Samedi 15 Nov 12h30, devant l'église Ste Thérèse NANTES

Toutes les infos sur les luttes en cours

Samedi 15 Nov 12h30, devant l'église Ste Thérèse NANTES

Messagede Winston le Sam 15 Nov 2008 18:54

Avortement, contraception, la bataille continue !
Alors que l'Interruption Volontaire de Grossesse est légale en France depuis 1975, le lobby « pro-vie » soutenu par les
extrêmes droites et le Vatican est présent dans de nombreux pays. En France, il prend le nom de SOS Tout-petits. Cette
association, présidée par Xavier Dor, créateur des commandos anti-IVG dans les années 1980, organise depuis plusieurs années
des réunions de prières, notamment à Nantes, devant l'hôpital saint Jacques où étaient pratiquées les IVG.
Brandissant des photos de foetus avortés, arrosant le trottoir d'eau bénite, pour tenter selon leur dire de « rechristianiser
une société en pleine désintégration morale ». Le 15 novembre, pour ses 22 ans, SOS Tout-petits compte se réunir devant
l'église Sainte Thérèse. Face à ces intégristes, nous devons réaffirmer que l'IVG est un droit fondamental. Le corps d'une femme
n'appartient qu'à elle-même. C'est donc à elle seule que doit revenir la décision de poursuivre ou d'interrompre sa grossesse.
L'avortement est pratiqué depuis toujours et sur toute la planète, le plus souvent clandestinement et dans des conditions
sanitaires exécrables. Actuellement dans le monde une femme meurt toutes les 6 minutes suite à un avortement clandestin alors
que l'IVG est une intervention bénigne. Il faut que cela cesse, en ouvrant des structures adéquates et en donnant plus de moyens
aux existantes.
Dans tous les cas, une femme qui a choisi d’avorter le fera. Il faut alors que l’IVG soit réalisée dans de meilleures
conditions que celles d’aujourd’hui, déplorables même en France où l’on aurait pu croire que les femmes sont reçues dans les
meilleures conditions d’hygiène.
En Pologne, où l’avortement a été délégalisé en 1993, les effets d’une loi prohibitive ont des effets désastreux. On y
estime les IVG clandestins à 80 000 au moins voir 200 000. La conséquence de cela est un traitement « médical » à prix usurier
sur des marchés noirs, avec des conséquences médicales pour la femme intolérables. Enfin, le nombre d’enfants abandonnés à
l’hôpital après accouchement a triplé depuis.
Et les anti-IVG crient au «génocide» d'embryons alors que 80 000 femmes par an meurent dans d'horribles souffrances à
cause de l'interdiction d'avorter. En France, la lutte n'est pas achevée même si l'avortement est légalisé. Près de la moitié des
hôpitaux publics ne le pratiquent pas et le nombre de médecins formés à l'IVG ne cesse de décroître. Chaque année, environ
5000 femmes dépassent le délai légal à cause du manque de place dans les hôpitaux français et doivent avorter à l'étranger.
L'IVG médicamenteuse, délivrable depuis 2004 par les médecins libéraux, sert de prétexte à la limitation croissante des
IVG dans les hôpitaux et se déroule sans accompagnement ce qui s'avère souvent traumatisant. De plus, au vu du manque de
disponibilité des hôpitaux publics, 36 % des avortements ont lieu dans des cliniques privées, qui pratiquent très couramment
des dépassements d'honoraires.
L'IVG n'est qu'un dernier recours et il faut développer le plus possible la contraception. Pour l'instant, elle n'est ni libre et
gratuite. Il existe de nombreux moyens contraceptifs différents (préservatifs féminin, diaphragme, stérilet, etc...) de quoi trouver
des solutions pour chacun-e, or seulement 2 d'entre eux sont présentés au grand public (pilule et préservatif masculin). Seules
certaines pilules sont remboursées et les nombreuses femmes qui ne les supportent pas sont contraintes de payer leur traitement.
Tous les autres moyens contraceptifs ne sont pas remboursés, et sont même parfois introuvables en France. L’accès à la
contraception déjà pas évident pour toutes les femmes notamment les jeunes femmes mineures, va se complexifier en France du
fait de la suppression de la spécialité médicale de gynécologue. De fait, dores et déjà les carnets de rendez-vous sont pleins et
les médecins gynécologues refusent dans beaucoup de cas les « nouvelles clientes ».
Enfin, même si la contraception était développée à son maximum, l'accès à l'IVG serait toujours nécessaire. Les
différents contraceptifs ne sont pas fiable à 100 % et quand bien même ils le seraient, nous devons nous accorder à tous le droit
a l'erreur. La sexualité ne doit pas être qu’une affaire de reproduction, elle doit être le domaine du plaisir et non celui de la
soumission et de la souffrance.
Face à l’obscurantisme religieux :
Avortement, contraceptions : Libres et gratuits !

Nous appelons donc à une contre-manifestation
Samedi 15 Novembre à 12h30, devant l'église
Sainte Thérèse
(tram ligne 3, arrêt Sainte Thérèse)
Signataires : Alternative Libertaire, CNT-STE, SUD Étudiant, Union syndicale Solidaires... liste en cours


Image

Image

Image

Image

Bon y'avait un peu de monde pour crier sur les siphonnés du bulbe pro life.
On avait des mecs en t shirt Wow, ça faisait un peu no life contre pro life :lol:

Mais il y avait une bonne ambiance, il aurait manqué plus que ça qu'on fasse la gueule...
La guerre, c’est la paix - La liberté, c’est l’esclavage - L’ignorance, c’ est la force.
Avatar de l’utilisateur
Winston
 
Messages: 4
Inscription: Mer 12 Nov 2008 14:09

Re: Samedi 15 Nov 12h30, devant l'église Ste Thérèse NANTES

Messagede chaperon rouge le Sam 15 Nov 2008 21:19

Salut Winston, content d'en entendre parler. Est-ce que le mouvement anti-SOS Tout-petits porte un nom particulier(à part pro-choix-position)?
GUERRE À LA GUERRE, À BAS TOUTES LES ARMÉES
chaperon rouge
 
Messages: 379
Inscription: Dim 21 Sep 2008 00:13

Re: Samedi 15 Nov 12h30, devant l'église Ste Thérèse NANTES

Messagede Winston le Dim 16 Nov 2008 02:25

salut, je dois admettre que je ne suis pas au courant vraiment sur leur organisation, mais je sais que les affiches qu'il foutent partout en centre ville (avec des foetus éclatés) sont purement gerbantes. Ils vont bien plus loin que simplement exprimer une opinion, c'est carrément du terrorisme visuel. On s'empresse de recouvrir ou déchirer ça, je me demande même si c'est pas limite répréhensible. Dans tous les cas c'est le degré zéro de la communication, les calotins intégristes on tout à fait pigé le principe de la communication poubelle qui est allègrement utilisée dans les médias modernes.

Le slogan des affiches c'est genre "travail famille etc..." avec un logo bien craignos et tout.

edit : ha merde, j'ai mal lu, j'ai cru que tu parlais des pro-life.

Non le mouvement pro choix est assez disparate entre des étudiants principalement genre Sud étudiants, UNEF, extrème gauche et libertaires, anars etc. Je crois que ça n'est pas tellement coordonné mais disons que c'est toujours un peu les mêmes gens qui se mobilisent pour ces causes là.
Y'avait aussi des gens non affiliés (dont moi) mais qui ont réagit fortement.
La guerre, c’est la paix - La liberté, c’est l’esclavage - L’ignorance, c’ est la force.
Avatar de l’utilisateur
Winston
 
Messages: 4
Inscription: Mer 12 Nov 2008 14:09


Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité