L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

 L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede bajotierra le Dim 16 Sep 2012 15:53

Voici à peine quelques années, lorsque la grande vague des émeutes de banlieue s’est produite, toute la classe politique - extrême-gauche et libertaires compris - s’est retrouvée largement unie pour dénier aux actes des jeunes révoltés toute portée politique (voir encadré  : «  Petit florilège sur la révolte des banlieues  »). Aujourd’hui, le soi-disant débat du gouvernement sur l’identité nationale - qui est en fait une campagne de propagande raciste aussi haineuse que sournoise - a réussi à polariser les esprits sur le port d’attributs vestimentaires à vocation religieuse


l’islamophobie », un concept bien fumeux !

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, voici qu’après n’avoir rien compris à l’épisode précédent (ou l’avoir compris à retardement), la pauvreté de réflexion, la condescendance voilée, l’incapacité à saisir les enjeux sociétaux qui font florès dans les milieux libertaires et gauchistes conduisent une partie de cette militance à enfourcher le cheval de bataille de la « lutte contre l’islamophobie ». Ces militants justifient leur étrange position par un « raisonnement » qui voudrait que les capacités de critique soient différentes suivant les couches sociales ou les zones géographiques dans lesquelles on évolue  ! Réunis sous la bannière du vieux Marx, les voici qui établissent plus ou moins clairement une corrélation entre une situation matérielle ou géographique donnée (en l’occurrence, le fait d’habiter « les quartiers  » ou d’être «  arabe ») et l’impossibilité de toute critique anti-religieuse.

C’est ainsi que, commentant la célèbre formule selon laquelle la religion est l’opium du peuple, ils peuvent écrire, dans le « Forum des marxistes révolutionnaires », dans «  CCC Forum » ou bien sur le site de l’OCL (Organisation communiste libertaire) : « Avant de dire qu’elle est ‘l’opium du peuple’, Marx avait pris soin de préciser dans le même paragraphe  : ‘La misère religieuse est, d’une part, l’expression de la misère réelle et, d’autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l’âme d’un monde sans coeur, de même qu’elle est l’esprit d’une époque sans esprit.  » Le lyrisme de la citation ne doit pas cacher le fond de la pensée. Ce que nous disent les nouveaux exégètes de Marx, c’est que d’après eux, le déterminisme social est pratiquement absolu en matière de religion. La « créature » (le choix d’un vocable religieux pour désigner l’ouvrière, le chômeur, l’employé, la retraitée... n’est pas innocent) quand elle parvient à soupirer (ce qui est le maximum qu’elle puisse faire, incapable de penser comme elle le serait  !) ne peut qu’exprimer une sottise : un élan religieux. A ce déterminisme social aussi haïssable qu’erroné, nos modernes marxistes en ajoutent un, plus stupide encore s’il était possible : un déterminisme «  ra-cial  », selon lequel « arabe » égale nécessairement « musulman  ».

Cette position politique n’est en réalité qu’une expression de la condescendance de ceux qui, s’estimant supérieurs, pensent que les «  créatures » de banlieue, ces grandes naïves, ne peuvent faire autrement que de croire en une religion, tout comme les grandes personnes responsables pensent que les petits enfants doivent croire au Père Noël.

Cela serait de peu d’importance si leur discours ne contribuait pas à convaincre les « créatures » en question de l’impossibilité où elles seraient à se penser autrement, à devenir autre chose, à gagner en discernement et, par voie de conséquence, à se libérer par elles-mêmes  ; si cela ne venait à l’appui des courants les plus rétrogrades, les plus liberticides, les plus oppressifs (pour les femmes mais aussi pour les hommes et les enfants) qui se voient renforcés dans leurs discours et leur pratiques et qui trouvent dans ces supplétifs d’utiles compagnons de route.

Mais, citation de papa Marx ou pas, l’histoire de la critique religieuse montre qu’ils sont dans l’erreur, une fois de plus. Pour notre part, nous affirmons avec force que les capacités de création et de critique (y compris en matière religieuse) sont de tous les temps et de tous les lieux. Il n’y a pas de catégories sociales, «  ethniques » ou géographiques plus aptes que d’autres à la réflexion.

Universalisme antireligieux

«  Si les chevaux avaient eu des dieux, il y a fort a parier qu’ils auraient pris l’apparence chevaline  ». En écrivant cette phrase iconoclaste, Xénophane de Colophon signifiait 500 ans avant JC combien les dieux sont une production imaginaire de l’être humain. Si les dieux sont pure imagination, alors les religions ne sont que mensonges.

Cette puissante critique émanait d’un courant philosophique qui se situait de part et d’autres de la mer Egée, autrement dit autant en Asie qu’en Europe.

En plein Moyen-âge, alors que l’obscurantisme religieux battait son plein en Occident et que les bûchers de l’Inquisition n’en finissaient pas d’immoler des hérétiques, la ré-flexion antireligieuse se renforcera encore en Orient. Quinze siècles après Xénophane, c’est Abou Ab Al Maari, vivant en Syrie et donc en pleine terre d’Islam, qui écrivait ces vers dignes des Lumières (qui ne brilleront en Occident qu’au XVIIIeme siècle)  :

«  Les habitants de la Terre se divisent en deux Ceux qui ont de l’esprit mais pas de religion Et ceux qui ont une religion mais pas d’esprit » [1] Avouez qu’à côté de l’universalisme des « habitants de la Terre » d’Abou Ab Al Maari, les « créatures  » de Marx font pâle figure ! C’est dans cette civilisation humaine, celle des « habitants de la Terre  », qui se construit par des apports et des relais successifs indépendants de toute position géographique ou sociale que nous nous reconnaissons.

Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, il n’y a pas une manière de penser qui serait spécifiquement occidentale et une autre qui serait spécifiquement orientale. Cette volonté de réduire la culture humaine en morceaux afin d’en attribuer chaque partie à un territoire donné - dont elle serait caractéristique - est particulièrement fausse, y compris sur ce point très délicat des croyances, mais elle est dominante dans notre société essentiellement pour deux raisons :

En politique extérieure cette division fabriquée de toutes pièces a été le prétexte de nombreuses guerres qui, sous couvert de défense de la foi, n’étaient que rapines et conquêtes.

Sur le plan intérieur, le pouvoir tire profit de ce morcellement de la pensée puisqu’il lui permet d’avoir recours aux sempiternelles stratégies de division au sein même de la population qu’il exploite.

Néologisme pour néologisme, le pouvoir n’est pas islamophobe mais paupérophobe

Il faut constater que l’emploi, à tort et à travers, du terme islamophobe n’aide pas à combattre cette entreprise de falsification. Bien au contraire, il nous ramène aux préjugés et stratégies de l’idéologie dominante. Selon la signification que lui donnent certains de ceux qui l’utilisent (à l’extrême-gauche et chez les libertaires), se battre contre l’islamophobie, reviendrait à être solidaire des exploités. Cette correspondance invoquée entre un fait social (être exploité) et un fait religieux (être musulman) est évidemment fausse : il y a des musulmans dans les rangs des exploiteurs et tous les exploités (même «  arabes  ») ne sont pas musulmans.

Plus grave encore, elle participe de la même démarche que celle qui attribue à chaque morceau de terre une façon spécifique de penser. Cette adéquation géographique est sous-entendue en permanence dans les discours sur la banlieue et l’islam... quand elle n’est pas clairement posée par le NPA (Nouveau parti anticapitaliste), lors des dernières élections régionales par exemple, avec sa candidate en foulard aussitôt érigée en «  représentante des quartiers »  !

Ce n’est rien d’autre que la reprise de la mystification du « choc des civilisations » à l’échelle d’un pays. Au travers du fracas médiatique sur « le voile » comme dans la réponse produite avec un terme aussi confus que celui « d’islamophobie », tout un chacun est sommé de se ranger d’un côté ou de l’autre. Cette façon de forcer les populations à prendre parti pour des camps artificiellement créés (nationalistes, régionalistes ou religieux) n’est pas nouvelle, mais elle est particulièrement bien venue pour un capitalisme en crise. C’est l’organisation de la guerre civile (pour l’instant, de basse intensité) pour mieux se protéger de ce dont le Pouvoir à peur. Car, les maîtres du moment, si dénaturés qu’ils soient, savent qu’ils sont dans la situation de celui qui bat quotidiennement son chien : il sait que ce dernier finira par le mordre, mais il ne sait pas quand... Ils savent aussi qu’entretenir la confusion, retarde le moment de la morsure.

Ce qui fait peur au Pouvoir, ce n’est pas la façon dont on s’habille pour «  protester contre la misère », ce qui lui fait peur, c’est que nous nous organisions pour lutter contre l’injustice et la violence du capitalisme. Autrement dit, ce qui fait peur au Pouvoir, ce n’est pas l’Islam (lequel s’accommode fort bien du pouvoir et réciproquement, comme c’est le cas dans de nombreux pays de la planète), ce sont les pauvres quand ils s’organisent en tant que classe ! C’est pourquoi le pouvoir n’est pas islamophobe, il est paupérophobe !

Juan Pueblo
http://cnt-ait.info/article.php3?id_article=1821
bajotierra
 
Messages: 4247
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede Specifix le Lun 17 Sep 2012 12:18

Et, je suis d'accord avec cela. Les dirigeants mettent en place tous les ingrédients nécessaires à un conflit tel que celui-ci aie le maximum de chances de faire survivre le système qui les entretient grassement. Un conflit pré-orienté dont les dirigeants voudront récolter les bénéfices pour conserver ou reprendre le contrôle de la société, le cas échéant.
L'intensité du conflit n'est qu'une question d'opportunité.

Les derniers événements qui ont eu lieu avec le fameux "film" n'est pas sans rappeler ce qui vient de se passer aux Pays-Bas, et en France en 2002. Les élections ont débouché sur la "victoire" des libéraux contre une extrême-droite qui fait peur, qui fait fantasmer.

Au niveau international, c'est le même schéma. Les islamistes jouent les épouvantails menaçant le libéralo-capitalisme avec comme but que l'on pense de moins en moins à remettre en cause ce même libéralo-capitalisme. Ce cadre international déteint forcément sur les situations intérieures et aide les Etats à mettre en oeuvre les consignes du grand capital qu'une organisation du peuple bien comprise par celui-ci empêcherait.

Ces événements, qui sont bien relayés et exploités par les médias, et où l'on voit des islamistes élever la superstition à leur raison d'être, apportent de l'eau au moulin de l'extrême-droite qui elle-même sert de garde-fou au libéralo-capitalisme.
L'islamophobie, aussi, me semble être un autre garde-fou qui permet aux capitalistes de voir se conforter des populations dans la soumission de dieu, donc de l'ordre établi; comme ce le fut pour la nation (paravent de l'Etat).
Soutenir l'islam, la religion, c'est une façon de renforcer le principe d'autorité et donc l'Etat. Par la voie divine ou par le droit, le principe est strictement le même. Et, les Etats savent s'arranger entre eux, même de manière tacite quand leur crédibilité ou leur survie est en jeu.
L'islamisme, comme tous les principes théocratiques, aspire, lui aussi, au fascisme.
Tous les pouvoirs savent s'entourer de prêtres du dogme et le capitalisme actuel tend à créer un cloisonnement social permettant de mettre côte à côte des communautés encadrées par des dogmes différents. En attisant ces conflits, le capitalisme cherche à scléroser toute initiative révolutionnaire en inventant aux gens des références "différentes", des "destins" différents, des vêtements différents, des chapeaux différents, etc ...
Le natio-régionalisme tient une place de choix, lui aussi, dans ce schéma général de cloisonnement et de contrôle social.
D'ailleurs l'assimilation de la religion à l'ethnie ou à la géographie trouve toute sa place dans cette logique.
Specifix
 
