Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Toutes les infos sur les luttes en cours

Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede enragee le Mar 24 Juil 2012 22:19

Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes par une habitante de la ZAD

Amis d’ici, amis d’ailleurs,

Chacun sait qu’un territoire se défend avec ses habitants, et qu’un territoire vidé de sa population est facile à conquérir. C’est d’ailleurs pour cette raison, qu’un appel à l’occupation des terrains injustement appropriés par les promoteurs de ce projet, fut lancé le 1er mai 2008. La stratégie fut payante. Le rouleau compresseur ne passe pas aussi facilement que prévu. Nous sommes en 2012 et les travaux sont fortement ralentis.

Nos ennemis communs (AGO [Aéroports du Grand Ouest], Vinci et l’État) savent bien que s’ils parviennent à nous faire partir, nous qui habitons cette zone … ils auront gagné ! Nous ne les laisserons pas réaliser leur projet de mort en détruisant nos lieux de vie, même si tous les moyens sont bons pour nous virer ! Harcèlement téléphonique, passage d’huissiers, militarisation de la zone, visite de cadres de Vinci qui nous assènent qu’il faut être raisonnable.. accepter de quitter nos maisons… de céder nos terres… de quitter ce territoire que nous aimons sous peine de tout perdre et d’être assignés en justice.

Dans ce combat juste que nous vivons, rien ne nous est épargné :

- En septembre dernier, la violence policière aveugle s’abat sur des opposants venus investir le square Mercoeur et ses arbres pour que les passants pressés lèvent les yeux au ciel et lisent sur les banderoles pourquoi nous ne voulons pas de l’aéroport et de son monde. 24 arrestations dans la journée, un camarade électrocuté au tazer à 10 mètres de hauteur par les hommes du GIPN.

- Le 21 juin dernier, les opposants investissent la mairie de Notre-Dame-des-Landes pour exprimer leur refus catégorique du projet. Les manifestant-e-s sont matraqués et gazés. Les gendarmes mobiles brisent la vitre de certains tracteurs au pied de biche et arrêtent un paysan. Son outil de travail est confisqué et il est convoqué le 28 août prochain à Saint Nazaire, pour « violence volontaire avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique. »

- La famille Herbin est convoquée mercredi prochain, le 11 juillet, au tribunal de Saint Nazaire pour, dans le langage juridique à vomir de l’huissier « débarrasser les lieux de leur présence. » Ce sont les premiers habitants légaux de Notre-Dame-des-landes qui se retrouveront face à un juge pour le simple fait d’habiter sur la zone. AGO/VINCI affirment dans leurs communiqués que cette famille est « sans droit ni titre », pour pouvoir leur réserver le même sort qu’aux occupant-e-s : une expulsion rapide. Depuis le 3 juillet, d’autres locataires sont expulsables et recevront eux aussi une convocation au tribunal. Nous savons qu’à mesure qu’avance la machine judiciaire, tous ceux qui veulent rester et résister seront sans droit ni titre.

Ce ne sont que trois exemples parmi tant d’autres de la répression des opposant-e-s.Et que dire des coups de poignards dans le dos de nos chers élus politiques, Rappelons nous le discours de Mme Duflot lors de l université d été des Verts, elle fanfaronnait : « je le dis, les yeux dans les yeux, l’accord de 2012 avec le PS, s’ils ne lâchent pas sur Notre-Dame-des-Landes, ce sera non.» Ces pitoyables mensonges démontrent qu’entre les convictions écologiques et sociales sur lesquelles les politiques brodent à longueur de discours et l’attrait malsain des ors du pouvoir, ils ont choisi. Nous ne sommes pas de ceux qui se laissent berner par ses promesses électorales et ses campagnes attrape nigauds. Nous ne sommes pas de ceux qui par leur naïveté deviennent le paillasson sur lequel ils s’essuyent négligemment pour gagner le confort douillet de salon ministériels.

Face aux matraques, aux intimidations et aux trahisons politiques nous pourrions baisser les bras. L’incertitude des lendemains, la passivité d’une partie des habitants du coin, sont souvent difficile à vivre. Mais nous le redisons, la bataille continue, et nous ne pouvons pas la perdre. Non pas parce que nous sommes les plus forts, mais parce que c’est nous qui avons raison. La procédure d’expulsion contre la familles Herbin est un test pour tous les opposants. Ne pas réagir avec force, c’est abdiquer devant Vinci, Ago et l’Etat.

Non ! Nous ne les laisserons pas voler nos maisons, nos terres, et détruire nos vies !

Dès le 11 juillet à 9 heures retrouvons-nous devant le tribunal de Saint Nazaire pour leur signifier que nous ne partirons pas !

Dans les semaines et les mois à venir : bloquons les enquêtes publiques, les travaux préliminaires et chaque étape du projet !

Renforçons l’occupation de la ZAD et le mouvement de lutte contre l’aéroport !

C’est ensemble que nous pouvons enrayer leur machine et stopper le projet !

Marie Jarnoux

http://lutteaeroportnddl.wordpress.com/ ... de-la-zad/
enragee
 
Messages: 17
Inscription: Dim 15 Juil 2012 21:45

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Mar 23 Oct 2012 10:46

Notre-Dame-des-Landes, Zone à défendre : communiqué FA
mardi 23 octobre 2012

http://www.federation-anarchiste.org/sp ... rticle1078

L’information circulait depuis quelques jours : le gouvernement socialo-écologiste mobilisait des troupes de gardes mobiles et de CRS (plusieurs centaines), des tractopelles pour déloger les occupants et occupantes installé-e-s, un peu partout, sur la zone d’aménagement différé, faite de bocages, de terres agricoles, destinée à construire le futur aéroport international de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique.

Si, pour le moment, ne sont visés que les occupants considérés comme illégaux par les tribunaux, les procédures sont en cours pour expulser les propriétaires, les locataires et paysans concernés de la zone.

Cet endroit avait été rebaptisé Zone à défendre (ZAD) par les résistants et résistantes opposé-e-s à l’aménagement capitaliste du territoire, à un projet ruineux qui ne répond pas aux besoins de la population, mais à des ambitions politico-financières, et qui saccagerait l’environnement. Il y a 40 ans que ce projet existe et que les premières expropriations ont débuté.

Cette zone à défendre appartient, légalement, à la multinationale Vinci, chargée de construire et gérer ensuite cet aéroport, dans le cadre d’un partenariat public-privé, très avantageux pour le groupe financier. En effet, les collectivités locales s’engagent à compenser les éventuelles pertes qui pourraient survenir... durant 55 ans !

Mais cette ZAD est aussi devenue, depuis plus de 3 ans, le lieu d’expériences alternatives et autogérées très intéressantes pour plus d’une centaine de personnes y résidant et pour les milliers qui y sont passées, appréciant la créativité : terres maraîchères défrichées collectivement, construction de cabanes, de fours à pains, cuisines collectives, rencontres, échanges de savoir (de la sérigraphie à la découverte des plantes sauvages comestibles), concerts à prix libre, une radio locale (Radio Klaxon), une revue (Lèse béton)…

Ce projet d’aéroport est porté, en particulier, par l’actuel Premier ministre Jean-Marc Ayrault (ex maire de Nantes et ex député, conseiller municipal de Nantes et conseiller communautaire de Nantes métropole), depuis le 21 juin 2012, qui en fait une affaire personnelle, sans doute afin de laisser son nom glorieux dans l’Histoire des "grands chantiers". Nul-le ne peut donc être surpris-e du déploiement massif de forces de l’ordre pour satisfaire les intérêts d’un potentat local, des partis politiques alliés officiellement dans cette affaire (PS et UMP) et de ceux qui le sont, de fait, comme EELV, en tant que co-gestionnaires au Gouvernement et au Parlement. Les soit-disant écologistes de EELV, une fois de plus, retournent leur veste – malgré leurs rodomontades pré-électorales contre l’aéroport – pour le confort de quelques ministères.

Ainsi, mardi 16 octobre, les forces de l’État ont commencé, tôt le matin, à déloger des habitant-e-s de la ZAD, détruisant des habitations, en murant d’autres. Bien prétentieux et décalé de la réalité, le préfet annonçait, dès 10 h 30, que la mission était accomplie. Or, si certains lieux d’habitation ont été démolis, fermés, la résistance continue de plus belle et reçoit de plus en plus de soutiens !

La Fédération anarchiste se déclare entièrement solidaire de la lutte des résistant-e-s à l’aéroport et à son monde glacé du Capital et de l’État ; en un mot : du Pouvoir. La Fédération anarchiste apportera toute l’aide qu’elle peut, à la mesure de ses moyens, pour que ceux et celles qui y habitent puissent continuer à faire vivre cette Zone à défendre.

Fédération anarchiste, secrétariat aux relations extérieures.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede leo le Mar 30 Oct 2012 05:59

Manifestation de réoccupation le 17 novembre 2012

L’assemblée de lutte de NDDL s’est réunie vendredi soir 26 octobre et a fixé le jour de la mobilisation générale pour réoccuper la ZAD, reconstruire un lieu de lutte et d’accueil, et reprendre l’initiative.

Nous appelons toutes les personnes à venir participer à cette manifestation qui devrait être mémorable, après deux semaines d’occupation de la ZAD (Zone à défendre) par 1200 flics, 9 maisons rasées, et beaucoup de lacrymos. L’accueil sera organisé pour que petits et grands trouvent leur place dans le cortège et les différentes activités prévues. Si vous ne pouvez pas venir, vous pouvez participer à la solidarité en organisant une action ou une mobilisation chez vous, dans votre ville le même jour. Ils sont vincibles !


Ca y est, la date est fixée !!

La manif de réoccupation sera le 17 novembre!


Nous vous invitons à relayer l’appel, le tract et l’affiche le plus largement et le plus rapidement possible, afin que chacun-e puisse s’organiser pour venir. Pour ceux qui sont dans le coin, ils sont disponibles à la Vache-Rit (lieu-dit Les Domaines, Notre-Dame-des-Landes) et à B17 (Nantes). Nous appelons tous les collectifs et individuEs qui soutiennent ce projet à commencer à mobiliser et s’organiser dès maintenant à ce sujet.

Et puis en attendant on cherche d’ores et déjà des cuisines collectives, chapiteaux, musiciens, batukadas, cabanes en kit, matériaux, outils, tracteurs...en vue de la réoccupation.

Pour tous contacts : reclaimthezad[at]riseup.net

Des occupant-e-s de la zad et collectifs solidaires, qui ne lâcheront rien.
________________________________________

APPEL POUR LA MANIFESTATION DE REOCCUPATION
17 novembre 2012
sur la Zone A Défendre, Notre-Dame des Landes,

Face aux expulsions

Manifestation de réoccupation !

Pour reconstruire - contre l’aéroport !

Fourches, poutres, planchettes, clous et outils en main...

Rendez-vous le 17 novembre dans la matinée


________________________________________

La lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes n’a cessé de prendre de l’ampleur au cours des dernières années. Entre autres initiatives, un mouvement d’occupation s’est étendu sur les bâtis et bocages menacés. Il y un an, face aux menaces croissantes sur les différentes maisons, cabanes et potagers, des habitant.e.s de la ZAD et collectifs solidaires appelaient à une manifestation de réoccupation en cas d’expulsion.

Quand César patauge...

Depuis le mardi 16 octobre, l’offensive redoutée a commencé. Les 1800 hectares de la ZAD ont été envahis par 1200 policiers. Ceux-ci se sont attaqués petit à petit aux maisons et cabanes occupées qu’ils ont détruites et emportées minutieusement pièce par pièce hors de la zone, pour ne rien laisser qui puisse servir aux occupant.e.s. Les occupant.e.s et toutes celles et ceux qui les ont rejoint sur place ont résisté, barricadé, réoccupé. Ensemble, nous avons tout fait pour enrayer les machines de destructions et bloquer les mouvements policiers... Nous sommes toujours là !

Notre détermination a été renforcée par une grande vague de solidarité aux quatre coins de l’hexagone et au-delà : manifestations quotidiennes à Nantes et dans diverses villes, ravitaillement et soutien matériel, actions sur les représentations du PS, de Vinci et consorts, constructeurs de l’aéroport et broyeurs de nos vies.

Si la plupart des maisons en durs ont déjà été expulsées, ainsi que quelques cabanes, de nombreux autres habitant.e.s demeurent, dispersé.e.s dans les bois, les champs, dans les arbres. De nouvelles constructions sont déjà lancées. Outre les occupant.e.s, des habitant.e.s "légaux" et paysan.ne.s sont toujours menacé.e.s de devoir dégager de la ZAD dans les mois à venir. Autant dire que cette tentative d’expulsion XXL est partie pour durer. Les gros malins de la Préfecture ont officiellement intitulé leur opération militaire : « César ». A nous de leur prouver que la résistance face à l’aéroport est effectivement « irréductible » et qu’eux seront finalement défaits et ridicules.

On ne lâche rien et on est toujours là !

Au delà de l’appel à rejoindre la zone et à poursuivre les actions solidaires dans les semaines à venir, nous confirmons aujourd’hui qu’une grande manifestation de réoccupation aura bien lieu le samedi 17 novembre 2012, au départ d’un des villages proches de la ZAD.

Après ce premier round d’expulsions, nous aspirons à un moment de mobilisation large, constructive et offensive, partagé par les différentes composantes de la lutte : occupant.e.s, agriculteur.rice.s, habitant.e.s du coin et d’ailleurs, associations et groupes solidaires.... L’objectif sera de reconstruire ensemble un lieu ouvert d’organisation sur les terres menacées. Nous voulons faire de ce lieu un carrefour pour les opposant.e.s, un point de départ pour de nouveaux habitats, une antenne pour organiser la résistance aux travaux à venir, autant ceux de l’aéroport que du barreau routier, première étape du projet censée débuter en janvier. Ils peuvent bien militariser la zone, ils ne nous empêcheront pas de nous y réinstaller.

## Ayrault, Vinci et consorts - le message est clair - Dégagez des terres !

INFOS SUPPLEMENTAIRES ET PRATIQUES

• Cet appel à réoccupation a été lancé par le réseau Reclaim The Fields et des occupant.e.s de la ZAD qui avaient occupé des terres en friche avec plus d’un millier de personnes en mai 2012 pour y implanter la ferme maraîchère "Le Sabot" . Nous invitons aujourd’hui tous les groupes qui le souhaitent à relayer cette initiative et à rejoindre l’organisation du 17 novembre.
• Au-delà d’une manifestation, il s’agit avant tout d’une action collective qui gagnera en puissance avec une présence longue et active du plus grand nombre. Prévoyez d’être là pendant le week-end et plus si possible pour amorcer l’occupation, continuer les constructions, les défendre, et en faire émerger des idées pour la suite.
• Amenez des outils et matériaux divers et variés, des bleus de travail, du son, des créations loufoques, des radios portatives, des tartes à partager et une détermination sans faille.
• Il sera possible d’arriver dès la veille. Un espace de campement sera annoncé dans les jours précédant la manifestation.
• Vu l’énergie nécessaire à la résistance aux expulsions d’ici là et l’épuisement conséquent pour les occupant-e-s, la réussite de cette manifestation dépend de manière cruciale de l’implication des collectifs et individu-e-s solidaires partout ailleurs. Nous appelons à ce que s’organisent des réunions publiques, relais d’information et co-voiturages dans chaque bourg en vue du 17 novembre.
• Des affiches et tracts photocopiables sont disponibles sur le site ou en format papier sur nantes (B17) ou sur la ZAD (Vache-rit). Tout soutien financier est le bienvenu (par chèque à l’ordre de “Vivre sans aéroport”, La Primaudière 44130 NDDL ; par virement : 20041 01011 1162852D32 36)

Comme la situation change chaque jour, guettez régulièrement les infos sur le site : http://zad.nadir.org/
En vue du 17 novembre, on cherche des poutres, matériaux de construction et d’escalade, cuisines collectives, chapiteaux, musiciens, batukadas, cabanes en kit, outils, tracteurs....

Pour tout échange, coup de mains, relais, propositions : reclaimthezad[at]riseup.net

POURQUOI ON LUTTE ?

Sur la résistance à l’aéroport et son monde.

À Notre-Dame des Landes, décideurs et bétonneurs planchent sur un nouvel aéroport pour parfaire leurs rêves voraces de métropole et d’expansion économique. Cela fait maintenant 40 ans qu’ils veulent anéantir sous le béton 2000 hectares de terres agricoles et d’habitats au nord de Nantes, la ZAD, Zone d’Aménagement Différé devenue Zone A Défendre.

Mais depuis les prémices de ce projet, des résistances s’organisent. Cette lutte est au carrefour d’enjeux sur lesquels s’unir et penser des stratégies communes. À travers elle, nous combattons l’alimentation sous perfusion, la société industrielle et son réchauffement climatique, les politiques de développement économique et de contrôle du territoire, les métropoles et la normalisation des formes de vie, la privatisation du commun, le mythe de la croissance et l’illusion de participation démocratique...
Aujourd’hui comme hier, les opposant-e-s, loin de baisser les bras, poursuivent la lutte : manifestations, recours juridiques, liens avec d’autres luttes, grèves de la faim, diffusion de journaux, péages gratuits, opposition aux forages, sabotages, perturbations des études d’impact de Biotope et des fouilles archéologiques, occupations de bureaux et de chantiers, etc...

Au grand dam de l’État et de Vinci qui rachètent et détruisent pour vider la ZAD, la vie et l’activité s’y sont densifiées et diversifiées depuis plus de trois ans. De nombreuses maisons laissées à l’abandon ont été réhabilitées et occupées, des cabanes ont été construites au sol et dans les arbres, des collectifs occupent des terres pour y faire du maraîchage. Des espaces de réunion, boulangerie, bibliothèque, gîte étaient ouverts à tous et toutes. Plus d’une centaine de personnes occupaient en permanence la ZAD, soutenues par de nombreuses autres du coin et d’ailleurs qui s’y rencontraient et s’y organisaient. Cette présence sur le terrain permettait des réactions rapides face au processus entrepris par Vinci en vue des travaux. C’est ce vivier créatif et indocile qu’ils cherchent aujourd’hui à éradiquer en vue de pouvoir commencer les travaux.

Nous gardons en mémoire les victoires passées contre les projets mégalos, du nucléaire au militaire. Comme au Carnet, à Plogoff ou au Larzac, nous savons que cet aéroport peut encore être stoppé. Nous regardons de l’autre coté des Alpes où l’opposition à la construction de la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin mobilise toute une vallée, où des dizaines de milliers de personnes empêchent les travaux. Ici aussi toute tentative de bétonnage des terres leur coûtera cher.

= = = = =

toutes les infos :

https://zad.nadir.org/spip.php?article66

= = = = =

Message (appel/tract) du 25 octobre

Ce qui s’est passé ces derniers jours sur la zone du projet d’aéroport, à Notre-Dame-des-Landes, Vigneux de Bretagne et autres communes proches a beaucoup fait réagir.

Depuis mardi 16 octobre, les milices de l’Etat ont investit la zone entière pour essayer d’en prendre le contrôle. Casques, boucliers, flingues et matraques à la ceinture, lances grenades lacrymogènes à la main, les mercenaires viennent de toute la France pour rétablir l’ordre capitaliste et réaffirmer la puissance de l’Etat démocratique centralisé. Ils connaissent leur boulot. Occuper les carrefours stratégiques, empêcher les gens de se déplacer, contrôler les identitées, relever les plaques d’imatriculations, détruire tout ce qui sort du cadre fixé par eux, expulser les gens qui ne sont pas où on leur demande d’être, réprimer celles et ceux qui s’opposent au système.

Ceci n’a rien d’extraordinaire, c’est même d’une banalité affligente. Ce que font les forces de l’ordre établie à Notre-Dame-des-Landes, c’est exactement la même chose que ce qu’elles font ailleurs chaque jour de l’année. Contrôler les banlieues rebelles, détruire des camps de Rroms, terroriser les migrant.e.s, protéger les intérêts français à l’étranger. Pas exactement la même chose quand même, parce qu’en raison de l’intérêt que les classes moyennes portent à certaines problématiques liées au projet d’aéroport et de la sympathie dont jouit la lutte contre l’aéroport, les flics choisissent de faire un peu attention à ce qu’il font.

Ces derniers jours, on s’est senti entouré.e.s. On a senti que les problématiques qui nous touchaient, touchaient aussi des tas d’autres gens. Il y a eu des rassemblements et des actions de solidarités parce que partout, il y a des gens qui subissent les mêmes politiques d’aménagement du territoire.

Beaucoup de gens sont venus nous apporter des vêtements et des trucs à manger, quand on se promène dans les bourgs environnants, des gens viennent nous demander des nouvelles et nous souhaiter bon courage.
Des rassemblements contre les expulsions de Notre-Dame-des-Landes ont eu lieu à Nantes, Saint-Nazaire, Chateaubriant, Redon, Vannes, Poitiers, Rennes, La Roche sur Yon, Angers, Laval, Paris, Lille, Carcassonne, Lyon, Strasbourg, Saint Affrique.
- A Couëron et Rennes, les mairies ont été taguées. A Angers, La Roche sur Yon, Poitiers, Millau et Limoges ce sont les locaux du Parti Socialistes qui ont été attaqués.

- A Metz et à Valenciennes, des actions « parking gratuit » ont été menées pour diminuer un peu les profits que Vinci se fait sur notre dos, à Grenoble, les parkmetres de 20 parking Vinci ont été sabotées.

- A Dijon, Le Parti Socialiste et Vinci ont été couvert d’huile de vidange. A Bruxelles, du purin a été mis dans les boîtes à lettre de Vinci.

- A Toulouse, une brigade activiste de Clowns a pris d’assault Vinci.

- Dans le Cotentin où une lutte se mène contre la construction d’une ligne THT, des pylones érigés par Vinci ont été endomagés.

- A Grenoble et sur l’autoroute A7, entre Marseille et Lyon, des banderolles ont été déployées contre Vinci et contre l’aéroport.

- A Barcelone, une soirée d’information à été organisée sur ce qui se passe ici.

- Au Chiapas et à Atenco, régions en lutte du Mexique, des communiqués de solidarité ont été écrits.

- A Calais, le groupe local du mouvement No border a aussi écrit un communiqué.

- A Paris, un véhicule de Vinci a été vandalisé ainsi que plusieurs véhicules de la mairie socialiste et un engin de l’entreprise Fondasol qui fait l’expertise des sols sur la Zad.

- Le siège de France Culture a été envahi le temps de lire un texte de soutien à la lutte contre l’aéroport.

Cette liste n’est pas exaustive et s’allonge chaque jour un peu plus.

C’est vraiment chouette qu’on arrive à cristalliser autant d’énergie contre un même projet. A nous de ne pas oublier que pendant que nous subissons la violence de l’Etat sous les feux des projecteurs, des milliers d’autres gens subissent le même sort sans que personne ne le sache. Partout dans le monde, le modèle capitaliste impose à des gens de quitter l’endroit ou illes ont vécu. Partout nos espaces de vie sont aménagés au profit des intérêts des puissants.

Nous avons une pensée pour toutes celles et ceux qui sont expulsé.e.s de France parce qu’illes n’ont pas le bon papier, pour tou.te.s celles et ceux qui croupissent dans les geôles de l’Etat, pour toute les victimes de l’Etat colonial Français à l’étranger, pour les Rroms qui se font chasser de ville en ville partout en Europe, pour ceux et celles qui sont jeté.e.s de leurs logements dans l’indiférence générale, pour celles et ceux qui sont jeté.e.s de leurs quartiers par les politiques de « rénovation », à tou.te.s les révolté.e.s qui se mangent la répression de l’Etat dans la gueule.
leo
 
Messages: 223
Inscription: Ven 17 Avr 2009 18:29

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Mar 30 Oct 2012 11:12

Communiqué unitaire : Notre-Dame-des-Landes
mardi 30 octobre 2012 http://www.federation-anarchiste.org/sp ... rticle1082

Communiqué de presse unitaire :

Expulsions des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Halte à la répression, stop à l’aéroport !


Depuis le 16 octobre, l’agression subie par les habitants de la zone concernée par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44), a franchi un nouveau cran. Parce qu’ils défendaient la préservation des terres agricoles, des écosystèmes, et ont mis en place des modes de vie alternatifs, les habitants de la ZAD (Zone d’aménagement différé renommée ZoneA Défendre) et leurs familles ont été chassés de leurs maisons, 15 jours avant le début de la trêve hivernale, et ces maisons détruites, parfois illégalement, par les forces de l’ordre. Nous condamnons la violence déployée depuis la semaine dernière lors des expulsions par les gendarmes mobiles et CRS envoyés par le gouvernement, qui illustre ainsi une nouvelle fois son soutien à la multinationale Vinci, maîtresse d’œuvre du projet d’aéroport. Depuis plusieurs années, les habitants, et les paysans de Notre-Dame-des-Landes se battent contre un projet inutile, coûteux, destructeur de la nature et des terres agricoles (1600 hectares de terres agricoles et de bocage prévus pour la construction de l’aéroport, et des milliers d’autres pour les zones commerciales et industrielles sur les 20 kilomètres qui séparent Notre-Dame-Des-Landes de Nantes). Ces terres sont indispensables pour développer une agriculture saine et de proximité, leur destruction est un signe supplémentaire que le capitalisme est un modèle de développement économique irrationnel. Quand toutes les terres agricoles seront construites comment ferons-nous pour nous nourrir, et où ira se nicher la vie végétale et animale ? Alors que le gouvernement n’a que la réduction des déficits à la bouche, comment peut-il justifier de gaspiller des centaines de millions d’euros, voire plus, pour construire un aéroport dont il n’arrive même pas à démontrer l’utilité sociale et dont le financement va être assuré par un partenariat public privé garantissant un retour sur investissement exorbitant à Vinci ? Depuis l’expulsion, les manifestations de soutiens et les actions entreprises un peu partout en France sont de plus en plus nombreuses et témoignent d’une résistance qui en marche Nous dénonçons les expulsions et destructions, l’occupation de la zone par les forces de l’ordre, la répression, ainsi que l’acharnement du 1er ministre J.M Ayrault, ancien maire de Nantes, à poursuivre le projet d’aéroport. Nous soutenons les initiatives de soutien à la lutte de Notre-Dame des-Landes et appelons à rejoindre les comités de solidarité et de résistance pour stopper ce projet. L’heure est à la convergence de toutes les initiatives pour faire reculer le gouvernement.

Signataires : Alter Ekolo, Alternative Libertaire, ATTAC, Fédération Anarchiste, Fédération pour une Alternative Sociale et Écologiste, Gauche Anticapitaliste, Ile-de-France Décroissance, Initiative Pour un Autre Monde (IPAM), Les Alternatifs, Les Amis de la Confédération Paysanne, Mouvement des objecteurs de Croissance, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Parti Pour La Décroissance, Relocalisons, Union Syndicale Solidaires.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede leo le Lun 5 Nov 2012 22:43

Spécial pour les parisien-ne-s et autres résident-e-s en Ile-de-France


Manif contre l’aéroport de NDDL : Paris, samedi 10 novembre, 14 h, Mº Belleville

lundi 5 novembre 2012


Non à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes !


Non au projet du Premier Ministre, ex-maire de Nantes : construire son propre aéroport au nord de Nantes, à Notre-Dame-des-Landes, en plein bocage sur 2000 hectares de terres agricoles ! (alors que l’actuel aéroport, facile d’accès, suffit largement)

Non à la répression militaire mise en place pour imposer ce projet inutile et coûteux pour le seul bénéfice d’une multinationale privée, Vinci.

Non à la pollution de l’air, non aux trajets en avion pour les distances courtes !

Priorité au lien social, à la sauvegarde de la vie et du climat : en finir avec la civilisation du pétrole bon marché principale cause de l’effet de serre et des guerres !

Priorité au maintien des terres agricoles, non à la bétonnisation, déjà record en Loire Atlantique ! (La surface d’un département disparaît tous les cinq ans sous le béton en France.)


Tou-te-s à la manif du
samedi 10 novembre 2012 à 14 h
à Paris, départ du métro Belleville




Tou-te-s à la manif du
samedi 17 novembre,
sur place au nord de Nantes
à Notre-Dame-des-Landes !



Contact : collectifnddlparisidf [at] riseup.net

Plus d’infos sur http://zad.nadir.org/ et http://acipa.free.fr/

______________

Assemblée francilienne de lutte contre l’aéroport Notre-Dame des Landes


Révoltés par la répression et la violence des forces de police et des expulsions sur le site de Notre-Dame des Landes près de Nantes, habitant.e.s d’Île-de-France, nous constituons ce 23 octobre un collectif de lutte en Île-de-France, contre le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Nous dénonçons :

* les expulsions et les destructions d’habitats
* la répression, qui est d’une violence extrême
* le gaspillage d’argent public
* le partenariat entre l’État français, les collectivités locales et le groupe privé Vinci
* l’aveuglement de Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, qui en fait un combat personnel

Nous soutenons toutes celles et tous ceux qui se battent depuis plusieurs années, contre ce projet, en particulier les habitant.e.s de la région, les paysan.ne.s et les occupant.e.s de la « Zone à défendre ».

Nous nous opposons à l’implantation d’un aéroport, inutile, coûteux, aux graves conséquences sociales et environnementales, et destructeur de terres agricoles.

Nous appelons les francilien.ne.s à se mobiliser et à nous rejoindre.

Rendez-vous Mardi 6 novembre à 19h au CICP, rue Voltaire, Paris IXème

Contact : collectifnddlparisidf [at] riseup.net / http://zad.nadir.org

_____________

Rappel

Manif de réoccupation le 17 novembre

http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1243

____________

Source : http://oclibertaire.free.fr/spip.php?breve479
leo
 
Messages: 223
Inscription: Ven 17 Avr 2009 18:29

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Cheïtanov le Lun 5 Nov 2012 23:27

Un collectif contre l'aéroport se monte localement, dès que j'ai des infos je ferais tourner !
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Résistance à Paris, et musique partout.

Messagede l1consolable le Ven 9 Nov 2012 15:05

Un collectif, maintenant bien actif, s'est monté à Paris. Il y a une manif demain, samedi 10/11/2012 à Paris justement.
Par ailleurs, voici un outil musical pour faire circuler l'information, à mettre entre toutes les mains: http://soundcloud.com/l1consolable/a-leur-place
Bonne écoute, et faites tourner, c'est fait pour!

Bien à vous,

-L'1consolable-
http://www.l1consolable.com
l1consolable
 
Messages: 1
Inscription: Ven 9 Nov 2012 14:17

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Cheïtanov le Ven 9 Nov 2012 17:24

Un collectif s'est aussi monté à Clermont. Deux réunions pour le moment, 3e très vite, pas mal de monde pour un début, quelques politicards et/ou gôchistes.

Dans les actions prévu-es :
-informer localement (collage, diff...)
-lettre aux élu-es :evil:
-et affréter des bagnoles pour le 17
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Lehning le Ven 9 Nov 2012 21:30

Bonsoir !

Il y a eu un reportage ce soir au 20h de France 2 !!! (plutôt pas mal en +) (c'est l'une des rares fois, à ma connaissance, à une heure de grande écoute, qu'un grand merdia en parle !).

Creuse-Citron (le journal de la Creuse libertaire) a publié un communiqué de la ZAD et nous tentons de monter un collectif contre l'ayrault-porc.

Salutations Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2119
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede cxre le Lun 12 Nov 2012 23:12

Lehning a écrit:Il y a eu un reportage ce soir au 20h de France 2 !!! (plutôt pas mal en +) (c'est l'une des rares fois, à ma connaissance, à une heure de grande écoute, qu'un grand merdia en parle !).

cxre
 
Messages: 77
Inscription: Mar 26 Oct 2010 19:17

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Mar 13 Nov 2012 14:26

Zone A Défendre

Depuis quelques jours, des dirigeant-e-s d’EELV prennent position par rapport aux expulsions en cours sur la ZAD : ils/elles expriment leur soutien aux habitant-e-s et appellent à la manifestation de réoccupation du 17 novembre. Depuis que le mouvement d’occupation existe, les dirigeant-e-s d’EELV n’ont fait que s’en désolidariser par presse interposée. Ils/elles ont parlé d’ultras, de violent-e-s agitateurs/ices et d’extrémistes ; et n’ont cessé de dénoncer des actions menées conte l’aéroport et les porteurs du projet.

Aujourd’hui, des responsables d’EELV se désolidarisent encore des "minorités violentes". Au cas ou ils/elles ne le sauraient pas, la manifestation du 17 est appelée notamment à l’initiative de ces mêmes "minorités violentes", de celleux qui montent des barricades et lancent des pierres pour défendre leur maison, en l’occurence les occupant-e-s de la ZAD.

Comment peut-on autant chier sur la gueule d’un mouvement, le fragiliser, pour ne pas dire essayer de le broyer ; et en même temps appeler à le soutenir au moment ou il prend de l’ampleur ? Serait-ce l’attrait des caméras ? Si les prétendu-e-s "porte-paroles" d’EELV ont tant envie de parler, ils n’ont qu’à s’expliquer d’abord sur 3 ans de declarations odieuses à notre sujet.

De notre côté, nous n’acceptons pas que celleux qui se dissocient des actes de résistance aux expulsions viennent à cette manifestation. Les responsables et figures médiatiques d’EELV ne sont pas les bienvenu-e-s à nos yeux.

PS : à tout-e-s les adhérent-e-s et sympathisant-e-s d’EELV qui luttent sincèrement contre l’aéroport, vous êtes les bienvenu-e-s. Et c’était chouette de partager des moments autour des barricades avec certain-e-s de vous...

Le mouvement d’occupation

http://zad.nadir.org/spip.php?article577




Nous voulons une manif, pas une parade

Le 17 novembre aura lieu une manifestation de réoccupation, pensée comme un moment de réaction collective aux expulsions de squats sur la ZAD.

Nous sommes des occupantEs de la ZAD. Nous ne sommes pas dans des logiques de parti. Nous ne croyons pas à la pseudo-démocratie et à son jeu de représentation. Ce qui fait la force de ces moments vécus depuis le déclenchement des expulsions, c’est de se retrouver avec un tas de gens autour de notre refus de ce projet d’aéroport, et du monde qui va avec. Nous voulons que cette manif soit celle de tou-te-s les opposantEs, et que touTEs celles et ceux qui sont en lutte y trouvent une place.

Depuis quelques jours, les stars de la politique politicienne se relaient pour annoncer leur venue. Depuis quelques jours on n’entend plus qu’elles/eux. Nous ne voulons pas que toute l’attention se braque ce jour là sur quelques têtes d’affiche qui ont déjà tout l’espace médiatique pour s’exprimer, et qui ne fouttront jamais les pieds sur la zone si il n’y a pas 50 caméras pour les accompagner.

Nous voulons une manif d’opposant-e-s au projet d’aéroport, pas un podium pour politicardEs.

AmiEs en lutte, bienvenue !

Le mouvement d’occupation.

http://zad.nadir.org/spip.php?article576
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Cheïtanov le Mar 13 Nov 2012 17:06

Image
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Cheïtanov le Mar 13 Nov 2012 17:07

Bon la photo s'affiche pas, affiche visible ici pour la soirée de soutien locale :

http://www.gophoto.it/view.php?i=http:/ ... KJwN4YwAhB
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Tonton-vélo le Mar 13 Nov 2012 17:18

Selon différentes sources du net on trouve ceci:

"Un vigile a été brulé (+ ou - selon la source...) dans la nuit de lundi à mardi alors qu'il surveillait un ancien squat à Fay de Bretagne, sur le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, ou encore D'après les informations d'Europe 1, il souffre de contusions mais n'a pas été brûlé c

Plusieurs inconnus "ont aspergé son véhicule de produits inflammables avant de craquer une allumette", rapporte par ailleurs le Figaro.fr. La victime a été transportée aux urgences du centre hospitalier de Nantes. Les agresseurs ont pris la fuite et une enquête a été ouverte.

Dérapage de connards ? Bruler la voiture oui mais le mec dedans non (même un vigile) ! Provoc à deux balles?
Tonton-vélo
 
Messages: 81
Inscription: Mer 12 Sep 2012 13:33

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Mar 13 Nov 2012 19:12

Communiqué de presse 13 novembre 2012 : http://zad.nadir.org/spip.php?article398

Pour diffusion immédiate

Nous apprenons aujourd’hui par la presse qu’un vigile aurait été agressé dans la nuit du 12 au 13 novembre par un groupe d’une vingtaine de personnes, devant le lieu-dit la Pointe. Parce que ce lieu était récemment encore occupé et qu’il a été muré depuis le début de la vague d’expulsions le mardi 16 octobre, la Préfecture s’est empressée de dénoncer une action des opposants. Elle en a profité pour ressortir son sempirternel discours de dissociation entre opposants historiques et nouveaux venus présumés violents.

Nous voulons rappeler que sur le terrain cette dissociation n’existe pas et que c’est toutes et tous ensemble que nous luttons contre ce projet d’aéroport. Nous voulons également rappeler que jusqu’ici toutes les actions de solidarité effectuées en lien avec la lutte de la ZAD ont été revendiquées. Ca n’a pas été le cas pour l’action de cette nuit. Pour nous il est donc impossible de nous prononcer dessus en l’état.

L’hypothèse d’une manipulation est pour nous envisageable, cette action tombant parfaitement pour détourner l’attention de ce qui reste l’essentiel : la préparation de la manifestation de ré-occupation du 17 novembre, et d’une manière générale l’amplification de la lutte contre le projet d’aéroport.
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Jeu 15 Nov 2012 22:07

2 luttes, 1 même combat !

http://anars56.over-blog.org/article-2-luttes-1-meme-combat-112452723.html

Pour que le capitalisme puisse réaliser toujours plus de profits et rémunérer « décemment » ses actionnaires, en abaissant constamment le coût du travail, l'Etat doit asseoir son pouvoir avec la plus grande stabilité possible.


Plusieurs conditions y sont nécessaires, et notamment la division en classes de la société, la concurrence entre les salariés, un contrôle social accru sur les populations (surtout celles jugées « à risques »), et éventuellement le recours à la prison comme instrument de neutralisation des « classes dangereuses ».


Pour créer les conditions les plus favorables au fonctionnement de l'économie capitaliste et assurer la tranquillité des nantis, le contrôle sur les flux de population et sur le marché des matières premières et de l'énergie, a toujours constitué une arme d'une redoutable efficacité.


C'est pourquoi on peut observer régulièrement au cours de l'Histoire les déplacements de populations, l'esclavagisme, le colonialisme, l'exode rural, le pillage des ressources naturelles, ainsi que le racisme et la xénophobie, les discours d'exclusion et de rejet, les politiques sécuritaires qui légitiment ces mouvements générateurs de souffrances pour les populations concernées.


C'est aussi pourquoi la ségrégation spatiale a toujours accompagné l'évolution de l'urbanisme, conduisant même à une « militarisation » de l'espace social urbain.


C'est ainsi que les dirigeants « canalisent » – comme peut l'être le bétail – des populations pour offrir au patronat une main d'oeuvre soumise à bas prix et précarisée (l'immigré jetable après usage), pour alimenter une industrie en définitive non seulement incapable d'assurer l'épanouissement de l'humain-e, mais dont les conséquences de plus en plus désastreuses interdisent cette émancipation. Et tout ce bouleversement, dans les pays « riches » comme dans les pays pauvres, au détriment d'une agriculture qui n'est plus en mesure d'assurer les besoins vitaux de l'humanité.


Dévoreurs d'espace et d'argent public, les « grands projets » (et particulièrement l'aéroport de NDDL), socialement inutiles, écologiquement et financièrement coûteux, qui caractérisent, depuis un demi-siècle, le capitalisme industriel et l'Etat technocratique, constituent une véritable caricature de la pensée unique, de cette fuite en avant idéologique et technologique : destruction de terres agricoles au nom d'un mythe du développement économique et de la croissance, privatisation de l'espace, normalisation de toute forme de vie, collusion du pouvoir politique avec le privé, cynisme des multinationales (Vinci en l'occurrence), criminalisation de la contestation, acharnement de la classe politique, répression tous azimuts avec un dispositif policier exceptionnel.


Avec un maître-mot : « expulsion », par une imbécillité en uniforme, de tout ce qui peut contrarier la pérennité du pouvoir, la survie du capitalisme.


Parce que la logique d'expulsion (d'un squat, d'un site, d'un « territoire », d'un lieu de production ou même du monde du travail) est mise en oeuvre dès que se trouvent compromis un projet spécifique ou plus généralement le processus d'accumulation.


Dans la tradition de Plogoff ou du Larzac, la Fédération anarchiste soutient toutes les actions, les initiatives qui visent à réoccuper la zone soumise à une « guérilla », et qui témoignent d'une détermination et d'une solidarité de plus en plus fortes. Elle rappelle que ces luttes perdraient tout leur sens si elles ne s'inscrivaient pas dans la perspective d'un renversement du capitalisme et de l'Etat et d'une décroissance économique, le temps qu'un nouveau mode d'organisation sociale intègre les possibilités de régénération de l'ensemble de la planète.


La journée du 17 novembre constituera un test significatif quant à la capacité de la population à s'opposer à la volonté de destruction qui anime un pouvoir mortifère. L'avenir est contenu dans la multiplicité d'actions conduites au quotidien.


Groupe La Sociale de la Fédération Anarchiste - Rennes
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede vroum le Jeu 15 Nov 2012 22:09

Actus anars 56 du 14 novembre 2012

http://anars56.over-blog.org/article-actus-anars-56-du-14-novembre-2012-112466152.html

Salut,
pour la manif de réoccupation de la ZAD de samedi 17 novembre, voici une liste de cars et points de covoiturage de toute la Bretagne. Après cette liste, vous trouverez quelques ajouts, rapport au dernier agenda !
Voici le tract du groupe la Sociale, de la FA Rennes sur le sujet : http://anars56.over-blog.org/article-2- ... 52723.html dont nous retiendrons, entre autres, que "ces luttes perdraient tout leur sens si elles ne s'inscrivaient pas dans la perspective d'un renversement du capitalisme et de l'Etat et d'une décroissance économique, le temps qu'un nouveau mode d'organisation sociale intègre les possibilités de régénération de l'ensemble de la planète."

Sachez que les opposantes et opposants morbihannais-es (Auray-Vannes-Questembert et alentours) à l'aéroport NDDL vont construire sur la Zad un beau bloc sanitaire (douches, wc) à partir de matériaux de récupération. Pour nous retrouver, une grande perche avec un pinceau au bout sera dressée.
La manif s'annonce ENORME !
Attention, il est prudent de venir avec des bottes.
Le RDV est à 11h au bourg de Notre-dame-Des-Landes.

Jingle d’appel à la manif de réoccupation (version longue) (MP3 – 3.9 Mo)
Lecture audio du début de l’appel (MP3 – 9.4 Mo)

Voici donc la liste des cars de Bretagne dont nous avons connaissance puis les ajouts à l'agenda.
@narchas salutations & à samedi !
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
AURAY VANNES
Un chauffeur de car se propose d'emmener 57 personnes bénévolement, juste le gasoil à partager entre tous (soit env 10€/pers)

Horaires :
Aller :
Auray (Keriolet) : 7h30
Vannes (parking Leroy Merlin, zone Atlantheix) : 8h
Aire de Marzan : 8h30
Retour :
17h de Notre dame des landes (soit vers 19h à Auray)

INSCRIPTION INDISPENSABLE auprès de Olivier (plutôt par mail svp) : olivier3.pascal@gmail.com ou 06 50 43 93 01
** et pour rejoindre l'aire de Marzan depuis Questembert et environs : RDV : Rd Point du Petit Molac à 8h
Covoiturages :
Auray : 8h30 rond-point du Ballon
Vannes : 9h15 Parking derrière la gare Sncf, rue de Strasbourg


-------------------------------------------------------------------------------------------

QUIMPER - CONCARNEAU- QUIMPERLE - LANESTER
(entre 15 et 25 euros selon le nombre de participant-e-s)
Départ Quimper à 7h30
- La Boissière Concarneau (aire de co-voiturage) à 8h
- Kerampaou à 8h15
- Kervidanou Quimperlé à 8h30
- Rond-point parc Expo Lanester. Car plein ! Donc depuis Lanester, covoiturage à 8h15, aire covoiturage près du Rond-point du Parc des expos (pas loin de Mac-Crado)
> http://doodle.com/7mdmtghpa3dbusk5

BREST DAOULAS QUIMPER
AE2D et le Groupe local Greenpeace de Brest proposent un car (Brest-Daoulas-Quimper->NDDL) : contacts sur le site d’AE2D.

RENNES
Un départ groupé au local de la Fédération anarchiste Rennes : 17 rue Chateaudun - 9h00

Sinon il y a aussi un BUS / Départ samedi 9h30, parking Truffaut au centre Alma (même endroit que le co-voiturage )
Pour s'inscrire, téléphoner à :
Olivier Priour au 06 87 38 55 25 ou Jeanne Marie Guillou au 06 72 44 10 54


COVOITURAGE
https://docs.google.com/spreadsheet/ccc ... JVkE#gid=0


MORLAIX LANNION
Bus départ Morlaix arrêt Lannion
- Départ à 7h00, parking du Leclerc à Morlaix
- Arrêt à Lannion à 7 h 30 (lieu précis à confirmer)
- Retour prévu dans la soirée (20h/20h30).

Tarif indicatif : 10 à 12 euros (plus pour celles et ceux qui le peuvent)
Merci de vous inscrire (engagement ferme SVP) avant le jeudi 15 novembre 2012
Par courriel à : collectifmorlaixnonnddl@gmail.com
en indiquant vos coordonnées précises (avec mail et téléphone) ainsi que le montant versé.
ou au café Théodore (Locquémeau)
Site du collectif de Morlaix et Tract actions locales NDDL Morlaix-2-1.


SAINT-BRIEUC
& RN12 (le trajet sera affiné en fonction des inscriptions (des besoins sur Lamballe ?)) / Les devis sont en cours mais pré-inscriptions auprès de Jean / 06 30 20 00 11 -- jlm-eelv@orange.fr ou au local de la Conf'22 (02.96.94.16.68)
Indiquez : nombre de places - Nom - Prénom - adresse e-mail - N° de tel

Co-voiturage à PLERIN, centre Leclerc et SAINT-BRIEUC, Place de la Liberté (rendez-vous à partir de 08h, pour départ groupé à 08h30)
Co-voiturage à LAMBALLE, parking du centre Leclerc (sortie Corne de cerf) - Coordination : Dominique Le Calvez - 06.16.41.32.55 / domcalvez@yahoo.fr


ROSTRENEN - PONTIVY - Ploërmel / Départ de Rostrenen à 7h30, puis Pontivy à 8h (étapes et horaires à affiner)
Participation (et localisation) à confirmer à cette adresse mail du collectif : collectifnddl.centrebretagne@gmail.com (de préférence),
sinon par téléphone au 02 97 27 61 45 (Anne Lemenu) ou 06 81 75 92 04 (Xavier Robin).
Les inscriptions devront être confirmées pour mercredi 14 novembre à 18h dernier délai.
Co-voiturage : coordination : Julie Durand - 02 96 29 15 69 ou 06 82 02 87 59
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6807
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede leo le Sam 17 Nov 2012 12:58

MANIFESTATION RE-OCCUPATION 17 NOVEMBRE

Le fil d'infos

https://zad.nadir.org/spip.php?article608
leo
 
Messages: 223
Inscription: Ven 17 Avr 2009 18:29

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede Cheïtanov le Sam 17 Nov 2012 14:20

Bonne soirée jeudi soir du collectif de soutien 63. Une 100aine de personnes, deux films projetés, une vente aux enchère en soutien et des concerts (dont notre ami Elvis Leader Price). Des membres du collectif 63 seront à la manif.
A noter la venue des deux chef-es des Verts, qui n'ont décidément honte de rien.
Avatar de l’utilisateur
Cheïtanov
 
Messages: 3169
Inscription: Mar 13 Juil 2010 12:52
Localisation: Ma patrie, c'est le monde.

Re: Un appel à la résistance à Notre Dame Des Landes

Messagede leo le Sam 17 Nov 2012 16:02

Manif en cours.

Beaucoup de monde.
Après avoir parlé de 2 à 3000 manifestants (!) la Préfecture déclare 13 500 manifestants.

Sans doute trois fois plus : 30, 40 000, plus ?

Depuis 13 h environ, la tête de la manif est arrivée dans la ZAD et la réoccupation / reconstruction a commencé, à l'aide de matériel et matériaux apportés par des tracteurs.

Live ici

https://twitter.com/search?q=%23livenddl&src=hash

ou ici

http://actualutte.com/livenddl/
leo
 
Messages: 223
Inscription: Ven 17 Avr 2009 18:29

Suivante

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité