Michel Ragon

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Jeu 17 Juin 2010 02:48

Comme je l'ai déjà dit dans la shout, allez-voir la liste du NAR que maintenant nous propose fabou juste au-dessus. Encore une preuve flagrante de ses extrapolations sur qui est quoi... (il va nous faire bientôt le raccourci -il l'a déjà fait pour Michel RAGON- que toutes les personnes citées par le NAR sont royalistes !!!)

C'est le pompon !

Tiens, curieusement, par contre, il se garde bien de nous dire que, par exemple, Michel RAGON a été conseiller sur le film sur Louise MICHEL.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede skum le Jeu 17 Juin 2010 15:03

Continue fabou, je n'aime que les propos d'entrepreneurs de démolitions. Ragon, Onfray, Alayn, FA, tous dans la même poubelle !
Avatar de l’utilisateur
skum
 
Messages: 664
Inscription: Mer 14 Oct 2009 13:23
Localisation: Nowhere in Therapy

Re: Michel Ragon

Messagede fabou le Jeu 17 Juin 2010 15:40

La FA a toujours eu comme habitude de favoriser le débat d'idées en ouvrant ses médias (la radio et le ML) à tous les libertaires souhaitant s'y exprimer. Le fait est qu'Onfray (pseudo libertaire mais au moins il ne fait ni falsification historique ni de copinages avec le MPF) et Ragon (qui lui fait tout ça) on profité de cette démarche de la FA. Cela dessert la FA il me semble car d'autres orgas plus "fermées" peuvent en profiter pour enfoncer la FA. Je trouve ça dommage.

Bref, une fraction significative de l'extrème droite tente de récupérer l'anarchisme pour diverses raisons et par divers moyens.
fabou
 

Re: Michel Ragon

Messagede Camille le Jeu 17 Juin 2010 16:13

Juste une anecdote concernant la NAR et ayant peu de rapport avec le sujet ici. A l'époque où j'étais à la FA, les mecs de la NAR sont venus lors de notre réu hebdomadaire, nous proposer de mener des actions communes (du genre remettre l'électricité pour une famille qui en a été privée, actions pour les droits des chômeurs, etc...). C'était surréaliste de leur expliquer que toutes louables que soient leurs propositions, ils étaient royalistes et nous anarchistes. Nous les avons évidemment éconduit, plutôt poliment, d'abord parce qu'ils étaient venus nous voir, et surtout parce que nous étions sur le cul de tant de naïveté de leur part. Ces NAR là ne savaient certainement plus où ils habitaient (suffit de voir leur journal de l'époque, un mélange de textes militants dignes du journal "Rouge" de la LCR et de brèves people de Gala concernant l'aristocratie).
Avatar de l’utilisateur
Camille
 
Messages: 151
Inscription: Mer 1 Oct 2008 00:38

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Ven 18 Juin 2010 01:22

Bonsoir ! Bref, on a bien compris donc que fabou89 affirme que Michel RAGON est d'extrème-droite.
Ayant (un peu) marre de contrer ses diffamations à 2 balles qu'il va piocher dans des liens comme le NAR ou ses reprises de la propagande de De Villiers qu'il prend pour argent comptant (sans parler de son fricotage avec Bové) + ses extrapolations sur Nourrissier and co + son ignorance de l'histoire vendéenne où, encore une fois, pour lui, les Vendéens n'étaient forcément toutes et tous que des royalistes, ++++ j'attends de voir un peu les réactions aux PROPOS MENSONGERS ET CALOMNIEUX que distille ici fabou89 à propos de Michel RAGON^^

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede fabou le Dim 20 Juin 2010 00:36

Ou est-je dis que Ragon est d'extrème droite ????

Il a des fréquentations et des prises de positions assez douteuses, c'est tout.

Soutien à un candidat MPF aux dernières régionales, organisation d'évenements avec De Villiers, amitié avec un membre de l'Action Française, invité d'honneur à des soirées royalistes ...