Messages: 1286
Inscription: Jeu 3 Mai 2012 23:30

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede l'inoculé le Lun 17 Sep 2012 13:04

Je suis également -globalement- d'accord avec le point de vue de Juan Pueblo: le "Pouvoir" n'est pas à proprement parler islamophobe, mais "paupérophobe". D'ailleurs on peut faire la remarque que les "arabes riches" -musulmans compris- ne lui posent pas vraiment de problèmes (au Pouvoir)...
Parallèle qu'on peut également faire avec la ségrégation des Blacks aux USA, qui ressemble beaucoup -de loin- à du racisme conventionnel, sauf qu'il s'arrête curieusement aux portes de Bill Cosby, Obama, et autres "nègres*" culturellement acquis au mode de vie conventionnel "blanc". En fait, on constate souvent (sur place) que ce racisme est plus une ségrégation des pauvres -voir par exemple ce qui s'est passé dans la Rusty Belt, notamment à Detroit- et qu'inversement, "le bon Black" est celui qui s'est sorti du ghetto -par le sport, la musique, les études, la religion, la politique...- c'est à dire celui qui avait du fric pour s'échapper des "problèmes de la rue".

Mais pour revenir à l'islamophobie, je me demande si cette manière de montrer un islam radical -et presque terroriste- ne permettrait pas aux Etats occidentaux de soutenir et mettre en place plus facilement des "partenaires tempérés" avec lesquels -et eux seuls- on pourrait diplomater en bon commerce : le Conseil Français du Culte Musulman en France; les islamistes modérés en Afrique du Nord, particulièrement lorsqu'ils évitent l'essor d'AQMI -par exemple.
A votre avis?

*pour l'usage de l'expression "nègre", lisez le très bon bouquin de Rap Brown -ministre de la justice du Black Panthers Party : "Die, nigger, Die".
l'inoculé
 
Messages: 189
Inscription: Lun 16 Juil 2012 17:13

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede apeqli le Ven 21 Sep 2012 09:27

d'accord aussi avec ce texte...
ce terme, et la pratique de confusion/fausse victimisation qui va avec, a comme but de diviser la societe entre nationalistes liberaux ou reactionnaires, et religieux liberaux ou reactionnaire. ceux, liberaux ou reactionnaires, qui utilisent ce terme sont des allumeurs d'obscurité. C'est le meme schemas que les nationalistes avec "anti-france", il n'y aurait pas le droit de critiquer leurs supposes fondement nationaliste (interdit de malmener les symboles nationaux) ou alors sacrilege/Sanction...
nationalistes et theistes luttent pour leur prédominance politique. et la tout est bon. et pendant ce temps, le capitalisme peut faire sa crise tranquillement...
apeqli
 
Messages: 655
Inscription: Mer 30 Déc 2009 13:23

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede sissoko le Sam 22 Sep 2012 01:03

"paupérophobie" oui bien sûr, c'est la base du système de vivre sur la misère et l'exploitation.

Pour le reste, ce texte a la vue bien courte et bien bourgeoise. Tous les derniers couplets sont plutôt justes mais les premiers ne disent vraiment que des bêtises. Il y a une moitié de raisonnement et une moitié d'ignorance / jugement hâtif / mauvaise interprétation.
Il faudrait déjà différencier ce qui est culturel et ce qui est proprement religieux. Ah bah oui... surtout en ce qui concerne l'islam. Il faudrait arrêter le classique jugement de l'islam à partir de notre jugement de l'église catholique romaine, église dont l'histoire particulière, la constitution en état surtout en fait une religion TOTALEMENT à part. Notre histoire vis-à-vis de cette religion et les souffrances qu'elle nous a imposé ne peuvent en aucun cas fonder une critique de l'islam. Et pourtant, les bourgeois occidentaux et typiquement les laïcards transfèrent dans l'islam les tares catholiques : soumission des femmes (ça c'est le XIXème siècle, où l'église n'a cessé de rabaisser les femmes), prosélytisme (on ne peut quand même pas faire mieux que l'armée de Jésus, les Jésuites, qui se sont lancés à la conquète du monde dès leur création au XVIème, ou les Pères Blancs), l'abrutissement (ça se passe de commentaires...), la violence (des croisades aux bûchers en passant par l'Inquisition...).
Alors on a beau jeu de dire : toutes les religions, c'est le même caca. Oui, surtout quand c'est devenu le dogme officiel en France depuis l'avènement de la franc-maçonnerie. Quel courage, quel liberté de penser. Mais si on est respectueux des autres et qu'on les accepte tels qu'ils sont, on ne peut être que scandalisé de jugements qui ne touchent pas une institution, une église, mais des gens ! des vrais gens !
AU CAS OU VOUS NE L'AURIEZ PAS REMARQUE, IL Y A PAS MAL D'ARABES AUTOUR DE VOUS ! Et ça fait des décennies qu'il sont les plus pauvres et les plus humiliés du coin ! Et en ce moment, c'est coton !
Vous n'auriez que ça à dire "l'islamophobie, un concept fumeux" ? Arabophobie si vous voulez, mais vous voyez la taille du problème et la pauvreté des outils de réflexion ?

on a qu'à faire comme s'il n'y avait jamais eu guerre, jamais eu de colonisation. Tous les jours les immigrés sont humiliés, mais on a qu'à en plus leur faire la leçon de la laïcité, merci les anarchistes. Sauf que quand on est anarchiste, on ne dresse pas les gens, on ne les déculture pas, on accepte leurs différences et leurs modes de vie. Cessez de parler de religion, il ne s'agit que de culture.

Les barbus excités sont des objets médiatiques destinés à promouvoir le fascisme arabe qu'est le wahhabisme, qui rappelons le n'était qu'un secte d'une poignée de guignol jusqu'à ce que les USA innondent l'Arabie saoudite de petrodollars. A présent, la péninsule est devenue le meilleur allié des USA et distillent leur merde à travers le monde arabe. Bien pratique le fascisme pour tenir les gens en laisse, on va en mettre un peu partout. Et à l'intérieur du territoire, ça fait bien flipper, ça pourrait faire peut-être pas une guerre mais au moins une situation de panique et de violence, parfait ça quand tout le monde se fout sur la gueule, pour être sûr de tenir les rênes. Y a qu'à pousser un peu, il y a des gens prêts à en découdre.
Islamophobie ?
il faudrait cesser d'employer les manières de penser de la bourgeoisie.

Regardez les choses telles qu'elles sont, au lieu de discuter de concepts médiatiques.

Et vous serez aussi choqués que moi quand vous verrez ici "solidarité avec Charlie Hebdo", journal qui ne trouve rien de mieux à faire que d'insulter toute l'oumma, déjà en émoi après l'histoire du film. Charb est un malade mental d'avoir fait ça. Mais à quoi s'attendre de la part de ce journal où le cher philippe val faisait ses discours enflammés sur la nation et la république et voltaire (cet immense faf), et qui est devenu une petite et sale merde institutionnelle, comme l'est ou le deviendra charb.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede blowback le Sam 22 Sep 2012 02:38

sissoko : charb ne l'est-il déjà pas?
blowback
 

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede blowback le Sam 22 Sep 2012 02:41

Cette position politique n’est en réalité qu’une expression de la condescendance de ceux qui, s’estimant supérieurs, pensent que les «  créatures » de banlieue, ces grandes naïves, ne peuvent faire autrement que de croire en une religion, tout comme les grandes personnes responsables pensent que les petits enfants doivent croire au Père Noël.


J'interprète cela justement comme condescendant. On voit bien que l'auteur n'a pas évolué en téci pour écrire ça ^^; il faudrait qu'il revoit avant tout la définition sociologique de la religion :religion: bref un chouilla faf ce texte non?
blowback
 

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede blowback le Sam 22 Sep 2012 02:43

En gros bajo et specifix, vous soutenez c-hebdo vous?
blowback
 

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede bajotierra le Sam 22 Sep 2012 09:34

blowback a écrit:
Cette position politique n’est en réalité qu’une expression de la condescendance de ceux qui, s’estimant supérieurs, pensent que les «  créatures » de banlieue, ces grandes naïves, ne peuvent faire autrement que de croire en une religion, tout comme les grandes personnes responsables pensent que les petits enfants doivent croire au Père Noël.


J'interprète cela justement comme condescendant. On voit bien que l'auteur n'a pas évolué en téci pour écrire ça ^^; il faudrait qu'il revoit avant tout la définition sociologique de la religion :religion: bref un chouilla faf ce texte non?



c'est bien connu en banlieue tout le monde connait la "definition sociologique de la religion" ......

quand a soutenir charlie hebdo , il faudrait sortir d'un raisonnement binaire , je n'ai jamais acheté charlie- hebdo , comme je n'ai jamais acheté la plupart des centaines de titres en vente dans les kiosques de ce pays

par contre je soutiens ceux qui dans le monde luttent avec courage contre l'oppression religieuse , comme les " pussy - riot "en taule pour délit de "haine religieuse " et les gens qui demandent ici l'interdiction de caricatures parcequ'elles provoqueraient a la "haine religieuse" sont dans le même camp que les juges des "pussy riot "
bajotierra
 
Messages: 4247
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede sissoko le Sam 22 Sep 2012 10:56

par contre je soutiens ceux qui dans le monde luttent avec courage contre l'oppression religieuse , comme les " pussy - riot "en taule pour délit de "haine religieuse " et les gens qui demandent ici l'interdiction de caricatures parcequ'elles provoqueraient a la "haine religieuse" sont dans le même camp que les juges des "pussy riot "





et ça c'est pas binaire du tout.

qui demande l'interdiction de quoi que ce soit ici ? Tu crois qu'on veut faire des lois aussi ? Ces caricatures mènent à la haine tout court, et à la violence tout court, et celui qui l'a commis et a assumé de la placer en une, visible, dans tous les kiosques, au pire moment, est un gros *censuré*, point barre. Arrête de parler de religion, tu ne sais pas de quoi tu parles.

c'est bien connu en banlieue tout le monde connait la "definition sociologique de la religion" ....



parle pas de ce que tu ne connais pas. Pour avoir le discours que tu tiens, faut avoir envie de rééduquer le prolo. Et bah le prolo se fiche bien de toi et tes raisonnements à la BHL.


[post éliminé par un modérateur qui me reprochait uniquement des insultes et en aucun cas ne prend part au débat, car en bon anarchiste il a un grand respect pour le débat contradictoire]
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede vroum le Sam 22 Sep 2012 11:31

le rouge est réservé aux modérateurs sissoko j'ai donc changé la couleur de ta phrase

je constate avec plaisir que tu es capable de redire la même chose sans employer les insultes. L'auto-modération devrait être la règle, la modération par les admins l'exception.
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede acratack le Sam 22 Sep 2012 11:43

acratack a écrit:
sissoko a écrit:.

qui demande l'interdiction de quoi que ce soit ici ? Tu crois qu'on veut faire des lois aussi ? Ces caricatures mènent à la haine tout court, et à la violence tout court, et celui qui l'a commis et a assumé de la placer en une, visible, dans tous les kiosques, au pire moment, est un gros fils de pute, point barre. Arrête de parler de religion, tu ne sais pas de quoi tu parles.



Je te signale que la crise actuelle résulte de la production d'un "film" ayant pour but de provoquer la haine confessionnelle et aurait été "produit" par un égyptien. Alors prendre ça pour prétexte pour en appeler a la censure de toute expression critique de l'islam c'est un peu culotté.
acratack
 
Messages: 880
Inscription: Sam 12 Mai 2012 10:56

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede sissoko le Sam 22 Sep 2012 11:51

mais qui appelle à la censure ici ????

je ne vais pas censurer quoi que ce soit, je ne me mets pas à la place d'un législateur comme beaucoup trop de militants le font !

Je ne prends que part à un débat, c'est bien tout ce que je peux faire. Et mon problème, c'est que je constate qu'un journal en plus fortement connoté gauchiste ne trouve rien de mieux à faire que d'insulter tous les musulmans de france alors que ceux-ci sont en émoi. Ils insultent pas des riches, des patrons, des hommes de pouvoir, ils insultent le PROLO.

La critique religieuse qui a eu du sens en france, c'était critiquer le pape, cririquer l'eglise. Pas critiquer les gens.

Je sais pas, c'est la base. Etre anarchiste, c'est respecter les gens, dans la diversité de leurs modes de vie.
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede indigné révolté le Sam 22 Sep 2012 12:35

il est intéressant de voir l'évolution de l'extrême droite française :

Spécial investigation : La face cachée du nouveau Front
Jamais un candidat frontiste n'a été aussi haut dans les sondages, à cinq mois d'une élection présidentielle. Mathias Hillion et Karim Rissouli ont enquêté sur le nouveau Front national emmené par Marine Le Pen, dévoilant sa stratégie. Pour prendre le pouvoir, la présidente du parti contestataire s'est investie à Hénin-Beaumont, commune du Nord, où elle est devenue une notable saluée sur les marchés. La pierre angulaire de son plan pour accéder au second tour en 2012, c'est l'ouverture à des personnalités extérieures au FN. Des universitaires, des hauts fonctionnaires et des économistes doivent lui permettre de bâtir un programme qui dépasse l'idéologie classique du parti. voir aussi Enquête : ''La galaxie Dieudonné : pour en finir avec les impostures », SORAL est il raciste ? : Saltabank

Spécial investigation : La face cachée du nouveau Front : http://www.youtube.com/watch?v=Yun8TErnCjc

Un documentaire de Mathias Hillion et Karim Rissouli
Produit par KM / Durée : 52 minutes


Le politiquement correct ( sur la forme, rien ne change sur le fond) comme le dis Michel Drac

Dans la tête de l'extreme droite
http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/ ... /dans.html

Michel Drac : " Michel Drac - Metapedia (9 janvier 1970- ) est un blogueur et éditeur, proche de la mouvance identitaire bien qu'ayant milité à Égalité et réconciliation. Fondateur du site Scriptoblog, Michel Drac intervient de manière récurrente sur les sites et les journaux liés à la mouvance dite « identitaire », à l'extrême droite dure, au courant national-sioniste et au catholicisme de tradition, comme Novopress, Radio Courtoisie, Enquête et débat, Radio Notre-Dame, le Centre Saint-Paul (lié à l'Institut du Bon Pasteur dirigé par l'abbé Guillaume de Tanoüarn). Le site Fdesouche, pour sa part, lui ouvre fréquemment les colonnes de son annexe économique Fortune.
Scriptoblog, Michel Drac critique sa présentation sur Metapedia


Extrait du "Choc des civilisations" de Michel Drac (pages 60 et 61) :

"A l'avenir, il semble que la communication de l'impérialisme sera formulée différemment. On ne dira plus aussi systématiquement : "nous livrons la guerre au terrorisme parce que nous vivons un choc des civilisations" (avec les musulmans dans le rôle des "bad guys"), on dira : "nous promouvons la démocratie et la société ouvert...e, mais certains, qui veulent un choc des civilisations, nous obligent à nous défendre". L'idéologie du "choc des civilisations" sera donc toujours promue, mais la responsabilité de cette promotion sera, optiquement, imputée aux adversaires de l'impérialisme. C'est la voie de compromis vers laquelle les élites américaines semblent s'acheminer, pour refaire leur cohérence interne et surmonter l'opposition latente entre néo-conservatisme et mondialisme. Cette ligne de communication sera probablement beaucoup plus efficace que celle utilisée par les néo-conservateurs pendant les années 2000 : elle permettra à l'Empire de se donner le beau rôle, tandis que par des opérations spéciales, il créera en coulisse les conditions du chaos auquel il prétendra, sur le devant de la scène, mettre un terme.

L'idéologie du "choc des civilisations" est à la veille d'être dissimulée sous un discours plus habile, comme en témoignent, par exemple, les récentes déclarations d'Hillary Clinton. En mars 2009, répondant aux journalistes, elle confirma que la terminologie "War on Terror" (guerre au terrorisme) n'est plus utilisée par l'administration Obama. En pratique, la communication américaine semble devoir s'aligner, à l'avenir, sur celle utilisée par le britannique Tony Blair : "combat contre le fanatisme", "promotion des valeurs démocratiques", etc.

Le "choc des civilisations" a appris à se déguiser. Cela ne le rend que plus dangereux".

Documents annexes à "Survivre à l'Effondrement Economique" de Piero San Giorgio : DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

Michel Drac via Piero San Giorgio, Piero San Giorgio
"L'Humanité chez l'Homme est aussi présente en lui que le vol chez la poule " Michel Drac

Michel Drac : "Plus que jamais d'actualité, 50 ans après.
La première partie de cette émission est consacrée à la réédition de l'ouvrage "Les Secrets de la Réserve Fédérale" d'Eustace MULLINS paru aux éditions "Le Retour aux Sources" dont le gérant, François SAINZ, était présent au micro de Méridien Zéro.
Rappelons que ce livre fondateur est le seul a avoir été brûlé en autodafé par décision de justice dans l...'Allemagne d'après guerre...
l'ouvrage : Les racines anglo-saxonnes du Mondialisme sur Meridien Zero - 1sur2


Encore croustillant Michel Drac : "Crise, le moment décisif approche" - Agoravox TV,
Michel Drac : "Crise, le moment décisif approche



Conférence de Michel DRAC organisée le 18 septembre 2011 par le Libre Teamspeak à propos de la crise financière touchant nos sociétés depuis quelques années. Michel DRAC a écrit plusieurs livres d'analyse sur cette crise, notamment Crise ou coup d'état et Crise économique ou crise du sens. En tant que spécialiste de ce sujet, il nous fait part ici de ses dernières réflexions sur les rebondissements de la crise survenus depuis cet été, encore plus qu'à l'ordinaire ses propos sont d'un intérêt tout à fait capital et d'une lucidité sidérante, conférence absolument captivante !

Michel Drac 2011.09.18 LibreTeamspeak 2/2



L'arnaque de l'extrême droite avec Marine Le Pen ( video, texte, source Ifop...) http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/ ... texte.html
En jouant la carte économique, Marine Le Pen séduit les ouvriers par un discours populistes, démagogique et haineux qui se développent dans tout les mouvements de droites européennes :
Europe : comment l'extrême droite profite de la crise : ( video interessante pour comprendre 1er mai Pour une France Libre et souveraine )



Ils rejettent les partis établis et l'Europe, désignent l'immigration et l'islam comme source de tous les malheurs. A droite de la droite, sans toujours chercher à exercer le pouvoir, les populistes s'enracinent dans les classes populaires. Et empruntent de plus en plus des thématiques de gauche, comme la défense de l'Etat-providence. Paru dans Marianne : Comment Marine Le Pen et le... , et aussi la France subit la montée..., En Europe, l'extrême droite..., La droite menacée d’un...


"Le FN n'est pas dans une logique d'alliance" - source Alternative économique
Dernière édition par indigné révolté le Sam 22 Sep 2012 13:09, édité 1 fois.
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede indigné révolté le Sam 22 Sep 2012 12:40

film islamophobe ravive les tensions religieuses
Qu'est ce que l'on ait con, lorsque nous nous faisons dicter nos vie par la religion ( quels quels soit). Cela va encore alimenter l'extrême droite et toutes les merdes religieuses.






Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens :



Nous connaissons tous cette phrase célèbre, liée depuis des siècles à notre ville : Pendant le sac de Béziers, en 1209, le légat du Pape Innocent III, Arnaud Amaury, consulté sur ce qu'il y avait à faire des catholiques mêlés aux hérétiques dans Béziers, aurait répondu :


"Tuez-les tous; Dieu connaîtra bien ceux qui sont à lui".


(La phrase exacte : "Caedite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius" se traduit plutôt par : "Massacrez-les, car Dieu connaît les siens")


Pourtant,cette phrase n'est citée par aucun des auteurs présents sur les lieux, tel Pierre de Vaux-Sernei. Elle apparaît, pour la première fois, dans les écrits du moine Pierre Césaire de Heisterbach, religieux de l'ordre de Cîteaux du monastère d'Hesterbach près de Bonn. En 1219 et 1223, à deux cent lieux du pays qui en avait été le théâtre, celui-ci composait, dans son diocèse de Cologne, douze livres ridicules "Illustrium miraculorum et historiarum memorabilium" (parus dans leur première édition, en 1481, sous le nom de "Dialogi de miraculis") où il relate, sous forme de dialogue, l'évènement (entre autres). Le contenu fantaisiste de ces ouvrages démontre le peu de sérieux de cet auteur. Par compassion, on pourrait penser qu'il a eu le tort de croire trop légèrement des gens peu dignes de foi. Pourtant, les énormes inepties qui jalonnent ses ouvrages laissent plutôt penser qu'il a du fumer un peu trop la moquette de son abbaye - tout du moins, user un peu trop de potions hallucinogènes... Toutefois, une autre explication laisse présager que ces ouvrages s'inscrivaient plutôt dans "l'air du temps" : en effet, Césaire, obsédé par le Diable, considère les Albigeois (les Cathares) comme des suppots de Satan.



un lien.


Qui se cache derrière le film injuriant l’Islam ? ( Watch The Full Film : The Life of Muhammad - Holy Peace [BBC Two],

Quand on écoute les Identitaires et Riposte laïque, on a envie d'être "islamisé" !
20/12/2010 à 12h09 - mis à jour le 27/12/2010 à 14h11 | 42438 vues | 1555 réactions http://archives-lepost.huffingtonpost.f ... #reactions

Comme vous le savez certainement, ce week-end se sont déroulées les Assises contre l'Islamisation, réunion rassemblant les membres de Riposte laïque et ceux du bloc identitaire.

Evidemment, tout au long de la réunion, le catalogue du grand n'importe quoi pour se faire peur a été servi sur un plateau à tous les apeurés nostalgiques du saucisson pinard. Passons. Ne retenons que cette éternelle leçon : une fois de plus, des gens venus de la gauche se retrouvent à faire cause commune avec une mouvance bien éloignée de leurs principes d'origine. Comment peut on avoir mené des combats pour la liberté, la laïcité, la République, la libération de la femme et faire les beaux sur une estrade aux côtés de Fabrice Robert, héritier des poubelles de l'histoire de l'extrême droite française ?

J'ai attentivement écouté le discours de Fabrice Robert sur "l'islamisation". Si ça n'était pas la somme de toutes les peurs, et par conséquent intrinséquement dangereux, c'est à pleurer de rire. Fabrice Robert défend une France et une Europe chimériques, qui n'existent pas, n'ont jamais existé, mais qui correspondent, en revanche, aux lubies des différents courants d'extrême droite qui se succèdent en France depuis deux siècles.

Voici le discours de Fabrice Robert :





Les commentateurs ne disent jamais combien à l'extrême droite rouge-brune, on adopte, pour éclairer le présent, une vision délirante de l'histoire, empreinte de mensonges, de contre-vérités et de fantasmes. Exemples pris dans le discours de Robert :

- "L'Islam nous a rendus visite pour chercher des esclaves". C'est vrai que la France et l'Europe n'ont jamais pratiqué l'esclavage à grande échelle durant quelques siècles. Jamais.


- "La femme chez nous n'est pas une recluse, une concubine de harem. On la retrouve dans les romans de chevalerie et d'amour courtois". Apparemment, Fabrice Robert ignore tout de l'histoire de la condition féminine du Moyen Âge à nos jours. Il oublie aussi qu'en France, les femmes n'ont le droit de vote que depuis 1944 et on aimerait bien connaitre sa position sur le droit à l'interruption volontaire de grossesse et la contraception...


- "L'islam est né entre chameau, bédouins et pillages de caravane". Robert, fervent défenseur de notre civilisation judéo-chrétienne ignore que Jésus comptait quelques copines vivant de la prostitution et qu'il est mort crucifié entre deux voleurs dont l'un est devenu son copain sur la fin. Lui viendrait-il à l'idée de dire que le christianisme est né entre proxénitisme et banditisme ?


- "Ceux qui nous dirigent à Paris, Londres ou Bruxelles sont des collabos de l'Islam." Allons bon... Darnand, Henriot, Doriot et Brinon étaient des islamophiles, c'est bien connu, et Manuel Baroso est leur héritier politique, c'est bien connu aussi.

Bref, vous l'avez compris, les Identitaires copains de Riposte laïque sont des ignorants, doublés de mauvais Français. Par quel aberration de l'esprit les gens de Riposte laïque en sont-ils venus à faire cause commune avec ce genre de zozos ?

On soulignera quand même, pour le plaisir, cerise sur l'indigeste gâteau identitaire, preuve de l'indigence intellectuelle à laquelle nous sommes confrontés, la belle faute de français de Fabrice Robert : "l'Islam nous a rendus des visites parfois longues, comme en Espagne, jusqu'à qu'on le raccompagne".

Il a raison Fabrice Robert, lui aussi mérite d'être écouté "jusqu'à qu'on te raccompagne" dans sa France d'opérette moisie qui pue le renfermé cérébral. Pour ma part, je conseille la fréquentation de la très belle Mosquée de Paris. L'endroit est plaisant, apaisant, reposant. On peut y faire plein de choses intéressantes (se restaurer déjà : le couscous y est délicieux) . Et quand on s'y trouve, on se dit qu'on préfère encore être "islamisé" plutôt que d'être "laïcisé" par les Identitaires et Riposte laïque.

PS : ce sera la dernière fois que je consacre un billet à cette imposture politique et intellectuelle. Merci de le noter.


Quelque chose me dit aussi que le titre de ce billet risque d'en énerver plus d'un... Pourquoi ?

L’auteur

Bruno Roger-Petit

inscrit depuis le 13/09/2008



À lire sur Le Post
•Paris : manif' contre "les assises de l'islamisation"
•Pourquoi "Les Assises contre l'islamisation" invitent-elles un hooligan anglais ?
•Un débat "contre l'islamisation" à Paris : "J'ai pourtant demandé son interdiction..."
•Deux députés UMP aux "Assises contre l'islamisation" à Paris ?
Le film qui attise les tension - altermonde.

indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede indigné révolté le Sam 22 Sep 2012 13:08

bajotierra a écrit:Voici à peine quelques années, lorsque la grande vague des émeutes de banlieue s’est produite, toute la classe politique - extrême-gauche et libertaires compris - s’est retrouvée largement unie pour dénier aux actes des jeunes révoltés toute portée politique (voir encadré  : «  Petit florilège sur la révolte des banlieues  »). Aujourd’hui, le soi-disant débat du gouvernement sur l’identité nationale - qui est en fait une campagne de propagande raciste aussi haineuse que sournoise - a réussi à polariser les esprits sur le port d’attributs vestimentaires à vocation religieuse


l’islamophobie », un concept bien fumeux !


Universalisme antireligieux


Juan Pueblo
http://cnt-ait.info/article.php3?id_article=1821


L'islamophobie, l'antisionisme servent en faite a travers ces mots a cacher une instrumentalisation et un moyen de stigmatiser une population. Depuis longtemps on stigmatise les musulmans, mais on ne dit plus rien en France des sectes chértiennes ( les béatitudes).
Avec Valls, ami de la bande d'Alain Bauer et des marchands de la peur, il ne faut pas s'attendre a des changements dans la politique ( idéologie) sécuritaire et la stigmatisation

Ces anciens fachos qui nous gouvernent


Ces anciens fachos qui nous gouvernent
Publié le 7 décembre 2006, mise à jour le 4 janvier 2007 Article facebook
http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article268
Comme l’extrême gauche (trotskiste ou maoïste...) a pu fournir au Parti socialiste de nombreux députés et membres de l’appareil, l’extrême droite a servi pendant longtemps de réservoir de cadres pour la droite. Qui sont-ils ?
indigné révolté
 
Messages: 274
Inscription: Lun 23 Jan 2012 23:29

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede vroum le Sam 22 Sep 2012 13:15

Un imam a passé trois jours à l’hôpital après avoir été molesté par deux jeunes filles dans le village de Shahmirzad, en Iran, à la fin du mois d’août . Il avait admonesté l’une d’entre elle afin qu’elle se couvre la tête.

Les jeunes femmes, vexées par sa remarque, ont violemment pris le religieux à partie, rapporte le site internet de la chaîne américaine CNN.

L’imam affirme avoir «poliment» demandé à la jeune fille de se couvrir. Ce à quoi elle a rétorqué qu’il «ferait mieux de se couvrir les yeux». Offensé, le religieux a réitéré sa demande et exigé une meilleure conduite de la jeune femme.

Les deux jeunes femmes ont alors tabassé le religieux qui a du être hospitalisé pendant trois jours.


Dans les petits villages iraniens, il est relativement rare que les femmes s’opposent aux diktats des hommes, religieux de surcroît. Cela est plus fréquent dans les grandes villes où la condition féminine est meilleure.

Les sanctions et punitions contre les femmes ne respectant pas scrupuleusement le code vestimentaire se produisent cependant beaucoup plus régulièrement, indique CNN.
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede bajotierra le Sam 22 Sep 2012 14:41

sissoko
Je sais pas, c'est la base. Etre anarchiste, c'est respecter les gens, dans la diversité de leurs modes de vie.


a la base je n'ai aucun respect pour aucune traditon , et moins encore pour celle qui imposent des dogmes et de pratiques répressives

sissoko
c'est que je constate qu'un journal en plus fortement connoté gauchiste ne trouve rien de mieux à faire que d'insulter tous les musulmans de france alors que ceux-ci sont en émoi. Ils insultent pas des riches, des patrons, des hommes de pouvoir, ils insultent le PROLO.


là tu racontes n'importe quoi ,

d'abord tous les musumans ne sont pas des ouvriers ,et vice verca , et ceux qui sont assez fanatiques pour se sentir insultés par une caricature de Mahomet ne sont pas la majorité , loin de là , et derniérement bien sûr que la presse insulte les riches et de façon beaucoup plus directe

Image

d'ailleurs là encore et avec les mêmes arguments de fond que sissoko et que les religieux , au nom du "respect" , la haute bourgeoisie a été choquée et a portée plainte contre la liberté d'expression ! :D
bajotierra
 
Messages: 4247
Inscription: Mar 19 Aoû 2008 16:28

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede sissoko le Sam 22 Sep 2012 15:04

mais tu délires complètement mon pauvre garçon, qu'est-ce que ça a à voir avec les histoires de libé et des riches ? T'as que ça à raconter ? C'est ça le débat pour toi ?

Je me contrefous des coups médiatiques de Libé, je vais pas chercher à savoir si Arnault s'est senti insulté !

ceux qui sont assez fanatiques pour se sentir inusltés par une caricature de Mahomet ne sont pas la majorité , loin de là

aucun fanatisme ! Quand tu es arabe ou noir en france, et même vaguement musulman culturellement, tu te sens forcément insulté quand en beau milieu d'une violence interculturelle (le film à la con), charlie hebdo ne trouve rien de mieux à faire que de publier en Une visible par tous dans les kiosques une représentation du prohète ridiculisé. Tu crois que les musulmans kiffent la france, et kiffent voir que l'occident continue, après les croisades, après la colonisation, après toutes les trahisons, alors que l'Occident est en guerre contre des pays musulmans, à piétiner tout ce qui fait leur culture ?

Non, pour toi leur culture, c'est des "traditions", de la merde quoi.

Tu ne te sens pas ridicule à vouloir sauver les autres, sans qu'ils ne t'aient rien demandé et sans même que tu les connaisses ou les comprennes ?

Tu fais des discours de principe, alors qu'il ne s'agit que de la réalité qui t'entoure. Tu devais kifer les éditos de philipe val, toi !
Tant qu'il y aura des drapeaux, il y aura des cons pour mourir dessous. Ne laissons personne penser à notre place. Résister c'est esquiver : Aikido. Résister c'est créer. L'art est la substance de l'existence, voir Nietzsche.
Avatar de l’utilisateur
sissoko
 
Messages: 501
Inscription: Jeu 20 Oct 2011 02:54

Re:  L"’islamophobie », un concept bien fumeux !

Messagede vroum le Sam 22 Sep 2012 15:12

Sissoko tu es ici sur le forum anarchiste alors ne t'étonne pas que des anarchistes critiquent les religions et leurs "prophètes"

L'anarchisme combat toutes les religions toutes les superstitions et tous les obscurantismes, sans relativisme et sans hiérarchisation, et quelque soit les classes, catégories sociales ou ethnies concernées

L'anarchisme reconnait le droit à la critique, le droit au blasphème et à la provocation. Rien n'est sacré et aucune oppression n'est respectable.

Si ce topic du forum anarchiste te heurte, tu sais que rien ne t'oblige à y participer
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6803
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Suivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité