voilà un excel­lent exem­ple.

Le CRIF n’est pas sim­ple­ment "sio­niste", pour repren­dre le voca­bu­laire de l’OCL, mais regroupe sur­tout des asso­cia­tions JUIVES SANS AUCUN POUVOIR ADMINISTRATIF et SANS LA MOINDRE CAPACITE LEGALE A INTERDIRE UNE REUNION. Prétendre que ce conglomérat d’asso­cia­tions juives pour­rait mani­pu­ler en cou­lis­ses, de façon illé­gale et occulte, des dizai­nes de conseillers com­mu­nau­tai­res d’Ile-de-France, sans comp­ter les maires et les par­le­men­tai­res de toutes ten­dan­ces qui font partie du Bureau com­mu­nau­taire d’Est Ensemble, c’est accor­der aux Juifs (pardon aux sio­nis­tes) le pou­voir de mani­pu­ler les ins­ti­tu­tions de l’Etat français.

Ce n’est pas un simple bobard anti­sio­niste, c’est une salo­pe­rie antisé­mite. Une de plus.

Y.C., Ni patrie ni fron­tières, 4/3/2014


Je vous met le communiqué original, pas piqué des vers:

http://ainfos.ca/fr/ainfos10872.html

Organisation Communiste Libertarie - Lion (OCL) - Courant Alternatif, CA #237 - Non à l'impérialisme de la bourgeoisie française et d'ailleurs... Libérez Georges Ibrahim Abdallah !

En novembre 2003, Georges Ibrahim, militant de la cause palestinienne révolutionnaire, internationaliste et prisonnier politique devait sortir de prison et est être en conditionnelle, alors qu'il est enfermé par la justice Française depuis 30 ans. ---- Ce n'est pas sans compter sur les obsessions compulsives des États les plus impérialistes de la planète à son égard et sous prétexte que Georges garde intacte ses opinions anti-impérialistes. Ne faudrait-il pas enfermer une partie de la population de France et d'ailleurs qui soutiennent et partagent les mêmes convictions pendant qu'on n'y est! ---- Aussi, toute activité ou opinion anti-sioniste sont considérés par les pouvoirs successifs français comme anti-sémite. Ce fantasme sert bien le pouvoir de l'État Israélien et sa politique d'apartheid envers les communautés dominées de la région. Cette confusion idéologique, entretenue par l'État français et ses mandarins, sert aussi à manipuler l'opinion et mettre à l'index sous prétexte d'anti-sémitisme toutes personnes critiquant l'État colonial d'Israël.

Ce jeudi 16 janvier à Bagnolet se tenait une assemblée d'information en soutien à Georges I. Abdallah. Le Groupe d'Association de Bagnolet avait réservé une salle auprès de la communauté d'agglomération dénommée « EST Ensemble » (bureaucratie sous contrôle du Parti Socialiste - PS)...

La réservation accordée au départ fut annulée à la dernière minute. Après information des organisateurs, dont nous ne pouvons pas douter de leur bonne fois, ces derniers ont informé que le CRIF (conseille représentatif des institutions juives de France - pro sioniste -) serait intervenu auprès du PS pour faire annuler le rassemblement.

Pas étonnant car tous les gouvernements de France successif quels que soient leurs étiquettes n'ont jamais déviés de leur politique impérialiste séculaire et sécuritaire.

OCL Strasbourg
Groucho Marx
 
Messages: 298
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Mar 4 Mar 2014 20:58

C'est pas pour participer à votre pseudo-débat, mais juste pour vous filer une info qui ne vient pas de méchants gauchistes : http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 97120.html
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Specifix le Lun 10 Mar 2014 23:55

Même si le débat semble clos, je tiens à intervenir, quand même.

Je vois qu'un certain nombre de pseudos a volontairement manoeuvré le sujet pour manipuler et pourrir la discussion.

Pour moi, c'est clair.
Il y a, d'abord, les faits : Des tags nazis et contre le crif sont dessinés sur les murs. On hurle à l'antisémitisme.

Donc :

1) Soit un tag nazi en est réduit à son aspect antisémite (C'est plutôt réducteur).
2) Soit les menaces contre le crif sont qualifiées d'antisémitismes.

3) Sur ces bases, une manif contre l'antisémitisme est organisée.

Quoi de plus normal que le CRIF, organisation juive, s'y joigne puisqu'il doit, en tant qu'organisation regroupant des juifs, se sentir, logiquement, concerné par l'antisémitisme.
Virer le crif n'a, alors, aucun sens. Il faut rester cohérent !
Cela démontre au mieux de la confusion; ... au pire, une volonté de détourner le sens annoncé de la manif ?
Si virer le CRIF est considéré par certains comme normal, car il ne serait pas considéré comme cible de l'antisémitisme, cela en revient à réduire (par les tags nazis) le nazisme à l'antisémitisme, alors que le nazisme est, surtout, un outil contre-révolutionnaire, nationaliste, raciste, esclavagiste, anti-social, et criminel. Il est le compagnon de route de la barbarie et la roue de secours du capitalisme et des classes dirigeantes. Il est, donc, profondément anti-peuple, peuple qu'il veut à genoux.

Sinon, virer le crif, c'était pas malin. Et, cela ne signifie pas soutenir le CRIF ou israël.
Prétendre le contraire, c'est faslsifier le débat.
Prétendre le contraire, en se concentrant sur ce que serait, par ailleurs, le CRIF, ce sont des manoeuvres politiciennes.
Il n'est pas difficile de voir d'où vient le tir.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede totto le Mar 11 Mar 2014 20:53

Specifix a écrit:3) Sur ces bases, une manif contre l'antisémitisme est organisée.
En fait, c'est à partir de ce pré-supposé que toute la suite du raisonnement prend l'eau. Les tags néo-nazis ont visé avant tout des locaux de la gauche au sens large, avec des inscriptions réactionnaires, homophobes et deux inscriptions antisémites au milieu de tout ça. Déjà bien trop, mais pas de quoi résumer les tags à ça!
La manif organisée en retour n'a jamais été une "manif contre l'antisémitisme" mais contre l'extrême droite, contre le racisme et avant tout contre l'homophobie, puisque c'est de là qu'est partie l'initiative.

C'était une manif politique, antiraciste, anti-homophobe et antifasciste, et non pas une manif communautaire qui rassemblerait les juifs de toutes opinions politiques. Pourquoi les juifs et pas les homos d'ailleurs?
Des juifs de gauche y étaient bien évidemment (dont l'UJFP). Mais il était prévisible que les tentatives d'incruste d'organisations très à droite seraient plus que mal vues dans cette manif. Et si la LDJ était venue, quelle aurait été votre réaction?
totto
 
Messages: 216
Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 18:37

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Protesta le Mar 11 Mar 2014 21:18

propos de l'UJFP

Limites de l’antisionisme n° 15 : Les « antisionistes » sont eux aussi sujets au « mal de mer »...

publié par Yves, le mardi 11 mars 2014
Enregistrer au format PDF

Comme chacun sait, le marxiste russe Plekhanov a déclaré un jour à propos du Bund que les mili­tants de cette orga­ni­sa­tion de masse ouvrière juive en Russie (qui fut réprimée par les bol­che­viks avant d’être obligée de se dis­sou­dre en 1920) et en Pologne n’étaient que des « sio­nis­tes » qui avaient « le mal de mer ». Apparemment ce mal de mer semble être conta­gieux puis­que Pierre Stambul, en quel­ques lignes dans un arti­cle sur le der­nier livre de Jean-Marc Izrine ( « Les liber­tai­res du Yiddishland », éditions Alternative Libertaire, 150 p., 16 euros), nous donne le tour­nis (http://www.ainfos.ca/ain­fos336/ainf...).

Avant d’entrer dans le vif du sujet, pré­cisons que le Bund, cou­rant marxiste au sein du Yiddishland qui est cer­tai­ne­ment men­tionné par J.M. Izrine dans son livre tant son rôle était cen­tral à l’époque, était dénoncé par Lénine comme « un ennemi du prolé­tariat, un par­ti­san des éléments anciens et frappés d’un caractère de caste de la société juive, un com­plice des rab­bins et des bour­geois » (Notes cri­ti­ques sur la ques­tion natio­nale, http://www.marxists.org/fran­cais/le...).

Lénine avait déjà tout faux en 1913, mais ses dis­ci­ples conti­nuent à ânonner ses bêtises :

– il prét­endait que le Bund athée était un « com­plice des rab­bins », ce qui était une calom­nie vu les cam­pa­gnes ratio­na­lis­tes et athées que menait le Bund (cf. entre autres livres de Minczeles, Histoire géné­rale du Bund, un mou­ve­ment révo­luti­onn­aire juif. Austral, 1995, réé­dition en 1999 chez Denoël et Le mou­ve­ment ouvrier juif. Récit des ori­gi­nes, 2010, Éditions Syllepseet aussi celui de Nathan Weinstock, Le pain de misère, La déc­ouv­erte, 1984, en 3 tomes) ;

– il prét­endait que le Bund était « com­plice des bour­geois » alors qu’il orga­ni­sait des grèves contre les capi­ta­lis­tes, juifs ou pas juifs ;

– il accu­sait le caractère « de caste de la société juive » de venir des Juifs eux-mêmes (aujourd’hui on dén­on­cerait la volonté des Juifs et des juifs de rester entre eux, de ne pas se marier en dehors de leur com­mu­nauté, d’avoir un sen­ti­ment de supér­iorité et autres fari­bo­les anti­sio­nis­tes) alors qu’il ne dém­ontrait ce « caractère de caste » ni dans cet arti­cle ni dans aucun autre d’ailleurs.

De plus, et c’est le plus grave, même si "caste" il y avait eu, c’est l’antisé­mit­isme qui en était res­pon­sa­ble et non les Juifs !!! En Russie il exis­tait un prolé­tariat juif qui ne se réd­uisait pas aux com­merçants, arti­sans ou mythi­ques usu­riers et ban­quiers, en clair au « peuple-classe » de petits-bour­geois et d’intermédi­aires, notion si chère au trost­kyste Abraham Leon – assas­siné par les nazis – et à sa « Conception matér­ial­iste de la ques­tion juive » (1). Où l’on voit que cer­tains argu­ments qui relèvent de l’anti­ju­daïsme reli­gieux et de l’antisé­mit­isme éco­no­mique cir­cu­lent depuis long­temps et sont employés par des gens très divers avec des moti­va­tions très diver­ses.

Maintenant que la plu­part des mili­tants du Bund ont été mas­sa­crés durant le judéo­cide, et qu’il ne sub­siste plus que de tout petits grou­pes se réc­lamant de son héri­tage, il est devenu à la mode pour toutes sortes d’anti­sio­nis­tes de gauche, y com­pris liber­tai­res (2), lénin­istes, trots­kys­tes ou marxis­tes-lénin­istes, de se réc­lamer du Bund, en oubliant que ce parti réc­lamait une auto­no­mie natio­nale et cultu­relle, auto­no­mie qu’AUCUN cou­rant anti­sio­niste actuel ne reconnaît dans AUCUN pays aux Juifs puisqu’ils les considèrent comme les pra­ti­quants d’une « reli­gion », les vagues tenants d’une culture obs­cu­ran­tiste ou pire (et le plus sou­vent) comme un cou­rant poli­ti­que mono­li­thi­que (le « sio­nisme ») syno­nyme de fas­cisme, de colo­nia­lisme, de racisme et d’impér­ial­isme.

Cette récu­pération cyni­que du Bund, soixante-dix ans après le judéo­cide, nous donne donc la nausée, le « mal de mer ».

Venons-en main­te­nant aux quel­ques lignes de Pierre Stambul (mili­tant de l’UJFP, cette curieuse orga­ni­sa­tion qui se dit « juive » tout en n’expli­quant pas vrai­ment en quoi elle tient à cette étiqu­ette si infa­mante dans le camp « anti­sio­niste »....) dans un petit arti­cle sur le livre de Jean-Marx Izrine.

« (...) À l’heure où sio­nis­tes comme antisé­mites pro­pa­gent l’image des Juifs ban­quiers ou du côté des domi­nants, on déc­ouvre un monde de prolét­aires essayant de fuir la misère. Ils et elles exer­cent des « métiers juifs ». Comment cette popu­la­tion au départ très reli­gieuse et à peine sortie des shtetls (litté­ra­lement bour­ga­des, vil­la­ges) a-t-elle pu jouer un rôle aussi essen­tiel dans le mou­ve­ment révo­luti­onn­aire et en par­ti­cu­lier dans le mou­ve­ment liber­taire Jean-Marc Izrine parle de mes­sia­nisme liber­taire. On voit des mili­tants et des mili­tan­tes mani­fes­tant devant les syna­go­gues (les rab­bins étaient sou­vent considérés comme des col­la­bo­ra­teurs avec les puis­sants) et blas­phémant gaie­ment.La lutte des clas­ses tra­verse le monde juif aussi bien dans les pays d’ori­gine que là où ils émigrent. »

Je ne com­men­te­rai que le tout début de la pre­mière phrase, sou­li­gné en gras par mes soins, tant il est en contra­dic­tion TOTALE avec le reste du texte et typi­que des contra­dic­tions de l’anti­sio­nisme de gauche actuel. Encore un effet du « mal de mer » anti­sio­niste, sans doute ?

N’en dépl­aise à Pierre Stambul, qui n’est pas un igno­rant, LES « sio­nis­tes » cela n’existe pas, il y a plu­sieurs types de « sio­nis­tes », en clair de natio­na­lis­tes israéliens ou de par­ti­sans de l’exis­tence de l’Etat d’Israël. Et en général le terme « sio­nis­tes » est un mot codé pour dire « Juifs ».

De plus LES « sio­nis­tes », pour repren­dre les approxi­ma­tions stam­bu­lies­ques, ne font pas tous l’apo­lo­gie des « Juifs ban­quiers » (des noms ! des noms !) ou des indi­vi­dus « du côté des domi­nants » (des noms ! des noms !).

On remar­quera le glis­se­ment dan­ge­reux d’un terme à l’autre : « ban­quiers » est un statut social spé­ci­fique, précis (on croyait cette mytho­lo­gie des ban­quiers juifs réservée à l’extrême droite...). Quant à l’expres­sion « du côté des domi­nants », elle ne veut rien dire si on ne pré­cise pas son sens exact (cf. la cita­tion de Lénine repro­duite ci-dessus). C’est une accu­sa­tion que l’on peut lancer à la tête de n’importe qui, n’importe quand, sans appor­ter la moin­dre preuve.

Tracer un trait d’égalité entre tous LES « sio­nis­tes » et tous LES antisé­mites, comme le fait Stambul, c’est exac­te­ment ce que font l’extrême droite, Dieudonné, Soral and Co tous les jours. Et ce que l’on lit à lon­gueur de journée sur Internet dans toutes les listes de dis­cus­sions ou posts sur ces ques­tions.

Autant d’approxi­ma­tions et de contre-vérités en seize mots de la part d’un homme intel­li­gent et cultivé comme Pierre Stambul, cela fait froid dans le dos. Que retien­dront tous ceux qui ne connais­sent rien ni à l’his­toire du judaïsme, ni à l’his­toire des popu­la­tions juives (pas sim­ple­ment com­posées de ban­quiers...) ni à l’his­toire du sio­nisme ? Ces seize pre­miers mots ou la suite ? Pas com­pli­qué de connaître la rép­onse, hélas.

Et de toute façon la seconde partie, la plus intér­ess­ante et la plus juste, n’A AUCUN INTERET pour les anti­sio­nis­tes de gauche car ce prolé­tariat a été mas­sa­cré par les nazis et les fas­cis­tes il y a 70 ans et que LES ANTISIONISTES DE GAUCHE SE FOUTENT DU PROLÉTARIAT actuel, juif ou pas, israélien ou pas. Par contre les « Juifs ban­quiers » ou ceux qui se pla­cent « du côté des domi­nants », eux, ils exis­tent bien pour les anti­sio­nis­tes de gauche : il suffit de lire leurs innom­bra­bles com­mu­ni­qués et arti­cles.

Tous les argu­ments ne sont pas bons à uti­li­ser même pour une bonne cause (la cri­ti­que jus­ti­fiée des crimes de guerre de l’Etat d’Israël) et même si l’on met en avant sa judéité pour les faire passer....

Y.C., Ni patrie ni fron­tières, 11/03/2014

1. Son livre est épuisé sauf chez une maison d’extrême droite qui a eu le cynisme de le réé­diter mais on le trouve heu­reu­se­ment en entier sur le site marxists.org https://www.marxists.org/fran­cais/l...;; !

2. C’est ainsi qu’en février 2014 l’édi­torial de Courant Alternatif, men­suel de l’Organisation com­mu­niste liber­taire, com­mence par une cita­tion de l’hymne du Bund : « Nous jurons de garder notre haine intacte. Envers les assas­sins et les voleurs de la classe ouvrière. Le tsar, les maîtres, les capi­ta­lis­tes. Nous jurons de les ané­antir et de les détr­uire » et que le site de l’OCL com­prend deux arti­cles de Pierre Stambul de l’UJFP prés­entant sous un jour favo­ra­ble le Bund pour mieux dén­oncer LE "sio­nisme"...
"Salut Carmela, je suis chez FIAT! Je vais bien... Si,Si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye!"
Protesta
 
Messages: 2055
Inscription: Sam 24 Sep 2011 00:04

Re: Toulouse , manifestation "antifa" ..Et antisémite

Messagede Specifix le Mar 11 Mar 2014 22:59

totto a écrit:La manif organisée en retour n'a jamais été une "manif contre l'antisémitisme" mais contre l'extrême droite, contre le racisme et avant tout contre l'homophobie, puisque c'est de là qu'est partie l'initiative.

Et, donc ? ...
Pas contre l'antisémitisme ?
Ou bien pas seulement contre l'antisémitisme ? (Ce qui est totalement différent).
De plus, une manif contre l'extrême-droite qui n'engloberait pas l'antisémitisme, ce serait ... curieux (?)

totto a écrit:le CRIF ne faisait pas partie des orgas visées par les tags néo-nazis,

Oui, il était visé, comme tu le reconnais par la suite.
Et, donc, dans ce cas, le CRIF y avait sa place.

Il y a dans le CRIF (Je te rappelle ce que signifie CRIF), un peu de tout en matière politique puisque Yvette Yardeni fricote avec des mélenchonistes alors que d'autres se seraient félicités de la réussite de j-m le pen. Le CRIF se revendique représentatif des institutions juives, donc regroupant des juifs.
Pour faire partie du CRIF, il faut être dans une organisation juive. Pour être dans une organisation juive, il faut être juif. S'il y a différentes organisations juives, elles ne sont peut-être pas toutes à vocation politique, et, raison de plus, regroupe des juifs aux opinions politiques pas forcément convergentes.
En plus, le CRIF dans une manif contre l'extrême-droite, cela a des répercussions en termes d'engagement sur d'éventuels propos ultérieurs en désaccord avec cette initiative.
Le PS ne vaut guère mieux que l'extrême-droite, quoi qu'on en dise. Et, pourtant, il était présent.

Que VP (Qui n'est pas une organisation homo - en tous cas, pas officiellement) ait repoussé le CRIF peut avoir une autre signification. Par exemple, celui de créer la confusion et de se poser en "meneur" des luttes, y compris en matière d'antisémitisme.

Ceci dit, je ne soutiens aucun Etat, ni aucune des organisations présentes à la manif.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

PrécédentSuivante

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 1 invité