Mais, surtout, son "oeuvre" de falsification historique concernant l'insurrection contre-révolutionnaire des chouans vendéens. Il tente de faire passer ces royalistes pour des révolutionnaires d'avant-garde !!!!!!

Alayn, tu n'a donné AUCUNE preuve, AUCUNE argumentation pour soutenir le "compagnon de l'anarchisme" (sic !) que tu voit en ce type pour le moins douteux. De plus, tu mens sur ce que j'aurais dit à propos de Ragon, ainsi que sur mes "liens" avec Bové.

J'aimerai, pour une fois, que tu ai des ARGUMENTS pour affirmer que ton idole Michel Ragon est un "compagnon de l'anarchisme". Et puis, s'il te plais, arrete de m'injurier et de me diffamer, ça ne fait pas avancer le débat.
fabou
 

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Dim 20 Juin 2010 03:47

Tu l'as dit juste au-dessus que Michel RAGON était d'extrème-droite (mais peut-être as-tu éditer depuis et en tant que modo: ni vu ni connu^^)

Tu n'as rien lu de Michel RAGON et tu extrapoles.
Les arguments contre les calomnies que tu déverses ici sur Michel RAGON sont dans les ouvrages de celui-ci.

Arrêtes de reprendre des liens DOUTEUX, de sortir des phrases de leur contexte pour leur faire dire le contraire de leur sens véritable.

Tes ragots sur Michel RAGON sont ridicules.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede fabou le Lun 21 Juin 2010 01:07

fabou89 a écrit:Alayn, tu n'a donné AUCUNE preuve, AUCUNE argumentation pour soutenir le "compagnon de l'anarchisme" (sic !) que tu voit en ce type pour le moins douteux. De plus, tu mens sur ce que j'aurais dit à propos de Ragon, ainsi que sur mes "liens" avec Bové.

J'aimerai, pour une fois, que tu ai des ARGUMENTS pour affirmer que ton idole Michel Ragon est un "compagnon de l'anarchisme". Et puis, s'il te plais, arrete de m'injurier et de me diffamer, ça ne fait pas avancer le débat.


J'attend toujours ...
fabou
 

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Lun 21 Juin 2010 04:53

Voui, moi aussi... (ourf !)
Quand t'aura au moins lu quelque chose de Michel RAGON, tu viendras la ramener et t'arrêteras peut-être de répandre des ragots sur sa personne.
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede fabou le Lun 21 Juin 2010 11:19

fabou89 a écrit:LA PHOTO DE FAMILLE EN ENTIER :

Image

De gauche à droite :
- Un homme avec une tronche de pervers (Arf !)
- Philippe De Villiers, président-fondateur du parti d'extrème-droite MPF. Député européen membre du groupe xénophobe ELD et président du conseil général de Vendée.
- Michel Ragon, écrivain tentant depuis trés longtemps de se faire passer pour anarchiste, afin de crédibiliser son oeuvre de falsification historique en faveur des royalistes vendéens. Il sert aussi de caution libertaire sur le journal de propagande du conseil général de Vendée, présidé par ...
- Antoine Chéreau, conseiller régional et maire MPF de Montaigu (la ville ou Ragon organise un festival, comme par hasard !). Il a été tête de liste pour la vendée des listes "Majorité Présidentielle" aux dernières élections régionales. CEtte photo à été reprise sur ses documents de campagne (Ragon ne s'y est pas opposé, bizzare pour un "libertaire"). Cette photo a aussi illustré la plupart des articles de presse illustrant l'intronisation d'Antoine Chéreau comme tête de liste.
- Vérionique Besse, conseillère générale et députée de Vendée, elle s'est notemment illustrée par son vigoureux combat en faveur du rétablissement de la peine de mort.
- Une vieille
- Encore une vieille !

Qu'elle est jolie la photo ! :arf:

Alayn, le jour ou tu me trouvera en photo à soutenir un candidat MPF aux côté de Philippe De Villiers et d'une chef de file pro-peine de mort , tu m'appelera !!!!

EDIT : Michel Ragon aurait aidé Philippe De Villiers à créer le Puy du Fou (encore un projet commun ...) : http://www.nouvelouest.com/index.php?se ... rticle=144


Cette photo c'est des ragots peut-être ????? Elle illustrait des documents officiels de campagne du candidat MPF (soutenu par ton copain Ragon).

PS : je pense avoir bien plus lu Ragon que toi. Car pour défendre ce genre de type, faut soit pas l'avoir lu, soit ne pas savoir lire !
J'attend toujours tes ARGUMENTS (sans insultes stp).
fabou
 

Re: Michel Ragon

Messagede Polack le Lun 21 Juin 2010 14:28

cette photo se suffit à elle même. perso j'irai me faire tirer le portrait avec ce genre de guguss. (par contre le type de gauche a vraiment une tête qui me fait triper ! :lol: )
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint se borne à ne pas trop emmerder ses voisins" G. Brassens Don Juan
Avatar de l’utilisateur
Polack
 
Messages: 1628
Inscription: Jeu 26 Mar 2009 13:39

Re: Michel Ragon

Messagede vroum le Sam 31 Juil 2010 18:53

Ci-dessous un extrait de la page de wikipedia consacrée à Michel Ragon :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Ragon

en prime à lire dans le lien suivant une interview de Ragon dans le fanzine super réac BARRICATA :

http://contre.propagande.org/pravda/modules/news/article.php?storyid=161

Les enthousiasmes de Michel Ragon

La littérature prolétarienne

Alors qu'il vit encore à Nantes, Michel Ragon, très impressionné par la lecture de Jean Guéhenno (Caliban parle), découvre que l'exercice de la littérature n'est pas réservé à la bourgeoisie. Il entame une correspondance avec des écrivains autodidactes comme lui, Ludovic Massé, Emile Guillaumin, et surtout Henry Poulaille. Il commence une étude sur "Les écrivains du peuple". En arrivant à Paris en 1945, il s'empresse d'aller rencontrer Poulaille à son bureau des éditions Grasset. Grâce à l'accueil chaleureux de celui-ci, il rencontre de nombreux écrivains prolétariens. Profitant de la jeunesse enthousiaste de Ragon, Poulaille espère alors reformer le groupe des écrivains prolétariens dispersé par la guerre, notamment autour de la revue Les cahiers du peuple (1946-1947) dont Ragon est le rédacteur en chef. Ragon devient l'historien de la littérature prolétarienne : il publie en 1947 son premier livre, Les Écrivains du peuple, qui reçoit un bon accueil, et qu'il retravaillera à plusieurs reprises. Il publie des articles dans les revues Maintenant (Poulaille), Les Cahiers du Travail (48-50), Peuple et Poésie (Jean L'Anselme) (48-50). En 1953 il publie une nouvelle version de son ouvrage, titré Histoire de la Littérature ouvrière. De 1958 à 1974, pris par d'autres passions, brouillé avec Poulaille à cause de ses gouts artistiques trop modernes, il cesse d'écrire sur la littérature prolétarienne. Il y revient en 1974 avec son Histoire de la littérature prolétarienne de langue française (dont une édition augmentée paraitra en 1986). En 1979, il renoue avec Henry Poulaille, juste avant son décès. Il préface son roman paru à titre posthume (1980) Seul ds la vie à 14 ans.

Il parraine le Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras et il est président d'honneur de la Société Octave Mirbeau.


La voie libertaire

Lorsque Michel Ragon débarque à Paris à la Libération, le milieu des écrivains prolétariens et le milieu anarchiste sont intimement liés. Henry Poulaille fait rencontrer à Ragon Rirette Maitrejean et Edouard Dolléans. Ragon se lie d'amitié avec le poète Armand Robin qui lui fait lire Le Libertaire, et l'oriente vers la FA où il rencontre Maurice Joyeux, Brassens et bien d'autres. Il rencontre Georges Conchon, Daniel Guérin, Gaston Leval... Admirateur de Rousseau, de Proudhon et de Fourier, Ragon affirme son anti-marxisme dans le pamphlet Karl Marx publié en 1959. En 1962, il soutient Louis Lecoin en grève de la faim pour obtenir un statut pour les objecteurs de conscience.

Dans ses différents métiers, il exerce une activité syndicale. Dès 1946 il écrit dans des journaux comme Le monde ouvrier ou L'émancipation paysanne. En 1955, il devient secrétaire du Syndicat des bouquinistes. De 1966 à 1969 il est président du Syndicat des critiques d'art (AICA-France), puis président de l'AICA (Association Internationale des critiques d'Art). Dans les années 70 jusqu'en 1985, devenu enseignant, il est membre du SGEN-CFDT.

Dans les années 80, il collabore au Monde Libertaire, il défend Radio Libertaire quand celle-ci est plusieurs fois menacée d'interdiction.

Ragon n'est pas un théoricien de l'anarchisme. Pour lui, l'anarchie est affaire de fidélité et d'amitiés (Louis Lecoin, Maurice Joyeux, mais aussi André Breton, Félix Fénéon, Jean Dubuffet, Noam Chomsky, John Cage, Daniel Cohn-Bendit, Georges Brassens, Léo Ferré, Albert Camus…).


La critique d'art

Ami dès 1943-1944 des peintres nantais James Guitet et Martin Barré, Michel Ragon fréquente dès 1946 les galeries parisiennes où il découvre les toiles de jeunes peintres abstraits alors totalement inconnus : Hans Hartung, Jean-Michel Atlan, Pierre Soulages, Serge Poliakoff, Gérard Schneider...

Il est aussi un des premiers amateurs de l'Art Brut : dès 1946 il rencontre Gaston Chaissac et lui consacre un article dans la revue de Poulaille, Maintenant. Il devient ami de Jean Dubuffet. En 1983, il préfacera un catalogue pour La Fabuloserie de son ami l'architecte Alain Bourbonnais.

Il devient également en 1949 le correspondant français des artistes du groupe Cobra (Jorn, Dotremont, Appel, Corneille, Constant, Pierre Alechinsky…). A cette occasion, il voyage au Danemark.

Comme il est un des rares à s'intéresser alors à tous ces artistes abstraits ou "informels", il devient critique d'art par hasard, par amitié... A partir de 1948, il publie des articles plus ou moins régulièrement dans les revues Arts, Neuf (revue de Robert Delpire), Le Jardin des Arts, Arts-Loisirs, Galerie des Arts, Les Echos. Il anime la revue Cimaise (revue de l'art abstrait) de 1953 à 1963, puis de 1967 à 1974. Il publie L'aventure de l'art abstrait en 1956. Dans les années 50 et 60, il continue à défendre de nouveaux peintres et sculpteurs : Jean Fautrier, Marta Pan, Alexander Calder, Francis Bacon, Louise Nevelson, des peintres de l'école de New-York (Franz Kline, Mark Rothko, Robert Rauschenberg, Jasper Johns), Antonio Saura, Dado, Jacques Poli...

Cet intérêt pour des formes d'art peu prolétariennes amènera sa brouille avec Henry Poulaille. Mais Ragon n'a jamais accepté de se laisser enfermer dans aucune chapelle, il s'intéresse à de multiples sujets : la musique contemporaine (Iannis Xenakis, Olivier Messiaen, Eric Satie...), la danse contemporaine (Maurice Béjart), le théâtre d'avant-garde (Arthur Adamov, René de Obaldia..., puis Tadeusz Kantor).

Il publie plusieurs ouvrages consacrés au dessin d'humour et à la caricature. Ses amis dessinateurs l'élisent président d'honneur de la SPH (Société protectrice de l'humour) de 1967 à 1976.


L'architecture

À partir du milieu des années 1960, il ralentit peu à peu son activité de critique d'art pour se consacrer à l'histoire de l'architecture, et à l'urbanisme, notamment celui imaginé par les grands utopistes à partir du XIXe siècle (le phalanstère de Fourier, Jean Baptiste Godin ou la Cité Radieuse de Le Corbusier), mais aussi celui rencontré dans ses nombreux voyages (Japon, États-Unis, Argentine, Brésil, URSS, etc.) Passionné par Le Corbusier, il fonde en 1965 le GIAP (Groupe International d'architecture prospective) avec des architectes de France (Paul Maymont, Guy Rottier, Jean-Louis Chanéac, Yona Friedman), de Suisse (Walter Jonas, Pascal Haussermann), du Japon (Kenzō Tange, Akira Kurosawa), d'Angleterre (groupe Archigram, Quarmby), d'Allemagne (Frei Otto), du Mexique (Mathias Goeritz). Il publie de nombreux livres, des chroniques dans L'Express et dans la revue Planète.

A partir de 1964, il commence à vivre de son travail de recherche et quitte son emploi de bouquiniste.


Le retour aux racines vendéennes

Suite au décès de sa mère en 1976, Michel Ragon commence à écrire un roman qui parait en 1980 : L'accent de ma mère. Ce récit rencontre un grand succès, et Ragon continue son travail de mémoire familiale par un roman sur sa demi-soeur ramenée d'Indochine par son père militaire (Ma soeur aux yeux d'Asie, 1982). Avec l'appétit de lectures et de recherches qui le caractérise, Ragon va vite dépasser le cadre familial de ces deux romans. Comme l'écrit Aliette Armel, "il étend très vite son devoir de mémoire au-delà de sa propre famille. Confronté aux guerres de Vendée, il est frappé par une évidence : il s'agit d'une révolte paysanne et non d'un soulèvement fomenté par l'aristocratie et les prêtres..." (Les itinéraires de Michel Ragon, pp. 147-148).

A travers ses romans (Les Mouchoirs rouges de Cholet, La louve de Mervent, Le Marin des Sables, Le Cocher du Boiroux…), à travers des essais (1793. L'insurrection vendéenne et les malentendus de la liberté), des préfaces (Hervé Louboutin, Le Puy du Fou, une culture en fête, 1982 ; Actes du colloque "Vendée, chouannerie, littérature", Université d'Angers), des entretiens (Enfances vendéennes, Ma Vendée), Ragon entreprend alors de "dépoussièrer" l'histoire mal connue de la Vendée. Ce nouvel enthousiasme de Ragon a parfois été mal compris. Certains assimilent cet intérêt pour la Vendée à un rapprochement politique avec Philippe de Villiers. Pourtant, si ce dernier, en bon politicien, a logiquement tenté de s'annexer l'intérêt suscité par Ragon pour la Vendée [1] , l'écrivain, lui, a toujours tenu des propos sans ambiguité : "J’ai dépoussiéré la Vendée, je lui ai redonné une histoire qu’elle avait perdue, mais je pense qu’elle l’a reperdue aujourd’hui parce que toutes les tendances réactionnaires s’en sont emparées à nouveau." ([2]) Ou ce propos de cet antimilitariste et pacifiste de toujours : "C'est une chose que j'ai reprochée, par exemple, à Philippe de Villiers pour son spectacle au Puy-du-Fou : les protestants n'y figurent pas. Il y a dans le texte du Puy-du-Fou une belle image d'une petite fille tambour dans l'armée de Stofflet qui fut tuée par l'armée républicaine. On aurait pu mettre en regard l'enfant Bara tué par les Vendéens. J'aurais aimé cette image de ces deux enfants victimes d'une guerre fratricide" (Ma Vendée, p. 34)
"Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs." (N. Makhno)
Image
Avatar de l’utilisateur
vroum
 
Messages: 6839
Inscription: Mar 22 Juil 2008 23:50
Localisation: sur les rails

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Sam 31 Juil 2010 19:40

Bonsoir ! Excellent ! Merci vroum !

Petit détail à prendre en compte aussi dans l'histoire de la Vendée: les paysans vendéens étaient très croyants certes mais ils n'aimaient pas plus le royalisme que le républicanisme: ils étaient avant tout attachés à leurs terres et à leur métier de paysan.
C'est l'aristocratie vendéenne qui les a entraîné dans des guerres improprement appelées d'ailleurs "chouanneries".

La Chouannerie étant principalement des REVOLTES de paysans et certes, je le redis, empreintes de beaucoup de religiosité catholique mais pas que, non plus: de légendes de terroir, de paganisme, etc...
Toute une partie de la littérature de Michel RAGON s'est attachée à montrer cela (et surtout son roman "La louve de Mervent")

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede filochard le Sam 31 Juil 2010 20:15

Rousseau : réac'.
Dubuffet : réac'.
Le Corbusier : réac'
...

En gros : les formes de domination pré-modernes, c'était pas si mal, voire, qui sait (surement Ragon, qui était surement historien dans une autre légende païenne), moins pires qu'aujourd'hui. Pas étonnant qu'Alayn, Vaneigem et Hitler aient le même discours.

Je vais concocter un article sur Dieudonné dans lequel sera explicité : Soral ben il aime pas trop son côté petit chef, Seba sa grosse bite cloutée, les transexuels de Gouasmi... mais que bon, faute de mieux, comme il a fait le con, il leur serre quand même la main dans les paquerettes. Il est quand même sympa Dieudo.
Avatar de l’utilisateur
filochard
 
Messages: 642
Inscription: Ven 23 Juil 2010 19:36

Re: Michel Ragon

Messagede flox2 le Sam 31 Juil 2010 20:49

Image
flox2
 
Messages: 148
Inscription: Ven 30 Jan 2009 21:38
Localisation: Sud (marseille)

Re: Michel Ragon

Messagede filochard le Sam 31 Juil 2010 20:54

Alayn a déjà son billet, c'est Vroum qui lui filé à l'oeil, comme ses points supplémentaires à son permis d'anarchiste. Alayn, il va pouvoir se taper de la musique scout pendant 5 jours ! Y'en a qui ont de la chance !
Avatar de l’utilisateur
filochard
 
Messages: 642
Inscription: Ven 23 Juil 2010 19:36

Re: Michel Ragon

Messagede fabou le Sam 31 Juil 2010 21:31

Sur Ragon je ne vais pas me répéter. Il écrit des jolis romans et alors ??
Sa page wikipédia n'a strictement rien d'encyclopédique, il s'agit d'une véritable réclame publicitaire.

Pour le reste :

fabou89 a écrit:Ce n'est pas parce que ce type à réussi à berner la FA et le ML que tu dois le défendre.

Son amitié avec François Nourissier, un type d'extrème droite, qui tente depuis une trentaine d'années de se rendre présentable en écrivant dans Le Figaro, ne fait aucun doute.

Et oui, il co-organise des évènements de falsification historique (c'est le terme approprié, il me semble, à la transformation d'une contre-insurrection royaliste en une révolte libertaire) avec Philippe De Villiers. Le magazine officel du Conseil Général de Vendée (présidé par De Villiers), montre les deux hommes côte à côte, publie des extraits de Ragon, et présente leurs initiatives communes.

Aprés, je ne doute pas que ses livres (mis à part son pitoyable dictionnaire de l'anarchie) puissent être trés bien. Ca n'empéche pas ce type d'être uu salaud (j'ai pas trouvé de mot plus approprié pour un pote à De Villiers qui falsifie l'histoire).

Tu veux des sources ???

Quelques unes :

-> Michel Ragon soutient la tête de liste MPF (le parti de De Villiers) de la liste Majorité Présidentielle aux régionales 2010, en compagnie d'une députée MPF : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http ... s%3Disch:1


-> Michel Ragon discutant avec De Villiers : Image - http://www.vendeensparis.asso.fr/journa ... il2002.pdf


-> Michel Ragon co-organisateur, avec De Villiers, du "Printemps de Montaigu", une commune MPF, soit-dit en passant (la photo ci-dessus est issue de cet évènement) : http://www.paperblog.fr/1714760/printemps-de-montaigu/


-> Michel Ragon président du "Prix de l'Ouest", mis en pace par ... De Villiers : http://www.vendeensparis.asso.fr/actua/flashback.htm


-> toujours sur "le prix de l'ouest" : http://www.cg85.fr/actualites/3199/sorj ... 17/04/2010


-> De Villiers à, comme livre préféré, entre "le livre noir du communisme" et Jean Raspail, un livre de Michel Ragon : http://www.lepoint.fr/actualites-politi ... 7/0/178410


Bon je vais pas y passer la journée. Voilà !


Encore ??

Sur son ami François Nourricier :

fabou89 a écrit:Alayn t'est fatiguant à tenter de justifier l'injustifiable.

Je n'est pas dit que tu fricotais avec untel ou untel. Mais le fait est que tu reproche souvent (des fois à juste titre), la proximité entre certains membres de ce forum et l'extrême gauche, alors que tu semble avoir bien plus de tolérance envers un type qui soutient le MPF aux élections, qui organise des trucs avec De Villiers et qui est ami avec François Nourrissier (il est issu de l'ED je t'assure, il tente depuis 30 ans de se rendre présentable en se faisant passer pour sarkozyste). Il a été à l'Action Française et d'autres groupuscules de cette tendance. Il a soutenu la renaissance du GUD récemment.

Il y a trés peu de trucs sur internet de sa vie avant 1980, date à laquelle il s'est appliqué à faire oublier son passé encombrant.

- Nourricier participe à des réunions de "revanchards de l'aprés guerre" : http://mondesfrancophones.com/espaces/p ... litique-2/
- Il faisait partie d'un groupe d'écrivains d'extrême droite : http://lagarenne-colombeslebuzz.blogs.c ... frank.html

J'ai pleins d'amis de diverses tendances, mêmes carrément apolitiques (une de mes ex était au MoDem !!! Arf !!). Mais comment peut on se dire anarchiste et être copain avec des leaders d'extrême droite ?? Et soutenir leurs candidats aux régionales ????


Aux régionales 2010, votre fabuleux anarchiste à soutenu le candiat du Mouvement Pour la France, aux coté e De Villiers et d'une députée MPF pro-peine de mort :

fabou89 a écrit:LA PHOTO DE FAMILLE EN ENTIER :

Image

De gauche à droite :
- Un homme avec une tronche de pervers (Arf !)
- Philippe De Villiers, président-fondateur du parti d'extrème-droite MPF. Député européen membre du groupe xénophobe ELD et président du conseil général de Vendée.
- Michel Ragon, écrivain tentant depuis trés longtemps de se faire passer pour anarchiste, afin de crédibiliser son oeuvre de falsification historique en faveur des royalistes vendéens. Il sert aussi de caution libertaire sur le journal de propagande du conseil général de Vendée, présidé par ...
- Antoine Chéreau, conseiller régional et maire MPF de Montaigu (la ville ou Ragon organise un festival, comme par hasard !). Il a été tête de liste pour la vendée des listes "Majorité Présidentielle" aux dernières élections régionales. CEtte photo à été reprise sur ses documents de campagne (Ragon ne s'y est pas opposé, bizzare pour un "libertaire"). Cette photo a aussi illustré la plupart des articles de presse illustrant l'intronisation d'Antoine Chéreau comme tête de liste.
- Vérionique Besse, conseillère générale et députée de Vendée, elle s'est notemment illustrée par son vigoureux combat en faveur du rétablissement de la peine de mort.
- Une vieille
- Encore une vieille !

Qu'elle est jolie la photo ! :arf:

Alayn, le jour ou tu me trouvera en photo à soutenir un candidat MPF aux côté de Philippe De Villiers et d'une chef de file pro-peine de mort , tu m'appelera !!!!

EDIT : Michel Ragon aurait aidé Philippe De Villiers à créer le Puy du Fou (encore un projet commun ...) : http://www.nouvelouest.com/index.php?se ... rticle=144


Pas assez ?

fabou89 a écrit:En parlant de cocktails :

-> Michel Ragon à une "sauterie" de la Nouvelle Action Royaliste : http://narinfo.voila.net/mdinvit.htm

EDIT : il est aussi Officier de l'Ordre National du Mérite et conseiller historico-technique au Puy du Fou.


Pour résumer :

fabou89 a écrit:En parlant de cocktails :

-> Michel Ragon à une "sauterie" de la Nouvelle Action Royaliste : http://narinfo.voila.net/mdinvit.htm

EDIT : il est aussi Officier de l'Ordre National du Mérite et conseiller historico-technique au Puy du Fou.


Toujours envie de défendre un gars qui tente de faire passer les royalistes de 1789 pour des révolutionnaires ?
Toujours envie de défendre un gars pote avec un membre de l'Action Française ?
Toujours envie de défendre un gars qui organise es soirées avec la Nouvelle Action Royaliste ?
Toujours envie de défendre un gars qui adore les titres décernés par l'Etat ?
Toujours envie de défendre un gars qui soutient un candidat du MPF aux élections régionales ?
Toujours envie de défendre un gars qui a aidé Philippe de Villiers à créer le Puy-du-Fou ?
Toujours envie de défendre un gars qui se trémousse à des sauteries avec De Villiers et une députée MPF pro-peine de mort ?
Toujours envie de défendre un gars qui organise des évènements de falsification historique avec Philippe de Villiers et Antoine Chéreau (maire, conseiller général et conseiller régional membre de la direction du MPF) ?

What else ???
fabou
 

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Sam 31 Juil 2010 23:19

Bonsoir ! Voui, mais tu l'a déjà dit tout çà et tu répètes les raclures de chiottes que tu trouves sur Interbête, te confortant dans l'idée que tu aurais prouvé que Michel RAGON est ceci ou cela.

Des insultes ou des calomnies encore plus salées envers Michel RAGON, en cherchant encore plus sur Interbête, je suis sûr que tu peux en trouver !!! Si, si ! [Au passage, sur ce coup-là, ta démarche est honteuse fabou, manipulatrice]

J'espère juste pour toi que Michel RAGON ne tombe pas sur tes propos et insinuations de bidets que tu divulgue à l'encan.

Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

Re: Michel Ragon

Messagede flox2 le Sam 31 Juil 2010 23:41

Heu quand même, Alayn faut se donner raison, tu tapes "Michel Ragon" sur google images

sur la premiere page de resultat tu tombes sur cette photo
Image

Et le site qui en parle n'est pas un blog anar antifasciste qui veut descendre le monsieur Ragon, mais d'un blog faisant compte rendu d'une rencontre litteraire à partir d'un article paru dans Ouest France, qui est un journal un poil à droite :)

http://www.paperblog.fr/1714760/printemps-de-montaigu/
flox2
 
Messages: 148
Inscription: Ven 30 Jan 2009 21:38
Localisation: Sud (marseille)

Re: Michel Ragon

Messagede Alayn le Sam 31 Juil 2010 23:44

Bonsoir ! Voui flox mais on voit bien que sur cette photo, Michel RAGON débat avec De Villiers. (et que De Villiers est narguant)
Salutations Anarchistes !
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini"
Michel BAKOUNINE
Avatar de l’utilisateur
Alayn
 
Messages: 4551
Inscription: Mer 23 Juil 2008 17:54
Localisation: CREUSE

PrécédentSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités