Bloquage national du 17 Novembre 2018

Toutes les infos sur les luttes en cours

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede rastanar le Ven 14 Déc 2018 14:00

simentof a écrit:
rastanar a écrit:C'est marrant,il y en a toujours qui jouent aux plus anars que les autres,alors qu'ils font de belles boulettes avec le côté méprisant sur des personnes qui n'ont pas vraiment de pratiques politiques,
ils innovent,c'est tout à leur honneur,je trouve...se mettre en gilet jaune,pas libertaire ?,pas grave.


Bon alors moi j'exagère pas dans tout ce que je dis, je suis vraiment anarchiste, je pense vraiment tout ce que je dis et crois-moi que c'est pas du tout un avantage dans la vraie vie, la soumission et le consensus c'est nettement plus rentable, où qu'on soit.

Et des pratiques politiques j'en ai pas non plus puisque j'en ai jamais fait de la politique. Alors que les GJ on sent bien que ça les démange. Arrêtez avec le côté misérabiliste là, on sent bien qu'y a l'idée des "petites gens" tout innocents derrière, qui n'existent que dans l'imaginaire gauchiste. Depuis la temps qu'ils représentent les "99%" ils se font toujours b**ser, bizarre quand même. Mort au peuple, vive l'anarchie.


Je n'ai rien à croire,le gars qui se dit anarchiste,on se demande comment il a fait pour en sortir tout seul,puisque on vit dans un système libérale et capitaliste qui se base sur l'exploitation de l'homme par l'homme,organiser en différentes classes sociales(classe riche,classe moyenne et classe pauvre),à ce que je sache elles existent encore,les classes sont à abolir oui ou non ?,tout ce que je vois,c'est le gus
tout seul dans son coin,qui se méfie des autres,le replie sur soi,basé sur une certaine haine de l'autre,une misanthropie...pas bien malin de gueuler mort au peuple,un concept creux qui n'a pas de sens et
là on sera d'accord,plutôt vive l'anarchisme,ok,alors qu'on parle bien d'êtres humains qui évoluent tout au long de leurs vies,tu ne t'es pas mis en tête qu'ils pouvaient changer d'opinions ou idées et se re-
-mettre en question ?. Se basant sur l'entraide,la solidarité,peut-on leur reprocher de se regrouper et de se méfier des dirigeants politiques qui veulent les gouverner ?...Les gens ne sont pas forcément
uniformiser y compris dans leurs actions contre un pouvoir quelconque.D'où l'intérêt d'être à leur contact et discuter avec eux sur des choses qu'ils n'auraient pas imaginer pour un premier temps.
Le soulèvement aura lieu...tu aura beau prier ton dieu---La Canaille

"C'est pas des trous de balle qui vont nous empêcher de vivre.
D'ailleurs j'en ai un et je vis très bien avec"---Karin Viard
Avatar de l’utilisateur
rastanar
 
Messages: 1916
Inscription: Mar 27 Sep 2011 22:48

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Pierre-Joseph le Sam 15 Déc 2018 12:22

Personne ne peut s'en sortir tout seul, ni dans cette société, ni dans une autre. L'entraide est indispensable mais l'entraide, heureusement, n'existe pas uniquement entre anarchistes. Il y a des personnes qui ne sont pas anarchistes et qui acceptent de vivre avec nous. Je pense même qu'il est préférable, pour défendre nos idées, de ne pas se replier dans un entre soi et de se confronter au quotidien avec des gens a priori différents.
Le mot "classe" et son concept est tout aussi critiquable que celui de "productivisme". Onfray n'est visiblement pas le seul à oublier que le mouvement 'anarchiste est fondamentalement, historiquement antimarxiste. Il est né avec Bakounine d'une opposition à la scission marxiste de l'Internationale. Je préfère le mot et le concept de peuple. Ce concept de classe avait déjà été remis en question avec "nuit debout" et son 99%.
J'ai un peu critiqué aussi le gilet jaune. C'est, en fait, le truc que j'aime le moins dans ce mouvement. Tout le reste est quasiment parfait.
Mais c'est un anagramme: mouvement des gilets jaunes = mouvement génial des justes.
En tout cas, je reste totalement subjugué par le génie du peuple à l'oeuvre. Même si les choses semblent se compliquer pour lui, car il est pris en tenaille par deux loups voraces, personnifiés par Macron et Mélanchon.
Cette semaine, il a pris deux gros coups avec l'annonce de Macron, dont l'objectif n'est pas de convaincre les gilets jaunes mais de casser le soutien de l'opinion et la réponse de Mélanchon à cette annonce, dont l'objectif, en défendant impôts et charges sociales, est de diviser et manipuler le mouvement.
Pour l'instant, le mouvement semble tenir le coups. C'est admirable, c'est héroïque.
Pierre-Joseph
 
Messages: 384
Inscription: Mar 5 Jan 2016 14:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Sam 15 Déc 2018 19:41

Les classes c'est ceux qui paient l'impôt et ceux qui profitent de l'impôt, les dominés et les dominants, chez les dominants on trouve bien sûr tout le personnel politique et syndical, les capitalistes de connivence avec l'état, les gros, et tout ceux vers qui coulent les subventions, presse par exemple.
Bon moi j'ai changé de point de vue sur les GJ, assez méfiant de nature avec les mouvements de masse je les ai rejeté au début, puis aujourd'hui j'étais avec eux aux manifs.
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Sam 15 Déc 2018 19:45

Une interview de Charles Gave, un libéral, beaucoup de choses intéressantes à mon avis.

https://youtu.be/skddjC5j4cc
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede vroum le Sam 15 Déc 2018 21:38

Image
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6825
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Pierre-Joseph le Dim 16 Déc 2018 10:54

frigouret a écrit:Les classes c'est ceux qui paient l'impôt et ceux qui profitent de l'impôt, les dominés et les dominants, chez les dominants on trouve bien sûr tout le personnel politique et syndical, les capitalistes de connivence avec l'état, les gros, et tout ceux vers qui coulent les subventions, presse par exemple.
Bon moi j'ai changé de point de vue sur les GJ, assez méfiant de nature avec les mouvements de masse je les ai rejeté au début, puis aujourd'hui j'étais avec eux aux manifs.

La définition marxiste des classes n'est pas du tout celle que tu en donnes. Selon Marx, la classe désignée comme ennemi de la classe travailleuse comporte beaucoup de gens qui travaillent, paient des impôts et sont dominés par l'état ou des capitalistes plus gros qu'eux. Si bien que cette notion conduit plus à diviser le peuple et à l'affaiblir qu'à prendre conscience de sa force.
De plus, la classe travailleuse selon Marx, comporte des agents de l'état (des fonctionnaires) qui, bien que travaillant et ne vivant que de miettes un peu plus grosses que les autres, est prête au pire pour défendre l'ordre établi, aussi abjecte puisse-t-il devenir. On les voit aujourd'hui à l'oeuvre: ce sont les policiers qui brutalisent les manifestants et les empêchent de manifester, ce sont les syndicalistes qui tentent de détourner le mouvement vers des revendications salariales et fiscales.

Le tract précédent, encore une fois en totale déconnexion avec le mouvement des gilets jaunes, en dit bien plus sur l'état d'esprit de ceux qui l'ont commis, et qui ont courageusement oublié de le signer, que sur les limites du referendum d'initiative citoyenne. On ne sait d'ailleurs pas trop à qui il s'adresse? Si c'est aux gilets jaunes, ces courageux anonymes vont juste passer pour des cons qui ne comprennent rien parce qu'ils confondent volontairement le RIC et le referendum d'initiative gouvernementale: ils critiquent le second pour rejeter le premier, alors que les défenseurs du RIC s'appuient sur ces mêmes critiques!
J'ai pour ma part déjà exprimé mes réserves sur cette proposition, en posant une question pas tout à fait encore éclaircie, il me semble, sur les modalités de mise en place de ce RIC: urnes ou assemblées? S'il y a des urnes, je n'y vais pas. Et je continuerai à critiquer l'ostracisme d'un tel système, qui permet toutes les tricheries, les bourrages d'urnes, les morts qui votent, etc.
Cela ne m'empêche pas pour autant d'y voir une évolution très intéressante et très révolutionnaire: je préfère voir des gens revendiquer le droit de faire entendre directement leur parole, c'est l'objectif du RIC, que de les voir comme des moutons derrière des syndicats qui, comme à leur habitude, demandent plus d'impôts et plus de charges sociales.
Ce tract, c'est le cri du berger qui court après des moutons qui ne veulent pas l'écouter, rien d'autre: Ne vous émancipez pas! Restez derrière nous! Faîtes nous confiance! Les impôts c'est bon miam-miam! Les charges sociales ne sont pas des impôts, c'est encore plus délicieux!
Ce spectacle est très réjouissant. Et, à mon avis, ce n'est que le début.
Pierre-Joseph
 
Messages: 384
Inscription: Mar 5 Jan 2016 14:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede bajotierra le Mer 19 Déc 2018 12:05

Beaucoup de gilets jaunes peuvent estimer qu' ils pourront voter chacune de leur revendication par ce référendum , c'est la solution de facilité , mais ce n'est ni facile et cela ne résoudra rien , on sait que c''est irréalisable de la sorte , en l'état cette démarche c'est une pensée magique qui ne résistera pas a la réalité politico sociale . . En attendant je suis d'accord qu'il faut éviter de faire la leçon , de la même façon que avons vu des leaders auto proclamés être rapidement déchus nous verrons que cette demande de RIC ne passera pas le printemps .

Je mets pour info un lien vers un autres texte anti RIC
https://larotative.info/le-piege-du-ref ... -3095.html
bajotierra
 
Messages: 4405
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Mer 19 Déc 2018 15:00

Et pourtant une hausse du SMIC se traduit par des chômeurs en plus, si une personne ne dégage pas son salaire + charges il ne peut rester dans l'entreprise ( même une scoop). À mon avis cette hausse du SMIC est surtout portée par les fonctionnaires, quelque soit leur rentabilité ils ont derrière eux l'Etat pour aller chercher le pognon de force dans les poches de la population.
Alors qu'est-ce qui reste ?
- allègements des charges obligatoires pour les incorporer au salaire, mais ça fait une sécu moins bien dotée , ou bien compenser la baisse de ressource de la sécu par de la dette d'Etat, merci pour nos enfants qui devrons rembourser.
_ carrément supprimer les charges , donner le salaire intégral et le salarié prend en charge lui même sa protection en faisant des économies ou en cotisant à des mutuelles privées.

À mon avis la vraie solution c'est une économie prospère, en Suisse il n'y a pas de salaire minimum et pourtant les salaires sont plus ( bien plus) hauts qu'en France.
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Pierre-Joseph le Mer 19 Déc 2018 23:03

Le texte de la rotative est encore plus clair que le précédent. Dès le premier paragraphe, on voit le premier reproche fait au RIC: celui d'éclipser les revendications salariales et fiscales.
Je redis que tous ceux qui tiennent ce discours n'ont absolument rien compris, à moins qu'ils ne soient sciemment les ennemis du peuple.
C'est justement le principal intérêt du RIC que de sortir enfin du carcan étroit dans lequel ces sempiternelles revendications syndicales nous enferment, depuis des décennies, voire des siècles.
S'il y a bien une chose dont on peut être certain aujourd'hui, par cette longue expérience et devant la situation actuelle, où tout cela nous a conduit, c'est que le piège à éviter, ce sont bien plutôt ces revendications salariales et fiscales.
Je connais le slogan: "De l'argent, il y en a dans les caisses du patronat!" Le problème, c'est que cet argent, ils ne nous le donneront jamais, ils s'y accrocheront jusqu'au bout. Les miettes qu'ils ont parfois lâchées dans les dernières décennies, ils ne nous les ont pas données, ils nous les ont prêtées avec des intérêts. Aujourd'hui, ils nous prient de bien vouloir rembourser et ne veulent plus rien prêter.
Les annonces de Macron en sont une parfaite illustration:
Bien sûr qu'il n'y a pas d'augmentation du SMIC mais seulement de la prime d'activité, que seulement un smicard sur deux y aura droit et que beaucoup parmi eux ne la toucheront pas à causes des démarches, des dossiers à remplir et des erreurs administratives…
Bien sûr que la baisse de la hausse de la CSG sur les retraites est reportées aux calendes grecs et que, par contre, la désindexation sur le taux de l'inflation est pour tout de suite.
Bien sûr qu'aucun "cadeau" n'a été annoncé pour les chômeurs, ce qui annonce que c'est donc tout le contraire qui est prévu pour ces fainéants qui feraient mieux de traverser la rue.
Etc.
Après des décennies d'échecs syndicaux, il serait grand temps de tirer le constat que ces revendications salariales et fiscales n'amèneront jamais rien d'autre que ce genre d'enfumage.
L'enfumage proposé par Mélanchon ne vaut pas mieux: Augmenter encore les impôts et les charges sociales, c'est achever de tuer le travail. Les gilets jaunes l'ont compris. C'est pourquoi ils demandent conjointement l'augmentation des salaires et des services publics ET la baisse des impôts et des charges sociales. Certains y voient une contradiction, quand il faudrait y voir une lueur d'esprit.

Le RIC n'est peut-être pas la solution géniale qui nous mènera à la révolution, ce n'est qu'un essai. Ce qu'il y a d'intéressant dans cette revendication, ce n'est pas le mot "referendum" mais le reste: l'initiative citoyenne. Porter cette revendication, c'est affirmer l'incompétence des gouvernements et la supériorité du savoir-faire du peuple.
Bien sûr qu'il y a quelque chose de contradictoire dans cette revendication, de profondément imparfait, qui appelle donc une mutation.
Cette imperfection n'a cependant rien à voir avec les critiques qui confondent le RIC et des référendums d'initiative gouvernementale ou mixte ( comme en Suisse).
Un referendum d'initiative citoyenne n'a pas besoin de gouvernement pour être reconnu, mis en place, organisé et appliqué. Tout au contraire, dès que le gouvernement commence à s'y introduire, l'initiative n'est déjà plus complètement citoyenne, elle est devenue mixte. Et plus le gouvernement prend le referendum en main, moins il est citoyen, jusqu'à ce qu'il devienne un referendum purement gouvernemental qui n'a plus rien à voir avec les aspirations du peuple.
La contradiction, c'est de demander à un gouvernement de mettre en place un processus démocratique qui n'a pas besoin de lui.
La contradiction, c'est de vouloir inscrire dans la constitution d'un état, un principe qui défie l'autorité de cet état.
Mais ces contradictions sont des lumières mille fois plus éclairantes que n'importe quel discours réclamant des taxes et des augmentations de salaires.
Je ne crois pas vraiment au RIC. J'ai déjà dis que s'il y avait des urnes, je n'irais pas. Mais tous ceux qui portent ce projet me font vraiment rêver.
Pierre-Joseph
 
Messages: 384
Inscription: Mar 5 Jan 2016 14:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Lehning le Jeu 20 Déc 2018 00:51

frigouret a écrit:Et pourtant une hausse du SMIC se traduit par des chômeurs en plus, si une personne ne dégage pas son salaire + charges il ne peut rester dans l'entreprise ( même une scoop). À mon avis cette hausse du SMIC est surtout portée par les fonctionnaires, quelque soit leur rentabilité ils ont derrière eux l'Etat pour aller chercher le pognon de force dans les poches de la population.
Alors qu'est-ce qui reste ?
- allègements des charges obligatoires pour les incorporer au salaire, mais ça fait une sécu moins bien dotée , ou bien compenser la baisse de ressource de la sécu par de la dette d'Etat, merci pour nos enfants qui devrons rembourser.
_ carrément supprimer les charges , donner le salaire intégral et le salarié prend en charge lui même sa protection en faisant des économies ou en cotisant à des mutuelles privées.

À mon avis la vraie solution c'est une économie prospère, en Suisse il n'y a pas de salaire minimum et pourtant les salaires sont plus ( bien plus) hauts qu'en France.


Bonsoir !

Analyse complètement fausse ! Les fonctionnaires ne sont pas sur les ronds-points (y'a plus grand-monde d'ailleurs actuellement).
De +, il y a une énième remarque puante dans les propos de Frigouret: la hausse du SMIC engendrerait plus de chômeurs-ses... (sous-entendu, çà serait la faute des chômeurs-ses^^).
Je ne parle même pas de sa suggestion ultra-libérale qui est d'inviter les salarié-e-s à cotiser à des mutuelles privées. Frigouretude, Trumpetude, ultra-libéralisme attitude...
Bref, craignos à tous les étages^^

Où on en est today et qu'est-ce que je ressens ?: la Macronie a lâché des bouts de miettes ; la flicaille en réclame maintenant aussi :arf: (et elle l'obtient elle de suite, c'est curieux hein ? !) et les sacro-saintes fiestas de fin d'année vont fabriquer une sorte de trêve.
De tout cela, avec une certaine gueule de bois en début janvier, l'espoir d'une véritable révo sociale n'est pas perdue. Et l'espoir fait vivre ou peut aider à se maintenir en survie.

La Macronie a un coup dans l'aile, vive l'anarchisme !

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2494
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Jeu 20 Déc 2018 04:19

Non mais tu piges rien toi, je dis que si tu mets par exemple le SMIC à 2000€, ce qui doit faire 3 ou 4. 000€ avec les charges, tu mets au chômage tout ceux qui n'ont pas cette rentabilité, c'est clair ?
En fait toi t'es l'anarchiste qui veut que tout soit étatique, ta défiance du privé et tout à fait paradoxale avec ton engagement , tu t'en rend compte ?
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Pierre-Joseph le Jeu 20 Déc 2018 09:15

Il n'y a plus grand monde sur les ronds points parce que Castaner les a fait virer mais ils ne sont partis bien loin. Ils occupent des terrains privés ou des lieux négociés avec la mairie, ce qui n'est pas plus mal étant données les températures…
L'analyse de Frigouret n'est pas bonne mais ses conclusions sont justes: une augmentation des salaires provoquerait mécaniquement une augmentation du chômage mais ce n'est pas dû à un manque de rentabilité des travailleurs. C'est dû à une surtaxation du travail par l'état, que ce soit à travers les impôts ou les cotisations sociales, à des mécanismes qui tirent les prix vers le bas et empêchent une juste rémunération du travail et aux prélèvements capitalistes des patrons et des actionnaires.
Ces revendications salariales ne sont pas celle des gilets jaunes mais des syndicats qui tentent d'imposer leurs revendications au mouvement. Et dans ces syndicats, il y a effectivement beaucoup de fonctionnaires, beaucoup plus que sur les ronds points.
Contrairement à ce qu'ils répètent, les cotisations sociales ne sont pas du salaire différé mais du salaire prélevé dont une partie est reversée aux travailleurs mais une autre alimente une administration bureaucratique, les frais bancaires et l'intérêt sur la dette. Plus de 50 milliards d'euros ont déjà été versés aux banques (la plupart étrangères) au titre de l'intérêt sur la dette de la sécurité sociale. Merci qui?
Dernière édition par Pierre-Joseph le Jeu 20 Déc 2018 09:40, édité 1 fois.
Pierre-Joseph
 
Messages: 384
Inscription: Mar 5 Jan 2016 14:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Jeu 20 Déc 2018 09:33

Oui, aussi, mais je maintien qu'une augmentation du SMIC va écarter les travailleurs à faible rentabilité.

En fin de compte ce qui compte c'est le pouvoir d'achat, le rapport du salaire et des prix, et les prix sont , entre autre, augmentés de 20% avec la TVA.
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Lehning le Sam 22 Déc 2018 20:13

Bonsoir !

Je ne veux ni d'Etat ni de secteur privé et l'abolition du salariat, du patronat, du capitalisme, de l'argent, etc.: je veux une société anarchiste.

Les points de vue ultra-libéraux, libertariens, etc. sont à combattre. Ce forum est gentil: sur n'importe quel autre forum anar, Frigouret aurait été éjecter depuis belle lurette.

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2494
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede frigouret le Dim 23 Déc 2018 10:49

Taratata, tu défends avec constance, et peu de talent, l'Etat et ses monopoles.
Il n'y a pas d'alternative, choisit , tes menaces ne sont que l'aveu de tes contradictions.
8-)
frigouret
 
Messages: 2030
Inscription: Jeu 22 Déc 2011 13:20

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Lehning le Mar 25 Déc 2018 19:14

Bonsoir !

Franchement, je vois pas où tu as pu voir et penser que je défendais l'Etat (ou l'un de ses avatars...) !
Bakounine, notamment m'en garde ! :wink:

Je sais bien ce qui t'irrite à tous les coups: c'est la critique de l'ultra-libéralisme qui engendre une société inégalitaire pour le moins sur les plans sociaux et économiques.
C'est ton point de vue mâtiné de libertarianisme qui te donne cette vision qui évidemment m'agace le +.

Ton point de vue également libéral (pour ne pas dire "ultra-libéral"): la rogne de l'Etat quand cela t'arrange en bon liber-t'as-rien^^, (alors que je suis pour l'abolition totale de l'Etat, complètement, because je suis pour une organisation de la société d'une manière réellement anarchiste, c'est-à-dire une société fédérale avec des délégué-s révocables et une société au moins égalitaire socialement et économiquement.
(Je viens d'apprendre que notamment :heureux: Desjacques à "forgé" le mot "libertaire" en opposition au mot "libéral". Funny non ?
Alors, que dans les milieux historiens même anar, on ne se prend la tête que sur l'opposition entre Desjacques et Proudhon, sur un fond mysoginiste).

Quelques Gilets jaunes ont été jusqu'au bout: ils ont passé même Noêl sur des ronds-points pendant que çà n'empêchait pas des bourgeois de se bâfrer bien au chaud dans leurs chaumières.
Tant que ne sera pas éradiqué et aboli ce genre d'inégalité sociale et notamment économique (et totalement sociologique), çà ne sera jamais une véritable révo enclenchée.

Joyeuses Pâques !
Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2494
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Groucho Marx le Jeu 3 Jan 2019 01:20

https://rouendanslarue.net/caen-une-ass ... -migrants/

CAEN – UNE ASSEMBLÉE DE GILETS JAUNES SE TIENT DANS UN SQUAT DE MIGRANTS
Skip to entry content
Des Gilets Jaunes caennais nous envoient ce récit. Il date du 22 décembre. S’il s’en est passée de belles depuis, cette journée caennaise nous semblait particulièrement intéressante pour être retranscrite ici. Entre assemblée d’organisation et porosité avec les réseaux de solidarité aux migrants, ces initiatives viennent donner une texture prometteuse au mouvement des Gilets Jaunes.

« L’Etat ne permet pas nos assemblées générales alors ce sont les migrants qui nous accueillent ici »

Ah ! Pas loin de 400 personnes se sont retrouvées au squat du Marais vendredi 22 décembre. Ce squat il s’est ouvert pendant la lutte des cheminots au printemps dernier, il fait bien 50000m² et plus de 200 personnes y vivent. Il s’est ouvert pour les sans-papiers et pour la convergence des luttes. Il trouve ici une application bien concrète. Les demandes de salle pour la réunion ont été refusées tant et si bien que comme le rappelle une personne, d’entrée de cette AG, « l’Etat ne permet pas nos AG alors ce sont les migrants qui nous accueillent ici. » Ce retournement est accueilli sous les bravos et les quelques fachos ronchonnent de se voir mis à l’amende.

Il fallait bien ce squat énorme pour que cette AG puisse se tenir. Avant 20h le défilé des voitures n’en finit pas d’impressionner, on aurait jamais cru qu’il y aurait tant de monde. Tout le monde avait un peu baissé la tête le week-end dernier, quand sous la pluie gelée et les forces policières nous étions complètement désorganisés et impuissants. Là on sent que c’est loin d’être fini, qu’il y a de la revanche dans l’air. On est à 3 jours de Noël et les gilets jaunes entendent le passer à continuer à tisser les liens dans cette nouvelle famille. Dans un des hangars du Marais, c’est une de ces « AG de ville » tant espérée par les mouvements sociaux qui prend forme, envoyant balader encore une fois les schémas habituels. Des gens sont venus des villes alentours pour prendre le pouls et chacun constatant le nombre il y a déjà là quelque chose d’une victoire.

D’un niveau 1 : action pacifique sans risque à un niveau 4 : « Vous voulez faire usage de la force ? On vous attend ! »

Les discours reprennent à la volée, l’importance du R.I.C, ou combien il nous enfermerait. Mais ce qui revient le plus c’est ce qui tourne autour de l’action. Il faut que cette AG soit suivie d’une action et il faut que demain marque encore les esprits. Alors on s’organise. Les actions doivent être nivelées pour que chacun puisse s’y retrouver et qu’on oppose surtout pas les degrés de conflit. D’un niveau 1 : action pacifique sans risque à un niveau 4 : « Vous voulez faire usage de la force ? On vous attend ! », on établit ainsi le périmètre des actions pour les heures à venir. Des commissions sont décidées, s’y inscrit qui veut et une nouvelle AG est programmée pour la semaine suivante.


À présent on part de l’AG pour reprendre un rond point qui fut l’emblème du début de mouvement à Caen, le rond point bleu d’Ifs. Érigé au dessus du périphérique il est un des points d’entrée au sud de la ville et il est situé dans une zone d’activité. Les premiers jours du mouvement il était complètement occupé par des centaines de personnes qui évidement sont vite descendues s’installer aussi sur le périph. Ainsi pendant 2 jours entiers, le périph était fermé à cet endroit et jalonné sur 500m de feux constants, de barricades, de cabanes etc. La nuit et la fête faisant sont œuvre, les gendarmes après plusieurs échecs sont parvenus à le reprendre un petit matin sans autres oppositions que quelques gilets fatigués. Ce vendredi soir il est repris par 200 personnes. Les feux s’installent, les flics repartent après avoir exigé que le périph ne soit pas investi. Dans la nuit bien sur, le périph est investi.


Groucho Marx
 
Messages: 308
Inscription: Sam 8 Sep 2012 19:31

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Lehning le Jeu 3 Jan 2019 16:49

Bonjour !

3 rond-points sur 4 où je passe assez souvent sont encore partiellement tenus (Angoulême, Chasseneuil, La Croisière près de La Souterraine. Celui de Bellac semble mort.)

Le mouvement va-t-il repartir de + belle suite au marasme des festouilles de fin d'années, aux annonces macroneuses, à la répression de + en flagrante, aux bla-blas des démocrates soit-disant représentatifs à 2 balles ?

Ca serait bien... c'est possible.

La Macronie envisage de faire 1 référendum (peut-être avant les élections européennes) et compte enterrer le mouvement sous des "débats" blablateux. C'est vraiment genre "vous avez eu quelques miettes, fermez vos gueules maintenant !"

Ben non, je conchie la démocratie soit-disant représentative, je veux l'abolition des Etats, des gouverne-ments, du capitalisme, etc . ; toujours et encore ! Je souhaite une société anarchiste fonctionnant sur le fédéralisme libertaire proudhonien.
Que les classes sociales soient abolies, qu'il n'y ait plus de riches ni de pôvres, de salariat et de patronat. Une société égalitaire économiquement et socialement. Etc and etc.

Voui, ce sont en quelque sorte mes vœux pour cette nouvelle année qui commence. L'Amour et la Révolution ! Que les Gilets jaunes se transforment en Gilets noirs s'il le faut !

Que se taisent les journaleux-ses à la botte, les petits nazillons-nnes, les dépité-e-s notables pas du tout représentatifs, les fossoyeurs-ses contre-révolutionnaires, les étatistes, les flics du détersif, etc ! :wink:

Vive les rebelles indécrottables !
Salutations Anarchistes !
:A:
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2494
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Lehning le Sam 5 Jan 2019 21:06

Bonsoir !

Le mouvement n'est pas mort et on a senti aujourd'hui une certaine re-mobilisation.

La question sous-jacente semble être derrière la mise en cause de la soit-disante démocratie actuelle et c'est the bonne question à mon avis.

Il y a également un autre fait intéressant qui se dessine: la critique des grands merdias.

Donc, en fait, derrière tout cela, il y a une petite musique assez intéressante.
L'agitation n'est pas finie !

Salutations Anarchistes !
"Le forum anarchiste est ce que ses membres en font."
Avatar de l’utilisateur
Lehning
 
Messages: 2494
Inscription: Jeu 26 Juil 2012 16:33

Re: Bloquage national du 17 Novembre 2018

Messagede Pierre-Joseph le Lun 7 Jan 2019 11:11

Effectivement, dans certaines villes, les flics ont même reculé devant l'ampleur des manifestations… Avant de revenir avec des renforts…
Une nouvelle marseillaise s'est répandue un peu partout:
Emma_nuel_Macron,
OOh_Têteu_deu con,
On vient te chercher chez toi!
Par contre, on n'a pas vu les gyros bleus mais que des mercenaires prêts au pire contre le peuple, contre les femmes, contre les handicapés, etc. Des specimens apparemment dépourvus de toute conscience morale, prêts à commettre toutes les atrocités pour défendre un connard que tout le monde déteste, en échange de quelques billets.
Le problème est là. Ce sont ces quelques mercenaires serviles qui bloquent la situation et donc aussi l'économie, ce qui coûte très cher comme l'ont fait remarquer déjà certains ministres...
Comment cette situation pourrait-elle se débloquer?
Idéalement, sans violences, les flics déposent les armes et fraternisent avec le peuple. C'est la seule sortie par le haut.
Sinon quoi? Ils continuent le massacre, malgré les condamnations internationales, malgré les rapports d'Amnesty International, jusqu'à n'avoir plus aucun honneur, jusqu'à devenir la honte de toutes les polices, jusqu'à nous faire regretter la gestapo?
Si la police et la gendarmerie maintiennent ce cap, ils finiront de toute façon par tomber parce que le peuple ne peut pas s'accommoder d'une autorité monstrueuse, aveugle et sans honneur. Mais il y aura plus de dégâts, matériels et humains, et ce sera plus long.
Dernière édition par Pierre-Joseph le Lun 7 Jan 2019 12:44, édité 1 fois.
Pierre-Joseph
 
Messages: 384
Inscription: Mar 5 Jan 2016 14:20

PrécédentSuivante

Retourner vers Luttes actuelles et manifestations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités