Conscientisation anesthésiée

Toutes les infos sur les luttes en cours

Conscientisation anesthésiée

Messagede Faubert le Lun 10 Déc 2018 18:00

C'est maintenant
Et c'est très décevant
La réaction
Ce, dans toutes ses fractions
Réaction qui descend dans la rue
Nouveau poujadisme, de nouvelles recrues
Les gros sont cachés
Les petits sont affichés
Extrême gauche des gilets jaunes
Gauche des gilets jaunes
Droite des gilets jaunes
Extrême droite des gilets jaunes
Toutes les composantes du capital
Mais à part quelques anarchistes, aucune contestation du capital
L'on veut avant tout consommer
Au capital, l'on veut s'adapter
Mais dans la difficulté pécuniaire, ras-le-bol, qui peut tout casser
Et le spectaculaire intégré
Comme la politique classique, ne sachant plus se positionner
Au tout vrai mélangé
Au tout faussement allié
Une révolte ne voulant être, par quiconque, représentée
Une révolte populaire inédite et inexpérimentée
Sur n'importe quoi pouvant déboucher
Réaction ou révolution
Hélas, plus certainement de la réaction
Car l'on ne veut pas l'abolition de tout gouvernement
Mais d'un gouvernement l'autre, son remplacement
Ce qui ne changera rien, ô leurre, pour bien longtemps
Reculer pour mieux sauter, inéluctablement
Faire les choses à moitié est comme un enterrement
Il ne faut plus aucun président
Du plus petit au plus grand
Tout changer, totalement, radicalement
Et surtout,PSYCHOLOGIQUEMENT, MENTALEMENT
Les vrais casseurs sont dans tout gouvernement
Car
De plus en plus de fascistes et de réactionnaires
Car
De moins en moins de libertaires et de révolutionnaires
Et à force de laisser la rue
Aux diverses factions
De toute la réaction
L'idée même de révolution sociale ne paraît plus
Où sont donc les anarchistes
Pour descendre dans la rue
Et conscientiser tous les malotrus
Beaucoup trop de tolérance
Au monde sans pitié de la finance
La plupart des gens
Ne se rendent compte de rien
Tout les conditionnant
Dans la soumission, dans le crétin
Tout le vivant
Crevant de tous les carburants
Vous allez bientôt toutes et tous crever
Nous allons bientôt toutes et tous crever
C'est pour tout cela que vous votez !
Je puis le gueuler
Moi l'abstentionniste, et depuis que je suis né
Et dans les casernes
L'armée prête à intervenir
Quand il n'y a plus aucun avenir
Au service du pouvoir en place
L'armée est une putain à fleurir
Le déshonneur jamais en berne
Rien ne lui faisant face
Car
Il faut protéger les biens
Des classes possédantes, le lien
2.147.000 millionnaires en France
De quoi mettre la propriété privée en transe
Alors
Que ces 44 dernières années
Oui, cela est bien relié
60 pour cent des animaux sauvages, déjà disparus
Dans tout ce foutraque
De quoi devenir patraque
C'est bien la peine d'avoir trois cerveaux
Pour que nous soyons si idiotes et si idiots
Le système nerveux
Central
Le système nerveux
Entérique
Et les bactéries
Satanés intestins
Mille fois plus de bactéries
Que d'étoiles dans la galaxie
Avec des tas de fois plus de bactéries
Que de cellules dans le corps, les bactéries, cet infini
Un peu, hélas, comme le fascisme religieux
En joue, feu !
Ainsi, au Nigeria
Boko Haram, secte du salafisme, horrible caca
Des cinglés, criminels fanatiques
Comme jadis, et encore, les catholiques
Et comme toutes les débilités religieuses
Modérées et non modérées, décérébration odieuse
Mais, dans cette société
Tout est abusé, violé, tué, torturé, exproprié
Chaque cerveau, comme un seau vide, se remplissant, de tout ce conditionné
En France
Souvent ignorée, est cette déchéance
Ainsi, rien que pour la sexualité
3,5 millions de personnes abusées
Avec donc une enfance traumatisée
Tout, plus tard, se reliant
Tout, plus tard, s'aboutissant
Dix pour cent des coraux morts
La moitié des survivants étant menacés, ô funeste sort
Avec aussi toute une déforestation importée
La France encore bien placée
14,8 millions d'hectares de forêt tropicale
Loi implacable du capital
Nourrir nos bovins avec le soja
L'huile de palme pour nos aliments, holà
Du caoutchouc pour nos pneus
Sans compter tous les autres, heu
Terres conquises sur la forêt tropicale
Ainsi
L'humanité se construit
De l'enfance à la vieillesse
Sur une accumulation de toutes les détresses
Sur toutes les agressions et toutes les violences
Violence éducative
Violence sexuelle
Violence sportive
Violence publicitaire
Violence médiatique
Violence technologique
Violence patriotique
Violence psychologique
Violence économique
Violence politique
Tout est violence là où règne le fric
Polluants chimiques
De la présence dans tout plastique
La violence est donc devenue la normalité
La non-violence est donc devenue l'anormalité
Et de l'inhumanité
Nous retirons une grande fierté !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
Faubert
 
Messages: 559
Inscription: Mar 8 Mar 2016 09:37

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités